rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Nos chemins se croisent toujours
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Abandonnées ou en suspens
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 00:15 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

désolée, je suis de retour depuis une semaine, et je n'ai pas encore mis la suite... c'était rigolo de lire vos commentaires - merci stell pour les informer Smile et je peux dire, j'ai pas seulement réussi à mes écrits, mais aussi aux orals Smile donc depuis aujourd'hui j'ai le certificat pratique de la langue française Smile

et maintenant le ou plutôt les suites - j'étais en vacances, mais j'ai écrit pendant tout mon temps libre Wink et je suis contente d'avoir gagné une nouvelle lectrice Smile


Marie: Monsieur?

Christian: Oui, ma puce? Tu sais, tu peux m'appeler Christian...

Marie: Finalement j'aimerais bien être seule avec ma maman pour quelques minutes...

Christian: D'accord, viens Clara. Je reviens, on est juste devant la porte...si tu a besoin de nous!

Marie: Merci Christian...

Le jeune homme sortit avec sa fille. Il espèrait d'avoir bien fait en laissant Marie toute seule avec sa maman...Mais il sentit que c'était bien...Christian n'avait pas encore vu le visage de cette femme - donc il ne savait toujours pas la verité...
Marie ne remarqua pas, que Christian porta le même nom que son père qui venait aussi de Toulouse - ses pensées furent trop occupés par l'état de sa mama. Elle avait tellement peur qu'elle ne se réveillerait plus jamais! Elle ne sut pas où aller au cas de la mort : la famille de sa maman ne voulait pas d'elle, ils n'avaient jamais acceptés que Johanna gardait cet enfant. Personne ne comprenait pourquoi c'était si important pour la jeune femme d'avoir un enfant de Christian... Elle ne connut pas son père, ni ses grands-parents paternels...Sa maman n'avait pas d'amis, les seuls amis qu'elle avait c'était ceux de la fac et elle ne les avait jamais revus...

Marie: Maman, je t'en prie, réveilles-toi! Je ne sais pas quoi faire sans toi! J'ai besoin de toi, je n'ai personne apart toi! Maman, je ne veux pas te perdre! Pourquoi, pourquoi c'est toi, qui avait cet accident? Pourquoi pas quelqu'un d'autre! Ce n'est pas juste! Mais toi aussi tu n'es pas juste maman! S'il n'y aurait pas Clara avec son gentil papa, je serais toute seule! Parce que toi, tu ne veux pas reprendre contact avec tes amis, parce que toi tu ne veux pas chercher mon papa! Si tu meurs, qu'est-ce que je ferais? Tu n'as jamais prevenu ça, maman, n'est-ce pas? Jamais! Et tu sais pourquoi? Parce que tu avais peur! Réveilles-toi, maman! Si tu meurs, I will hate you!

Sans se rendre compte la fillette cria et hurla. Les larmes tombèrent des yeux et elle frappa sa mère. Christian courut dans la chambre, la tira vers lui, et l'entoura avec ses bras.

Christian: Chuuut, ma puce, chuuut! Il faut pas faire ça, je sais, que ce n'est pas facile, mais il faut pas détester ta maman, tu sais, les grands ils ont toujours peur, moi aussi...C'est pour ça, qu'elle n'a pas repris contact, enfin je crois...

Marie: Lachez-moi!!!

Elle le frappa au poings fermés avec toute sa force.

Christian: Frappe-moi, c'est mieux, frappe, t'en as besoin! Je connais ça, je fait pareil quand mon chagrin est trop grand...

Marie: Vous connaissez pas ce chagrin!

Christian: Si, ma puce...

Marie: Je vous crois pas! Et arrêtez de m'appeller "ma puce"! Ce n'est que ma maman qui a le droit de dire ça, et peut-être un jour mon papa, si je le rencontra...

Christian: Pardon, mais tu es comme une fille pour moi, comme une soeur pour ma Clara...Alors je vais t'expliquer...Moi je vivais la même chose, quand la maman de Linda avait son accident, et aussi quand la femme de ma vie était partie...à cause de moi..Tu sais j'ai fait beaucoup de bêtises, et après j'ai fait mal aux gens que j'aime à cause de mes chagrins - mais ça ne sert à rien...

Marie: Je suis désolée, pour tout ce que j'ai fait, tout ce que j'ai dit...

Christian: Ce n'est pas grave, ma grande...Je te laisse encore un peu avec ta maman?

Marie: Venez, je veux vous la présenter...

Elle lui prit la main et ils approchèrent de Johanna. Il la regarda, stupéfait, se frotta les yeux...regarda une deuxième fois...bouche bée...

Marie: Monsieur, tout va bien?

Il ne répondit pas, il avait complètement oublié la présence de la fille. Il se retrouvait dans son passé, environ neuf ans avant, quand il l'avait trompé vec Béné...Le jeune homme leva sa main et caressa le visage de Johanna. Il trembla...

Christian: C'est un rêve, j'hallucine! Je dois me réveiller! Christian, vas-y, réveilles-toi! Ce n'est pas Johanna, elle est au Texas, et tu n'es plus son CriCri d'amour! Arrête de vivre dans ton passé!

