rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
A la recherche d'un don
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Cross-over Johanna + autre personnage ou série Fictions terminées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Offline

Joined: 06 Mar 2011
Posts: 7,658
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

PostPosted: Tue 28 Apr - 07:50 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Les parents de Johanna ne pensent qu'à la guérison de leur fille mais ils pourraient avoir un peu plus de gratitude pour le donneur. Pauvre Jo qui entend ce genre de propos au moment même où elle "rencontre" ses parents et sa soeur pour la première fois.
Heureusement que Mac est là pour la soutenir Very Happy
Par contre, je n'ai pas trouvé Christian très chaleureux au téléphone.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 28 Apr - 07:50 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 17 Nov 2014
Posts: 434
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

PostPosted: Tue 28 Apr - 14:32 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Très belle fiction, très bonne idée l'idée des soeur


J'aime beaucoup 
_________________


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Tue 28 Apr - 16:36 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Mac est venu voir Jo, c'est touchant. J'imagine comme ca doit etre dur pour Jo d'entendre ses parents parler d'elle comme ca. Je peux comprendre qu'ils soient en colere comme ils croient que la soeur de Johanna n'a pas accepte de l'aider, mais c'est leur fille quand meme, ils parlent d'elle, comme si c'etait une etrangere. C'est emouvant quand Jo voit Johanna et elle a de la peine pour elle, la soeur qu'elle ne connait pas. 

J'aime que Johanna appelle Christian pour l'informer de l'evolution de sa sante. Moi, j'aimerais beaucoup qu'il vienne la voir, comme il lui propose.  Mr. Green Je sors


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Tue 28 Apr - 21:02 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Chapitre 4


L'avion attérit à l'aéroport, Mac et Jo mangent quelque chose de rapide et rentrent chez eux.


Le lendemain au bureau, Jo est déjà là, Mac arrive.


Mac : Eh ben ! Déjà là ?
Jo : Oui !
Mac : Bien matinale !
Jo : Oui !
Mac : Vous avez bien dormi ?
Jo : Un peu mal, mais dans l'ensemble ça va.
Mac : Très bien !
Jo : Dites, ça tient toujours pour le dîner !
Mac : Oui !
Jo : Alors vendredi soir, ça vous irais ?
Mac : Oui !
Jo : Elie va dormir chez sa copine qui donne une fête pour son anniversaire.
Mac : D'accord.
Jo : Vous avez des préférences culinaires ou des choses que vous n'aimez pas ?
Mac : Non, pas particulièrement.
Jo : Ok !


Durant la semaine, Jo se remet assez bien de l'opération. Elle ne sent plus rien à présent.
En ce qui concerne Johanna, depuis sa chambre stérile, elle se pose pas mal de question sur ce mystérieux donneur qui subitement est arrivée de nul part. La version du médecin lui parraissait un peu flou.


Le médecin : C'est plutôt encourageant. Vous réagissez bien à la greffe.
Johanna : C'est super ! Docteur ! Ce fameux donneur qui vient de nul part, j'ai du mal à y croire. Pourquoi une personne tient absolument à rester anonyme. C'est pas un crime de faire un don de moelle osseuse.
Le médecin : Je ne peux rien vous dire de plus. Juste que cette personne n'a pas réfléchie et n'a pas hésité à traverser le pays pour vous venir en aide. Si je pouvais je vous promet que je vous en dirais plus mais malheureusement je suis tenu sous le secret médical et cette personne à demandé l'anonyma. Je vous en n'ai déjà dit beaucoup il y a deux semaines.
Johanna : Ok !


Les parents de Johanna lui rende visite et lui parle à travers la vitre.


Betty : Le médecin dit que tu réagis bien. C'est en bonne voie.
Richard : Oui, ça va aller ! Tu vas bientôt pouvoir reprendre tes activités.
Johanna : Non papa ! Je n'ai plus la force. J'arrête.
Richard : Quoi ?
Johanna : Je suis trop faible. Si j'ai fait une rechute c'est peut-être parce que j'en faisait trop justement. J'ai assez d'argent pour vivre agréablement pendant un long moment.
Betty : Mais tu vas aller mieux. Heureusement il y a eu un donneur !
Johanna : Oui, dommage que c'est anonyme. Je ne pourrais jamais remercier cette personne.
Richard : Johanna ! On s'en fiche de ça ! Si cette personne veut rester anonyme c'est qu'elle ne veut pas être remercié.
Johanna : C'est important pour moi. Vous l'avez contacté n'est ce pas ?
Betty : Qui ?
Johanna : Ma sœur. C'est elle qui a fait le don et vous ne voulez pas me le dire. J'en suis sûr ! Je vous avais dit de ne pas l'embêter !
Betty : Mais non !
Johanna : Maman ! Au moins une fois dans ta vie, dit moi la vérité ! Ça ne m'étonnerais même pas de vous ! Toujours près à piétiner sur la vie des autres.
Richard : On a contacté un détective privée pour qui la retrouve. Il s'appelle Harry Freman. Il a rencontré cette femme que ta mère à mise au monde. Il est aller jusqu'à New-York pour ça mais elle a refusé même de croire que ce qu'on lui disait était vrai. Cette femme n'a même pas bougé le petit doigt.
Johanna : Elle vit à New-York  vous dites ?
Betty : Oui, elle est lieutenant de la police scientifique à Manhattan. Mais ne cherche pas à la retrouver.
Johanna : Elle a quel âge aujourd'hui ?
Betty : Quarante-cinq ans.


