rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 49, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées LADY GABY
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 17:22 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Chapitre 8:




Christian et Johanna ont une explication déchirante. Depuis, ils s'évitent. L'un n'ayant pas accepté d'être laissé pour compte, l'autre ne sachant pas quoi faire.


Aujourd'hui, c'est Bénédicte fête ses 37 ans. José avait l'intention de la demander en mariage, mais le retour de Johanna dans la bande, ne risque t-il pas de le perturber?


Hélène a commencé à prendre contact avec ses parents, en vue de la cérémonie. Parallèlement les derniers essayages et modifications de leurs tenues de mariage, rend le couple euphorique.


Johanna arriva hésitante devant la porte de chez son amie, des flashs de sa relation avec José lui revinrent en mémoire. Décidément revenir sur Paris la rendait nostalgique. Elle essuya une larme du revers de la main, toqua à la porte, enfourna ses mains dans les poches de son manteau et attendit.


La porte s'ouvrit, elle se retrouva nez à nez face à José, qui bien que prévenu de son arrivée, sembla se figer. Après un moment d'hésitation, il la prit dans ses bras, l'embrassa sur le front et lui murmura un « c'est bon de te revoir ! ». Il la fit entrer à l'intérieur. Les autres étant déjà là, vinrent la saluer sauf Christian qui resta en retrait, lui fit signe de la main. Elle lui sourit, mais son regard s'assombrit quand Angèle s'approcha de Christian avec un verre de jus d'orange et l'embrassa sur la joue du bout des lèvres.


Bénédicte découvrit ses cadeaux au fur et à mesure. Seul José n'avait pas encore remis le sien, il tenait l'écrin dans la main, jeta un regard sur Johanna qui, elle, regardait Christian tristement. Il regarda Bénédicte qui lui sourit, il lui sourit en retour se leva, fit le tour de la table, embrassa Bénédicte sur le front, lui murmurant à l'oreille un « je t'ai pas oublié mais j'attends qu'on soit seuls ! » , passa prés de Johanna posa une main réconfortante sur son épaule et apostropha Christian :


  • Tu aurais quelques minutes pour moi ?
  • J'arrive !



Christian s'excusa auprès d'Angèle et rejoignit José sur la terrasse. Ce dernier était assis, verre à la main. Christian s'assit à son tour, regardant le paysage.


  • Je vais demander Bénédicte en mariage !



D'abord surpris par un tel aveu, Christian le félicita d'un sourire et lui demanda :


  • Pourquoi tu me le dis à moi ? C'est Nico, ton confident d'habitude !
  • J'aime bien changer ! Plus sérieusement, tu as été honnête envers moi, en m'avouant ton aventure avec Bénédicte il y a quelques années et ça , pour moi, ça n'a pas de prix ! J'ai choisi de ne pas t'en vouloir parce qu'à l'époque on était jeune et con ! Je passais mon temps à courir les filles et toi, tu as été là pour elle, je ne lui en veux pas non plus ! Si je t'en parle de mon intention de l'épouser, c'est parce qu'il y a Johanna...

Christian se crispa, mais ne dit rien. José le remarqua et poursuivit :


  • Avant Béné, Joh est la seule que j'ai demandé en mariage et avec j'envisageais de fonder une famille, mais tu as débarqué...
  • José...
  • Laisse-moi finir ! C'est arrivé et voilà ! Depuis le départ de Joh, tu ne sais plus où tu vas, je m'inquiète. Elle est revenue et vous êtes malheureux comme des pierres, va la voir !
  • C'est déjà fait ! Tu sais pourquoi elle est partie ?
  • Pour John WONDER...

Christian fit non de la tête, avoua entre amertume et colère. Ses mains en tremblèrent encore :


  • Pour se battre contre un cancer, elle ne voulait pas de moi à ses côtés, elle l'a préféré à moi !



José encaissa la nouvelle. Un silence s'installa entre les deux hommes :


  • C'est douloureux pour une personne de voir son entourage vivre avec la peur de la perdre à tout moment... Si elle est partie aux USA, c'est parce qu'affectivement elle l'y est liée, mais pas autant qu'avec nous, tu comprends ?



Christian le regarda perdu. José poursuivit :


  • La grande hantise de Johanna a toujours été de perdre l'un de nous ou d'infliger une souffrance trop grande, voire de devenir une charge à nos yeux ! Je conçois que le fait que ce soit John qui était là à ta place, te blesse, comme moi d'ailleurs ! Seulement, ne lui veut pas ! Elle a fait par amour même si c'était maladroit...



