rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY)
Goto page: <  1, 2, 310, 11, 1215, 16, 17  >
 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions multi-chapitres Fictions Terminées Aurelle-sims Triologies
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Wed 8 Apr - 18:26 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Vous remarquerez les filles que l'auteur se moque de nous. Chipie ! Corrige la suite... des événements.  Twisted Evil
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 8 Apr - 18:26 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Wed 8 Apr - 18:27 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Vous remarquerez les filles que l'auteur se moque de nous. Chipie ! Corrige la suite... des événements.  Twisted Evil


Mr. Green
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 9 Apr - 12:33 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Besoin de votre opinion. 


J'ai repassé ma fic au peigne fin et elle est encore longue. Du coup, elle fera sûrement + de 30 chapitres. 


Cette fiction est le dernier volet de la tétralogie. 


Est-ce que vous préférez que j'écourte un peu l'histoire pour qu'il n'y ai plus que 4 chapitres ou est ce que je peux déborder à 5 chapitres supplémentaire ? Je pense avoir votre réponse, mais je préfère votre avis. 


Sinon j'ai une autre fic prête à être publié. Des volontaires pour une autre histoire croustillante sur nos tourtereaux ? A moins que vous préférez que je finisse celle-ci avant !? 


J'attends vos suggestions. 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Thu 9 Apr - 12:51 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Aurelle-sims wrote:
Besoin de votre opinion. 


J'ai repassé ma fic au peigne fin et elle est encore longue. Du coup, elle fera sûrement + de 30 chapitres. 


Cette fiction est le dernier volet de la tétralogie. 


Est-ce que vous préférez que j'écourte un peu l'histoire pour qu'il n'y ai plus que 4 chapitres ou est ce que je peux déborder à 5 chapitres supplémentaire ? Je pense avoir votre réponse, mais je préfère votre avis. 


Sinon j'ai une autre fic prête à être publié. Des volontaires pour une autre histoire croustillante sur nos tourtereaux ? A moins que vous préférez que je finisse celle-ci avant !? 


J'attends vos suggestions. 

Si tu as quelque chose bien en tête, ça serait dommage de l'écourter je pense, c'est pas bien grave si il reste plus de 5 chapitres. Perso, j'aime bien les fictions longue, donc au contraire... plus c'est long, plus c'est bon, comme on dit ! Mr. Green
_________________


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 9 Apr - 14:30 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Aurelle-sims wrote:
Besoin de votre opinion. 


J'ai repassé ma fic au peigne fin et elle est encore longue. Du coup, elle fera sûrement + de 30 chapitres. 


Cette fiction est le dernier volet de la tétralogie. 


Est-ce que vous préférez que j'écourte un peu l'histoire pour qu'il n'y ai plus que 4 chapitres ou est ce que je peux déborder à 5 chapitres supplémentaire ? Je pense avoir votre réponse, mais je préfère votre avis. 


Sinon j'ai une autre fic prête à être publié. Des volontaires pour une autre histoire croustillante sur nos tourtereaux ? A moins que vous préférez que je finisse celle-ci avant !? 


J'attends vos suggestions. 


OUI ET RE-OUI  Okay
Winona23 wrote:
Si tu as quelque chose bien en tête, ça serait dommage de l'écourter je pense, c'est pas bien grave si il reste plus de 5 chapitres. Perso, j'aime bien les fictions longue, donc au contraire... plus c'est long, plus c'est bon, comme on dit ! Mr. Green


 Si c'est pour le bien de ton histoire, le nombre de chapitres n'a pas d'importance. Et puis faut bien le dire, même si de nouvelles aventures nous attendent pour ma plus grande joie, cette Jo et ce Mac vont me manquer et je n'ai pas envie de les voir partir trop vite. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Thu 9 Apr - 16:25 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Je pense tout pareil que les filles. Very Happy
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 9 Apr - 16:46 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 27


Un drame s'est produit lors d'une intervention, Jo a été sérieusement blessée et son état est grave. Elle est dans le coma. Les médecins sont peu optimiste en ce qui concerne l'état de Jo lors de son réveil, si un jour c'est le cas.


Mac, Elie et leur amis commencent à désespérer. Jo n'arrive toujours pas à réagir et Mac à du reprendre le travail, même si le cœur ne lui en dit pas.


Un matin de novembre, quatre mois après l'accident il commence déjà à faire froid, Jo n'a pas vu l'été passer et la famille en n'a guère profité. Elie essaie de poursuivre ses études pour aboutir à son projet, mais il est difficile de ne pas penser à sa mère qui pour l'instant survie. Jo ouvre enfin les yeux et voit trouble. Elle entend l'horrible bruit de cette machine qui émet un bip régulier. Elle regarde autour d'elle et aperçoit un objet sur son nez qui est son masque a oxygène. Elle remarque sur sa droite des fenêtres aux vitres cathédrale et des appareils médicaux un peu partout.


Jo pense : Mais qu'est-ce-que je fais là ! On dirait une chambre d'hosto.


Elle a du mal à sentir ses membres, elle se demande d'ailleurs si elle est toujours entière. Sa main droite lui pique énormément et ressent des fourmis. Le reste de son corps n'arrive plus à communiquer avec elle. Elle voit ce bouton qui lui permet d'appeler les infirmières, mais elle n'arrive pas à lever le bras pour l'atteindre. Elle reste pendant un long moment sans bouger, les yeux regardant dans le vide, espérant qu'à un moment donner la porte va finir par s'ouvrir. La porte s'ouvre au bout d'une petite heure, Mac rentre et voit les yeux de Jo ouverts.


Mac : C'est pas vrai ! Jo ! Tu es réveillé ! Jo ! Dit moi que tu vas bien !


Mac s'approche.


Jo essaie de parler mais le son ne sort pas. Mac voit juste que ces lèvres bouges.


Mac : Ne t'inquiète pas, ça va venir !


Au bout d'un moment Jo arrive à parler.


Jo : Je..... je (avec beaucoup de mal)
Mac : Oui, ça va venir !
Jo : Mais qu'est-ce-que je fais là Mac ? Je vous avais dit que je ne voulais pas aller à l'hôpital ! (agressive)
Mac : Mais on n'a pas eu le choix Jo ! Tu étais inconsciente, au bord de la mort !
Jo : Je suis réveillé depuis un moment, mais je voyais flou. J'ai eu peur en me réveillant ici. J'ai pensé que je rêvais. Vous pouvez m'expliquer ?
Mac : Et là, ça va mieux ?
Jo : Oui ! Mais je ne comprends pas pourquoi je voyais flou et pourquoi je ne sentais plus mes membres ! Je sais pas si j'ai encore mes jambes. Mac j'ai encore mes jambes ?
Mac : Oui, bien sûr ! Elles sont là ! Le médecin va venir, je vais l'appeler. Il faut qu'il te voit.
Jo : Mac ! Vous pourriez allez chercher Elie au collège et il faut que vous la gardiez avec vous. Ne me poser pas de question s'il vous plais ! Mais surtout garder là avec vous. C'est pas une gamine difficile Mac ! S'il vous plaie !
Mac : D'accord Jo, je vais m'en occuper mais je vais appeler le médecin. Il vaut mieux.


Mac va chercher le médecin.


Mac : Docteur ! Ma femme s'est réveillée, mais je crois qu'il y a un problème. Elle est dans la confusion on dirait ! Elle me vouvoie, c'est pas normal. Puis elle ne sent pas ses membres et à un problème de vue. Je crois qu'elle a un problème aux jambes.


Le médecin arrive.


Le médecin : Bonjour madame.
Jo : Bonjour !
Le médecin : Je vais vous ausculter !


Le médecin regarde les yeux de Jo et prend sa tension.


Le médecin : Bien ! Tension un peu basse, mais c'est normal. Madame, vous venez de vous réveiller après une période de coma.
Jo : De coma ? Combien de temps ?
Le médecin : Dix-sept semaines.
Jo : Quoi ? Mais c'est pas possible ! Mais j'allais bien ! Mon patron peut vous le dire ! Hein Mac que j'allais bien ?
Mac : Euh... ben.....
Le médecin : Regardez là bas. Est-ce-que vous voyez ce qu'il y a écrit ?
Jo : Oui, il y a écrit matériel de perfusion.
Le médecin : D'accord ! Le fait que vous avez vu flou vient de la longue période de sommeil.


Le médecin prend son marteau à reflex.


Le médecin : Vous sentez quelque chose là ?
Jo : Non !
Le médecin : Mais vos genoux réagissent. C'est temporaire.
Jo : Je comprends pas ce qui m'arrive !
Le médecin : On va vous expliquer, mais avant si vous êtes d'accord, je vais vous poser des questions auxquelles vous devrez me répondre.
Jo : D'accord.
Le médecin : Est-ce-que monsieur Taylor peut y assister ?
Jo : Oui, bien sûr ! C'est mon patron, je ne lui cache pas grand chose.
Le médecin : Allons-y. Pouvez vous me donner votre nom et votre prénom ?
Jo : Jo Danville.
Le médecin : Date et lieu de naissance ?
Jo : 28 octobre 1972 à Roll tide. C'est dans l'Alabama.
Le médecin : Votre profession ?
Jo : Je suis lieutenant de la police scientifique.
Le médecin : Le nom et prénom de votre mari.
Jo : Russ Josephsson, mais nous sommes divorcés depuis longtemps.


Mac ne dit rien mais commence à paniquer dans sa tête. Il comprend que Jo à un sérieux problème de mémoire.


