rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY)
Goto page: <  1, 2, 311, 12, 1315, 16, 17  >
 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions multi-chapitres Fictions Terminées Aurelle-sims Triologies
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Sat 11 Apr - 16:23 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Jo est trop flippante. Je pense qu'il y a des choses sur son passé qu'on ignore encore. C'est quoi ce médicament qu'elle subtilise ? Je ne suis pas rassurée.
C'est vraiment intriguant tout ça.
_________________


Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 11 Apr - 16:23 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Sat 11 Apr - 19:42 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Je rejoins Winona, le comportement de Jo est par moment flippant. Le passage avec Ashley est le plus marquant. On a l'impression qu'elle a un dédoublement de personnalité. Jo fumait en cachette, rien n'aurait pu le laisser croire! Captivant ce chapitre et la fin est très intrigante!!!!
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Sun 12 Apr - 03:05 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Troubles de l'attention et de la concentration, modifications du caractère, difficultés du contrôle du comportement pouvant mener à des actes socialement inadaptés, j'en suis à relire la liste des séquelles énumérées par le médecin pour me convaincre qu'il ne s'agit pas d'une nouvelle version de L'Exorciste. Une dinguerie ce chapitre, Jo est bien là et la minute d'après elle est comme possédée. Par contre, je ne suis pas plus étonnée que ça qu'elle ait fumé en cachette quand elle était séparée de Mac. Je serais curieuse de savoir si elle fumait aussi sous l'emprise de Stanley. Enfin passons, il y a bien plus intrigant pour le moment... 


 
Edit : Le médicament qu'elle subtilise, je me demande si ce n'est pas celui qu'elle administrait à Stanley. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Sun 12 Apr - 04:26 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Troubles de l'attention et de la concentration, modifications du caractère, difficultés du contrôle du comportement pouvant mener à des actes socialement inadaptés, j'en suis à relire la liste des séquelles énumérées par le médecin pour me convaincre qu'il ne s'agit pas d'une nouvelle version de L'Exorciste. Une dinguerie ce chapitre, Jo est bien là et la minute d'après elle est comme possédée. Par contre, je ne suis pas plus étonnée que ça qu'elle ait fumé en cachette quand elle était séparée de Mac. Je serais curieuse de savoir si elle fumait aussi sous l'emprise de Stanley. Enfin passons, il y a bien plus intrigant pour le moment... 


 
Edit : Le médicament qu'elle subtilise, je me demande si ce n'est pas celui qu'elle administrait à Stanley. 


Je n'ai pas osé l'écrire, mais en lisant pendant une fraction de seconde j'ai pensé aussi au film l'Exorciste! Mr. Green lol
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Sun 12 Apr - 07:46 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Troubles de l'attention et de la concentration, modifications du caractère, difficultés du contrôle du comportement pouvant mener à des actes socialement inadaptés, j'en suis à relire la liste des séquelles énumérées par le médecin pour me convaincre qu'il ne s'agit pas d'une nouvelle version de L'Exorciste. Une dinguerie ce chapitre, Jo est bien là et la minute d'après elle est comme possédée. Par contre, je ne suis pas plus étonnée que ça qu'elle ait fumé en cachette quand elle était séparée de Mac. Je serais curieuse de savoir si elle fumait aussi sous l'emprise de Stanley. Enfin passons, il y a bien plus intrigant pour le moment...  


 
Edit : Le médicament qu'elle subtilise, je me demande si ce n'est pas celui qu'elle administrait à Stanley.  


Je me suis aussi posé cette question...

Ah oui le médicament ça peut être celui qu'elle administrait à Stanley, effectivement.
_________________


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sun 12 Apr - 13:22 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 30


Dans la nuit, Jo semble avoir volée des médicaments dans la pharmacie de l'hôpital. Elle a réussi durant la nuit à remettre les clés en toute discrétion en ayant bien pris le soin de nettoyer les clés pour effacer les empreintes.


Le médecin va voir Jo avant sa sortie.


Le médecin : Bonjour madame Taylor.
Jo : Bonjour docteur !
Le médecin : Vous vous sentez bien ce matin ? Prête à sortir ?
Jo : Oui, j'ai encore mal au dos et parfois à la tête, mais ça va.
Le médecin : Ecoutez madame Taylor vous avez vécue deux traumatismes crâniens assez important en trois ans. C'est sérieux, vous pourriez dans les prochains mois ou années même avoir des problèmes neurologique plus ou moins important comme faire des crises d'angoisses ou d'épilepsie.
Jo : Docteur, je me suis senti un peu agressive en parlant à ma fille et une de mes collègues et j'ai l'impression de sentir la colère en mois quand quelques choses m'agace. Je ne crois pas que je sois comme ça.
Le médecin : Rien de plus à signaler ?
Jo : Comme quoi ?
Le médecin : Comme des tremblements, des absences, problème de vision ou des autres sens, entre autre.
Jo : Non, rien de tout ça !
Le médecin : Je vais vous prescrire un médicament.
Jo : C'est quoi ?
Le médecin : C'est de l'homéopathie.
Jo : Je ne peux pas avoir un truc plus costaud ?
Le médecin : Non, je ne peux pas. Dans votre corps de métier c'est pas possible, vous pourriez vite devenir dépendante.
Jo : Ok ! Et il y a des contre-indications avec d'autre médicament ?
Le médecin : Non, l'homéopathie se marie avec tout. Pourquoi vous avez un autre traitement ? Parce que d'après votre dossier.....
Jo : Non, rien de plus que ce qui a été signalé, mais c'est bon de savoir.
Le médecin : Ne vous en faites pas. Il y a aucun soucis et cette formule homéopathique est très efficace.
Jo : Ok ! Merci !
Le médecin : Prenez en 5 granules trois fois par jour et on se revoit dans un mois pour faire le point.
Jo : D'accord. Et je peux reprendre le travail quand ?
Le médecin : On va laisser un mois après le réveil donc dans trois semaines pas avant.
Jo : D'accord.
Le médecin : Au revoir et à bientôt.


Un peu plus tard, Mac arrive dans le couloir et croise deux de ses collègues qui travail aux stups.


