rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version)
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées LADY GABY
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 27 Aoû - 22:39 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

c'est rectifié merci^^
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Aoû - 22:39 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 02:43 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Excellente suite ! Mention spéciale pour l'histoire de Laly, un passage très dur et bien écrit. Je ne l'appréciais déjà pas des masses le Seb mais alors là... quel odieux personnage !  Evil or Very Mad
J'aime aussi beaucoup les explications de Jeanne, un récit très touchant.
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 11:21 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

J'aime beaucoup cette partie consacrée à Laly. Je ne suis pas fan de ce personnage mais le comportement de Sébastien a son égard la rend plus humaine et permet de comprendre mieux ce qu'elle est devenue!
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 12:46 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Merci^^ Je trouvais l'idée de JLA un peu tiré par les cheveux, dans la mesure où elle adore son fils dans lvdla, elle n'aurait pas pu se séparer de lui pour des raisons pro, alors j'ai pensé à autre chose d'un peu plus réaliste à mon sens
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 23:25 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Chapitre 5:



Elle tenait la main de celui qui partageait sa vie depuis quatre ans maintenant. Elle était heureuse et en paix. Elle allait se marier dans trois mois, qui l'eut cru? Elle qui avait passé la moitié de sa vie à ne vivre et respirer que pour un homme qui ne l'aimait pas assez pour l'aimer sans barrières, avait fini par s'ouvrir à un autre.



  • Hélène?

[*]Oui, mon amour?
[*]Tu étais partie où dans tes pensées?
[*]Je pensais à toi!



Il lui sourit, rassuré. Ses yeux pétillaient du bonheur quand elle le regardait. Il l'aimait cette femme, mais il avait peur qu'en revenant ici, la nostalgie la rattrape et qu'elle ne le quitte pour lui!


  • Johanna m'a appelé, elle revient sur Paris pour ses congés!
  • C'est super, ça! Tu voulais qu'elle soit ton témoin à notre mariage, je pense que ça tombe bien!

[*]Oui, enfin... Il faut que j'en parle à Christian, car il vit très mal son départ!



Le regard de la jeune femme s'assombrit, elle se mordit le bout du pouce, anxieuse. Son compagnon passa un bras autour d'elle, pour la réconforter:


  • ça va aller! Christian a sûrement refait sa vie et est peut-être passé à autre chose... Elle vient avec son gars?

[*]Je ne sais pas! J'ai pas voulu le savoir!



Elle arriva enfin devant la péniche de Nicolas. Son coeur se crispa à ce souvenir de celui qui ne lui avait jamais parlé de mariage et lui avait refusé un enfant, alors qu'il avait donné un enfant à Jeanne et lui avait fait aussi sa demande, mais voilà un tragique accident avait arraché Jeanne à Nicolas. Hélène avait fini par penser que si ça n'avait pas marché entre Nicolas et elle, c'est que sa place n'était pas avec lui, le souvenir de Jeanne étant trop présent.


Elle vit une jeune femme brune sortir de la péniche, vêtue d'une chemise d'homme et d'un pantalon blanc. Elle sursauta et ses yeux s'écarquillèrent d'effroi et de surprise, quand elle reconnut la jeune femme:


  • Jeanne? Cria-t-elle sans s'en rendre compte.




Le temps se figea quand leurs regards se croisèrent enfin.


Hélène pâlit, avala difficilement sa salive. Sa main chercha instinctivement la main de son compagnon. Elle inspira un bon coup et la couple s'avança en direction de la jeune femme. Elles se sourirent et s'enfreignirent. Jeanne allait commencer à s'excuser et s'expliquer quand Hélène la coupa net:


  • Ne me dis rien! Je suis heureuse de te revoir!

[*]Moi aussi! Tu me présentes?
[*]Oh pardon, je manque à tous mes devoirs! Jeanne voici Philippe, mon fiancé! Et mon chéri voici Jeanne!
[*]Jeanne... Je croyais...



Il n'insista pas d'avantage, serra la main de Jeanne, lui offrant un sourire chaleureux. Nicolas sortit de la péniche, lorsqu'il vit Hélène et Jeanne, son cœur s'affola. Lorsqu'il Hélène embrassait cet homme, il détourna le regard, prit sur lui et alla saluer le couple.


Puis Hélène proposa de se donner rendez-vous avec la bande le lendemain au restaurant de Béné et José. En attendant, Jeanne et Nicolas lui firent promettre de garder le silence.


Angèle courrait les rues de Paris, en larmes, dégoûtée et perdue. Dire que Christian l'avait prévenue, elle se sentait mal, sale et humiliée. Elle ne savait pas où aller. Elle ne pouvait pas rentrer chez elle, car elle devrait admettre qu'elle avait fait preuve de naïveté et il se moquerait d'elle. Un klaxon de voiture la fit sursauter de peur. La conductrice abaissa sa vitre:


  • Ben alors, ma belle qu'est-ce qu'il t'arrive?
  • Rien!




Ingrid secoua la tête, signe qu'elle n'en croyait rien. Elle ouvrit la portière côté passager:


  • Monte!




Angèle allait protester, quand elle ajouta:


  • Tu préfères peut-être raconter ton histoire aux flics?
  • Merci!




