rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Les contraires - Partie Deux
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions en cours Fics Tétralogie H&G
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Juin - 16:49 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Les Contraires

Deuxième Partie




♣ Auteur: Marion

♣ Rating: NC-18 (No Children under 18 : "interdit aux moins de 18 ans".)

♣ Type: Het, Lemon, Angst

♣ Genre: Drame Sentimental / Erotique

♣ Pairing: Christian X Cathy

♣ Disclaimer: Les personnages ne m'appartiennent pas (en dehors de ceux que j’ai inventé ). Ils sortent tout droit de l'univers de JLA

_________________


Dernière édition par Winona23 le Dim 7 Juin - 16:54 (2015); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Juin - 16:49 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Juin - 16:50 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Chapitre 1




- Coucou tout le monde, c'est moi !
Mégane posa ses valises à l'entrée de la maison et pénétra dans le salon, où Stella et Zoé se battaient pour la télécommande de la télévision. À sa vue, les deux poupées brunes stoppèrent aussitôt leurs chamailleries et bondirent du canapé pour aller embrasser leur sœur aînée.
- Mégane ! s'enthousiasmèrent-elles en cœur, tu es enfin rentré !
- Eh bien ! rit la jeune femme touchée. Quel accueil ! dit-elle en entourant de ses bras les deux fillettes. Je vous ai tant manqué pour que vous dénier lâcher le poste de télé pour venir me voir ?!
- Plus que ça même ! confirma Zoé en sautillant dans tous les sens. Tu nous as trop, trop manqué !
- Ça me fait très plaisir ça chouquette.
Mégane ébouriffa les cheveux de sa jeune sœur qui se mit à rire puis se tourna vers sa cadette qui se faisait soudainement triste mine.
- Ça ne va pas ma puce ? demanda-t-elle tendrement.
Des bruits de pas se fit entendre dans les escaliers menant aux chambres et Lola, fit son entrée dans le salon.
- Elle est inquiète, l'informa-t-elle aussitôt. Notre père est en cure de désintoxication depuis une semaine. On n'a pas eu de nouvelles depuis, mais c'est le processus... Stella ne le vit pas très bien.
- Quoi ? s'étonna Mégane abasourdie. Christian est en cure ?
- Oui... c'est très dur depuis qu'il est parti. Heureusement que ne je ne viens qu'un week-end sur deux. J'ai l'impression de ne pas avoir ma place ici quand mon père n'est pas là. Est-ce que tu vas rester ?
Ce n'était pas une simple demande, compris immédiatement Mégane, elle le sentit tout de suite, la demande sa « demi-sœur » sonner comme une supplication.
- Bien sûr, c'est prévu, la rassura-t-elle. Je reste à la maison pour les vacances d'été.
- Toutes les vacances ? releva aussitôt Stella, un grand sourire aux lèvres.
- Oui, toutes les vacances ma chérie.
Stella et Zoé se lancèrent un regard complice tandis qu'elles retournèrent sur le canapé du salon.
Mégane et Lola s'isolèrent dans la cuisine pour parler autour d'un coca cerise, leur faiblesse à toutes les deux.

