rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY)
Goto page: <  1, 2, 313, 14, 15, 16, 17  >
 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions multi-chapitres Fictions Terminées Aurelle-sims Triologies
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Offline

Joined: 06 Mar 2011
Posts: 7,658
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

PostPosted: Wed 15 Apr - 20:32 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Le comportement de Jo devient vraiment inquiétant et elle ne parvient vraiment plus à gérer.
Heureusement qu'Ashley a compris le problème de Jo mais sa loyauté vis à vis de celle-ci va probablement l'empêcher de parler. Pourtant, il faudrait que Mac soit au courant pour pouvoir agir avant que Jo aille dans le mur.
La pauvre, elle est vraiment paniquée de perdre son boulot et Mac.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 15 Apr - 20:32 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Wed 15 Apr - 21:07 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Winona23 wrote:
La suite ! Mr. Green


C'est mon jour de bonté !! lol




Chapitre 33


Jo a présenté un comportement inadapté durant une réunion ce que a provoqué la colère de Mac. Jo a reconnu son erreur et Mac à clos l'incident. Toutefois, il commence à avoir de sérieux soupçons sur le facteur du comportement douteux de Jo, mais préfère se renseigner pour confirmer ses doutes.


Il passe un coup de téléphone à quelqu'un qui a bien connu Jo par le passé et qui pourra le renseigner.


Mac : Salut Russ !
Russ : Ah Mac ! Ça va ?
Mac : Oui, faut aller ! Dit moi, tu viens quand voir Claire ?
Russ : Je viens vendredi. Pourquoi ? Un problème avec Claire ?
Mac : Non, je voudrais avoir une conversation délicate avec toi, mais pas au téléphone et pas en lieu public.
Russ : C'est à quel propos ?
Mac : De Jo !
Russ : Ok ! Ben écoute, l'idéal serait qu'on se voit pendant les heures de travail. Jo sera occupée comme ça.
Mac : Oui !
Russ : Vendredi je devrais arriver vers dix-sept heures. Claire travail jusqu'à 19 heures. On se retrouve chez elle.
Mac : D'accord.


Le soir, Jo rentre, Mac est déjà là.


Jo : Bonsoir !
Mac : Bonsoir.


Jo pose son manteau et Mac arrive vers elle. Elle se retourne et voit Mac avec un magnifique bouquet de fleurs.


Jo : C'est pour moi ?
Mac : Oui ! Pour toi mon amour avec toute mes excuses !
Jo : Pour quoi ?
Mac : J'étais en colère et j'ai dit quelque chose de pas très sympa quand j'ai dit que tu étais....
Jo : Nymphomane ! (souriant)
Mac : Oui, voilà !
Jo : Aller je ne t'en veux pas va ! Puis je n'ai pas eu un comportement exemplaire. Puis ce bouquet est magnifique. Magnifique !
Mac : Ne doute jamais de l'amour que je te porte Jo !


Jo le regarde dans les yeux.


Mac : Tes yeux !
Jo : Quoi ! Non c'est pas possible ! Je n'ai rien pris depuis plusieurs heures. Enfin mon homéopathie ! Je ne l'ai pas prise !
Mac : Non, je ne parle pas de ça. J'adore tes yeux ! Ils sont magnifique. J'aime quand tu me regardes comme ça.
Jo : Mac ! (Emue)


Jo embrasse tendrement l'homme de sa vie.


Mac : Jo ! Si tu n'allais pas bien, tu me le dirais ?
Jo : Bien sûr !
Mac : D'accord !


Le vendredi chez Claire.


Russ : Alors ? Plutôt préoccupant ton appel !
Mac : Ecoute, c'est très délicat Russ et en temps réel je ne te poserais pas le genre de question que je vais te poser, mais je dois savoir. Je crois que Jo a un problème sérieux.
Russ : C'est à dire ? En quoi je peux t'aider Mac.
Mac : Il faudrait que tu me parles de ton passé avec elle.
Russ : C'est loin tu sais !
Mac : Ecoute, j'ai honte et j'ai l'impression de lui manquer de respect et de manquer de tact envers toi, mais j'aimerais que tu me dises comment ça se passait entre vous, sexuellement parlant.
Russ : Ouah ! (Etonné) En effet, c'est un peu gênant !
Mac : Russ ! Si je n'aurais pas des soupçons sur l'état de Jo, je ne me serais même pas permis, rien que par respect pour elle.
Russ : Ecoute Mac ! C'est délicat de t'en parler comme ça, mais si tu as des questions précises, à me poser, je vais essayer d'y répondre.
Mac : En premier lieu, je ne veux pas te juger, ni faire une comparaison entre ma vie sexuelle avec Jo et celle que vous aviez ensemble, mais Jo à des réactions bizarres Russ et il faut que je sache si elle était capable de faire certaines choses. C'est vrai, après tout, ce qu'elle a vécue avec ce Stan, l'a traumatisé et elle a pu changer à cause de ça. La Jo d'avant était peut-être plus ouverte, je ne sais pas.
Russ : Des choses comme ?
Mac : Comment je vais poser cette question purée ! C'est dur ! Bon il faut que je le fasse de toute façon. Est-ce-que Jo pouvait pratiquer la fellation par exemple ou autre pratique de ce genre ? Ou des choses qui sortent de l'ordinaire ? (Gêné)
Russ : J'aurais pas dit non, mais elle, n'a jamais pu. Elle n'aime pas ça, j'y peux rien ! Après quand je te dis « je n'aurais pas dit non » je suis un mec, tu comprends hein !
Mac : Oui bien sûr ! (souriant timidement) Je ne suis pas là pour te juger. Je sais que vous bossiez ensemble. Elle aurait été capable de te chauffer au bureau au risque de se faire prendre par les collègues ?
Russ : Non, absolument pas. Jo a bien trop de respect pour les autres et pour elle-même pour faire un truc de ce genre. Qu'est-ce-qu'elle a fait ci ce n'est pas trop gênant de me raconter !
Mac : On était en réunion et elle était à côté de moi et elle a commencé à me caresser à un endroit qui te provoque des effets au risque que ça se voit à travers ton pantalon si tu vois ce que je veux dire !
Russ : Oh là là ! En effet, ça ne lui ressemble pas du tout !
Mac : Elle est déchaîné et je n'arrive plus à l'arrêter.
Russ : Par contre Jo adore la French Kiss. J'ai compris qu'elle n'était plus amoureuse de moi quand elle a arrêté d'avoir ce genre d'attention envers moi.
Mac : C'est quoi la French-Kiss ?
Russ : Des baisers très langoureux tu vois !
Mac : Ah oui ! Non, ça je sais que c'est son truc, qu'elle aime ça, mais le reste, ça me choque Russ.
Russ : C'est ce que son connard d'ex la forçait à faire. Peut être qu'inconsciemment, elle croit que si elle ne te le fait pas, tu vas te barrer !
Mac : Je ne sais pas, mais quand elle a commencé à me soumettre cette idée j'ai refusé catégoriquement. Il est hors de question d'avoir recours à des pratiques sexuelle qu'elle n'apprécie pas ou qu'elle ne cautionne pas.
Russ : C'est tout à ton honneur. Certain mec aurait profité.
Mac : Pas moi. Jo à un problème Russ. Puis elle n'est plus pareil, elle est beaucoup trop gourmande sexuellement. Elle a une libido débordante et j'en suis limite épuisé !


