rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
La liberté de t'aimer (CSI : NY)
Goto page: <  1, 2, 3, … 10, 11, 12  >
 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions multi-chapitres Fictions Terminées Aurelle-sims Triologies
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Tue 17 Feb - 22:13 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Toujours aussi mignon et attendrissant Jo et Mac. J'aime pas ce Matthiew, il air l'air gentil et tout, mais je suis sur la réserve.
_________________


Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 17 Feb - 22:13 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Tue 17 Feb - 23:29 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Un jumeau...un choc pour Jo. On comprend mieux, Stanley se vengeait de sa mère sur les femmes. Ces moments entre Jo et Mac au parloir sont touchants. Ils se sont enfin avouer librement leurs sentiments.
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Wed 18 Feb - 06:06 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Moi j'ai envie de croire que l'existence de ce frère jumeau est une chance et que celui-ci témoignera en leur faveur au procès. Un jour peut-être, ce visage inspirera à Jo autre chose que la peur au ventre. 

 
La déclaration d'amour de Mac est une fois de plus magnifique et Jo réussit enfin à lui exprimer le sien, ils sont extrêmement touchants. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Wed 18 Feb - 06:30 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Moi j'ai envie de croire que l'existence de ce frère jumeau est une chance et que celui-ci témoignera en leur faveur au procès.


J'y ai pensé aussi. Il connait le lourd passé des violences envers les femmes de son frère. Son témoignage aurait une grande importance!
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Wed 18 Feb - 06:41 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

C'est vrai que j'ai pas pensé que le témoignage de Matthew serait important pour la suite, mais maintenant que vous le dite les filles, c'est certainement ce témoignage qui va faire libérer Mac.

J'en ai pas parlé dans mon précédent commentaire, mais c'est intéressant de voir ce qui était à l'origine de la violence de Stanley. En maltraitant ses femmes, c'est comme si il punissait sa mère. Je pense qu'au final dans sa tête de malade c'est sur sa mère qu'il cognait.
Il n'a pas supporté que sa mère détruise leur famille, peut-être que c'est pour ça qu'il voulait un enfant aussi.
_________________


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Wed 18 Feb - 17:11 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 4


Jo a rencontré le frère de Stanley et a comprit enfin d'où vient la violence de Stanley et en particulier envers les femmes ayant un « Jo » dans leur prénom.


Au parloir suivant, Mac réussi à avoir à nouveau la pièce individuel. Dès que Mac et Jo se voit, c'est automatique, ils se serre fort et s'embrassent.


Mac : Je regarde l'heure tourner depuis des heures.
Jo : Moi aussi.
Mac : Tu es belle. Ton visage n'a plus de trace. Tu es magnifique.
Jo : Merci !
Mac : J'ai qu'un seul regret aujourd'hui.
Jo : Lequel !
Mac : De ne pas t'avoir séduite quand tu as intégré mon équipe.
Jo : Ne regrette pas, ça n'aurait pas marché.
Mac : Ah !!! C'est moi qui a pris la veste du coup ! (souriant)
Jo : Tu me plaisais, ça ne fait aucun doute, mais même si je croyais avoir fuit Stanley, j'étais traumatisé. Je ne te connaissais pas. Je n'aurais pas eu confiance. L'avantage qu'on a maintenant c'est que tu peux me toucher sans que j'ai peur. Je te connais, je sais que tu es un homme bien et que tu n'auras jamais un mot plus haut que l'autre ou la main leste.


Ils s'assoient, Mac la regarde et lui pose sa main sur son visage.


