rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index rochelle redfield Forum Index
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Search Memberlist Usergroups Profile 

<font color=red><b><blink>Vous avez de nouveaux messages</blink></b></font>
Log in  Register
 
 

 
Engrenage mortel (CSI : NY)
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions multi-chapitres Fictions Terminées Aurelle-sims Triologies
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Fri 13 Feb - 21:21 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 12


Mac à réussi à mettre Stanley à la porte et a proposé à Jo de s'installer chez elle provisoirement pour assurer sa sécurité.


Durant la nuit, Jo cauchemarde et Mac va la réveiller. Ils finissent par discuter une bonne partie de la nuit autour d'un café.


Le lendemain au petit déjeuner.


Mac : Tu as bien dormi ?
Elie : Oh que oui, je n'avais pas dormi dans le calme depuis un moment. Et je me suis endormi plus tôt, j'ai pas écouté ma musique hier.
Mac : Ecouter la musique le soir, c'est pas bon pour le sommeil.
Elie : Je préférais entendre ça que les cris cauchemardesque de maman.
Mac : Je comprends. (Gêné)
Elie : J'espère qu'il a crevé de froid dehors ce connard.
Jo : Elie ! Surveille ton langage !
Mac : Jo, ça va aller ?
Jo : Oui, tu sais j'avais pris l'habitude. J'ai même pas mal.
Mac : Bon ben on y va ?
Jo : Oui, on va prendre chacun notre voiture, il faut que j'emmène Elie au collège.


Jo, Mac et Elie descendent au parking et Jo s'arrête net.


Jo : Oh non !
Mac : C'est pas vrai !
Jo : L'enfoiré !
Elie : Maman ! Surveille ton langage !


Jo et Mac viennent de se rendre compte que la voiture de Jo avait également subit les violences de Stanley avec une belle signature « Je me vengerais, pétasse de flic »


Jo : Purée ! Mais c'est ma voiture de fonction. Merde !
Mac : Ce n'est pas de ta faute Jo ! Ecoute, prend ma voiture, je vais appeler les assurances. J'irais au bureau en Taxi.
Jo : Tu es sûr ?
Mac : C'est ta voiture de fonction donc c'est à moi de m'en occuper et je vais porter plainte contre ce détraqué !


Au labo


Mac arrive. Il rentre dans son bureau, et contact l'assurance et le garage.


Lindsay : Bonjour Mac 
Mac : Bonjour !


Danny, Adam et Sheldon arrivent.


Lindsay : Alors ça à marché ??
Mac : Quoi donc ?
Danny : Ben Jo ! Elle a parlé ?
Mac : Mieux que je pouvais l'imaginer.
Danny : Quoi ? C'est vrai !
Mac : Oui, cette fois les choses ont prit une autre tournure.
Lindsay : Qu'est ce qu'il s'est passé ?
Mac : J'ai passé un tabac à son mec. Jo m'a tout dis et j'ai même eu un aperçu de ce qui lui a fait. J'ai pas supporté.
Adam : Attendez ! Vous Mac Taylor vous avez passé un tabac à un homme.
Mac : Un homme qui brutalisait ma collègue depuis des années.
Lindsay : Des années ?
Mac : Depuis qu'elle vivait en Virginie il lui collait au train. J'avoue que j'ai perdu mon sang froid et je lui ai mis deux coup de poing dans la figure et je l'ai soulevé pour le jeter dans le hall d'entrée. Je me suis étonné moi-même ! Avec Jo ont a prit ses affaires et on les as mise sur le palier. J'ai changé les serrures.
Danny : Ben moi je vous félicite. Bravo Mac. Franchement vous êtes un patron exemplaire et vous avez tout mon respect.
Lindsay : Oui, Danny a entièrement raison.


Jo arrive au bureau et va directement voir Mac.


Jo : Tu as téléphoné à l'assurance ?
Mac : Oui et les collègues sont déjà sur place pour relever les empreintes.
Jo : Ok ! Je suis désolé.
Mac : C'est pas ta faute.


Jo soupire


Mac : Quoi ?
Jo : C'est les résultats du test qui me perturbe. Qu'est ce que je vais faire si je suis séropositive ?
Mac : Je n'ose pas l'envisager Jo !
Jo : Tu sais que je n'aurais plus le droit d'exercer ce métier !
Mac : Oui, je sais, mais inutile de parler de chose improbable pour l'instant.
Jo : Oui, tu as raison !


Le soir, Mac, Jo et Elie sont à table.


Mac : Mais c'est excellent ça. Super bon. Tu es une excellente cuisinière Jo !
Jo : C'est vrai ?
Mac : Oui, si ça continu, je vais m'installer définitivement !


Ils rigolent.


Elie : Maman est une super cuisinière. Et tu n'as pas goûté ses gâteaux encore !
Mac : Oui, ça ne fais aucun doute.


Plus tard, Elie va au lit.


Jo : Je vais me prendre une douche.
Mac : Ok :
Jo : Surtout tu fais comme chez toi.
Mac : D'accord.


Mac allume la télé pendant que Jo va à la salle de bain.


Elle ressort immédiatement de la salle de bain.


Jo : Mac ! C'est quoi ça ?
Mac : Ben le renouvellement complet de ton maquillage. J'en enquêté sur tes marques, tes couleurs et ton type de maquillage.
Jo : Mais c'est ce que je prends en plus. Incroyable !
Mac : C'est cadeau.
Jo : Merci Mac. Je suis touché.


Elle s'approche de Mac et lui fait une bise sur la joue. Elle retourne à la salle de bain puis prend sa douche.


Jo revient au salon une vingtaine de minute plus tard.


Jo : Qu'est ce que tu regardes ?
Mac : Je sais pas !
Jo : J'ai une énorme collection de dvd. Si un film t'intéresse.


Mac regarde les boîtiers.


Mac : Tiens ! Tu as « Le jour d'après » ! Il est superbe ce film. On voit New-York en mauvaise posture dedans.
Jo : Ben mets-le si tu veux.
Mac : Pourquoi pas.


Jo va chercher de la crème glacé et s'installe devant la télé avec Mac.