Il se sentit pas bien du tout. Tout se tourna autour de lui. Il ne remarqua pas la petite main, qui se posa timidement sur son bras, il n'entendit pas la petite voix qui hésita avant de prononcer : "Papa?" Tout devenait flou, puis noir et il se laissa tomber dans ce noir.
Maria appella au secours, les infirmières vinrent. Ils apportèrent Christian. Marie prit la main de sa maman dans la sienne.

Marie en pleurs: Maman, tu dois te réveiller le plus vite possible! Je crois que j'ai trouvé papa! je sasi que tu ne veux lus entendre parler de lui, que tu ne veux plus le voir, mais il est là, et maintenant notre vie va changer - on a enfin une vie de famille! Je dois te laisser mamour, il faut que je vois Clara! J'ai une soeur, maman, c'est génial, tu trouve pas? ... Et Mom, I'm sorry pour toute à l'heure!

Elle embrassa Johanna sur le front, et sorta de la chambre. Mais Clara n'était plus là...


Ils avaient laissé Marie seule avec sa maman. Ni Christian, ni Clara parlèrent. Christian avait trop peur pour la fille, qui en si peu de temps était devenue une deuxième fille pour lui. Il avait l'impression de la connaître depuis longtemps, depuis toujours. Il savait qu'elle était fragile. Ce ne fut pas la première fois que le jeune homme vivait une tragédie pareille. Ils se rappella quand Linda avait eu son accident. La peur, la douleur de sa propre fille étaient insupportable...Elle avait perdu sa joie, son sourire pour ne longue durée...
Qaund il entendit le bruit dans la chambre, il sut qu'il avait raison...
Clara observa la scène entre son papa et sa copine. Elle connaissait parfaitement les sentiments de Marie. Quand sa maman était partie, Clara avait envie de frapper tout le monde, mais elle avait fini par s'enfermer. Tous ses sentiment tristes, tous ses envie de frapper, de détruire, étaient enfermer dans son petit coeur, qui risquait souvent d'exploser. Heureusement il y avait son papa qui était là. Elle avait le meilleur papa du monde.

Clara pensa: Regarde maman, j'ai vraiment un papa extraordinaire! Maman, s'il te plait, aide la maman de Marie! Elle doit se réveiller! Elle ne doit pas mourir comme toi!

Elle observa toujours la scène, elle vit son papa qui caressa les cheveux de la mère de sa copine! Une etrangère pour Clara et Christian. Mais pourtant, Clara eut l'impression que son papa la connaissait déjà. Elle ne comprit pas pourquoi il dit "Christian, vas-y, réveille-toi! Ce n'est pas Johanna, elle est au Texas, et tu n'est plus son CriCri d'amour!" Qu'est-ce que cela signifiait? Mais quand Marie l'appella "Papa", elle comprit et sentit une telle douleur dans son coeur, qu'elle se tourna et courut. Les larmes coulèrent sans arrêt et elle courut. Elle quitta l'hôpital, elle courut dans les rues, sans regarder dans quelle direction. Quand elle s'arrêta, elle se trouva devant une maison qu'elle connut bien! Elle sonna et tomba sanglotant dans les bras d'une jeune femme...

A suivre...
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Mai - 00:15 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 00:24 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

ooh j'adore

Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 00:52 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Merci pour cette très belle suite et bravo pour ton certificat ! Herzlichen Glückwunsch !!  Okay
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 09:12 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Merci pour cette trés belle suite. J'adore Okay
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 13:54 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Merci à vous Smile et Danke Barbara Wink

voilà la suite pour vous :


Clara: Tata Hélène!

Elle sanglota. Hélène prit la fille dans ses bras, et s'assit sur le canapé. Elle la berca...

Hélène: Chut ma puce, calme-toi, tout va bien, je suis là, tu es en securité...Qu'est-ce qu'il y a?

Clara: Marie....maman....accident....

Hélène: Calme-toi...non, pleurs, si t'en as besoin, je peux attendre....

Clara pleura un bon moment dans les bras d'Hélène...

Clara: La maman de ma copine Marie a eu un accident de voiture... elle est dans le coma!

Hélène: Mon dieu, mais c'est horrible!

Hélène sut tout de suite les sentiments de la fillette, elle était en train de revivre l'accident, la mort de sa propre mère. Elle la serra fort dans ses bras...

Clara: On est allés à l'hôpital avec papa, elle était seule avec sa maman, mais elle l'a crié dessus et elle l'a frappé. Moi aussi, je voulais faire pareil quand j'ai vu maman dans un lit comme ça! J'avais envie de la frapper, parce que je ne supportait pas, qu'elle me laissait seule. C'était mon papinou qui m'a aidé sans qu'il s'est rendu compte... Tout à l'heure papa a calmé Marie, et après elle lui a présenté sa maman. Papa l'a jamais vue, la maman de Marie, mais il l'a appelé Johanna, et il a dit "Christian, vas-y, réveille-toi! Ce n'est pas Johanna, elle est au Texas, et tu n'est plus son CriCri d'amour! Arrêtes de vivre dans ton passé!" J'ai pas vraiment compris, mais ce n'est pas grave...Mais Marie, Marie elle a compris: Elle l'a appelé "Papa"! Mon papa il a une autre fille! Et la maman de Marie c'est la femme dont ma maman voulait toujours que papa aille la retrouver. Ils vont être une vraie famille, et moi je vais être toute seule! Je n'ai plus de maman, et maintenant je vais plus avoir de papa!

