rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Cette nuit-là
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions en cours Fics Tétralogie H&G
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Jan - 14:41 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Cette nuit-là





Auteur : Marion
Série dont est tirée la fiction : Les mystères de l'amour
Rating : NC-18
Disclaimer : Les personnages ne m'appartiennent pas. Ils sortent tout droit de l'univers de JLA
Note : Fiction pour Ze Lamelie, pour l'opération de noël 2015 qui voulait une fic sur le sujet : "Imaginez que l'histoire de Cathy est différente ce n'est pas avec José qu'elle a eu son enfant mais avec Christian...." En cours d'écriture !
_________________


Dernière édition par Winona23 le Jeu 7 Avr - 15:35 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Jan - 14:41 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Jan - 14:41 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Prologue




- Tu es en train de me dire que j'ai un fils de vingt deux ans  ?
Christian digérait avec peine la nouvelle que venait de lui annoncer la femme brune, assise en face de lui.
Il avait été à la fois surpris et heureux, quand en ouvrant la porte, il avait découvert cette magnifique femme – qu'il n'avait plus croisé depuis des années et qui avait réveillé en lui des souvenirs passés – mais maintenant qu'il connaissait la raison de sa visite, il était comme sonné et n'avait qu'une seule envie, qu'elle disparaisse.
Un fils de vingt ans ? Comment était-ce possible ? C'était l'âge qu'avait Fanny, sa petite amie...
Fanny. Comment réagirait-elle à cette nouvelle si il était vraiment le père de ce «  gamin  »  ? C'était un cauchemar, il allait bientôt se réveiller...
- Je t'ai dit qu'il était « probable » que tu sois son père. J'ai toujours un doute.
- Un doute ? Comment ça, un doute ?
Soudain mal à l'aise, Cathy détourna son regard de celui de Christian. Qu'allait-elle encore lui annoncer ? songea-t-il
- Durant cette même période, j'ai aussi eu une aventure avec... José.
« Quoi ?! »
Christian lâcha un rire nerveux, scrutant la brune comme s'il tentait de lire dans ses pensées les plus profondes.
- Tu me fais marcher, c'est ça  ? C'est une blague, c'est forcément une blague !
- Crois-moi, ça n'a rien d'une blague, dit-elle en le regardant de nouveau.
- Pourquoi est-ce que tu viens m'annoncer ça maintenant ? Tu attends quoi de moi exactement  ?
- J'estimais que comme José était au courant, tu devais l'être également.
Bon sang ! soupira Christian, en s'enfonçant dans sa chaise. C'est complètement fou cette histoire.
Et pourtant, pas tant que ça. Il se souvenait de cette nuit-là. De cette nuit où tout avait dérapé, sans qu'ils ne l'aient vraiment voulu tous les deux.
Il avait rangé ce souvenir dans un coin de sa tête durant toutes ces années, mais il était désormais plus vivace que jamais
Tout avait commencé parce qu'il était en colère contre Johanna, à cause de ce nouveau percussionniste, qu'elle avait déniché pour le groupe : Kanu.
Comme il n'y avait eu aucune discussion possible avec l'Américaine, il s'était rendu dans cette boîte de nuit ou il avait travaillé pendant une semaine pour offrir une montre à Johanna quelques mois auparavant. Il avait alors été étonné d'y voir Cathy, accoudé au bar, en train de siroter un whisky coca d'un air un peu perdue.
Il avait hésité à aller la déranger, mais se sentant observée, elle avait fini par lever les yeux vers lui et lui avait fait signe pour qu'il vienne la rejoindre.