Jo : J'ai acheté ça cet après-midi.
Mac : Je vais picoré dedans je te préviens !
Jo : C'est fais pour ça ! Je t'ai même rapporté une cuillère.


Jo et Mac sont devant le film et mangent la crème glacé.


Jo : C'est le premier soir ou je suis chez moi et que je n'ai pas peur.
Mac : Tu vois, il fallait qu'il parte.
Jo : Oui, il le fallait. Merci Mac !
Mac : Tu vas aller mieux maintenant et je suis là pour toi.
Jo : C'est adorable de ta part.
Mac : Pas de quoi.


Jo se passe la main dans le dos et grimace.


Mac : Tu as mal ?
Jo : Oui, un peu. C'est surtout les plaies ouvertes en fait qui me brûle. J'ai de la crème, mais je n'arrive pas à atteindre le dos.
Mac : Je peux le faire si tu veux ! Bon je sais, tu trouves les mains des hommes sales, mais....
Jo : Mac si je suis malade. Je ne veux pas prendre de risque.
Mac : Tu as un kit de crime ici non ?
Jo : Oui !
Mac : Une paire de gant en latex et ça ira.
Jo : Oui, en effet, c'est pas bête.


Jo va chercher les gants et Mac lui applique la crème. Jo est tendu et sursaute à chaque instant.


Mac : Tu as mal ?
Jo : Non, ça va mais....
Mac : Tu as peur c'est ça ?
Jo : Je suis désolé Mac. Je sais que tu ne me ferais pas de mal mais je n'arrive pas à contrôler mes émotions.
Mac : Je te comprends Jo ! Pas facile de contrôler ses émotions hein !
Jo : Merci ! Cette crème fait du bien.
Mac : Tu sens la rose, c'est très agréable.


Jo sourit.


Le lendemain soir Jo et Mac rentrent et la lettre que Jo attend est dans la boîte à lettre.


Jo : C'est la lettre du labo. C'est les résultats.


Une fois chez Jo


Jo : Mac ! Je ne vais pas y arriver.
Mac : Je t'ai dis que je le ferais.
Jo : Il y en a deux. Une pour le frottis et l'autre pour le test HIV.


Mac ouvre et lit les résultats.


Mac : Il y a aucune MST et le test HIV est négatif.
Jo : C'est vrai ?
Mac : Oui, regarde c'est écrit noir sur blanc.
Jo : C'est génial !


Jo se blottit dans les bras de Mac. Il la serre contre lui. Jo éclate en sanglots.


Mac : Ne pleure pas Jo ! Tout va bien.
Jo : Mac ! Avec toutes les saloperies qu'il m'a fait, je pensais qu'il m'avait redonné une merde. Je sais, c'est extrême mais j'y ai cru.
Mac : Je suis content que tu n'ai rien, mais c'est normal que tu ais eu peur. Moi aussi j'ai eu peur et pourtant il ne s'agissait pas de moi. Tu vas pouvoir revivre Jo. Revivre comme une femme normal et arrêter de voir tout les hommes comme des salops. Tu réussiras à te reconstruire et un jour tu trouveras un homme qui te mérite.
Jo : Mais Mac ! Comment veux tu que je revive ! Je ne me rappelle plus ce que c'est que la tendresse. Je ne pourrais jamais assumer une relation avec un homme si j'ai peur de lui. Je ne sais plus comment c'est le respect, la tendresse, la gentillesse. Je sais plus Mac.


Mac pose machinalement ses mains sur les bras de Jo. Elle sursaute et se recule.


Mac : Mince ! Excuse-moi. J'ai fait ça machinalement. C'était juste un geste tactile Jo.
Jo : Je sais, mais tu vois ! Je ne supporte pas qu'un homme me touche.
Mac : Ecoute, si tu veux bien, j'aimerais te montrer ce que c'est qu'un homme tendre, respectueux et gentil.
Jo : Comment ça ?
Mac : Tu sais, on a déjà flirté, on s'est déjà embrassé. Si y a bien un homme qui peut te montrer comment bien se comporter avec une femme, c'est bien moi. Je te propose ça en tout bien tout honneur. C'est vraiment sans arrière penser. Je veux juste t'aider à te reconstruire.
Jo : Tu ferais ça Mac. Tu es bien sérieux ?
Mac : Tu as confiance en moi ?
Jo : Si y a bien un homme en qui j'ai confiance, c'est bien toi. Tu es peut être le seul qui actuellement réussira à me toucher.
Mac : Alors tout ira bien. Le but c'est que petit à petit tu n'ai plus peur.
Jo : Alors c'est d'accord.
Mac : Très bien. Ça sera des gestes spontanés car si je te préviens, ça ne marchera pas. Tu seras stressé, crispé. On arrivera a rien.
Jo : D'accord.


Jo serre Mac dans ses bras.


Jo : Tu es l'homme le plus généreux que j'ai pu rencontrer dans ma vie.
Mac : Et toi tu es la femme la plus belle que j'ai pu rencontrer.
Jo : N'importe quoi Mac. Christine était bien plus belle.
Mac : Christine était blonde et je préfère les brunes. Et je parlais de la beauté extérieur bien sûr, mais également de la beauté intérieur et tu es une personne unique et tu as un cœur énorme. Puis en ce qui concerne le physique, je suis pas d'accord avec ce que tu dis. Tu t'ai vu franchement ? Tu as 40 ans Jo, tu fais 10 ans de moins. Puis tu as un visage qui dégage quelque chose, ton regard. Tu es une femme magnifique. Je vais même te dire un secret. Tu es le genre de femme dont je pourrais tomber amoureux.
Jo : Merci, ça me touche.


Le soir, Mac s'occupe à nouveau du dos de Jo.


Jo : J'ai rapporté des gants. Ils sont dans mon sac.
Mac : Pas besoin de gants. Tu n'as pas de maladie Jo. C'est inutile. Même si tu saignes un peu, tu es pas contagieuse.
Jo : Comme tu veux.


Mac applique la crème sur les ecchymoses et désinfecte les plaies ouvertes et les brûlures.


Mac : Ton dos te fais encore mal ?
Jo : Non, ça va.


