rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
Le coeur a ses raisons...

 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions multi-chapitres Fictions Terminées Zel
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Ze Lamélie
Angel RST

Offline

Joined: 12 Nov 2012
Posts: 4,086
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Mary, Jenny Malherbe
Ship: Jojo's

PostPosted: Sat 19 Jan - 20:56 (2019)    Post subject: Le coeur a ses raisons... Reply with quote

Le cœur a ses raisons...



Auteur : Ze Lamélie
Série dont est tirée la fiction : Helene et les garçons/ Les mystères de l'amour
Rating : tout public
Pairing : Cathy/ Christian
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay
Note : Cadeau de Noël de Marion

Flashback 23 ans plus tôt à Toulouse

Christian était dans la rue tabassé par les dealers qui voulaient leur fric, Cathy qui sortait du bar ou elle travaillait, le vit.

Cathy : Mais Christian c'est toi ? Qu'est ce qu'il t'es arrivé ? Bon appuie-toi sur moi ? Je vais t'emmener à l'hôpital.

Christian : Non , pas l'hôpital.

Cathy : Bon, je t'emmène chez moi pour te soigner mais si tu as quelque chose de grave, on le verra pas. Mais avant , je vais appeler Etienne pour qu'il aille chercher Julien à la crèche.

Christian : ça ira.

Cathy emmena donc Christian chez elle. Elle le soigna. Elle prit du désinfectant dans sa salle de bains, et essaya tant bien que mal d'en mettre sur les blessures visibles de Christian.

Cathy : Tu peux me dire , ce qu'il s'est passé , comment tu t'es fais ça ?

Christian : …

Cathy : Hé , c 'est moi Cathy, tu me connais , je suis ton amie.

Christian : Je …. devais de l'argent à des dealers pour de la drogue, j'ai pas pu les payer, ils m'ont tabassé.

Cathy : Mais … non , tu ne peux pas te droguer ?

Christian : Si …

Cathy : Mais pourquoi ?

Christian : Car … je suis un lâche …. un sale lâche, j'ai du mal à me regarder dans une glace.

Cathy : Mais qu'est ce que tu as fais ?

Christian : Je …. J'ai mis une fille enceinte et je suis parti

Cathy : Mais ….

Christian : Non, ce n'était pas Johanna, ça aurait été plus simple si ça avait elle.

Cathy :....

Christian : En fait, elle était repartie aux Etats-Unis, pendant ce temps là, j'ai cru tombé amoureux de cette fille Linda mais quand Johanna est revenu, je me suis rendu compte que c'était toujours Johanna que j'aimais , Linda était absente alors en shooting photo , on est parti en vacances avec Johanna, je l'ai demandé en mariage. En rentrant j'ai voulu parlé à Linda, elle m'a annoncé qu'elle était enceinte et là , j'ai pas pu assumé et je me suis barré , j'ai tout quitté.

Cathy : … Je ne sais pas quoi dire.

Christian : Ne dit rien, je me dégoute.

Cathy : Si tu te dégoutes tant , pourquoi tu y retournes pas et essaie pas de tout arranger?

Christian : Je peux pas.

Cathy : Te droguer n'est pas la solution. Tu vas prendre la chambre d'amis pendant quelques jours. On va t'aider avec Etienne.

Christian : Mais non, tu as un bébé, je veux pas m'imposer.

Cathy : Tu ne t'imposes pas. Je veux t'aider.

Quand Etienne rentra , bien sûr il accepta d'aider son ami, à remonter la pente. Même s'il avait un peu peur pour Cathy et le bébé. Si les dealers retrouvaient Christian et s'en prenaient à eux.

Le lendemain, Etienne emmena Julien à la crèche en allant au boulot pendant que Cathy s'occupait de Christian , elle travaillait plus tard au bar. Cathy veilla sur Christian qui commença à faire une crise de manque, elle toucha son ventre et essaya de le calmer en parlant lentement et doucement pour ralentir les battements de son cœur. Peu à peu , Christian se calma. Cathy resta prés de lui , pour vérifier qu'il dormait. Avant de partir au bar, elle laissa le téléphone et le numéro du bar , juste à côté de lui.