Russ rigole.


Mac : En tant normale, ça me ferais peut-être rire, mais c'est pas dans ses habitudes. Jo agit comme une nymphomane, elle m'allume au bureau, l'autre coup elle m'a forcé à le faire à l'infirmerie au risque qu'on nous surprenne alors qu'auparavant, elle n'aurait jamais accepté ça. Pourtant un coup on aurait pu mais elle a stoppé net. J'ai honte de parler d'elle comme ça Russ mais je ne peux pas me confier à mon meilleur ami, il est médecin légiste et c'est un collègue. Je ne veux pas briser l'image de ma femme. C'est pas elle Russ, elle a un problème.
Russ : Tu crois que Jo pourrais prendre des substances illicites ?
Mac : Ben écoute, je suis rassuré que tu te poses la question, parce que je commence à me demander si ce n'est pas le cas et j'ai honte croit moi.
Russ : Bon aller ! On va chez toi.
Mac : Pourquoi ?
Russ : Jo rentre à quelle heure ?
Mac : Vers dix-neuf heure normalement.
Russ : Si elle prend de la drogue, elle la cache bien quelque part.
Mac : Attend Russ ! J'ai peur qu'on fasse fausse route, tu vois Jo prendre de la drogue ?
Russ : Non, mais on y a pensé les deux. Tu n'as rien repéré d'autre qui pourrait confirmer ce qu'on pense ?
Mac : Des fois elle a les pupilles dilatés, mais elle me dit que c' est les effets secondaires de l'homéopathie.
Russ : L'homéopathie ne provoque pas ce genre d'effets secondaires.
Mac : Je l'ai surpris plusieurs fois à vomir aussi et elle a beaucoup maigrit. Elle qui est si gourmande, ne mange plus beaucoup ! Puis depuis qu'elle est sorti de l'hôpital, elle fume. Bon c'est pas plus de cinq cigarettes par jours, mais elle fume.
Russ : Mac ! Je pense que Jo se drogue. Elle a des symptômes distinct, mais troublant.
Mac : Bon ben on va vérifier mais pas comme ça ! Je ne veux pas fouiller dans ses affaires pour l'instant.
Russ : A quoi tu penses ?
Mac : J'ai un labo à disposition. Bon je n'ai pas le droit de l'utiliser à des fins personnelles, mais si ma femme se drogue, je veux le savoir. Je vais essayer d'avoir un peu de salive de Jo et j'irais au labo demain. Le samedi il y a personne.
Russ : Il y a personne la nuit et le week-end ?
Mac : Non, ça a toujours été comme ça. L'équipe de jour à son labo et l'équipe de nuit à son labo aussi. Comme ça pas de conflit en cas de problème grave.
Russ : Astucieux !


Le lendemain, Jo mange son yaourt et lèche soigneusement la cuillère comme elle en a l'habitude. Elle commence à débarrasser.


Mac : Laisse ma chérie, je vais le faire.
Jo : Merci !
Mac : Va te reposer, tu as l'air fatigué !
Jo : Tu as raison !


Jo embrasse Mac et va se reposer.


Mac prend un sac congélation et met soigneusement la cuillère à l'intérieur et fini de débarrasser la table.


Mac va voir Jo.


Mac : Jo, Don vient de m'appeler, je suis d'astreinte, je dois y aller !
Jo : Ok ! A tout à l'heure !
Mac : A tout à l'heure mon amour.


Mac s'apprête à sortir.


Mac : Jo ! Tu sais que je t'aime hein !
Jo : Ben oui ! Pourquoi tu me dis ça comme ça.
Mac : Pour que tu saches que je serais prêt à faire beaucoup de chose pour toi y compris braver l'interdit.
Jo : Mais c'est adorable ça ! Mais je ne comprends pas pourquoi tu me dis ça.
Mac : Il fallait que je te le dise c'est tout. Je t'aime et tu es l'amour de ma vie.


Jo se lève et embrasse tendrement Mac. Il s'en veut à ce moment là de lui mentir, mais il devait savoir.


Mac monte dans sa voiture la larme à l'oeil se demandant si il ne commettait pas une erreur en faisant cette analyse. Il se sentait mal à l'aise à l'idée de trahir sa femme qu'il aime tellement.


Mac : Je dois savoir !


Mac part pour le labo.


Au labo. Mac fait l'analyse et a enfin le résultat. Mac regarde et une les larmes commencent à lui chatouiller les yeux.


Mac : Oh non ! Pas ça ! C'est pas possible !


Mac tape un gros coup sur la table.


Mac : Mais pourquoi elle fait ça ! Pourquoi !


Il prend son téléphone et contact Russ.


Mac : J'ai analysé la salive de Jo sur une cuillère. J'ai les résultats.
Russ : Elle est clean ? Dit moi qu'elle est clean Mac !
Mac : Non Russ ! Les résultat démontrent une certaine quantité de méthyl phénétylamine.
Russ : Oh non ! Des amphétamines ! En espérant que ce ne soit pas de la cristal.
Mac : Tu vois, des amphétamines, ça me rend déjà fou de rage, mais si c'est de la Methamphétamine, je m'effondre.
Russ : Il faut lui parler maintenant.
Mac : Ok ! Je vais te laisser hein !
Russ : D'accord ! Bon courage !


Mac rentre.


Jo : A te voilà !
Mac : Oui !
Jo : Une lourde enquête ?
Mac : Non, pas cette fois.
Jo : Ok ! Je vais aller faire des courses.
Mac : Un samedi, tu as bien du courage.
Jo : C'est juste pour quelques articles.
Mac : mouais !
Jo : Je vais m'acheter un paquet de cigarettes. Tu es content !
Mac : J'aime autant que tu sois sincère.


Jo s'en va, Mac regarde la maison et se décide à fouiller les pièces. Il commence instinctivement par la réserve d'eau des toilettes qui est vide. Il reste à la salle de bain et cherche dans le fond des placard, entre les serviettes, dans les boîtes et dans tout ce qu'il peut trouver. Il commence à regarder le parterre et regarde derrière l'étagère.


Il baisse la tête et soupire quand il voit un flacon de médicament derrière l'étagère.


Mac : C'est pas possible.


Mac aperçoit à l'intérieur du flacons cinq comprimés et un petit sachet transparent. Il l'ouvre et à l'horrible surprise, celle qui craignait plus que tout. Un sachet de quelques grammes de méthamphétamine.


