rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Un cadeau après sa mort.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Paulinebris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 20:51 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Chambre de Johanna :

Christian ouvrit un œil, je soleil inondait la chambre, il n’avait pas fermé les volets hier soir. Il s’était endormi, épuisé d’avoir autant pleuré, il serrait le cadre avec leur photo contre son cœur

Christian : Bonjour mon amour.

Il embrassa la photo et descendit rejoindre les autres dans la cuisine.

Christian : Bonjour.

Tous : Bonjour.

Christian : Bobby excuses moi de te sauter dessus dès le matin mais j’aimerais t’emprunter ta voiture si tu es d’accord.

Bobby : Mais tu ne connais pas la ville, si tu veux que je t’emmène quelque part, tu demandes ça ne me dérange pas.

Christian : Je voudrais aller au cimetière mais seul s’il te plait, j’en ai besoin.

Bobby : Alors je t’emmène, je pense que tu ne seras pas en état de conduire au retour, je t’attendrais dans la voiture.

Ils partirent tous les 2 au cimetière, Hélène regrettait déjà de l’avoir laissé seul, mais il ne lui avait pas laissé le choix, il devait faire cette démarche seul et même si ça allait être dur, personne ne pourrait l’aider à passer ce cap, il devait le faire seul.

Au ranch :

Hélène et Esther prenaient un thé sur la terrasse.

Hélène : Esther, j’ai vraiment peur pour Christian, je ne voudrais pas qu’il fasse de bêtise.

Esther : Bobby est avec lui, il veillera sur lui, ne t’inquiète pas, j’ai confiance.

Hélène : Je n’ai jamais vu 2 personnes s’aimer autant, pourtant mes parents étaient très proches et complices mais tous les 2 s’était différent, il y avait ce lien entre eux comme si chacun était une partie de l’autre.

Esther : C’est ce qu’on appelle des âmes sœurs.

Hélène : Peut-être, je m’en veux tellement de ne pas avoir compris qu’elle avait besoin de moi.

Esther : Il ne faut pas t’en vouloir, c’est elle qui a fait son choix, elle s’est éloignée de vous pour ne pas vous faire souffrir. Elle avait conscience que sa mort vous ferait beaucoup de mal mais vous avez encore une très belle image d’elle, savourez votre chance, c’est ce qu’elle vous a laissé.

Hélène : Vous étiez avec elle jusqu’à la fin ?

Esther : Oui bien sûr, et je ne peux pas l’imaginer autrement que sur ce lit, j’arrive à penser à elle mais cette image reviens toujours, c’est un cadeau qu’elle vous a fait en s’éloignant.

Hélène : Je l’ai compris hier, et j’ai eu cette discussion avec Christian aussi. Mais c’était … C’est ma meilleure amie, j’aurais dû savoir qu’elle n’était pas partie pour un autre homme que Christian.

Esther : Ne penses pas à ça, ça ne changera pas les choses et ça ne peut que te faire du mal.

Hélène : Esther, hier soir Christian a trouvé le texte d’une chanson sur le bureau de Johanna, est-ce que ça vous ennuie si avec mes amis, nous le mettions en musique ?

Esther : Non, ça ne m’ennuie pas, au contraire, ça serait un très bel hommage que vous lui feriez.

Au cimetière :

Bobby avait garé la voiture sur le parking depuis 10 minutes déjà, Christian restait figé, il regardait le portail du cimetière mais ne bougeait pas. Bobby hésita à rompre le silence qui devenait pesant. Il fallait pourtant le faire réagir, il devait se décider à entrer.

Bobby : Christian, tu veux qu’on retourne à la maison ?

Christian : Non

Bobby : On ne peut pas passer la journée ici, si tu ne te sens pas prêt, je comprends, on peut partir.