Angèle regarda derrière elle, regarda cette femme, incroyablement belle et qui paraissait forte. Elle ne savait pas si elle avait raison, mais elle lui fit confiance. Elle monta, boucla sa ceinture et Ingrid démarra.


  • Raconte...

[*]Cela fait 3 ans, que je bosse pour PIBA. Depuis quelques temps des bruits courent dans l'entreprise où je travaille, que j'aurais une aventure avec le boss... Je n'ai jamais cherché à savoir qui était à l'origine ni pourquoi, j'ai toujours mis cela sur le coup de la jalousie des autres. Mon patron n'arrêtait pas d'être prévenant et gentil avec moi...
[*]Il avait envie de t'essayer quoi!
[*]Aujourd'hui je la sais! Il m'a fait des avances, que j'ai refusé, s'est montré plus insistant et c'est à grâce à un appel que j'ai pu m'échapper. Il m'a pourri ma réputation au boulot et fait du chantage sexuel. Il m'a dit qu'il sait que j'ai du mal à payer mes factures en fin de mois et que mon copain ne trouve pas de boulot, qu'il se bat contre l'alcoolisme et qu'un rien le refait replonger. Et que je devais faire ce qu'il dit faute de quoi, je serai à la rue et mon copain grillé dans le monde de la musique.

Ingrid ne fit aucun commentaire. Son regard ne quitta pas la route et rien dans le visage ne trahissait son émotion. Elle était calme, très calme. Seule, la vitesse et la brutalité d'exécuter les mouvements que nécessite la conduite pouvait laisser penser qu'elle était peut-être agitée.



Le soir venu:




Pierre sortit de son bureau, pour rejoindre le parking. Il eut la surprise de découvrir les pneus de sa voiture personnelle crevées et PERVERS écrit en rouge le long de la vitre du conducteur. Son portable se mit à sonner, c'était sa femme:


  • Allo, mon cœur!
  • Ne m'appelle pas comme ça! Espèce de porc! T'en prendre à une femme, qui pourrait ta fille de surcroît... Tu me dégoûtes! Quand tu rentreras, je serai déjà partie!
  • Mais Martine!




Elle avait déjà raccroché. Il rentra dans sa voiture, alluma la radio:


  • Le PDG de PIBA, une des compagnies pétrolières de Paris vient d'être licencié. Ce dernier aurait tenté d'abusé sexuellement de l'une de ses salariés. Cette dernière témoigne: « Bonjour je m'appelle Angèle, je travaille depuis trois ans pour... »




Au même moment, Christian aussi écouta l'émission. Son regard devient sombre.




Pierre ne reconnut pas la voix d'Angèle et cria au mensonge. Il composa le numéro de l'émission de radio et demanda à passer à l'antenne. Il se retrouva donc en conversation avec celle qui passait à l'antenne. Ingrid, c'était elle, jubilait intérieurement. Il ne se contrôlait plus, sa carrière était foutue...


  • Qui êtes-vous espèce de garce pour m'humilier sur la place publique?

[*]Une femme qui veut faire entendre sa voix, parmi toutes celles que tu as humilié...
[*]Tu n'es pas Angèle, Angèle ne me ferait pas ça!
[*]Pourtant, c'est moi! Tu as essayé de me sauter dessus, tu m'as fait du chantage en menaçant de mettre à la rue et de griller à mon copain ses chances d'entrer dans le showbiz... Elle commença à pleurer.
[*]Elle ment!!! Ne la croyez pas!!! Elle ferait n'importe quoi pour faire parler d'elle! Je ne la connais même pas!!! (Elle pleura plus fort, se moucha entre deux spasmes)
[*]Vous n'avez pas d'employée qui s'appelle Angèle? Demanda l'animateur.
[*]Si, mais... Angèle ne ferait jamais ça, elle m'aime!
[*]Pourtant il n'y a aucun doute sur l'identité de la jeune femme, c'est bien elle! J'ai sa carte d'identité sous les yeux! Poursuivit l'animateur.
[*]QUOI? Mais...
[*]On vient de me dire qu'une auditrice souhaiterait témoigner elle aussi de votre comportement. Elle s'appelle Tara, vous l'avez licenciée il y a six mois...



Pierre pâlit, c'était un cauchemar, il allait se réveiller. Il se promit de se venger. Il décida de prendre une voiture de fonction et roula à vive allure en direction de son objectif. Il sortit de sa boite à gants, ce qui semblait être une arme à feu et murmura entre ses dents: "Tu as ruiné ma vie, je vais ruiner la tienne, petite insolente!"  
Hélas il fut accueilli par la BAC, au moment où il s'apprêtait à entrer chez Angèle. Christian ayant suivi l'émission de radio, avait eu l'intuition que ce pourri allait venir ici. Il demanda aux agents de le laisser seul deux secondes et il lui administra un coup de poing magistral. L'homme eut la lèvre en sang. Les policiers durent intervenir afin d'éviter que Christian ne le tue.