Le médecin : Vous avez des enfants ?
Jo : Oui, un garçon et une fille.
Le médecin : Quel est votre situation de famille ?
Jo : Je suis célibataire.
Le médecin : Pouvez-vous me donner votre âge révolu ?
Jo : J'ai 38 ans.


Les larmes commencent à apparaître dans les yeux de Mac mais il fait tout pour garder son sang froid.


Le médecin : La dernière fois que vous étiez réveillée, c'était à quelle date précisément ?
Jo : Attendez ! C'était si je me souvient bien le 10 octobre 2011. Oui, je ne peux pas oublier cette date.
Le médecin : Très bien et votre dernier souvenir ?
Jo : Je suis rentrer chez moi après être venu à l'hôpital à cause d'une agression que j'ai subit par un homme que j'ai du abattre. Je me rappelle plus après.
Le médecin : Vous devez bien vous souvenir de ce qui s'est passé après ?


Les larmes de Jo commencent à rouler.


Jo : Je peux pas vous le dire docteur.
Le médecin : Madame, nous sommes tenu sous le secret professionnel.
Jo : Non, je me rappelle plus, désolé !
Le médecin : On va vous emmener faire un scanner.
Jo : D'accord.


Le médecin et les infirmières emmènent Jo, Mac attend dans le couloir. Le médecin revient une demi-heure après avec Jo.


Le médecin : Je peux vous parler Monsieur ?
Mac : Oui, Bien sûr. Il est clair que ma femme à un problème !
Le médecin : Oui ! Votre femme souffre d'amnésie post-commotionnelle. Normalement, ça survient le plus souvent après une période de longue perte de connaissance ou un coma comme votre femme. Le moment de l'impact qui a entraîné la commotion est oublié par le patient. Les quelques instants qui précèdent également. Quelquefois le patient oublie également les semaines qui ont précédé cet instant. Plus rarement il s'agit de mois ou d'année en cas de traumatisme important. Inconsciemment, bien souvent il oublie ces années parce que ça l'arrange.
Mac : Ma femme aurait oublié que je suis son mari parce que sa l'arrange ?
Le médecin : Non, je pense pas. Votre femme remonte à un moment précis. Je doute que ce soit vous le problème.
Mac : Et c'est irréversible ? Parce que ma femme à quand même balayé quatre ans de sa vie là.
Le médecin : Non, la mémoire peut revenir à tout moment.
Mac : Mais ce que je ne comprends pas, pourquoi elle se souvient ce qui s'est passé avant ce 10 octobre 2011. Pourquoi elle s'arrête à cette date ?
Le médecin : Parce que ce jour là, elle a vécu un traumatisme sans doute important ou quelque chose de très marquant pour elle.
Mac : Ma femme a vécue des choses horribles ses dernières années. Elle a été violenté et torturé par son ancien compagnon. Comment je vais gérer ça quand elle va s'en souvenir.
Le médecin : Il va falloir la soutenir. Mais il n'est pas impossible que c'est cette période que votre femme tente de balayer de sa vie.
Mac : Ce jour là, quand elle est rentrée chez elle, elle était couverte de bleues à cause de l'homme qui l'a agressé. Son compagnon a cru qu'elle s'était passé un tabac à elle même pour déposer plainte contre lui pour violence. Il l'a frappé plus violemment qu'il en avait l'habitude et depuis ce jour là l'enfer à vraiment commencé pour elle. Je le sais de sources sûr.
Le médecin : C'est donc ça qu'elle n'a pas voulu nous dire !?
Mac : Oui, parce qu'elle se croit encore en 2011 et qu'elle se sent probablement en danger.
Le médecin : Oui, tout à fait !
Mac : Comment je dois agir ? Elle ne se souvient même pas que je suis son mari. Heureusement encore qu'on se connaissait en 2011 sinon, elle ne saurait même pas qui je suis.
Le médecin : Vous devez agir comme d'habitude.
Mac : Mais elle ne sait pas que je suis son mari.
Le médecin : Il va falloir lui annoncer en douceur. Tout comme il faudra lui faire comprendre qu'elle a oublié quatre ans de sa vie.
Mac : C'est à moi de le faire je suppose.
Le médecin : Disons que c'est plus rassurant pour le patient si c'est un proche qui s'en occupe. Lorsque c'est les médecins qui annonce ce genre de problèmes, les patients encaissent, mais sont dans le déni. On peut le faire, mais ils comprennent mieux sous l'influence de leurs proches.
Mac : Ok ! D'accord. Mais je ne sais pas si je suis vraiment un proche pour elle.
Le médecin : Elle vous connaît en tout cas et à l'air de vous apprécier.
Mac : Ok ! Je vais le lui dire. Si elle panique, je vous appelle.


Mac retourne dans la chambre de Jo, il la retrouve en larme.


Mac : Jo ! Qu'est-ce-qui se passe ?
Jo : Mac ! Elie est seule avec Stanley, c'est horrible ! Il faut que vous alliez la chercher, je vous en pris Mac !
Mac : On se calme Jo !
Jo : Non, je me calme pas. Je n'ai rien dit jusqu'à maintenant, mais là Elie est seule avec lui, ce n'est pas pareil. Stanley c'est mon compagnon Mac et il est violent. Elie est en danger.
Mac : Je sais tout ça Jo ! Je sais qu'il s'appelle Stanley Ryfin et qu'il est violent avec toi.
Jo : Comment vous savez ? Elie vous a parler, c'est ça ?
Mac : Elie est en sécurité.
Jo : Quand je suis arrivée ici, ils ont dû remarqué que j'avais des bleue sur les bras et que j'étais sérieusement amochée. Il n'a pas eu de pitié quand je suis rentrée. Il a cru que je m'étais frappé moi même ou qu'on m'avait aidé. Il a continué le boulot de Curtis et là, je n'ai pas pu utiliser mon arme, je ne l'avais pas.
Mac : Ne t'en fais pas pour ça ! C'est fini Jo !
Jo : J'ai faim ! J'ai horriblement faim. C'est quoi cette mixture dans la perfusion. Je veux quelque chose qui se mange.


Mac la regarde et lui sourit avec un regard charmeur.


Mac : Etonnant que tu ne te sois pas encore manifesté.
Jo : J'évite de manger, Stanley me trouve trop grosse.
Mac : Tu n'est pas grosse Jo ! Tu es magnifique. Moi je te trouve belle et c'est le plus important.
Jo : Qu'est-ce-qui vous prend ? Je vous trouve bien familier ! Vous me faite du charme Mac ! Ah c'est parce que je suis à l'hôpital ! Pour me consoler. (Jo sourit)
Mac : On se connaît depuis longtemps, c'est normal ! Je vais aller voir si tu peux manger.
Jo : Merci Mac !


Mac quitte la chambre et revient quelques minutes plus tard avec un croissant aux amandes, un café allongé et une tartelette au citron.


Jo : Ouah !


Mac pose le plateau.


Jo : Incroyable !
Mac : Quoi !
Jo : Le croissant aux amendes est ma viennoiserie préférée et la tartelette au citron, mon dessert préféré. Il y a tout ce que j'aime sur ce plateau !


Mac la regarde.


Mac : Eh oui ! Je le sais qu'il y a tout ce que tu aimes !
Jo : Je vous l'ai déjà dit ? Je m'en rappelle plus !
Mac : Je suis très observateur.
Jo : Je suis servi comme une princesse ! Merci pour votre gentillesse.
Mac : C'est mérité ! J'ai eu peur de te perdre !
Jo : Mac ! Elie va bien ?
Mac : Elle est triste, mais elle sera contente de savoir que tu es réveillée.
Jo : Si Stanley prend de mes nouvelles, il ne faut pas qu'il sache que je suis réveiller.
Mac : Il n'en saura rien, je t'assure.
Jo : Je vais voir avec les médecins pour qu'il ne lui donne pas d'info et je sortirais sans qu'il le sache.


Jo sépare son croissant en deux avec ses mains et aperçoit une chose sur sa main gauche qui brille et qui lui semble inhabituel. Elle regarde de plus près.


Jo : Mais qu'est-ce-que c'est que ça ? C'est pas à moi ça ! Ils ont fait une erreur !


Mac s'assoie.