Cathy au bar, était pas complètement concentré, elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiétait pour Christian. Elle finit plus tôt , et rentra rapidement aprés le travail.

Quand, elle rentra, Christian dormait toujours comme un bébé. Elle était rassuré, elle le regarda dormir. Il semblait serein dans son sommeil. Elle avait sans doute eu tort de s'inquiéter autant. Mais Christian semblait parfois si fragile, elle avait tellement envie de le protéger.

Etienne rentra avec Julien alors que Christian dormait toujours, elle alla prendre son fils dans ses bras. Elle ne l'avait pas vu de la journée, elle lui donna le biberon et le coucha.

Christian avait l'air d'être parti pour dormir toute la nuit. Aprés avoir diné, Etienne et Cathy, se couchèrent. Dans la nuit, Cathy entendit Christian, il était à nouveau en crise de manque. Elle se précipita dans sa chambre et le calma comme la première fois. Elle resta auprés de lui. Etienne s'était levé entretemps pour s'occuper de Julien.

Etienne commençait à voir d'un mauvais œil, que Cathy s'occuper trop de Christian.

Etienne : Tu te rends compte que tu t'occupes plus de Christian que de Julien.

Cathy : T'inquiète pas, ce n'est que l'affaire de quelques jours tout ira bien.

Etienne : J'espère.

Cathy : Mais oui, fais moi confiance.

Le lendemain, Cathy resta à nouveau auprés de Christian, elle était à nouveau du soir au bar. Christian commençait à aller mieux, il mangeait et buvait normalement. Le manque commençait à être moins présent. Mais elle savait que rien n'était gagné pour autant.

Il fallait lui trouver un but , un boulot , quelque chose qui l'empêche de sombrer.

Elle lui trouva un emploi au bar ou elle travaillait. Christian commença donc à travailler avec Cathy. Les deux amis s'entendaient très bien. Il y avait une vraie complicité même.

Un soir, Christian et elle étaient de fermeture du bar. Cathy sentait que Christian était bizarre.

Cathy : Christian, qu'est ce qu'il y a ? il y a quelque chose qui te tracasse ?

Christian : Je … non je peux pas te le dire.

Cathy : Allez dis-moi.

Christian : Je... me sens tellement bien avec toi.

Cathy : …

Christian : Je … sais que j'ai pas le droit d'avoir des sentiments pour toi, tu es marié , tu as un enfant. Mais je n'y peux rien.

Cathy : Je … ne sais pas quoi dire.

Christian : Ne dis rien, j'aurais jamais du t'en parler.

Cathy : Non, ça fait plaisir à entendre et j'aime beaucoup être avec toi aussi. J'adore notre complicité. Si.... je n'étais pas marié... je … j'aurais pu craqué.

Christian : Vraiment ?

Cathy le regarda intensément : Oui.

Et l'un et l'autre à ce moment là, se rapprochèrent et s'embrassèrent. Leur baiser fut intense. Mais Cathy très vite l'arrêta se rendant compte de ce qu'elle faisait.

Cathy : Non, je... peux pas. Il vaut mieux que tu t'en ailles. Je ferais la fermeture.

Christian s'en alla. Il n'aurait du rien dire, se taire et continuer de l'aimer en silence. Mais ce soir, il n'avait pas pu s'en empêcher. Il passa sa main sur les lèvres. Il avait l'impression que ce baiser n'avait été qu'un rêve. Mais il avait bien eu lieu. Elle avait de réels sentiments pour lui, au moins il pouvait se consoler avec ça. Même si sa famille passait avant tout. Il fallait qu'il s'éloigne, sinon irrémédiablement ils feraient une bétise. Heureusement qu'en prenant ce travail, il avait eu une chambre juste au dessus du bar et qu'il ne vivait plus avec eux. Sinon ça aurait été encore plus compliqué.

Cathy ne savait plus ou elle en était, le baiser l'avait chamboulé, elle ne savait pas ce qu'elle ressentait pour Christian. Mais elle savait qu'elle aimait son fils et Etienne, sa famille. Elle ne pouvait pas , ne devait pas.