Mac : Oh non ! Jo ! Pourquoi ! Pas la Meth. Pas ça !


De son côté, Jo est avec son dealer.


Mario : Tient voilà ta cam.
Jo : C'est pas de la cam pour moi.
Mario : Tu te défonces avec Stacy ! C'est de la cam. Mais pourquoi tu n'essaies pas un truc plus puissant. La cristal que je t'ai fourgué n'était pas bonne ?
Jo : J'ai pris ça pour dépanner au cas ou je manquerais d'amphète, mais je ne cherche pas l'extase.
Mario : Après tout, c'est ton problème, mais j'en ai de l'excellente. Tu sais quoi, d'ailleurs, puisque tu es une bonne cliente, je te donne un petit sachet de 5 grammes c'est cadeau.
Jo : J'en veux pas. Je veux mes amphète et on s'en tient là. Et la prochaine fois je veux tout d'un coup. Je ne veux pas repasser trois jours plus tard. Je vais me faire piquer si ça continu !
Mario : Et si un jour, je n'arrive pas à t'avoir les amphètse, tu seras heureuse de l'avoir la cristal, croit moi.
Jo : Bon aller donne moi ça !
Mario : On se revoit dans quinze jours.
Jo : Voilà ! Au même endroit avec un flacon de 60 comprimés et n'oublie pas que si tu me file du générique ou de la merde, je vais m'en apercevoir. Et tout d'un coup. Je ne veux pas revenir.
Mario : C'est bon, je ferais mieux la prochaine fois.


Mac est sur son ordinateur et regarde les effets secondaires des amphétamines et de la méthamphétamine. Il retrouve le comportement de Jo quand il voit diminution de la faim, stimulation de la libido, importante perte de poids, vomissements, comportements violents. Il est soulagé quand il remarque que Jo n'est pas encore touchée par d'autres effets secondaires comme la destruction des dents ou encore la paranoïa parmi tant d'autres.


Plus tard, Jo rentre. Mac est assis sur le canapé, les larmes apparentes. En s'avançant, elle aperçoit le flacon d'amphètes sur la table et la cristal.


Jo : Mac ! Où est ce que tu as trouvé ça ?
Mac : Il est clair que notre fille se drogue Jo !
Jo : Pas Elie, c'est impossible.
Mac : Jo j'ai retrouvé un flacon avec un sachet de méthamphétamine derrière l'étagère de la salle de bain. Je ne vois pas à qui ça peut être d'autre.


Jo penche la tête.


Mac : Elle va rentrer dans cinq minutes, je l'ai appeler, ça va chauffer.
Jo : Tu l'as appelé ? Tu lui as dit quoi ? (Paniqué)
Mac : Qu'il fallait qu'elle rentre immédiatement, qu'on devait lui parler.
Jo : Tu aurais pas dû faire ça Mac.
Mac : Je vais lui supprimer son argent de poche et sa voiture.
Jo : Non Mac ! Pitié.
Mac : Tu l'as défend Jo ! Ça te plais de voir ta fille se droguer ?
Jo : Je ne l'ai pas vu !
Mac : Est-ce-que ça te plaira quand tu te rendra compte qu'elle n'est plus elle même, qu'elle change de comportement ? Tu veux voir ça Jo ! (hurlant)
Jo : Non, arrête de crier Mac arrête. (mettant les mains sur ses oreilles).
Mac : Je comprends même pas comment on peut tombé là dedans. (s'énervant)


Mac tape un coup sur la table, Jo commence à pleurer et craque.


Jo : Mac Elie n'a rien à voir là dedans ! Ce n'est pas à elle. Laisse là tranquille. S'il te plais Mac !


Jo penche la tête.


Jo : C'est à moi Mac ! Ce sont mes comprimés et la cristal aussi.
Mac : Tu croyais que j'allais pas m'en apercevoir Jo ! Enfin au moins tu ne laisserais pas ta fille se faire accuser à ta place. Tu as encore un peu d'estime.


Mac arrache le sac à main de Jo et l'ouvre.


Jo : Non, ne fait pas ça ! (s'énervant)
Mac : Des amphètes et de la meth. Bravo Jo !


Jo pleure.


Mac : Arrête de pleurer ! Ça ne serre à rien. Qu'est-ce-qui te prend putain ! Jo ! Pourquoi tu te drogue ?
Jo : Je ne me drogue pas !
Mac : Et c'est quoi ça peut être ? Des bonbons acidulés !
Jo : Mac ! C'est pas ce que tu crois.
Mac : On va déjà commencé par se débarrasser de cette merde.


Mac prend les flacons et les sachets et se dirige vers les toilettes. Jo le suis.


Jo : Non, ne fait pas ça ! (hurlant)
Mac : Je ne veux pas de cette merde ici !


Mac arrive aux toilettes et Jo l'agrippe par sa chemise et cri comme une hystérique.


Jo : Non, c'est à moi ! Rend moi ça ! Rend-moi les ! C'est à moi.


Mac déterminé continu et Jo s'interpose devant lui.


Jo : Ne fait pas ça, c'est à moi.
Mac : Tu t'es vu Jo ! On dirait une gamine.
Jo : Redonne moi les !
Mac : Non (droit dans les yeux)


Jo frappe Mac et hurle. Mac est horrifié par le comportement de sa femme. Il laisse tomber ce qu'il a dans les mains parterre et gifle Jo pour la calmer.


Jo pose la main sur sa joue et s'effondre en pleurant dans les bras de Mac.


Mac : Excuse-moi mon amour. J'ai pas eu le choix, je suis désolé ! Pardonne-moi. Allez calme toi ma Jo ! Voilà calme toi.


Mac caresse la tête de Jo et la serre dans ses bras.


Jo : Aide-moi Mac. Je t'en pris, me laisse pas. Je ne veux pas que tu m'abandonnes. Je t'aime, je t'aime tellement fort Mac. Je t'en supplie, ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.


Jo tombe au pied de Mac et pleure. Mac se rend compte que c'est la première fois qu'il voit Jo si faible. Même lorsqu'elle avait fait sa crise d'angoisse il y a trois ans, c'était moins flippant pour lui.


Mac : Jo ! Tu ne vas pas bien, j'appelle le médecin. Tu as besoin de soins.


Jo fait un oui de la tête.


Mac la porte jusqu'à son lit et appelle le médecin.


Le médecin arrive et l'ausculte.


Le médecin : Je lui ai fait une injection, elle devrait dormir quelques heures.
Mac : Qu'est ce que je peux faire pour son addiction ? Il y a un traitement ?
Le médecin : Si elle pouvait sans sortir sans traitement, ça serait mieux. Mais sinon je me verrais dans l'obligation de la mettre sous anxiolytique.
Mac : Je vais l'aider.


Le médecin s'en va, Mac ramasse les comprimés et les sachets de meth et les poses sur la table.