Mac : Tiens Andrew ! Salut !
Andrew : Salut Mac ! Pourquoi tu es là ? Cette affaire n'a rien à voir avec la scientifique. Personne n'est mort encore. A moins qu'une de tes affaires serait liée ! Dit moi que c'est ça parce que ça nous aiderais bien là !
Mac : Je ne suis pas là à titre professionnelle, désolé ! Si je suis là, c'est parce que ma femme est hospitalisée.
Andrew : Ah merde ! Désolé ! Dans ce service ! C'est préoccupant je pense ?
Mac : Elle est resté quatre mois dans le coma suite à un accident sur une intervention. Mais elle va déjà mieux. Mais vous êtes là pour quoi ?
Andrew : Des psychotropes ont été volé cette nuit. L'inventaire a été fait ce matin comme chaque jour et deux flacons complet. De quoi faire déjà des heureux.
Mac : Des amphétamine je suppose, c'est ce qui y a de plus courant.
Andrew : Oui, et ça peut dépanner ceux qui sont en manque de crytal meth ou de speed.
Mac : Eh ben ! Et vous avez des pistes ?
Andrew : On va voir la liste des patients et du personnel. Sachant que pour les patient, c'est compliqué car la porte est blindée. Si tu n'as pas les clés, tu ne rentre pas.
Mac : Des gens extérieur à l'hôpital ?
Andrew : Peut probable. L'hôpital est fermé la nuit et rien de louche sur les caméras. Le plus probable c'est que ce soit un membre du personnel et on soupçonne quelqu'un d'un autre service, un agent d'entretien ou les techniciens de surface.
Mac : C'est un produit qui se vend bien !
Andrew : Je sais ! Je pense pas que ces médocs ont disparu à titre médical ! C'est pour la vente, c'est sûr ! C'est quoi le nom de ta femme Mac ?
Mac : Jo Taylor.
Andrew : Elle est de la maison je crois non ? Tu m'as parlé d'un accident d'intervention.
Mac : Oui, c'est vrai que tu ne connais pas ma femme. C'est mon bras droit. Mais tu as déjà dû la croiser, son nom de jeune fille c'est Danville.
Andrew : Ah Jo Danville ! Non ! Tu es le mari de Jo Danville ?
Mac : Ben oui !
Andrew : Bon ben ça va de soit qu'on la raye des suspects potentiels. On ne va pas soupçonner l'insoupçonnable quand même.
Mac : Oui c'est sûr ! Merci en tout cas de lui épargner un interrogatoire !
Andrew : De rien !


Mac entre dans la chambre de Jo.


Mac : Bonjour ma chérie.
Jo : Salut (souriant)
Mac : Comment ça va ce matin.
Jo : Je suis prête à sortir. Tu vois, je suis habillé et heureuse de découvrir ma famille et ma maison.
Mac : Je suis heureux que tu rentres.
Jo : Moi aussi je suis contente.
Mac : Tu as toute tes affaires ?
Jo : Oui ! On peut partir !
Mac : Tu ne dois pas voir le médecin avant ?
Jo : Je l'ai vu ce matin. Il m'a donné mon ordonnance, mon autorisation de sortie et la facture ! Surtout la facture ! (riant).
Mac : Bon ben allons y ! Je prends tes affaire.
Jo : Je garde ce sac. Prends l'autre. On pourra passer à la pharmacie avant ?
Mac : Il te faut quoi comme médicament ?
Jo : De la crème pour le dos, du paracétamol et de l'homéopathie.
Mac : Homéopathie ? Mais pour quoi ?
Jo : Pour éviter l'agressivité. Le médecin me donne ça à titre préventif.
Mac : Ok ! Bon ben on va y aller.


Jo sort et voit les policiers.


Jo : Pourquoi il y a des flics dans le couloir ? Tu sais quelque chose ?
Mac : Oui, ils ont fait l'inventaire comme tout les matins et deux flacons d'amphétamine on disparus.
Jo : Ah carrément ! Voler dans un hôpital ! Ben ou va le monde hein ! (peu à l'aise)
Mac : Ben tu sais, ça se voit souvent. Ils interrogent le personnelle et les patients.
Jo : Ils ne sont pas venu me voir !
Mac : Je connais le chef des stups Andrew et il se demandait pourquoi j'étais là. Je lui ai dit que tu étais hospitalisé et il a rayé ton nom de la liste des suspects potentiel vu que tu es de la maison. Il sait très bien que tu ne peux pas faire ça.
Jo : De toute façon dans notre métier on n'a pas le droit de consommer ce genre de produit.
Mac : Ils pensent que c'est pour la vente. Mais ils n'excluent pas les patients ou les infirmières car ce sont de bon stimulants. Tu sais, c'est beaucoup utilisé pour les personnes en état de fatigue, distraite ou qui manque d'attention. Les infirmières sont parfois débordé et ce n'est donc pas à exclure. Je pense qu'ils vont tous avoir droit à un test salivaire.
Jo : Je pense pas que ce soit des infirmières ! Puis je suis scientifique moi aussi ! Inutile de me faire la leçon ! Tu me prends pour une idiote ? (agressive)
Mac : Ne te fâche pas Jo ! Je disais ça pour te donner un mobile.
Jo : Ok ! De toute façon je ne sais pas ce que j'aurais pu leur dire moi ! Je suis seule dans ma chambre.
Mac : Oui ! Bon allons y !


Jo ne dit rien mais ce sent soulagé.


Jo et Mac passe à la pharmacie et rentrent. Elie l'attend avec Lily-Rose.


Jo : Ouah ! Mais elle est magnifique cette maison.
Elie : Maman ! Je suis contente que tu rentres !
Jo : Moi aussi ! J'en avais marre de cet hôpital !


Jo voit la petite Lily-Rose jouer dans son parc.


Jo : Oh mais qu'est-ce-qu'elle est belle.


Jo prend la petite dans ses bras.


Jo : Bonjour mon bébé.


Lily-Rose sourit à Jo.


Jo : Tu es tellement belle. J'en reviens pas d'avoir un troisième enfant. (souriant)


Un peu plus tard, ils se mettent à table.


Elie : Maman, Ryan va venir demain soir, je vais pouvoir te le présenter.
Jo : Oui d'accord. Pas de soucis, j'ai hâte de le rencontrer.
Elie : Oui, je préfère ça que ce que tu m'as dit l'autre jour !
Jo : Je plaisantais Elie ! J'ai réalisé que c'était de l'humour noir.
Elie : C'était surtout très agressif maman !
Jo : Et je m'en excuse.
Elie : C'est pas grave !
Mac : Il faut laisser le temps à ta mère de retrouver ses marques. Elle a un traitement homéopathique pour éviter ce genre de débordement.
Elie : Je le sais papa ! Ne t'en fais pas !


Jo les regarde et sourit.


Jo : « Papa » ! Ça me fait trop bizarre.
Elie : Ben ça faudra que tu t'y habitue, tu es obligé de me partager maintenant !
Jo : Ce n'est pas un soucis ça !


Jo se lève de table, regarde en direction de la fenêtre et ne bouge plus.


Mac : Jo !


Jo ne répond pas.


Mac : Ben Jo ! Qu'est ce qu'il se passe ? Tu as un souvenir ?


Jo réagit enfin.


Jo : Euh.... Non, j'ai cru mais en fait c'est flou. Excusez-moi, je vais au petit coin.


Jo prend son sac.


Mac : Tu fais quoi ?
Jo : Je vais ranger mes affaires de toilette en même temps. La salle de bain est où ?
Elie : Je vais te montrer.


Elie accompagne Jo à la salle de bain tant dit que Mac fini de donner à manger à Lily-Rose. Elle redescend.


Elie : Elle est bizarre non ?
Mac : Juste fatigué à mon avis.
Elie : Oui, ça doit être ça.


Dans le salle de bain, Jo ouvre son sac, puis sa trousse de toilette et dans le fond, elle trouve les flacons d'amphétamines qu'elle a subtilisé à l'hôpital. Elle ouvre un flacon et avale un comprimé. Elle observe les flacons qui contiennent chacun soixante comprimés. Elle sait qu'elle est tranquille pour un mois grâce à ses deux flacons. Elle regarde partout dans la salle de bain et cache les flacons derrière l'étagère.


Elle se pose contre la baignoire et pleure consciente qu'elle ne va pas dans le droit chemin.