Christian : Non

Il descendit de la voiture, referma la porte et se dirigea devant ces grandes grilles qui le séparaient de son amour.
Après 2 minutes d’hésitation, il les poussa et entra. Il se dirigea vers l’allée que lui avait indiquée Esther. Son cœur pesait lourd, à chaque pas, il ressentait une douleur dans la poitrine de plus en plus forte.
Il se retourna et vit Bobby derrière les grilles qui le regardait s’avancer vers Elle.
C’est avec le cœur serré et des larmes qui n’en finissaient pas de couler qu’il arriva devant sa tombe.

Il ressenti de violents coup dans la poitrine, comme si quelqu’un essayait de lui arracher le cœur. Il se laissa tomber à genoux, sa vue était trouble mais il distinguait très bien la photo sur la pierre.

Cette photo c’est lui qui l’avait prise, quelques jours après son arrivé à Love Island, peu de temps après l’annonce de la reformation des anciens couples, ils étaient partis s’isoler, près d’une cascade, l’endroit était désert et seul le chant des oiseaux les avaient accompagné dans leurs retrouvailles torrides.
Après avoir fait l’amour, il avait pris une photo pour se souvenir à jamais de ce moment.

Christian : Oh mon amour, tu me manque tellement, comment je vais faire sans toi ?

Il prit sa tête entre ses mains, il resta immobile pendant près de 30 minutes, Bobby le regardait toujours et commençait à s’approcher de lui. Il était à quelques pas quand il vit Christian relever la tête et se mettre à hurler.

Il hurlait tellement fort, toute sa douleur, se ressentait, Bobby resta figé sur place, il n’arrivait plus à avancer.

Christian : J O H A N N A

Il n’arrivait plus à s’arrêter, il avait tellement mal, il avait envie de la voir, de l’embrasser, de la prendre dans ses bras. Il s’arrêta et fini par se coucher en boule au pied de la pierre.

Christian : Je suis là, avec toi, je ne t’abandonnerais plus jamais.

Bobby qui n’était pas loin, avait reprit ses esprits et s’approcha de lui.

Bobby : Christian, tu ne peux pas rester là, il faut partir maintenant, viens.

Christian ne répondait pas, il ne bougeait pas, seules les larmes qui coulaient de ses yeux étaient la preuve qu’il était toujours conscient.

Bobby : Christian, s’il te plait, relève toi.

Devant le manque de réaction, Bobby le saisi par les bras pour le relever, mais il resta cloué au sol, comme si une force invisible le retenait.
Bobby décida d’appeler le ranch pour demander de l’aide à Hélène.

Quelques minutes plus tard, Hélène et Esther arrivèrent, Hélène resta sur place, sans bouger, elle avait le regard fixé sur la photo et elle réalisa soudain qu’elle ne reverrait plus jamais son amie. Elle eu la sensation que son cœur venait d’exploser, elle manqua d’air et s’écroula sur le sol.
Christian ne bougea pas, il sentait que son amie avait besoin de lui mais il ne pouvait pas bouger, il se sentait si bien près d’elle. Sa place était là, près d’elle, près de son corps.

Bobby et Esther étaient auprès d’Hélène, elle reprenait peu à peu ses esprits, elle s’asseya près de Christian.

Hélène : On est bien là, hein Cricri ?

Il ne répondit pas mais fit oui de la tête.

Hélène : Je comprends que tu n’es pas envie de bouger, mais on ne peut pas rester comme ça, il faut se reprendre et pense à Hélèna, elle a besoin de toi maintenant qu’elle a perdu sa mère.

Après plusieurs minutes, elle se releva, soutenue par Bobby, qui la raccompagna à la voiture.

Esther : Christian, il faut partir maintenant, j’aimerais beaucoup faire la même chose que toi, perdre son enfant est horrible pour une mère, la logique aurait voulu que je parte avant elle, mais je relève la tête et surtout je pense à Hélèna.

Christian : Vous ne pouvez pas comprendre Esther, elle était moi et j’étais elle.