23 ans plus tôt

- Bonsoir, Cathy. Tu es seule  ?
- Comme tu vois. Assieds-toi, je t'en prie.
- Tu es sûre  ? Je ne veux surtout pas m'imposer.
Elle lui sourit tristement, tandis qu'elle tapotait le tabouret situé à côté d'elle.
- Assieds-toi, insista-t-elle.
Il hésita. Il ne s'était encore jamais retrouvé seul avec la jolie brune. Cela avait quelque chose d'étrange, de « pas » normal.
Malgré cela, il prit place à côté de son amie.
- Tu bois la même chose que moi ? demanda-t-elle.
- Euh... oui. La même chose.
Le barman déposa un whisky coca devant Christian, mais il n'y toucha pas ; préférant finalement rester sobre, juste au cas où.
Il remarqua que Cathy n'en était pas à son premier verre, à la manière dont quelques minutes plus tard, elle tituba jusqu'aux toilettes pour aller se rafraîchir.
Quand elle revint, il se proposa de l'a ramener jusqu'à son bâtiment.
- Je ne veux pas rentrer. Hélène et Johanna vont penser que je ne vais pas bien, si elles me voient dans cet état.
- Excuse moi de te contredire, mais effectivement tu n'as pas l'air d'aller très bien. Ce serait plus prudent si je te ramenais.
- Non merci.
Christian se trouvait face à un dilemme. Il ne pouvait décemment pas la laisser seule dans ce bar, dans l'état ou elle se trouvait.
- J'avais prévu de dormir chez mon oncle et ma tante ce soir. Est-ce que tu veux venir avec moi ? proposa-t-il, tout en se demandant si c'était réellement une bonne idée.
- Ils n'y verraient pas d’inconvénient  ? Je veux dire, j'ai beaucoup bu, je ne veux pas que tu aies d'ennuis à cause de moi.
- Ne t'en fais pas pour ça, sourit-il. Ils ne te jugeront pas, ils sont cool. Alors, c'est d'accord  ?
- C'est d'accord. Merci Christian, c'est vraiment très gentil...


- Christian ? Tu es toujours avec moi  ?
Tout en se demandant à quoi le brun pouvait bien penser, Cathy se leva, accrocha son sac en bandoulière et annonça devant un Christian toujours silencieux :
- Je vais te laisser. Je crois que j'ai fait une erreur en venant ici et en te lançant cette bombe à la figure. Je ne voulais pas mettre le souque dans ta vie. C'est juste que Julien... mon fils... à découvert qu'Étienne n'était pas son véritable père et m'a demandé une explication … enfin bref, excuse-moi encore je n'avais pas le droit de débarquer comme ça et...
- Je ferais le test, la coupa-t-il soudain en levant les yeux vers elle.
Poussant un soupir de soulagement, Cathy se laissa retomber sur sa chaise.
- Merci...
- J'imagine que tu as envie toi aussi de découvrir l'identité du père de ton fils, non  ?
- Oui, bien sûr. C'est le genre de secret qui devient douloureux à garder avec les années.
- Tu es sûr que tu n'as pas couché avec Nicolas, également  ?
D'abord indignée par la question, Cathy constata malgré la délicate situation que Christian trouvait encore la force de plaisanter.
- Je sais bien que tout ça ne donne pas une bonne image de moi, admit-elle. Mais je ne peux pas revenir en arrière.
_________________


Revenir en haut
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 790
Localisation: Montbéliard (25)
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Dim 3 Jan - 20:49 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Très bon début de fiction. Après la question que Christian lui pose à la fin, je la comprends ! Il est clair que Cathy ne donne pas vraiment une bonne image d'elle en s'étant envoyée en l'air avec les mecs de ses amies.


Bon après je pense qu'il est clair que Julien est bien de Christian ! Est-ce-que ça ne remettra pas en question son couple avec Fanny ? Peut-être trouvera t-il qu'une relation avec une femme de l'âge de son fils est finalement indécente ! 
 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
johannaforever
Newbie RST

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 265
Localisation: Paris
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna☆Mary☆Gin☆Céline☆
Ship: Joh/cricri ♡ Joh / Nico ♡ Jean's ♡ jojo's♡Mary/Chris♡

MessagePosté le: Dim 3 Jan - 21:52 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Franchement bon début ! Hâte de lire la suite !!
_________________


♡♡♡ RST. ...FOREVER....RST ♡ ♡ ♡


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 00:13 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Merci Wink
_________________


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 13:05 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

honnêtement même en gardant un côté Joh/cricri, je pense que Christian en père de Julien aurait été plus crédible que José, simplement parce que comme c'est bien souligné dans ta fiction, Johanna draguait Kanu et je reste persuadée que Christian était pas tranquille parce que souvenir de John Wonder en tête, donc... En plus, ils sont originaire de la même ville Toulouse, Cathy est larguée par Etienne, ne va pas bien, Christian fait le fière, mais la non-communication avec sa fiancée, fait qu'un moment donné oui, ils auraient pu déraper... 


un peu comme son aventure Bénédicte, même si pour celle-là, il a eu un réel coup de coeur pour Bénédicte (oui je sais, c'est terrible), il était prêt à tout quitter pour elle, ce qui, je pense, n'aurait pas été le cas avec Cathy, car trop fraternels peut-être, cette aventure aurait fait partie des "erreurs" pour lui et elle... 
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 19:02 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

C'est clair que ça aurait été au final plus crédible.