Hélène: Mais non ma puce! Tu sais très bien que ton papa t'aime très fort! Il ne va jamais t'oublier, jamais te laisser! Et puis tu sais, entre la maman de Marie et ton papa ce n'est pas si facile que ça...

Clara: Mais il l'aime, je le sais!

Hélène: Oui, là tu as raison, mais tu sais, l'amour est compliqué...et puis ça fait plus que dix ans qu'ils se sont pas vu...Si c'est vraiment Johanna, la maman de Marie...Mais en faite, dis-moi, comment tu es venue?

Clara baissa la tête...

Clara: Quand j'ai entendu Marie dire "papa", je me suis tournée et j'ai couru, jusqu'ici... De toute façon, il s'en fiche, papa, d'habitude il aurait déjà appelé...

Hélène: Mon dieu, mais Clara, viens, on va à l'hôpital!

Clara: Non, je ne veux pas! Je ne veux plus le voir, et Marie non plus!

Hélène: Clara ma grande, ton papa il t'aime, je suis sûre qu'il te cherche partout, il doit être malade par peur pour toi! Je connais ton papa depuis très longtemps et je te jure que c'est comme ça!

Clara: Mais si Johanna l'aime toujours, elle ne va pas vouloir de moi, même si elle est très gentille...

Hélène: Johanna est une de mes meilleures amies, même si je l'ai pas vue depuis des années...Et je te jure qu'elle t'aimerais comme sa propre fille! Et puis je ne sais pas si elle lui a pardonné...

Clara: Pardonné quoi?

Hélène: Rien, ce n'est pas à moi de te raconter tout ça...Mais tu sais, ta maman et Johanna, elles étaient amies, elles aussi...

Clara: C'est vrai?

Hélène: Oui, allez on-y va! Je laisse un petit mot pour les autres...

Clara: Merci marraine!


A l'hôpital

Marie chercha partout Clara, mais son amie avait disparu...Elle s'approcha d'une infirmière...

Marie: Excusez-moi, vous avez vu une petite fille? Elle a mon âge. C'est la fille du monsieur qui est tombé dans les pommes au chevet de ma maman...

Infirmière: Oui, mais ça fait un petit moment déjà, elle a couru et je crois qu'elle a quitté l'hôpital...C'était déjà avant la malaise de son papa...

Marie: What? Il est où, son papa, il s'est réveillé? Je dois le voir!

Infirmière: Oui, il s'est réveillé, mais désolée, tu n'as pas le droit, parce que tu n'es pas de la famille...

Marie: Mais, il faut que je le vois! Et vous savez quoi, je crois qu'il est aussi mon papa! Alors j'ai bien le droit de le voir, moi aussi!

Infirmière: Bon, ça je ne peux pas te dire, mais on fait comme si c'était le cas. Viens...

Marie: Merci, miss! C'est trop gentil!


Christian: Marie, je suis désolé que j'ai fait cette malaise devant toi. Je suis désolé de t'avoir fait peur!

Marie: Ce n'est pas grave...

Christian: Tu sais, je connaissais ta maman, il y a longtemps et je n'avais plus de nouvelles,...alors c'était un grand choc...

Marie: Je sais...et je crois que vous êtes...

Christian: Excusez-moi de t'interrompre, mais elle est où Clara?

Marie commenca à pleurer.

Marie: Je ne sais pas, elle est partie en courant quand elle m'a entendu dire...

Christian: Quoi? Merde, pardon.... Entendu dire quoi? Tu peux me passer mon portable, je dois appeler un ami...

Marie: Bien sûr...

Christian: Comme je suis aveugle, évidemment elle ne va pas bien, tout ça lui rappelle de sa maman! J'espère que rien ne lui est arrivée...Rhoo, Nico, allez, réponds!

Marie: Je ne suis pas sûre que c'est exactement la raison, enfin, il y a autre chose...

Christian: Ah bon? Attends... Allô Nico? J'ai un problème, je suis à l'hôpital là, avec la fille de Johanna et... Non, j'ai pas le temps, je t'expliquerai plus tard! Johanna est dans le coma, et évidemment Clara est perturbée...Moi qui m'attendais pas du tout de trouver Johanna dans ce lit d'hôpital je suis tombé dans les pommes, et j'ai pas remarqué que Clara est partie! Je ne sais pas où elle est, Nico! Je me pardonnerais jamais si lui arrive quoi que ce soit! .... Elle est avec Hélène? Comment ça?... Ah d'accord, dieu merci! A tout de suite mon pote!

Marie: J'étais sûre qu'elle va bien! Je sens des choses comme ça!

Christian: T'es pas sans raison la fille de Johanna!

Marie: Pourquoi vous dites ça?

