rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Se retrouver ...

 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions Terminées Zel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ze Lamélie
Angel RST

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2012
Messages: 3 964
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Mary, Jenny Malherbe
Ship: Jojo's

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 11:54 (2018)    Sujet du message: Se retrouver ... Répondre en citant

Se retrouver...


Auteur : Ze Lamélie
Série dont est tirée la fiction : Les mystères de l'amour
Rating : tout public
Pairing : Manuela/ Peter
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay
Note : une idée de couple improbable , mais peut être pas tant que ça , et pourquoi pas aprés tout ?

..................................................................................................................................................

Flashback quelques années plus tôt

Elle était mannequin. Il était milliardaire. Elle se remettait d'un viol. Il se remettait d'avoir été utilisé par sa femme. Rien ne les prédestinait à se rencontrer et pourtant.

Ce jour là , Peter Watson qui avait acheté l'agence de mannequins, venait voir son directeur, dans les couloirs, il la croisa , elle était belle , ses yeux bleus , sa chevelure. Quand elle passa devant lui, il la suivit du regard. Elle aussi croisa son regard. Il était beau, mais peut être un peu trop sûr de lui.

Peter demanda au directeur : Qui est-ce ?

Le directeur : Manuela , une de mes mannequins.

Peter : J'aimerais que tu me la présentes

Le directeur : Tu sais elle a eu beaucoup d'épreuves, elle a...

Peter : Je te demande juste de me la présenter.

Le directeur : D'accord.

Le directeur accepte donc de présenter Manuela à Peter. Quelques minutes plus tard, Manuela est en train de faire une séance photo. Le photographe arrêta la séance photo en voyant que le directeur lui faisait signe.

Le directeur : Manuela , je peux vous parler.

Manuela s'approcha du directeur et de Peter. Peter était hypnotisé par la beauté et le regard de Manuela. Manuela regardait cet homme qu'elle ne connaissait pas qui l'a regardé si intensément. Elle ne savait que penser de cet homme qui l'a regardé.

Le directeur : Je vous présente , M. Peter Watson , Président de la Watson Holding qui possède l'agence.

Manuela : Enchanté. Elle lui tendit la main

Peter : Enchanté, il se baissa pour lui baiser la main.

Manuela ne savait pas quoi penser de cet homme certes séduisant mais qui semblait avoir une haute idée de lui-même.

Peter : J'ai demandé à vous être présenté, car je vous trouve superbe. Je voudrais vous inviter à diner ce soir.

Manuela : Je suis flatté mais je dois vous dire non, je pars très tôt demain matin en reportage.

Peter déçu : … Le diner ne prendra pas longtemps. J'ai vraiment envie de mieux vous connaître.

Manuela : Je suis désolée mais je ne peux vraiment pas. Peut-être à mon retour dans quelques jours.

Peter : D'accord , j'attendrais.

Manuela ne se doutait pas que le lendemain alors qu'elle était parti faire un reportage à Montréal, que Peter viendrait la voir en pleine séance photo devant le Saint-Laurent.

Manuela : M. Watson mais qu'est ce que vous faites là ?

Peter : Appelez moi, Peter. C'était trop long d'attendre votre retour. Alors j'ai pris mon jet privé pour vous retrouver et vous inviter à diner.

Manuela : M. Watson, je suis flattée, mais je travaille là et surtout je vais être fatigué par le décalage horaire et je vais diner tôt dans ma chambre et me coucher.

Peter : S'il vous plait, j'ai fais ce chemin pour vous.

Manuela finit par s'entendre dire Oui. Elle savait qu'il ne la lâcherait pas et puis elle était flâtée qu'un homme fasse autant de chemin juste pour elle. Mais elle ne voulait pas qu'il se croit tout permis. Même si elle appréciait son élégance et sa beauté.

Peter emmena Manuela dans un restaurant huppé de Montréal le soir même aprés la séance photo. Il avait même pris sur lui de lui faire livrer une superbe robe de grand couturier qui lui allait à ravir. Elle était sublime.

Manuela devait avouer que Peter dans son costume bien coupé était séduisant. Elle devait avouer qu'elle adorait la façon dont il la regardait. Depuis ses déboires passés , elle s'était souvent interdit la compagnie d'un homme. Malgré les hommes qui l'avait souvent dragué. C'était la première fois depuis un moment , qu'elle appréciait de se sentir admirer.

Peter tira la chaise et l'aida à s'asseoir à leur table. Il s'installa autour de la table à son tour. On leur apporta la carte. Comme dans tous les grands restaurants, seul Peter avait la carte avec les prix. Cela dérangeait Manuela, elle n'avait jamais dîné dans ce genre de restaurant. Peter sentait le malaise de Manuela.