Christian sembla réfléchir et conclut :


  • Tu as surement raison ! Peut-être qu'elle aurait dû rester avec toi finalement ! Je n'ai jamais su l'aimer correctement et pourtant, je peux mourir pour elle, mais ça elle ne croira jamais !



Christian s'en alla, laissant José méditer.


Ce dernier sourit confiant :


  • Pfff, tu es un imbécile Christian ! Tu ne sais pas ce que tu perds!



Bénédicte observa la scène qui se jouait devant elle, José et Johanna en train de danser et de rire. Elle eut un pincement au cœur en se demandant si José avait fait le bon choix. Léa, sa fille, vint la rejoindre.


  • Tiens, Maman, Mon cadeau !
  • Merci !



Bénédicte ouvrit la pochette où se trouvaient des croquis de dessin d'elle avec José. Elle regarda sa fille, lui sourit et lui fit les bises.


  • Tu sais, maman, quand j'étais petite je ne comprenais pas pourquoi il n'y avait pas Papa avec nous et aujourd'hui je souhaite que tu sois heureuse avec José...



Léa regarda en direction de José et Johanna et demanda à sa mère :


  • Tu es inquiète ?
  • De quoi ?
  • Je ne suis pas idiote ! Tu peux me le dire ?
  • C'est vrai... Il l'aimera toujours...
  • Comme il t'aime toi !



  Hélène et Jeanne discutèrent tranquillement, malgré l'ambiance festive. Jeanne se demandait si Hélène était vraiment comblée avec Philippe et lui enviait son bonheur :


  • Tu as vraiment un homme charmant !
  • Oui, c'est vrai... Philippe est super !



Elle eut un sourire radieux en voyant l'intéressé en grande conversation avec Laly, Stéphane, Angèle et Christian. Elle reporta son attention sur Jeanne, celle-ci semblait triste.


  • Qu'est-ce qui ce passe ? C'est Nicolas ?
  • Il est insupportable en ce moment, il ne me regarde même plus et ne cesse d'être obsédé par ta relation avec Philippe !



Hélène sentit son cœur faire un bond, mais sentit aussi la colère montait en elle. Colère qu'elle tenta de maitriser et dit froidement à Jeanne :


  • Tu lui diras que son attitude ne me ramènera pas vers lui ! J'aime Philippe, Nico a eu sa chance et n'a pas su me garder ! Je n'allais pas passer ma vie à le pleurer !
  • Tu es sure que tu ne fais pas une erreur ?
  • L'erreur que j'ai faite c'est d'avoir passer des années à l’espérer, à le pleurer et d'avoir mis ma vie en suspend pour lui !
  • C'est drôle, toute la bande voit votre couple en idéal.
  • Mon couple avec Nicolas n'est pas idéal, Jeanne ! Nicolas m'a aussi trompé, comme Christian vis à vis de Joh ou José vis à vis de Bénédicte, à l'époque de la fac et bien après. Cela rassure les autres de penser qu'on formait le couple mythique ! Mais pour moi, le couple mythique ce n'était pas celui que je formais avec Nicolas !
  • Tu ne l'aimes plus ?
  • Il a compté pour moi et comptera toujours, mais tu peux dormir tranquille, je ne serai plus une menace pour votre couple.



Hélène se leva et rejoignit Johanna qui s'était éclipsée sur la terrasse.


Jimmy s'approcha de Jeanne et lui tendit un verre qu'elle but d'une traite. Nicolas était avec José en train de râler sur Philippe qui racontait à ses amis ses aventures dans l'humanitaire :


  • Non, mais écoute-le, c'est Highlander à l'entendre ! Il a tout vécu ! Moi aussi, je fais de l'humanitaire : je suis psychologue, superhéro et j'ai un pied dans le social !
  • Nico...
  • Quoi, c'est pas vrai ? Combien de fois j'ai écouté vos états d’âmes, combien de personnes, j'ai sauvé et combien de fois je vous ai aidé quand vous étiez dans la merde ?
  • Nico, tu as fait ton choix ! Alors laisse Hélène tranquille !
  • Je m'en fous d’Hélène...
  • Mais tu n'arrêtes pas de t'en prendre à son mec !
  • Tu ne vas pas me dire que voir Johanna mettre Christian sur un piédestal, ça ne te fait rien ?
  • Je suis avec Béné et suis très heureux !
  • Mais bien sur, alors pourquoi tu ne lui as pas encore fait ta demande ?