Ingrid sortit du local de la radio, satisfaite. Elle remercia son ami animateur de sa complicité d'un signe de la main et rejoignit son domicile. Angèle l'attendait avec des émotions contradictoires: la colère de ne rien avoir su de son stratagème et la reconnaissance d'avoir mis fin à son calvaire. Avant qu'Angèle ne lui parle, Ingrid lui dit simplement:


  • Tu n'aurais pas eu le cran, je l'ai fait à ta place!
  • Pourquoi?




Silence. Ingrid lui apporta des vêtements pour la nuit.


  • tu devrais appelé ton copain pour le rassurer. Bonne nuit!
  • Merci, toi aussi!




Elle prit son téléphone et appela Christian...




Etats-Unis (deux semaines plus tard)




Johanna toqua à la porte. Une voix d'homme énervée lui répondit: « Entrez! ». En voyant la jeune femme, il se radoucit:


  • Johanna, entre!
  • Tu as demandé à me voir tonton?
  • Oui! L'un des PDG d'une de nos filiales en France est en prison, j'ai besoin que tu ailles sur place pour prendre la température et le poste le temps que je trouve quelqu'un de compétent.
  • What? Tu m'envoies prendre la tête d'une filiale française?
  • C'est ça!
  • Mais pourquoi moi?
  • Tu es bilingue et tu es une femme, tu n'abuseras pas de ton pouvoir pour coucher ou violer tes employées...
  • Je peux refuser?
  • Non, ce n'est pas négociable! Il est temps que tu ailles voir celui que tu as abandonné sans la moindre explication.
  • Il a fait pareil il y a dix-huit ans!
  • Donc tu as voulu te venger?
  • Mais non...
  • Écoute, Jo! Il était jeune et maladroit, il a payé, je pense!




Johanna médita sur ces paroles. Que lui arrivait-il? Elle avait tellement peur de revenir sur Paris, de les revoir, qu'elle ressortait les vieux dossiers.
_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Mer 18 Oct - 09:10 (2017); édité 6 fois
Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 23:46 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Voilà le seul mot que j'ai envie de crier après la lecture de ton nouveau chapitre      E     N     C    O    R     E
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 09:48 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Encore un très bon chapitre, bravo  Okay

Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 10:39 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Hélène avec Philippe et Jeanne avec Nicolas...J'ai l'espoir qu'ils se rendent comptent qu'ils sont en train de faire une erreur avant qu'il ne soit trop tard!

Ingrid veut aider Angèle à se venger de son patron mais quelles sont véritablement ses intentions?

Hâte de lire le retour de Johanna Very Happy
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 10:45 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Ce qui est sure c'est que je ne ferai pas comme JLA Twisted Evil
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 21:44 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Chapitre 6:




La bande a retrouvé Hélène et a fait connaissance avec Philippe, tout le monde est surpris et heureux de savoir qu'elle va se marier. Tout le monde? Pas tout à fait! Nicolas se montre particulièrement distant voire odieux avec Hélène à certains moments.
Philippe apprécie de moins en moins l'attitude de Nicolas envers sa fiancée qui finit souvent en larmes, quand elle est à l'abri des regards.
Néanmoins, Hélène ne veut pas montrer à Nicolas qu'il la blesse, elle décide de passer outre et de savourer le bonheur qu'elle a de retrouver ses amis et d'être avec Philippe.


Johanna arrive à l'aéroport de Paris. Elle est énervée et angoissée. John n'a pas voulu l'accompagner, lui disant qu'il fallait qu'elle arrête de se reposer sur lui et qu'elle affronte ses amis. Elle fouilla son sac à main pour la énième fois:


  • Oh SHIT!!! I'm fed up!!! (j'en ai marre!!!)



Elle sortit son portable, appela la boîte où elle devait se rendre:


  • Ici Mademoiselle Mc Cornick, on m'a dit quelqu'un viendrait me récupérer à l'aéroport... Écoutez mademoiselle, je me fous que vous soyez débordée, trouvez-moi quelqu'un!!!... Mais vous croyez que ça m'arrange d'être ici???



Angéle soupira. Sa nouvelle patronne était exécrable. Quelle mouche l'avait piquée? La maison-mère leur avait pourtant dit que c'était quelqu'un d'humain. Elle appela le service des transports de la boîte:


  • Oui, Angèle?
  • Salut, Garis, excuse-moi d'insister, mais il faut que tu trouves quelqu'un pour récupérer Mademoiselle Mc Cornick.
  • Je n'ai personne sous la main, là! Mais si tu insistes plus gentiment, je peux m'arranger...
  • Plus gentiment?
  • Oh, fais pas ton innocente! Un petit dédommagement en nature...



Elle raccrocha violemment. Depuis cette histoire tous ses collègues masculins se conduisaient ainsi. Elle ouvrit son tiroir, prit son sac, enfila sa veste et se rendit sur le parking pour récupérer sa voiture. Elle s'y engouffra dedans, mit le contact et commença à rouler. Elle sortit son portable du sac, mit le kit oreillette et composa le numéro:


  • Oui!!! (Toujours aussi énervée.)
  • Mademoiselle Mc Cornick, ici Angèle je viens vous chercher!
  • Ah, super! Ils m'envoient une secrétaire! (Ironique)
  • A tout de suite alors!