Mac : J'aimerais tellement qu'on soit tout les deux. On peut pas faire ce qu'on veut, j'aimerais tellement être sur le divan avec toi dans mes bras en regardant un bon film à la télé.
Jo : C'est vrai que quand tu seras sorti de là, on pourra vraiment faire le point.
Mac : Hélas, je ne sais pas quand je sortirais.
Jo : Après le procès, il faut y croire.
Mac : Il manquerait plus qu'il soit reporté encore.
Jo : Ne parle pas de malheur ! La voisine me demande tout les jours de tes nouvelles. Je crois qu'elle n'a pas comprit que tu ne reviendrais pas pour l'instant.
Mac : Celle qui est à droite ?
Jo : Oui !
Mac : Ne fait pas attention, elle a la maladie d'Alzheimer
Jo : Ah d'accord. C'est pour ça ! Je me doutais bien. L'autre jour elle m'a demandé si j'étais ta femme et je lui ais dit non et chaque jour elle me redemande la même chose. J'ai fini par lui dire qu'effectivement j'étais ta femme. Tu m'excuseras ! Hein !
Mac : Ben ça ne me gêne pas ! Peut-être un jour, qui sait !


Jo sourit, Mac fait un bisou dans son cou.


Mac : Tu sens bon. J'adore ton odeur. Elle envahit mon esprit.
Jo : Mac !
Mac : C'est vrai, je t'assure. J'aimerais bien que tu me rapportes un foulard à toi. Tu pourras le cacher sans soucis. Si tu es assez futé pour dissimuler un téléphone portable, tu peux cacher un foulard.
Jo : Pourquoi tu veux un foulard ?
Mac : Tu le gardes sur toi une journée et après tu me le ramène. J'aurais juste à le sentir pour savourer ton odeur.
Jo : Tu es mignon !
Mac : J'aimerais avoir une photo de toi aussi.
Jo : Je dois avoir une photo qui a été prise à mon anniversaire.
Mac : Oui, tu as un magnifique sourire sur celle-ci.


Jo regarde Mac et l'embrasse.


Jo : Je t'apporterais ça. Moi j'ai bien gardé ton oreiller.
Mac : Tiens donc !
Jo : Il est confortable ton lit ! Mais ça serait mieux si tu pouvais être là.
Mac : Tu serais prête à dormir avec moi ?
Jo : Je pense oui ! C'est pas ce que font deux personnes qui s'aiment ?
Mac : Ah ben oui ! Bien sûr ! Je ne te cache pas que je m'imagine des fois la nuit dormant à côté de toi.
Jo : Ce qui me fait le plus mal, c'est quand je mange ma crème glacé seule sur le divan.
Mac : Au caramel ! (souriant malicieusement)
Jo : Oui au caramel mon cher !
Mac : On va se battre. Maintenant que je sais qu'il y a une chance pour qu'on puisse vivre une histoire ensemble ça me motive encore plus. Tu m'as dit l'autre jour que tu étais amoureuse de moi et ça c'est ma force.


Jo le regarde émue.


Jo : Tu es ma force aussi Mac ! Je ne suis pas coupable et je vais me battre aussi. Il est hors de question que j'aille en prison pour cette pourriture, hors de question que je perde mon Job et ma fille pour cet individu.
Mac : Voilà ! Tu as raison ! Voilà la Jo que j'aime, la femme forte et déterminée.
Jo : Je vais devoir y aller.
Mac : Je t'aime.
Jo : Moi aussi.


Mac offre un tendre baiser à Jo.


Mac : Prends soin de toi ma chérie.
Jo : Ne t'inquiète pas.


Quelques jours plus tard, Jo cherche des trombones. Elle ouvre le tiroir du haut du bureau de Mac et commence à avoir les larmes aux yeux en voyant un objet précis.


Jo sort un petit cadre avec une photo d'elle et Mac. Une photo avec beaucoup de tendresse, qui avait été prise il y a un peu plus d'un an au labo, un jour où Lindsay testait un nouvel appareil photo. Elle avait demandé à Mac et Jo de prendre la pose et ils avaient acceptés de manière très spontanée. En revoyant ce cadre, Jo comprit que même à cette époque, c'était beaucoup plus que de l'amitié. Elle se demande pourquoi n'a t-elle pas eu le courage de s'ouvrir à Mac, ça aurait évité sans doute ce drame. Mac serait avec elle aujourd'hui et pas derrière les barreaux.

 
 

 

Jo met ses mains devant le visage et commence à pleurer.


Lindsay passe devant le bureau et la voit. Après hésitation, elle ouvre le bureau et entre. Elle pose sa main sur l'épaule de Jo.