Mac : Si Jo ! C'est bien à toi.
Jo : Mais non ! D'ailleurs je n'ai plus mes bijoux. C'est quoi cette blague !
Mac : Jo ! Ce n'est pas une blague ! Il faut que je te dise quelque chose ! Je te préviens par contre que ça ne va pas être facile. Peut être violent même.
Jo : Mais pourquoi vous me tutoyez d'ailleurs ? Je viens de remarquer, mais vous me tutoyer depuis mon réveil ! C'est pas que ça me dérange, mais ça m'étonne de vous !
Mac : Parce que ça fait longtemps qu'on se connaît maintenant. Jo tu as eu un grave accident et tu as eu un traumatisme crânien sévère. Du coup tu as de sérieux problème de mémoire et visiblement surtout sur ces quatre dernière années.
Jo : Comment ça ? Je me souviens bien de ce qui s'est passé avec Stanley. C'est à cause de lui. Il a frappé trop fort.
Mac : Non Jo !
Jo : Alors vous ne me croyez pas ! C'est bien Stanley qui m'a fait ça.
Mac : Non ! Jo ! Nous sommes le 9 novembre 2015. Stanley n'est pas responsable cette fois.
Jo : Quoi ?
Mac : Je sais, c'est choquant, mais il semblerait que le traumatisme de l'agression que tu as subit par John Curtis et ensuite par Stanley, t'ai renvoyé à cette date et que ton cerveau a fait un bug sur cette date.
Jo : Mince alors ! Je porte une alliance Mac ! Si je comprends bien je suis mariée ! C'est pour ça que vous me dite que ce n'est pas une blague ! N'est-ce-pas ?
Mac : Oui ! Tu es marié depuis un an et demi.
Jo : Ce n'est pas possible que j'ai épousé Stanley ! Je n'aurais jamais accepté. Qu'est ce qu'il s'est passé dans ma tête Mac ? Il m'a obligé, je suis sûr ! A moins qu'il se soit assagit, mais je ne l'aimais plus. Je crois que je n'ai d'ailleurs jamais été amoureuse de lui. On ne se marie pas avec un homme dont on est pas amoureuse !
Mac : Je te l'accorde, et ce n'est pas lui, je te rassure.
Jo : Ce n'est pas lui ! (souriant)
Mac : Non !
Jo : J'ai réussi à me débarrasser de lui ?
Mac : Depuis 2012 il est plus là. L'homme avec qui tu es aujourd'hui t'a protégé de lui et du mieux qu'il a pu.
Jo : Ouah je suis soulagé ! Par contre c'est étonnant que je sois retombé amoureuse d'un autre. Vous le connaissez mon mari ?
Mac : Oui, très bien (souriant)
Jo : C'est quelqu'un de bien ? Vous l'appréciez ?
Mac : Je ne suis pas le mieux placé pour le juger, mais en tout cas ce n'est pas une ordure comme Stanley. Il n'a rien à voir avec lui. Cet homme t'aime sincèrement et il ferait tout pour toi.
Jo : Je l'ai rencontré quand et où ? Enfin je vous demande ça, mais vous n'en savez peut être rien. Mais je me suis peut-être confié à vous.
Mac : Bien sûr ! Je suis au courant de ta vie dans le moindre détail.
Jo : Je me confie beaucoup à vous on dirait !
Mac : Oui. Tu connais cet homme depuis un bon moment déjà.
Jo : Je vous ai invité au mariage au moins ?
Mac : T'inquiète pas, j'étais aux premières loges. C'était un mariage magnifique.
Jo : Vous allez pas me faire le coup des devinettes ! Dites moi c'est qui !
Mac : Disons que c'est un bon moyen de voir si tu te souviens bien de ce qui s'est passé avant octobre 2011 et de stimuler ta mémoire justement. Je vais te donner des indices et tu devrais retrouver. Puis en plus, j'avoue que je ne vais pas réussir à te lâcher le nom comme ça.
Jo : D'accord ! Mais au fait ? Depuis quand vous me tutoyer ?
Mac : Depuis le réveillon de 2011.
Jo : Donc avant le 1er janvier 2012.
Mac : Oui ! On n'avait un peu bu et on a commencé naturellement à se tutoyer. Puis c'est resté.
Jo : Ok ! Mais je vous tutoie aussi alors !?
Mac : Oui et heureusement d'ailleurs parce que ça serait un peu bizarre si on continuerait à se vouvoyer.
Jo : Ok ! Bon alors dites moi c'est qui mon mari !
Mac : Bon alors du coup il faut que je fasse travailler ma mémoire moi aussi et m'imaginer qu'on est en octobre 2011. Donc c'est quelqu'un avec qui tu échanges souvent des regards tendre et des sourires. Un homme avec qui tu es très complice et que tu croises chaque jour. D'ailleurs je pense que tu es un peu amoureuse de lui ou qu'il te plaie bien enfin je crois !
Jo : Au labo ? C'est un collègue ?
Mac : C'est un de tes collègues oui !


Jo fronce les sourcils.


Jo : Mince !
Mac : Une idée ?
Jo : Je crois que j'ai une idée de qui ça peut-être, mais si je me trompe, ça serait une grossière erreur. Puis je ne pense pas qu'un homme comme ça puisse épouser une femme comme moi. Non, ce n'est pas possible, ce n'est pas lui ! Mais j'ai un doute quand même, parce que vu que vous m'avez dit que je suis peut-être un peu amoureuse de lui, si je me plante, je suis très mal. Il y a bien un homme avec qui je me serais bien vu, mais est-ce-que c'est lui ?
Mac : Tu aimerais que ce soit lui ?
Jo : Tant qu'à faire, oui, ça me flatterais de savoir que cet homme m'a épousé. J'ose pas le dire, pas à vous ! Si je me trompe, vous saurez ce que j'éprouve pour cet homme, vous comprenez c'est gênant ! C'est ma vie privée ça !


Mac la regarde, il ne sait pas trop si il doit faire ce qu'il a envie de faire sur le moment. Puis il décide de se lancer. Il s'approche et vole un baiser à Jo.


Jo pose sa main sur ses lèvres, choqué par la situation. Elle regarde Mac avec de gros yeux et son visage devient glaciale.


A suivre. 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Thu 9 Apr - 17:22 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Une bonne chose ouf Jo a finis par se réveiller! Mais comme l'avait prédit le médecin quelques troubles se manifestent. C'est très dur pour Mac, il fait ce qu'il peut avec douceur pour l'aider à retrouver la mémoire. Tu nous laisses en suspens à la fin du chapitre. Mr. Green
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 9 Apr - 18:35 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Bon sang, tu nous tortures là ! Enfin c'est déjà un véritable soulagement après ce long coma et le pronostic pessimiste des médecins de voir Jo se réveiller en si bonne forme. L'amnésie qui la touche est un moindre mal, on va dire. Et surtout, elle n'est pas irréversible. Le traumatisme qu'elle a subi restera toujours gravé en elle. Ce n'est donc pas surprenant après un choc aussi violent que son subconscient prenne le dessus et efface de sa mémoire la période la plus douloureuse de toute sa vie, occultant malheureusement dans son sillage les événements les plus récents et les plus heureux qu'elle ait vécus. 

 
Mac doit prendre sur lui le pauvre mais j'imagine que retrouver sa femme égale à elle-même, à quelques années près, lui donne la force de garder le sourire. C'est une grande responsabilité pour lui que de devoir annoncer à Jo ce qui s'est passé. Mais il est assurément le mieux placé pour raviver ses souvenirs. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Thu 9 Apr - 20:30 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Ca se corse. Jo amnésique des quatre dernières années écoulées. La pauvre elle se croit toujours avec ce pourri de Stanley !
J'imagine le choc pour elle au moment ou Mac l'embrasse, j'ai vraiment hâte de lire la suite pour voir comment elle va gérer tout ça.
_________________


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Fri 10 Apr - 12:58 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 28


Jo s'est réveillé après une période de coma de quatre mois. A son réveil, Mac remarque rapidement que le comportement de sa femme n'est pas normal. Au final ils se rendent compte avec le médecin que Jo à balayée de sa mémoire un certain moment de sa vie. Elle se croit toujours en 2011 et ignore complètement ce qui lui est arrivé depuis.


Mac a pour mission de lui expliquer avec douceur ce qui lui arrive, mais Jo reste encore dans la confusion. Il tente de lui faire comprendre qu'ils sont à présent mariés.


Au moment où Jo semble avoir des doutes sur l'identité de son mari, Mac la regarde, il ne sait pas trop si il doit faire ce qu'il a envie de faire sur le moment ou tenter de lui expliquer avec les mots. Mac n'arrive pas à lui dire franchement qu'il est son mari. Il décide de jouer le tout pour le tout et de se lancer en lui volant un baiser.


Jo pose sa main sur ses lèvres, choqué par la situation. Elle regarde Mac avec de gros yeux et son visage devient glaciale.


Jo : Non mais qu'est ce qui vous prend ? Si ça ne serait pas agréable, je vous aurais giflé pour ça. Mais bon ! J'en n'ai pas la force de toute façon.


Jo le regarde et a un moment de lucidité. Ses doutes se confirmeraient t'il ?


Jo : Oh là là !! Je crois que je viens de comprendre ! C'est pas vous quand même !? Eh oui ! Bien sûr que c'est vous ! Vous avez bien trop de tact pour oser m'embrasser de la sorte si on n'aurait pas un certain lien.
Mac : Ben.... Oui, c'est moi.
Jo : Oh mon dieu ! C'est pas vrai ? Mac ! C'est avec vous que je suis mariée ? C'est vous mon mari ? (très étonnée)
Mac : Oui Jo ! C'est moi ton mari.
Jo : Ouah ! Incroyable !
Mac : Mais vrai ! Je t'assure. Analyse le comportement que j'ai avec toi depuis tout à l'heure.
Jo : J'avais remarquer que vous étiez très prévenant avec moi, mais je pensais que c'était parce que Stanley m'avait brisé, que vous faisiez ça par compassion. C'est pas possible ! Mais comment on en est arrivé là ?
Mac : On est tombé amoureux l'un de l'autre, il n'y a pas d'autre explication.
Jo : J'en reviens pas.
Mac : Ce n'est pas envisageable pour toi qu'on est pu tomber amoureux l'un de l'autre ?
Jo : Je sais pas ! Après tout peu arriver. L'être humain est tellement mystérieux !
Mac : C'est moi que tu soupçonnais j'espère ? Soit franche surtout. Si c'est pas moi que tu soupçonnais, je ne t'en voudrais pas.
Jo : Oui, c'est toi que je soupçonnais mais j'ai vraiment cru que je me trompais !
Mac : Et pourquoi je n'épouserais pas une femme comme toi ?
Jo : Parce que vous êtes mon patron déjà !
Mac : Patron ou pas, je t'ai bien épousé et heureux et fière d'être ton mari.
Jo : J'espérais quand même que ce soit vous.