J'aime bien leurs scènes en plus dans les mystères, donc ça m'agace encore plus.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 20:25 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Je trouve le sujet de ta fiction tres interessant et j'aime le debut, meme si j'aiimerais pas du tout l'idee que Christian ait un enfant avec une amie de Johanna. 
Je ne suis pas d'accord avec vous les filles, je trouve beaucoup plus credible que Jose a un enfant avec Cathy, car je trouve qu'il avait moins de scrupules que Christian a l'epoque (c'etait bien avant la folie de Christian) et aussi Benedicte n'etait pas si proche de Cathy que Johanna, je ne vois pas Cathy a l'epoque trahir Johanna de cette maniere. 
Pourtant, j'aimerais voir Christian pere et c'est interessant de voir comment lui et Fanny vont reagir. 
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 14:05 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Chapitre 1



Cathy attendait impatiente devant son portable, que celui-ci se mette enfin à sonner. C'était aujourd'hui, que les résultats des tests de paternité allaient être connus et elle n'en pouvait plus de cette attente qui lui faisait mal au ventre.
Pour Julien, elle espérait que le père biologique de son fils – que se soit José ou Christian – aurait envie de le connaître un minimum et de lui laisser une petite place dans sa vie. C'était un garçon tellement formidable qui ne méritait certainement pas de payer pour ses erreurs de jeunesse.
Dix heures. Elle regrettait finalement de ne pas avoir accompagné Christian et José à l'hôpital. La peur l'en avait empêché. Et dire qu'elle avait tapé un scandale auprès du juge pour que ces examens soient réalisés légalement et elle n'avait même pas le courage d'être présente. Elle n'avait jamais eu l'impression d'être quelqu'un de lâche, mais peut-être avait-elle tord finalement.
« Let it be » des Beatles résonna dans la pièce et Cathy mit un temps à réaliser qu'il s'agissait de la sonnerie de son portable. Le nom de Christian s'afficha et elle manqua un battement de cœur.
- Oui.
- Tu peux me rejoindre au café en bas de chez toi. J'y suis déjà, annonça Christian sans préambule.
- Qu'on dit les résultats, est-ce que tu es le...
- ...père, la coupa-t-il avant qu'elle n'ait eu le temps de finir sa phrase. Oui. Il n'y a aucun doute. Enfin... aucun doute à 99,9 %.
Les mots à cet instant lui manquèrent. Christian était le père de son fils unique. Elle avait du mal à y croire. Même si elle s'était préparé à cette éventualité, la nouvelle la secoua tout de même.
- J'arrive, dit-elle enfin.
Cinq minutes plus tard, elle se retrouvait face au brun, sirotant un café noir.
- Je voudrais que tu prennes ça, dit Christian en lui mettant presque de force un bout de papier dans la main.
La surprise s'empara de la brune quand elle déplia le papier plié en deux. Elle leva vers Christian des yeux interrogateurs.
- Mais enfin, qu'est-ce que ça veut dire ?
- Ce sont les dix-huit années de pensions alimentaires que je te dois.
- Mais enfin c'est une somme énorme ! Tu n'es absolument pas obligé. Tu ne savais pas...et moi non plus d'ailleurs. Reprends-le s'il te plaît, ça me met vraiment mal à l'aise.
Christian secoua la tête en signe de négation.
- Si je n'étais pas en mesure de le faire, je ne le ferais pas.
- Est-ce que c'est aussi une manière de me dire que tu ne veux pas le rencontrer ? s'enquit-elle en scellant son regard au sien.
Christian poussa un long soupir avant de répondre d'une voix navrée.
- Je n'ai pas de place pour un fils de vingt ans, Cathy. Ma vie me satisfait telle qu'elle est. J'ai ma musique, ma fiancée... je ne vois pas comment je pourrais lui annoncer un truc pareil. C'est trop lourd à porter, je suis désolé.
- Je comprends, affirma-t-elle cependant déçue. Mais tu n'as pas besoin de payer mon silence non plus, tu sais.
Elle posa le chèque sur la table, et le fit glisser jusqu'à lui.
- Quoi ? Mais non je n'essaie pas d'acheter ton silence. J'estime que je te dois cet argent, c'est tout.
- Tu ne me dois rien du tout. Et à Julien non plus. J'apprécie le geste, mais garde ton argent. Tu m'excuses mais je dois y aller maintenant. Je dois être au studio photo dans vingt minutes, l'informa-t-elle en se levant.
- Au studio photo ? releva-t-il en la fixant d'un air étonné.
- Je croyais te l'avoir dit. Je suis photographe.
- Ah oui ? Tu fais quels genres de photos  ?
- Ça t’intéresse  ?
- J'ai été photographe pendant dix ans. Donc oui ça m'intéresse.
- C'est marrant ça, sourit Cathy. C'est un drôle de hasard.
- C'est vrai, admit Christian. Et ton fils il s'intéresse aussi à la photo  ?
- Oui. C'est également une passion pour lui. Il travaille avec moi.
Christian aquiesca un sourire.
- C'est sympa, murmura-t-il, comme pour lui même.
Cathy le scruta un moment avant de lui déposer un rapide baiser sur la joue.
- À un de ces jours peut-être.