Christian: Parce que ta maman sentait des choses comme ça, elle avait souvent des pressentiments, et elle avait toujours raison! Alors, qu'est-ce que tu voulais me dire?

Marie: Non, rien, ce n'est pas le moment! Il y a déjà trop de bazar comme ça!

Christian: Bon, ben, comme tu veux.... En fait, elle t'a jamais parlé de moi, ta maman?

Marie: Pas vraiment, non...

Christian: Ca m'étonne pas....

Marie: Pouquoi?

Christian: Tu sais, je n'étais pas très gentil avec elle. Je l'aimais, mais j'étais un con, je savais qu'elle me pardonnait tout, alors j'ai joué avec elle. Elle ne méritait pas ça...Quand j'ai appris que la maman de Clara était enceinte, je suis parti, mais je suis revenu pour ta maman. Mais Johanna était partie, et j'avais peur... alors je l'a plus jamais revue...

Marie: Vous l'aimez toujours?

Christian: Dis donc, t'es vraiment comme ta maman! Je ne sais pas, ma puce...

Marie: Moi je le sais!

Christian: Je peux te poser une question?

Marie: Oui, bien sûr!

Christian: C'est qui, ton papa?

Marie baissa son regard... Elle ne sut pas si elle devait dire la verité...

Marie: Je ne le connais pas. Maman ne veut pas parler de lui... Il est parti avant ma naissance, il ne sais même pas que j'existe... Enfin, il me connait, mais il ne sais pas, que je suis sa fille...

Christian: Tu sais, je suis très contente d'avoir Clara, même si ce n'était pas Linda la femme dont je voulais un enfant. Mais elle est là, et je l'aime très très fort! Mais la femme dont je voulais un enfant c'est ta maman, Marie.

Marie ne sut pas si elle devait rire ou pleurer. Il était tellement aveugle, il ne comprit rien du tout. Elle se décida de l'appeller "Papa", quand ils furent interrompus...

Clara: Papa, je suis désolée, j'ai fait une grosse bêtise, j'ai parlé mal de toi, parce que je croyais que maintenant où tu as retrouvé Johanna, et que tu as une fille avec elle, tu voulais plus de moi! C'est bête je sais, parce que je sais que tu m'aimes!

Sa fille se jetta dans ses bras. Christian regarda stupéfait Hélène.

Christian: Qu'est-ce qu'elle raconte là? Je n'ai pas d'enfant avec Johanna!

Marie sorta discrètement de la chambre pour aller voir sa maman...

Hélène: Christian, parfois t'es vraiment bête!

Clara: Oui, elle a raison, ma marraine!

Christian: Vous voulez dire...?

Clara: Ben oui! Tu es le papa de Marie! Alors, elle est ma demi-soeur!

Christian: Maintenant je comprends tout ce qu'elle m'a raconté... Elle est où d'ailleurs?

Hélène: Et voilà, l'autre qui est partie, mais je crois qu'elle est seulement aller voir sa maman, enfin Johanna...

Clara: On peut aller la voir, Hélène?

Hélène: Oui, bien sûr, ma puce!

Christian: Je reste, j'ai besoin de reflechir...

Clara: Papa, tu sais, finalement ça me plait de l'avoir comme soeur...si sa maman se réveille on pourrait vivre tous ensemble!

Christian: Si elle se réveille, et si elle me pardonne!

Hélène: Elle va se réveiller, c'est Johanna, une Texane, n'oubliez pas! Et Christian, je suis sûre, si tu lui parle, elle te pardonnera! On te laisse maintenant... Si tu veux, les filles peuvent dormir à la maison...

Christian: Qu'est-ce qu'on ferait sans toi, mon Hélène! Sans toi et ta bonne étoile! De toute façon, je sors aujourd'hui, mais merci quand même...

Hélène: Alors, viens ma puce!


A suivre...
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Dernière édition par mirili le Mar 3 Mai - 21:08 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 14:19 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

vivement la suite

Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 21:09 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Christian se retrouva seule dans sa chambre d'hôpital. Il s'assit lentement sur son lit. Peut-être que tout ça ce n'était qu'un rêve. Non, c'était bien la réalité. Tout à l'heure il se retrouva face à Johanna. Johanna, la femme de sa vie, la femme qu'il aimait depuis plus que dix ans. Il la croyait toujours au Texas, sa patrie, où elle s'était refugie quand il l'avait une fois de trop abandonnée. Il l'avait faite souffrir, elle, qui ne méritait pas ça, qui ne méritait que le bonheur!

Christian: Pourquoi j'étais si con, pourquoi je l'ai trompée, pourquoi je l'ai abandonnée bien que je l'aime! Pourquoi?