Jo : Allez calme-toi ! C'est ça ou ton job. Je ne veux pas perdre mon boulot. Je ne veux pas.


Le soir Jo se prépare pour aller au lit, elle avale un comprimé et va dans sa chambre.


Mac : Bon ben voici notre chambre à tout les deux.
Jo : Très jolie notre chambre.
Mac : Ecoute, je sais que ce n'est pas facile pour toi, je suis d'un seul coup ton mari, sans que tu ais décidé de quoi que ce soit. Si tu souhaites que je dorme dans la chambre d'ami, ce n'est pas un soucis.
Jo : J'aimerais bien essayer de dormir avec toi en fait.
Mac : C'est vrai ?
Jo : Oui, il va falloir que je m'y fasse ! Puis je crois que ça me plairais en fait de dormir avec toi.
Mac : Jo ! J'aimerais qu'on ait une conversation importante. Je suis paumé et je ne sais pas comment m'y prendre.


Mac s'assoie sur le lit. Jo s'assoit à côté de lui.


Jo : Comment ça ?
Mac : J'aimerais savoir ce que tu ressens pour moi et je veux que tu sois sincère. Je ne veux pas me montrer trop entreprenant avec toi tu comprends !?
Jo : Oui, je comprends. Ecoute, l'idéal serait que tu ne changes pas tes habitudes. Il faut que je découvre quel genre de couple nous sommes et pour ça il faut que tu restes toi même.
Mac : Je t'ai dis que j'étais très affectueux Jo !
Jo : Je pense que j'aime recevoir tes câlins !
Mac : Oui, tu adores ! Tu m'aimes un peu Jo ? Je veux dire, tu ressent de l'amour pour moi.
Jo : En fait, les six premiers mois, on s'est un petit peu fait du charme. Et après Stan m'a retrouvé alors je n'ai pas pu faire grand chose. En plus tu es mon patron Mac. Je n'ai jamais osée t'avouer que j'éprouvais des sentiments amoureux pour toi.
Mac : Sérieusement, tu es amoureuse ? (souriant) Je suis trop heureux !
Jo : J'ai l'impression que je le suis mais j'ai aucun souvenir de nous et ça me fait de la peine. Notre premier baiser, ça devait être magnifique et aucun souvenir.
Mac : On a échangé notre premier baiser le 01 novembre 2011. On n'était pas encore ensemble mais c'était pour ma soirée d'anniversaire. On avait un peu bu, mais ce baiser était sincère. C'était un magnifique baiser en effet, il était tendre et langoureux. J'en frissonne encore rien que d'en parlé. Ce jour là j'ai enfin eu l'espoir qu'il se passerait un truc entre nous. Tu sais, avant ce premier baiser je les ai regardé plusieurs fois tes lèvres !
Jo : Ouah ! Et ma mémoire ne va pas au delà du 10 octobre 2011. A vingt jours près, c'est bête ! J'aimerais bien voir comment ça fait de t'embrasser ! De t'embrasser vraiment je veux dire ! Hier ce n'était pas vraiment un baiser. C'était du bout des lèvres, un baiser d'écolier ! Notre premier baiser, c'est quelque chose que j'aimerais me souvenir.
Mac : On s'est embrassé une fois au réveillon 2010 sous une branche de gui.
Jo : Oui, je me souvient, mais c'était un petit bisou qu'on se fait à la maternelle mon cher Mac. Puis ce n'étais pas spontané en plus.
Mac : C'est vrai. Tu sais, je peux t'offrir mieux qu'un souvenir Jo ! Je peux te les reconstruire tes souvenirs. Si tu as vraiment des sentiments amoureux pour moi, j'agis comme d'habitude sans me poser de question.
Jo : Voilà c'est ce qu'il y a de mieux à faire.
Mac : Si tu veux vraiment voir comment ça fait de m'embrasser, je peux t'offrir un beau baiser tendre et langoureux comme tu les adores. Si tu veux bien, bien sûr ! Il faut que tu sois prête.
Jo : Comme je les adore ! (Etonné) J'aime les baisers langoureux ?
Mac : Ah oui ! Absolument (riant)
Jo : Je me souviens pas d'un baiser de ce genre avec Stanley ! Donc ça m'étonne un peu.
Mac : Parce que lui tu ne l'aimais pas ou plus.
Jo : Alors tu crois que c'est l'amour qui fait ça ?
Mac : Oui
Jo : Mac ! J'ai peur des hommes. Donc je ne te garanti pas ma réaction, mais si on s'est embrassé ce fameux premier novembre et qu'en plus c'est moi qui suis venu, c'est que j'en avait envie.
Mac : Oui, tu en avais envie et moi aussi. On ne se l'ai pas dit mais on était tellement heureux d'échanger ce magnifique baiser. Je te jure que j'en revenais pas que tu m'embrasses comme ça. J'étais ravi.
Jo : Si je te repousses, tu m'en voudras ?
Mac : Non, ne t'en fais pas.
Jo : Bon ben alors tu peux m'embrasser sincèrement.


Mac s'approche et embrasse passionnément Jo. Durant ce baiser, Jo commence à ressentir une chose étrange. Elle passe ses mains autour de son cou et se ressert contre lui. A bout de souffle Mac détache ses lèvres de celles de Jo.


Jo : Ouah ! On m'avait jamais embrassé comme ça !
Mac : Si, moi ! Mais tu ne te rappelle pas.
Jo : C'est toujours comme ça ?
Mac : Très souvent.


Jo le regarde et l'embrasse à son tour.


Jo : Ouah ! Mais j'adore !
Mac : C'est vrai ?
Jo : Je ressent un drôle de truc.
Mac : Dans le bas du bide c'est ça ?
Jo : Oui, comment tu sais ?
Mac : J'ai peur de t'influencer Jo !
Jo : Mac tu dois me dire comment je fonctionne !
Mac : Quand tu ressens un truc dans le bas du bide, c'est ta libido qui se manifeste.
Jo : Sérieusement ?
Mac : Ben oui ! Ça s'est toujours passé comme ça quand tu avais envie de moi.
Jo : Parce que c'est souvent que je fais le premier pas ?
Mac : Très souvent. Mais t'inquiète pas, je ne me gène pas de te le faire savoir quand c'est moi qui en a envie !
Jo : Tu m'attires Mac !
Mac : Non Jo ! Je ne t'attire pas ! Tu es amoureuse de moi. Tu finiras par t'en rendre compte.
Jo : Et là ? Tu en as envie ?
Mac : Oh que oui ! Ecoute, ne réfléchit pas et fait ce que tu as envie Jo ! N'ai pas honte de me dire que tu veux faire l'amour.


Mac pose sa main sur le visage de Jo et l'embrasse.


Jo : Fait moi découvrir notre monde. Je veux qu'on fasse l'amour Mac !
Mac : Notre monde ! Mais avec plaisir ma Jo !
Jo : Tu m'as toujours appeler comme ça ?
Mac : Oui !
Jo : Tu sais, c'est bizarre mais j'ai la trouille mais en même temps j'ai très envie. Excuse-moi Mac mais pour moi c'est comme si je couchais avec mon patron. Je n'arrive pas encore à te voir en mari.
Mac : Je vais te donner un conseil. Laisse toi aller et tout ira bien. Tu dois te laisser guider par tes envies et tu ne dois surtout pas faire ce que tu n'as pas envie de faire.