Jo rigole


Jo : Bien joué Mac ! C'est une blague en fait c'est ça ? C'est pas malin, parce que moi maintenant je …..
Mac : Ah non ! Pas du tout. Tu te réveilles d'un coma de dix-sept semaines, tu crois que ça serait mon genre de te faire une blague si grotesque ? Tu crois que je me permettrais de poser mes lèvres sur les tiennes ? Tu es ma femme Jo et je t'aime. Tu crois que moi Mac Taylor j'oserais te dire que je t'aime de tout mon cœur si j'étais pas vraiment ton mari ?
Jo : Non, bien sûr que non ! Vous êtes timide, réservé. Ouah ! Mais.... Ouah ! J'arrive pas à y croire.


Mac n'arrive pas à cerner si Jo est enthousiaste ou gênée par la situation. Il retire l'alliance de son doigt et lui montre l'intérieur.


Mac : Tiens regarde lit !
Jo lit : Mac and Jo – 30 mars 2014.
Jo : Incroyable.
Mac : Et si tu regardes la tienne, c'est pareil. Dommage qu'ils t'ont enlevé ta montre, parce qu'elle est gravée aussi.
Jo : Je comprends pas Mac !
Mac : Tu ne comprends pas parce que pour toi nous sommes en 2011 et que tu n'es pas ou peu amoureuse de moi. Je pense que ta réaction est normale, à l'époque nous n'étions pas ensemble. Les choses ont évoluées depuis. Petit à petit nos sentiments ont grandi. On est vraiment heureux ensemble. On forme un très beau couple sans prétention.


Mac sort son téléphone portable et fouille dedans.


Mac : Tiens voilà une photo de notre mariage.


Jo la regarde plutôt émue.


Jo : Je ne sais pas quoi dire ! On est classe sur cette photo. C'est vrai qu'on a l'air heureux.
Mac : Oui ! Regarde celle là ! Elle est un peu plus révélatrice.


Mac montre une photo d'eux en train de s'embrasser collé l'un à l'autre.


Jo : Ouah ! Là c'est le choc par contre. C'est nous ? C'est vraiment nous ?
Mac : Ben oui ! Tu vois bien non !
Jo : Mais comment Stanley est sorti de ma vie ? Ça m'intrigue ! Parce que ce n'est pas le genre à partir comme ça !
Mac : Il est mort Jo !
Jo : Quoi mort ? (surprise)


Jo pose les mains sur son front.


Jo : C'est moi qui l'ai tué ? Il m'a frappé et je me suis défendu, n'est-ce-pas ? Vous pouvez me le dire, je crois que je l'aurais fait un jour. Surtout après la raclé qu'il m'a mis il y a quelques jours.


Jo réfléchie


Jo : Non, c'est vrai, c'était il y a quatre ans. Il faut que je m'y fasse, désolé Mac.


Mac soupire.


Jo : Vous devez me dire. Oh mince ! Je vais pas continuer à te vouvoyez quand même.
Mac : Non, tu dois me tutoyer.
Jo : Ok ! Je vais essayer de m'y faire, mais padonnez enfin pardonne-moi si je lâche un vous de temps en temps.
Mac : Promis.
Jo : Mais dit moi comment il est mort. Il a eu une maladie, un accident ?
Mac : Jo ! Je te dois la vérité, tu le sauras un jour si la mémoire te reviens ou si tu l'apprends autrement.


Mac soupire.


Jo : Ben dit moi ! C'est si dur ?
Mac : J'espère juste que tu ne m'en voudras pas. C'est moi qui l'a tué.
Jo : Quoi ? (surprise)
Mac : Ce jour là, il est aller très loin, je l'ai surpris en train de te frapper à mort et j'ai pris ta défense. C'était lui ou toi Jo ! Il t'aurais tué si je ne l'aurais pas arrêté.
Jo : Tu as tué un homme pour moi !?
Mac : Je l'ai tué pour te protéger. Il t'aurait tué Jo ! Si tu ne retrouves pas la mémoire, j'espère que tu trouveras la force de me pardonner.
Jo : De te pardonner ? Tu oses me demander ça ? Comment veux-tu que je t'en veuille une seconde. Je sais de quoi il était capable et si tu as dû le tuer, c'est qu'il a dû aller très loin. N'importe quoi Mac ! Comme si j'avais quelque chose à vous pardonner ! Pardon à te pardonner !
Mac : Me voilà rassuré (souriant).
Jo : Mac ! C'est pas pour ça que je t'ai épousé au moins ?
Mac : Non, tu es réellement tombé amoureuse de moi et c'est sans prétention que je dis ça. Parce que je peux te dire ma chère Jo que si tu n'es pas amoureuse de moi, tu joues super bien la comédie.
Jo : Ok ! Tu vois, qu'il soit mort, ça me fait ni chaud, ni froid, mais le fait de savoir que je suis marié avec toi est un choc. D'ailleurs je suis super mal à l'aise de te dire « Tu » j'ai du mal. Alors nous imaginer en couple ! Tu comprends bien que j'ai beaucoup de mal.
Mac : Agréablement surprise ou déçue ? Dit moi la vérité ! Je dois savoir où tu en es pour savoir comment je dois agir. Je ne veux pas commettre d'erreur avec toi.


Jo sourit


Jo : Agréablement surprise je dirais ! Pour tout t'avouer, je me réjouis même.
Mac : Ben ça me rassure. Et que tu te réjouisse ça me fait du bien de l'entendre.
Jo : Après pour moi je suis en 2011 Mac et je ne sais pas où en son mes sentiments. Je sais que j'ai des sentiments, mais te dire que je suis amoureuse, je ne sais pas ! Un peu quand même peut-être.
Mac : Je ne me fais pas de soucis, tu retomberas amoureuse de moi parce que nous sommes fait l'un pour l'autre. En plus je sais comment agir avec toi pour que tu tombes sous mon charme.
Jo : Ah oui ! Et si je résiste ? (malicieusement)
Mac : Tu ne résisteras pas longtemps (souriant) Je t'ai vu pleurer pour moi Jo, tu es jalouse, tu dors dans mes bras. Impossible que tu ne finisses pas par retrouver ses sensations ou d'en avoir envie. Puis c'est toi qui m'a embrasser la première et à la date ou te crois te trouver, ça n'a pas tardé après.
Jo : C'est moi qui t'a embrassé la première ? Mais tu en es sûr ?
Mac : Je te promet que c'est vrai. Pour mon anniversaire. Oh c'était bien ! (souriant)
Jo : Mais ma fille, elle t'accepte bien ? Vous vous entendez bien ?
Mac : Oui, bien sûr ! Mais par contre Elie est ma fille aussi Jo. Je l'ai adopté et elle porte mon nom.
Jo : C'est vrai ? Tu as fait ça ?
Mac : Oui ! Elle était ravie que je devienne son père.
Jo : Ouah ! Je peux en savoir plus sur nous. Sur notre vie ! Ça m'intrigue !
Mac : Oui, bien sûr ! J'ai autre chose à te montrer et ça risque d'être un choc aussi. Donc il faut que tu sois prête.
Jo : Je suis prête.
Mac : Avale bien ton café et ne t'évanouis pas surtout ! Parce que ça tu ne t'y attend pas.
Jo : Je viens d'apprendre que tu es mon mari. Je ne crois pas qu'il y est plus choquant !
Mac : Et pourtant....


Mac fait tourner les photos sur son I phone et lui montre une autre photo.


Jo : Oh qu'est ce qu'elle est mignonne cette petite fille.
Mac : Elle s'appelle Lily-Rose et elle a dix mois.
Jo : Lily-Rose ! C'est joli ça !


Jo a les larmes au yeux.


Jo : Tyler a eu un bébé ? Je suis grand-mère ? J'en reviens pas !
Mac : Grand-mère ? Pas encore ma Jo ! Cette petite fille c'est Lily-Rose Taylor. La petite sœur de Tyler et non pas sa fille.


Jo le regarde étonnée.


Jo : On a une fille ensemble Mac. On a fait un bébé tout les deux ?
Mac : Oui, cette adorable petite fille est la nôtre. C'est notre chef-d'oeuvre.
Jo : En fait je rêve et je vais me réveiller. Ça ne serait pas la première fois que je fais un rêve où je suis ta femme de toute façon.
Mac : Sauf que là, c'est réel Jo ! Je suis ton mari et je suis très amoureux de toi. Nous avons construit notre couple et notre famille. On a tout pour être heureux.
Jo : Je suis flatté d'être ta femme Mac. Même si je ne sais pas ce que je ressens vraiment.


Mac prend la main de Jo.


Mac : J'ai eu tellement peur de te perdre ma Jo. Je te préfère amnésique et que tu sois là avec moi. Même si provisoirement je l'espère on doit être amis.
Jo : On n'est quel genre de couple ? Plutôt amoureux ou plutôt le couple routinier qui fait plus amis qu'autre chose ?
Mac : Tu fais référence à ton mariage avec Russ là ! Il ne faut pas tout mélanger Jo ! Une fois n'est pas coutume. Nous, c'est pas pareil ! On est très fusionnels, très complices, très amoureux et ça tu verras plus tard, parce que je ne veux pas te brusquer, mais très câlin aussi.
Jo : Mais attend ! Là je viens de réaliser une chose ! Excuse-moi, je réalise seulement ça mais si on a un bébé et que tu es mon mari, on a déjà couché ensemble !
Mac : Ah ça oui et plus d'une fois.