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Sam 5 Mar - 10:32 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Oh la-la, Christian ne reagit pas tres bien, mais c'etait previsible. J'imagine le choc! Et comme il dit, comment est-ce qu'il va annoncer ca a Fanny? On dirait que le fait que Cathy et leurs fils sont photographes ne le laissent pas indifferent. 
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Sam 26 Mar - 08:12 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Chapitre 2


- Est-ce que tu vas enfin me dire ce qui ne va pas ? demanda Fanny, soucieuse de ce qu'a quoi pouvait penser son compagnon depuis plusieurs jours.
Christian leva vers elle un regard absent.
- Pardon ? Tu disais ?
- Tu n'as presque rien mangé, précisa-t-elle en désignant l'assiette du brun à peine entamé. Tu es malade ?
- Je n'ai pas très faim, désolée. Mais c'était très bon.
Puis, il se leva de table en annonçant :
- Il faut que je sorte. Je n'en ai pas pour très longtemps.
Se levant à son tour, Fanny se planta devant son compagnon le visage sombre.
- Tu sors tous les soirs depuis quelque temps. Si tu as quelqu'un d'autre, dis-moi le tout de suite. J'aurais mal un bon coup mais au moins je serais à quoi m'en tenir.
- Mais non enfin, qu'est-ce que tu vas imaginer.
Pris de remords, Christian l'a pris dans ses bras pour la rassurer, mais Fanny n'était pas dupe.
- Si ce n'est pas une autre femme, c'est quoi alors  ? Qui tu vas voir tous les soirs  ? Tu sais que tu peux me faire confiance, affirma-t-elle d'une voix douce.
Christian hésita. Il avait tellement envie de lui parler, mais les mots ne vinrent pas, c'était décidément beaucoup trop difficile.
- Je reviens très vite, d'accord.
Après un rapide baiser sur les lèvres de sa petite amie, il enfila son manteau et quitta les lieux, laissant une Fanny au bord des larmes.