- Alors dis-moi tout, dit Mégane. Qu'est-ce qui se passe réellement ? Ton père a replongé dans la drogue ? C'est sérieux ? J'espère qu'il n'a pas entraîné ma mère...
Lola bu une gorgée de son soda, et le reposa d'un air grave.
- Nan, tu n'y es pas du tout. C'est pour un problème d'alcool qu'il se fait soigné.
- Ah... je comprends mieux du coup !
- Comment ça, tu comprends mieux ? Ça veut dire quoi ça ?
Lola marqua une pause puis repris sévèrement :
- De toute façon ta mère n'a toujours été qu'une mégère. Mon père lui a toujours tout donné et elle, rien ! qui paye la maison ? mon père ! qui nourrit la famille ? c'est encore mon père ! C'est dégueulasse ! s'emporta soudain l'adolescente.
- Hey ! la calma Mégane qui sentait aussi la colère montait en elle. Tu n'as pas le droit de dire ça ! Ma mère paye autant pour cette maison. Elle a un salaire aussi je te signale. Et au cas où tu ne le saurais pas, elle participe aussi à tes frais de scolarité... Miss !
- Bien sûr, tu la défends ! lâcha Lola méprisante. Normale c'est ta mère.
- Ça n'a rien à voir, se défendit méchamment Mégane, je te trouve injuste, voilà tout ! Ma mère t'a toujours considéré comme sa propre fille, j'estime que tu lui dois le respect.
- Ouais... c'est ça. Qu'elle respecte d'abord mon père après on verra.
De toute évidence, Lola ne décolérerait pas, Mégane ne l'avait jamais vu dans un tel état, et encore moins s'emporter aussi vite pour, pour... rien !
- Tu crois pas que le plus important est d'essayer de rester soudée durant cette épreuve.
Mégane essayait du mieux qu'elle le pût d'attendrir sa « sœur», mais elle savait d'ores et déjà que c'était peine perdue.
- Je sais que tu t'es toujours senti... à pars... non comprise mais... on t'aime tous, j'espère que tu le sais, insista-t-elle en maintenant son regard dans celui de la jeune fille.
- Si tu le dis, souffla-t-elle sans trop y croire.
- D'ailleurs je t'ai ramené un petit cadeau qui j'espère te fera plaisir.
Un soupçon d’intérêt s'afficha sur le visage de Lola.
- Qu'est-ce que c'est ?
- Ah ! Surprise ! tu le découvriras au moment du repas.
Lola se sentit soudain honteuse. Mégane venait à peine de rentrer, découvrait les derniers événements qui avaient chamboulé la vie de famille, et elle l'avait prise en grippe parce qu'il fallait bien qu'elle passe ses nerfs sur quelqu'un. Malheureusement, c'était tombé sur elle.
- Pardon, s'excusa Lola. Je ne pensais pas un mot de ce que j'ai dit sur ta mère. C'est vrai qu'elle n'a jamais fait de différence entre nous tous, et c'est plutôt mon père qui n'assure pas ses temps si. En plus, ta mère est enceinte ! lui annonça-t-elle.
Mégane eut l'impression de recevoir une douche froide.
- Tu blagues, là ? Non ?
- Pas du tout. On va avoir un petit frère, tu imagines un peu.
Non, Mégane avait du mal à imaginer. La fratrie n'était-elle pas assez nombreuse pour y ajouter un nouveau rejeton ?
- C'est complètement dingue ! soupira-t-elle. Je vais te dire, ton père et ma mère, sont complètement inconscients.
- Je suis complètement d'accord avec toi. Jordan et Adrien sont ravis, eux.
- Sans blague !...
- Je t'assure !
- En même temps, ils ont toujours voulu avoir un petit frère.
- C'est vrai aussi. Mégane ?
- Oui Lola.
- C'est vraiment cool que tu sois là. Comme ça on est presque tous réunis !...
Presque oui. Parce que comme Lola, sans Christian, la maison ne paraissait plus du tout la même à Mégane.

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 7 Juin - 18:54 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Il y a de la tension entre Megane et Lola, on dirait. Et Megane n'est pas ravie d'apprendre qu'elle va avoir un petit frere. C'est un peu normal que Lola ne trouve pas sa place dans la maison quand son pere n'est pas la, meme s'il y a toujours ses soeurs. Alors Christian a commence sa cure, ca reste a voir s'il va reussir a s'en sortir, mais c'est pas tout. Il y a d'autres problemes aussi qu'il doit confronter.
_________________


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Dim 7 Juin - 18:55 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Je me demande bien pourquoi Christian n'a jamais accepté d'être suivi après avoir été diagnostiqué "borderline" par le médecin alors qu'il se soumet volontiers à une cure de désintoxication en prenant conscience de ses problèmes d'alcool. Est-ce par fierté ? En énumérant à voix haute qu'il est ni plus ni moins qu'un drogué doublé d'un alcoolique cognant sur sa femme, j'imagine qu'il a honte de ce qu'il est mais préfère encore l'assumer plutôt que d'avoir la sensation de se cacher derrière ce qu'il considère comme une pseudo-maladie, laquelle minimiserait ses actes et renverrait l'idée "qu'il est malade donc ce n'est pas de sa faute". En tout cas, c'est ce qu'il laisse entendre à sa cousine. Pourtant, reconnaître qu'il souffre d'un trouble sévère de la personnalité serait preuve de courage et non pas de faiblesse. Tant qu'il n'admettra pas cette idée, il ne s'en sortira pas. 