Cathy rentra chez elle, retrouvait sa famille. Elle embrassa Etienne, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser au baiser de Christian. Elle pris dans ses bras , Julien ,elle l'aimait tellement son fils. Non, rien d'autre ne devait arriver avec Christian pour lui.

Le lendemain , Christian prenait ses distances avec Cathy. Au bar, il avait demandé des horaires différents pour ne pas travailler avec elle et surtout il ne voulait pas se retrouver seul avec elle à la fermeture. Quand Cathy arriva et qu'elle ne vit pas Christian. Elle avait compris pourquoi, c'était mieux comme ça. Mais il lui manquait.

Quelques jours plus tard, Cathy avait besoin de savoir comment allait Christian, il était fragile, elle avait peur pour lui et leur complicité , sa façon de la regarder lui manquer.

Elle frappa à la porte de son studio au dessus du bar.

Cathy : Christian c'est moi, j'ai besoin de savoir si tu vas bien. S'il te plait.

Christian  à travers la porte : Je vais bien. Tu peux y aller.

Cathy : Ouvre-moi s'il te plait.

Christian : Je... Ce n'est pas une bonne idée, pas aprés ce qu'il s'est passé et tu le sais.

Cathy : Oui, mais … Tu me manques. J'ai vraiment besoin d'être sur que tu vas bien. Je m'inquiète pour toi.

Christian finit par ouvrir la porte. Cathy vit à ses yeux rouges, qu'il avait pleuré et qu'il était mal. Elle s'approcha de lui et lui caressa la joue puis l'embrassa. Il l'attira à lui et ferma la porte de sa chambre. Ils continuèrent de s'embrasser. Elle aurait voulu se détacher de lui, mais elle ne pouvait pas, une force irrémédiable la poussait dans les bras de Christian. Christian aussi été irrésistiblement attiré par Cathy. Il ne pouvait se détacher d'elle. Leurs corps ne faisaient plus qu'un. A la fin de leurs ébats, Cathy était blotti dans les bras de Christian. Elle savait qu'elle n'aurais jamais du faire ça et pourtant, elle n'arrivait ni à partir, ni à regretter. Elle finit par se détacher de Christian, il fallait qu'elle retrouve son fils et son mari. Christian ne lui demanda rien, quand il la vit s'en aller, il savait que ce moment n'avait été qu'un beau rêve et qu'il devait se terminer.

Chez elle, aprés avoir vu son fils et alors qu'elle s'apprêtait à aller au lit avec son mari, elle ne pouvait s'empêcher de penser à Christian. Elle n'aurait jamais du céder car maintenant, elle n'avait qu'une envie le retrouver. Elle s'allongea à côté d'Etienne, et dit qu'elle était crevé et se tourna à l'opposé. Elle s'endormit, se demandant comment elle allait continué sa vie avec Etienne, alors qu'elle pensait à un autre.

Dans les jours qui suivirent, Cathy allait retrouver tous les jours Christian dans sa chambre aprés son service et retournait à sa vie de mère et d'épouse aprés. Christian ne lui demandait rien mais elle sentait que cette situation lui pesait. Mais elle ne pouvait pas abandonner sa famille et en même temps, elle n'arrivait pas à arrêter de voir Christian. Elle était tomber amoureuse de Christian. Pourtant à un moment, elle le savait, il faudrait qu'elle choisisse.

Un soir, qu'elle était dans les bras de Christian. On appela le bar pour lui dire que son fils était malade. Le patron du bar qui était au courant pour Christian et Cathy, avait dit qu'elle était à côté de lui et qu'il la prévenait de suite. Il monta à l'étage , frappa à la porte et dit que Cathy devait courir à l'hôpital, son fils était malade. Cathy très vite s'habilla, elle se sentait mal, elle avait l'impression d'avoir abandonné Julien.

Cathy : Christian, je …

Christian : Je sais , allez vite vas-y ton fils a besoin de toi.

Christian savait en la voyant partir, que c'était la dernière fois qu'elle passait la porte de sa chambre. Il prit ses affaires et décida de quitter Toulouse pour Paris. Il ne voulait pas rendre les choses plus difficiles pour Cathy.

Quand Cathy arriva à l'hôpital, son fils était déjà hors de danger. Mais elle se promit qu'elle ne reverrait plus Christian, seul sa famille comptait.