Lindsay : Jo ! Ça ne va pas ?
Jo : Pas trop non !


Lindsay remarque le cadre.


Lindsay : Tu penses à Mac ?
Jo : Je viens de retrouver ça dans un tiroir.
Lindsay : Je m'en rappelle, c'est moi qui l'avait prise.
Jo : Oui, pour tester le nouvel appareil.
Lindsay : Visiblement Mac a fait développer la photo.
Jo : Oui !


Jo continu à pleurer.


Lindsay : Tu sais, si tu as besoin de parler, je suis là !
Jo : Je n'arrive pas à supporter le fait que Mac soit en prison. Je me sens tellement responsable.
Lindsay : Mac t'a sauvé la vie. Tu n'es pas responsable. C'est Ryfin et la justice pourri qui le sont.
Jo : Il me manque tellement !
Lindsay : Il y a un truc entre vous. N'est-ce-pas ?


Jo fait un oui de la tête.


Jo : On a beaucoup discuté au parloir et on a décidé d'arrêté de se voiler la face. On sait très bien l'un comme l'autre qu'il y a une attirance entre nous, mais c'est quelque chose que nous refusions de voir jusqu'à présent. Maintenant qu'on a crevé l'abcès, on ne peut même pas le vivre en toute liberté.
Lindsay : Vous allez le gagner ce procès et après vous pourrez vivre ce que vous avez à vivre.
Jo : Le procès est dans quatre mois. Dans ce cas de figure, quatre mois c'est très long.
Lindsay : Je sais ! Je te comprends. Je sais pas si je tiendrais le coup si Danny serait en prison !
Jo : On a trop joué avec le feu avec Mac. Maintenant on est malheureux parce qu'on est séparé.
Lindsay : Jouer avec le feu ?!
Jo : On a beaucoup flirté, puis on s'embrassait et quand il est venu vivre chez moi pour me protéger, il me donnait un peu d'affection pour que j'arrête de somatiser.
Lindsay : Oui, je vois !
Jo : Ne t'imagines pas n'importe quoi ! On n'a pas couché ensemble, mais on a eu des moments assez passionné qui égalait ceux que passerait un vrai couple. On n'a pas couché ensemble, mais on a dormi ensemble par contre. J'étais bien avec lui et depuis quelques semaines, je me suis rendu compte que si on a fait ça, c'est parce qu'on est plus que des collègues et amis et Mac me l'a fait remarquer aussi.
Lindsay : Pour moi, vous n'avez pas joué avec le feu. Le soucis c'est que compte tenu de ce que tu as vécue, il y avait un malaise au départ. Du coup, ça vous a empêché de vivre votre amour à cent pour cent.
Jo : C'est sûrement ça. Parce que je l'aime Mac.


Jo sourit et regarde Lindsay


Jo : Ouais ! Je suis amoureuse ! C'est génial d'être amoureuse non ?


Lindsay sourit à son tour.


Lindsay : C'est le plus beau sentiment au monde.
Jo : Merci de m'avoir écouté. Je ne savais pas à qui me confier.
Lindsay : Pas de quoi. Puis ce que tu m'as dit, je l'avais remarqué depuis un moment. Toi et Mac, c'est pas d'aujourd'hui qu'il y a un truc entre vous. Je vous ai déjà vu au moins cinq fois vous embrasser pendant des soirées anniversaires et vous n'étiez pas si éméchés que ça ! (souriant)
Jo : Tu as raison, j'avoue aujourd'hui que j'ai parfois profité que j'avais bu pour embrasser Mac. Je mettais ensuite ça sur le compte de l'alcool. Je suis coupable à ce niveau là. (souriant)
Lindsay : Allez je retourne au labo.
Jo : D'accord. Si tu as besoin d'aide, tu m'appelles.
Lindsay : D'accord !


Jo regarde le petit cadre, sourit et le pose sur le coin du bureau.


Jo : Voilà comme ça nous sommes ensemble.