Nicolas désigna du doigt l'écrin que son ami tenait nerveusement dans sa main droite. José sursauta, il est vrai que revoir Johanna le troublait, mais... Il fallait qu'il sache où il en était...


Plus tard dans la soirée :


Jeanne arriva enfin sur la péniche, elle se tourna vers Jimmy le remercia d'un sourire et ce dernier s'en alla. Des larmes purent enfin couler librement sur ses joues. Même si Hélène semblait être passée à autre chose, elle savait que Nicolas n'avait pas choisi.


Christian consolait Angèle : cette dernière ne parvenait plus à faire confiance à un homme, en ses gestes depuis l'histoire avec son ancien patron. Il avait fait preuve de patience et tendresse, mais du côté de la jeune femme, plus rien allait.


  • J'ai essayé, je te le promets... sanglota bruyamment Angèle
  • Chut, ce n'est pas grave ! Je ne t'en veux pas ! Je pense que ta décision est nécessaire !
  • Mais je t'aime, moi !
  • Angèle, écoute ! Je ne suis pas là pour te forcer et te dégoûter, je ne pourrai pas ! Vu le traumatisme que tu as subi, notre séparation te fera du bien !



Johanna était dans sa chambre d'hôtel, elle était mal. Des flashs de la soirée en compagnie de José lui revinrent en mémoire :


Flash durant la soirée :


Ils étaient en train de danser et elle cherchait le regard de Christian. Elle aurait voulu lui parler. Elle se mordit la lèvre reporta son attention sur José. Il semblait la dévorer du regard. Elle fut gênée d'en être flattée. Elle se perdit elle aussi dans ces yeux, avant de sentir le regard de Bénédicte sur eux. Reprenant contenance, elle demanda tout sourire :


  • Alors beau brun, que me vaut l'honneur de cette danse ?
  • J'aime pas voir une belle femme triste et seule ! (Elle éclata de rire) Tu sais Johanna, tu m'as manqué !
  • Toi aussi !
  • Mais pas autant que lui...
  • José, qu'est-ce qui te prend ? Tu es avec Bénédicte, voyons !
  • Et lui avec Angèle ! S'il n'était pas revenu, on serait marié !
  • C'est possible !
  • On était tellement heureux !
  • José, écoute je suis mal à l'aise de parler de notre histoire !
  • Mais...
  • On a eu une belle histoire c'est vrai, on serait peut-être marié aujourd'hui, mais Christian, j'ai toujours essayé de l'oublier, mais c'est mon cricri d'amour... José, tu as été le seul à tenir tête au fantôme de ma relation avec Christian, avec toi, j'ai redécouvert l'amour et je te remercierais jamais assez, seulement par respect pour Bénédicte, je veux que tu évites de parler de notre couple !

Elle ressentit le besoin de s'aérer et le laissa planter-là pour rejoindre la terrasse.


Elle soupira. Son histoire avec José était simple et tendre. Quant à son histoire avec Christian était compliquée et intense. Avec José, elle n'avait jamais eu d’inquiétudes et de surprises, tout avait été parfait. Avec Christian, elle ne savait jamais ce qui se passerait, il était si imprévisible, tout pouvait changer d'un moment à l'autre.


  • Je t'aime... Encore... pourtant...



Elle prit une feuille et un stylo, un sourire aux lèvres...


José entra dans un immeuble, prit l'ascenseur et toqua à une porte . Parallèlement, Christian gara sa moto et entra dans un immeuble, prit les escaliers et toqua à une porte.


Angèle frappa hésitante à une porte...


Johanna sursauta qui pouvait la déranger à cette heure-ci ?
_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Lun 29 Juil - 21:58 (2013); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Sep - 17:22 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 19:04 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Génial ce nouveau chapitre mais comme d'hab Gaby, je vais me faire la correctrice, lol

"Cela rassure les autres de penser de qu'on formait le couple mythique ! Mais pour moi, le couple mythique ce n'était pas celui que je formais avec Nicolas !"
 Je crois que tu as oublié le "nous".
 
Et le mot "désvorer" sans " s " serait mieux.

Gros bisous et merci pour ce merveilleux chapitre quand même, car tu as réussi à me faire verser des larmes pendant la discussion entre José et Christian. Tellement c'était émouvant!!!!


_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 19:25 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Les choses ne sont décidément pas simple pour aucun d'entre eux : entre José qui semble avoir des regrets vis-à-vis de Johanna, Nicolas qui est jaloux de Philippe, Jeanne qui s'en rend compte, Christian qui est encore déstabilisé par la révélation de Johanna, etc.