Il enterra son visage dans ses mains. Il l'a demandée de l'épouser, ce qu'elle voulait de plus au monde - et lui aussi. Il était le plus heureux des hommes quand elle lui avait dit "oui". Mais après il avait tout cassé, parce que Linda lui avait annoncé, qu'elle était enceinte. Enceinte de lui! Son rêve de fonder une famille avec sa Johanna s'écroulait devant lui dans un instant. Il voulait un enfant, mais pas avec Linda. Sans reflechir il partait et abandonnait pas seulement Linda et leur enfant mais aussi la femme de sa vie, qui portait elle aussi un enfant de lui, ce qu'il aprenait quelques années plus tard...Il était revenu quand il avait retrouvé sa raison, mais elle était déjà partie. Sa seule raison de rester en vie c'était l'enfant qu'il ne voulait pas au début - Clara. Elle devenait son rayon de soleil, son seul espoir. Elle l'avait sauvé de devenir fou. Tout l'amour qui restait en lui se mit sur cet enfant.
Et maintenant son passé revenait, pas seulement avec Johanna, qu'il ne pouvait jamais oublier, mais aussi avec un enfant qui était le résultat d'un amour incroyable. L'enfant dont il a toujours rêvé. Il avait ignoré que c'était lui son père, mais il le savait, il le sentait dès qu'il ait vu Johanna. La peur que ce n'était qu'un faux espoir, qu'un rêve était plus forte que les signes que Marie lui envoyait...Elle avait le même âge que Clara et il connaissait assez bien Johanna pour savoir que l'amour qu'elle portait pour lui était trop grand afin qu'elle ait pu tourner tout de suite la page, pour qu'elle ait passé à l'autre chose. Il fut les cent pas dans la chambre.
Elle était bien sa fille, Marie, il en était sûr maintenant. Il la connaissa peu, mais il avait déjà une affection pour cette fille. Sans se rendre compte qu'il s'agissait de sa propre fille, il l'aimait déjà comme sa propre fille. Il comprit maintenant pourquoi elle lui rappellait si souvent Johanna - sans remarquer que le caractère de la petite fille était en moitié le sien... En plus sa figure ressembla terriblement à ses parents...Tout ça, il avait ignoré...Il était heureux de savoir que Johanna avait gardé cette fille, est-ce que c'était parce qu'elle ne voulait pas tuer un enfant qui ne pouvait pour rien où est-ce que c'était parce qu'elle voulait garder un petit bout de son CriCri d'amour? Est-ce qu'elle lui pouvait pardonner? Est-ce qu'elle l'avait déjà fait? Est-ce qu'elle allait se réveiller? Comment pouvait-il supporter si ce n'était pas le cas? Il devait pour ses deux filles, mais est-ce qu'il serait capable? Tellement de questions volèrent dans sa tête, qu'il avait l'impression qu'il allait bientôt exploser. Soudain il avait envie de casser tout ce qui se trouva autour de lui, mais son poing frappa seulement le mur. Ca fut mal, mais il se sentait mieux. Il s'allongea sur son lit et s'enroula comme un petit bébé. Il trembla.

Christian: Johanna...


Marie fut assise au chevet de Johanna. Elle eut la main de sa mère dans la sienne, et la caressa avec le tendre amour d'un enfant.

Marie: Maman, je suis désolée pour ce que je t'ai fait tout à l'heure. Je n'ai pas le droit de te frapper, ni d'insulter - en plus tu ne mérites pas ça! Je t'aime, ma maman, et je n'ai personne d'autre apart toi! Je sais que le papa de Clara est ton CriCri d'amour, je sais qu'il est mon papa, et j'ai essayé de lui dire, mais il ne comprend pas. Mais je crois plutôt qu'il ne veut pas comprendre! C'est Clara sa fille, et il ne veut pas de moi! Maman réveilles-toi, je ne veux pas rester seule au monde!
Tu sais, maman, il t'aime toujours, il ne me l'a pas dit, mais je le sais quand même, peut-être quand tu te réveilles, il peut accepter qu'il a une deuxième fille...Mais s'il ne veut vraiment pas de moi, maman, je t'en supplie ne m'abandonne pas!

Hélène vint d'ouvrir la porte de la chambre, elle avait entendu les dernières phrases de la petite fille. Elle se forca de ne pas fondre en larmes, c'était bien la fille de ses deux amis - elle avait hérité leur fragilité à tous les deux. Christian comme Johanna étaient fragiles, mais ni l'un ni l'autre le montra souvent. Elle avait mal pour cette petite fille qu'elle ne connaissait pas encore et qui unissait tous les facettes de caractère de ses parents. La jeune femme sentit une petite main qui toucha la sienne, elle la serra forte. Clara aussi elle n'allait pas bien - l'accident de Johanna la rappella de celui de Linda et elle aussi était fragile. En plus elle devait accepter l'existence d'une demi-soeur. Tout ça était tout d'autre que facile pour une fille de huit ans, même s'il s'agissait de sa meilleure copine. Mais la plus grande peine fut quand même l'état de Johanna.
Elle s'approcha du lit et caressa avec tendresse les cheveux de l'enfant. Marie la regarda étonnée et essaya de parler, mais aucun mot ne sorta de sa bouche. Ca fut la première fois qu'elle vit Hélène, mais elle eut l'impression qu'elle la connaissait depuis longtemps. Elle mit ses bras autour de son cou et effondra en larmes. Hélène la berca, Clara la caressa le dos mécaniquement en regardant Johanna. La fillette était pâle, très pâle.