 
Me voilà à jour sur ce début de deuxième partie et je sens que le retour de Mégane ne sera pas de trop pour aider la fratrie à supporter sur ses frêles épaules le poids des problèmes de leurs parents respectifs. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 08:10 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

La situation familiale semble difficile à supporter pour cette famille recomposée.
Les enfants ont parfaitement conscience des problèmes de leurs parents et ont du mal à composer avec. Heureusement que Lola et Mégane ont l'air de bien s'entendre.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 13:23 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Merci les filles, pour vos commentaires qui me font toujours très plaisir ^^




Chapitre 2


Pour remonter le moral des troupes, Mégane avait proposé à ses frères et sœurs, de se rendre au bowling pour passer une soirée de détente.
Elle avait conscience, que c'était une tradition familiale instaurée par Christian, les étés, un vendredi soir sur deux quand toute la fratrie était réunie ; mais elle avait l'intime conviction que Christian, de sa chambre, voulait garder l'image d'une famille soudée et heureuse, même s'il n'était pas présent pour profiter du spectacle.
Elle s'était d'ailleurs servi de cet argument pour convaincre Adrien et Lola qui n'était pas vraiment motivés pour s'amuser. Mais avec l'aide de Jordan, qui lui avait envie de sortir, elle était finalement arrivé à ses fins... mais elle le regrettait déjà.
Jordan et elle, étaient en train de se faire laminer par Adrien et Lola qui avaient du coup retrouvé leur bonne humeur et qui se marrer.
- Vous avez voulu jouer, vous avez perdu, ricana Adrien en tirant la langue à sa sœur.
Elle fit mine de lui asséner un coup sur la tête tout en riant.
- On va se rattraper, promis-elle, pas vrai Jordan ?
Il lui tapa dans la main en signe de pacte.
- Bien sûr, on va les écraser comme des moucherons.
- C'est ça, cause toujours, frangin, se moqua Lola.
Elle lui fit le signe du « looser » sur son front et Jordan en resta bouche bée.
Cathy, qui s'était attablé un peu plus loin avec Stella et Zoé pour boire un jus de fruits, laissa échapper un rire sonore face à ce débordement de railleries et de singeries.
Heureusement que ses enfants étaient là pour l'aider à maintenir le cap, elle n'aurait pas tenu plus de deux jours sans leur présence et leur joie de vivre.
Elle était reconnaissante à Mégane d'avoir proposé cette soirée – elle-même n'en avait pas eu l'idée et elle se serait donné des gifles pour ça. Sa fille était d'un tel optimisme qu'elle en arrivât à contaminer tout le monde. C'était sa plus grande qualité.
- Yeh ! s'écria Jordan après avoir réussi un strike. Vous allez commencer à pleurer.
Puis sous le regard médusé d'Adrien, de Lola et de Mégane, Jordan composa une petite danse (qui ressemblait vaguement au Moonwalk de Michael Jackson) tout en entonnant un air de Rock "n" roll – ce qui ne collait pas vraiment au tableau.
- Ça y est il a craqué, explosa de rire Adrien. La honte purée !

La soirée se poursuivit dans cette très bonne ambiance jusqu'à presque une heure du matin et Mégane fut satisfaite d'avoir réussi à redonner le sourire à tout le monde.
Tandis que Lola, Stella et Zoé montèrent se coucher, et qu'Adrien et Jordan s’éclipsèrent pour composer quelques morceaux dans leur chambre, Mégane, insista auprès de sa mère pour regarder quelques vieux films de familles. Elle fouilla parmi les nombreux DVD, et sortit le film de leur tour premier été en tant que famille recomposée.
À l'époque, Mégane n'avait que neuf ans ; Adrien, sept ; Jordan, huit ; et Lola seulement trois. Tous étaient un peu perdus par tant de changement, surtout que Stella était arrivé dans la foulée. Elle avait seulement quatre mois sur le film que Mégane visionnait :

« Mais Mégane, tu viens de casser mon château de sable »
Jordan trépigna des pieds puis bascula Mégane sur le sable. Adrien, vint alors au secours de sa sœur en hurlant :
« Maman ! maman ! Jordan ne veut pas lâcher Mégane, maman ! »