Johanna repense à ce moment là à ce que le médecin lui a dit.


Johanna : Vous savez qui est elle et où elle vit. Vous ne voulez pas allez la voir, la retrouver ? Elle voudrait peut-être savoir pourquoi vous l'avez abandonné !
Betty : Cette femme n'a même pas voulu faire les tests. Si ça se trouve elle est compatible. C'est un flic, elle n'a pas de cœur.
Richard : En plus savoir que je suis le géniteur d'une femme flic ça me fou la honte moi.
Johanna : C'est quoi ce raisonnement de merde là !
Betty : Johanna toi tu es brillante, tu es PDG d'une grande entreprise de pétrole.
Johanna : Et j'ai le fric qui va avec !
Richard : Arrête Johanna !
Johanna : Donnez-moi le nom de cette femme. C'est ma sœur, je veux la retrouver. Même si elle n'a pas voulu faire les tests, elle avait ses raisons.
Betty : Cette femme va t'envoyez balader Johanna. Elle ne t'aimera jamais et c'est une flic !
Johanna : Je suis prête à prendre le risque. Puis je m'en fiche que ce soit une flic.
Betty : Non, tu en sais déjà assez ! On ne te dira pas.
Johanna : Si vous ne me dites pas, ne venez plus me voir et l'argent que je vous donne chaque mois, vous pouvez tirer un trait dessus.


Betty soupire.


Betty : Elle s'appelle Joséphine Danville. Mais je serais de toi je n'irais pas la voir, tu risques d'être déçu.
Johanna : De toute façon je ne suis pas en état de faire le voyage.


A New-York


Le vendredi soir, Mac arrive chez Jo avec un bouquet de fleurs et une bouteille de bon vin.


Jo : Merci, il ne fallait pas.
Mac : On ne vient pas chez les gens les mains vides.
Jo : C'est adorable.


Jo regarde la bouteille.


Jo : C'est un bon cru en plus !
Mac : Oui c'est vrai !


Jo met les fleurs dans un vase.


Jo : Alors qu'est-ce-que vous prendrez pour l'apéro ! Un petit crémant
Mac : Ah oui ! Volontiers !


Jo serre les verres.


Jo : On trinque à quoi ?
Mac : A nous tout bêtement !
Jo : A nous alors !


Jo et Mac trinquent.


Mac : ça me fait plaisir qu'on se voit en dehors du travail comme ça.
Jo : Oui, effectivement, hors mi après le travail, nous avons jamais dîner ensemble.
Mac : Pas en intimité en tout cas. (souriant)
Jo : Non, c'est vrai !


Une petite demi-heure plus tard, Jo serre les entrées et poursuit ensuite par son repas principal.


Mac : ça à l'air bon ! C'est quoi ?
Jo : Poulet au curry avec du riz.
Mac : Génial ! J'adore ça moi !
Jo : Sérieusement ?
Mac : Ah oui !
Jo : Ben super ! Alors mangeont.


Mac avale une bouchée.


Mac : Hum ! Vous êtes une divine cuisinière Jo ! J'adore.
Jo : Merci !
Mac : C'est à ajouter à la liste de vos qualités ! (souriant)
Jo : Merci ! (touchée).


Une fois le repas fini, Jo apporte le dessert.


Jo : C'est pas moi qui l'ai fait mais j'adore ça.
Mac : J'aime bien aussi.
Jo : Par contre c'est agaçant à couper.


Mac pose sa main sur celle de Jo qui tient le couteau.


Mac : Je vais le faire.


Jo pose son regard sur la main de Mac posée sur la sienne. Elle n'arrive plus à bouger sa main, envahit par l'agréable chaleur que lui procure la main de Mac. Il se lève pour couper le milles-feuilles et son regard croise celui de Jo. Elle le regarde, légèrement effrayée et Mac se sentant attiré comme un aimant, fini par se rapprocher et pose délicatement ses lèvres sur celles de Jo. Il pense à ce moment là qu'il fait une bêtise, mais il constate que Jo ne le repousse pas. Il faufille avec frayeur sa langue envieuse pour établir un contact langoureux avec elle, Jo commence à réagir et lui rend généreusement son baiser le cœur palpitant à une vitesse suppérieur. Ils n'arrivent pas à rompre ce délicieux contact et décoller leurs lèvres. Il lâche la main de Jo et la pose sur son visage. A bout de souffle, il se détache et la regarde dans les yeux. Il baisse la tête timidement comme un enfant qui venait d'être prit en faute. Malgré la participation active de Jo à ce baiser, il n'arrive pas de se demander si il a fait une erreur ou si au contraire cela pourrait le mener à quelque chose qu'il n'avait pas vraiment calculée.


Mac : Excusez-moi ! Je n'aurais peut-être pas dû.


Jo n'arrive pas à sortir un mot encore sous l'effet de la surprise. Mac finit par se dire qu'il l'a choqué plus qu'autre chose et qu'il devrait arrêté d'attendre une réaction de sa part.


Mac : Bon revenont en à ce gateau.