A suivre
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Wed 15 Apr - 21:38 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Conversation délicate mais essentielle entre Mac et Russ. J'attendais justement que Russ intervienne dans toute cette histoire, étant l'ex-mari, ça me paraissait important et évident.

Elle est dur la scène entre Jo et Mac. Il en est venu à la gifler pour la calmer, c'est hard quand même ! Mais bizarrement, je ne suis pas étonné par son geste, je m'attendais à une réaction comme ça de la part de Mac.

J'ai vraiment hâte de lire la suite, c'est passionnant tout ça.

_________________


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Thu 16 Apr - 07:51 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Comme Marion dit, c'est une scene dure entre Mac et Jo mais c'etait necessaire qu'une crise comme ca arrive pour que Jo admette son addiction et que pour Mac puisse l'aider. J'espere que maintenant elle va s'en sortir avec l'aide du medecin et de son mari. Ce sera tres difficile bien sur, mais je suis optimiste. 

Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 16 Apr - 09:06 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

maria wrote:
Comme Marion dit, c'est une scene dure entre Mac et Jo mais c’était nécessaire qu'une crise comme ca arrive pour que Jo admette son addiction et que pour Mac puisse l'aider. J’espère que maintenant elle va s'en sortir avec l'aide du médecin et de son mari. Ce sera très difficile bien sur, mais je suis optimiste.
 


Tout pareil, une scène très dure et bien écrite. C'est un moment douloureux pour l'un comme pour l'autre mais j'aime beaucoup la méthode employée par Mac pour parvenir à tirer les vers du nez à Jo, cela ne pouvait se produire autrement que dans les cris et les larmes. Et puis il y a cette gifle que je considère comme un geste de délivrance, je n'aurais jamais cru dire ça au cours de cette fiction mais Jo en avait besoin. Elle aurait reçu le retour de manivelle à un moment ou un autre de toute façon et ça aurait pu se traduire par des conséquences bien plus graves. Là, elle prend une claque (au sens propre comme au figuré) qui lui sauve la vie et la libère de ce piège dont elle ne serait jamais sortie seule. Elle le savait au fond d'elle mais elle avait besoin d'être mise devant le fait accompli, ce moment où elle s'effondre aux pieds de Mac en implorant son aide est bouleversant. J'espère qu'elle s'en sortira sans traitement et que son médecin va rapidement mettre le doigt sur les raisons qui l'ont poussée à consommer des amphétamines. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Thu 16 Apr - 09:24 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
maria wrote:
Comme Marion dit, c'est une scene dure entre Mac et Jo mais c’était nécessaire qu'une crise comme ca arrive pour que Jo admette son addiction et que pour Mac puisse l'aider. J’espère que maintenant elle va s'en sortir avec l'aide du médecin et de son mari. Ce sera très difficile bien sur, mais je suis optimiste.
 


Tout pareil, une scène très dure et bien écrite. C'est un moment douloureux pour l'un comme pour l'autre mais j'aime beaucoup la méthode employée par Mac pour parvenir à tirer les vers du nez à Jo, cela ne pouvait se produire autrement que dans les cris et les larmes. Et puis il y a cette gifle que je considère comme un geste de délivrance, je n'aurais jamais cru dire ça au cours de cette fiction mais Jo en avait besoin. Elle aurait reçu le retour de manivelle à un moment ou un autre de toute façon et ça aurait pu se traduire par des conséquences bien plus graves. Là, elle prend une claque (au sens propre comme au figuré) qui lui sauve la vie et la libère de ce piège dont elle ne serait jamais sortie seule. Elle le savait au fond d'elle mais elle avait besoin d'être mise devant le fait accompli, ce moment où elle s'effondre aux pieds de Mac en implorant son aide est bouleversant. J'espère qu'elle s'en sortira sans traitement et que son médecin va rapidement mettre le doigt sur les raisons qui l'ont poussée à consommer des amphétamines. 


C'était effectivement très malin, elle ne pouvait qu'avouer...

_________________


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 16 Apr - 13:43 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 34


Mac a découvert que Jo se droguait à l'aide d'amphétamines et éventuellement de cristal meth et menace Jo de tout jeter dans les toilettes, mais celle-ci fait une crise d'hystérie ce que fait particulièrement peur à Mac. Il appelle le médecin ayant totalement perdu le contrôle. Il a giflé Jo pour la calmé et culpabilise énormément.


Le soir, Jo se réveille et retrouve Mac sur le canapé et n'arrête pas de se répéter dans sa tête qu'il est un monstre d'avoir frappé sa femme. Qu'un mari digne de ce nom n'aurait jamais fait ça.


Mac : Tu es réveillé ?
Jo : Oui !
Mac : Tu vas mieux ?
Jo : Un peu vaseuse, mais ça va. J'ai froid aussi. Elie n'est pas là ?
Mac : Elle dort chez Ryan. Il y a cours demain mais exceptionnellement je l'ai autorisé.
Jo : Ok ! Tu as sûrement bien fait !
Mac : Tu as faim ?
Jo : Non !
Mac : Tu dois manger Jo ! Tu as beaucoup maigrit ses derniers temps.
Jo : Tu trouves.
Mac : Oui !


Jo repère les médicaments et la drogue sur la table. Elle se lève et Mac l'arrête.


Mac : N'y touche pas Jo !
Jo : Mac ! Il me faut un comprimé. Juste un. J'ai froid et je suis vaseuse. J'ai une sensation de manque.
Mac : Tu ne peux pas t'en passer ? Tu es dépendante ?
Jo : Si, je pourrais, mais je vais de nouveau avoir des absences !
Mac : Jo ! Tu ne toucheras plus à ça.
Jo : Mac ! Tu ne peux pas comprendre.
Mac : J'aimerais te comprendre, mais je n'y arrive pas. Je suis tellement déçu Jo !
Jo : Je sais ! Tu vas me dire quoi ? Que si je continue on divorce ? Que tu ne m'aimes plus parce que je touche à cette merde !


Les larmes roulent sur les joues de Jo. Mac arrive et pose sa main sur son visage.