Elle prend son téléphone et appelle un certain « Matt »


Jo : Salut toi !
Mac : Salut !
Jo : J'avais envie de t'entendre.
Mac : Tu es au bureau ?
Jo : Oui ! J'ai trouvé un truc très intéressant dans le tiroir du dessus.
Mac : Je me suis fait grillé là ! Ben oui ma chérie, j'ai pas eu le temps de l'enlever, je ne pensais pas partir en prison ! Voilà ce qui arrive quand le patron est très amoureux de sa collègue.
Jo : Très amoureux !
Mac : Tu ne peux même pas t'imaginer à quel point.
Jo : Si tu es autant amoureux de moi que je le suis de toi alors oui, je peux imaginer.
Mac : C'est adorable.
Jo : J'ai vu ce cadre, ça m'a émue et j'ai repensé à nous et au fait qu'on a refusé de s'avouer ce qu'on ressentait.
Mac : Tu n'étais pas prête Jo et tu étais prisonnière de ce sadique. Tu ne pouvais rien faire. C'était à moi d'agir mais je savais que tu avais peur des hommes et je ne voulais pas te perdre.
Jo : J'avais peur des hommes sauf de toi Mac. Tu sais, je vais t'avouer quelque chose, il faut que je te le dise parce que je viens d'y repenser.
Mac : Je t'écoute.
Jo : Les baisers qu'on a souvent échangé lors des soirées anniversaires, je savais ce que je faisais. L'alcool n'était qu'un faux alibi. Si je t'ai embrassé durant ses soirées c'est parce que j'en avais besoin, tu le faisait bien et j'en avais envie.
Mac : Je savais ce que je faisais aussi, ne t'en fais pas. J'adorais ça ! Je rentrais chez moi, j'étais aux anges juste parce que j'avais échangé un baiser avec toi.
Jo : J'ai envie de t'embrasser.
Mac : Moi aussi.
Jo : Je viens après demain.
Mac : Alors je t'embrasserais tendrement et tu n'oublies pas ce que je t'ai demandé.
Jo : Non, promis.
Mac : Je vais te laisser ma chérie, le maton est pas loin.
Jo : Ok. Tu planques bien le téléphone ?
Mac : Oui, ne t'en fais pas. Je t'aime.
Jo : Moi aussi !


Jo raccroche avec le sourire. Rien le fait d'avoir entendu Mac la réconfortait.


A suivre  
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Wed 18 Feb - 18:16 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Encore un joli chapitre, ils sont trop beaux sur cette photo.
Quatre mois pour le jugement, cette attente parait interminable...C'est déchirant de ne pas pouvoir les voir s'aimer en toute liberté! Ils se réconfortent comme ils peuvent par ces petits moments tendresse au parloir.
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Wed 18 Feb - 19:50 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

J'ai beaucoup aime les deux derniers chapitres. C'est triste d'avoir juste avoue leur amour l'un a l'autre, maintenant qu'ils ne peuvent pas vivre leur bonheur librement. Mais ils sont tres mignons ensemble et cette epreuve va les rapprocher encore plus.

Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Wed 18 Feb - 19:58 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Mac est accro à Jo depuis bien longtemps dis donc. C'est compréhensible qu'il ait rien dévoilé avant de ses sentiments, ça reste quand même son patron.

La suite Wink
_________________


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Wed 18 Feb - 20:39 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Ce chapitre fait du bien à lire même si l'injustice de les savoir séparés encore plusieurs mois est insoutenable. Une chose est sûre, ils n'auront plus un instant à perdre quand ils se retrouveront. Et c'est en quelque sorte le seul point positif de cette situation, ils ont le temps de réfléchir chacun de leur côté à la relation ambiguë qu'ils entretiennent depuis leur rencontre et ils en arrivent tous deux à la même conclusion : ils s'aiment. Leur histoire est devant eux et leur amour ne fait que grandir et s'intensifier en attendant qu'ils soient libres de la vivre. La photo que retrouve Jo est superbe et témoigne bien de ce lien unique qui les unit. Une évidence qui n'a jamais échappé à la perspicace Lindsay. Je l'adore dans ce rôle de confidente, cette femme est à la fois douce et toujours à l'écoute. Après tout ce que Jo a vécu, il n'y a rien de plus beau lorsqu'elle lui déclare spontanément être amoureuse de Mac. C'est comme si elle prenait pleinement conscience de ses sentiments à ce moment précis, on sent que ça lui donne des ailes et encore plus de courage pour se battre. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 19 Feb - 18:47 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 5


Jo a eu un coup de blues à cause d'une photo qu'elle a retrouvé dans le bureau de Mac, mais tout s'est arrangé après avoir parlé à Lindsay et surtout à Mac.