Esther : Mais si je comprends, je connaissais très bien ma fille, elle n’a jamais pu aimer quelqu’un d’autre que toi, je ne l’ai jamais vu autant heureuse que lorsqu’elle parlait de toi.

Christian : Pourquoi ? C’est vraiment pas juste, elle ne méritait pas ça.

Esther : Je sais, c’est injuste, mais ça ne sert plus à rien de se poser ce genre de question. Johanna s’était la joie de vivre en personne, maintenant il faut honorer sa mémoire en continuant à vivre.

Christian : J’ai besoin d’elle.

Esther : Je ne sais pas ce qui se passe après la mort, mais est-ce que tu crois qu’elle est fière de nous d’où elle est ?

Christian : Mais je l’aime, vous comprenez, je l’aime.

Esther se mit à pleurer.

Esther : Et moi Christian, tu crois que je ne l’aime pas, j’ai perdu ma fille, la chair de ma chair, tu penses que je ne souffre pas, que je ne pense pas à elle chaque seconde ?

Christian : Oh Esther, c’est tellement dur, ça fait tellement mal, je ne sais plus comment avancer sans elle, sans l’espoir de la serrer à nouveau dans mes bras
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Mar - 20:51 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 21:05 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Comme c'est dur pour Christian, mais aussi pour Helene et pour Esther! Mais c'etait necessaire pour Christian d'aller sur sa tombe et de crier pour sa mort, ca fait du bien quelquefois et c'est une maniere pour lui et aussi pour Helene d'accepter l'inevitable. Bravo pour ce chapitre Pauline, je suis sure que c'etait dur a ecrire. 
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 21:12 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Très touchant ce passage au cimetière.


Maintenant, il faut que Christian s'occupe d'Helena. C'est ce que Johanna souhaite le plus, là où elle est.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 17 Mar - 10:10 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Quelle scène déchirante  Sad


Christian perd sa moitié mais il doit se relever et continuer pour Héléna. Et comme dit Esther, Johanna n'aimerait pas le voir comme ça!
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 19:46 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

A Love Island :

Nicolas s’était levé de bonne heure pour préparer ses affaires et celles de Marie qu’il devait déposer chez Bénédicte avant de partir.

Laly venait de déposer Diégo à l’école et avait décidé d’attendre à l’aéroport, Stéphane l’avait accompagné mais ne savait plus comment réagir face à son silence.

Bénédicte avait préparé les affaires de José, elle aurait dû les accompagner mais n’avait pas le courage, elle devrait faire face à ses erreurs, à ses mensonges et elle ne s’en sentait pas la force.

Flash-Back 14 ans plus tôt :

Bénédicte venait de raccrocher avec Johanna, elle ne comprenait pas que son amie se réjouisse de cette nouvelle. Christian les avait tous abandonnés, malgré elle, elle savait qu’elle l’aimait toujours et qu’elle n’avait jamais cessé de l’aimer depuis leurs histoire qui n’avait duré pourtant que quelques jours.

Hélène venait de rentrer de la fac, elle retrouva Bénédicte perdue dans ses pensées.

Hélène : Eh ma Béné, ça va ?

Bénédicte : Bof, c’est pas terrible.

Hélène : qu’est-ce qui t’arrive ?

Bénédicte : Je viens d’avoir Johanna au téléphone, je lui ai annoncé la fausse couche de Linda.

Hélène : Et ?

Bénédicte : Et sa réaction m’a beaucoup surprise, je pensais qu’elle avait du cœur et je m’aperçois que non.

Hélène : Pourquoi tu dis ça, Johanna est une fille extraordinaire, cette nouvelle a dû la peiner.

Bénédicte : Même pas, elle ne pense qu’à elle, elle m’a juste dis que comme ça elle pouvait espérer récupérer Christian.

Hélène : Non, pas Johanna, elle n’est pas comme ça.

Bénédicte : Je t’assure en plus elle m’a fait une révélation, elle va le rechercher pour lui faire un enfant.