Mac commence à caresser doucement le dos de Jo.


Jo : Qu'est ce que tu fais ?
Mac : Quelque chose qui va te détendre. T'inquiète pas, j'évite de passer sur les plaies. Mais ça te fera du bien.
Jo : D'accord.


Pendant un petit quart d'heure, Mac caresse le dos de Jo ce qui est très appréciable pour elle. Il finit par l'embrasser dans le cou, Jo sursaute.


Mac: C'est rien Jo. Ne t'en fais pas. C'est juste un moment de tendresse rien d'autre.
Jo : Juste un moment de tendresse. C'est agréable ce que tu me fais là.


Mac remet le tee-shirt de Jo.


Mac : Voilà Jolie dame.
Jo : Merci !
Mac : Ne me remercie pas à chaque fois Jo.
Jo : Merci pour le massage.
Mac : Tu n'as pas à me remercier. Je mets juste en pratique ce que je t'ai promis cet après-midi. Je te montre ce qu'un homme peut t'apporter. Que tout les hommes ne sont pas des détraqués.
Jo : Tu es génial comme mec.
Mac : Arrête de me dire ça à chaque fois. Tu vas finir par me faire rougir.
Jo : Bon ! Tu veux un petit café ?
Mac : Oui je veux bien.


Jo va préparer le café et revoit Stanley lui hurler dessus parce qu'elle boit soit disant trop de café. Jo commence à trembler avec la cafetière à la main.


Mac : Jo ! Qu'est ce qu'il se passe ?
Jo : J'étais là et il m'a hurlé dessus. Je buvais trop de café à son goût.
Mac : Donne-moi ça ma chérie, je vais m'en occuper.
Jo : Merci.


Jo s'assoie et observe Mac à ses petits soins.


La cohabitation entre Mac et Jo se passe à merveille. Quelques jours plus tard, alors que Jo est dans la salle de bain, elle se rend compte qu'elle a oublié de prendre une culotte. Elle ne soupçonne pas que Mac est rentrée en avance et l'inévitable se produit, Jo traverses la pièce complètement nue et tombe nez à nez avec Mac.


Jo : Oh merde !
Mac : Oh purée je suis désolé.


Mac se retourne. Jo se précipite dans la salle de bain.


Jo : Tu étais sensé rentrer dans une heure.
Mac : Oui mais je suis en avance.


Jo ferme la porte.


Mac : Mince ! Quel con ! Si elle se braque c'est foutu.


Au bout d'un moment Jo revient.


Mac : Ecoute je suis désolé. J'aurais dû dire que j'étais revenu.
Jo : Tu ne pouvais pas savoir. C'est pas important.
Mac : J'espère.
Jo : Alors soit on est mal à l'aise pendant un moment ou soit on en rit.


Mac et Jo se regardent et éclate de rire.

Mac : Tu sais, je n'ai pas vraiment vu !
Jo : Arrêtes ! On était face à face ! Tu m'as vu Mac ! Et tu vas avoir cette image désastreuse de moi pendant longtemps.
Mac : L'autre jour je t'ai vu en sous-vêtement. Et je t'ai soigné le dos pendant plusieurs jour. Ce n'est pas grave.
Jo : Ce n'est pas pareil. En sous vêtement c'est pas intégrale !
Mac : Bon ! Je vais t'avouer que le jour de ton anniversaire, tu m'as montrer le haut de ton corps même le devant.
Jo : Ah !
Mac : Ben oui ! Mais c'est vrai que les circonstances étaient différentes Jo. Je voyais une victime devant moi. Là j'ai vu un autre tableau, je l'avoue et tu n'es pas désastreuse Jo ! J'aimerais te dire ce que j'ai à te dire mais je ne sais pas comment tu vas l'interprété.
Jo : On n'est plus à ça près maintenant !
Mac : Tu as raison. La première chose que j'ai pensé et j'ai un peu honte, c'est que j'avais un magnifique tableau sous les yeux. Tu es belle Jo et mets-toi le en tête. Ton ex te dévalorisais mais tu es superbe.
Jo : C'est vrai (Souriant)
Mac : Je te promets.
Jo : Je suis flatté.
Mac : Le chapitre est clos.
Jo : Oui !


Le soir, Jo prépare le dîner pendant que Elie fait ses devoirs. Mac arrive derrière Jo et la serre dans ses bras. Jo sursaute un coup mais réalise de suite que c'est Mac.


Jo : Mac ! Qu'est ce que tu fais.
Mac : Un câlin. Une femme qui nous prépare un si bon repas mérite un petit câlin.


Mac renchérie en lui faisant une bise sur la joue.


Jo se retourne et sourit.


Mac : Mais qu'est ce que je vois là ! Enfin c'est arrivé en trois jours que je suis là.
Jo : Quoi ?
Mac : Un joli sourire sur ton visage et il est sincère celui-ci.
Jo : Quoi ? J'ai sourit, c'est vrai ?
Mac : Tu ne t'en ai pas rendu compte ?
Jo : Non, je ne crois pas.


Mac la serre dans ses bras et l'embrasse dans le cou. Jo le serre et sourit encore.


Jo : Je vais revenir à mon dîner. Sinon on ne va pas manger grand chose.
Mac : Tu as raison.


Pendant le dîner.


Elie : Maman tu souris, ça n'était pas arrivé depuis longtemps.
Mac : Oui, ça fais plaisir.
Jo : Je me sens bien ce soir.
Mac : Tant mieux.
Elie : Mac !
Mac : Quoi ?
Elie : Je ne devrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais tu devrais tenter de séduire ma mère. Je crois que ça collerais entre vous.


Jo reste la bouche ouverte s'étouffant à moitié.


Jo : Elie ! Ça ne va pas non ! Mais où va tu chercher des bêtises pareil !


Mac rigole.


Mac : Je vais essayer mais je ne te promets rien. (en faisant un clin d'oeil à Elie).
Jo : Ben si toi tu rentres dans son jeu !
Elie : Bon mise à part ça, Kathie organise une soirée pyjama vendredi soir. Il y aura Bridget, Melissa et Pathie. Je peux y aller. S'il te plaie maman.
Jo : Ben écoute, ça ne me dérange pas. Tu l'as bien mérité.
Elie : Merci, tu es la meilleure.