Angèle raccrocha les larmes aux yeux. Elle n'allait pas la supporter longtemps sa patronne. Arrivée sur place, elle aperçut une femme d'une quarantaine d'années, très belle, mais le regard triste. Elle abaissa la vitre côté passager et demanda:


  • Mademoiselle Mc Cornick?
  • Ce n'est pas trop tôt j'ai failli attendre!
  • Mes excuses!
  • Mouais...



Angèle aida la jeune femme à charger ses bagages dans le coffre et dans un moment presque furtif, elle aperçut un sourire de gratitude sur le visage de sa passagère et entendit un « thank you » à peine audible.


L'apaisement fut de courte durée car Angèle voulant faire connaissance, commença lui montrer les monuments de Paris qui se trouvaient sur leur chemin:


  • Oui, bon ça va. Je connais Paris!!! J'y étais, vous n'étiez même pas encore née!



Angèle arrêta brusquement la voiture, ouvrit la portière côté passager.


  • Non, mais qu'est-ce que vous faites?
  • Vous êtes dans ma voiture personnelle, si je suis venue vous chercher c'est à mon initiative! Depuis votre arrivée, vous ne faîtes rien pour rendre notre collaboration agréable, je ne sais pas pourquoi vous n'aimez pas Paris et cela ne me regarde pas, mais si vous ne faites aucun effort, pourquoi j'en ferai pour vous?
  • Parce que je suis votre supérieure! Et vous n'avez pas à me faire la morale, je pourrais être votre mère! Et vous pourriez perdre votre poste, si je le décidais...



Johanna se radoucit, après quelques secondes de réflexion, le regard sur le paysage:


  • J'adore Paris, c'est pour ça que c'est douloureux de revenir, tout me rappelle, lui!



Angèle la regarda surprise, elle ne savait pas si elle devait l'encourager à parler ou ne rien dire. Finalement, elle ne dit rien, de peur de se heurter une nouvelle fois à son agressivité.


  • Je suis désolée pour mon comportement... Merci de m'avoir cherchée... Je m'appelle Johanna!
  • Angèle!



Elle se serrèrent la main. Le portable d'Angèle, situé entre les deux siège à plat, lui indiqua qu'elle avait un SMS de Christian. A la vue de ce prénom, le visage de Johanna s'assombrit. Le reste du trajet se fit dans le silence.


Hélène était à son bureau. Elle travaillait pour la chaîne de l'espoir et avec Philippe, ils étaient chargés de trouver des familles d'accueil pour les enfants issus de pays en difficulté. Depuis quelques temps, ils se posaient la question d'adopter.
Hélène s'arrêta d'écrire et eut une envie subite. Elle vint enlacer son compagnon qui, visiblement, avait le nez dans les textes de lois, était debout devant la bibliothèque.


Sentant deux bras l'enlacer, il interrompit sa lecture et se tourna vers sa fiancée. Elle avait un regard séductrice et jouait avec une mèche de ses cheveux:


  • Quand tu as cet air-là, je suis dans l'obligation de verrouiller la porte...
  • ça tombe bien, on a personne cet après-midi...
  • Moui... Enfin ça va pas nous prendre toute l'après-midi!
  • Ça dépend... Car j'ai bon appétit...
  • Dans ce cas..

Il l'embrassa fougueusement. Il la plaqua contre la porte et elle lui déboutonna la chemise...


Nicolas pesta contre sa voiture qui ne démarrait pas. José le regarda désespéré:


  • S'il te plait, Nico, fais vite c'est l'anniv' de Béné dans deux jours et je veux absolument aller dans ce magasin avant la fin de l'aprés-midi.
  • Prends le métro, je ne suis pas ta poire!!!
  • Qu'est-ce que tu as? Tu es désagréable avec tout le monde en ce moment!
  • Tout le monde me prend pour sa poire!
  • Mouais... Pas à moi, mec! C'est Jeanne?



Silence.


  • Comme tu voudras! En tout cas, Hélène et Béné ont regardé les robes de mariée dernièrement en vue d'essayage et Béné m'a dit qu'Hélène allait surement être superbe!
  • Pfff, c'est le syndrome du conte de fée, ça leur passera! Et puis, franchement, Hélène en robe de mariée? Il faudrait pas qu'il y ait du vent ce jour-là, elle risquerait de devenir « une mariée en montgolfière ».



Il se mit à rire, mais José n'était pas dupe: Nicolas ne portait pas la nouvelle Hélène dans son cœur, ni le nouvel amour de la jeune femme. Finalement, la voiture démarra...

Philippe se rhabilla, tandis qu'Hélène le taquinait en dissimulant un à un ses vêtements. Philippe du lui courir après. Il l’attrapa de ses deux bras et l'embrassa, tandis qu'il tenta de récupérer son pantalon discrètement. Hélène se mit à rire, lorsqu'il la chatouilla pour qu'elle lâche prise, ils furent interrompus par la sonnerie du portable d'Hélène. Elle se sépara de lui à regret et lui glissa un « je t'aime! » au creux de l'oreille, avant de décrocher:


  • Allo... Johanna?.... Tu es sur Paris? Mais c'est génial... Oh, je vois! Tu n'es pas contente d'être ici... Non, Joh, tu ne feras pas demi-tour et tu vas honorer ton contrat... Écoute, Joh! J'ai besoin que tu restes, je vais marier et je voulais te présenter à mon homme et que tu sois mon témoin... Comment ça, je pourrais trouver quelqu'un d'autre? Mais c'est toi que je veux!... Écoute on se voit à ton hôtel, je viens avec Philippe...