Jo pose ses mains sur ses lèvres se demandant si elle venait de rêver. Mac découpe le gâteau espérant que Jo fasse comme si rien ne s'était passé.


Jo s'assoie et reste stupéfaite par ce baiser envoutant.


Jo pense : Il m'a embrassé ! Enfin il m'a embrasser ! Qu'est-ce-que je fais ! Ouah ! Il m'a embrasser j'y croit pas ! Il embrasse divinement bien. C'était magique ! Qu'est-ce-que je lui dis !


Mac serre les parts et fait un sourire gêné à Jo. Il n'arrive plus à la regarder dans les yeux. Il se sent tellement mal à l'aise.


Ils mangent tout les deux et un long silence s'installe.


Jo : C'est bon !
Mac : Ah oui ! Délicieux !
Jo : J'adore les patisseries !
Mac : Oui ! Moi aussi !
Jo : Mais faut pas que j'en abuse, sinon la balance va me le faire payer !


Ils rigolent, ce qui rassure Mac car ça détent au moins l'atmosphère pesant.


Une fois fini, Mac se lève.


Mac : Bon ben il est tard, je vais rentrer ! Merci pour le dîner Jo ! C'était délicieux.
Jo : Il est à peine vingt-trois heures. Restez un peu. Il faut qu'on parle je crois !
Mac : Ben... A propos de quoi ?
Jo : Vous m'aviez dit que vous me parleriez de votre rupture.


Mac est soulagé que Jo ne remette pas ce délicieux baiser sur le tapis dont il n'était pas prêt à parler.


Mac : Oui c'est vrai, je te enfin vous l'avais dit ! Pardon !


Jo constate une autre erreur ou plutôt une approche de Mac, qui a laissé se faufiller un « tu » dans la conversation.


Mac se rassoit.


Mac : Il y a un peu plus de dix jours on a décidé de rompre d'un accord commum.
Jo : Mais il y a bien une raison ! Vous étiez bien ensemble ?
Mac : Sauf qu'on ne s'est pas rendu compte qu'au final l'amitié était plus forte que l'amour.
Jo : Ah !
Mac : J'ai penser que Christine était la femme idéale mais il manque juste la petite étincelle. Il y a quelques temps, après l'affaire du policier qui avait tué un homme par erreur.
Jo : L'affaire du braquage de bijouterie ?
Mac : Oui ! Ce jour là en voyant cette femme qui venait de perdre l'homme qui était sur le point de lui demander sa main, je me suis dit que je n'avais plus de temps à perdre qu'il fallait que je fasse ma demande. Ce qui m'a effrayé à ce moment là, c'est que je me suis demandé à qui je devais faire ma demande.
Jo : Comment ça à qui ?
Mac : Christine ou une autre femme ?
Jo : Une autre femme ? Il y a une autre femme dans votre vie Mac ?
Mac : Plus ou moins ! Comment vous dire ça ! Depuis bien avant Christine, il y a une femme à qui je pense souvent et j'ai jamais osé lui faire des avances.
Jo : Pourquoi ?
Mac : Parce que cette femme est un peu extravaguante, elle est entière, elle croque la vie à pleine dent, elle a beaucoup d'humour et moi à côté, je suis un homme réservé qui panique à l'idée de lui dire que je ne suis pas indifférent à son charme. Je me demande vraiment si elle voudrait d'un homme comme moi.


Jo le regarde dans les yeux.


Jo : C'est si dur de lui dire ?
Mac : Elle m'impressionne beaucoup. Christine l'a remarqué que mon esprit était ailleurs et elle m'a dit que si on restait ensemble on allait droit dans le mur. Elle avait surment raison car je n'arrive pas à me dire que Christine est la femme de ma vie alors que cette autre femme pourrait l'être. Je crois que c'est la femme avec qui je veux vraiment être parce qu'il faut que j'arrête de me mentir à moi même. Je suis amoureux d'elle et je n'y peux rien. Même si ce n'est pas réciproque, je l'aime, c'est comme ça.


Jo pose sa main sur celle de Mac.


Jo : Il faut lui dire à cette femme Mac ! Dites lui ce que vous ressentez. Elle ressent peut-être la même chose ! Vous n'en savez rien ! Vous aller finir par être malheureux et je vais devoir vous ramasser à la petite cuillère.


Mac regarde la main de Jo et se lève.


Mac : Il est vraiment tard Jo !
Jo : Vous êtes sûr ?
Mac : Oui ! Merci pour le dîner !
Jo : ça fait deux fois dans la soirée qu'on a un contact tactile tout les deux et j'ai l'impression que ça vous rend nerveux. Un peu comme la fois où je vous ai dit que vous étiez sexy d'ailleurs.
Mac : Mais.....
Jo : Mac, si vous franchissez cette porte, ce que vous m'avez fait comprendre à mi-mot n'aura servi à rien. Je me trompe peut-être mais....


Mac la regarde et lui coupe la parole.


Mac : Vous avez raison Jo en fait. Si cette femme ne veux pas de moi, elle ne peut pas m'en vouloir de l'aimer.
Jo : Bien sûr que non ! Puis quelque chose me dit que vous lui plaisez sûrement.
Mac : Je n'arriverais pas à trouver les mots Jo ! Je crois que je vais tenter le tout pour le tout quitte à me prendre un giffle.