Hélène: Je suis Hélène, une vielle amie de ta maman, Marie! Je suis là pour toi, pleure si t'en a besoin, tu peut même crier, ça fait du bien parfois! Tu sais, je connais très bien ta maman, elle est comme une soeur pour moi, et je sais qu'elle ne t'abandonnera jamais! Elle va se réveiller, je le sais, elle est texane et très tétue! Et puis, tu sais, on a tous une bonne étoile au dessus de nos têtes, qui nous protège!

Clara leva la tête, les larmes aux yeux!

Clara: Tu a dit ça aussi, quand maman a eu son accident! Mais il était où son étoile, elle ne s'est plus réveillée! C'est une mensonge, marraine, elle n'existe pas, ta bonne étoile!

Hélène la regarda stupéfaite, elle ne sut plus quoi dire. Clara eut raison, elle avait dit la même chose, mais Linda était morte. Clara se leva et alla vers la fenêtre, elle regarda dehors sans vraiment regarder, tout était flou à cause des larmes. Pourquoi la bonne étoile n'avait pas réveillé sa maman? Allait-il réveiller la maman de Marie? Elle le souhaita vraiment, mais en même temps elle ne le voulait pas. La fillette savait que ce n'était pas bien de penser des choses pareilles, mais c'était plus fort qu'elle. Pourquoi la vie était tellement injuste parfois? Elle avait une grosse boule dans la gorge, elle se retourna et voulait s'excuser, voulait dire qu'elle savait que l'étoile existait, mais la boule était trop grande...Elle s'approcha de la jeune femme qui la serra dans ses bras comme l'autre et pria que ce cauchemar allait s'arrêter très bientôt. Mais elle n'était pas persuadée.
Plus personne ne parla dans la chambre : Johanna parce qu'elle était toujours en coma, Hélène parce qu'elle ne savait plus quoi dire et les filles qui avaient perdu leur langage parce que la peine était trop forte...


Nico vit son ami, son frère enroulé comme un foetus sur le lit. Il s'approcha, Christian le vit, il se leva hypnotisé et alla vers le jeune homme qui le serra très fort dans ses bras! Toute sa peine sorta soudain dans des pleurs et des cries et il s'accrocha à Nico pour supporter cette peine...


A suivre....
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 21:18 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

bon chapitre ma belle

Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 10:57 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Une suite, trés émouvante.
J'aime beaucoup.
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 11:25 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Je suis toute larmoyante en lisant ce chapitre. Mais j'adore, alors continue c'est super. 
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 12:39 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Merci à vous trois Smile


Christian: Je suis désolé, mais tout ça dans une journée, c'est trop...

Nico: Je ne suis pas vraiment au courant...Hélène a laissé un mot sur la porte, qu'elle était à l'hôpital et après tu m'a appelé...C'est tout ce que je sais. Elles sont où d'ailleurs, Clara et Hélène?

Christian: Elles sont allées voir Johanna....

Nico: Johanna? Tu veux dire, notre, ta Johanna? La texane?

Christian: Oui...

Nico: Bon, maintenant je ne comprends plus rien! Il faut que tu m'expliques!

Christian: Tu te rappelle, que Clara a une nouvelle copine? C'est sa meilleure amie, elle est demenagée à Paris quelques jours avant la rentrée avec sa maman.

Nico: Oui, la petite americaine qui l'a rendue son sourire?

Christian: Exactement, Marie.

Nico: Mais qu'est-ce qu'elle a à voir avec Johanna?

Christian: Ce soir je voulais appeler sa mère pour l'inviter à dîner, je la connaissait toujours pas. Mais quand j'ai cherché Clara à l'école, sa maitresse m'a demandé si je pouvait m'occuper de Marie, puisqu'elle est très souvent chez nous. Elle m'a demandé ça parce que la maman de Marie a eu un accident. Alors on s'est rendu à l'hôpital pour voir la maman. Elle est dans un coma profond. D'abord c'était Marie toute seule qui était dans la chambre, elle avait besoin de voir sa mère sans personne. Mais au bout de quelques minutes elle a frappé sa maman et lui a crié dessus.Alors je l'a pris dans mes bras. Elle voulait me présenter sa maman...

Nico: C'est...

Christian: Oui, c'est Johanna!

Nico: J'y crois pas!

Christian: C'était trop pour moi - déjà Clara qui n'allait pas bien du tout, parce que tout ça la rappelle de l'accident de Linda, puis la petite Marie qui est tellement triste mais aussi très fâchée contre sa maman et après je dois m'apercevoir que c'est Johanna, sa mère! Je suis tombé dans les pommes.

Nico: Mais comment ça se fait que Clara était chez nous?

Christian: Je croyais au début que c'était parce qu'elle avait tellement mal en revivant tout ça, mais Marie elle m'a dit qu'il y a autre chose aussi, et je crois savoir ce que c'est. En fait, elle est partie en courant chez toi, et heureusement Hélène était à la maison. Mais laisse moi finir mon histoire! Quand je me suis réveillé j'ai parlé un peu avec Marie, après quand elle m'avait dit, que Clara était partie, je t'ai appelé. J'ai demandé des tas de choses à Marie sur Johanna...et aussi sur son père...mais je ne voulais pas comprendre que...