Jo pose ses mains sur sa tête.


Jo : Je n'en reviens pas. C'est qui a déclaré sa flamme le premier ?
Mac : C'est moi.
Jo : Et je n'ai pas résisté ?
Mac : Pas très longtemps.
Jo : Tu sais, je risque de te poser beaucoup de questions car ça m'intrigue vraiment. Je n'en revient pas qu'on soit mariée. Je sais, je le répète et ça doit être énervant, mais tu peux comprendre que je suis totalement étonnée.
Mac : Oui, je comprends, ne t'en fais pas. Tu sais, je suis le plus heureux des hommes depuis que nous sommes ensemble.
Jo : Depuis quand ?
Mac : 30 décembre 2012
Jo : Depuis presque trois ans.
Mac : Oui, trois ans ! Et notre fille est née le 30 décembre 2014 et conçue durant notre nuit de noce.
Jo : Ah oui ! Drôle de hasard ! Donc on s'est tournée autour pendant deux bonne années en fait !
Mac : Oui et c'était génial !
Jo : Pourquoi ?
Mac : Parce qu'on flirtait, on s'embrassait durant les soirées entre collègues et après on mettait ça sur le compte de l'alcool. C'était un peu un jeu en fait !
Jo : Tient d'ailleurs ça me rappelle l'anniversaire de Sheldon ou tu as mi ton bras autour de mon épaule pendant un long moment. C'était agréable.
Mac : Oui, c'est vrai !
Jo : Et pendant dix-sept semaines je suis resté endormie et j'ai oublié tout ça.
Mac : La mémoire reviendra.
Jo : Je fumerais bien une clope moi !
Mac : Une clope ? (Etonné)
Jo : Ben oui !
Mac : Mais Jo ! Tu ne fumes pas.
Jo : Bien sûr que si !
Mac : Jo ! Je te jure que tu ne fumes pas. Tu détestes ça !
Jo : Ben j'ai arrêté alors !
Mac : Je ne sais pas, mais ça fait cinq ans que je te connais et tu n'as jamais fumé Jo !
Jo : Ah ! Ben mince alors ! Tu es sûr que j'ai pas fumé pendant ses quatre années car j'ai une envie profonde de tabac.
Mac : Non, je te promets que non.
Jo : Tu n'en profiterais pas pour me faire arrêter.
Mac : Jo ! Je te promet que tu ne fumes pas. Tu détestes la cigarette.


Jo regarde Mac.


Jo : Je peux te demander quelque chose ?
Mac : Oui !
Jo : Je voudrais un miroir. J'ai besoin de voir si j'ai changé d'apparence.
Mac : Je vais aller voir si celui des toilettes et collé ou accroché.


Mac va aux toilettes et décroche le miroir.


Mac : Tu es prête ?
Jo : Oui !
Mac : Voilà la Jo d'aujourd'hui.


Jo se regarde.


Jo : C'est mon visage ! Je n'ai pas de bleue, pas de trace. J'ai les cheveux long aussi ! Je n'en reviens pas !
Mac : Oui, ils ont bien poussé tes cheveux.
Jo : Je les coupais à chaque fois parce que Stanley m'attrapait par les cheveux. Qu'est ce qui est arrivé à mon nez ? J'avais une bosse au dessus !
Mac : Tu as fait une rhinoplastie car ton nez était fracturé. Du coup la bosse à disparu.
Jo : Ok ! Ça fait bizarre !
Mac : Oui, mais tu es tellement belle !


Jo soulève le drap et soulève sa blouse.


Jo : Je n'ai aucune trace !
Mac : Non, tu es belle Jo !
Jo : Merci. (souriant)


Le médecin entre.


Le médecin : Ben qu'est-ce-que vous faites ?
Mac : Je vais le raccrocher, ma femme voulait voire à quoi elle ressemblait.
Le médecin : Votre mari vous à un peu expliqué ?
Jo : Oui ! Je vais retrouver la mémoire un jour ?
Le médecin : C'est possible, mais des fois il faut être patient !
Jo : Je suis mariée, j'ai eu un bébé et je m'en souvient pas.


Les larmes roulent.


Mac : Calme toi Jo !
Le médecin : Rien à signaler ?
Mac : Si, ma femme à eu envie d'une cigarette tout à l'heure.
Le médecin : On ne peut pas fumer dans l'hôpital madame.
Mac : Oui, ça on le sait, mais ma femme n'a jamais fumée.
Le médecin : Vous n'avez jamais fumé madame ?
Jo : Si, c'est un peu confus dans ma tête, mais j'ai déjà été fumeuse. Je le sens !
Le médecin : Vous le sentez ou vous vous rappeler ?
Jo : Non ! Je m'en rappelle pas ! Mais j'ai l'impression que j'ai déjà fumé.
Mac : Je m'en serais rendu compte quand même !
Le médecin : Si vous êtes non fumeuse évitez de tomber dans cet engrenage.
Jo : Cet engrenage !


Jo fronce les sourcils et réfléchit.


Le médecin : Un soucis ?
Jo : Engrenage mortel.
Le médecin : La cigarette ne tue pas tout le monde, mais oui, si vous voulez.
Mac : Je crois que c'est un souvenir ! Ça te parle Jo ?
Jo : Engrenage mortel j'ai déjà vu ça quelque part et entendu aussi !
Mac : Oui ! C'est bien ! C'est un souvenir Jo ! Tu as écris ce bouquin.
Le médecin : Quoi ? C'est l'auteure qui a écrit « Engrenage Mortel » qui a été best seller pendant plusieurs mois ?
Mac : Oui, c'est bien elle l'auteure de ce livre.
Le médecin : Ah ! Alors je comprends votre question de tout à l'heure.
Mac : Justement, ce qui est assez impressionnant c'est que Jo a eu beaucoup de mal à me parler du malheur qui l'a touchait. J'ai du vraiment lui tirer les vers du nez et là, elle s'ouvre sans soucis.
Le médecin : Je vous ai dit que vous risqueriez de constater des changements de personnalité chez votre femme.
Le médecin : Vous avez des douleurs quelque part Madame Taylor.
Jo : Je m'appelle Madame Taylor ? (Etonnée)
Mac : Ben oui ! Tu es ma femme ! Tu as pris mon nom !
Le médecin : Si ça vous met mal à l'aise je peux vous appeler Madame Danville !
Jo : Jo ça ira ! (souriant)
Le médecin : D'accord ! Donc des douleurs ?
Jo : Non, je n'ai pas de douleur particulière, mais j'ai les jambes en coton. Je les sens à nouveau, mais en coton.
Le médecin : Oui, c'est normale. Vous ne vous êtes pas levée depuis dix-sept semaines.
Jo : Je peux pas me lever ?
Le médecin : Si ! Mais doucement.


Jo fait quelques pas dans le couloir, accrochée au bras de Mac. Au loin, Elie qui n'est pas encore au courant les aperçoit.


Elie : C'est pas vrai !


Elie se précipite.


Elie : Maman ! Maman tu t'es réveillé ! Dieu merci.
Jo : Elie ! (Etonnée)
Elie : Maman je t'aime.
Jo : Moi aussi ! Qu'est ce que tu as grandi !
Elie : En quatre mois tu trouves que j'ai grandit ?
Jo : Tu es devenue une magnifique jeune femme.
Elie : Papa ! Il y a un soucis là !


Jo éclate de rire.


Elie : Ben quoi ? C'est une blague ?
Jo : Non mais tu es sérieuse Elie ! Tu l'appelles papa ! Tu le connais même pas !
Mac : Elle est dans la confusion Elie !
Elie : Oui, Mac c'est mon père maintenant depuis un an et demi déjà. Je n'arrive plus à l'appeler Mac. C'est lui qui m'élève depuis trois ans maintenant !
Jo : Et tu l'appelles « papa ». Ben franchement c'est mignon !
Mac : Oui, Elie m'a adopté elle aussi !
Jo : Tu es presque plus grande que moi. Tu es tellement belle !
Elie : Merci !
Mac : Elie ! Ta mère croit que nous sommes en 2011. Elle est amnésique.
Elie : Oh non ! C'est pas vrai !
Jo : Visiblement si et c'est en te voyant que je réalise que ce n'est pas une blague.
Elie : Mais tu ne te souviens pas de ton mariage avec papa, de la naissance de Lily-Rose, de notre nouvelle maison.
Jo : On n'a une nouvelle maison ?
Mac : Oui !
Jo : Non, rien ! Je suis désolé !
Elie : On va t'aider maman !


Jo fatigue vite et retourne dans sa chambre.


A suivre 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Fri 10 Apr - 16:24 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Ce sont beaucoup d'informations à recevoir en un seul coup pour Jo mais aussi incroyable que la situation puisse lui paraître, c'est la vie à laquelle elle aspirait secrètement en 2011 dans ses rêves les plus fous. Donc même si elle reste déphasée pour le moment, c'est plus facile à accepter pour elle et plutôt agréable apparemment d'apprendre qu'elle partage la vie de Mac. 

 
Des pertes de mémoire et des conduites addictives avait annoncé le médecin. C'est donc pour ça cette envie irrépressible de fumer ? Sinon, très bon signe que le titre de son livre lui rappelle quelque chose. 