Peter : Vous allez bien ?

Manuela : Oui, disons que ce n'est pas vraiment dans ce genre de restaurant que je mange.

Peter : Je peux commander pour vous ?

Manuela : Non, je vais commander moi même, je vais commander une salade césar, je dois garder la ligne.

Peter : Vous pouvez bien faire une petite entorse à votre régime ?

Manuela : Non.

Peter : Vous allez pas me faciliter les choses ?

Manuela : A propos de quoi ?

Peter commanda une entrecôte puis se retourna vers Manuela.

Peter : Comment êtes vous devenu mannequin ?

Manuela : Grâce à une amie qui est mannequin, elle m'a présenté à l'agence et ça a marché. Et vous comment êtes vous devenu un milliardaire ?

Peter : J'ai pris la suite de mon père , à la tête de son entreprise.

Manuela : Ah d'accord , vous êtes un fils à papa …

Peter : On peut dire ça , sauf que mes parents sont morts.

Manuela : Je … je suis désolée

Peter : Vous ne pouviez pas savoir. Mes parents sont morts depuis quelques années , et j'ai du prendre la suite de mon père et m'occuper de ma jeune sœur Eve.

Manuela : D'accord, je suis désolée, je pensais que …

Peter : Oui, je sais je passe pour un fils à papa arrogant mais je ne suis pas que ça. Il ne faut pas se fier aux apparences.

Manuela : Excusez-moi, j'aurais pas du réagir comme ça mais... j'ai eu de mauvaises expériences avec les hommes.

Peter : Je comprends et j'espère juste que vous changerez d'avis sur les hommes.

Manuela : Je sais pas..

Ils continuèrent de parler de tout et de rien et Peter ramena Manuela à la porte de sa chambre , elle le remercia et rentra dans sa chambre.

Manuela avait passé une bonne soirée avec Peter, mais son viol , et l'histoire avec Roland le mari menteur , la rendait méfiante, même si Peter semblait gentil , il était un peu trop sur de lui , mais ce qui lui plaisait chez lui, c'est dans son regard, une pointe de mélancolie sans doute dû à la mort de ces parents. Cette souffrance qu'il cachait par son assurance.

_________________


merci ma volca


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Mar - 11:54 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ze Lamélie
Angel RST

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2012
Messages: 3 964
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Mary, Jenny Malherbe
Ship: Jojo's

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 11:57 (2018)    Sujet du message: Se retrouver ... Répondre en citant

Le lendemain , Manuela avait une autre séance photo, Peter l'observait de loin. Il était fasciné par Manuela, il y avait autre chose que la beauté qui lui plaisait chez elle. C'était son caractère , sa mélancolie dans le regard, comme un reste de ses souffrances qu'elle avait vécu qu'il ne pouvait que deviner.

A la fin de la séance photo, Peter rejoignit Manuela, il lui demanda si elle acceptait de l'accompagner dans une visite de la ville. Manuela accepta, il l'emmena au belvédère de Mont Royal, ou on voyait la ville, c'était magnifique. Peter regardait Manuela qui regardait la vue. Il adorait voir ses yeux s'illuminaient en regardant Montréal qui s'étendait devant eux. Il adorait la voir sourire. Il sentait tellement cette souffrance en elle même si elle ne disait rien. C'était peut être pour ça qu'elle l'attirait autant pas seulement pour sa beauté mais parce qu'elle avait une souffrance en elle , comme lui avait cette souffrance d'avoir perdu ses parents.

Après le Mont Royal, ils partirent dîner dans un petit restaurant moins chic que celui de la veille, Manuela apprécia, il lui rappelait ses amis et Alfredo's. Ils passèrent une bonne soirée,ou ils se parlèrent de tout et de rien. Elle réussit un peu plus à lui parler de ses souffrances passés, elle ne parlera pas de son viol mais elle réussit à parler de Roland. Peter comprenait sans peine, sa méfiance des hommes. Il la ramena à la chambre, elle lui fit la bise et ferma la porte.

Le lendemain était le dernier jour de séance photo pour Manuela , aprés la séance photo, Peter emmena Manuela faire une promenade au lac des castors au clair de lune. Aprés avoir diner dans le même restaurant que la veille.

Manuela : C'est magnifique ici. J'aime vraiment cette ville.

Peter : Elle n'est pas aussi belle que vous.

Manuela : Arrêtez.

Peter : J'adore quand vous rougissez.