Hélène : Il faut que je lui parle, elle ne peut pas le prendre comme ça, pas elle, je vais lui écrire.

Fin du Flash-Back

Elle savait pourtant à ce moment-là que son mensonge se retournerait contre elle un jour, mais elle était en colère, et vexée que Christian est un enfant avec elle.
Maintenant qu’elle était morte, elle se sentait un peu soulagée, son secret était parti avec elle.

Un peu plus tard, à l’aéroport.

Nicolas : Béné, je te la confie, si tu as le moindre souci, appelle moi, je reviens tout de suite.

Bénédicte : Ne t’inquiète pas Nico, tout ira bien, vous embrasserez tout le monde pour moi.

José : Oui, je t’appelle en arrivant.

Tous les 3 embarquèrent, sans se douter que rien ne serait plus jamais comme avant.

Au Texas :

Ils étaient tous de retour au ranch, Christian était monté directement dans la chambre de Johanna. Les autres étaient assis dans le salon, personne n’avait envie de briser ce silence.

Hélèna se dirigea vers la chambre de sa mère où elle retrouva son père allongé sur le lit, en pleurs.

Hélèna : Papa, je peux entrer ?

Christian : Je voudrais rester seul.

Hélèna : S’il te plait, je voudrais être près de toi, elle me manque tellement.

Christian : Bon entre, mais je ne suis pas de très bonne compagnie.

Hélèna : Ca tombe bien, moi non plus.

Elle s’assit près de lui sur le lit et lui tendit un carnet noir, fermé par un cadenas. La clé était toujours dessus.

Christian : Qu’est-ce que c’est ?

Hélèna : C’est ce que maman aurait aimé te dire, pendant ces 2 dernières années. C’est pour toi, je te le donne.

Christian : Je voudrais être seul s’il te plait.

Hélèna sortit même si elle avait envie de se serrer dans ses bras, elle savait qu’il n’était pas prêt pour ça.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 20:44 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Benedicte a menti a Helene, en plus! C'est horrible, ce qu'elle a fait! Mais elle pensait a quoi? C'est quoi ce carnet que Helena donne a Christian? Hate pour la suite. 
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 23:04 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Pauvre Helena. Je comprends que Christian ne soit pas prêt mais il pourrait au moins faire un effort. C'est sa fille bon sang ! Elle a besoin de lui.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Sam 21 Mar - 12:05 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Séverine a écrit:
Pauvre Helena. Je comprends que Christian ne soit pas prêt mais il pourrait au moins faire un effort. C'est sa fille bon sang ! Elle a besoin de lui.



Eh oui, je trouve Béné trop gentille tout le temps, j'ai eu envie de lui donner un rôle de méchante pour une fois...
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 20:22 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Christian regarda la porte se fermer, il dirigea ensuite son regard vers le carnet qu’il tenait. Il savait qu’il devait le lire mais son regard se brouilla une nouvelle fois. L’ouvrir serait reconnaitre qu’elle n’avait cessé de penser à lui tout ce temps. Il l’ouvrit.

J-3 avant mon départ :

Je viens d’apprendre que je ne guérirais pas, je vais devoir partir. Mon amour, je ne peux pas t’infliger ça, j’ai trouvé la bague dans la poche de ta veste, je sais ce que tu t’apprête à faire, je dois partir avant qu’il ne soit trop tard. Tu vas terriblement me manquer mais je n’ai pas le choix.

J-2 avant mon départ :

Après avoir passé cette journée avec toi sur cette ile, je me sens soulagée, je sais que je fais le bon choix, je dois partir, pour toi, pour moi mais surtout pour nous. J’ai voulu te parler d’Hélèna, j’ai essayé à plusieurs reprises mais t’entendre me dire que tu ne voulais pas d’enfant, que tu voulais me garder pour toi tout seul sans avoir à me partager m’a convaincu que tu n’étais pas prêt à entendre parler d’elle.
C’est dommage, c’est une fille magnifique que nous avons fait, elle te ressemble tellement. Je vais aller la retrouver, pour essayer de me faire pardonner toutes ces années où j’ai été loin d’elle
.