Jo : D'accord. J'ai envie Mac mais faut que tu me guides.


Mac embrasse Jo, ils couchent dans le lit et s'enlacent. Il glisse sa main en dessous de ses cuisses et la remonte tout le long de son corps. Il lui retire son pyjama délicatement et continu de la caresser et de l'embrasser. Jo qui avait la trouille se sent bizarrement sereine et même si elle ne s'en souvenait plus, elle avait une impression de déjà vu.


Mac : Tu te sens bien.
Jo : Je suis super bien. Continu !


Mac chevauche sa femme et la regarde dans les yeux. Il lui caresse le visage et les cheveux. Il l'embrasse à nouveau et entre en douceur à l'intérieur de son corps. Elle le regarde et sourit. A un moment donné, elle ressent quelque chose de fort agréable, elle passe ses jambes autour des hanches de Mac et le serre. Il comprend à ce moment là que Jo était en train de prendre beaucoup de plaisir. Même si pour elle c'était une nouvelle première fois, Mac connaissait par cœur les réactions de sa femme et savait reconnaître les moments où elle était comblée.


Mac : Chut !
Jo : Quoi ?
Mac : C'est à ce moment là que tu prends sur toi pour ne pas être trop bruyante.
Jo : Mais c'est pas vrai ! Tu me connais vraiment par cœur.
Mac : Mieux que moi même.
Jo : Tu as raison, je résiste, mais c'est divin.


Il continue en douceur et la couvre de tendre baiser.


Un moment plus tard, Jo est dans les bras de Mac.


Mac : Dit moi en toute sincérité, ça t'a plu ?
Jo : J'ai jamais ressenti ça Mac ! Tu m'as fait un bien fou.
Mac : Tu l'as déjà ressenti, mais tu ne te rappel pas. Il y a des fois où ça a été très intense entre nous et c'était magique aussi.
Jo : C'est vrai ? Une anecdote à me raconter ?
Mac : On l'a fait sur mon bureau.
Jo : Non ! Tu plaisantes ?
Mac : Deux fois !
Jo : C'est pas possible !
Mac : Eh si !
Jo : Eh ben Mac Taylor !
Mac : Alors là ! Ça me fait peur.
Jo : Pourquoi ?
Mac : En général mon amour, tu m'appelles « Mac Taylor » quand tu es très en colère.
Jo : D'accord ! C'est bon à savoir.
Mac : J'ai l'impression de t'avoir fait revivre une seconde première fois avec moi.
Jo : Et on est un couple actif ou bof !
Mac : En toute sincérité si je te dis que demain on va le refaire, tu me crois.
Jo : J'adorerais !
Mac : Tu as la réponse à ta question.
Jo : Quoi ? On fait l'amour tout les jours ?
Mac : Hors mi la période à vide qu'on a connu et les cinq fameux jours dans le mois où tu es indisposé, oui.
Jo : Ouah !
Mac : Entre nous c'est magique Jo !
Jo : On n'est vachement porté par le sexe non ?
Mac : Pourquoi tu dis ça ?
Jo : Tout les jours !
Mac : C'est pas parce qu'on fait l'amour tout les jours qu'on est porté par le sexe. On aime ça, c'est tout. C'est disons notre manière à nous de se retrouver, de se montrer qu'on est autre chose que les collègues de travail. Tu sais, on est ensemble quasiment sept jours sur sept et vingt quatre heure sur vingt-quatre. Le soir c'est la relâche, on oublie le boulot et notre couple prend le dessus.


Jo regarde Mac dans les yeux.


Jo : J'ai la réponse que j'attendais.
Mac : Quelle réponse ?
Jo : Je sais maintenant qu'on est marié parce que je suis vraiment amoureuse de toi. Je suis bien avec toi.
Mac : Ah ! Ben voilà une bonne nouvelle.


Jo sourit


Jo : Tu sais, quand tu m'as dis qu'on était mariée, ça m'a choqué mais ça m'a fait plaisir.
Mac : Moi j'ai eu peur que tu m'envoie sur les roses !


Jo réfléchie.


Jo : Rose ! Je sais que c'est le prénom de notre fille, mais on parle souvent de rose ? Non ?
Mac : Oui, c'est ton parfum. Ton corps dégage une odeur qui me rend fou. Avec ton parfum de rose, tu m'envoûtes.
Jo : Mac ! Je voudrais te dire quelque chose, je te l'ai sûrement déjà dit, mais ce que je vais te dire c'est comme si je te le disais pour la première fois.
Mac : Je t'écoute.
Jo : Je t'aime.
Mac : C'est vrai ? Ça m'avait manqué. Ton « je t'aime » matinal est celui que je préfère.
Jo : Ben je te le redis, je t'aime et si il le faut je te le redirais demain matin.
Mac : Moi aussi ma Jo ! Très fort.
Jo : On se le dit souvent ?
Mac : Oui, c'est très souvent les « je t'aime ».
Jo : J'ai oublié quatre ans de notre vie, mais je sais que je t'aime. C'est assez puissant en fait j'ai l'impression.
Mac : Tu as raison ! Ça l'est.
Jo : Tu vois, franchement depuis que nos corps sont rentrés en contact, je ne me pose plus de question, je n'ai plus de doute. Je sais qu'il y a beaucoup d'amour entre nous.
Mac : Oui, on n'est passé à travers des milliers d'obstacles toi et moi, mais l'amour est plus fort que tout.
Jo : A l'hôpital je suis resté sur la réserve mais en 2011 j'étais secrètement amoureuse de toi. Je n'ai plus peur de te le dire. Quand tu m'as dit qu'on était mariée, j'ai été choqué mais heureuse. Je me demandais juste pourquoi tu m'avais épousé.


Mac regarde Jo et l'embrasse fougueusement.


Mac : Voilà pourquoi je t'ai épousé, parce que je suis fou d'amour pour toi.


Mac ouvre le tiroir de sa table de nuit et prend une petite boîte. Il l'ouvre.


Mac : J'aimerais que tu remettes cette bague à ton doigt.
Jo : Ouah ! Elle est magnifique !
Mac : Le 01 décembre 2013, je t'ai mise cette bague en pleine nuit et tu t'en ai rendu-compte au bureau. Je t'ai fait ma demande de mariage là-bas.
Jo : C'est mignon !


Mac met la bague à Jo. Elle l'admire.


Jo : Elle est tellement belle.


Mac : Tu peux pas t'imaginer comme je t'aime et comme j'ai eu peur. Le médecin m'a parlé des séquelles et j'ai eu vraiment peur que tu ne t'en sorte pas. Tu es amnésique Jo et c'est pas marrant mais le médecin m'avait énuméré des choses tellement plus grave.
Jo : Je suis là ! Je suis juste un peu amnésique mais je n'ai rien d'autre ! C'est une chance ! (souriant)


Mac regarde Jo dans les yeux.


Jo : Pourquoi tu me regarde comme ça ? Tu veux m'embrasser ?
Mac : Oui, oui, bien sûr ! Mais tes pupilles sont dilaté. Tu dois être vraiment très fatigué !
Jo : Euh oui ! Puis c'est l'homéopathie qui provoque ce genre d'effets secondaires. Le médecin m'avait prévenu de ce genre de soucis, mais ce n'est pas grave.
Mac : A ça doit être pour ça.