Fin Flashback


Christian regardait Cathy , cela faisait 23 ans , et pourtant les souvenirs étaient vivaces , la voir lui fit un coup au cœur et encore plus avec José et de savoir que Julien était de lui, lui faisait mal, très mal. Il avait l'impression qu'elle l'avait quitté pour un simulacre de famille.

Cathy le regardait, elle sentait dans ses yeux qu'il ne comprenait pas, et surtout qu'il avait mal. Mais elle aussi avait mal de le voir avec une jeunette qui pourrait être sa fille. Mais c'était elle qui avait choisi son fils et Etienne.

Christian dans les jours qui suivirent était très irrité et énervé, il s'en prenait sans raison à Fanny. Fanny ne comprenait pas l'état de celui qu'elle aimait. Christian se rendait compte de ce qu'il faisait subir à Fanny. Il savait pourquoi il était comme ça à cause de Cathy, la savoir avec José le rendait jaloux. Il ne supportait pas cette situation.

Cathy quant à elle était tout aussi irritable avec José, elle ne supportait pas de voir Christian avec une jeunette qui pourrait être sa fille. Elle était jalouse. Elle n'aurait pas du l'être, mais elle ne pouvait s'en empêcher et elle n'en pouvait plus de cette situation.

Christian décida de parler à Cathy, il n'en pouvait plus. Il envoya un message à Cathy : «  il faut qu'on se parle , rendez vous au garage dans une heure » , Cathy lui répondit : «  D'accord »

Une heure plus tard, Christian faisait les cent pas dans le garage. Il entendit la porte s'ouvrir, Cathy était là. Une partie de lui avait toujours envie de la serrer dans ses bras et de l'embrasser.

Cathy : Je... suis désolée.

Christian : De quoi, d'avoir choisi ta famille à l'époque ou d'être avec José maintenant et que ça me rende fou de jalousie.

Cathy : De... des deux , je crois mais toi, ça me rend malade de te voir avec une jeunette qui pourrait être ta fille. Je ne supporte pas de te voir avec elle.

Christian : Je ...Il s'arrêta et l'embrassa fougueusement.

Elle continua le baiser et très vite ils se retrouvèrent , leurs corps ne firent plus qu'un à nouveau et c'est comme si le temps n'avait pas passé. Tous les deux frissonnait et gémissait dans les bras de l'autre. A la fin de leurs ébats, tendrement enlacés, la main de Christian parcourant le corps nu de Cathy, comme s'il voulait être sur qu'il ne rêvait pas. Cathy prit sa main et la porta à sa bouche pour l'embrassait. Non, il ne rêvait pas. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser à Fanny et à José. Ils n'auraient jamais du faire ça.

Christian : On n'aurait jamais du faire ça. Tu penses à José et Fanny.
Cathy : Je sais. Mais … je suis encore amoureuse de toi.

Christian : Moi aussi. Je vais quitter Fanny, elle doit partir aux Etats-Unis avec Eric, elle pourra m'oublier.

Cathy : Je dois quitter José , mais ça va être dur pour Julien.

Christian : Je sais.

Cathy : Cette fois, je le ferais. Julien est grand maintenant, il finira par comprendre, je ne te laisserais pas partir une seconde fois. Je t'aime trop pour ça.

Ils s'embrassèrent et finirent par se rhabiller. Mais l'un comme l'autre, savait que la rupture serait difficile.

Christian ne savait pas comment quitter Fanny sans lui faire de peine. Mais il devait le faire. Il avait aussi peur de ce que ferait José quand il saurait pour Cathy et lui.

En arrivant chez lui, Fanny mis ses bras autour du cou de Christian, il lui avait terriblement manqué. Christian la repoussa.

Christian : Fanny ; faut que je te parle, je … je suis amoureux de quelqu'un d'autre, quelqu'un que je croyais avoir oublié, mais … ce n'est pas possible , je ne peux pas continuer à faire comme si de rien n'était alors que je l'aime. Je t'ai aimé Fanny mais … c'est plus fort que moi. Tu vas pouvoir partir avec Eric aux Etats-Unis et m'oublier. Trouver quelqu'un d'autre qui t'aimera mieux que moi.