Il eut une coupure sur le film, le temps certainement de stopper les chamailleries ; puis la vidéo repris sur Christian, vêtu d'un pantalon blanc et d'une chemise ouverte, portant Stella dans un bras et tenant Lola de l'autre main, marchant sur la plage.
« Cathy, éteins-moi cette caméra, je déteste être filmé.
- C'est drôle ça, de la part d'un photographe... Quand tu seras vieux et moche, tu seras content de pouvoir visionné une vidéo du temps où tu étais encore beau et sexy... »
Un sourire s'afficha sur le visage de Christian.
« Je serais toujours beau et sexy, même à cent ans...
- C'est une très bonne chose pour moi alors ....
- Oui, et j'exige de toi la même chose... »


Mégane se tourna vers sa mère qui était restée figée sur place en entendant la voix de Christian.
- Maman, est-ce que ça va ? Tu veux que j'enlève ?
- Ne soit pas bête. Continue de regarder, ça fait du bien de se rappeler les bons moments...
- Tu parles comme s'il n'y aura plus jamais de bons moments...
Mon Dieu, Cathy espérait que ça ne serait pas le cas.
- Mais si... bien sûr qu'il y en aura d'autres...
Cathy sourit en se découvrant sur l'écran, assise sur une serviette de plage – Stella contre sa poitrine -, signe que la caméra avait changé de main.
« Fait moi un sourire, mon amour.
- Non ! Christian arrête de filmer ! je donne le sein à Stella, fit-elle d'un air gêné.
- Et alors ?
- Et alors ? C'est quelque chose d'intime, ne filme pas ça.
- Je trouve ça magnifique moi, puis on ne voit rien du tout. Tu fais ça discrètement...
- Tu es certain ?
- Oui, tu es belle mon amour... est-ce que tu veux devenir ma femme ? »
Un éclair de surprise passa dans le regard de Cathy, puis elle esquissa un sourire.
« Vraiment ? Tu me demandes ça comme ça ?
- Et comment veux-tu que je te le demande ? Tu veux que je me mettre à genoux, que je te baise les pieds... ?
- Et pourquoi pas, ris-elle en repoussant une mèche de cheveux qui tombait devant ses yeux à cause du vent.
- Épouse moi Cathy... je suis sûr que Stella a envie de voir son papa et sa maman se marier, tu ne crois pas ? »


Émue par les images qui défilaient devant ses yeux, Cathy senti son cœur se serrer et les larmes lui montaient aux yeux. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas visionné les films avec Christian et les enfants, et en particulier celui-ci, qu'elle n'avait dû voir qu'une seule fois en dix ans.
S'installant près de sa fille sur le canapé – avec un plateau de cochonneries à grignoter, ce qui fit rire Mégane, elle se laissa aller aux doux souvenirs de cette journée, pleine d'amour et d'espoir pour leur vie future.

_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 15:31 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Je viens de rattraper mon retard et j'aime toujours autant.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 17:48 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

C'est emouvant et en meme temps un peu triste tout ca. Le film avec des souvenirs du beau temps, maintenant qu'ils ont tant de problemes a confronter. J'aime la complicite des enfants. Ca n'arrive pas souvent dans une famille recomposee. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 9 Juin - 19:25 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Mégane a bien fait de proposer cette sortie qui a rendu un peu le moral à toute la troupe Okay

Cathy se plonge dans ses souvenirs "du temps du bonheur" avec nostalgie.
Pas mal la demande en mariage immortalisée Okay
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Juin - 18:18 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Chapitre 3



On lui avait bien précisé que la première semaine serait la plus difficile, mais Christian ne s'était pas attendu à une telle souffrance durant ses sept jours.
Les cures, il connaissait pourtant, les crises aussi, mais ce qu'il avait vécu auparavant n'avait rien de comparable avec ce qu'il vivait maintenant.
Les différents médecins, lui avait certifié que tout cela était normal, et qu'il s'en sortait plutôt bien malgré les apparences. Pourtant, il n'avait pas du tout cette impression, il avait plutôt le sentiment de s’enfoncer dans un trou noir de plus en plus profond, un trou noir dont il ne ressortirait jamais.
Cathy, était la lumière qui le faisait à chaque fois remonter, qui lui donnait la force de continuer à se battre, mais il y avait des moments où il avait envie de tout laisser tomber.
Aujourd'hui, cependant, il se sentait plus dans un jour avec, que dans un jour sans. Il avait réussi à dormir une nuit entière, sans ses nombreux cauchemars qui l'avait tourmentés les premiers jours, et de plus, on lui avait restitué son téléphone portable.
Ce qui avait failli le tuer encore plus les crises de manques, c'était de ne pas savoir comment Cathy gérait tout ça de son côté.
D'ici une semaine, elle arrêterait son traitement concernant les troubles bipolaires et il savait ce que cela engendrerait chez elle. Il espérait seulement, avoir encore un peu de temps avant que les symptômes destructeurs de sa femme ne réapparaissent.
Il ne supporterait pas de la revoir dans un tel état de dépression comme la dernière fois, ou cela avait dépassé les limites de la normalité. Il ne voulait pas assister à sa déchéance, comme elle ne voulait pas assister à la sienne non plus. Ça non !
Saisissant son téléphone portable dans l'idée de l’appeler, il se contenta de lui envoyer un texto :
« Tu me manques, je pense à toi... comment vont les enfants ? »
Il n'eut pas attendu longtemps avant qu'elle ne lui réponde :
« Les enfants vont bien. Tu me manques aussi... Comment te sens tu ?»
Comment se sentait-il ?
« Difficile à dire... »
Il n'était pas satisfait de la réponse qui lui donnait, mais quoi dire d'autres...
« J'ai envie d'entendre ta voix... est-ce que tu peux m’appeler ? Ou alors, moi ? »