Jo est au bureau et Danny arrive


Danny : Jo Flack a appelé, un meurtre dans le seizième.
Jo : C'est une scène de crime, il y a pas de risque si je viens !?
Danny : C'est sûr, tu peux venir sans soucis ! De toute façon on est là pour te protéger ma petite dame !


Jo sourit.


Jo : Ok, on y va.


Jo, Danny et Lindsay partent sur le lieu du crime.


Ils arrivent et constatent qu'un homme et une femme sont mort dans leur lit.


Jo : Eh ben ! Quand on dit que la plus belle mort est dans son sommeil, je ne pense pas que c'était le cas pour eux.


Danny se met à rire.


Danny : Alors en plus de remplacer Mac à son poste, tu remplaces son humour aussi. Tu assures Jo !


Jo sourit


Jo : C'est tout à fait ce qu'il aurait dit notre cher Mac !


Jo s'occupe des prélèvements quand soudain, un bruit suspect vient de la fenêtre. Quelqu'un essaie d'ouvrir la fenêtre. Jo qui est désarmée se camoufle dans la pièce à côté et laisse Danny et Lindsay s'occuper de ça.


Lindsay attrape le type qui en fait n'est qu'un simple voleur.


Au labo, Jo travaille plutôt dans la bonne humeur. On dirait que la conversation avec Mac lui a redonné le sourire.


Lindsay : Ben ça va mieux on dirait !
Jo : Oui, j'ai parlé à Mac.
Lindsay : Comment ça ?


Jo lui montre son portable avec écrit Matt dans les contacts.


Lindsay : Malin !
Jo : C'est Adam qui s'est chargé de me fournir un appareil sûr.
Lindsay : Donc tu peux joindre Mac quand tu veux et vice versa.
Jo : Oui, mais tu n'en parle à personne. Il y a que Adam qui le sait et encore, je ne lui ais pas dit ouvertement, mais il n'est pas bête, il doit bien soupçonner que c'était pour Mac.


Adam qui arrive derrière.


Adam : Ben oui, je le savais bien. Je t'ai pas demandé pour pas te mettre dans l'embarra. Il marche bien ?
Jo : Impeccable.
Adam : Ben tant mieux. En espérant qu'il ne se fasse pas prendre !
Jo : Ne t'inquiète pas, Mac est malin.
Adam : Autant que toi ma chère Jo !


Le surlendemain, Jo est dans la pièce et attend Mac. Il arrive.


Mac : Ma chérie.


Jo se lève et se blottit dans ses bras. Il l'embrasse tendrement comme il lui avait promit au téléphone.


Mac : Tu vas bien ?
Jo : J'essaie de garder le moral.
Mac : Il faut surtout !
Jo : Oui, tu as raison.
Mac : Au boulot ça se passe bien ?
Jo : Oui, rien à signaler. Tu nous manques, mais ça va on gère.


Jo s'assoie et sort deux photos de sa poche.


Jo : Tiens voilà une de moi et j'ai fais un double de celle de ton bureau. J'ai pas eu besoin de les cacher, les photos passent sans problème.
Mac : Super !
Jo : Le cadre est sur ton bureau, comme ça on est ensemble.
Mac : C'est une manière de voir les choses !


Mac regarde les photos


Mac : Tu es tellement belle.
Jo : Tu es trop mignon sur cette photo toi aussi.
Mac : On va super bien ensemble.
Jo : C'est ce que je me suis dites en voyant cette photo.


Jo passe sa main dans son décolleté et regarde Mac malicieusement.


Mac : Qu'est-ce-que tu fais ?


Jo attrape un bout de tissue dans son soutien-gorge et le sort délicatement.