Mac : Jamais de la vie mon amour. Toi et moi c'est pour le meilleur et pour le pire. Je veux t'aider Jo ! Tu es une femme autonome Jo et tu n'as besoin de personne, mais aujourd'hui tu as plus besoins de moi que jamais et je serais là !
Jo : Je risque d'être un poids pour toi !
Mac : Non, ne dit pas ça ! Ça serait un poids de te voir détruite mais là, on peut encore faire quelque chose.
Jo : Tu ne vas pas me quitter ?
Mac : Non, mais c'est peut être toi qui va le faire.
Jo : Pourquoi ?
Mac : Jo ! Je suis désolé mais tu ne peux plus travailler Jo. La consommation de substances illicites n'est pas compatible avec notre constitution.
Jo : Tu ne ferais pas ça ?
Mac : Jo ! Je dois resté impartiale. Ça serait Danny, Lindsay ou Ashley j'agirais pareil !
Jo : Mac ! Mon job j'y tient !
Mac : Tu es dépendante Jo ?
Jo : Non ! Je crois pas.
Mac : Tu consommes beaucoup ?
Jo : Au départ trois comprimés par jours et je suis monté à quatre.
Mac : Petit à petit tu montes. Bientôt tu seras à cinq et après six. Et la meth ?
Jo : J'en ai pris une fois pour dépanner, parce que je n'avais plus d'amphete, mais je te jure sur ce que j'ai de plus cher que c'est arrivé qu'une fois. J'ai pas recommencé, les effets sont trop horrible. J'avais l'impression que le sol bougeait sous mes pieds et j'ai eu la nausée toute la journée.
Mac : Pourquoi tu en avais sur toi ?
Jo : Cadeau de mon dealer. Je ne comptais pas la consommer.
Mac : Alors si je jette les deux sachet dans les toilettes, tu es d'accord ?
Jo : Oui, d'accord.
Mac : Alors on commence par là. Je jette ça ! Tu en auras plus.
Jo : J'en veux pas de cette merde Mac.


Mac prend les flacons et les met dans sa poche.


Jo : Tu ne jette pas les comprimés Mac.
Mac : Je les prends pour être sur que tu ne consommes pas.
Jo : D'accord.


Mac va aux toilettes, jette la drogue et tire la chasse d'eau.


Jo : Voilà ! Tu vois, je ne dis rien. Je m'en fou de la meth.
Mac : Alors maintenant je voudrais que tu me parles de ton intérêt pour les amphétamines. C'était pour booster ta libido ?


Jo rigole.


Jo : J'ai pas besoin de ça pour que ma libido se porte bien, mais c'est vrai que j'ai remarqué que c'était dans mes effets secondaires. Je suis désolé de ce que je te fais endurer.
Mac : Dit moi pourquoi tu prends ça Jo. Pourquoi tu fais ça ! Toi une femme si droite, si honnête !


Jo s'assoie.


Jo : A l'hôpital, j'ai commencé à m'apercevoir que je n'étais plus attentive, que je faisait des absences. Que par moment j'étais déconnecté de la réalité. Je savais que les amphétamines étaient un bon remède.
Mac : Oh non ! Les flacons volé, c'était toi ?


Jo penche la tête.


Mac : Tu as déconné là ! C'est inadmissible Jo ! (en colère)
Jo : Je suis désolé !
Mac : Pourquoi tu en n'as pas parlé aux médecins et à moi, ton mari.
Jo : Mac tu es mon patron aussi. Je sais très bien que la perte de concentration et d'attention sont des motifs de non capacité de travail dans notre domaine. Si je le signalais, je perdais mon boulot.
Mac : Résultat, tu es obligé de faire affaire avec un dealer au risque de vraiment perdre ton boulot et de te retrouver condamné.
Jo : Je sais Mac !
Mac : Jo ! Je suis obligé de te mettre à pied.
Jo : Je t'en supplie Mac ! Pas ça. Mac ! Je ne veux pas perdre mon boulot. Si je perds mon boulot, je te perds aussi !
Mac : Quoi ? Mais c'est quoi cette bêtise ?
Jo : Mac par le passé, tu m'as souvent dit que j'étais un brillant détective. C'est probablement dû à ça que nous sommes ensemble aujourd'hui !


Une larme s'échappe de l'oeil droit de Jo.


Mac : Quoi ? Mais non ! Non Jo !


Mac soupire.


Mac : C'est vrai que tu m'avais demandé à l'hôpital pourquoi je t'avais épousé et je ne t'ai pas vraiment répondu. Jo ! Ne crois pas que je t'ai épousé pour tes qualités de flic. Je suis ton mari et je m'en fou que tu sois flic, serveuse ou boulangère. Tu es ma Jo ! (souriant).
Jo : C'est vrai ? (Emue)
Mac : Jo ! Quand je t'ai vu la première fois au dessus avec ce cadavre, la première chose que je me suis dit c'est « mon dieu qu'est ce qu'elle est belle ». Il y avait un cadavre, c'était important, mais j'étais fasciné par ta beauté. Alors c'est vrai au départ, j'ai eu un coup de foudre et c'était physique. Puis après on est devenu amis et j'ai commencé à t'aimer pour ta personnalité, ton humour, ta singularité, ton élégance, ton charme. J'adorais quand tu me faisais du charme. Alors oui, j'ai fantasmé, j'ai rêvé, mais c'était de la femme que tu étais. Tu sais, croit moi que ça m'aurait arrangé qu'on ne soit pas collègue, mais c'est ainsi et je t'aime et je te quitterais pour rien au monde. Mais depuis que tu dors, je cogite et je me rends compte que je suis pas digne d'être ton mari. Je suis un monstre, je t'ai frappé Jo ! Pardonne-moi.
Jo : Mac ! Comment veux-tu que je t'en veuille. Tu te rends compte de ce que tu viens de me dire ! Je me rends compte que je suis qu'une idiote. Je n'y arriverais pas sans toi. Aide-moi. Je te le demande ! Aide-moi Mac ! J'ai besoin de mon mari dans cette épreuve. (En le regardant droit dans les yeux)
Mac : Alors lundi on va chez le médecin comme prévu et on voit d'où viennent tes problèmes et si il peut te donner un traitement.
Jo : Mais en attendant le rendez-vous, je dois continuer les amphètes Mac.
Mac : D'accord, mais c'est moi qui gère. Une seule par jour.
Jo : Deux !
Mac : Non, ce n'est pas négociable. Une le matin et ça s'arrête là.
Jo : D'accord. Ne le dit pas à Elie s'il te plaie.
Mac : Jamais de la vie. Je ne veux pas que tes enfants se fassent une mauvaise image de toi. Ça reste entre toi et moi.


Mac s'approche et pose sa main sur le visage de Jo.


Mac : J'ai pas trouvé les médicaments de suite Jo ! J'ai eu des soupçons et j'ai fait des analyses salivaires à ton insu. Je m'en veux, excuse-moi.
Jo : Je ne t'en veux pas. Je ne peux pas t'en vouloir Mac. J'aurais fait pareil !


Mac serre Jo dans ses bras.


Mac : Jo ! Je t'aime comme un fou. Je n'ai pas supporté de savoir que tu te droguais.
Jo : Mac ! Je me soigne, je ne me drogue pas.
Mac : Ok ! On va dire ça comme ça.
Jo : Je suis encore digne de recevoir tes câlins ?
Mac : Bien sûr que oui ! Viens dans mes bras.


Je vais essayer de me maîtriser, mais ma libido fait encore des siennes.


Mac : Tu veux qu'on aille prendre un bain tout les deux ? Lily-Rose dort à poing fermés.
Jo : Un bain ? Excellente idée !
Mac : Allez viens !