Discrètement, adossé à sa voiture, Christian observait au loin, Cathy et Julien qui comme chaque soir étaient restés tard pour nettoyer et ranger le matériel photo, tout en discutant d'un air complice. À plusieurs reprises il avait eu envie d'entrer, mais il n'avait jamais osé franchir le seuil.
Il remarqua que Cathy jeta un œil dans sa direction. Il hésita à remonter dans sa voiture et à démarrer le contact, mais la brune, sortit du studio et s'avança d'un pas rapide vers lui, ses talons claquant sur le goudron bitumineux.
Christian songea alors qu'il la trouvait très classe avec son jean qui lui moulait les hanches et une chemise rouge qui laissait deviner un décolleté généreux.
- Tu ne peux pas continuer à faire ça Christian !
- Quoi comment ça, bredouilla-t-il piégé.
- Non mais tu croyais vraiment que je n'avais pas vu ton petit manège. Ça fait près de trois semaines que tu viens, que tu te gares ici et que tu nous espionnes mon fils et moi.
- Je suis désolé. Est-ce que Julien m'a vu ?
- Non. Je lui ai dit que j'avais aperçu un vieil ami et que j'allais lui dire bonsoir. Dans le fond, ce n'est pas tout à faux. Mais enfin qu'est-ce que veux à la fin ?
- Je... je ne sais pas.
- Tu ne sais pas ? Écoutes, tu as choisi de ne pas faire partie de la vie de ton fils. Alors, soit tu continues ta petite vie tranquille avec ta jolie fiancée et tu oublies le fait que Julien existe et que tu es son père, où soit... tu acceptes de dîner avec nous ce soir afin de faire sa connaissance. Tu vois, c'est aussi simple que ça.
- Simple pour toi tu veux dire ! Tu n'as rien à perdre dans cette histoire !
- Mais toi je te promets que tu as tout à gagner, répliqua Cathy. Julien est un garçon formidable.
- Oui, il a l'air en effet. Même si je le trouve un peu trop proche de son pote.
Cathy esquissa un sourire, consciente que Christian avait deviné que Julien était... « différent ».
- Il a su très tôt qu'il aimait les garçons, expliqua Cathy. Étienne ne l'a pas très bien pris d'ailleurs.
- Je suis désolé de l'apprendre. C'est pour ça que vous, vous êtes séparés ?
- Entre autres... on n'était pas d'accord sur beaucoup de choses. Et quand il a su que Julien n'était pas son fils, il m'a dit que cela ne l'étonnait pas finalement, qu'ils n'avaient absolument rien en commun. Je crois que c'est ce qui a poussé Julien à connaître son véritable père. Toi en l’occurrence. Pendant longtemps je me suis persuadé qu’Étienne était son père. C'était tellement plus facile de croire ça.
- Je comprends. Tu sais... je regrette ce que je t'ai dit l'autre jour. Quand je t'ai demandé si tu avais aussi couché avec Nicolas.
- C'était légitime comme question.
- Non. J'y ai beaucoup réfléchi depuis et je n'aurais jamais dû te toucher à l'époque. J'ai profité de la situation du fait que tu étais vulnérable. Sans compter que tu étais la meilleure amie de Johanna. Je suis responsable.
- C'était il y a longtemps Christian, ce n'est pas la peine d'en reparler, ce qui est fait est fait. Puis c'est difficile pour moi de regretter maintenant que je sais que c'est grâce à toi que j'ai mon fils. Je pourrais presque te remercier, ajouta-t-elle en souriant.
- Surtout pas, sourit-il à son tour mal à l'aise. J'ai assez honte comme ça.
- Vraiment ? C'est ce que tu ressens, de la honte ?
Devant le silence du brun, Cathy s'approcha de lui et lui prit les mains. Elle sonda son regard au sien et sembla prendre son courage à ses deux mains pour lui parler.
- J'ai quelque chose à t'avouer... Quand tu m'as proposé d'aller dormir chez ton oncle et ta tante, j'étais tout d'abord rassuré. Je n'avais pas envie qu'Hélène et Johanna me voient ivre. Ça n'avait jamais été dans mon tempérament de boire pour oublier. J'avais toujours préféré affronter les problèmes à bras le corps.
Mais là c'était au-dessus de mes forces... j'avais tellement mal... Puis on sait retrouver dans ta chambre, on a beaucoup parlé, j'étais bien...
- J'étais bien aussi... mais je savais qu'il ne fallait pas faire ça. Je n'aurais pas du...
- Mais tu vas m'écouter à la fin, le bouscula-t-elle en riant nerveusement. J'étais consciente de ce qui se passait. J'avais bu mais pas assez pour que tu puisses profiter de la situation. Je suis sûr que tu le sais. Alors arrête, tu veux bien ? Arrête !
La promiscuité de leurs corps quand Cathy s'approcha encore troubla Christian, tandis que son souffle erratique laissa deviner sa nervosité.
« maman » ?
Un même sursaut « réveilla » tout à coup Christian et Cathy qui n'avait pas vu que Julien s'était approché d'eux.
- Je peux avoir une explication ? demanda-t-il. Je croyais que tu n'avais pas retrouvé mon père biologique ?! accusa Julien en regardant durement sa mère.
Christian, devant l'air interdit de Cathy, décida alors d'intervenir et s'adressa au jeune homme d'une voix peu assuré.
- Je n'étais pas prêt à te rencontrer. J'avais besoin de temps. N'en veux pas à ta mère, c'est entièrement de ma faute.
Julien regarda alors Christian droit dans les yeux.
- C'est pour ça que vous restiez garer là, à nous observer ma mère et moi. Je me doutais de toute façon que c'était vous... mon père. Maman était bizarre dès qu'elle regardait en direction de votre voiture. J'ai finit par deviner qui vous étiez.
- Tu peux me tutoyer tu sais.
- Je ne sais pas si j'en ai vraiment envie. Maman, repris-il à l'attention de sa mère, j'ai fermé le studio. Je dors chez Sylvain ce soir.
Cathy Aquiesça en silence alors que Julien, après un dernier regard vers Christian s'éloigna.