Le "jeu" des portes à la fin m'intrigue...Vivement la suite Very Happy
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 21:40 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Très beau chapitre. Ca va pas être compliqué tout ça...
_________________


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Jeu 4 Oct - 13:37 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

J'ai rattrapé mon retard et j'aime toujours autant ton style et tes idées. Comme l'a dit Séverine, on s'y croirait ! Excellente fin de chapitre.  Okay
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 16:01 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Chapitre 9 :






« José ? »


La jeune femme s'écarta pour laisser entrer son ami.


« Il faut que tu m'aides ! »


Elle referma la porte derrière elle.


Parallèlement :


« Christian, mais que fais-tu là ? »


Le jeune femme fut tellement surprise, qu'elle mit un moment à réagir :


« Excuse-moi, entre ! »


Christian hésita un moment, puis entra...


Au même moment, Angèle sourit gênée :


« Je peux rentrer, je dois vous parler ! »


La jeune femme, bien que surprise l'invita à entrer.


Johanna se doutait que la visite de ce soir, ne serait ni facile pour elle, ni pour la personne en face. Cette dernière sortit de son sac un CD et le posa sur la table en face de Johanna. L'américaine prit le CD entre les mains regarda Angèle, mais celle-ci commença à parler :


  • Je ne suis pas ici en tant qu'employée et d'ailleurs je vous donne ma démission !




Elle posa sur la table, une enveloppe.


  • C'est une copie, le recommandé partira demain... Je ne peux plus travailler avec vous, comme vous ne voulez pas travailler avec moi ! Quoi de plus de normal, j'aime Christian et vous aussi... Je l'ai toutefois quitté, car depuis l'incident avec monsieur Barnier, je me sens mal, sâle et je n'ai plus confiance en l'autre et en moi. Christian bien que patient, ne mérite pas cela.

[*]Angèle, écoutez...
[*]Lorsque je l'ai rencontré il y a deux ans...



Pendant ce temps, Christian qui était entré, suivi la mystérieuse jeune femme en tenue légère. Il était mal à l'aise, mais le cacha et attendit. Un homme se présenta à lui. Cette homme donna des billets à la jeune femme qui partit sans rien demander d'autre. Christian, fixa la porte quelques secondes, avant de reporter son attention sur l'homme en question, le regard déterminé, il lui demanda :


  • Qu'est-ce que tu as pour moi ?

[*]Mon petit Rocquiert, je savais que j'arriverais à te convaincre !



Flash back (deux ans et six mois plus tôt)

Angèle était dans le métro, casque sur les oreilles, lorsque 4 jeunes entrèrent visiblement défoncés et saoûls. Ils commencèrent à crier et à importuner une femme d'un certain âge :


  • Alors Mamy, on a fait les courses ?

[*]Allez vous-en, bande de mal élevés !
[*]Vous entendez ça, les mecs, on est mal élevés !



Le gars qui s'était assi à côté de la vieille dame, se mit à rire, but une gorgée et fit sentir son haleine à la vieille qui détourna sa tête dégoûtée. Elle voulut se lever à l'aide de son déambulateur, mais l'un des jeunes, le lui mit hors de portée et le faisant rouler à travers le métro. La vieille tomba sur les genoux et pleura, tandis que les jeunes rigolaient. Angèle hésitante et tremblante, s'approcha de la vieille dame et cria à l'attention des voyous :


  • Laissez-la tranquille !

[*]Tiens, tiens, on veut jouer les justicières ?
[*]Foutez-le camp !



Angèle sentait son cœur battre à tout rompre, elle regarda autour d'elle, il n'y avait pas grand monde, mais personne ne semblait vouloir les aider.

Le déambulateur arrêta sa course, se heurtant à un homme assi sur un siége du métro qui releva la tête et vit la scène :


  • Hey, les jeunes, venez par là ! J'en veux bien aussi de votre remontant !

[*]Toi, tu es un mec cool !



Les jeune délaissèrent leurs proies et rejoignirent l'homme en question.


  • Alors, mec tu t'appelles comment ?

[*]Je m'appelle pas, j'ai pas de téléphone ! Tu as quoi sur toi ?
[*]Coke !



L'homme eut un mauvais sourire à cette évocation de souvenir. L'un des jeunes lui tendit un sachet, quand le leader l'interrompit :


  • Tu es fou ? On sait pas son nom, c'est peut-être un flic !