Manuela : C'est pas gentil de le faire exprés.

Peter : C'était sincère, Manuela , je …

Manuela : Ne dites rien, s'il vous plait.

Peter : suis éperdument amoureux de vous.

Manuela : Je vous ai dit de rien dire.

Peter : Je sais aussi que vous ne l'êtes pas. Mais j'espère que vous le deviendrez et que demain vous rentrerez en France avec moi dans mon jet.

Manuela : Je … ne sais pas.

Peter  la ramena à sa chambre, elle lui fit la bise mais alors qu'elle allait rentrer dans sa chambre, elle se retourna et l'embrassa. Elle l'attira à elle dans la chambre.

Peter : Vous êtes sure ?

Manuela : Oui, j'en suis sur. Mais avant je dois vous dire quelque chose, si je suis méfiante envers les hommes, avant l'histoire avec Roland, il y a eu une histoire qui m'a fait souffrir et dont j'ai eu du mal à m'en remettre, j'ai …. été violé par trois hommes.

Peter : Manuela, je... ça me tellement de mal que tu es vécu ça.

Il la pris dans ses bras et l'enlaça. Ils s'embrassèrent à nouveau et Peter avec une douceur infini et une infinie tendresse , fit l'amour avec Manuela.

Le lendemain, elle rentrait avec lui dans son jet. Elle se sentait protégé prés de lui dans ses bras, elle redécouvrait l'amour avec lui. L'amour qui ne fait pas mal. A l'arrivée du jet, ils furent assailli par les paparazzi. Manuela se rendit alors compte de l'homme qu'était Peter. A Montréal, c'était une parenthèse enchantée, il n'était pas le milliardaire connu, juste un homme normal, mais ici, il était un homme public, un milliardaire dont on observait les faits et gestes. Elle n'était pas sure de supporter ça. Certes, elle était mannequin , elle connaissait les photographes mais on scrutait pas sa vie privée , elle était pas top model, c'était pas cindy crawford ou kate moss.

Quelques jours plus tard, elle aimait Peter, ses bras , son sourire et l'homme qu'il était mais elle ne supportait pas les paparazzis, la vie privée scrutait comme ça. Elle ne pouvait plus aller faire les photos tranquillement , elle ne pouvait plus sortir de chez elle sans être assailli par des journalistes.

Manuela : Peter , je suis désolée … je ne peux plus supporte ça , les paparazzi, la vie public , c'est pas pour moi. Tu m'as réappris à croire en l'amour, à aimer , mais … c'est trop pour moi. Je m'en vais.

Peter : Je...

Manuela : C'est comme ça. On y est pour rien. Je n'ai juste pas les épaule assez solides pour supporter ça.

Manuela partit, laissant Peter complètement anéanti.

Fin Flashback

_________________


merci ma volca


Revenir en haut
Ze Lamélie
Angel RST

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2012
Messages: 3 964
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Mary, Jenny Malherbe
Ship: Jojo's

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 12:05 (2018)    Sujet du message: Se retrouver ... Répondre en citant

Manuela regardait l'homme assis en face d'elle, c'était bien Peter. Le premier homme à qui elle avait fait confiance aprés Love Island. Le premier homme qu'elle avait aimé aprés ses déboires. Elle avait su qu'il avait été marié avec Hélène. Mais quand elle avait décidé de venir voir la bande avec Christian pour son mariage. Elle ne pensait pas qu'il serait là. Elle n'avait jamais parlé de cette histoire à personne. En même temps qui l'aurait cru, une histoire avec un milliardaire et en plus c'était elle qui l'avait quitté.

Peter regardait Manuela, elle était aussi belle qu'autrefois, dans cette autre vie qu'il avait rejetté. Il l'avait tellement aimé, il avait eu du mal à s'en remettre au point de faire n'importe quoi. Elle était donc amie avec Hélène , c'était la cousine de Christian. Le monde était petit, Manuela était la femme qu'il avait aimé le plus aprés Hélène. Elle était là devant lui.

Peter : Manuela , toujours aussi belle.

Manuela : M. Watson, toujours le même à ce que je vois.

Nicolas : Vous vous connaissez ?

Manuela : Oui, on s'est connus dans une autre vie quand j'étais encore mannequin.

Peter : Exactement dans une autre vie.

Leurs regards en disaient longs, même si ça faisait longtemps. Ses deux là étaient ravis de se revoir. Le lien qu'ils avaient eus, était toujours perceptible. Ingrid et Audrey s'en rendait compte, elles se rendaient compte surtout que si Peter retrouvait l'amour, leur plan tomber à l'eau. Elles décidèrent donc de garder un œil sur Manuela.