Mac vole un second baiser à Jo. Elle passe ses bras autour de son cou, ravie de recevoir ce second baiser qu'elle attendait avant la fin de cette soirée. Un baiser aussi intense que le premier et d'une grande franchise de la part de l'un comme de l'autre.


A suivre 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 17 Nov 2014
Posts: 434
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

PostPosted: Wed 29 Apr - 01:46 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Un nouvel amour est né  Okay


J'ai le sentiment que malgre ses parents, johanna et jo vont bien s'entendre ...  Rolling Eyes


Hâte de lire la suite
_________________


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Wed 29 Apr - 01:48 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Paulinebris wrote:
Un nouvel amour est né  Okay


J'ai le sentiment que malgre ses parents, johanna et jo vont bien s'entendre ...  Rolling Eyes


Hâte de lire la suite



Merci ! Ravie de te compter parmi mes nouvelles lectrices. 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Wed 29 Apr - 07:16 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Je leur laissais le bénéfice du doute au moment de l'opération mais là c'est pire que je pensais, Betty et Richard sont des gens vraiment détestables. Des profiteurs qui n'ont jamais attaché d'importance à autre chose que leur petit confort personnel, à en croire les remarques de Johanna. De plus, leurs réflexions sur les flics sont parfaitement déplacées. Jo peut au moins se vanter d'avoir grandi auprès de parents aimants et respectueux. En tout cas, ils se mettent le doigt dans l'œil s'ils croient pouvoir dissuader Johanna d'aller à la rencontre de Jo. Bien sûr qu'elle ira à la recherche de sa sœur dès qu'elle ira mieux, elle n'en a pas la preuve concrète mais elle sait très bien que c'est à elle qu'elle doit la vie. Et pour rebondir sur les mots de Pauline, oui je suis persuadée qu'elles sont faites pour s'entendre. 

 
Toute cette histoire aura finalement permis d'accélérer (oui, car ce n'était qu'une question de temps...) le rapprochement entre Jo et Mac et celui-ci a finalement pris son courage à deux mains. Oh la la ! Le passage décrivant leur premier baiser est magnifique. Le temps s'est comme suspendu, j'en ai eu des frissons. J'aime beaucoup la réaction de Jo suite à ça ainsi que la façon dont elle s'y prend pour pousser Mac à assumer enfin ce qu'il ressent pour elle. Le message est passé cette fois, ce deuxième baiser vaut mieux qu'un long discours. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Offline

Joined: 06 Mar 2011
Posts: 7,658
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

PostPosted: Wed 29 Apr - 09:09 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Les parents de Johanna sont vraiment détestables. Non seulement ils n'ont aucune reconnaissance pour le donneur de leur fille mais en plus, ils ne semblent intéressés que par une chose : le petit chèque que Johanna leur fait chaque mois.
Elle a raison de vouloir profiter de la vie si elle s'en sort.
J'espère qu'elle va persévérer dans la recherche de sa soeur et qu'elles vont bien s'entendre...déjà rien que pour faire enrager les parents  Mr. Green


Mac décide de taire sa timidité et ses craintes pour avouer ses sentiments à Jo. La greffe l'aura bien aidé à faire le 1er pas  Wink
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Wed 29 Apr - 17:14 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Je suis d'accord avec les filles, les parents de Johanna sont vraiment detestables. Ils croient que Jo n'a pas de coeur car elle est une flic, mais c'est quoi ce raisonnement? Et ils sont interesses par l'argent de Johanna, c'est le pire de tout! Je m'attendais pas a ca. Ils me decoivent!  Evil or Very Mad  J'espere que Johanna va trouver Jo et je suis sure que ca va passer tres bien entre eux. 


Evidemment, j'ai adore la soiree entre Jo et Mac et leur rapprochement. C'est tres romantique et touchant a la fois. 


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Wed 29 Apr - 18:31 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Chapitre 5


Mac vole un second baiser à Jo. Elle passe ses bras autour de son cou, ravie de recevoir ce second baiser qu'elle attendait avant la fin de cette soirée. Un baiser aussi intense que le premier et d'une grande franchise de la part de l'un comme de l'autre.


Jo et Mac se regardent et au bout de quelques secondes, Mac rompt le silence.


Mac : J'espère que ça vous a plu. Je sais pas quoi dire d'autre, ce silence est inquiétant !


Jo approche ses lèvres de l'oreille de Mac.


Jo : J'ai adoré ! (murmurant)
Mac : J'ai eu peur de faire fausse route.
Jo : Je me doutais que c'était moi. Je l'ai senti dans vos mots.
Mac : C'est réciproque alors ?
Jo : Ah ça oui ! Bien sûr que c'est réciproque Mac ! Ce baiser je l'attends depuis trop longtemps.


Mac lui carresse le visage.


Mac : Merci de m'avoir aider à t'avouer mes setiments.
Jo : Pas de quoi !
Mac : Alors je pense que tu accepterais de faire un long chemin avec moi.
Jo : Oui, ça me ferais plaisir.
Mac : Ouf je suis soulagé, libéré même.


Cette fois c'est Jo qui l'embrasse.