Nico: Que c'est toi!

Christian: Oui, c'est moi son père! J'avais peur, et puis je ne sais pas...Comment est-ce que tout ça va se passer? Et si elle ne se réveille plus jamais? Depuis des années je rêve de la revoir, et maintenant quand ce rêve devient realité, elle a un accident et tombe dans le coma! J'ai peur de ne plus jamais entendre sa voix, voir ses yeux, son sourire! Je l'aime toujours et je ne veux pas la perdre!

Nico: Je ne sais pas comment ça va se passer! Mais je sais qu'elle va se réveiller, tu l'a connais assez bien pour savoir comment elle est! En plus je suis sûr qu'elle aime trop sa - ahm - votre fille, pour l'abandonner.

Christian: T'as raison Nico! Merci! Ma Johanna va se réveiller! Et j'espère qu'elle m'a pardonné! Tu te rends compte - j'ai une fille avec Johanna!

Nico: Oui, c'est beau! Mais n'oublie pas qu'il y a aussi Clara!

Christian: Bien sûr que je n'oublie pas! Je ne pourrait pas! Jamais! C'est ma petite fille adoré! J'était là quand elle est venue au monde, j'ai vu sa première sourire, ses premier pas, j'ai entendu ses premiers mots, etc. etc. Linda était vraiment une femme formidable - je ne crois pas qu'il y a beaucoup de femmes qui acceptent que le père de son enfant vive dans la même maison pour les premières années s'ils ne sont plus ensemble.

Nico: Oui, elle était formidable et elle nous manque à nous tous, notre Linda!

Christian: Bon, je préfère parler d'autre chose, si ça te dérange pas...je vais m'habiller et puis on va voir Johanna?

Nico: D'accord! Qu'est-ce que t'en penses si vous venez dormir à la maison ce soir, toi, Clara et Marie, je suppose qu'elle va rester avec toi?

Christian: Hélène m'a dit pareil, et je crois que vous avez raison...C'est sûrement mieux. Et comme ça je peux vous présenter Marie, qui sera évidemment avec moi pendant que Johanna est à l'hôpital.

Christian se prépara et ils allèrent voir Johanna.

Christian: Coucou, ma puce, t'inquiète pas, je vais bien, et ce soir on va tous dormir chez les amis - même Marie!

Clara regarda son papa tristement, elle n'arriva toujours pas à parler.

Hélène: Elles n'arrivent plus à parler, tous les deux...

Christian: Viens mon trésor, ça va aller, Johanna va se réveiller.

Il prit Clara dans ses bras, elle posa sa tête sur son épaule. Marie les regarda, la boule dans sa gorge grossit. Comment pouvait-elle croire pour un moment que tout allait changer? Elle se blottit contre Hélène. Christian remarqua ça immediatemment.

Christian: Viens ma puce dans les bras de ton papa! Elle va se réveiller maman, elle ne va pas nous laisser!

Marie le regarda et sourit tristement. Elle s'approcha du Christian qui la serra fort dans ses bras. Elle essaya de dire "Papa" mais aucun mot ne sorta de sa bouche.

Nico était à côté d'Hélène, sa main posée sur l'épaule de la jeune femme, tous deux regardèrent très émus la scène.
Après un bon moment...

Christian: Nico, je te présente Marie, la fille de Johanna et moi et la demi-soeur de ma Clara.

Nico: Bonjour, ma grande! Enchanté!

Elle lui sourit.

Christian: Est-ce que vous êtes d'accord les filles si je reste pour un moment seul avec Johanna?

Elles hochèrent leur tête, Nico porta Clara dans ses bras, Hélène fit pareil avec Marie et ils sortirent de la chambre.

Christian: Johanna, je suis désolé pour tout à l'heure, mais c'était trop pour moi! Tu sais je suis presque heureux maintenant - je ne croyais plus jamais te revoir! Mais tu es là, et en plus on est parents! Elle est merveilleuse Marie - elle te ressemble beaucoup! Depuis qu'elle vient chez moi, Clara a retrouvé son sourire. Tu sais, Clara est la fille de Linda, mais Linda elle est morte dans un accident il y a deux ans. Oui, je sais, je vous ai abandonné, mais je suis retourné, parce que je t'aimais. Mais toi, t'étais déjà partie. Je me suis occupé de Clara depuis sa naissance. Au début on vivait tous les trois dans une maison, parce que je voulais vivire les premiers stations dans la vie de mon enfant. Je ne suis pas retourné avec Linda - on est resté amis et parents - mais mon coeur battait que pour toi - et pour ma fille. Si je savais que j'avais une autre fille! Maintenant je le sais - et je suis très heureux! Elle ne va pas bien - ce n'est pas facile de voir sa maman si vulnerable! Réveille-toi Johanna - pour Marie! Elle a besoin de toi! Et moi aussi j'ai besoin de toi! Je suis là pour toi - pour vous! Il y aussi les amis qui sont là - Hélène, Nico, José, Béné, Laly, Sébastien... Réveille-toi, ça me fait de la peine de te voir comme ça, et de voir notre fille souffrir! Elle n'arrive plus à parler, Clara non plus! Je sais que t'es forte, tu es texane, alors montre-moi ça! Je sais que tu vas te réveiller! Tu me manques tellement! Je veux entendre ta voix, ton rire! Je veux voir tes yeux magnifiques, ton sourire! Je t'aime, Johanna! Je ne veux pas te quitter, mais les filles ont besoin de moi!