Cathy attendit quelques minutes, puis son téléphone vibra dans sa main.
Elle décrocha aussitôt :
- Christian ?
- Oui. Tout va bien à la maison ?
- Oui ne t'inquiète pas. Je n'étais pas sûr que tu appelles...
- J'avais envie de t'entendre moi aussi...
- Tu as récupéré ton portable, donc les visites seront bientôt autorisées ?
- Oui... à partir d’aujourd’hui en fait...
Il eut un blanc, puis Cathy demanda :
- Tu veux que je vienne ? Tu as besoin de moi ?
- J'ai toujours besoin de toi, l'entendit-elle murmurer. Mais je préférerais que tu viennes la semaine prochaine... si ça ne t'ennuie pas.
- Bien sûr, c'est comme tu veux...
- Comment c'est passé ta semaine ?
- La routine tu sais. Le boulot, les enfants... Mégane est arrivée hier. Tout le monde était heureux de la revoir, même Lola tu imagines ?
- Sans rire...
- Je pense qu'elles s'aiment bien en fait toutes les deux.
- C'est vraiment super....
Cathy entendit les sanglots dans la voix de Christian et elle comprit qu'il était à fleur de peau, notamment au sujet des enfants.
Elle savait ce qu'il ressentait pour avoir elle-même été séparé de Mégane et d'Adrien au moment de sa cure de désintoxication il y a quelques années.
À l'époque, elle était encore mariée à Étienne et il avait été un véritable soutient pour elle et pour les enfants, elle ferait de même pour Christian.
- Le plus dur est passé Christian... ça ne peut qu'aller mieux maintenant, je te promets.
- Je sais. Mais ça n'en reste pas moins difficile.
Ça aussi elle le savait.
- On est tous avec toi tu sais. On a confiance en toi.
- Tu n'as pas peur d'être déçu ?
- Tu ne me décevras pas ! Je t'aime !
- Je t'aime aussi, mais je dois te laisser, j'ai une réunion dans un quart d'heure. Tu embrasses les enfants pour moi.
- Ce sera fait. Et garde ton portable ouvert, j'ai quelque chose à t'envoyer.
- D'accord. Je l'éteins pour la réunion, mais je le rallume ensuite.
- Ça marche.
Cathy déconnecta l'appareil, et elle sursauta à la vue de Lola qui venait d'entrer dans la cuisine.
- C'était papa ? demanda la jeune fille d'une petite voix. Comment va-t-il ?
Cathy se leva, s'approcha de l'adolescente et lui caressa doucement la joue.
- Je crois qu'il va bien. Il a récupéré son portable, c'est bon signe.
- Mais on ne peut toujours pas aller le voir ?
- Si, la semaine prochaine, mais je ne suis pas sûr que ton père... enfin... ça n'est pas endroit pour toi tu sais...
Lola la toisa alors de haut :
- Dis plutôt que tu veux garder mon père pour toi toute seule ! Tu l'as déjà séparé de ma mère, et maintenant tu veux le séparer de moi ! ...
Devant les propos de sa belle-fille, Cathy se sentit soudain désarmée. Elle n'avait jamais eu l'impression d'entretenir de mauvaises relations avec la jeune fille, mais peut-être avait-elle tord ?
- Ça ne va pas de dire des choses comme ça Lola ! Jamais je ne ferais une chose pareille voyons. Jamais ! répéta-t-elle avec force.
Cathy revit les images de la vidéo de la veille, Lola tenant la main de Christian sur la plage et s'aperçut à quel point la jeune fille avait grandi.
Elle ressemblait énormément à sa mère, elle avait hérité de la chevelure châtain et frisée ainsi que de la couleur des yeux de Johanna, mais quand elle prenait une expression sévère comme maintenant, elle ressemblait trait pour trait à son père.
- De toute façon, je vais l’appeler et on verra bien s'il veut me voir ou pas. Je demanderais à Jordan de m'emmener ! … s'obstina-t-elle.
Et elle était aussi terriblement bornée, comme ses deux parents, soupira Cathy.