Fanny : Je …

Fanny ne pouvait plus parlé, elle pleurait et avait envie de le frapper, tout à la fois. Elle avait l'impression que la terre s'écroulait sous ses pas.

Christian : Je suis désolée .

Fanny  s'en alla sans dire un mot, elle alla machinalement chez son père , ou entre deux sanglots. Il comprit que Christian l'avait quitté. Pour l'instant Fanny avait besoin de lui , mais plus tard, il irait dire deux mots à Christian. Il n'avait pas le droit de faire du mal à sa fille.

Pendant ce temps , Cathy avant de parler , se douter déjà de la réaction de José, de sa colère. Elle le connaissait. Elle savait qu'il voudrait savoir pour qui elle le quittait. Mais elle ne pouvait pas lui parler de Christian. Il irait tout de suite le frapper. A moins de lui expliquer la totalité de leur histoire et même là. Non elle ne savait pas comment lui dire qu'elle le quittait.

Cathy arriva au studio, José l'attendait.

José : Ah tu es là ma chérie.

Cathy : J'ai quelque chose à te dire... Je … ne t'aime pas. J'ai cru que je t'aimais , mais non je ne t'aime pas. Et c'est bon ni pour toi ni pour moi , de continuer à te faire croire ça.

José : Et ça t'a pris comme ça ? Il y a quelqu'un d'autre c'est ça ?

Cathy : Non, et même si c'était le cas, lui casser la gueule n'arrangerait rien et ne changerait rien.

José parti en colère , chez Nicolas. Il ne comprenait pas. Julien qui avait entendu son père partir en colère, vint voir sa mère.

Julien : Maman, qu'est ce qu'il se passe ? Pourquoi Papa est dans cet état ?

Cathy : Je Lui ai dit que je l'aimais pas, que c'était fini.

Julien : Maman tu es sérieuse ? Mais mais …. j'avais enfin une famille.

Cathy : Je vais pas continuer avec quelqu'un que je n'aime pas juste pour toi. Je ne l'ai pas dit à ton père mais j'aime quelqu'un d'autre, quelqu'un que j'ai aimé à la folie quand tu étais bébé, je l'ai quitté pour resté avec Etienne mais je m'aperçois que je l'aime encore et que je dois aller au bout de notre histoire cette fois. Je ne peux pas le laisser partir une seconde fois. Tu peux comprendre que je ne peux pas renoncer à l'amour, à ce qui me rend heureuse.

Julien . Je … Oui, bien sur. Je comprends mais Papa...

Cathy : Ton père s'en remettra vite, j'en suis sure.

Julien : Et c'est qui , cet homme que tu aimes tellement ?

Cathy : C'est …. Christian.

Julien : Christian , le meilleur ami de papa ? Mais … pas étonnant que lui ai pas dit , il serait allé direct chez lui, lui casser la gueule.

Cathy : Exactement.

Julien : Et donc vous vous êtes aimés quand j'étais bébé ?

Cathy : Oui, on étais encore à Toulouse, au début je l'ai juste essayé à sortir de la drogue. Et puis, on est devenus proches, très proches. Et puis tu es tombé malade, et j'ai choisi toi et Etienne et j'ai laissé partir Christian. Mais aujourd'hui, je ne peux pas le laisser partir, quand je l'ai revu , j'ai eu l'impression que le temps n'avait pas passé. Le voir avec Fanny me faisait tellement mal. Et tout à l'heure, il m'a dit que me voir avec José, lui faisait mal aussi. Il a du quitter Fanny à l'heure qu'il est.

Julien : Qu'est ce que tu attends, va le retrouver ? Vous avez du temps à rattraper.

Cathy : Tu as raison, merci mon fils.

Elle enlaça et embrassa Julien avant de partir, retrouver l'homme qu'elle aimait.

Elle arriva très vite chez Christian, Christian la prit dans ses bras et l'embrassa, très vite il l'attira dans la chambre. Ils étaient ensemble enfin, le début d'un nouveau départ pour leur histoire.

FIN.
_________________


merci ma volca


Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 19 Jan - 20:56 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Zel
Page 1 of 1
Jump to:  
 
All times are GMT + 2 Hours

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group