 
Pas évident pour Elie d'apprendre que sa mère est amnésique malgré le bonheur de la voir enfin réveillée. Mais c'est une jeune femme avec du tempérament et avec son aide et celle de Mac, la Jo version 2015 sera bientôt de retour parmi eux. Il faut y croire ! 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Fri 10 Apr - 16:34 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Ce sont beaucoup d'informations à recevoir en un seul coup pour Jo mais aussi incroyable que la situation puisse lui paraître, c'est la vie à laquelle elle aspirait secrètement en 2011 dans ses rêves les plus fous. Donc même si elle reste déphasée pour le moment, c'est plus facile à accepter pour elle et plutôt agréable apparemment d'apprendre qu'elle partage la vie de Mac. 

 
Des pertes de mémoire et des conduites addictives avait annoncé le médecin. C'est donc pour ça cette envie irrépressible de fumer ? Sinon, très bon signe que le titre de son livre lui rappelle quelque chose. 

 
Pas évident pour Elie d'apprendre que sa mère est amnésique malgré le bonheur de la voir enfin réveillée. Mais c'est une jeune femme avec du tempérament et avec son aide et celle de Mac, la Jo version 2015 sera bientôt de retour parmi eux. Il faut y croire ! 

Ca m'intrigue ça. J'ai hâte d'en savoir plus à ce sujet.
_________________


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Fri 10 Apr - 19:27 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Jo est un peu sous le choc d'apprendre tout ça, mais néanmoins elle en est tout de même ravie. Il faudra assurément du temps pour que tous ces souvenirs lui reviennent concrètement.
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sat 11 Apr - 15:44 (2015)    Post subject: Pour le meilleur et pour le pire (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 29


Jo s'est réveillée après un coma de quatre mois. Malheureusement, elle a balayé quatre ans de sa vie et ignore qu'elle est l'épouse de Mac. Celui-ci lui annonce et malgré le choc, Jo semble assez bien le prendre.


Le soir, Mac appelle Russ pour lui donner des nouvelles et l'informe de la situation.


Le lendemain matin, Mac arrive au bureau.


Mac : Bonjour !
Danny : Salut Mac !
Lindsay : Salut !
Mac : Bonne nouvelle, Jo s'est réveillé !
Ashley : C'est pas vrai ! Comment elle va ? Elle n'a pas de séquelles au moins ?
Mac : Malheureusement si.
Sheldon : Oh non !
Adam : C'est grave ?
Mac : Oui et non ! Jo a perdu la mémoire.
Ashley : Oh non ! Merde !
Mac : En fait elle ne se souvient pas d'une petite partie de sa vie. Pour elle, son dernier souvenir remonte au 10 octobre 2011.
Lindsay : 10 octobre 2011 ! C'est le jour où elle s'est faite agressée par Curtis ça !
Mac : Oui ! Je vous explique pas le choc qu'elle a eu quand je lui ai révélé que nous étions marié.
Ashley : J'imagine. En fait, moi elle ne me reconnaîtra même pas !
Mac : A moins d'un déclic, non ! Désolé !
Danny : C'est irréversible ?
Mac : Non, le médecin dit que la mémoire peut revenir n'importe quand. Ça peut être demain, mais aussi dans trois ans ou dix ans.
Lindsay : Mince ! L'angoisse !
Mac : Le pire c'est qu'elle se croit être à une période où cet ordure de Stanley la frappait.
Danny : Oui, c'est vrai qu'en 2011 elle était avec lui.
Mac : Le dernier souvenir qu'elle a c'est justement lui en train de la tabasser. Elle croyait dur comme fer qu'elle était là à cause de lui. Vous savez, elle en parle dans son livre du jour où elle est rentrée couverte de bleues et que Stanley croyait qu'elle s'était frappée elle même.
Ashley : Oui, dur ce passage, comme beaucoup d'autres d'ailleurs !
Mac : Quand elle va se souvenir du reste, tout ça va lui exploser à la figure.
Adam : Comment elle a réagit quand elle a su que vous étiez marié ?
Mac : Choqué, mais elle a finalement dit qu'elle était agréablement surprise. Donc je pense que ces sentiments finiront par revenir.
Danny : Surtout qu'à cette époque là vous vous tourniez déjà autour !
Mac : Oui ! Heureusement qu'elle ne se croit pas à une date qui a précédé son arrivé dans nos locaux !
Lindsay : Oui ! C'est clair. Parce qu'elle a peut être oublié que vous étiez mariés, mais au moins elle sait qui tu es!
Mac : Oui, voilà ! Autre chose ! Je voudrais la vérité car c'est très important. Est-ce-que certains d'entre vous on déjà aperçu Jo avec une cigarette ? Est-ce-que Jo aurait tendance à fumer en cachette ?
Lindsay : Non !
Danny : Pas à ma connaissance.


Ashley se sent mal à l'aise.


Ashley : Ecoute, oui ! Jo fume de temps en temps Mac.
Mac : Quoi ?
Ashley : C'est rare, mais c'est surtout quand elle angoisse ou quand elle est en colère.
Mac : J'ai jamais senti l'odeur de la cigarette sur elle.
Ashley : Jo a beaucoup fumé à l'époque où Claire est revenu dans ta vie.
Mac : Mince.
Ashley : En fait, je remarquais que des cigarettes disparaissaient de mon paquet et un jour je l'ai surprise sur le toit en train de fumer. Elle était mal ! On aurait dit une gamine prise en faute.
Mac : Ok ! Elle ne me l'a jamais dit parce qu'elle sait que je déteste ça ! Elle n'a jamais fumé autre chose Ashley ? Dit moi la vérité surtout !
Ashley : Ah ça non, je ne pense pas. Pour la cigarette, elle m'a dit qu'il ne fallait pas que je te dise un mot sinon c'était le divorce assuré. Que tu ne supporterais jamais une femme qui fume.
Mac : Quoi ?! Elle t'a vraiment dit ça ?
Ashley : Ben oui !
Mac : Elle me croit si peut tolérant.
Danny : Mac ! Combien de fois tu as fait des remarques à propos de la cigarette à Don, Ashley et Sheldon ? Jo n'a pas envie de te décevoir à mon avis. Puis à une époque tu avais plus ou moins un choix à faire. Elle pensait sûrement que ça serait un facteur qui t'éloignerait d'elle.
Mac : Ok ! Je vois.


Mac part dans son bureau un peu vexé.


Du côté de Jo, une femme entre dans sa chambre.


La femme : Bonjour Madame Taylor.
Jo : Bonjour ! On se connaît ?
La femme : Non, je suis Karen Mitch. Je suis psychologue.
Jo : Psychologue. Mais pourquoi on m'envoie une psychologue ?
La psy : Vous avez vécue un véritable traumatisme et l'amnésie post-commotionnelle peut entraîner de grave bouleversement et ça peut être votre cas. Je vois dans votre dossier que votre dernier souvenir remonte à il y a quatre ans.
Jo : Oui


La psychologue s'assoient.


La psy : D'après vous, pourquoi ce souvenir précisément ?
Jo : Je ne sais pas !
La psy : Vous avez vécu un traumatisme ce jour là ?
Jo : J'ai vu la mort de près. Un homme que je voulais arrêté. Il m'a piégé et m'a violenter. Vous savez, les coups j'ai l'habitude, mais là j'ai vraiment vu la mort de près. Puis je suis rentré chez moi et mon compagnon à sur-enchérie. Il était persuadé que je m'étais frappée seule pour l'accuser. Il n'a pas toléré.
La psy : Quand vous parler de votre habitude de prendre des coups, vous parler de votre ancien compagnon ?
Jo : Ancien apparemment, car si on ne m'aurait pas informé, aujourd'hui je le croirais encore en vie et je ne vous dirais rien.
La psy : D'après vos souvenirs, il a été jusqu'à où votre compagnon ?
Jo : Il est revenu dans ma vie il y a six mois. En mars il débarquait chez moi.
La psy : En mars 2011 ?
Jo : Oui, pour moi on est en 2011, je n'arrive pas encore à voir autrement.
La psy : C'est normale. On va donc parler comme si vous étiez à cette date. Donc ça fait six mois à peu près qu'il est revenu ?
Jo : Oui ! Les deux premiers mois, il se comportait plutôt bien, il me disait qu'il avait changé et je ne demandait qu'à le croire, mais depuis trois mois, à chaque fois que quelque chose ne lui plais pas, il me gifle.
La psy : Que des gifles ?
Jo : Depuis quelques temps il commence par me mettre des coups de poing. Puis il est très assistant pour qu'on ai des rapports sexuelle.
La psy : Il se montre assistant, rien d'autre ? Il ne vous force pas ?
Jo : Non, il y a quelque jours, il m'a prit par le bras et m'a arraché mes vêtements. J'ai vraiment eu peur. Et l'homme que je devais arrêté est une ordure de ce genre.
La psy : D'accord, je vois ! Un double traumatisme vous a donc arrêté à cette date.
Jo : Stan peut être très violent. Il recommence comme quand on était en virginie. Quand j'étais là-bas, il me frappait plus fort jusqu'à ce que je parte. Mais depuis quelque temps, petit à petit il devient de plus en plus violent. Et je pense que c'est ce qui s'est passé durant la période où je ne me souvient pas. J'ai des cicatrices à certains endroits. Je pense que j'ai vécu des choses pas très agréable. Mac m'a avoué qu'il l'avait tué pour me défendre.
La psy : Vous savez, ça risque d'être compliqué pour vous le jour où vous retrouverais la mémoire. Vous aurez besoin de soutien. Autant que je vous le dise, vous n'avez pas eu une vie facile jusqu'à fin 2012.
Jo : Ben au moins je suis prévenue.
La psy : Est-ce-que vous êtes consciente, qu'aujourd'hui votre vie est différente ? Hors mi votre situation professionnelle, beaucoup de choses ont changées dans votre vie !
Jo : Oui, il paraît !
La psy : Vous allez devoir vivre avec un homme, vous rendre compte que vos enfants ont grandi.
Jo : Heureusement que l'homme je le connais mais je ne vous cache pas que ça m'a fait un choc d'apprendre que je suis mariée avec lui. Jamais je ne l'aurais envisagé.
La psy : Ce n'est pas votre genre d'homme ?
Jo : C'est mon patron surtout ! Je ne sais pas comment j'ai pu me retrouver marié à mon patron et le pire c'est que je lui ai fait un enfant.
La psy : Malheureusement ce genre de cas n'est pas rare. Beaucoup de gens son tellement désorienté qu'il refuse l'évidence, retire leur alliance ou n'adresse pas la parole à leur proche ne les connaissant pas.