_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 18:38 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Lola en veut a Cathy, on dirait, pour la destruction du mariage de ses parents. Christian va mieux, c'est encouregeant, mais il a encore du chemin a faire et je sens que Cathy va avoir des problemes bientot.
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Juin - 13:19 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Chapitre 4



- Tu te rends compte de ce que tu me fais faire Lola ? si Cathy apprend qu'on lui a menti – ce qui est pratiquement sûr, on est mal ! Papa risque d'être furieux également ! Il n'a vraiment pas besoin de ça !
Jordan n'arrivait pas à croire qu'il s'était laissé convaincre par sa sœur, de se rendre au centre de désintoxication ou résidait leur père. Il n'était en plus, pas du tout certains qu'ils puissent entrer, ne connaissant pas du tout le règlement de ce genre d'établissements.
- Allez viens, dépêches-toi ! le pressa sa sœur en le tirant par la manche de son tee-shirt. tu n'as pas envie de voir papa ?
Bonne question, songea-t-il. Bien sûr son père lui manquait énormément, bien sûr il avait hâte qu'il soit de retour à la maison ; mais le voir ici, maintenant, alors qu'il ne savait pas dans quel état d'esprit il se trouvait exactement, ne l'enchantait pas vraiment.
- Lola, tu es sûre que tu veux y aller ? s'enquit-il quand ils passèrent la porte du centre.
- Oui ! Je suis sûre !
Bon sang, elle ne changerait donc pas d'avis. Il n'avait plus qu'à improviser maintenant.
- Bonjour, dit Jordan quand il fut à l'accueil. Nous aimerions voir notre père, Christian Roquier. Est-ce que c'est possible ?
La secrétaire médicale, une jeune femme blonde au sourire aimable, leur demanda d'attendre une minute, le temps de joindre le médecin responsable du service alcoologie.
La conversation ne dura pas plus de deux minutes, et Jordan compris à la tournure de la discussion que ça sentait plutôt mauvais et qu'ils s'étaient déplacés sans doute pour rien.
La jeune femme raccrocha puis leur lança un regard contrit.
- Je suis vraiment désolé, mais votre père est à sa réunion en ce moment, il n'en sortira pas avant trois quarts d'heure. Il vaudrait peut-être mieux que vous reveniez une autre fois. Les visites ont lieu tous les jours à partir de quatorze heures.
- On ne peut vraiment pas attendre ? insista Lola, au bord des larmes. Vous savez, je ne le vois déjà pas beaucoup... mais parents sont divorcés vous comprenez... C'est difficile.... renifla-t-elle.
Jordan n'aurait su dire si sa sœur était sincère ou si elle faisait son habituel cinéma, mais en tout cas ça avait l'air de fonctionner. La secrétaire – bien qu'hésitante, accepta qu'ils patientent dans la salle d'attente.
- Bravo pour le numéro d'actrice ! lança Jordan à sa sœur.
La jeune fille sourit fièrement en essuyant ses larmes.
- C'était bien, hein ? J'ai peut-être trouvé ma vocation vu que je ne serais jamais musicienne ou chanteuse !