Le lendemain au labo.


Jo interroge un suspect. Danny et Mac sont derrière la vitre.


Danny : Elle reprend goût à la vie on dirait.
Mac : C'est encore un peu fragile, mais je pense que sans ce fumier c'est plus facile pour elle de retrouver ses facultés. Elle a moins peur c'est sûr.
Danny : Vous croyez qu'il peut revenir ?
Mac : Je ne pense pas. Il a deux plaintes aux fesses entre celle de Jo pour violence conjugales et la mienne pour dégradation de matériel. La voiture de fonction de Jo à coûté huit mille dollars de réparation.
Danny : La vache !
Mac : C'est clair.


Jo sort


Jo : Eh ben voilà ! Avec des aveux à la clé. Je fais la demande sous écrou.
Mac : Bon boulot ma belle.
Jo : Je me sens prête à reprendre le terrain Mac.
Mac : D'accord ! Pas de soucis.


Jo va faire sa demande sous écrou et son rapport. Danny regarde Mac bizarrement.


Danny : Ma belle ! Vous êtes ensemble ?
Mac : Non, pas du tout ! En fait je tente de la valoriser un peu pour qu'elle se ressente femme. Tu vois ce que je veux dire ?
Danny : Oui ! Je vois bien. Bonne psychologie en effet. Bravo Mac. Brillante idée comme d'habitude. Mais vous savez, si vous auriez été avec elle, je ne vous jugerais pas. Jo est une belle femme, je pourrais comprendre.
Mac : Et c'est ça qu'elle ne veut pas comprendre. C'est une belle femme. Elle se voit comme une femme laide.
Danny : Son mec enfin son ex à bien dû la casser.
Mac : C'est horrible à quel point.


Mac et Danny retournent à leur travail respectif.


A suivre
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 13 Feb - 21:21 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Fri 13 Feb - 22:07 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

J'aime beaucoup les scenes entre Jo et Mac, mais quelque chose me dit que cette situation calme ne va pas durer longtemps. 

Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Fri 13 Feb - 22:20 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Qu'il est bon de voir que Jo retrouve le sourire grâce à Mac. Ses attentions tendresse envers elle sont touchantes et vont peut-être l'aider à reprendre confiance petit à petit. Sa présence à ses côtés est bénéfique dans tous les sens du terme. Enfin la sérénité pour Jo et Elie depuis qu'il habite avec elles. Je ne peux m'empêcher de me demander jusqu'à quand ça va durer, le cinglé ne doit pas être très loin.....
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Sat 14 Feb - 01:06 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Je suis aussi sceptique quant au fait que l'on soit débarrassé de Stan et de toute façon, l'idée de le savoir dans la nature ne me plait guère. Mais je savoure l'instant présent dans ce chapitre, c'est bon de voir Jo retrouver goût à la vie petit à petit. Elie a tout compris, Mac est sans aucun doute l'homme qu'il faut à sa mère pour se reconstruire et être heureuse. Bien sûr, Mac est un gentleman et l'heure n'est pas à la séduction. Il a conscience que Jo doit d'abord réapprendre à s'aimer elle-même et ne plus avoir peur d'un homme. C'est une étape importante et qui mieux que lui pour la valoriser comme elle le mérite. Il aime cette femme, ses compliments sont purement sincères et on le ressent bien dans la tendresse de ses gestes. J'aime comme il prend soin d'elle avec une extrême douceur et il assure carrément avec le renouvellement de son maquillage, je n'en attendais pas moins de ce brillant détective. 

 
J'approuve le choix du film... et la crème glacée, quel parfum ?  Very Happy  

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Sat 14 Feb - 08:11 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Très sensuelles les scènes entre Jo et Mac Wink Il est complètement accro lui ça se voit.
Un chapitre sans Stanley ça fait du bien, mais c'est sur qu'il ne va pas pas tarder à re-débarquer. Je le sens ! Mr. Green
_________________


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sat 14 Feb - 16:29 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 13


Jo a reçu le résultat de ses analyses, négative au HIV et MST ce qui provoque un grand soulagement dans son esprit, mais également celui de Mac. Jo est très perturbé et n'arrive pas à envisager de retrouver la paix avec les hommes un jour. Mac décide de lui montrer qu'un homme peut être tendre et intentionné.


Le vendredi soir, Elie dort chez son amie comme prévu.


Mac : On sort ce soir. (affirmatif)
Jo : Quoi ?
Mac : J'ai réservé une table au restaurant.
Jo : Le petit restaurant Français.
Mac : Oui, celui là.
Jo : Mais c'est super ça. Je vais m'habiller. J'ai le droit de me faire belle ?
Mac : Jo tu as tout les droits.
Jo : Je n'avais pas droit avant.
Mac : Fait toi belle si tu veux. Tu l'es déjà au naturelle alors si en plus tu te pouponnes ! Essaie juste de ne pas me faire craquer !


Jo le regarde malicieusement


Jo : Je ne promets rien mon cher !


Un petit quart d'heure plus tard Jo arrive avec une jolie robe bleu marine, des escarpins en daim et un maquillage minutieux.


Mac : Ouah ! Mais tu es superbe. Ouais ben je craque en fait !


Jo sourit.


Jo : On y va ?
Mac : Oui !


Au restaurant, pendant le café


Jo : Heureusement que je n'ai pas bu autant que la dernière fois. Remarque c'est toi qui m'en reproposait à chaque fois. Ce qui ne te ressemble pas au passage.


Mac regarde de côté et baisse légèrement la tête en regardant sa tasse.