Manuela sortit quelques minutes plus tard, dans le jardin, rejoins très vite par Peter. Il devait lui parler.

Manuela : M. Watson, que me vaut le plaisir ?

Peter : Arrêtes , je suis plus le même depuis cette époque là.

Manuela : Oui, mais qu'est ce qu'il t'es arrivé ? Pourquoi tu as renoncé à tout comme ça ?

Peter : Aprés la mort de ma femme enceinte de mon enfant dans un accident d'avion, j'en ai eu marre de tout, des responsabilités, de cet argent , des hypocrites, du système de ma vie publique, tu te souviens , celle qui a fait que tu m'as quitté. J'ai eu besoin de me sentir libre. Je me sens libre dans la rue.

Manuela : Tu te rends compte quand même , que la majorité des gens de la rue, rêverait d'avoir ce que tu avais, ce que tu as. Peter, j'ai plus l'impression que tu fuis. Tu as fuis ta douleur, tes responsabilités. L'homme dont je me souvenais, l'homme que j'ai aimé était loin de fuir et d'être un lâche, sinon il aurait abandonné aprés mon premier refus et ne m'aurais jamais retrouvé à Montréal. J'aurais jamais fini par craquer pour lui. Certes, je n'aimais pas la vie publique car je me sentais pas assez forte pour le supporter. Mais j'avais aimer ta ténacité et ta force et l'homme que tu étais. Je ne les vois plus en toi.

Peter : …Je....ne supportais plus de voir ses hypocrites qui me faisait des courbettes et qui n'en pensait pas un mot.

Manuela : Peter, on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie, tu en sais quelque chose, tu penses à tes parents, tu crois qu'il voudrait te voir tout bazardé comme ça, tu penses à ta sœur, elle a besoin de toi, tu as des responsabilités que tu le veuilles ou non, c'est comme ça, tu dois vivre dans ce monde là, tu ne peux pas vivre dans la rue juste pour échapper à tout ça. Tu sais ce que j'ai vécu , tu crois que j'ai pas voulu m'échapper de tout ça et tout oublier, d'ailleurs je l'ai fait et ça a bien failli dégénéré, en faisant n'importe quoi, Laly avait failli payé le prix de mes erreurs. J'ai fini par affronter mes problèmes, je n'avais pas le choix. Toi aussi, tu n'as pas le choix, tu dois affronter tes problèmes et ta vie. Je veux voir l'homme que j'ai aimé pas un petit garçon apeuré. Hélène , essaie de te comprendre comme elle le fait toujours , mais elle ne te comprends pas. Elle essaie juste de tout faire pour pas que tu t'éloignes , en espérant que tu reprennes tes esprits. Je ne lui en ai pas parler mais je sais comment elle fonctionne. Même si ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus. Reprends ta vie, elle n'est pas comme tu le veux, mais c'est la tienne et tu dois faire avec , tu peux l'améliorer mais tu dois vivre, dans la maison , avec tes enfants.

Manuela aprés son discours auprés de Peter reparti voir ses amis. Elle espérait que cela avait fait réfléchir Peter. Elle avait parlé avec son cœur, car même si le temps était passé, elle tenait encore à lui. Elle ne savait pas si leur histoire pouvait recommencer. Mais elle ne pourrait recommencer que s'il redevenait le vrai Peter.

Manuela sentait qu'elle était observé, elle regarda en direction d'Audrey et d'Ingrid, Hélène lui les avaient présenté comme les mères des enfants de Nicolas mais ce qui était sûre , c'est qu'il y avait chez ces deux là, quelque chose qui ne passait pas, elle sentait de la duplicité. Et a la façon dont elle l'observé, elle était sure qu'elle était dans leur collimateur.

Peter était resté un peu dans le jardin, surpris de la façon dont Manuela lui avait parlé, elle avait changé, elle était sure d'elle aujourd'hui et ça la rendait encore plus désirable à ses yeux. Elle avait sans doute raison sur ce qu'elle lui avait dit. Mais pouvait-il réellement redevenir ce qu'il était ? Il ne savait pas s'il en était capable. Il en était là de ses réflexions quand Hélène vient le chercher.

Hélène : Ben alors, Peter , tu fais quoi dehors, tu rentres ?

Peter : Je réfléchissais, Manuela m'a parlé et m'a dit des choses qui font que je me demande ou j'en suis.

Hélène : Ah !

Peter : Tu penses qu'elle a raison ? Que je fuis en étant sdf ?