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 27 Mar - 10:51 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Meme si c'est tres difficile d'avouer la verite a Fanny, il doit le faire. Fanny a le droit de savoir ce qui se passe. On dirait qu'il n'est pas indifferent a Cathy apres toutes ces annees. Ca ne commence pas bien avec Julien, j'espere qu'ils auront la chance de parler tous les deux. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 29 Mar - 09:21 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

La première rencontre avec Julien ne se passe pas super bien mais au moins, Christian ne peut plus faire comme si son fils n'existait pas. Ca va peut-être l'obliger à parler à Fanny!
Il ne semble pas indifférent à Cathy Rolling Eyes
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Mar - 18:54 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Merci les filles pour vos commentaires ^^
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 09:01 (2016)    Sujet du message: Cette nuit-là Répondre en citant

Chapitre 3



- Il est colère, je crois. Je suis désolé, Cathy. Tu avais raison, je n'ai rien à faire ici.
- Ce n'est pas ce que j'ai dit. Ne déforme mes propos s'il te plaît. Mais maintenant il faut que tu prennes une décision, rapidement.
- Je vais parler à Fanny !
- Enfin, tu prononces son prénom, constata Cathy ironique.
- Quoi ? Fit-il en la dévisageant.
- Fanny, repris-elle, c'est bien ta petite amie ? Tu n'en as pas beaucoup parler jusqu'ici. Enfin... a par pour me dire qu'elle n'accepterait pas la situation.
- C'est parce qu'elle est plus jeune que moi. Je n'osais pas t'en parler de peur que tu me juges. Tu ne serais pas la première, expliqua-t-il d'un ton amer.
- Je n'ai pas à te juger. Ce ne sont pas mes affaires. Mais juste par curiosité... elle est si jeune que ça ?
- Elle a l'âge de Julien. À quelques mois près.
Cathy compris à cet instant l'appréhension qu'avait Christian à parler à sa petite amie de leur fils. Elle fit aussi le rapprochement avec la jeune chanteuse que Julien avait découverte récemment, il en était absolument fou. Qu'elle était son nom de famille déjà ?
- Tu es le compagnon de Fanny Greyson ?
- Le compagnon de Fanny Greyson, soupira-t-il agacé. C'est toute ma vie ça. Sur ma tombe il y aura marqué « Christian Roquier, musicien raté, compagnon de Fanny Greyson ».
Baissant la tête et mettant les mains dans les poches de son jean, Christian chouta dans un caillou qui se trouvait là. Quand il releva la tête vers elle, il affichait un sourire triste qui procura un malaise à Cathy.
- Tu n'es pas un musicien raté, dit-elle après un silence.
Sans un mot, Christian s'approcha d'elle et la regarda intensément. Il avait eu ce même regard, cette nuit-là, se souvint-elle. Déstabilisée, elle recula d'un pas, les images de leur seule et unique nuit d'amour dansant devant ses yeux. Plusieurs sentiments se mélangèrent alors en elle. Ils n'avaient jamais été en couple, n'avait même jamais été amoureux l'un de l'autre, mais inexorablement elle se sentait attirée par lui. Face à Christian, elle était de nouveau cette toute jeune femme de vingt ans qui, en grand manque d'affection et d'amour, avait accepté les yeux fermés, de suivre un garçon qu'elle n'avait jamais vu autrement que comme un ami et qui était devenu en quelques heures son amant et sans qu'elle ne la sache par la suite, le père son enfant. Cela semblait encore tellement irréel...
Elle se revit, dans cette salle d'attente, les mains tremblantes, attendant le médecin qui pratiquerait l'IVG qu'elle avait stoppé juste à temps. Elle avait tellement pleuré, et heureusement elle avait fait le bon choix.
Instinctivement, Cathy posa sa main sur son ventre, se rappelant ce que cela faisait d'abriter un tout petit être en soi. Elle n'avait finalement jamais été assez épanoui que durant sa grossesse.
- Est-ce que tout va bien ? demanda Christian qui avait remarqué son geste.
Elle sourit
- Oui, tout va bien. Je vais rentrer, je suis fatiguée.
- Tu es en voiture ? Tu veux que je te ramène ?