Jo : Le foulard que tu m'avais demandé.
Mac : Super.


Mac le pose délicatement devant ses narines.


Mac : C'est bien ton odeur. Je vais pouvoir faire de beaux rêves avec ça.
Jo : J'espère.


Mac pose ses mains sur celles de Jo.


Mac : Encore quatre mois à attendre.
Jo : Cette attente est insoutenable.
Mac : Notre avocate insiste sur le fait que je dois plaider les circonstances atténuantes. Elle pense que je prendrais moins cher.
Jo : Sauf que c'était bien de la légitime défense !
Mac : De toute façon il est hors de question que je plaide autre chose que la légitime défense.
Jo : On va se battre quitte à faire appel après.
Mac : Oui ! On va se battre jusqu'au bout.


Une demi-heure plus tard, l'heure de visite est terminé. Mac embrasse Jo et retourne dans les couloirs de la prison. C'est toujours une déchirure pour Jo.


Mac croise un de ses co-détenus


James : Tu n'as pas l'air en forme mec !
Mac : Après le parloir, c'est toujours un déchirement.
James : Ouais je sais. Ça fait cinq ans que ma fille vient me voir et c'est un déchirement quand elle repart.
Mac : Elle a quel âge ta fille ?
James : Quinze ans. Elle avait dix ans quand j'ai été incarséré.


James aperçoit les photos que Mac tient dans sa main.


James : C'est ta femme ?


Mac le regarde.


Mac : Oui, c'est ma femme. (affirmatif)
James : Viens voir !


Mac lui montre la photo.


James : Elle est jeune !
Mac : Elle a quarante ans.
James : Tu déconnes !
Mac : Non !
James : Tu as trop de la chance. Elle est trop belle.
Mac : Oui, j'ai de la chance. C'est vrai qu'elle est magnifique.
James : Tu as de la chance, ta femme vient te voir ! Moi ça fait des années qu'elle ne vient plus, elle a refait sa vie. J'espère que ça te tombera pas dessus, parce que ça fait mal.
Mac : Je pense pas qu'elle soit comme ça.
James : Je te le souhaite vieux ! Tu sais, je sais que t'es un flic, mais je t'apprécie bien toi. T'es pas chiant comme mec.
Mac : Merci !


Comme l'avait dit Mac à Jo, il avait quelques alliés en prison dont James avec qui il discutait quand ça allait mal et avec qui il échangeait des services.


Les semaines qui suivent, Jo continue à rendre visite à Mac une fois par semaine et ils s'appellent régulièrement.


A la mi-février, ça sonne à la porte de Jo. Elle ouvre la porte.


Jo : Bonjour.
Un livreur : Bonjour Madame, j'ai un bouquet pour madame Jo Danville.
Jo : C'est moi.


Jo prend le bouquet.


Jo : Merci !


Jo observe ce magnifique bouquet de roses rouges très bien garnit. Elle y trouve une carte.


Jo : Comment il a fait ?


Jo savait d'avance qui était l'expéditeur de ce magnifique bouquet. Elle lit la carte.


Mon amour,
Nul les barreaux d'une prison ne sera l'obstacle pour que le jour de la saint-Valentin je puisse te dire combien je t'aime. Il y a beaucoup de choses que je n'ai plus le droit de faire, mais j'ai encore la liberté de t'aimer et c'est la chose la plus importante à mes yeux. Je t'aime ma douce Jo, je ne pense qu'à toi, mon cœur bât tout les jours un peu plus fort pour la magnifique personne que tu es. A très bientôt. Mac


Jo est très émue et Elie se lève au même moment.


Elie : Ouah ! Mais c'est magnifique. Il est énorme ce bouquet !
Jo : Oui, il est énorme.
Elie : C'est Mac ! Je suis sûr que c'est lui !
Jo : Curieuse !
Elie : Allez dit-moi !
Jo : Oui c'est lui ! Voilà !
Elie : Et tu es très heureuse, ça se voit !
Jo : Ben ça me fait plaisir ! C'est sûr.


Jo met les fleurs dans le vase, s'isole dans la chambre et prend son téléphone.