Jo : Le premier baiser je suis resté dans ma bulle. J'ai eu l'impression de vivre un rêve éveillé. C'est pour ça que je n'ai pas réagis. Tu m'as pétrifié !
Mac : Je sais pas ce qui s'est passé en fait, je me suis senti attiré. Heureusement que ce n'est pas arrivé au bureau !
Jo : C'est parce que nous étions seuls que c'était plus facile. Au bureau ça ne se serait pas produit par pudeur.
Mac : Je ne vais pas rentrer maintenant finalement. On va se parler franchement je crois !
Jo : Je crois que ça serait dommage que tu partes comme un voleur. Pas après ce qui vient de se passer.
Mac : En effet ! Je crois qu'on a pleins de choses à se dire, puisque visiblement nos sentiments sont réciproques.
Jo : Je sais pas depuis quand pour moi, mais on parle en année maintenant.
Mac : Oui, pour moi aussi.
Jo : Viens on va sur le canapé.


Jo ne lache pas la main de Mac et l'entraîne jusqu'au canapé.


Mac : Je te trouve belle, généreuse et tu as pleins de qualité.
Jo : Moi j'aime beaucoup ta générosité aussi, ta gentillesse et j'avoue que ton côté timide réservé me plais beaucoup.
Mac : C'est vrai ?
Jo : Et je te trouve séduisant aussi.
Mac : J'en reviens pas, j'ai réussi à t'embrasser ! Je suis heureux de l'avoir fait !
Jo : J'ai adoré le « je tente le tout pour le tout ». C'est la manière la plus romantique que j'ai pu voir d'un homme me déclarant sa flamme. Puis le premier baiser m'a fait planer. Ouah ! Qu'est ce que tu embrasses divinement bien ! J'ai adoré ça !


Mac sourit.


Mac : Pourquoi j'ai mis tant de temps pour le faire !
Jo : Parce que tu avais peur que je te rejette, tu l'as dit.
Mac : Jo ! Je ne parle pas que de sentiments, tu comprends ! Je parle d'amour. C'est de l'amour que j'ai pour toi. Je ne veux pas d'une aventure !
Jo : C'est de l'amour que j'ai pour toi aussi. Ça ne sera pas une aventure Mac ! On se respecte trop pour ça !


Mac regarde Jo et lui frole le visage avec ses phalanges.


Mac : On se le prouve, maintenant ? Tu serais prête pour.... ? Je n'ai pas envie de perdre du temps cette fois. J'ai envie de te découvrir dans un contexte différent.
Jo : Allez le Mac réservé, sort de ta carapasse. Dit le franchement que tu as envie de moi.
Mac : Alors je te le dis franchement j'ai envie de toi Jo !
Jo : Dans ma chambre on sera mieux !
Mac : D'accord !


Mac suit Jo, elle éteint les lumières sur son passage sachant bien qu'elle ne reviendra sûrement pas ici avant le lendemain matin.


Dans la chambre.


Mac : Jo ! Je suis embêté, je n'ai rien pour nous protéger. Mais j'ai pas de maladie et même si ce n'est pas élégant de te dire ça, Christine n'avait rien non plus elle avait fait des tests pour me le prouver.
Jo : J'ai rien non plus Mac. Je te fais confiance. Puis pour la contraception, c'est ok, j'ai un stérilet. Aucun risque. On fait des visites médicales tout les six mois et on sait que les MST ne sont pas toléré dans notre profession.
Mac : J'ai entièrement confiance en toi Jo ! On est libre alors !
Jo : On est libre.


Jo commence à se déshabiller devant Mac, il était heureux de voir son souhait de plusieurs années se réaliser. Enfin la femme qu'il aime était prête à lui offrir son corps et un moment très intime. Mac la suis et enlève également ses vêtements.
Mac la prend dans ses bras et serre son corps intégralement nu contre le siens.


Mac : Tu es magnifique.


Mac l'embrasse et l'entraîne dans le lit. Le nouveau couple se laisse aller vers leurs désirs les plus profonds. Mac est très attentif et passionné envers Jo, ce qu'elle appréciait particulièrement. La tendresse et la passion de Mac rendait Jo très euphorique. Elle n'en revenait pas, après les baisers magnifique qu'elle avait reçu, elle se rendait compte que leur deux corps étaient en train de fusionner.


Jo : Je suis bien là !
Mac : Moi aussi ! C'était un moment divin.
Jo : Très agréable.
Mac : Et il y en aura plein d'autres hein ! (encore pas très rassuré)
Jo : Mais bien sûr que oui ! On est ensemble maintenant ! Depuis deux petites heures seulement, mais on est ensemble.


Jo se blottit dans les bras de Mac et lui sourit. Elle le regarde et il l'embrasse sans retenu.


Mac : Je suis soulagé, c'était trop lourd à porter.
Jo : Oui, c'est vrai qu'on n'est pas très à l'aise.
Mac : Pourquoi tu me l'a jamais dit toi ?
Jo : Parce que j'ai tenté plusieurs fois et je t'ai envoyé des messages que tu n'as pas compris.
Mac : J'en ai compris quelques uns, mais j'avais un doute si c'était purement amicale, pour me taquiné ou une manière de me faire du charme.
Jo : Du charme.
Mac : Par contre j'aimerais que ça continu ça. Parce que j'aime bien que tu me fasses du charme !
Jo : ça continuera, ne t'inquiète pas pour ça ! J'adore ça !