Jo regarde son alliance.


La psy : Vous n'êtes pas trop perturbé par cette situation ?
Jo : Ecoutez, vous êtes psy alors je vais vous dire franchement, c'est aussi bien comme ça. J'ai l'impression que avant hier encore mon compagnon me menait la vie dur et hier j'apprends que nous sommes en 2015, que Stanley est mort et que je suis à présent mariée avec un homme dont je suis secrètement amoureuse. La seule chose qui me peine c'est de ne pas me souvenir des bons moments comme mon mariage ou la naissance de ma petite fille. Mais sinon, je suis très heureuse d'être mariée avec Mac. J'ai été choqué, c'est vrai mais très agréablement surprise.
La psy : Bon ben c'est tant mieux, mais vous verrez que ça ne sera pas facile de vivre sans vos souvenir.
Jo : Je sais, mais pour l'instant je préfère pas trop me poser de question. Je n'ose pas dire à Mac ce que je ressens pour lui parce que pour moi je n'arrive pas encore à me dire qu'on est en 2015 et que je partage la vie de cet homme. Je pense que je m'en rendrais compte quand je rentrerais à la maison. Puis je ne sais pas comment on fonctionne.


Le soir Mac arrive et Jo est en train de dormir. Il la regarde heureux de savoir que cette fois ci elle ne fait que dormir. Il la trouvait tellement belle qu'il ne pouvait résister à l'envie de lui caresser la tête. Il l'embrasse sur le front.


Mac : Je t'aime mon amour. Tu me manques tellement.


Jo bouge un coup et ouvre les yeux.


Jo : C'est vous ? Enfin toi ! Pardon ! J'ai encore du mal !
Mac : Tu va bien ?
Jo : Oui, ça peut aller. J'ai des nausées mais c'est normal d'après le médecin. Mais je n'ai plus de coton dans les jambes et je me nourris seule. C'est déjà bien. Par contre, c'est mon dos qui me fait mal.
Mac : Elle la mémoire ?
Jo : Rien de plus. Désolé !
Mac : Même pas un détail ?
Jo : Non, juste des interrogations.
Mac : Tu peux me poser toute les questions que tu veux. J'y répondrais.
Jo : Je suis une bonne épouse ?
Mac : Tu es une excellente épouse.
Jo : On se dispute souvent ?
Mac : De temps en temps comme dans tout les couples, mais ça reste raisonnable. Puis on se réconcilie très vite en général.
Jo : Notre couple a connu des moments difficiles j'ai l'impression.
Mac : Tu te souviens de quelque chose ?
Jo : Non, mais n'oublie pas que j'ai une maîtrise en psychologie et je sens qu'il y a un truc qui te met mal à l'aise et c'est ça. J'ai été infidèle à un moment donné n'est-ce-pas ?
Mac : Non, je pense pas que tu as été infidèle. Tu es une femme bien trop entière Jo ! Si à un moment donné tu aurais été infidèle, tu me l'aurais avoué.
Jo : Mais je te sens mal à l'aise. C'est toi qui a été infidèle peut-être ?
Mac : Même si tu ne l'a jamais catégorisé comme une infidélité, en effet, j'ai commis une erreur de mon côté.
Jo : Une femme que je connais ?
Mac : Oui, enfin Non ! Enfin en 2011 tu ne l'a connaissait pas, mais je dois t'expliquer Jo !
Jo : Je t'écoute !
Mac : Il y a quelques mois, j'ai appris que Claire était encore en vie. Elle est resté 13 ans et demi dans le coma.


Jo se redresse intriguée et stupéfaite.


Jo : Quoi ? C'est pas vrai ?
Mac : Si, elle a vécu sous l'identité de quelqu'un d'autre parce qu'il y a eu une erreur.


Mac passe une demi-heure à tout raconter à Jo.


Jo : Ouah ! Sacrée histoire. Et c'est moi que tu as choisi. (Emue) Mais pourquoi ?
Mac : Parce que c'est toi la femme de ma vie. Quand tu m'as quitté, j'ai pété les plombs et j'ai failli commettre l'irréparable.
Jo : Tu as tenter de mettre fin à tes jours ?
Mac : J'ai eu un moment de lucidité juste à temps.
Jo : Je me sens bête maintenant ! Ne plus me souvenir de nous alors que tu m'as choisi. Tu as eu un choix tellement difficile à faire !
Mac : Ce n'est pas de ta faute, je ne t'en veux pas ma chérie.


Jo sourit.


Jo : C'est exceptionnelle ou un surnom habituelle ?
Mac : Ben ça sort parfois. Ça peut être aussi « mon amour » ou « mon coeur ».
Jo : Et moi alors ! Je te donne des surnoms.
Mac : Oui les mêmes.
Jo : On doit être mignon comme couple.
Mac : Un couple très envié. Tu sais, quand on s'est séparé, les collègues on rien fait de mieux que de parier sur la date où on allait se remettre ensemble, tellement que c'était improbable.
Jo : Ben ça, ça ne m'étonne pas d'eux. C'est parfois une bande de gamins ! Tu les embrasseras de ma part.
Mac : Je n'y manquerais pas !


Durant les deux jours qui suivent, Mac va voir Jo et discute avec elle. Il lui parle de sa vie d'aujourd'hui, de leur couple et d'autres choses plus ou moins importantes. Elie lui rend visite également.


Elie : Tu sais, j'ai un petit ami maman !
Jo : Ah bon !
Elie : Oui, il s'appelle Ryan et ça fait plus d'un an que nous sommes ensemble. Tu l'apprécies beaucoup.
Jo : Comment veux-tu que j'apprécie un petit merdeux qui touche à ma fille ? (agressive)


Elie est stupéfaite par la réponse de sa mère.


Elie : Mais qu'est ce qui te prend maman ! Tu l'aimes bien Ryan. Tu l'invites souvent à la maison et tu ne parles jamais comme ça ! (Inquiète)


Jo réfléchie.


Jo : Non, mais là je plaisantais bien sûr !
Elie : Ah tu m'as fait peur ! C'est surtout que ce n'est pas ton genre d'humour !
Jo : Ah ! Ben je ne sais plus trop comment je fonctionne tu sais !
Elie : Ce n'est pas grave, au fil du temps tu découvriras qui tu es.


Jo regarde dans le vide et ne répond pas.


Elie : Maman ! Maman ! Eh oh !


Jo revient à elle.


Jo : Euh... Oui oui, bien sûr ! Excuse-moi Elie, je suis vraiment fatigué. Les médecins ont passés la journée à me faire des tests bidons et les médicaments me fatiguent.
Elie : Je comprends ! Je vais te laisser dormir maman.
Jo : Oui, je vais dormir. Dit à Mac que ce n'est pas la peine qu'il vienne ce soir. Je suis morte là !
Elie : Ok ! Allez bonne nuit maman !
Jo : Bonne nuit !


Elie embrasse sa mère et sort de sa chambre. Jo soupire, une larme à l'oeil apparaît.


Elie prévient Mac de l'état de fatigue de Jo et celui-ci respecte la demande de Jo.


Deux jours plus tard, Jo sort de réanimation et Ashley décide d'aller la voir. Elle frappe et entre.


Ashley : Bonjour !
Jo : Bonjour ? Vous cherchez quelqu'un ?
Ashley : Tu ne me reconnaît pas alors ?
Jo : On se connaît ?
Ashley : On est collègue. De très bonnes collègues et amis aussi.
Jo : D'accord ! Vous êtes arrivé à la scientifique quand ?
Ashley : Il y a un peu plus de deux ans. Tu étais mon instructrice et j'ai été titularisé grâce à toi.
Jo : On se tutoie on dirait ?
Ashley : Oui ! On est devenu très complice avec le temps.
Jo : Ben assied-toi, tu vas me parler de tout ça !


Ashley s'assoit


Jo : Je suis sûr que j'ai été une vraie peau de vache avec toi !
Ashley : Ben non ! Bien sûr que non ! Ce n'est pas ton genre !
Jo : Je t'ai fait titularisé pour me débarrasser de poids lourd comme toi ! J'aime pas qu'on me face chier de toute façon.