Plus tard, Mac et Jo sont dans le bain et Mac prend soin de Jo en lui caressant le dos et en l'embrassant un peu partout.


Jo : Qu'est-ce-qu'on est bien là.
Mac : On fait souvent ça.
Jo : C'est vrai ?
Mac : Oui !
Jo : Tu vas me mettre à pied Mac ?
Mac : Je ne devrais pas faire ça, mais non, je ne le ferais pas. Mais en contre partie, je te demande de prendre tes repos compensatoire pour prendre le temps de te soigner comme il le faut.
Jo : J'ai combien de temps ?
Mac : Tu dois avoir trois ou quatre mois je crois.
Jo : Alors c'est d'accord. Merci mon amour.
Mac : De toute façon je n'ai pas découvert ça dans le cadre du travail. Je ne t'ai pas pris en possession de drogue là-bas, donc je ne peux rien faire. J'ai voulu t'effrayer tout à l'heure !
Jo : C'est pas sympa ! Tu m'as fait peur !
Mac : Toi aussi tu m'as fait peur ma chérie.


Un petit moment plus tard, Mac et Jo sortent du bain. Ils se sèchent, Mac a fini avant Jo.


Mac : Il n'y a plus de médocs ici Jo ? Enfin dans la maison !
Jo : Non, je te le jure sur ce que j'ai de plus cher au monde.
Mac : D'accord, je te fais confiance.


Jo se sèche les cheveux et va rejoindre Mac au lit. Elle l'embrasse fougueusement et commence à le chevaucher.


Mac : Une fois Jo ! Cette nuit juste une fois. On est d'accord.
Jo : D'accord, mais au moins une fois, j'en ai besoin. C'est terrible comme addiction, j'ai l'impression que faire l'amour est devenue vitale pour moi. J'ai honte de moi.
Mac : La seule chose que je te demande, c'est que ça ne soit pas une partie de jambe en l'air comme c'est souvent le cas en ce moment.
Jo : D'accord.


Mac et Jo passent un moment de tendresse et finissent par faire l'amour digne d'un couple qui s'aime puis ils finissent par se coucher.


En attendant le lundi, Mac tolère à Jo un seul comprimé le matin. En fin d'après midi, Jo devient vaseuse et fait beaucoup d'absences, mais Mac ne cède pas.


Le lundi matin, Mac et Jo sont au rendez-vous chez le médecin. Ils expliquent au médecin les soucis que Jo peut rencontrer depuis son réveil du coma.


Le médecin : Très bien ! Ecoutez, vous avez l'honnêteté de me dire que vous avez consommé des amphétamine et c'est une bonne chose car ça peut m'aider, mais je ne pense pas que tout vos symptômes soit liés à ça. On va devoir faire une analyse sanguine, un scanner et une IRM. On va faire ça de suite en urgence et si c'est possible, revenez vers 19 heures pour les résultats.


Jo : Oui c'est possible.
Mac : Oui, on sera là !


Jo fait les examens et le soir, ils reviennent comme prévu.


Le médecin : Alors d'après l'examen sanguin il est clair que vous avez une certaine quantité de Métyl phénétylamine dans le sang, mais rien de très conséquent. J'ai vu des cas au bord de l'overdose. A votre stade, ça reste raisonnable. Cela dit, c'est les carences qui sont inquiétantes. Il n'y a rien de bon dans ses résultats.
D'après l'IRM, on a repéré une lésion qui est presque invisible et c'est cette lésion qui provoque des changements de comportement. Une lésion qui ne se voit pas au scanner.
Mac : C'est suite à l'accident ?
Le médecin : Oui ! C'est sûr à cent pour cent. Si c'est la question que vous vous posez, ce ne sont pas les amphétamines qui ont provoqués ce dommage.
Mac : Mais pourquoi ça n'a pas été vu avant.
Le médecin : Parce que c'est très difficile à voir. La lésion est placée juste devant l'hippocampe et la frôle. D'où certains symptômes. Maintenant je vais vous expliquer pour remettre les symptômes au bon endroit.


Le médecin prend son feutre et se lève pour écrire sur le tableau. Il divise le tableau en deux colonnes.


Le médecin : Alors sur la colonne de gauche, c'est les dégâts causés par les amphétamines et la droite, les dégâts causés par le lésion cérébrale.


Jo et Mac regarde attentivement.


Le médecin : Alors en ce qui concerne l'amnésie, on case ça dans la lésion cérébrale, les troubles de l'attention dans la lésion aussi, la fatigue et les vertiges également. L'addiction à la nicotine rejoins les troubles du comportement tout comme l'agressivité et les excès de colère donc entre aussi dans la colonne de la lésion cérébral. En ce qui concerne la modification de la libido c'est les amphétamines qui sont responsables tout comme les vomissements, la perte d'appétit et la perte de poids.


Mac : D'accord et qu'est ce qu'on peut faire pour aider ma femme ?
Le médecin : Il y a qu'une seule solution. Il faut opérer.
Jo : M'opérer ! Mais c'est délicat comme opération !
Le médecin : Je ne vous le cache pas. Mais si on n'opère pas, la lésion va gagner du terrain et risque de provoquer des dégâts plus sévère. Et je ne vous cache pas qu'avec un problème comme le votre, vous ne pourrez plus exercer votre métier.
Jo : Oui, je m'en doutais !
Mac : Dans une opération, il y a toujours des risques, parler nous en !
Le médecin : Oui, j'allais y venir. Notre but est de guérir la lésion et éviter que les dégâts s'étendent. Si nous arrivons à reconnecter comme il le faut les neurones malades, vous pourriez ne plus être embêter par les troubles de l'attention et du comportement.
Jo : Si je ne veux pas opéré qu'est-ce-qui se passera ?
Le médecin : La lésion va s'étendre et vous risquer à long terme de faire un Accident vasculaire cérébral.
Jo : Ah ! Quand même !
Le médecin : Toutefois, il y a des risques. L'opération peut très bien fonctionner, mais c'est très minutieux et vous risquez malgré tout une amnésie totale ou alors vous pourriez de nouveau oublier d'autres choses. Ça arrive dans trente pour cent des cas. On ne peut rien y faire malheureusement.
Jo : Une amnésie totale !
Le médecin : Il y a un risque d'échec aussi. Nous pouvons très bien opéré et que malheureusement ça ne fonctionne pas, que vous restiez comme ça avec vos troubles. Mais de sûr la lésion sera résorbé et vous éviterez l'AVC.
Jo : Mais je peux rester comme ça !
Le médecin : Malheureusement oui !
Jo : Le taux de réussite est de ?
Le médecin : Je vais être honnête avec vous. Le taux de réussite est de 70 %.
Jo : C'est pas très encourageant.
Le médecin : Oui, mais dans votre cas, je pense qu'il faut tenter le coup.