Il referma le carnet, c’est vrai qu’il lui avait dit qu’il ne voulait pas d’enfant mais c’était seulement parce qu’il savait qu’elle était stérile et qu’il ne voulait pas la blesser en lui disant qu’il ne rêvait que de ça.

Il prit conscience à cet instant, qu’Hélèna était la seule chose qui les uniraient à jamais, elle était eux, elle représentait leur amour, leur union pour le reste de sa vie. Elle était symbole prouvant que leur amour avait existé.

Il sortit de la chambre et alla rejoindre Hélèna dans la sienne.

Christian : C’est à mon tour de te demander la permission d’entrer.

Hélèna : Oui, entre, je regarde les photos de maman.

Christian : Elle était vraiment très belle, tu lui ressembles beaucoup tu sais.

Hélèna : Oui, je sais, c’est d’ailleurs très dur pour moi de me regarder dans un miroir, j’ai l’impression de la voir. Mais j’ai ta bouche quand même.

Christian : Je ne comprends pas pourquoi elle ne m’a jamais parlé de toi. On aurait eu tellement de souvenirs ensemble.

Hélèna se leva et sortit une boite à chaussure de son armoire. Elle ouvrit la boite et en sortit 2 lettres, qu’elle lui tendit.

Hélèna : Ca ne répondra pas entièrement à ta question, mais tu pourras avoir un début de réponse.

Christian prit les 2 lettres, l’air surprit et ouvrit la première où il reconnut tout de suite l’écriture. Comment Johanna pouvait-elle avoir une lettre de sa propre mère.

Johanna,

Comment pouvez-vous annoncer à Christian qu’il va être papa alors qu’il est retombé dans la drogue à cause de ça justement. Je ne pense pas qu’il soit prêt à entendre ça, je vous demanderais de ne plus lui écrire, son père et moi fessons tout notre possible pour qu’il s’en sorte.
Christian est encore un enfant, il ne sait pas gérer ses sentiments comme un adulte.
Vous êtes déjà partit une fois et rien ne nous prouve que ça ne recommencera pas. Dans le but de protéger notre fils, n’écrivez plus, sortez de sa vie et il pourra ainsi repartir sur de bonnes bases.
Nous pensons aujourd’hui que votre relation n’a eu pour but que de l’affaiblir.

Prenez soin de vous quand même

Mme Roquier.

Christian : C’est pas possible, elle n’a pas pu faire ça ? Johanna était la seule personne qui aurait pu me sauver à l’époque. Si j’avais su qu’elle était enceinte, je serais venu la rejoindre tout de suite, on n’aurait pas perdu autant de temps.

Hélèna : Je sais, mais maman a respecté leur décision et elle s’est effacée pour que tu puisses te reconstruire.

Christian : Je n’ai jamais pu me reconstruire loin d’elle, c’est seulement quand je l’ai retrouvé à Love Island que ma vie a pu recommencer.

Il ouvrit la seconde lettre.

Johanna,

Bénédicte vient de me dire que tu avais appelé aujourd’hui, je ne comprends pas comment tu as pu penser que ta nouvelle nous ferait plaisir.

Linda est notre amie aussi, on ne peut pas la laisser tomber, je pensais que tu l’avais compris toi aussi.

Tu es partie, c’était ton choix et on ne s’y est pas opposé mais ne change pas, reste celle que nous aimons, je sais que de perdre Christian a été douloureux pour toi, vous aviez des projets et je comprends que tu n’arrives pas à les oublier.

Ne fais pas de bêtises et réfléchit bien, cet homme n’est pas prêt à être père, ça réaction face à la grossesse de Linda en est la preuve.

Tu me manque beaucoup, je pense à toi souvent, j’aimerais que tu sois encore ici avec nous.