Mac : Je suis désolé Jo !
Jo : Quoi ?
Mac : Ce soir j'aime autant que tu ne sois pas ivre. La dernière fois c'était exceptionnelle.
Jo : Mais comment ça exceptionnel ? (Riant)
Mac : Je veux jouer franc-jeu avec toi. Le jour de ton anniversaire, je t'ai fais boire abusivement.
Jo : Quoi ? Pourquoi tu as fait ça Mac ! Tu es fou ou quoi ?
Mac : Je voulais te faire parler. Que tu te détentes et je voulais être sûr que tu viennes chez moi après.
Jo : Dans quel but venir chez toi ?
Mac : Te faire parler. Je voulais que tu m'avoues enfin la vérité, que tu me dises ce que cette pourriture te faisait subir. Puis il était hors de question que tu te fasses encore frapper ce soir là.
Jo : Et obtenir mes faveurs au lit après ? Pauvre mec va !


Jo lui met une gifle et quitte la table.


Mac : Et merde.


Mac paie l'addition et tente de la rattraper. Jo prend un taxi et rejoint son appartement. Mac arrive et rentre.


Jo : Rentre chez toi Mac.
Mac : Non, il peut encore revenir. Je ne veux pas risquer quoi que ce soit.
Jo : Pourquoi tu m'as fait ça ? Je me suis bien trompé sur toi en fait !
Mac : Je voulais tout faire pour te sortir de cet engrenage. Nul était mon attention de coucher avec toi ce soir là et franchement je n'aurais pas pu Jo.


Mac s'approche de Jo et lui pose la main sur son visage. Jo recule les larmes aux yeux.


Mac : Tu me vois, moi, abuser de tes faiblesses ? J'ai trop de respect pour toi Jo ! Jamais je ne ferais ça. Jamais. Tu m'en crois capable franchement ?


Jo le regarde.


Jo : Non ! Désolé d'avoir dit ça Mac. Je m'excuse.
Mac : C'est sur le coup de la colère.


Jo se met à pleurer.


Jo : Je t'ai giflé ! Je reproduis exactement ce que cet enfoirée me faisait.
Mac : Non, ça n'a rien à voir. Puis moi je la méritais cette gifle.
Jo : Je n'aurais pas dû dire que tu es fou non plus. Ce n'est pas vrai. Tu as fais tellement de choses pour moi Mac. Excuse-moi ma réaction était excessive. Tu me pardonnes hein ?


Mac s'approche


Mac : Mais bien sûr. Je ne t'en voulais pas d'ailleurs.


Mac la regarde dans les yeux et lui caresse la joue.


Mac : C'est moi qui te présente mes excuses.
Jo : Tu m'as sauvé de cette homme, je devrais te remercier, mais moi je te giffle.
Mac : C'était un procédé minable, mais je n'avais pas trouvé d'autres solutions.


Jo se plonge dans le regard de Mac, il la trouvait tellement belle et tellement fragile à la fois.


Mac embrasse tendrement Jo. Elle passe les bras autour de son cou et se prête au jeu de ce magnifique baiser. A bout de souffle Jo lâche les lèvres de Mac.


Jo : Eh ben mon cher, tu as des talents caché dit moi. Tu m'avais déjà embrassé, mais jamais comme ça. Ouah ! (souriant)
Mac : Je te montre juste ce que c'est que la tendresse d'un homme aimant.
Jo : Il est tard, je vais me coucher. Tu peux me déboutonner les trois boutons derrière s'il te plais ?
Mac : Bien sûr ma chérie.


Mac déboutonne la robe et retire délicatement le foulard qui entour le cou de Jo.


Mac : Tu n'as plus de trace sur le cou. Tu pourras te découvrir.
Jo : C'est vrai ?
Mac : Oui !


Mac toujours derrière Jo, passe les bras autour de sa taille pour rejoindre son ventre avec ses deux mains, la serre contre lui et lui murmure un mot à l'oreille.


Mac : Tu es magnifique et tu sens la rose, j'adore ça ! Je resterais des heures comme ça, rien que pour sentir ton agréable odeur. J'ai l'impression d'être dans un champ de fleurs.


Jo sens l'after-shave de Mac lui chatouiller le nez et la chaleur de son visage contre le sien. Elle se rend compte que ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps, mais un homme lui faisait enfin de l'effet. Elle pose ses mains sur celle de Mac et serre un peu plus son visage contre celui de Mac.


Jo : Tu as un don, c'est pas possible !
Mac : Pourquoi ?
Jo : J'ai des frissons Mac et c'est pas de la peur ça. (souriant)
Mac : Des frissons !
Jo : Oui ! Je ne devrais pas te dire ça comme ça, mais je crois que tu me fais de l'effet.


Jo se retourne et regarde Mac dans les yeux. Elle se demande ce qui se passait à cette instant là. De la tendresse, la joie de se sentir désiré ou tout simplement un amour naissant.


Jo : Je ressens une sensation étrange dans le bide. C'est étrange. C'est une sensation agréable je dirais !
Mac : Intéressant ! (souriant)


Jo se sent déstabilisé par ce dernier mot de Mac.


Jo : Euh..... Je peux pas...... Oh pi non rien.
Mac : Va y dit moi.
Jo : Une bêtise.
Mac : Dit moi.
Jo : Je suis tenté mais je ne suis pas prête Mac. J'ai terriblement peur.
Mac : Prête à quoi ?
Jo : Ben à aller plus loin.
Mac : Jo ! Ce n'était pas mon intention. Je ne veux pas abuser de la situation, juste te montrer ce que c'est qu'un homme qui aime une femme.
Jo : Viens on va s'asseoir.


Mac et Jo s'assoient sur le divan.


Jo : Qu'est-ce-que tu éprouves pour moi Mac ?
Mac : Je t'en prie Jo ! Pas cette question.
Jo : J'aimerais savoir ce qu'on est en train de faire là. J'ai l'impression qu'on joue à un jeu dangereux. J'ai pas envie qu'on se brûle les doigts, tu comprends !?
Mac : Si je te dis vraiment tu risques de penser que j'ai fais ça pour attirer tes bonnes grâces.
Jo : Mac ! Je veux savoir où on en est. Je suis perdu. Et tu m'as fait de l'effet et un homme pour qui je n'ai pas de sentiment n'arrivera jamais à me faire vibrer comme tu l'as fait tout de suite. J'ai peur des hommes, tu comprends ! Tu m'as redonné le sourire et je me dis même que plus tard quand je serais prête faire l'amour avec toi pourquoi pas ! Si tu m'aides à aimer ça. Alors peut être que je pourrais me faire une autre opinion du sexe !