Jo regarde Mac


Jo : Mac !
Mac : Il y a un risque de décès ?
Le médecin : Le risque zéro n'existe pas, mais il y a plus de risque de décès avec un AVC qu'avec cette opération. Les décès sont rare et ça arrive plus chez les seniors.
Jo : ça dépend où vous catégorisez les seniors ! (riant)
Le médecin : Au delà de soixante ans. Vous en êtes encore loin.
Jo : Qu'est ce que je fais Mac ?
Mac : La décision te revient ma chérie, mais moi je le ferais.
Jo : Si je perds la mémoire ?
Mac : C'est un risque à prendre, mais je serais là pour te rappeler qui tu es.
Jo : Il vaut peut être mieux ça qu'un AVC non ?
Mac : On est d'accord.
Jo : Vous pouvez m'opérer quand ?
Le médecin : On vous hospitalise demain et on vous opère après demain. C'est urgent!m
Jo : D'accord ! Ecoutez, je vais le faire. Je dois le faire.
Le médecin : Je programme l'opération pour mercredi.
Jo : Ma convalescence sera de combien de temps en supposant que l'opération marche !
Le médecin : Je dirais deux mois si tout va bien. Et une semaine d'hospitalisation.
Jo : Ok !
Le médecin : Demain vous verrez l'anesthésiste. Surtout n'ayant pas peur de lui dire que vous avez pris des amphétamines ! Ici nous sommes tenu par le secret médicale. Rien ne peut sortir.
Jo : D'accord.


Le soir, Mac et Jo attendent Elie et lui annonce la nouvelle.


Elie : Ce n'est pas possible. Tu risques de perdre la mémoire encore ?
Jo : C'est une possibilité, mais minime.


Jo préfère prévenir Elie mais minimiser les choses. En réalité, elle savait très bien que 30% de risque était énorme et qu'elle avait quasiment une chance sur trois de perdre la mémoire mais elle se refusait d'inquiéter ses enfants. Elle a préféré raconter à Elie qu'elle avait découvert ça suite à son bilan.


Elie : Maman ! Je t'aime tu sais !
Jo : Je sais. Il faut que je fasse cette opération. Si je fais un AVC, je peux en mourir ou avoir des séquelles encore plus grave qu'aujourd'hui. Hors mi le risque de perte de mémoire, je ne perds rien à faire cette opération.
Elie : Tu risques de mourir ?
Jo : Le médecin à dit que c'était presque impossible. Les cas de décès durant l'opération restent rare et ça arrive plus souvent au personne ayant plus de soixante ans.


Mac tente un brin d'humour pour détendre l'atmosphère.


Mac : Oui, ta mère n'a pas assez de rides pour mourir. Quoi que ! Il y en a une petite juste là, qui te donne un charme fou ! (souriant)


Mac pose le doigts sur son front. Jo lui donne un coup de coude.


Jo : Non mais oh toi ! (riant).
Mac : Qui aime bien, châtie bien mon amour !
Jo : Non, mais sérieusement, ne t'inquiète pas Elie je risque pas grand chose. C'est la mémoire qui est le plus grand risque pas la vie. Mais par contre si je ne fais pas cette opération, je risque de mourir suite à un AVC.
Elie : Alors si la perte de mémoire est le prix à payer pour que tu restes en vie, j'aime autant.
Mac : Puis si ça se trouve, tout se passera bien !
Elie : Oui, croisons les doigts. Tyler est au courant ?
Jo : Oui, je l'ai eu au téléphone. Il passera me voir à l'hôpital demain.
Elie : Ok !
Jo : Bon je vais vous laisser cinq minutes, j'ai besoin de fumer une cigarette là !
Mac : Ok !


Jo va fumer


Elie : La cigarette, les troubles du comportements et maintenant l'opération. Elle ne s'en sortira pas papa ! Je suis loin d'être optimiste et ne me parle pas comme à une petite fille pour me rassurer.
Mac : J'espère que si, mais tu es une grande fille, même une jeune femme et je ne te cache pas que je suis pas rassuré non plus. Je pense que cette opération est juste pour résorber la lésion, mais notre Jo d'avant ne reviendra pas.
Elie : Qu'est ce qu'on peut faire papa ?
Mac : L'accepter comme elle est. Même si ce n'est pas facile, vivre avec cette nouvelle Jo !
Elie : Elle est tellement insupportable par moment ! Tu ne trouves pas ? J'ai honte de dire ça d'elle, mais c'est vrai papa !
Mac : Elie ! Je ne me donne pas le droit de te donner raison.
Elie : Mais tu ne dément pas pour autant.
Mac : C'est ma femme et la mère de mes filles. Je l'aimerais quoi qu'il arrive.


La fenêtre étant entre ouverte, Jo entend cette conversation. Elle écrase son mégot, la larme à l'oeil.


Le soir, Jo est au lit dans les bras de Mac, ils regardent la télé.


Jo : Mac ! Tu sais, si je perds la mémoire, j'aimerais que tu essais de me séduire à nouveau. Que tu tentes quelques chose avant d'abandonné.
Mac : Je le ferais, croit-moi. Et j'abandonnerais pas !
Jo : Je tomberais amoureuse, c'est obligé.
Mac : Oui, ça ne peut pas être autrement. On est liés.
Jo : Si je perds la mémoire par contre, je renonce à ma carrière. Je ne veux pas refaire les formations et me retrouver à un niveau 3. ça serait humiliant de me faire former par ceux que j'ai formé.
Mac : Je comprends.
Jo : Par contre, si par chance ça tournait bien, j'ai calculé mes repos compensatoire et j'ai droit à quatre mois. Je vais donc les prendre après mes deux mois de convalescence. J'ai besoin de six bons mois pour me remettre Mac. Pour retrouver mes marques, pour prendre une pause.
Mac : Ok ! Pas de soucis. Et tu as entièrement raison. De toute façon, si tu ne les prend pas maintenant, tu ne les prendra jamais.
Jo : Si l'opération tourne mal, je voudrais être enterré dans un endroit où on pourra être ensemble. Je veux être avec toi.
Mac : Ok, mais ne pense pas à ça !
Jo : ça a son importance. Et enfin, si je change trop après l'opération, que je ne ressemble plus à la femme que tu as aimé, que je deviens trop insupportable tu devras reprendre ta liberté. J'ai rédigé une lettre dans laquelle, je m'engage à te laisser la garde de nos filles si je change trop et que tu choisis de partir.
Mac : ça jamais.
Jo : Je te l'autorise.
Mac : Si on dormait.
Jo : Tu es sérieux là ! Dormir ? Eh Mac ! Depuis deux jours je fais des efforts pour ne plus t'embêter ! Demain je rentre à l'hôpital et j'ai besoin de me détendre.
Mac : Tu as raison ! Je te taquinait. Il est évident qu'on va faire un très gros câlin avant de dormir.
Jo : Ouf ! Tu me rassures là ! Je voudrais vraiment te montrer que malgré ma ride apparente, je suis toujours en forme ! (riant)
Mac : Sacrée Jo !