Elle raccrocha soucieuse. Philippe s'approcha d'elle avec un regard interrogateur. Elle haussa les épaules:


  • Ma texane veut fuir Paris!
  • Mets la face à Christian!
  • Je suis pas sure que ce soit une bonne idée...
  • Écoute Hélène, ça ne sert de vouloir protéger l'un ou l'autre, ce sont des adultes et Johanna doit des explication à Christian! Il en a besoin pour construire sa vie avec celle qu'il choisira!



Hélène et Philippe finirent par rejoindre Johanna à l'hôtel en début de soirée. Les deux amis sont émues et finirent par en pleurer. Hélène présenta son fiancé à sa meilleure amie qui le trouva charmant et souhaita au jeune couple beaucoup de bonheur. Hélène apprit à Johanna les dernières nouvelles de la bande, le retour de Stéphane auprès de Laly (la jeune femme fut rassurée, mais très vite s'emporta en parlant de Sébastien qui avait détruit son amie), le retour de Jeanne (la téxane crut d'abord à une mauvaise blague, mais devant le sérieux du couple, elle ressentit le besoin de s'asseoir) puis la téxane demanda en plaisantant:


  • Et mes hommes alors? Ils vont bien?
  • Christian et José?
  • Oui!
  • Le premier sort avec une jeune femme de 24 ans et le deuxième toujours avec Béné.
  • Incroyable! José et Bénédicte, toujours ensemble? Pas un dérapage?
  • Pas un!
  • Hé ben dis voir, je n'aurai jamais parié dessus! Et Christian a donc quelqu'un... Il m'a vite oublié comme d'hab' quoi!



Hélène qui n'était pas du genre à s'énerver ni à juger, ne pouvait pas laisser passer ça, pas cette fois:


  • Johanna, c'est toi qui l'a quitté sans explication et pour un autre en plus! Il fallait t'y attendre! Enfin, je te trouve gonflée de débarquer et d'espérer que Christian t'ait attendue!!!



Hélène se leva, prête à partir, quand Johanna murmura:


  • Il n'y a eu personne d'autre, j'ai menti!



Hélène se retourna surprise, prit place près de la texane. Philippe jugea préférable de laisser les deux amies seules, il l'embrassa sa fiancée et lui dit qu'il attendrait dans le hall, Puis il salua Johanna.


Angèle rentra chez elle, après avoir passé un peu de temps avec Ingrid. Elle était contente de l'avoir rencontré, c'était une femme incroyable, mystérieuse, charismatique et un brin manipulatrice, mais Angèle se sentait fascinée par elle et attirée par ce côté dangereux qui caractérisait Ingrid.


Elle ouvrit la porte de son appartement, elle trouva Christian sur le canapé en train de gratter des accords sur la guitare. Elle écouta la mélodie, quand il eut fini, il leva la tête vers elle et il lui sourit un peu gêné:


  • C'est beau!
  • Merci... J'ai deux morceaux de fini dont un pour toi!
  • Tu as écrit une chanson pour moi? Demanda étonnée et touchée la jeune femme.



Il acquiesça.


  • Et le deuxième?
  • Heu...
  • C'est celui-ci?



Elle se saisit du texte que Christian avait écrit quand il était de José et Bénédicte, texte terminé depuis.


Tu es partie, sans rien dire
Je t'ai pleuré, je t'ai espéré
Tu es partie pour me faire souffrir
Tu t'es vengée, tu me fais payer
Ma lâcheté du passé
T'imaginer avec lui, me rend malade
Je t'aime, mais ce sont ses mains qui se baladent
Je t'aime, tu m'oublies pour des salades


Tu ignores que je souffre encore
Quand nos amis me parlent de toi,
Tout me rappelle que tu n'es plus là
Et dans chaque verre que je bois
Je ne trouve pas la paix dans ce combat
Qu'il me faut gagner pour t'oublier


Je gratte ma guitare
Mais comme tous les soirs
J'ai le cafard, des envies de boire
Effacer ton visage ou réécrire notre histoire
Je gratte ma guitare
Et comme tous les soirs
J'ai le cafard, des envies de pleuvoir
Sur ton paysage ou retrouver l'espoir


Angèle resta un long moment silencieuse. Ce texte était magnifique, mais elle avait mal. Elle avait mal aussi pour lui. Il ne lui avait rien cacher, elle savait qu'une partie de lui n'était pas à elle. Des larmes vinrent perler sur ses joues, ce texte était magnifique, elle en avait des frissons et elle avait mal, mal pour lui, mais surtout pour elle-même...




_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Mer 10 Juil - 15:49 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 00:32 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

M  A  G  N  I  F  I  Q  U  E  !!!!!
C'est le seul mot qui me vient à la fin de ma lecture.