Mac : Allo !
Jo : Je t'aime fort toi tu sais !
Mac : Je crois savoir !
Jo : Ton bouquet est magnifique.
Mac : Personnellement je ne l'ai pas vu, mais je pense qu'il l'est.
Jo : Comment tu t'es débrouillé ?
Mac : Le gardien. Je lui ai donné un petit peu d'argent et il a fait la course pour moi. J'ai écrit la carte, il l'a sorti et il est aller commander le bouquet.
Jo : Tu es un génie.
Mac : Pour toi je déplacerais des montagnes !
Jo : Je suis touchée ! Ton texte est beau. Une vraie déclaration.
Mac : Enfin grâce à ça maintenant, je suis passé du « je t'aime » à un « je t'aime fort ».


Jo rigole.


Jo : Je viens te voir demain.
Mac : Je suis impatient de te voir. Je t'aime ma chérie.
Jo : Moi aussi Mac. Je t'embrasse.
Mac : Moi aussi fort et où tu veux.


Jo sourit et raccroche.


Jo arrive au bureau avec le sourire, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps.


Lindsay : Ben ça va bien on dirait ! Tu as la pêche !
Jo : Oui, je suis en forme ce matin.
Lindsay : Tu as eu Mac au téléphone n'est-ce-pas !
Jo : Il m'a fait livré un énorme bouquet de roses rouges. C'était magnifique.
Lindsay : Il est quand même futé notre patron !
Jo : Je ne te le fais pas dire. Alors tu comprends, ça ne peut que me donner du baume au cœur.
Lindsay : Je comprends entièrement.


Le téléphone de Jo sonne.


Jo : Danville !
Don : Jo, on a besoin de toi !
Jo : Pourquoi ?
Don : Une agression.
Jo : Je te géolocalise, j'arrive.


Jo raccroche.


Jo : Danny ! Tu viens avec moi. Lindsay, on parlera de l'affaire Grant quand je reviens.
Lindsay : A tout à l'heure.


Jo et Danny arrivent, Don vient immédiatement.


Don : Jo ! Une femme de trente-deux ans vient de se faire agresser, par son mari. Elle est prostrée contre le mur, on ne peut pas la faire bouger ou parler.
Jo : Comment vous savez que c'est le mari ?
Don : Témoignage des voisins. Je suis désolé Jo de t'infliger ça, mais....
Jo : Don ! C'est bon ! Pas de chichi ! Je fais mon Job. (agacée)


Jo s'approche de la femme.


Jo : Madame ! Madame ! Regardez-moi.


La victime ne bouge toujours pas. Jo va s'asseoir à côté d'elle.


Jo : Madame, il ne faut pas rester là. On va vous accompagner à l'hôpital. Il faut qu'on vous examine.
La femme : Vous ne pouvez pas comprendre.
Jo : Je comprends très bien. Je sais que vous avez honte, que vous avez envie de mourir et que vous avez l'impression de ne plus exister. Mais ça va aller mieux une fois que nous aurons arrêter votre mari.
La femme : Oui, c'est ça ! Mais il faut le vivre pour le comprendre. Vous n'êtes qu'une flic qui ne me croira encore pas. Allez vous en !
Jo : Madame, s'il vous plaie laissez-moi vous aider. Je vous crois moi ! Je sais ce que vous endurez.
La femme : Il faut le vivre pour comprendre.
Jo : Je suis de votre avis. Personne ne peux nous comprendre.


La femme lève enfin la tête.


Jo : Regardez-moi. Je suis Jo Danville et je suis une ancienne victime. Je vous comprends mieux que qui conque. Si vous avez personne pour vous soutenir, je vous aiderais.
La femme : Jo Danville, la femme flic qui a failli mourir.
Jo : Oui ! Je vous accompagne moi-même à l'hôpital si vous le souhaitez !
La femme : D'accord ! Mais aucun homme me touche.
Jo : C'est promit.


Jo aide la femme à se lever.


Jo : Je l'emmène. Danny tu t'occupes du reste.
Danny : D'accord !