[*]Personne, mon nom c'est personne !
[*]Ouais c'est ça !



Le jeune sortit un cannif, ses copains firent de même. Le métro s'arrêta et l'homme profita de l'effet de surprise pour arracher le sachet des mains et sortir.


Retour au présent, José entra :


  • Je ne te dérange pas ?

[*]Non, Philippe est sous la douche. Que puis-je pour toi ?
[*]Tu vas vraiment te marier avec lui ?
[*]Ecoute, José, je sais que tu aurais voulu que j'épouse Nicolas, mais il ne me l'a jamais demandé...
[*]Tu ne lui en as pas laissé le temps...
[*]Ne mens pas ! Tu sais très bien ce qu'il en est ! Il voulait épouser Jeanne et un enfant de Jeanne ! Moi, il me les a refusé !!!
[*]Mouais... En fait, si je suis là c'est à cause de...
[*]… Johanna ! Tu n'es pas très discret quand tu dévores une femme des yeux, même Bénédicte l'a remarqué !
[*]Bénédicte ? Oh mais quel con !



Il se leva, se frappa le front avec la paume de la main. Il se rassit en face d'Hélène lui prit les mains :


  • Je te jure, je n'ai pas fait gaffe ! Johanna était tellement belle et ce crétin de Christian, tellement fière. J'aurai été lui, je l'aurai embrassé sans hésité, elle n'attendait que ça !

[*]José, que tu désires Johanna c'est une chose ! Mais Christian n'est pas toi, il a certes beaucoup changé, mais reste toujours très fière quand il s'agit de Johanna et elle le sait ! Et c'est pour ça qu'elle l'a aimé...
[*]Et qu'elle l'aime toujours... Je me sens con!
[*]Ne joue pas avec Bénédicte, sous prétexte que Johanna soit libre ! Elle t'aime et elle a mis beaucoup de temps à nouveau croire en vous ! Alors sois honnête envers elle, mais surtout envers toi-même, tu lui dois au moins ça !
[*]Merci, ma belle !

Retour au flash :


Le hasard voulut qu'Angèle sortit au même moment. Les jeunes sortirent à leur tour, prirent Angèle en joug, celle-ci se mit à trembler et à pleurer.


  • Pitié, ne me tuez pas !

[*]Tais-toi !
[*]Je ne veux pas mourir !



L'homme en face, leva les mains, tenant le fameux sachet dans sa main gauche. Angèle se sentait partir, complétement paniquée et ne cessait de répéter qu'elle ne voulait pas mourir. La crise d'angoisse la saisit, elle commença à avoir de mal à respirer. L'homme en face d'elle, lui sourit :


  • Calmez-vous, Mademoiselle ! Regardez, je suis calme, moi !

[*]Vous êtes comme eux, un drogué, alors pourquoi j'aurai confiance en vous ?
[*]Je m'appelle Christian et je ne voudrais pas qu'une jolie femme tel que vous meurt à cause de l'inconscience de ces jeunes !


Les jeunes ne comprenaient pas comme cet homme pouvait faire comme si de rien était. Le leader s'énerva :


  • Rends-nous le sachet ou je la bute !

[*]Tiens !



Christian lança le sachet et les jeunes coururent le rattraper, mais Christian l'avait lancé suffisamment loin pour qu'il attérisse sous les roues d'une voiture qui le déchira en roulant.


  • Le con, il va me le payer !


Une voiture de flics qui passait par là, fit que les jeunes prirent la fuite.


Angèle se tourna vers son sauveur, malgré lui. Ce dernier était sur le sol inconscient. Elle se précipita vers lui :


  • Christian, vous m'entendez ?




Ce dernier ouvrit péniblement les yeux et porta sa main au visage d'Angèle et sourit :


  • Oh, un ange !




Et sombra une nouvelle fois dans l’inconscience. Quand il se réveilla 72 heures plus tard à l'hôpital, Angèle était là. Il avait fait un coma éthylique due à une trop grande consommation d'alcool et Angèle apprit que lors de leur rencontre, il rentrait à Paris après être parti au Texas pour retrouver une certaine Johanna, mais que celle-ci avait choisi de vivre un autre.


Christian et Angèle se rapprochèrent doucement. Et Angèle se fit la promesse d'être toujours là pour lui, mais Christian continua ses déboires.