Mac est surpris par les déclarations de Jo.


Mac : Tu sais, ça m'a effleuré l'esprit pendant ses deux dernières années.
Jo : Qu'est-ce-qui t'a effleuré l'esprit ? Qu'on couche ensemble ?
Mac : Je serais hypocrite de te dire que je n'ai jamais pensé un instant à ça, mais je me suis plutôt dit que toi et moi, pourquoi pas ! J'ai des sentiments pour toi Jo mais ils sont encore très confus. Je ne sais pas vraiment ce que je fais. Mais je te cache pas que plus les jours passes et plus j'ai du désir pour toi. Je vais être sincère et te dire que je crois bien que je suis en train de tomber amoureux de toi en fait.
Jo : Amoureux ?
Mac : Un truc dont je sois vraiment sûr c'est que les sentiments que j'ai ne date pas d'y hier.
Jo : Ecoute il ne faut pas qu'il y est de malaise entre nous, c'est vrai que c'est ambigu entre nous. Alors si tu veux arrêter d'être prévenant avec moi, je comprendrais. Je ne peux rien t'offrir pour l'instant.
Mac : J'ai pas envie d'arrêter justement. J'aimerais vraiment creuser encore plus pour me rendre compte de ce que je ressens vraiment mais je ne veux pas te faire souffrir Jo. Tu en as déjà assez bavé.
Jo : J'aimerais creuser aussi de mon côté car tu me plais Mac. Mais sache que si un jour ça se fait entre nous, ça ne sera pas facile. J'ai vécu de sale moment tu sais !
Mac : Je sais et j'attendrais le temps qui faudra.
Jo : Je vais regarder un peu la télé.
Mac : Je me joins à toi.
Jo : Je vais me déshabiller avant !
Mac : D'accord.
Jo : Je ne reviens pas nue, ne t'en fais pas !


Ils rigolent.


Un petit moment plus tard, Jo revient avec sa crème glacé.


Mac : C'est une coutume la crème glacé devant la télé.
Jo : Avant je ne pouvais pas le faire, la télé était pour cet abruti.
Mac : C'est quel parfum.
Jo : Caramel comme la dernière fois.
Mac : J'adore le caramel.
Jo : J'ai une cuillère pour toi. Ça tombe bien !
Mac : Tu es une femme intentionné en plus.
Jo : Avec un homme qui le mérite, toujours. (Souriant)


Jo s'assoit à côté de Mac. Il lui fait un tendre bisou sur sa joue. Jo sourit et ils regardent la télé en dévorant la crème glacé au caramel.


Deux heures plus tard.


Jo : On est bien là, mais je suis crevé moi. Je vais me coucher.
Mac : Moi aussi. Bonne nuit.
Jo : Bonne nuit.


Jo regarde Mac.


Jo : En fait, je crois que ça me plairais bien de dormir dans tes bras. Enfin après il y a des hommes qui n'aime pas ça !
Mac : Moi ça me plaie.
Jo : Alors ! Je peux ?
Mac : Mais bien sûr ma belle.
Jo : Tu viens dormir avec moi alors ?
Mac : Oui, je viens.


Jo s'endort dans les bras de Mac.


Le lendemain matin, Mac se réveille le premier et observe Jo. Une envahissante envie le transperce, celui de passer sa main en dessous de son tee-shirt pour la caresser. Il sourit un coup et se rend vite compte qu'en fait il adorerait passer un moment plus intime avec elle. Il se fait violence lui même pour ne pas succomber à la tentation. Par cette nuit passé dans le même lit, Mac se rendait compte que dans son esprit, il avait franchit une autre étape, celui du désir et que des fantasmes vis à vis de Jo commençaient à naître. Il se répète sans cesse dans sa tête qu'il est l'alter ego de Jo et qui ne doit surtout pas déraper.


Jo commence à bouger et voit Mac réveillé.


Mac : Bonjour. Tu as bien dormi ?
Jo : Comme un bébé. J'étais bien avec toi. J'avais pas peur et ça, c'est déjà une belle étape de franchit. J'ai supporté et apprécié la chaleur de ton corps contre le miens alors je peux dire que j'ai passé une très bonne nuit.


Mac embrasse Jo.


Mac : Viens que je te fasse un gros câlin ma chérie.


Mac prend Jo dans ses bras, elle se blottit contre lui tout en souriant.


Jo : On dirait un vrai petit couple.
Mac : Un futur ! Qui sait ?
Jo : Oui, comme tu dis, qui sait ! La seule chose que je te demande, c'est d'être sûr de tes sentiments avant de tenter quoi que ce soit.
Mac : Ne t'en fais pas. Je sais que tu n'es pas prête pour quoi que ce soit.


Au petit déjeuner, tout se passe bien. Il semblerait que Mac et Jo accepte bien la situation ambigu qu'il y a entre eux.


Mac : Elie rentre quand ?
Jo : Ce soir je pense.
Mac : Ok.


Mac regarde Jo


Jo : Quoi.


Mac lui essuie le coin de la bouche.


Mac : Du chocolat.
Jo : Merci.


Mac embrasse la main de Jo.


Mac : Jo ! J'ai beaucoup de respect pour toi, mais fallait que je sache. Je n'arrivais plus à dormir la nuit depuis que je savais que tu te faisais battre.
Jo : Je ne t'en veux pas Mac. J'ai compris que tu avais fait ça pour la bonne cause. Mais j'ai juste une question. Comment toi tu as fais pour ne pas être saoul ?
Mac : Ton cocktail était plus corsé que celui des autres et le champagne je le supporte bien. J'ai bu qu'un verre de vin.
Jo : Pas mal ! Bravo Mac ! Tu as fait le flic ce soir là !
Mac : Oui, un peu je l'avoue.
Jo : Allez on va oublier. Tu m'as sauvé et j'en t'en serais éternellement reconnaissante.
Mac : Ne le sois pas va !


La relation entre Mac et Jo se maintien à des petits câlins très amicaux, un petit baiser de temps et temps et quelques moments de tendresse.