Ashley fait comme si rien n'était mais à du mal à reconnaître la Jo avec laquelle elle est si complice.
Elle décide de lui parler de leur souvenir.


Jo : Si on est amie, je dois te parler de Mac de temps en temps ? Non ?
Ashley : Oh que oui ! Mac c'est l'amour de ta vie. C'est comme ça que tu le signifie. Tu es très amoureuse de lui.
Jo : C'est vrai ! (souriant)
Ashley : J'ai cru comprendre qu'en 2011 il te laissait déjà pas indifférente alors si tu as des doutes, n'hésite pas. Je te promets que vous êtes un couple magnifique. Tout le monde vous envie à la scientifique.
Jo : J'espère m'en souvenir un jour. Mac à l'air d'être un mari exemplaire même si il aurait besoin de quelques baffes dans la figure ou un coup de pied au derrière pour le décoincer ! (riant)


Ashley a du mal avec les paroles brutale de Jo mais décide de ne pas en faire de cas pour ne pas la déstabiliser.


Ashley : Il l'est ! Je suis désolé Jo ! Si tu es dans cet état c'est de ma faute.
Jo : Comment ça ?
Ashley : J'ai pas anticipé et j'ai eu le temps de l'éviter mais je t'ai pas prévenu.
Jo : J'ai fait mon job ! Tu n'as pas à te sentir responsable. Puis inutile de parler de ça, je ne m'en souvient pas donc je m'en fou !
Ashley : On va réapprendre à se connaître alors ! Quand est-ce que tu reprendras le boulot ?
Jo : Je sort à la fin de la semaine. Pour le boulot il faut attendre encore au moins deux ou trois semaines. La personne qui me remplace est sympa ?
Ashley : C'est moi qui te remplace. On n'a pas de remplaçant et vu que je suis en formation pour être détective de niveau 1, Mac ma confié le poste.
Jo : Mac t'a confié mon poste.
Ashley : Oui !
Jo : Tu te tape mon mari Ashley ?
Ashley : Bien sûr que non !
Jo : Il a pensé à toi directement, c'est louche.
Ashley : Tu es bizarre Jo ! Tu ne m'aurais pas dit ça avant ! Tu as confiance en moi et ton mari. Qu'est ce qui te prend ?


Jo la regarde avec insistance.


Ashley : Jo ! Pourquoi tu me regarde comme ça ! Je ne suis pas avec Mac. Mon fiancé c'est Adam ! On s'aime nous deux.
Jo : C'est pas vrai ! Adam est enfin en couple ! (Enthousiaste)
Ashley : Oui !
Jo : Mais t'inquiète pas, pour Mac et toi je plaisantais ! Je voulais juste voir ta tête.
Ashley : Drôle d'humour Jo ! Pas ton genre surtout ! (agacée)
Jo : C'est vrai ?
Ashley : Oui !
Jo : Mince !
Ashley : Tu es encore dans le flou, tu te cherches, c'est normal.
Jo : Mais oui, bien sûr que c'est normal !


Ashley et Jo échangent encore quelques banalités jusqu'à ce que Ashley décide de prendre congés.


Le soir, Mac arrive et offre des fleurs à Jo.


Jo : Ouah elles sont magnifiques !
Mac : Comme toi mon cœur.


Jo le regarde bizarrement.


Mac : Je peux t'appeler mon cœur, mon amour comme avant ? Où ça te met mal à l'aise peut-être !
Jo : Tu sais, j'aime bien quand tu me fais les yeux doux au bureau. Mon petit cœur s'emballe à chaque fois.


Mac s'assoie à côté d'elle.


Mac : Tu veux que je te séduise ! C'est ça ?
Jo : Il y a bien fallu que quelque chose se passe pour que je tombe amoureuse radicalement.
Mac : J'aimerais juste que tu me fasses confiance.
Jo : J'ai confiance en toi, tu es mon patron.
Mac : Mais je suis ton mari aussi.
Jo : Désolé ! J'ai encore du mal.
Mac : On va rentrer à la maison et je vais te montrer plein de photos et de vidéos de nous.
Jo : D'accord. Mais il me reste encore quelques jours.


L'infirmière arrive.


L'infirmière : Je viens vous mettre votre crème sur le dos.
Jo : D'accord.
Mac : Je peux le faire ? Si ma femme est d'accord !
L'infirmière : Si votre femme est d'accord, ça ne devrait pas poser problème.
Mac : Tu es d'accord ?
Jo : Ok ! Si tu veux.


L'infirmière donne la crème.


Mac : Merci beaucoup. (souriant à l'infirmière)


Jo le regarde fixement. L'infirmière sort.


Mac : Quoi ?
Jo : Ne regarde plus l'infirmière comme ça et ne lui sourit pas comme ça ! On dirait un idiot.
Mac : Tu es jalouse ?


Jo met sa main devant la bouche.


Jo : Tu crois que je le suis ?
Mac : On dirait en tout cas (souriant).


Mac pose son doigt sur le nez de Jo pour s'amuser.


Mac : Je te fais souvent ça Jo ! C'est un geste qui peut te rappeler des souvenirs. Allez je vais te mettre la crème.


Mac pose sa main sur le dos de Jo, elle sursaute.


Mac : Jo ! N'est pas peur. C'est moi.
Jo : Excuse-moi. C'est bon, je suis prête.


Mac applique la crème et lui caresse le dos en même temps.


Jo : Qu'est ce que tu fais ?
Mac : Je te fais quelque chose que tu adores !
Jo : C'est vrai que ça me plais ! C'est très agréable. Tes mains sont douce en plus.
Mac : Tu es tellement belle ma Jo !
Jo : Merci ! Tu sais, je te trouve séduisant Mac. Tu es un bel homme.
Mac : Eh ben voilà ! On avance ! Bientôt tu me diras que tu m'aimes. Enfin j'espère ! (riant)


Mac fini et lui fait un petit bisou sur la joue.


Jo : Merci ! C'était très agréable. Tu me fais souvent ça ?
Mac : Oui ! Parfois je te masses tout le corps et tu adores ça.
Jo : J'arrive pas à nous visualiser faisant l'amour ensemble ! D'ailleurs je viens de te parler de ça et j'ai honte là !
Mac : Ne cherche pas à visualiser ça ! Redécouvrir ça peut être plus intéressant ! Non !
Jo : C'est une invitation ?
Mac : Ben.... Euh.... Je sais pas trop ! Ne prend pas ça comme une obligation surtout ! Mais c'est vrai que revivre ta vie comme tu la vivais avant le drame peut t'aider.
Jo : Tu as sans doute raison. J'espère que j'y arriverais.
Mac : Petit à petit, tu y arrivera.


Le lendemain Mac arrive et dépose un bisou sur les lèvres de Jo.


Mac : Excuse-moi, j'ai pas fais exprès. Enfin si, je l'avoue. Excuse-moi.
Jo : C'est pas grave. Puis je crois que ça m'a plu.
Mac : Je peux recommencer pour vérifier si ça ta vraiment plu ?
Jo : C'est qui qui a embrassé l'autre pour la première fois déjà ? Je ne sais plus si tu me l'a dit !
Mac : C'est toi qui m'a embrassé. Je te l'ai bien rendu.
Jo : Assied-toi à côté de moi.


Jo s'approche et fait un petit baiser à Mac du bout des lèvres.


Jo : Je voulais voir comment ça faisait.
Mac : Et alors ?
Jo : Tu es quel genre d'homme Mac ? Je veux dire en dehors du travail. Dans le cadre du couple.
Mac : Je suis quelqu'un de très affectueux. J'aime beaucoup les câlins, je suis comme ça.
Jo : Un homme affectueux ?


Jo réfléchie.


Jo : C'est pour ça à mon avis que je suis tombé amoureuse de toi. J'adore la tendresse d'un homme et c'est ce que je recherche. Tu es doux Mac ! Ça se voit de suite.
Mac : Je crois que c'est pour ça aussi. Plus je te donnais de l'affection et plus tu te rapprochais de moi. Tu es très demandeuse et ça me plais.
Jo : Oui enfin faut pas me prendre pour une chaude non plus ! (amer)
Mac : J'ai jamais rien dit de tel !
Jo : Ah d'accord ! Excuse-moi.


Jo change la conversation.


Jo : Je sort demain. Tu viendras me chercher ?
Mac : Mais bien sûr ma chérie. Je serais là.
Jo : Super ! Il me tarde de voir mes filles et la petite que je n'ai jamais vu.


Plus tard, Mac s'en va et le médecin passe voir Jo.


Le médecin : Rien à signaler madame Taylor ?
Jo : Non, rien du tout, tout va bien !
Le médecin : Bon ben vous sortirez demain.
Jo : Ok !


Durant la nuit, Jo se lève et espionne discrètement les infirmières. Elle attend qu'une chambre sonne et entre dans le bureau pour prendre discrètement un trousseau de clés sur le panneau. Elle trouve immédiatement la clé qu'elle recherche et s'introduit dans une pièce réservée aux médecins et aux infirmières. Au bout de cinq bonnes minutes elle trouve enfin ce qu'elle recherche. Elle subtilise deux flacons d'un médicament spécial et retourne vite dans le bureau des infirmières. L'infirmière de nuit est déjà revenue, Jo attend une nouvelle occasion pour remettre les clés.


A suivre 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Triologies
Page 11 of 17 Goto page: <  1, 2, 310, 11, 1215, 16, 17  >
Jump to:  
 
All times are GMT + 1 Hour

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group