Jo s'en voulait à ce moment précis de mentir à Mac. Elle savait très bien que les séquelles allaient au delà d'une simple amnésie. Jo était consciente de ses absences et de ses moments d'inatentions.


A suivre
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Sun 12 Apr - 17:27 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

J'ai peur pour Jo. D'où lui vient cette addiction aux amphétamines ?
En tout cas elle se rend compte de son agressivité, c'est toujours ça.
Elle a vite aussi retrouvés ses habitudes avec Mac en tout cas, Mac sait y faire ^^
_________________


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Sun 12 Apr - 17:51 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Jo veut prendre ces amphétamines pour ne pas perdre son job, mais est-ce que ce n'est pas le contraire qui risque de se passer?
Je me demande maintenant, si elle n'en prenait pour tenir le choc face aux violences de Stanley.
Mac ne se doute pas instant qu'il lui a sauvé la mise à l'hôpital.
Il est très patient et très tendre, ça permet à Jo de découvre à nouveau l'amour passionné qu'ils ont l'un envers l'autre!
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sun 12 Apr - 20:30 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Winona23 wrote:
J'ai peur pour Jo. D'où lui vient cette addiction aux amphétamines ?
En tout cas elle se rend compte de son agressivité, c'est toujours ça.
Elle a vite aussi retrouvés ses habitudes avec Mac en tout cas, Mac sait y faire ^^







Cricri54 wrote:
Jo veut prendre ces amphétamines pour ne pas perdre son job, mais est-ce que ce n'est pas le contraire qui risque de se passer?
Je me demande maintenant, si elle n'en prenait pour tenir le choc face aux violences de Stanley.
Mac ne se doute pas instant qu'il lui a sauvé la mise à l'hôpital.
Il est très patient et très tendre, ça permet à Jo de découvre à nouveau l'amour passionné qu'ils ont l'un envers l'autre!





Pour vous aider à comprendre, je vais vous présenter un peu les effets recherché dans les amphétamines. 


Elle est principalement employée pour traiter les troubles de l'attention, la narcolepsie et parfois dans le traitement de l'obésité. 



Effets recherchés
  • Diminution des sensations de faim et de fatigue.
  • Augmentation de l'endurance.
  • Sensation d'augmentation des facultés cérébrales notamment la concentration.
  • Euphorie et bien-être; sentiment d'exubérance et d'invincibilité (plus sur la méthamphétamine)
  • Désinhibition.





Voilà ! Je vous ai donné de gros indices pour vous orienté sur la raison de cette soudaine addiction, si on peut considérer que s'en est une ! Enfin.....pour l'instant !  Rolling Eyes
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Mon 13 Apr - 03:15 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Après relecture et à la lumière des indices que tu nous as donnés, je suis définitivement convaincue qu'il ne s'agit pas d'une soudaine addiction. Enfin comme tu dis, pas encore... Jo est parfaitement consciente de son état tout comme elle sait très bien pourquoi elle prend ces amphétamines. Les effets que tu as énumérés, elle les connait par cœur et elle ne se gêne pas pour le rappeler à Mac lors d'un accès d'agressivité. C'est perdre son job qui l'effraie par dessus tout mais comme le fait remarquer Cricri, cela risque effectivement de se produire si elle s'obstine dans cette voie. La question est aussi de savoir si ces troubles dont elle est victime sont temporaires ou s'ils persisteront quand l'amnésie sera résorbée. Mais ça j'imagine que même les médecins ne peuvent pas en avoir la certitude, le cerveau humain est tellement imprévisible. En tout cas, Jo cogite plutôt bien pour une personne qui sort d'un si long coma. Mais pendant combien de temps croit-elle réellement donner le change ? Mac est dans le métier quand même et il a déjà remarqué ses pupilles... Maintenant si lui préfère se convaincre pour le moment que c'est lié à la fatigue, j'en connais une qui a "hérité" de la perspicacité de sa mère et à qui il n'a pas fallu longtemps pour constater qu'elle était bizarre. 

 
Parmi les effets recherchés, tu n'as pas surligné la "désinhibition" alors j'espère bien qu'elle n'a pas eu besoin de ça pour s'abandonner dans les bras de Mac. Honnêtement, je ne peux pas y croire. Il se passe quelque chose de magique chaque fois qu'ils sont réunis, de puissant pour reprendre le terme de Jo. C'est elle qui se retrouve derrière les barreaux cette fois, prisonnière de sa mémoire, et alors qu'elle est censée avoir peur des hommes, son corps se souvient pour elle. Elle continue à aimer Mac par tous les pores de sa peau et leur seconde première fois est non seulement passionnée mais aussi très touchante. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Mon 13 Apr - 08:49 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Après relecture et à la lumière des indices que tu nous as donnés, je suis définitivement convaincue qu'il ne s'agit pas d'une soudaine addiction. Enfin comme tu dis, pas encore... Jo est parfaitement consciente de son état tout comme elle sait très bien pourquoi elle prend ces amphétamines. Les effets que tu as énumérés, elle les connait par cœur et elle ne se gêne pas pour le rappeler à Mac lors d'un accès d'agressivité. C'est perdre son job qui l'effraie par dessus tout mais comme le fait remarquer Cricri, cela risque effectivement de se produire si elle s'obstine dans cette voie. La question est aussi de savoir si ces troubles dont elle est victime sont temporaires ou s'ils persisteront quand l'amnésie sera résorbée. Mais ça j'imagine que même les médecins ne peuvent pas en avoir la certitude, le cerveau humain est tellement imprévisible. En tout cas, Jo cogite plutôt bien pour une personne qui sort d'un si long coma. Mais pendant combien de temps croit-elle réellement donner le change ? Mac est dans le métier quand même et il a déjà remarqué ses pupilles... Maintenant si lui préfère se convaincre pour le moment que c'est lié à la fatigue, j'en connais une qui a "hérité" de la perspicacité de sa mère et à qui il n'a pas fallu longtemps pour constater qu'elle était bizarre. 
 
 
 
 
 
Parmi les effets recherchés, tu n'as pas surligné la "désinhibition" alors j'espère bien qu'elle n'a pas eu besoin de ça pour s'abandonner dans les bras de Mac. Honnêtement, je ne peux pas y croire. Il se passe quelque chose de magique chaque fois qu'ils sont réunis, de puissant pour reprendre le terme de Jo. C'est elle qui se retrouve derrière les barreaux cette fois, prisonnière de sa mémoire, et alors qu'elle est censée avoir peur des hommes, son corps se souvient pour elle. Elle continue à aimer Mac par tous les pores de sa peau et leur seconde première fois est non seulement passionnée mais aussi très touchante. 
 
 



Alors je vais répondre à ce détail qui a son importance. Pourquoi je n'ai pas surligné cet effet ? Tout simplement parce que j'ai concrètement fait une liste des effets recherchés par les gens en général. J'ai surligné parmi ceux-ci les effets que Jo recherche et stimuler sa libido est le dernier de ces soucis pour l'instant à mon avis. lol. 


Toutefois tu as eu raison de te poser cette question qui était pertinente. Il est vrai que je n'avais pas précisé que mon listing concernait les effets recherché en général avec ce médoc et que j'avais surligné ceux recherché par Jo.  