Par contre, désolée de jouer ma rabat-joie, je pense que tu devrais relire ton texte avec de publier car il manque encore des petits mots de négations....
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 09:18 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Je fais au mieux, mais pas évident...
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 22:15 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

Notre Johanna est bien énervée mais finalement, ça cache plus son anxiété à l'idée de revenir à Paris et surtout d'envisager de revoir Christian.
Jolies retrouvailles avec Hélène Very Happy C'est bien que Joh puisse se confier à son amie!

Vivement la suite Very Happy
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 18:24 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant


Chapitre 7:


Angèle leva les yeux vers celui qui partageait sa vie depuis deux ans. Elle n'était pas en colère, elle n'était pas déçue non plus, elle comprenait sa douleur et quelque part, elle était soulagée d'être celle à qui il en parlait. Elle ne savait rien de cette femme qui avait fait de Christian, un esprit torturé, peu sure de lui et en quête continuelle de reconnaissance. Ce qu'elle savait par contre, c'est qu'elle avait du temps et de la patience pour qu'il se reprenne et qu'il l'oublie... Un peu en sa compagnie.


  • Elle te manque?
  • Je ne vais pas te mentir, oui je pense à elle, tout le temps... Mais ce qui m'obsède, c'est de ne pas avoir eu de vraie rupture. A cause de cela, ma vie est un peu en suspens et dans ma tête beaucoup de questions avec des « et si » et des « pourquoi »...
  • Je vois !



Elle s'approcha de lui, s'assit à ses côtés et lui prit la main. Sa gorge se serra davantage en prononçant ces mots:


  • Je t'aime Christian et je ne veux pas te perdre à cause d'un souvenir...
  • Angèle...



Il commença à s'angoisser. Elle allait le quitter, elle aussi! Pourquoi diable, le souvenir de Johanna rendait son avenir avec une femme impossible?

  • Laisse-moi finir! Si il te faut un point final à cette histoire pour que sois heureux sans elle! Alors trouve-là!
  • Tu ne me quittes pas? Demanda t'il entre l'inquiétude et le soulagement.
  • Il n'en a jamais été question, mon chéri! Mais si tu dois la voir pour lui dire que c'est fini, vas-y!
  • Tu sais, elle m'a quitté pour un autre! Elle est surement mariée, ça ne servirait à rien d'y aller! En plus, on a déjà du mal à payer nos factures, je ne vais pas dépenser des sous pour avoir le plaisir de me faire jeter! J'ai déjà tenté il y a deux ans et demi, heureusement il ne me restait que mes yeux pour pleurer... Aujourd'hui, je ne le ferai plus, car je t'ai toi!



Il appuya ses dires en l'embrassant doucement sur les lèvres et lui sourit. Angèle fut quelque part soulagée de voir que malgré le souvenir de cette femme, Christian ne comptait pas dépenser leur argent sur un coup de tête et qu'il restait avec elle...


  • Elle ressemble à quoi? Demanda soudain Angèle, curieuse.
  • Ça n'a pas d'importance! Je ne suis pas du genre à comparer!
  • Non... Je sais bien! Mais j'aimerais savoir!
  • Tu es sure?



Elle fit « oui! » de la tête, il soupira déçu. Il se dirigea à son bureau, sortit une clefs pour ouvrir le tiroir et en sortit un coffre en bois où il était écrit JOHANNA en or fin, Christian se gratta la tête un peu gêné de se dévoiler ainsi devant Angèle. Il avait tout gardé leurs photos de l'époque de la fac et celles de leurs retrouvailles à Love Island, leurs lettres qui ils s'étaient envoyées entre les deux périodes, leurs cartes de voeux, les cadeaux de la jeune femme, les bandes audio faites quand ils étaient à la fac avec Pour l'amour d'un garçon et Peut-être en septembre. Il finit par sortir une photo, la plus récente qu'il avait, de la femme qui intriguait Angèle. Il la lui passa, elle eut une hésitation et...


Johanna avait tout raconté à Hélène qui l'avait écouté jusqu'au bout sans jamais l'interrompre, ni ajouter quoique ce soit. Elle avait juste prise Johanna dans ses bras quand celle-ci pleurait après lui avoir confessé son cancer comme d'autres choses, notamment le fait qu'elle lui soit arrivée de s'abandonner à John quand elle touchait le fond.


  • Johanna, il faut que tu voies Christian! Il a le droit de savoir!
  • Hélène, je ne peux pas... Il vaut mieux pas qu'on se voit pour le moment, je ne suis pas en état!
  • Tu ne peux pas le fuir éternellement! Réfléchis-y!



Hélène prit son sac, embrassa son amie et rejoignit son homme qui l'attendait.


Comme chaque matin, Christian se rendait au magasin de son ami Étienne, en faisant son jogging; Seul problème, ce matin-là, cela faisait la dixième fois qu'il faisait le même parcours de 5km, à chaque fois qu'il s'arrêtait pour boire de l'eau, il entendait la voix d'Angèle lui annonçait que Johanna était à Paris et qu'elle était sa supérieure.
A défaut de se défouler sur une bouteille d'alcool, il se défoulait physiquement. Il sentait qu'il allait exploser, la colère et l'incompréhension ne cessait de croître à l'intérieur de lui, il fallait qu'il évacue ou il allait tuer quelqu'un.