Jo serre Mac contre elle.


Jo : Hum je suis bien là ! J'ai envie de passer ma nuit dans tes bras tellement que je suis heureuse. Comme ça si je me réveille cette nuit je me demanderais pas si j'ai rêvé !


Mac rigole.


Mac : J'ai rien d'important à faire moi demain.
Jo : Alors je te garde avec moi ?
Mac : Avec plaisir.


Au Texas, Johanna a réussie à obtenir une ligne internet. Elle recherche des indices sur sa sœur sur les réseaux sociaux, mais malheureusement elle ne trouve rien. Elle regarde de nombreux documents et de vieux articles sur sa sœur. Elle aurait voulu trouver une photo mais en vain. Elle se demande juste quel tête elle peut avoir.


Johanna se décide à prendre son téléphone et passe un coup de téléphone.


Une dame répond : Allo ! (avec une voix légèrement affaiblie)
Johanna : Bonjour Mamie !
Elizabeth Hank (la maman de Betty) : C'est toi Johanna ?
Johanna : Oui mamie ! C'est moi.
Elizabeth : C'est pas vrai ! Ma Jo ! Comment vas tu ?
Johanna : Je suis en chambre stérile Mamie ! Je viens de recevoir un don de moelle osseuse.
Elizabeth : Oh non mon petit ! C'est pas vrai ! Qu'est ce qu'il s'est passé ?
Johanna : J'ai la leucémie Mamie !
Elizabeth : Oh non ! Quelle tragédie s'abat encore sur toi ma chérie ! Si je pouvais venir te voir ! Mais tu sais, j'ai quatre-vingt cinq ans, je ne suis plus toute jeune ma chérie.
Johanna : Je sais mamie ! Puis il ne te laisserais pas sortir !
Elizabeth : Non, parce que Betty raconte que je suis folle. Que j'ai perdu la tête, mais c'est pas vrai ma Jo ! Je te promets que je vais bien. J'ai un peu du mal à voir clair et à entendre, mais j'ai des appareils.
Johanna : Mamie si je t'appelle c'est parce que je sais que tu as toute ta tête et qu'il est temps que quelqu'un dans cette famille soit assez franc pour répondre à mes questions. Je veux la vérité mamie !
Elizabeth : Je vais répondre à tes questions si je peux.
Johanna : Qu'est ce qui s'est passé avec la petite fille que maman et papa ont eu avant moi.
Elizabeth : Ils t'ont parlé de Joséphine ?
Johanna : Joséphine ! C'est les parents qui lui ont donné ce prénom ?
Elizabeth : Même pas ! C'est moi ! Ils n'ont même pas pu choisir le prénom.
Johanna : Ils m'ont dit que c'est toi et papy et mamie et papy du côté de mon père qui ont forcé à abandonné Joséphine !
Elizabeth : Oui, c'est exact mais ça allait trop loin Jo !
Johanna : Comment ça !
Elizabeth : La petite n'a pas été adopté de suite. Ils l'ont gardé un an avec eux mais c'est moi qui m'en occupait parce qu'ils n'étaient pas mature. Ils pensaient qu'à faire la fête. Tu sais, c'était les années soixante, mais la drôgue et l'alcool tournaient déjà et Joséphine était constamment confronté à ça. A l'époque j'avais quarante ans, j'aurais pu m'occuper de la petite, mais j'avais mon travail et je voulais que cette petite ai des parents qui l'aime. Quand j'ai dit à tes parents que c'était mieux que la petite Joséphine se fasse adopter, ils ont juste dit que ça leur enlèverais une épine du pied.
Johanna : Oh mon dieu ! C'est pas vrai !
Elizabeth : J'aimerais bien que ce soit pas vrai et pourtant ! Tu vois, ton père et ta mère se vantent d'être ensemble depuis leur quinze ans, mais ils ont fait que des conneries. Ton oncle et ta tante ont toujours été là pour garder un œil sur toi et Mike et heureusement.
Johanna : Tu qualifierais ça comme une erreur de jeunesse ?
Elizabeth : Pas vraiment ! J'ai jamais trouvé tes parents très attentifs et ça me fait mal de dire ça de ma propre fille. Puis moi elle ne vient jamais me voir elle fait que envoyer le chèque pour mes soins mais par obligation je suppose.
Johanna : Mamie ! C'est moi qui finance tes soins ! Mes parents n'ont jamais donné un centime.
Elizabeth : C'est pas vrai ! Les vautours !
Johanna : Ils ont toujours été frustrée que la fortune de tonton Josh a été légué à Mike et moi-même.
Elizabeth : Je le sais bien !
Johanna : Tonton Josh m'a donné une partie supplémentaire pour subvenir à tes besoins parce qu'il savait qu'il pouvait me faire confiance.
Elizabeth : J'ai toujours été fière de lui. Partie trop vite malheureusement. Mais au fait ! Pourquoi tu as appris l'existance de Joséphine ? Pourquoi maintenant ?
Jo : Parce que Mike et les parents n'étaient pas compatible pour le don de moelle osseuse et c'est là que maman s'est souvenu qu'ils avaient une fille qu'ils ont abandonné. J'ai ordonné qu'on la laisse tranquille, mais ils m'ont désobéis et ils l'ont contacté en la retrouvant via un détective privée.
Elizabeth : Ils ont tenté le tout pour le tout pour te sauver.
Jo : Sauf que maintenant ils me disent que le donneur est anonyme et que ma sœur a refusé de m'aider. Mais il y a un truc de louche. Le médecin m'a dit que le donneur était une femme qui vit à New-York et qui aurait quarante-cinq ans.
Elizabeth : Ce sont des gens de l'Alabama qui ont adopté Joséphine.
Johanna : Oui, mais le détective privé l'a retrouvé à New-York lui. Mamie, il y a une chance sur un million de trouver un donneur compatible dans le monde entier et là une femme de quarante-cinq ans vivant à New-York arrive de nul part pour me faire ce don. Je ne crois pas au hasard !
Elizabeth : C'est troublant en effet !
Johanna : Je crois qu'elle a fait ce don et que mes parents essaient de me convaincre qu'elle n'a rien fait.
Elizabeth : Mais pourquoi il ferait ça ?
Johanna : Parce qu'ils ne tiennent pas à la rencontrer et ils ne veulent pas que je la rencontre.
Elizabeth : Ben quand même !
Johanna : Ils ne la connaissent pas et ils la juge déjà parce que apparemment elle est flic.