Hélène : Franchement ? Oui. J'ai essayé de comprendre ton point de vue mais préféré vivre dans la rue parce que tu as l'impression d'être dans le système. Je sais pas alors oui, je pense que tu fuis. J'ai peur pour toi, je tiens à toi, tu le sais, tu es le père de Gwen et Erwan, je voudrais te voir à nouveau avec eux. J'ai l'impression que tu ne les vois plus, qu'ils ne sont plus importants pour toi. Tu as perdu un enfant mais eux sont toujours là.

Peter : Je suis désolée, Hélène.

Hélène : Ce n'est pas grave, tu as mal, ils le comprennent mais ils ont besoin de voir leur père, celui qu'ils ont connu depuis qu'ils ont été adoptés.

Peter : Merci pour ta franchise.

Hélène : Quant à Manuela, tu la retrouveras si tu redeviens l'homme que tu étais.

Peter : Comment ?

Hélène : Je suis pas aveugle, je vous connais tous les deux et la manière dont vous vous regarder laisse peu de place au doute.

Peter fit la bise à Hélène et rentra avec elle. Après cette soirée, Peter essaya de redevenir peu à peu lui-même, avec l'aide de Johanna qui était là pour le mariage de Christian, et Jean-Paul qu'il avait fini par appeler, il repris le contrôle de son entreprise et de son argent ce qui n'était pas du goût d'Audrey et d'Ingrid. En plus avec Johanna, Audrey savait très bien qu'elle convoitait l'argent de Peter, elle ne pouvait pas faire semblant. Il recommença à vivre à la maison, à reprendre une vie normale.

Mais bien sur il était aussi préoccupé par Manuela, il alla la voir au haras qu'elle avait. En arrivant chez elle, il la vit au loin monter à cheval. Elle était majestueuse. Il arrêta la voiture, en sortit et continua de la regarder, elle le vit et s'approcha de lui avec son cheval. Elle en descendit et l'attacha à la barrière.

Manuela : M. Watson, que me vaut le plaisir de votre visite dans mon humble demeure ?

Peter : Je voulais juste te dire que tu avais raison, je fuyais tout et j'avais l'illusion d'être libre mais je ne l'étais pas. Merci de m'avoir dit tout ça. Merci d'être revenue dans ma vie. J'ai repris ma vie en main, j'ai repris les rênes de la Watson Holding, j'habite à la maison. Je me suis rasé dit-il en souriant Mais …

Manuela : Mais quoi ?

Peter : J'ai besoin de toi. Tu es la femme que j'ai le plus aimée dans ma vie avec Hélène, j'ai besoin de toi dans ma vie. Je veux plus vivre sans toi à mes côtés.

Manuela : Peter, je ….

Peter : Je sais, je t'en demande trop.

Manuela : Non, c'est pas ça. Je suis touchée par ce que tu me dis, une partie de moi a envie d'être avec toi car j'ai beaucoup pensé à toi depuis que je t'ai revue mais une autre partie de moi me dit que je risque de renoncer à ma vie et à mes chevaux en étant avec toi.

Peter : Je te jure que tu ne devras pas renoncer à ta vie, Hélène n'a pas renoncer à la sienne. Elle est toujours la même, tu l'as vu. J'ai vraiment envie de te rendre heureuse. Je suis sur qu'on peut être ensemble si tu le veux.

Il s'approcha d'elle, à présent il était tout prés d'elle. Son regard était plongé dans le sien. Il approcha un peu plus son visage et l'embrassa. Elle se laissa faire. Depuis longtemps, elle n'avait ressenti ça en embrassant quelqu'un. L'impression que plus rien ne comptait autour de soi.Il l'enlaça. Ils restèrent un moment enlacés puis elle desserra l'étreinte pour emmener son cheval à l'écurie.

Elle demanda à Peter de la suivre. Il la suivit jusqu'à la bâtisse principale du haras. Une maison qu'elle avait elle même décoré, avec des photos de ses amis, de ses chevaux. Peter regardait autour de lui et fut attirer par une photo, une photo de lui et Manuela à Montréal, elle datait du dernier jour juste avant leur premier baiser.

Manuela : Je n'ai jamais pu oublié.

Il l'embrassa et se retrouvèrent cette nuit là. Pour eux, c'était leur nouveau départ ensemble.

FIN.
_________________


merci ma volca


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 878
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 22:25 (2018)    Sujet du message: Se retrouver ... Répondre en citant

Interessante et originale, cette fiction.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:26 (2018)    Sujet du message: Se retrouver ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Zel
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com