Fin du flash :


  • L'homme que j'ai rencontré était brisé et meurtri ! Mais je suis tombée amoureuse de lui ! J'aurai tellement voulu qu'avec moi, il vous oublie ! Alors oui, je suis jeune et il pourrait être mon père, mais l'amour ça ne se commande pas ! Je sais aussi que pour lui, j'étais celle qui lui donnait une raison de s'accrocher et de croire en lui, il a besoin de reconnaissance et de confiance en lui ce qu'il a perdu quand vous êtes partie...

[*]Je n'avais pas le choix !
[*]Ce n'est pas mon problème ! Si vous l'aimez, battez-vous, sinon laisse-le vivre en paix !



Angèle se leva , salua Johanna et referma la porte derrière elle.


Johanna se leva, prit le CD et l'inséra dans son ordinateur. Une musique se fit entendre et la voix de Christian chanta. Au fur et mesure des paroles, Johanna pleura. Comment allait-elle faire ?




Plus tard, Angèle sonna à une porte, une femme qu'elle ne connaissait pas vêtue d'une chemise de nuit et robe de chambre lui ouvrit :


  • Heu... Excusez-moi, j'ai dû me tromper !




La voix d'Ingrid se fit entendre :


  • Qui a sonné, Mylène ?




Ingrid se présenta à la porte et offrit un sourire chaleureux à Angèle :


  • Angèle ? Ne reste pas planter devant la porte, entre !

[*]Je ne veux pas t'embêter !
[*]Sotte, entre !



Angèle entra. Ingrid fit les présentations et Angèle lui annonça qu'elle cherchait du boulot et un endroit où dormir...




Brigade des stupéfiants (Paris) :




Un téléphone portable se mit à sonner :


  • Allo... Beau travail... Je finis mon service, on se capte demain ! Comme d'hab, tu me fais un rapport. Hey, surtout pas de prise de risque inutile !




Il raccrocha. Un homme frappa et entra :


  • Capitaine ?
  • Oui ?

[*]On stagne, la santé publique nous met la pression: des jeunes arrivent à se procurer cette saloperie et on ignore comment et par qui! Ca fait le vingtième qui en est mort !
[*]T'inquiète je suis sur le coup ! [*]Vous avez quelque chose de neuf?[*]Un homme de quarante ans, ancien drogué...[*]

Le lendemain, Hélène, Philippe, Jeanne et Nico prenaient leur petit déjeuné au restaurant de José et Bénédicte. Quand Christian, Laly et Johanna arrivèrent en même temps.


- Salut! Salua les quatre personnes à table.

- Salut! Répondirent Laly et Johanna.  


Nicolas regarda Christian, le teint livide, les yeux rouges:


- Chris?


Ce dernier s'assit , visiblement un courrier recommandé entre les mains.


- Angèle m'a quitté et j'ai des soucis d'argent, la poisse! Il faut que je trouve un boulot stable en plus de vendeur de disque!
- Tu peux bosser avec moi, si tu veux, vu qu'Angèle a démissionné!
- Johanna, réfléchis! Je n'aime pas être enfermé et je n'ai aucune compétence administrative! Le secrétariat c'est pour les gonzesses!
- C'est bon, ne t'énerve pas! Je n'ai pas réfléchi!
- Tu peux bosser avec Jeanne et moi, comme mécaniciens et organisateurs de croisière.
- Si c'est pour t'entendre dénigrer Philippe et tes reproches à Hélène parce qu'elle a su choisir lui plutôt que l'indécis que tu es, ça ne m'intéresse pas! D'ailleurs, comment fait Jeanne pour te supporter, ça doit l'épuiser?
- Il est de bonne humeur aujourd'hui, Christian!
- Et toi, José, n'en rajoute pas! Tu n'as pas arrêter de déshabiller MA Johanna du regard le jour de l'anniversaire de TA Bénédicte!!!
- Heu... On s'est expliqué, Christian, mais c'est gentil!


Christian se leva visiblement furax. Laly soupira:


- Dommage, j'aurai eu besoin d'un photographe pour m'accompagner pour mes reportages...
_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Dim 15 Oct - 14:49 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 17:57 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

 Je retrouve bien le caractère de Christian!!! et surtout cet instinct de propriété concernant Johanna c'était, c'est et ça restera sa Johanna!!!!

En tout cas je ne regrette pas l'attente pour ce super chapitre!!!!