Le lendemain, Mac passe au bureau avec Jo avant de l'emmener à l'hôpital. Mac à au préalable envoyé un texto à Lindsay, Danny, Ashley, Sid, Don, Adam et Sheldon leur informant d'une réunion au sommet.


En salle de réunion.


Danny : Alors qu'elle genre d'affaire ? Important je suppose pour que ce soit une réunion au sommet à sept heures du matin !
Mac : C'est professionnelle sans l'être. Si je vous ai tous demandé de venir, c'est parce que nous allons connaître certains bouleversement à titre professionnelle mais qui risquent de nous toucher à titre personnelle. Si je vous ai convoqué de si bonne heure, c'est parce que nous avons pas le temps.
Lindsay : Qu'est-ce-qui se passe ?


Ashley comprend de suite.


Ashley : Jo nous quitte, n'est-ce-pas ?
Mac : Comment tu sais ?
Ashley : Vos têtes en disent long.
Mac : Ashley tu as les capacités pour être détective de niveau 1. Si tout se passe bien, dans un mois tu seras titulaire, tu peux reprendre le poste de Jo. Je te propose ce poste. J'en ai discuté avec Jo et j'ai appelé Sinclair et c'est d'accord.
Ashley : Mais pour combien de temps ?
Jo : Six mois minimum. Si dans six mois je ne suis pas dans la mesure de revenir, mon poste est à toi.
Sid : Mais pourquoi ne reviendrais tu pas ?
Don : C'est grave Jo !
Jo : Préoccupant on va dire !
Ashley : Merci de me faire confiance, mais je ne peux pas me réjouir, vous comprenez ! Mais j'accepte le poste.
Danny : Jo ! Ça sonne comme un adieu !
Jo : Je vais vous expliquer. Je rentre à l'hôpital aujourd'hui. Demain je vais subir une opération importante. Il reste une lésion cérébral qui commence à s'étendre au niveau de l'hippocampe. Je risque de faire un AVC. Ça pourrait être fatale.
Lindsay : Mince ! (triste)
Jo : J'ai cru que je pourrais me soigner moi même en prenant des amphétamines, mais la lésion est là et je n'y peu rien.
Sid : Des amphétamines ! (Etonné)
Jo : Oui, je ne suis pas très fière de moi, mais je vais aller me faire opérer et tout rentrera dans l'ordre. Celà dit, je risque de perdre totalement la mémoire.
Ashley : Oh non !
Lindsay : C'est pas vrai !
Jo : J'ai la trouille, vous ne pouvez pas vous imaginer.
Don : On t'aidera tous Jo ! On te rappellera les souvenirs du boulot.
Sid : On sera toujours là pour toi. On est tes amis.
Jo : Je vous demande juste si ça arrive de rester vous même et de me traiter comme d'habitude.


Tout le monde approuve. Jo serre tout le monde dans ses bras et quitte le labo avec les larmes aux yeux pour l'hôpital.


Le lendemain, quelques minutes avant l'opération.


Mac : Je t'aime.
Jo : Moi aussi !
Mac : On se retrouve dans quelques heures, je ne bouge pas.
Jo : D'accord.


Mac embrasse Jo.


L'infirmière : Madame Taylor ! Vous ne pouvez pas garder vos bijoux.
Jo : J'ai tout enlevé.
L'infirmière : Votre alliance y compris Madame. Je suis désolé.
Jo : D'accord.


Jo enlève délicatement son alliance.


Jo : Je te la confie Mac. Si je perds la mémoire, tu me la remettra quand j'aurais compris que je suis ta femme et quand je l'accepterais. Je ne voudrais pas la jeter à cause d'un déni.
Mac : D'accord.
Jo : Je vais me battre Mac.
Mac : Je sais.


Mac fait un bisou sur le front de Jo et les infirmières l'emmènent au bloc.


A suivre
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 16 Apr - 14:40 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Ce maudit accident a provoqué de sacrés dégâts quand même, bien au-delà de ce que je soupçonnais. La bonne nouvelle, c'est que le médecin a trouvé ce dont Jo souffrait. En revanche, les risques encourus lors de cette opération délicate sont terriblement angoissants. L'enjeu est de taille bien que ça reste la meilleure décision à prendre. Elie et Mac me font de la peine, j'espère tellement que la Jo d'avant leur revienne. Pourvu que leur famille obtienne finalement un peu de répit. Mais pour l'instant, l'heure des au-revoir a sonné… Cette réunion de collègues et amis avant tout est particulièrement émouvante. On attend un petit miracle maintenant ! J'imagine que le Dr Mamour a fait le déplacement depuis Seattle pour le réaliser ? 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 16 Apr - 15:08 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Ce maudit accident a provoqué de sacrés dégâts quand même, bien au-delà de ce que je soupçonnais. La bonne nouvelle, c'est que le médecin a trouvé ce dont Jo souffrait. En revanche, les risques encourus lors de cette opération délicate sont terriblement angoissants. L'enjeu est de taille bien que ça reste la meilleure décision à prendre. Elie et Mac me font de la peine, j'espère tellement que la Jo d'avant leur revienne. Pourvu que leur famille obtienne finalement un peu de répit. Mais pour l'instant, l'heure des au-revoir a sonné… Cette réunion de collègues et amis avant tout est particulièrement émouvante. On attend un petit miracle maintenant ! J'imagine que le Dr Mamour a fait le déplacement depuis Seattle pour le réaliser ? 
 



Mort de Rire J'ai pensé à lui tient ! Mais tu m'as tué là ! Je suis ptdr ! C'est malin tien ! lol 


 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 16 Apr - 15:10 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Ben il lui doit bien ça en attendant, ils sont quand même frère et sœur dans une autre vie.  Mr. Green
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 16 Apr - 15:27 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Ben il lui doit bien ça en attendant, ils sont quand même frère et sœur dans une autre vie.  Mr. Green



Mais oui ! Mais oui !! Tu as raison en plus ! J'avais omis ça ! Bien vu ma belle ! 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Thu 16 Apr - 16:12 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Je croise les doigts pour Jo, mais je tremble quand même... Tout ça à cause de cet accident ! Quelle merde !!!
_________________


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Thu 16 Apr - 18:17 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Ce dernier chapitre et loin d'etre rassurant mais c'est si bien ecrit qu'on s'y croyait. J'ai peur pour Jo, mais tout ira bien, n'est-ce pas Aurore? 

Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 16 Apr - 19:12 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Filmez vous en lisant ça !  Mort de Rire


Jo avait sûrement raison en affirmant qu' Ashley prendrait sa place un jour.  Mr. Green  

_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 16 Apr - 19:39 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote


_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Triologies
Page 14 of 17 Goto page: <  1, 2, 313, 14, 15, 16, 17  >
Jump to:  
 
All times are GMT + 1 Hour

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group