Donc pour répondre à ton autre question, est-ce que les amphétes ont influencé Jo dans ses désirs sexuelles envers Mac, la réponse est clairement "non". Ce n'est pas possible car la Désinhibition n'est pas un effet immédiat. Jo ne prend ça que depuis une journée et donc trop tôt pour l'influencer à ce niveau là. 


Pour les pupilles, c'est différent car c'est physique et non mentale. 


Autre question intéressante : Pourquoi Jo à réussi à se livrer si facilement à Mac au vu de ce qu'elle a vécue avec Stanley ? Jo en a parlé un peu à la psychologue et en fait à cette période où elle croit être, en 2011, Stanley est revenu depuis 6 mois seulement et n'a pas été encore aussi loin avec elle qu'on a pu le lire dans "Engrenage mortel". A cette période, il est juste un peu trop entreprenant avec elle et insiste fortement pour avoir des rapports sexuelles avec elle jusqu'à ce qu'elle cède. Il a eu un passage où il s'est énervé et lui a arraché ses vêtements, mais à ce moment là, il ne l'a pas encore détruite comme il l'a fait après. Il ne lui faisait pas encore des tortures pendant leur rapport et ne lui imposait pas encore ses pratiques sadomaso. On va dire qu'il avait à ce moment là encore "un minimum de respect pour elle" mais je dis ça parce que je ne trouve pas d'autres termes pour dire qu'il n'avait pas encore dépasser les limites. Toutefois elle souligne bien quand même qu'elle a peur des hommes et je pense que son corps la guide aussi un peu quand même. Au fond d'elle, elle sait déjà que ça sera une belle expérience. 


J'espère que j'ai réussi à t'éclairer et d'éclairer également les autres lectrices sur ses points. Je suis ravie de répondre à vos questions à condition que ça n'entraîne pas des spoilers bien évidement ! lol. 


Suite de la fic dans la journée. Merci les filles pour votre fidélité. 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Mon 13 Apr - 18:42 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 31
Jo est rentrée chez elle après avoir passé plus de quatre mois à l'hôpital. Parmi les séquelles que le médecin a cités, Jo ne manifeste qu'une amnésie que les médecins qualifient comme post-commotionnelle. Jo a révélé également au médecin qu'elle ressentait une sorte d'agressivité en elle. Il lui prescrit des médicaments, mais n'avoue pas au médecin qu'elle souffre également d'absence et de manque d'attention. Elle est consciente qu'elle est touchée par un manque d'attention, mais refuse d'en parler au risque de ne pas pouvoir reprendre son travail. Elle se réduit à vouloir se soigner seule. Elle vol des flacons d'amphétamines à l'hôpital qui est un traitement plutôt efficace pour ce genre de soucis.


Le soir de sa sortie de l'hôpital, Jo arrive à reprendre sa vie de couple avec Mac et redécouvre les joies de leur vie amoureuse.


Le lendemain, Mac se réveille et caresse le dos de Jo. Il lui fait des bisous dans le cou et lui caresse les cheveux.


Jo : Bonjour.
Mac : Tu as bien dormi avec ton mari ?
Jo : Oui, j'ai très bien dormi.
Mac : Moi je suis heureux de retrouver ma femme.
Jo : Malheureusement pas la femme que tu avais avant l'accident. Une femme qui ne se souvient plus. (confuse)
Mac : Mais tu es là Jo et c'est l'essentiel. J'ai vécu un cauchemar à te voir durant quatre mois sans vie dans ce lit d'hôpital.
Jo : Je comprends que ça a dû être horrible.
Mac : Tu es mon rayon de soleil ma Jo et sans toi, je ne suis plus grand chose.
Jo : C'est mignon !
Mac : En plus on est samedi, je vais pouvoir passer ma journée avec toi.


Jo ne répond pas.


Mac : Tu te rendors ?
Jo : Euh.... Oui, je ne suis pas encore bien réveillé ! (souriant)
Mac : Je vais aller préparer le petit déjeuner. Tu te lèves quand tu veux. Si tu veux dormir encore un peu, pas de soucis.
Jo : Tu ne veux pas que je le fasse ?
Mac : Je vais le faire, ne t'en fais pas !
Jo : Merci. Je te rejoins, il faut que j'aille au petit coin !


Mac va préparer le petit-déjeuner, Jo va dans la salle de bain et ferme bien à clé derrière elle. Elle saisie un de ses flacons et avale un comprimé.


Jo : Pourquoi j'ai ces absences ! Pourquoi !


Jo arrive à la cuisine et prend son homéopathie juste derrière.


Elie : Tu as bien dormi maman ?
Jo : Oui, super bien. Je ne me rappellais plus de mon lit, mais je sais une chose, il est plus confortable que celui de l'hôpital.


Mac et Elie rigolent.


Jo : Je rêve ou ça vous amuse. Bande d'idiot va ! (amer)
Mac : Ne le prend pas mal Jo ! Excuse-nous. D'habitude tu en aurais rigolé et c'est un peu ton genre d'humour.


Jo s'assoie et verse une larme.


Jo : Faut que je me calme. Le cachet va bientôt faire effet, ne vous en faites pas. Je suis désolé si de temps en temps j'ai ce genre de réaction. Je vous demande de ne pas m'en tenir rigueur. Vous savez, je pense que mon cerveau à beaucoup encaissé et que pas savoir me rend un peu impulsive sur certains points.
Elie : On ne t'en veux pas. Il ne faudrait pas que tu deviennes violente par contre !
Jo : Si ça venait qu'à arrivé, je souhaiterais être hospitalisée. Mac tu as compris ?
Mac : D'accord, mais ça n'arrivera pas. Tu vas te battre contre tes démons.
Jo : Je vous le promet. Je vais pouvoir reprendre le travail dans trois semaines et je pense que ça ira mieux à ce moment là. C'est ce qui me manque je pense !
Mac : Tu es sûr que tu veux reprendre ?
Elie : Papa à raison maman. Tu as peut-être déjà assez donné !
Jo : Il faut bien reprendre un jour !
Mac : J'ai peur Jo ! Je ne veux pas revivre ça !
Jo : C'est les risques du métier Mac ! Mais ça n'arrive pas tout les jours. Puis je me souviens de rien moi ! Je vais bien Mac ! Je suis juste un peu amnésique mais j'ai pas d'autre problème. Je sais très bien que si ça serait le cas, je ne pourrais pas reprendre le boulot, mais le médecin à été clair, je n'ai pas d'autre soucis et l'amnésie ne m'empêche pas de reprendre. Puis pour mes excès de colère, je suis traité et ça n'entraîne pas un motif d'arrêt.
Mac : Je vais avoir la peur au bide de te revoir sur le terrain.
Jo : Tu crois que je n'ai pas la trouille quand je te vois sur le terrain toi. Tu crois que ça ne me fais pas peur de te voir te prendre une balle ? Tu crois que je n'ai pas peur de perdre l'homme que j'aime ? (agacé)


Mac sourit à ce moment là.


Elie : Tu te rappelle maman ! (enthousiaste).


Jo met sa main devant la bouche.