A suivre  
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Cricri54
L'oeil du tigre

Offline

Joined: 03 Apr 2011
Posts: 3,143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

PostPosted: Sat 14 Feb - 17:10 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Un chapitre aussi délicieux que la crème glacée au Caramel. Very Happy C'est clair maintenant qu'ils ont de plus en plus de sentiments l'un envers l'autre. Mac est un vrai gentleman, il est d'une douceur et d'une tendresse incroyable. On peut comprendre la réaction spontanée de Jo quand il lui a confié ce qu'il a fait le jour de son anniversaire, mais elle a bien réalisée que c'était pour la protéger et mettre fin à son calvaire. Enfin elle revit un peu et se sent femme à nouveau. Okay
_________________


RST un jour..RST toujours!


Back to top
maria
RST Hyperactif

Offline

Joined: 22 Jul 2012
Posts: 3,996
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

PostPosted: Sat 14 Feb - 19:37 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Je le trouve tres mignons ensemble et j'adore les scenes de ce chapitre. Jo n'est pas encore prete et Mac comprend et est pret de lui donner ce dont elle a besoin, de la tendresse et de la confiance en elle-meme. 

Back to top
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Offline

Joined: 05 Dec 2014
Posts: 601
Féminin

PostPosted: Sat 14 Feb - 23:04 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Un chapitre tout en tendresse. Ils sont mignon ses deux là.
_________________


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Sun 15 Feb - 02:12 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Rose, caramel, chocolat... C'est bon, Mac est littéralement en train de fondre pour sa "chérie" là.  Very Happy  

 
Merci à toi Aurore, toujours à l'écoute de tes lectrices. Je dormirai mieux cette nuit maintenant que je connais les goûts de Jo en matière de crème glacée. Avec un nom de famille pareil, elle aurait des ancêtres bretons que ça ne m'étonnerait pas. Bon, j'arrête mes bêtises et je dois avouer que c'est moi qui fonds pour ce chapitre en réalité. Déjà, je trouve ça bien que Jo sache la vérité sur la nuit de son anniversaire. La reconnaissance ne tarde pas à prendre le pas sur la colère, elle a conscience que Mac l'a sauvée ce jour-là. Et puis ils sont tellement attendrissants tous les deux. Le cœur de Jo recommence peu à peu à battre pour un homme et Mac en prend le meilleur soin en allant à son rythme. Continuez à creuser les enfants, vous êtes sur la bonne voie. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sun 15 Feb - 02:40 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Rose, caramel, chocolat... C'est bon, Mac est littéralement en train de fondre pour sa "chérie" là.  Very Happy  
 
 
 
 
 
 
 
Merci à toi Aurore, toujours à l'écoute de tes lectrices. Je dormirai mieux cette nuit maintenant que je connais les goûts de Jo en matière de crème glacée. Avec un nom de famille pareil, elle aurait des ancêtres bretons que ça ne m'étonnerait pas. Bon, j'arrête mes bêtises


 
 






Merci pour le fou rire dans mon lit à 2h30 du matin. Tu m'as fait mourir de rire là ! lol

C'est vrai que Mac à l'air gourmand comme mec. LOL
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Sun 15 Feb - 02:46 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Aurelle-sims wrote:
Barbara wrote:
Rose, caramel, chocolat... C'est bon, Mac est littéralement en train de fondre pour sa "chérie" là.  Very Happy  


 
Merci à toi Aurore, toujours à l'écoute de tes lectrices. Je dormirai mieux cette nuit maintenant que je connais les goûts de Jo en matière de crème glacée. Avec un nom de famille pareil, elle aurait des ancêtres bretons que ça ne m'étonnerait pas. Bon, j'arrête mes bêtises
 


Merci pour le fou rire dans mon lit à 2h30 du matin. Tu m'as fait mourir de rire là ! lol

C'est vrai que Mac à l'air gourmand comme mec. LOL


Vivement les pommes d'amour !
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sun 15 Feb - 02:52 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Barbara wrote:
Aurelle-sims wrote:
Barbara wrote:
Rose, caramel, chocolat... C'est bon, Mac est littéralement en train de fondre pour sa "chérie" là.  Very Happy  


 
 
Merci à toi Aurore, toujours à l'écoute de tes lectrices. Je dormirai mieux cette nuit maintenant que je connais les goûts de Jo en matière de crème glacée. Avec un nom de famille pareil, elle aurait des ancêtres bretons que ça ne m'étonnerait pas. Bon, j'arrête mes bêtises
 
 



Merci pour le fou rire dans mon lit à 2h30 du matin. Tu m'as fait mourir de rire là ! lol

C'est vrai que Mac à l'air gourmand comme mec. LOL




Vivement les pommes d'amour !




Le pauvre Mac risque bien de partir en cacahuette !!  Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Offline

Joined: 05 Mar 2011
Posts: 5,080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

PostPosted: Sun 15 Feb - 02:55 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

T'as gagné ! Fou rire contagieux.  Mort de Rire
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Back to top
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Offline

Joined: 04 Mar 2011
Posts: 6,012
Localisation: Bordeaux Métropole
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

PostPosted: Sun 15 Feb - 21:26 (2015)    Post subject: Engrenage mortel (CSI : NY) Reply with quote

Chapitre 14


Mac et Jo se sont rendu compte que leur relation devenait ambigu. Mac se rend compte qu'il tombe amoureux de Jo et qu'un certain désir est en train de prendre possession de lui. Jo ne reste pas insensible au charme de Mac et lui fait savoir.


Dix jours après la sortie au restaurant, Jo dort paisiblement, elle profite de sa période de congé pour faire la grâce matinée. Mac était au petit soin avec elle et lui avait apporté son petit-déjeuner au lit. Le plateau est encore parterre, Jo savoure ses délicieux rêves. La porte d'entrer claque. Jo se réveille en sursaut, elle reconnaissais cette manière impolie de claquer la porte. Elle attrape son téléphone sur la table de nuit, se lève et court jusqu'à sa commode. Elle saisie son pistolet et prend le chargeur.


La porte de la chambre s'ouvre.


Jo : Non, non ! Laisse-moi, laisse-moi !! (Hurlant) Je t'en pris !