****


Assis sur la moquette, autour de la table basse – et d'une partie d'échecs, Mégane et Adrien attendaient nerveusement le retour de Jordan et de Lola, qui étaient partis depuis plus d'une heure.
Ils avaient accepté de couvrir le frère et la sœur pour qu'ils puissent aller voir leur père au centre, mais Adrien, commençait à se demander si cela avait été une très bonne idée.
- Je crois qu'on a eu tort, Mégane...
- Écoute Adrien... Lola avait vraiment besoin de voir Christian, tu le sais aussi bien que moi.
- Comme si elle était la seule à qui Christian manque. Stella pleure toutes les nuits l'absence de son père !
Il était vrai que Mégane n'avait jamais vu sa jeune sœur aussi triste. Zoé quant à elle, n'avait pas vraiment l'air de comprendre ce qui se passait. Elle suivait le mouvement, voilà tout.
- Je suis sûr que maman l’emmènera la semaine prochaine, en attendant on va lui remonter le moral à la puce.
Leur mère arriva à ce moment-là dans le salon, et Mégane posa son index sur ses lèvres pour intimer le silence à son frère, qui s’apprêtait à ouvrir la bouche.
- Tout va bien ici ? demanda Cathy d'un air soupçonneux.
- Bien sûr maman, répondit innocemment Mégane, je suis seulement en train de battre Adrien aux échecs, mais il déteste perdre celui-là.
C'était fou comme malgré ses dix-neuf ans presque passés, elle n'était toujours pas rassurée à l'idée de dissimuler la vérité à sa mère.
- Vous me cacher quelque chose tous les deux, devina Cathy intuitive.
- Mais non maman je te jure, on n'a rien fait... se défendit Adrien. Enfin nous on n'a rien fait !
- « Nous » ? comment ça « nous » ?
- Mais enfin Adrien tait toi, l'avertit Mégane menaçante.
Cathy sentit la moutarde lui montait au nez.
- Bon ! Ça suffit maintenant ! dites-moi ce qui se passe réellement ?
Vaincue, Mégane avoua finalement :
- On a un peu menti pour que Lola et Jordan puissent aller rendre visite à Christian.
Atterrée, Cathy se laissa tomber sur le canapé en soupirant.
- Ce n'est pas vrai ?! Vous n'avez pas été aussi bête ?! Mais vous êtes complètement inconscient ou quoi ?!
- Mais ce n'est pas si grave que ça maman, si ? s'inquiéta aussitôt Adrien.
- Qu'est-ce qui vous est passé par la tête, je peux savoir ? Mégane tu es censé être une adulte, non ?
- Ok, je suis désolé.
- Tu es désolé ? En attendant je vais devoir aller les chercher ! Je vous préviens cette conversation n'est pas terminée, je suis très en colère ! Vous surveillez Stella et Zoé jusqu'à ce que je revienne, c'est compris ?
Devant le silence de ses deux enfants, Cathy répéta la voix vibrante de colère :
- Est-ce que c'est compris ?
- Oui, c'est bon, on est est vraiment désolé, s'excusa encore Mégane.
Après avoir enfilé sa veste, Cathy sortit en claqua la porte.
- Je te l'avais bien dit, sermonna Adrien.

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Sam 13 Juin - 08:53 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Je sens que Lola va pas apprecier l'intervention de Cathy.
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 10:18 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Chapitre 5



À peine Christian était-il sortit de sa réunion des alcooliques – qui s'était avérée comme à chaque fois fort pénible, écouter les problèmes des gens le gonflait au plus ou point et il n'était pas vraiment doué non plus pour raconter sa vie – que son médecin vint à sa rencontre, lui apprenant que deux de ses enfants patientait à l’accueil depuis plus d'une demi-heure.
Il ne fallait pas être devin, pour savoir qu'ils avaient bravé l'autorité parentale pour venir jusqu'ici.
Lola, avait dû imaginer tout un stratagème, et elle avait entraîné avec elle, son grand frère qui ne pouvait rien lui refuser, ils avaient certainement aussi demandé l'aide de Mégane et d'Adrien pour couvrir leurs arrières – comme la fois ou ils étaient allé à la crique sans autorisation, et quand Cathy l'apprendrait, elle en serait certainement verte de rage, et ils seraient tout punis pour au moins un an ! bien sûr, il exagérait... un peu !
Le fait que Mégane et Jordan n'aient plus vraiment l'âge de se faire enguirlander ne changerais rien.
Mais, malgré tout l'amour qu'il portait à ses enfants, Christian ne se sentait pas d'humeur à recevoir des visites – d'ailleurs il était dans son droit de les refuser.
C'est ce qu'il dit d'ailleurs tout d'abord à son médecin, avant de se rétracter cinq minutes plus tard. Si , en fin de compte, il mourait d'envie de voir ses enfants, plus que n'importe qui d'autre.