Jo : Non, je ne me rappelle pas.
Mac : D'après ce que tu te souviens tu as peur pour moi, peur de perdre l'homme que tu aimes.
Jo : Voilà ! La boulette quoi. (confuse)
Mac : Jo ! Tu étais déjà très amoureuse à l'époque n'est-ce-pas ?


Jo se cache sous ses mains.


Elie : Euh... J'ai entendu Lily-Rose, je vais voir.
Jo : Non, je vais....
Elie : Maman ! J'y vais !


Mac : Jo ! Pourquoi tu as fais comme si tu n'étais pas sûre de tes sentiments ?
Jo : Parce que je n'étais pas sûr, c'est vrai !
Mac : Ecoute, on ne dit pas qu'on a peur de perdre l'homme qu'on aime si il y a pas une part d'amour.
Jo : Bon au point où j'en suis ! C'est les six premiers mois que j'aurais voulu que tu bouges Mac ! Après Stanley est revenu. Si il m'aurait découvert un amant, j'aurais vécu l'enfer, il m'aurait tué. Donc oui, je vais te l'avoué, j'ai eu le coup de foudre pour toi et je suis amoureuse depuis le premier jour. Je rêve de toi, je fantasme sur toi, je t'aime. Voilà !
Mac : Mais tu ne me l'a jamais dit ! Pourquoi ?
Jo : Si tu parles des quatre dernières années, je ne peux pas te répondre. C'était peut-être difficile pour moi de t'avouer ça et que je n'ai pas eu le courage de me manifester ou j'avais un peu peur que tu crois que je voulais absolument coucher avec mon patron.
Mac : Tu m'as toujours dit que tu avais une attirance à cette époque, mais pas que tu étais amoureuse. Ouah ! Ça me fait tellement plaisir ! Ça devient tellement plus facile du coup !
Jo : Tu imagines ma joie quand j'ai appris que nous étions mariées ? J'étais choqué c'est vrai, mais folle de joie Mac. Je suis heureuse d'être ta femme et fière aussi.
Mac : Moi je te l'ai avoué, mais j'ai eu un grand coup de cœur depuis le départ. En te parlant comme si nous étions en 2011, je t'ai déjà tendu des perches ma Jo ! Tu ne les a pas vu ?
Jo : Si, peut-être, mais je restais sur la réserve car tu es mon patron, puis je t'en ai tendu aussi des perche à cette époque.
Mac : Oui, je sais, mais je me demandais si c'était pour me taquiner ou si c'était sérieux donc je n'ai jamais osé y répondre.
Jo : C'est fou ça !
Mac : Oui, comme tu dis ! Même après trois ans de vie commune, on en apprend encore !
Jo : Et ça a son charme ! Toi tu en apprends encore et moi je découvre ou je redécouvre !
Mac : Du coup, si tu es amoureuse depuis longtemps, je n'ai plus besoin de prendre de gant avec toi si je comprends bien !? (malicieusement)
Jo : Non, en effet ce n'est pas nécessaire ! J'ai surtout pas envie que tu prennent des gants !


Mac s'approche de Jo et l'embrasse passionnément.


Mac : Je t'aime !
Jo : Moi aussi !
Mac : Très fort.
Jo : Moi aussi, très fort.


Elie qui a tout écouté dans le couloir revient.


Elie : Euh.... finalement Lily-rose dort encore.
Jo : Sacré Elie ! (perspicace)
Mac : Merci !
Elie : De rien !


Un moment plus tard, Lily-Rose se réveille vraiment, Jo va la voir.


Jo : Bonjour ma chérie. Qu'est-ce-que tu es jolie toi !


Mac arrive dans la chambre.


Mac : Aussi belle que sa maman.


Jo le regarde et lui sourit.


Jo : Merci !


Jo change la couche de Lily-Rose.


Jo : Je n'ai pas perdu la main en 10 ans.


Jo remarque à l'expression du visage de Mac qu'elle a dit une bêtise.


Jo : Excuse-moi Mac ! Il faut que j'arrive à accrocher dans ma tête que j'ai oublié les quatre ans mais qu'ils ont existé, que Elie à dix-sept ans et que nous sommes mariée.
Mac : Et Lily-Rose.
Jo : Je me suis déjà faite à l'idée par contre. Je suis consciente que c'est ma fille. Je me rappelle pas m'être occupé d'elle, mais je sais que quelque chose me lie à elle. Ce qui est très bizarre soit dit en passant !
Mac : Non, ton esprit se rappelle de certaines choses, mais il y a un blocage. C'est tout à fait normale.


L'après-midi, Mac et Jo font une balade dans le parc avec la petite Lily-Rose. Jo pousse la poussette.


Jo : Je suis heureuse d'avoir un bébé.


Mac sourit


Jo : Et un mari ! Ne t'inquiète pas, je ne t'oublie pas !
Mac : T'as intérêt oui ! (malicieusement).


Jo se tient la tête.


Mac : ça ne va pas ?
Jo : J'ai un peu mal à la tête !
Mac : Tu veux qu'on rentre.
Jo : Oui, je vais aller prendre un médicament. Remarque, une cigarette pourrait peut être m'aider.
Mac : Jo ! La cigarette ne soulage pas les maux de crâne. Ne commence pas à fumer Jo ! Tu vas le regretter.
Jo : D'accord. Je le fais pour toi.
Mac : Merci.
Jo : Par contre il va falloir compenser mon manque de nicotine par autre chose.
Mac : Le café ?
Jo : Non, quelque chose de plus physique. (malicieusement)
Mac : Ah ! Je vois ! Je pense que je peux t'aider !
Jo : En voilà une bonne nouvelle.


Le soir, Elie rentre avec Ryan.


Elie : Maman ! C'est Ryan, mon petit ami.
Jo : Bonjour Ryan ! J'ai entendu parler de toi.
Ryan : Je suis heureux de vous revoir Jo !
Jo : Tu m'appelles « Jo » ?
Elie : Oui, c'est toi qui lui a dit !
Jo : Pas de soucis ! J'ai fais des lasagnes ! Ça te va ?
Ryan : Oui, j'adore ça !
Jo : Ne t'inquiète pas, j'ai perdu la mémoire, mais pas la main. (riant)
Ryan : Je n'en doute pas.


La famille dîne dans la joie et dans la bonne humeur.


A la fin de la soirée, Mac invite Jo à venir se coucher. Jo prends son homéopathie et passe se faire une toilette à la salle de bain. Une fois qu'elle revient dans la chambre, Mac prend la télécommande et allume la télé.


Jo : Qu'est ce que tu fais ? Tu regarde la télé ?
Mac : Oui, mais pas n'importe quoi. Surprise ma Jo !


La vidéo débute.


Jo : Oh mon dieu !


Jo est en train de découvrir son mariage. Elle se voit avancer dans la chapelle au bras de son fils.


Jo : Comme je suis fière !
Mac : Heureuse je dirais et très belle surtout.
Jo : C'est vrai qu'on est beau. Parce que toi aussi tu es beau.


Jo a les larmes aux yeux quand elle entend les vœux de Mac.


Jo : Mac ! C'est mignon !


Ensuite ils regardent la suite jusqu'au repas et le moment où Mac lit la lettre qu'il a écrit à Jo.