Bravo!!!!!!!  J ' ADORRRRRRRRRRRRREEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 18:08 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Super chapitre. On reconnait bien le caractère de Christian là. J'adore !
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 18:19 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Ben voilà, le Cricri se réveille enfin Mr. Green
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
clary
Adult RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 964
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 10:01 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

le Cricri redevient Cricri Very Happy
c'est une excellente chose, ça fait plaisir
_________________

Merci beaucoup Kimmy !!! le couple de rêve !!


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 11:05 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

CHAPITRE 10



Johanna sentit son cœur bondir de joie, lorsque christian affirma qu'elle était SA Johanna. Mais lorsque ce dernier s'en alla, son sourire disparut. Son regard fut attiré par le recommandé qu'il avait oublié...


Christian s'enferma dans les toilettes pour évacuer son stress, son téléphone sonna :


  • Allo... Et vous croyez que l'argent tombe du ciel ? … Je suis au chômage, Pôle Emploi vient de me mettre en fin de droit... Ecoutez, vous les banquiers, vous êtes tous des requins !!!



Il raccrocha de rage. Son regard croisa son reflet dans le miroir.


  • Et dire qu'à 20 ans, j'étais persuadé de devenir une rock star, pfff ! Pathétique, mon pauvre Christian ! Tu as 40 et non seulement tu es un loser, mais en plus tu n'as plus un rond !
  • Christian ?



La voix de Nicolas se fit entendre.


Il se décida à sortir des toilettes.


  • Quoi ?
  • Pourquoi tu ne nous as rien dit ?

C'est là qu'il vut le recommandé dans la main de Nicolas. Derrière lui, se trouvait le reste de la bande, sauf Johanna. Christian ne supportant pas tous ces regards sur lui, arracha le recommandé des mains de Nicolas et s'appréta à s'en aller quand il se retourna :


  • Je veux pas de votre pitié !
  • Ce n'est pas de la pitié, mais de l'amitié ! Corrigea Hélène.
  • Laisse-nous t'aider ! Poursuivit José.
  • Ecoutez, quand je suis parti il y a presque 20 ans, j'étais con !
  • Nous, on t'a pardonné ! Tenta Hélène.
  • Moi, pas ! Assèna Christian. Je ne le mérite pas.



Pendant ce temps, Johanna entra dans une agence et se présenta au guichet :


  • Mademoiselle, Mc Cornick, je voudrais voir le directeur !
  • Monsieur le directeur est en rendez-vous !



Johanna rapprocha dangereusement son visage de la guichetière :


  • Ecoutez, mademoiselle, le coup du filtre, je connais, je suis moi-même PDG ! Vous allez être très gentille et demandez à votre dirlo de bouger ses fesses pour me recevoir... Tout de suite !



Brigade des stup' (Paris) :


Dan, capitaine, venait de recevoir le rapport sur l'enquête de voisinage que le service de renseignements avait effectué et autres informations, sur la personne qui l'intéressait.


Il ouvrit le dossier, une photo de Christian s'échappa, il la regarda et feuilleta le reste...
_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Lun 29 Juil - 22:00 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 22:38 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Très bon chapitre.
_________________


Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 17:31 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Que j aime ce Christian la  Mort de Rire

Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 21:51 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

CHAPITRE 10 suite



Le soir venu, Johanna sortit de l'entreprise. Angèle travaillait encore pendant deux mois, durée du préavis. Néanmoins, leurs rapports demeuraient tendus. Johanna avait beau essayer de se raisonner, à chaque fois, qu'elle voyait Angèle, elle se rappelait ce qu'elle avait perdu : son cricri d'amour.
Et face à la jeune femme, bien que celle-ci soit séparée de Christian, la téxane se sentait menacée : vieille, indésirable et coquille vide.
Depuis qu'elle avait eu son cancer, se rajoutant à sa stérilité, elle était persuadé qu'elle était une « moitié de femme ». Elle avait couché avec John pendant qu'elle était aux Etats-Unis pour se prouver qu'elle était encore une femme, mais elle n'avait ressenti ni envie ni plaisir, pire une fois seule, elle en avait pleuré comme jamais.
Maintenant qu'elle était sur Paris, elle se demandait ce qu'il en était d'elle, de sa vie de femme, de sa relation avec Christian.


« Tu n'as pas arrêter de déshabiller MA Johanna du regard... »


Au souvenir de cette phrase, un sourire radieux vint illuminer le visage de Johanna. Elle se sentait bête, car elle savait bien que Christian lui en voulait encore, elle voulait y croire.


Lorsqu'elle arriva à son hôtel, elle reconnut de suite son scooter. Son coeur se mit à battre la chamade :


« Pauvre idiote, on dirait une ado ! »


Elle soupira.