Elizabeth rigole.


Elizabeh : Oui, ils n'ont jamais aimé les flics ! Si elle est devenu flic c'est qu'elle a réussi sa vie et je suis contente pour elle moi.
Johanna : Elle est lieutenant de la police scientifique et d'après des infos que j'ai trouvé sur le net, elle aurait également été agent du FBI si ce n'est pas un homonyme.
Elizabeth : En effet belle carrière !
Johanna : Mamie ! J'aimerais prendre contact avec elle.
Elizabeth : Tu veux savoir si c'est elle qui t'a fait ce don ?
Johanna : J'en suis presque sûr.
Elizabeth : Fait comme tu le sens Johanna.
Johanna : Tu as raison. Je verrais quand je serais sorti et que j'irais mieux.


Elizabeth et Johanna poursuivent leur conversation pendant une petite demi-heure sur des banalités, mais Johanna est heureuse de parler avec sa mamie qu'elle n'avait pas revue depuis longtemps.


A New-York, le lendemain matin, Jo se réveille avec les bras de Mac qui l'entour. Elle se retourne et le voit qui dort encore. Elle sourit plus heureuse que jamais. Il se réveille.


Mac : Eh ben j'ai agréablement bien dormi moi !
Jo : Moi aussi ! Je ne me rappelle plus la dernière fois que j'ai partagé mon lit avec un homme.
Mac : C'est un honneur que tu m'as fait là alors ?
Jo : Oui ! C'est parce que tu n'es pas nimporte qui.
Mac : Tu m'as aidé à t'avouer mes sentiments hier soir. Merci.
Jo : Franchement, si je ne me serais pas douté que c'était moi je ne l'aurais pas fait. Mais je sentais que c'était moi. Déjà le baiser quand tu as voulu découper le milles-feuilles, ton regard brillant et la description que tu as fait.
Mac : Quand je t'ai embrassé au moment du dessert, j'étais mal, je me demandais si je devais partir ou assumer et rester. Après je me suis dit que si je partais à un moment donné j'aurais été obligé de te rendre des comptes.
Jo : Oui, sur le coup je n'ai pas réagit parce que j'étais dans mon rêve, mais à froid, j'aurais demandé des explications car je n'aurais pas voulu passer à côté de ce que j'ai vécu cette nuit.
Mac : Tu sais, je t'ai rejoins au Texas dans le but de te dire ce que je ressentais mais je me suis dégonflé ! Je t'ai trouvé tellement généreuse, tellement courageuse que je me suis dit que je ne pouvais pas passé à côté d'une femme comme toi.
Jo : Oui mais tu t'ais rattrapé. Puis j'ai senti un truc quand tu as dit au médecin que le statue de mari ne devait pas être désagréable. J'ai senti un message.
Mac : S'en était un.
Jo : C'est pour ça que je t'ai invité. J'avais espoir qu'un truc se débloque hier soir. Honnêtement je n'envisageait pas que ça aille plus loin, mais au moins qu'on se rapproche par un tutoiement par exemple.
Mac : Ben du coup, une fois qu'on s'est embrassé la deuxième fois, c'est venu naturellement.
Jo : Le fait que tu m'as embrassé  pour me déclarer ta flamme, Je vais m'en souvenir longtemps. J'ai trouvé ça tellement romantique et celui du dessert aussi.
Mac : Oui, ça a été la cerise sur le gâteau.


Ils rigolent.


Jo : Bien trouvé ! Qu'est ce qui t'a attiré.
Mac : Le fait que ta main reste sous la mienne. Tu n'as pas retiré ta main et tu as levé ton regard en me regardant droit dans les yeux comme si tu attendais quelques choses.
Jo : Oui, que tu coupes le gâteau. (riant)
Mac : Ah ben d'accord !
Jo : Non, toute plaisanteries mise à part, je me demandais si je devais t'embrasser ou pas. Je voulais le faire mais j'avais peur que tu me repousses et je ne voulais pas gâcher le dîner.
Mac : J'ai pas réfléchie moi et le pire c'est après que je me posais un tât de question. Pourquoi elle ne m'a pas repoussé ? Elle n'a pas osé ou ça lui a plu ?
Jo : Plus de question de ce genre du coup !
Mac : Oh non ! Je peux t'embrasser quand je veux.