Jo : C'est très touchant ce que tu dis dans cette lettre, mais tu as été en prison Mac ?
Mac : Oui, j'ai fais six mois de préventive pour le meurtre de Stanley. J'ai finalement été acquitté, on a obtenue la légitime défense.
Jo : Il parle de ça le livre que j'ai écrit.
Mac : Oui !
Jo : J'aimerais le lire.
Mac : Jo, je n'ai rien contre, mais c'est très violent ce que tu as vécu. Tu risques d'être choquée en le lisant.
Jo : Mac ! C'est ma vie, il faut bien que je sache ce que j'ai vécu.
Mac : Oui, tu n'as pas tort. Mais des fois, c'est mieux d'oublier.
Jo : Tu crois que ça me plais d'avoir oublié mes bons moments avec toi ? Si se rappeler des pires moment est le prix à payer pour que je me souvienne de notre vie, de la naissance de notre fille, je suis prête à en accepter les conséquences.
Mac : C'est très touchant ce que tu dis ! Je serais là pour toi dans n'importe qu'elle circonstance.
Jo : Notre nuit de noce à dû être romantique !


Mac la regarde et sourit timidement.


Jo : Quoi ?
Mac : Non rien ! Enfin je sais pas si je dois....
Jo : Qu'est-ce-qui s'est passé cette nuit là ?
Mac : Si je te le dis, tu ne me croira même pas.
Jo : Dit toujours ! On verra.
Mac : Tu m'as fait un streap-tease.
Jo : Tu es sérieux ?
Mac : Oh que oui ! Je suis très sérieux.
Jo : J'ai fais ça pour toi ?
Mac : J'étais sur que tu ne me croirais pas.
Jo : Si je te crois, je pense que je t'aime assez pour être capable de faire une chose pareil. Et ça t'avais plus.
Mac : J'ai adoré ! Je te regardais avec envie, alors la suite je ne t'explique pas.
Jo : Pour moi, je ne fais qu'imaginer.
Mac : Je te ferais revivre cette nuit ma Jo !
Jo : C'est vrai ?
Mac : Promis. Par contre je le ferais quand tu t'en doutera pas.
Jo : Génial ! C'est encore plus tentant.
Mac : Je vais t'en donner un avant goût ma Jo et tout de suite !
Jo : Oui j'adorerais un avant goût.


Mac et Jo passe un moment passionnée et romantique pour conclure cette soirée.


Durant la nuit, Jo se réveille et se lève. Elle va dans la chambre de Lily-Rose et l'observe en train de dormir. Elle reste une vingtaine de minutes comme ça quand elle sens des mains glisser autour de ta taille. Jo sursaute.


Mac : Je te cherchais.
Jo : Je la regarde dormir, elle est tellement belle notre fille.
Mac : Oui, elle est adorable. On va se recoucher ? On va la réveiller sinon.
Jo : Oui, tu as raison.


Les jours qui suivent, Jo continue de prendre des amphétamines en cachette, sans que personne ne s'en rende compte.


A suivre  
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Mon 13 Apr - 19:52 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Je suis tres inquiete pour Jo. Mais elle va bien physiquement, ce qui est une tres bonne nouvelle. Et je suis sure que la memoire va revenir. J'ai hate de lire la suite, pour voir pourquoi elle prend des amphetamines. Elle doit parler a quelqu'un pour ces problemes quand meme. Il ne faut pas cacher ca de sa famille. 

Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Tue 14 Apr - 06:40 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

D'une idée abstraite, on passe à quelque chose de carrément concret. Jo n'a pas seulement été guidée par son instinct mais surtout par ses sentiments. C'est encore plus fort pour Mac d'apprendre qu'elle l'aime depuis le tout premier jour, ça lui permet d'en apprendre encore plus sur sa femme et de la retrouver sur la même longueur d'onde malgré l'absence de souvenirs. Belle surprise que lui réserve Mac en retour avec le visionnage de leur vidéo de mariage. 

 
Jo a raison, il faut absolument qu'elle lise son livre. D'abord car il s'agit de sa propre vie mais aussi car elle ne croit peut-être pas si bien dire en avançant que "se rappeler des pires moments est le prix à payer" pour que les meilleurs lui reviennent en mémoire. Cela pourrait provoquer un électrochoc, d'autant plus que le titre du bouquin reste jusqu'à présent le seul vrai flash qu'elle ait eu depuis son réveil. 

 
Sinon, je m'oriente sur une nouvelle piste concernant la santé de Jo. Je vais commencer à le connaître par cœur le discours du médecin. Se pourrait-il qu'elle soit devenue épileptique ? Je ne m'y connais pas plus que ça et je m'embarque plus ou moins à l'aveugle dans cette hypothèse mais je comprendrais alors beaucoup mieux son agressivité à l'hôpital envers Elie et Ashley suivie de brèves périodes d'absence et son regard dans le vide. Cela semble évidemment moins flagrant depuis sa sortie car son retour à la maison coïncide avec le début de la prise d'amphétamines. Si tel est bien son état, je crains que ça ne fasse pas bon ménage du tout. Alors que si elle était diagnostiquée, elle recevrait le traitement adéquat au lieu de prendre ces risques. Quelqu'un saura-t-il reconnaître ses symptômes ? 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Tue 14 Apr - 21:36 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 32


Quelques jours plus tard, une fête est organisée en l'honneur de Jo et pour fêter son anniversaire manqué et celui de Mac.


Le gâteau arrive avec un 43. Jo le regarde et n'arrive pas à y croire.


Jo : Quand je pense que dans ma tête j'ai 39 ans !
Mac : On aurait peut-être pas dû mettre l'âge !
Jo : Mais si ! Au moins ça m'aide à être dans la réalité.
Mac : Ben regarde si ça peut te consoler, moi c'est un 48.


Tout le monde rigole.


Jo : Un 48 qui se porte bien mon amour.
Adam : Regardez-moi ça comme ils sont mignon !
Danny : Oui !
Lindsay : Alors Jo ! Quand est-ce-que tu reviens ?
Jo : Dans quinze jours.
Adam : Ouais parce que ta remplaçante c'est pas un cadeau !
Ashley : Non mais oh toi ! Non mais il nous tarde que tu reviennes, tu nous manques !
Jo : Il me tarde de reprendre le boulot. Je m'ennuie un peu.
Danny : Mais ton amnésie, ne va pas te poser problème ?
Jo : Non, mes compétences sont toujours intact ! J'ai oublié quatre ans de ma vie, mais tout ce que j'ai acquis avant reste en bon état.
Lindsay : On va enfin pouvoir re-bosser ensemble.
Jo : Oui, on va bosser ensemble.
Don : Jo encore du champagne ?


Jo ne répond pas, elle entendait encore ce qui se passait autour d'elle, mais tout était flou dans les voix.


Mac : Jo !
Jo : Oui !
Mac : Ben alors !?
Jo : Excuse-moi, je pensais à quelque chose.
Mac : A quoi ?
Jo : Excusez-moi, il faut que j'aille aux toilettes.


Jo va aux toilettes et se précipite pour vomir. Ashley arrive et l'entend.


Dans les toilettes, Jo sort un comprimé d'amphétamine et une petite bouteille d'eau et l'avale. Elle sort des toilettes.


Ashley : Tu n'as pas l'air d'aller bien !
Jo : Il y a un truc qui n'a pas dû