Il se décida à aller voir Étienne, seule personne objective actuellement:


  • Tiens, Christian? Je m'inquiétais...



Étienne voyant la tête de son ami, rajouta:


  • Visiblement, j'avais de quoi! Je te sers un café bien corsé?
  • Merci!



  Étienne tenait un magasin de disque. Il ouvrait officiellement à 8h30, mais depuis qu'il avait retrouvé Christian. Ils avaient instauré un rituel: tous les matins vers 6h00, chacun faisait son jogging et ils se retrouvaient au magasin d'Étienne pour le café et se raconter leurs vies et leurs tourments et Etienne avait proposé à Christian qui cherchait un emploi, de bosser avec lui.


Christian s'assit sur l'un des trois fauteuils situés au fond du magasin prés de la caisse, la tête entre les mains:


  • Elle est revenue!
  • Qui? Demanda Étienne pendant qu'il versait les cafés.
  • La femme qui m'a abandonné! Celle qui prend plaisir à me hanter dés que je suis heureux avec une autre, celle qui me nargue dans mon sommeil avec son ingénieur du son, celle pour qui je n'étais pas assez bien... JOHANNA!!!



Étienne se figea, mais se reprit.


  • Va la voir!
  • Pourquoi faire?
  • Il faut que tu fasses le deuil de votre histoire, donc que tu lui dises ce que tu as sur le cœur!



Sur ces mots, Étienne tendit la tasse à Christian. Le regard sombre et perdu, ce dernier ajouta:


  • Elle sera surement présente à l'anniversaire de Bénédicte...
  • Raison de plus!
  • Mouais... Et tu ne veux toujours pas revoir les autres?
  • Un jour, peut-être... Mais je pense que ma place n'est plus auprès d'eux! J'ai tiré un trait, il y a longtemps et tu sais si c'est pour me rappeler Cathy, j'ai pas besoin de ça!


Plus tard dans la matinée, après plusieurs tentatives téléphoniques, Christian prit sa moto et d'un regard déterminé se rendit à PIBA. Il passa dans le hall d'accueil, se présenta, mais on lui répondit que Melle Mc Cornick était en réunion. "Comme par hasard" pensa-t-il entre ses dents. Il fit mine de sortir, se mit en retrait et appela son dernier recours:


  • Angèle, c'est moi... Je suis en bas! J'aimerais bien avoir une discussion avec Johanna, qui visiblement m'évite... Ok c'est super, je monte alors!

Il passa devant l'accueil sous le regard étonné de l'hôtesse, il lui répondit tout sourit:


- Vous savez ma fiancée travaille ici, vous pouvez vérifier! Angèle CAULIER!


L'hôtesse s'exécuta, mais il avait déjà pris l’ascenseur.



Angèle raccrocha et même si ça ne lui plaisait pas de savoir que sa patronne était l'ex de Christian, elle décida de venir en aide à son fiancé, elle appela Johanna:


  • Johanna c'est Angèle, il y a un client pour vous!
  • Écoute si c'est monsieur Rocquiert, dis-lui que je l'appellerai!
  • Non, il s'agit d'un investisseur étranger, il a fait tout ce chemin pour traiter avec nous!
  • Ok envoie-le moi!



Angèle raccrocha victorieuse, fit signe à Christian que son bureau était au fond à droite.


Johanna se mordit la lèvre. Il savait qu'elle était sur Paris et où elle travaillait. Pourtant, elle avait clairement dit à Hélène qu'elle n'était pas prête. Elle soupira. A quoi bon, le fuir? Elle allait être sur Paris pendant un moment et serait forcément amenée à le croiser, vu qu'ils ont des amis communs. D'ailleurs, Hélène l'avait invité pour l'anniversaire de Bénédicte demain soir.


On toqua à sa porte, elle sursauta. Sans savoir pourquoi, son coeur s'emballa. Quand l'individu se présenta devant elle, elle trembla.
  • Bonjour Johanna, tu as fait bon voyage? (Ironique)
  • Christian...
  • C'est bête, j'ai échappé au filtrage cette fois... (sarcastique) Comment se fait-il que tu sois revenue? Et surtout, il est où ton ingénieur du son?



Johanna déglutit, comment savait-il? Le regard de Christian était glacial, mais au fond de lui, la blessure que lui avait causé Johanna, trop profonde, le faisait crier de douleur.

  • Christian, s'il te plait, ce n'est ni le lieu, ni le moment! Va t'en!



Elle s'était levée d'un bond et avait renversé sa chaise. Elle ne voulait pas de scandale sur son lieu de travail et surtout sa vie privée ne regardait pas ses collègues. Christian se rapprocha du bureau, toujours aussi déterminé, s'assit sur la chaise en face de Johanna. Cette dernière appela Angèle:


  • Veuillez raccompagner ce monsieur à la sortie!



Christian ne broncha pas; sourire en coin, lorsqu'Angèle entra dans la pièce. Sans se retourner, il dit fièrement à Johanna:


  • Johanna, je te présente celle qui m'a fait rentrer et celle qui partage désormais ma vie, Angèle CAULIER...
  • Quoi?