Et alla à sa rencontre :


  • Christian ? Que fais-tu là ?
  • Je voudrais te parler, mais dehors j'ai froid !

Johanna ouvrit la porte de sa chambre et s'y engouffra. Elle enleva sa veste, lorsqu'elle se retourna, elle se rendit compte que Christian était toujours dans le couloir, visiblement mal à l'aise et hésitant. Johanna surprise dans un premier temps, joua la provocation :


  • Tu as peur que je te saute dessus ou quoi ?
  • Désolé !
  • Ça ne me déplairait pas !



Christian toussota, s'assit en face d'elle les mains jointes et planta son regard sérieux dans le sien :


  • Moi non plus, tu as eu, as et auras toujours ce petit truc qui me ramènera jusqu'à tes mains!



Johanna retint son souffle devant le regard de Christian.


Puis son détournant son regard d'elle et il ajouta :

  • Mais ce n'est pas la raison de ma visite... Je suis au courant de ce que tu as fait pour moi ! Je ne sais pas comment le prendre. Je n'ai jamais voulu d'histoire d'argent entre nous et je tiens à te rembourser dès que possible !
  • Laisse Christian ce n'est pas important !
  • J'y tiens et ce n'est pas négociable !



Il se leva, s'approcha d'elle, se pencha et l'embrassa sur le coin des lèvres.


  • Je viens de me séparer d'Angèle, par respect pour vous deux, je ne veux rien précipiter et je veux d'abord régler ma dette envers toi, avant d'envisager quoique ce soit ! Tu m'as blessé quand tu es partie, tu sais ! Et ça, j'ai un peu de mal à avaler, il me faut du temps !
  • Mais Christian, je...
  • Je n'aime pas te voir pleurer, mais ne demande pas de te mentir !



Des larmes roulèrent sur les joues de Johanna, il effaça avec son pouce, mais s'éloigna vers la sortie.


José faisait la cuisine quand Léa monta précipitamment dans sa chambre. Aprés une hésitation, il monta à son tour, arrivé devant la porte, il entendit des sanglots. Il se décida à entrer :


  • Qu'est-ce qu'il y a Léa ?
  • Casse-toi, je ne veux voir personne !
  • Mais pourquoi pleures-tu ?
  • Mèle-toi de tes affaires, tu n'es pas mon père !



La patience de José s'effondra, il attrapa Léa par le bras et l'obligea à lui faire face :


  • Tu arrètes tes caprices et tu me dis ce qui se passe !!!

Léa capitula. Elle s'assit sur le lit et dit simplement :


  • Je suis amoureuse, mais il ne me voit pas !



José s'assit à côté d'elle, la prend dans ses bras et lui dit :


  • ça arrive, c'est dur, mais ça passe !
  • C'est gentil de m'encourager ! Lui répondit la jeune fille ironique.
  • Essaie de lui parler !
  • Tu crois ?



Deux semaines passèrent et Angèle vivant avec Ingrid prit conscience que Mylène et elle ne sont pas seulement amies. Du coup, la jeune femme voit les choses d'un autre oeil, n'appréciant pas certaines remarques de Mylène, c'est entre quatre yeux qu'elle dit à Ingrid :


  • Que tu tapes des femmes, ça te regarde, mais franchement évites de m'infliger ça !
  • Attends, Angèle, tu es chez moi, je te signale ! J'invite qui je veux !



Ingrid quitta l'appartement furieuse, laissant Angèle pleurait. Elle ne se reconnaissait plus, elle était jalouse de Mylène et d'Ingrid, mais que lui arrivait-il ?


  • Alors, les filles, on se balade ?



Instinctivement, Ingrid qui tenait Mylène par la main, fit bouclier devant Mylène. Ces quatre hommes les avaient observées toute la soirée, elles venaient de quitter le bar.


  • Allez, embrassez-vous les gouines !
  • Cassez-vous !

Les quatre hommes les encerclèrent...


La police venait d'arrêter des trafiquants de drogue, Dan leva son pouce à l'attention d'un scooter en arrêt plus loin. L'homme rabaissa son casque et s'en alla...
_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Lun 29 Juil - 22:06 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 23:41 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Mais qui est cet homme qui s'en va???? Qui renseigne la police??? Et pour quelle raison???

Je suis pressée d'avoir une suite pour le savoir!!!!
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:49 (2018)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum LADY GABY
Page 3 sur 11 Aller à la page: <  1, 2, 3, 49, 10, 11  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com