Jo tente de mettre le chargeur à balle, mais Stanley furieux lui arrache des mains et le jette à travers la pièce. Il lui arrache l'arme et la pose sur la commode.


Stanley : Ne t'amuse pas avec ça ! C'est dangereux.


Jo fait tomber son téléphone et tente de le rattraper. Stanley donne un grand coup de pied dans le portable qui explose contre le mur.


Stanley : Tu n'en aura plus besoin !
Jo : Va t'en ! Casse-toi, laisse moi tranquille! (Hurlant)
Stanley : Ton mec n'est pas là ! Dommage hein ! On va régler nos comptes tout les deux. Tu as voulu me remplacer et en plus j'ai été convoqué chez les flics à cause de ta gueule. T'es morte ma chère. Je te jure que cette fois, je ne vais pas te rater. Tu vas ressembler à ta belle voiture qui était bien décoré !
Jo : J'ai porté plainte contre toi, mes collègues sont au courant, tout le monde saura que c'est toi.
Stanley : Sauf que je me serais déjà barré avant qu'on me retrouve. J'ai un plan ne t'en fais pas pour moi. Toi, c'est fini ! Tu ne reverras plus personne.


Jo tente de fuir, Stanley attrape la lampe et lui jette à la figure.


Stanley : Une chance pour toi qu'elle n'était pas allumée.
Jo : Mac va revenir dans pas longtemps. Il a juste déposé Elie au collège.
Stanley : Ton amant est à son bureau. Espèce de menteuse ! J'attendais ta semaine de congés avec impatience.


Stanley attrape la colonne décorative en bois mesurant trente centimètres appartenant à Jo, la tapote sur sa main tel une batte de baseball pour la provoquer et la frappe avec en plein visage.


Stanley : Tu n'avais pas droit de me remplacer. Tu n'es qu'une salope.


Il s'acharne sur Jo avec la colonne. Il l'attrape par le cou, la plaque contre le mur et serre très fort. Jo lui met un coup de pied pour se sauver, mais Stanley attrape le plateau à terre et lui lance dessus. Il la pousse violemment contre le miroir de l'armoire, il se brise. Il l'attrape et la bouscule contre le mur.


Stanley : Tu vois, pas agréable ce que ton mec m'a fait. Tu vas crever.


Stanley continu en lui mettant des coups de pied un peu partout. Il l'attrape par les cheveux et la tape sur le mur. Il prend la chaise du bureau et s'acharne sur elle. Il lui met des coups de pieds dans la figure.


Jo revoit à ce moment là la femme maltraité sur la table d'autopsie de Sid. Elle sait que dans quelques heures elle sera à son tour sur la table de Sid. Il faudra juste attendre que Mac revienne dans quelques heures pour découvrir son corps sans vie au sol.


Jo essaie de ramper pour récupérer son arme, mais elle est beaucoup trop faible.


Stanley : En plus tu essaies de me doubler. Mais regarde, tu es foutu, tu n'y arriverais même pas. Tu es trop faible, je t'ai brisé les membres, tu ne peux plus te lever. Je croyais que la fliquette savait se défendre ! Je suis déçu de ta performance ma chère Jo !


Il lui met un énième coup de poing. Jo saigne de partout. Il s'acharne en lui mettant des autres coups dans le ventre.


Stanley : J'en ai marre de ta sale gueule de flic ! J'en ai marre ! (Hurlant)


Jo n'arrive plus à répondre, elle capitule.


Stanley : Tu n'es qu'une merde Jo ! Tu vaux rien. Tu n'as jamais servi à rien. Tu es nul au lit. Regarde toi ! Tu ressembles à rien. J'en peux plus en fait de voir ta gueule ! Je vais te défoncer le crâne jusqu'à ce que tu en crèves.


Jo ne répond pas, elle est déjà en train de mourir très affaiblie par les coups meurtries, mais Stanley cogne sa tête encore et encore. Jo ferme les yeux sachant que cette fois c'est fini pour elle. Il allait en finir et gagner.


Stanley : Bye bye Jo ! Bon voyage.


Un coup de feu retentit.


Mac vient de tirer dans le dos de Stanley qui s'est écroulé devant Jo. Mac s'approche, il s'assoit à côté d'elle et la prend dans ses bras. Il sait déjà que dans l'état où est Jo, elle ne s'en sortirait pas.


Jo : Je te confie ma fille (gémissant)
Mac : C'est de ma faute, je suis arrivé trop tard. Jo ! Non ! Ne t'endort pas ! Reste avec moi.


Mac prend son portable et appelle la police et une ambulance.


Jo ferme les yeux.


Mac : Jo essaie de parler s'il te plais ! Ne t'endort pas. Il ne faut pas que tu t'endormes. Tu ne reviendras pas sinon.


Jo essaie de bouger les lèvres, mais aucun son ne sort, elle tremble et n'a plus de force.

Mac : Jo faut que tu te battes. Stanley est mort, il ne te fera plus de mal. Jo je t'aime. Je ne te l'ai jamais dit mais je t'aime. On a pas eu le temps de vivre notre histoire. Me fait pas ça.


Jo s'éteint dans les bras de Mac.


Mac : Non, c'est pas possible. Ne me quitte pas. J'ai besoin de toi dans ma vie.


Le secours arrivent. Il regarde si Stanley est encore en vie.


Le secouriste : C'est fini ! Il est mort.
Mac : C'est elle le plus urgent ! Qu'est ce que vous faite ? (Enervé)


Les larmes de Mac roulent le long de ses joues. Le sang de Jo se répand partout sur les vêtements de Mac et sur son visage, mais il ne peut se résoudre à la lâcher. Mac culpabilise d'être arrivé trop tard et se juge aussi coupable que Stanley du décès de Jo.


La police intervient.


Mac a tué un homme et repart avec les menottes aux poignets. Les services sociaux prennent en charge Elie.


FIN  
_________________


Merci ZEL


RST un jour...RST toujours


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topicReply to topic rochelle redfield Forum Index Triologies
Page 5 of 6 Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Jump to:  
 
All times are GMT + 1 Hour

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group