Une fois Jo parti


Don : Elle a eu un sacré courage Jo là ! Après ce qu'elle a vécue !
Danny : Oui, elle en a dans le bide.
Don : Je ne savais pas qui appeler.
Danny : Tu as bien fait. Jo était la mieux placée.
Don : Même des jours comme ça il faut qu'il y ait des connards qui amoche leur femme. Je comprendrais jamais moi !


Quelques heures plus tard, Jo va voir Don.


Don : Alors ça s'est bien passé ?
Jo : Oui, ils vont la garder quelques jours. Vous avez chopé le mari ?
Don : Oui, il est en cage !
Jo : Ok ! A l'avenir je veux qu'on m'appelle immédiatement pour ce genre d'affaire.
Don : Tu es sûr ?
Jo : Cette femme avait raison Don ! Seul les personnes l'ayant vécu peuvent comprendre. Tu vois, même si les personnes qui ne l'on pas vécu compatissent, ce que je ne doute pas un instant, elle ne peuvent pas ressentir la douleur et l'état d'esprit dans lequel peuvent être les femmes victimes de violences conjugales.
Don : Tu as sûrement raison Jo ! Moi j'étais largué tout à l'heure.
Jo : Tu as bien fait de m'appeler. Bon boulot Don !


Jo repart au labo un peu perturbé par cette enquête.


Danny : Tient Jo ! Ça va ?
Jo : Ouais ! Ça va.
Danny : Comment va la femme ?
Jo : Ils vont la garder en observation.
Danny : Tu as assuré Jo !
Jo : Merci !


Jo allume son ordinateur et continu à travailler sur un projet qui lui tient à cœur. En tant que ancienne victime, le cas des femmes battue, la touchait plus que qui conque.


Le lendemain au parloir.


Mac entre et Jo ne lui laisse pas le temps de parler, elle l'embrasse immédiatement.


Jo : Bonjour !
Mac : Eh ben ! Tu es heureuse de me voir !
Jo : Toujours heureuse. Merci pour les fleurs. La dernière fois qu'un homme m'a offert des fleurs c'était le jour de mon divorce.
Mac : Le jour de ton divorce !! Tu m'intrigues là !
Jo : Ben en fait, Russ m'avait offert un bouquet de fleurs pour symboliser le fait que notre divorce n'était pas une guerre mais un traité de paix.
Mac : Original comme idée.
Jo : Oui c'est vrai que ça m'avait bien fait rire.
Mac : Alors ça t'a fait plaisir !
Jo : Bien sûr que oui. J'ai même réussi à aller au bureau avec le sourire.
Mac : Ben alors tant mieux.
Jo : Tu tiens le coup dit moi !
Mac : Je pense à toi, ça m'aide.
Jo : J'ai envie que tu me prennes dans tes bras.


Mac prend Jo dans ses bras et la serre très fort.


Durant les trois mois qui suivent, Jo continu les visites jusqu'à ce qu'arrive la veille du procès.


A suivre
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Thu 19 Feb - 19:49 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Jo Danville is back ! Elle reprend vraiment du poil de la bête, c'est génial de la voir ainsi épanouie en dépit des circonstances. Tout comme Mac, elle puise dans leur amour et je la sens capable de déplacer des montagnes. Son vécu aussi est une force sur le terrain et l'aide qu'elle pourra apporter aux victimes de violences conjugales est inestimable, surtout si elle décide de raconter son histoire. La veille du procès est enfin arrivée, je retiens mon souffle... 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Thu 19 Feb - 20:02 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

C'est tres bien que Jo aide les personnes qui ont subi la meme chose qu'elle. Alors, c'est le proces bientot,  j'ai hate de lire ca!

Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Thu 19 Feb - 20:15 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Je posterais la suite ce soir si vous êtes sage ! 
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Thu 19 Feb - 20:19 (2015)    Post subject: La liberté de t'aimer (CSI : NY) Reply with quote

Mais oui, nous sommes toujours sages nous!   Rolling Eyes Oops

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Triologies
Page 2 of 12 Goto page: <  1, 2, 3, … 10, 11, 12  >
Jump to:  
 
All times are GMT + 1 Hour

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group