- Vous pouvez aller voir votre père, il vous attend dans le parc, leur annonça la secrétaire.
Lola leva les yeux vers Jordan, plus du tout certaine de vouloir y aller. Et si elle était réellement en train de faire une bêtise ? Si l'image qu'elle se faisait de son père s’obscurcissait encore plus après cette visite. Elle n'était pas prête à prendre ce risque, pas encore en tout cas.
- Jordan...
- Laisse-moi deviner, tu ne veux plus y aller ?
- Tu lui dis que je suis désolé ?
- Ben voyons ! ... tu m'attend là, tu ne bouges pas !
Il aurait voulu en vouloir à sa sœur de l'avoir entraîné jusqu'ici pour ensuite se défiler, mais il comprenait son ressenti, sa peur et son angoisse.
Lui-même n'était pas très rassuré alors qu'il s’aventura dans le parc.
Il chercha son père de loin et l'aperçut à une table ; hésitant, il s'avança vers lui et fut étonné quand son père le prit dans ses bras en guise de « bonjour ».
Ses derniers temps – depuis son retour d'Australie – , il avait découvert un père un peu plus affectueux qu'à l'accoutumée.
- Ta sœur n'est pas avec toi ? demanda Christian quand il l’eut lâché.
- Elle est resté en salle d'attente.
- Quoi ? Mais c'est ridicule.
- Je sais oui. Elle m'a fait des pieds et des mains pour venir et au final...
- Bon... et bien ne la laisse pas toute seule. Rentrez avant que Cathy ne découvre que vous être venu ici, vous allez passer un sale quart d'heure sinon.
- Mais toi ? Tu ne nous en veux pas ? demanda Jordan en fixant son père droit dans les yeux.
Ce dernier sourit ému.
- Non ! ... bien sûr que non, affirma-t-il en le reprenant dans ses bras.
De nouveau, ce geste surpris Jordan, et l'émotion faillit prendre le dessus sur lui.
Il n'avait jamais pensé que ce genre de complicité entre son père et lui, lui avait manqué durant son enfance, mais il fut bien obligé de constater, que c'était pourtant le cas.
Il s'en rendait compte à présent, et profita de ce moment, tout en se forçant de ne pas laisser échapper une larme. Il restait un homme tout de même !
- Je t'aime tu sais mon grand. Je suis tellement fier du jeune homme que tu es devenu. Tout ça c'est grâce à ta mère.
Trop tard, Jordan se laissa submergeait par un flot de larmes, qu'il lui fut impossible de contrôler ; bon sang, mais ce n'était pas possible ! Ce n'était pas possible !
Il voulut s’échapper de l'étreinte de son père, mais ce dernier ne le lâcha pas – ne voulut pas le lâcher.

De loin, Cathy qui était finalement arrivé, n'osa par interrompre la scène entre le père et le fils, une scène qui lui noua l'estomac. Lola qui se tenait à côté d'elle, en avait elle, les larmes aux yeux.
Elle se tourna vers Cathy et demanda :
- Est-ce que tu vas toujours nous sermonner une fois rentrer à la maison ?
- Oh que oui, promis sa belle-mère avec un large sourire qui prouvait pourtant le contraire.
- Dans ce cas...
Lola accourut vers son père en s'écriant :
- Papa !
Christian sursauta en reconnaissant la voix de sa fille et lâcha Jordan non sans une pointe de regret.
Lola se faufila alors dans les bras de son père, mais n'y resta pas très longtemps. Il était hors de question qu'elle se mette à pleurer comme son frère, elle n'était pas une pleurnicheuse.
- Tout va bien ma chérie ? demanda Christian.
Puis il s'égara dans le regard de Cathy, qui s'avançait vers lui pour l'embrasser également.
- Désolé pour tout ça, dit-elle. Je te promets que la semaine prochaine on te laissera tranquille.
Christian émit un petit rire avant de lui encercler la taille d'un geste un brin possessif.
- Ne les engueule pas trop, d'accord ? murmura-t-il à son oreille. Ils ont cru bien faire. Puis n'oublie pas ce sont mes enfants quand même !...

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 11:05 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux Répondre en citant

Jolie scene entre Jordan et Christian et j'aime aussi la fin, quand Lola demande Cathy si elle va les sermonner, pour courir juste apres dans les bras de son pere. Belle suite. 
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:39 (2018)    Sujet du message: Les contraires - Partie Deux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Fics Tétralogie H&G
Page 1 sur 2 Aller à la page: 1, 2  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com