Mac embrasse Jo.


Jo : Un petit-déjeuner ?
Mac : Oui, j'ai faim !
Jo : Café ? Tartine ?
Mac : Oui ! Volontiers !


Mac et Jo déjeunent et passent la journée ensemble. Ils se balladent main dans la main le long de l'océan et se livre l'un à l'autre à travers de belles confidences.


Au Texas, les parents de Johanna arrivent et demandent un masque aux infirmières. Johanna leur parle à travers la vitre.


Johanna : Pas la peine de rentrer. Je suis trop fatigué pour vous recevoir !
Richard : Comment ça ?
Johanna : J'ai envie de dormir !
Betty : Johanna il faut que tu t'occupes de nos factures.
Johanna : Débrouillez vous ! Allez voir l'assistante sociale ! Elle est là pour ça ! Moi je suis en convalescence et je veux qu'on me laisse tranquille. Je n'accepterais que la visite de Mike.
Richard : Pourquoi tant d'amertume ?
Johanna : Parce que vous ne voulez pas me dire la vérité sur le donneur !
Betty : On ne sait pas qui est le donneur, je te jure.
Johanna : Contactez ma sœur et dites lui que je veux la voir.
Richard : Johanna ! On ne fera jamais ça !
Johanna : Je veux voir ma sœur !
Betty : Mais tu n'as pas de sœur Johanna ! Elle est partie dans une autre famille. C'est plus notre fille.
Johanna : Allez vous en maintenant ! Dès que j'irais mieux, je repartirais vivre en France.
Betty : Arrête tes bêtises un peu.
Johanna : Maintenant je veux dormir.


Johanna se met dans son lit et ne dit plus un mot.


A suivre. 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Wed 29 Apr - 18:52 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Je vais croire que si les parents de Johanna ont fait tout pour la sauver, c'etait pour ne pas perdre son argent! C'est horrible de voir des parents comme ca, qui demandent a leur fille malade de s'occuper de leurs factures. L'histoire qu'Elizabeth raconte montre bien leur caractere. Elle va faire la meilleure choix si elle repart vivre en France. Elle n'a rien a faire avec des parents comme ca. 


Jo et Mac filent le parfait amour. C'est toujours un plaisir de lire leurs scenes ensemble. 


Back to top
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 17 Nov 2014
Posts: 434
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

PostPosted: Wed 29 Apr - 19:31 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Ses parent son vraiment détestables, aller au chevet de leur fille malade pour régler leurs factures c'est horrible, elle a raison de les envoyer bouler


Mac et jo sont trop mignons, il a vraiment eu raison d'oser
_________________


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Wed 29 Apr - 22:50 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Cette première nuit d'amour est très romantique et la journée qui s'ensuit aussi. Mac s'est débarrassé du poids de sa carapace et il lui est poussé des ailes à la place, c'est tellement agréable. Leur conversation au réveil est à la fois tendre et drôle. Le sens de l'humour de Jo serait-il contagieux ?  Very Happy  
maria wrote:
Je vais croire que si les parents de Johanna ont fait tout pour la sauver, c’était pour ne pas perdre son argent! C'est horrible de voir des parents comme ca, qui demandent a leur fille malade de s'occuper de leurs factures. L'histoire qu'Elizabeth raconte montre bien leur caractère. Elle va faire la meilleure choix si elle repart vivre en France. Elle n'a rien a faire avec des parents comme ca.


Je vais finir par le penser moi aussi, c'est pas croyable des gens aussi égoïstes et vénaux. Ils m'écœurent ! Johanna a bien raison de se révolter et elle peut au moins compter sur le soutien de sa grand-mère malgré son âge avancé. C'est bien qu'elle ait pu avoir une discussion franche avec elle, ainsi elle en apprend davantage sur les circonstances de l'abandon de sa sœur aînée.


Tu as vraiment eu une excellente idée avec cette fiction, j'attends la suite avec impatience.  Okay
 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Offline

Joined: 06 Mar 2011
Posts: 7,658
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

PostPosted: Thu 30 Apr - 08:25 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Quelle contraste entre Jo qui est sur son petit nuage après cette première nuit d'amour avec Mac et la pauvre Johanna qui va de désillusion en désillusion avec ses parents.
Heureusement qu'elle peut compter sur le soutien de sa grand-mère qui a l'air adorable! Elle a raison de vouloir retourner en France...quoiqu'elle s'éloignerait de sa soeur.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Fri 1 May - 04:31 (2015)    Post subject: A la recherche d'un don Reply with quote

Encore une fiction passionnante
Jo est une femme admirable, elle n'a pas hésité à faire ce don pour sauver Johanna sans même la connaitre.
Les parents sont ignobles et m'ont l'air d'être de grosses sangsues! Rolling Eyes
Mac a fini par avouer ses sentiments à Jo. Okay
J'ai hâte de savoir si Johanna va la retrouver et de lire le moment de leur rencontre.
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Fictions terminées
Page 2 of 9 Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Jump to:  
 
All times are GMT + 1 Hour

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group