*****



Julien s'agita une nouvelle fois dans le lit, non il ne trouverait pas le sommeil. L'image de ce père qui l'avait tant cherché et qui avait enfin un visage, l’obsédait. Il se rappelait pourtant vaguement avoir vu une ou deux photos de lui à côté d’Étienne, il ne faisait aucun doute que lui aussi avait dû faire partie de la bande.
Il se retourna encore et il sentit la main de Sylvain se poser sur son torse.
- C'est l'histoire avec ton père biologique qui te tracasse ? demanda-t-il.
Il opina silencieusement de la tête, Sylvain l'embrassa tendrement sur les lèvres.
- Raconte, comment il est ?
- Bof. Je sais pas. Je l'ai vu rapidement et il faisait sombre.
- Oh Allez, dis-moi. Comment il a réagi en te voyant ?
- Il était gêné, je crois. Il était sur le point d'embrasser ma mère.
- Hein ? S'étonna Sylvain.
- Enfin, se reprit-t-il, réfléchissant, j'ai eu la sensation qu'il voulait l'embrasser. Ma mère avait l'air troublée, c'est pourtant par son genre. Elle refuse de s'attacher aux hommes depuis mon père... enfin depuis Étienne.
- Étienne reste ton père. C'est lui qui t'a élevé.
- Quoi qu'il en soit ça m'a étonné de la voir si réceptive face à ce type.
- À mon avis tu devrais discuter avec lui. Tu ne sais peut-être pas tout.
- Je sais que je suis le fruit d'un coup d'un soir, alors que j'ai toujours cru être un enfant de l'amour. Comme quoi... Je ne sais même pas s'il veut de moi dans sa vie. Et je ne sais pas si j'ai envie de lui dans ma vie, non plus. Comme tu l'as dit, j'ai déjà un père. Même s'il m'a renié le jour où je lui ai dit que j'étais gay.
- Je suis désolé pour ça.
- Ce n'est pas ta faute. Bon allez, on dors.
Julien venait à peine de fermer les yeux que son téléphone bipa, signe qu'il avait reçu un message sur son portable. À la vue de son visage blême, Sylvain s'inquiéta.
- Qu'est-ce qui se passe ?
Julien, après avoir allumé la lampe de chevet, lu à voix haute.
« Julien, on ne se connaît pas mais j'aimerais que cela change. Je n'ai pas du tout l'intention de prendre la place de ton père, ce n'est pas le but et je n'en ai pas le droit. Je veux juste qu'on discute. Qu'on apprenne à se connaître. Tu as certainement des questions... c'est normal. N'hésite pas à prendre contact... »
- C'est court comme message, mais au moins tu sais à quoi t'en tenir, dit Sylvain. Qu'est-ce que tu vas faire ?
- Et bien c'est vrai que j'ai des questions mais j'ai peur de connaître les réponses.
- Tu comptes lui répondre ?
- Pas tout de suite, j'ai besoin d'y réfléchir.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:59 (2018)    Sujet du message: Cette nuit-là

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Fics Tétralogie H&G
Page 1 sur 4 Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com