Il l'embrassa sur le front, puis il la regarda longtemps. Avant de quitter la chambre, il posa avec tendresse ses lèvres sur les siennes.

Christian: J'aime pas la laisser comme ça, toute seule à l'hôpital!

Nico: Mais elle n'est pas toute seule...

Christian: Tu sais bien ce que je veux dire!

Nico: Oui, désolé! Mais tu peux rester, hein? Nous, on prend les filles, on s'occupe bien d'elles!

Christian: Je sais, mais je suis leur père...

Tous les deux filles voulaient dire quelque chose, mais leur langage n'était toujours pas revenue. Alors Hélène sorta une petite feuille de sa poche et un stylo. Clara écriva quelques mots et donna la feuille à Christian.

Papa, tu peux rester avec Johanna/maman, on est bien avec Hélène, elle est très gentille avec nous - et puis les autres le sont aussi! T'inquiète pas pour nous, on va bien! Mais elle a besoin de toi! Clara et Marie

Nico: Tu vois?

Christian: Merci mes filles!

Il les embrassa très fort.

Christian: Venez dire "au revoir" à maman, ahm, à Johanna...


A suivre
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 14:03 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

j'adore ma belle

Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 14:55 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

J'adore Okay
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
Texas-night
Teenage RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 537

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 15:13 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Super cette fic. Okay
_________________


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 15:59 (2011)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours Répondre en citant

Merci Smile


Et voilà la suite - elle est très courte, mais importante...


Christian était seule avec Johanna, il ne parla pas beaucoup, mais il n'arrêta pas de regarder Johanna. Il la trouva toujours aussi belle qu'avant, non, encore plus belle. Il se posa beaucoup de questions sur leur passé, mais aussi sur l'avenir. Qu'allait-il se passer quand elle se réveillera? Allait-elle lui pardonner? Et, si ce n'était pas le cas, est-ce qu'il pouvait profiter de sa deuxième fille? Même s'il savait qu'il aimait Johanna, il comprit que l'avenir avec elle n'était pas gagner juste parce que leur chemins se coisèrent. Et il savait aussi qu'elle pouvait bien interdire qu'il voit sa fille, puisqu'il n'était pas présent ces derniers neuf ans...Il caressa tendrement la main de la texane...

Christian: Reviens, mon bébé, reviens, je t'en prie! On a besoin de toi, surtout notre Marie! On est tellement content de t'avoir retrouvé, tu peux pas savoir. Tu nous a tous manqué. Hélène avait très très mal après ton départ, elle était souvent au fond des larmes quand on parlait de toi. Pas de nouvelle de toi, à cause de moi, tu a enlevé tout le monde de ta vie, et tu a recommencé une nouvelle vie. et pourtant tu a gardé ton bébé, mon bébé - merci mon amour merci! Tu sais, je comprends si tu me pardonneras pas, après tout ce que j'ai fait...Mais je t'attendrais, peut-être un jour notre amour recommence...Mais sache, que je serais heureux même sans ton amour, tout ce qui compte, c'est que tu est de retour, que tu te réveille et que tu reste auprès de nous! J'accepterais d'être ton ami Johanna, et tu sais, je rêvais toujours d'avoir un enfant de toi, et maintenant, j'en ai un, tout d'un coup! Ne me defends pas que je la vois, je t'en prie, ne fais jamais ça - elle est merveilleuse et même quand je ne savais pas encore qu'elle était ma fille, je la considerait déjà comme cela. sans savoir pourquoi elle est devenue une deuxième fille pour moi...Reviens, ma Johanna, reviens!

Il fut tard, l'infirmière lui avait préparé un lit dans la chambre, mais il n'avait pas envie de quitter le chevet, il n'avait pas envie de la laisser seule. Il finit par s'endormir...

Johanna essaya d'ouvrir les yeux. Elle avait l'impression de venir de loin, et elle était tellement fatiguée. Ses paupières étaient lourdes, elle les laissa fermées. Soudain elle se rappella de son rêve, il y avait son CriCri qui lui parla après de l'avoir retrouver, neuf ans après une fuite. Il parait qu'elle était dans un coma et qu'il l'avait retroué par pure hasard. Elle voulait réveiller les filles, mais son sommeil était encore trop grand. Mon CriCri, pensa-t-elle, et si c'était un rêve prémonitoire? Peut-être tu vas me tromper, peut-être tu vas faire un enfant à Linda et tu vas nous abandonner, sans savoir que moi aussi porte ton enfant...j'espère que non. j'aime pas avoir une avenir comme ça! Comme je suis fatiguée...
Elle se rendormit...

A suivre...
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:56 (2018)    Sujet du message: Nos chemins se croisent toujours

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Fictions Abandonnées ou en suspens
Page 2 sur 7 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com