Johanna tomba sur sa chaise abasourdie. Son visage passa de la surprise à la tristesse, en passant par la déception. Christian profita de son petit effet pour faire signe à Angèle de les laisser seuls. Bien que peu rassurée, Angèle s'en alla. Elle avait eu la réponse à une de ses questions rien qu'en voyant la réaction de Johanna face à Christian et elle: Johanna aimait encore Christian.

Christian non plus, n'était pas dupe, mais il était hors de question de faiblir devant elle.


  • Tu les prends au berceau, maintenant? Demanda Johanna sur un ton de reproche. C'est mieux en mieux... Elle secoua la tête, dépitée.
  • Ne change pas de sujet! Pourquoi es-tu partie? Pourquoi je n'ai pas réussi à te joindre pendant trois ans???



Silence. Christian perdant patience, tapa du poing sur la table, renversant au passage la tasse de café de la jeune femme, la faisant ainsi sursauter. Johanna fixa le liquide tâchait sa moquette rouge bordeaux. Christian fulminait, elle ne réagissait même pas, il éleva la voix:


  • Réponds-moi quand je te pose question!!!



Johanna baissa la tête, des larmes roulant sur ses joues. Christian comprit qu'elle pleurait, lorsqu'il vit des gouttes s'échouer sur les feuilles qu'elle avait devant elle. Il décida de faire le tour du bureau et la prit dans ses bras.


  • Pardon, d'avoir été brutal, mais j'ai besoin de savoir! Tu n'étais plus heureuse avec moi?
  • Si! Je te jure que ce fut les plus belles années de ma vie, mais...
  • Mais quoi?
  • Je suis partie parce que j'ai eu un cancer du sein, je ne voulais pas qu'on me voit faible.
  • Tu avais un cancer? (Sonné)
  • Je suis en rémission, ne t'inquiète pas!



Elle lui sourit en lui caressant la joue, mais il se recula à ce contact. Il se leva bouleversé. Après quelques secondes où il arpenta le sol, pour mieux digérer la nouvelle, il se tourna vers elle et comme si cela semblait évident, il commença:


  • Je me souviens qu'on faisait l'amour une fois et que j'avais senti une boule dans ton sein droit et je t'avais conseillé de contacter ton gynéco...
  • J'y suis allée et il m'a fait une mammographie et m'a dit que ma tumeur touchait déjà le ganglion du cou, et là, j'ai flippé je suis partie!
  • Et tu m'as laissé m'angoisser??? Je les attendais aussi tes résultats, je te signale!!!


Elle détourna son regard, coupable et gênée, sécha ses larmes du revers de la main. Christian s'était posté à la fenêtre et observa le paysage. Dieu sait qu'il prenait sur lui pour ne pas retourner le bureau dans un acte de rage. Aucune femme en dehors de Johanna éveillait chez lui, des pulsions violentes et autodestructrices. L'amour qui lui portait, n'était peut-être celui qu'elle méritait? Après tout, il n'avait jamais été digne d'elle...
Il sembla réfléchir, demanda faiblement, redoutant la réponse:


  • Et c'est avec John que tu as traversé ça?
  • En effet!
  • Donc tu ne voulais pas m'impliquer, mais tu voulais John à tes côtés?
  • Ca n'a rien à voir! Il se trouve que sa femme est morte dans le même hôpital et qu'il est tombé sur moi par hasard... J'étais seule je n'avais personne à part ma famille...
  • Parce que tu l'as voulu! Lui reprocha t-il en la pointant du doigt) En France aussi, tu aurais pu te faire soigner et on aurait été là pour te soutenir!
  • Laly aussi avait besoin de soutien, je te rappelle! Tenta de se justifier Johanna.
  • Et donc quoi? Il fallait que tu nous lâches de jour au lendemain en disant que tu avais rencontré l'homme de ta vie?
  • Je pensais que tu l'accepterais mieux que si je t'avais dit que j'avais un cancer...
  • Non en vérité, tu n'avais pas confiance en moi et en notre amour, je suis déçu je pensais qu'on était proches, que tu m'aimais autant que moi, au point de me confier tes joies et tes peines! Au point de vivre avec moi dans la santé et la maladie, dans la richesse et la pauvreté, je pensais que seule la mort nous aurait séparé cette fois! (il regarda la décoration intérieur du bureau et regarda Johanna) Je me rends compte qu'il n'y a que moi qui c'est battu pour nous depuis qu'on se connait. J'ai fait des erreurs, mais je t'ai toujours prouvé que c'était toi au final!  peut-être que tu n'es pas faite pour moi, finalement... (il recula, tenta de maitriser son envie de pleurer devant elle)
  • Christian!!!



Ce dernier était parti. Johanna s'effondra sur les genoux, en s'agrippant au bureau, pleurant à chaudes larmes et se retenant de crier.



_________________

Merci Zel^^


Dernière édition par LADY GABY le Mer 10 Juil - 16:00 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Jeu 27 Sep - 21:39 (2012)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version) Répondre en citant

J'adore ton histoire. C'est vraiment bien écrit et passionnant. On s'y croirait ! J'ai hâte de lire la suite.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:02 (2018)    Sujet du message: Les mystères de l'amour : saison 1 (ma version)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum LADY GABY
Page 2 sur 11 Aller à la page: <  1, 2, 3, … 9, 10, 11  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com