Amicalement
Hélène

Christian : Mais, je ne comprends pas là, comment Hélène peut lui écrire ça, elle savait très bien que Johanna n’avorterait pas.

Hélèna : N’en veut pas à Hélène, elle ne savait pas la vérité.

Christian : Comment ça ? Elle lui parle bien de sa grossesse dans cette lettre ?

Hélèna : Non, mais je ne peux pas t’en dire plus pour l’instant, tout deviendra clair quand vous aurez vu la lettre que mamie garde en bas.

Christian : Je vais aller m’allonger, je suis complètement perdu.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 21:42 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Enfin, Christian décide de faire un pas vers sa fille grâce au carnet laissé par Johanna.
Espérons qu'ils apprennent a se connaître et se soutiennent mutuellement !
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 22:00 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

C'est bien que Christian se rapproche de sa fille.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 22:02 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Christian va decouvrir le role que Benedicte a joue dans cette histoire. Il va etre degoute, mais c'est ce qu'elle merite a mon avis. Rien ne peut justifier son comportement, meme si elle a regrette maintenant. J'aime le fait que Christian s'approche de peu en peu a sa fille. 
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 23:16 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Plus tard à l’aéroport :

Nicolas, Laly et José venaient de descendre de l’avion, Hélène et Bobby les attendaient.

Nicolas serra Hélène dans ses bras pendant que les autres se saluaient.

Nicolas : Ca va avec Chris, ça n’était pas trop dur pour lui ?

Hélène : Ca va mieux, le plus dur est passé je pense.

Laly : On peut rentrer, je suis fatiguée.

Bobby : Oui, venez, la voiture n’est pas loin.

Une fois arrivé au ranch, ils saluèrent la mère de Johanna et restèrent tous soufflés par la ressemblance entre Hélèna et sa mère. Christian était toujours enfermé dans la chambre de Johanna et n’avait pas voulu descendre saluer ses amis.

Laly était monté le rejoindre.

Laly : On sent encore son parfum.

Christian avait sursauté, il ne l’avait pas entendu entrer.

Christian : Bonjour Laly, oui, c’est comme si elle était encore avec moi.

Laly : Avec nous Chris, ne crois pas être le seul à qui elle manque. J’ai perdu ma meilleure amie je te rappelle.

Christian : Je sais Laly, mais c’est différent.

Laly : Qu’est-ce que tu en sais ? J’ai vécu longtemps avec elle, on a été associée, on ne se quittait pas.

Christian : Je sais Laly, mais Johanna était une partie de moi.

Laly : De toute façon, quoi que je dise, tu te rendras toujours plus malheureux.

Christian : Ne le prend pas comme ça, je sais que tu es triste mais…

Laly : TRISTE, je ne suis pas triste Christian, je suis désemparée, je suis effondrée, mais je ne suis pas triste.

Christian se releva et serra Laly dans ses bras. Cette dernière libéra son chagrin et pleura sans pouvoir s’arrêter.

Laly : Comment je vais faire moi maintenant, sans elle.

Christian : Je ne sais pas, je me pose la même question.

Laly : Elle me manque tellement Christian, je n’ai jamais pu la remplacer à l’agence, j’ai toujours gardé l’espoir qu’elle reviendrait et que tout serait comme avant.

Christian : Je sais, moi aussi, mais elle ne reviendra plus, plus jamais.

Laly : J’ai tellement besoin d’elle.

Esther avait décidé qu’il était trop tard pour leur lire la lettre, elle le ferait le lendemain après les avoirs accompagnés au cimetière.

Chambre d’Hélène et Nicolas :

Nicolas : Tu n’as pas d’idée sur le contenu de la lettre ?

Hélène : Non, aucune, mais on va enfin savoir pourquoi elle nous a caché Hélèna.

Nicolas : Ca fait 2 ans qu’elle est partie, on aurait dû s’habituer à son absence, mais pourtant c’est seulement maintenant que je ressens ce terrible manque.

Hélène : Je pense qu’on avait tous au fond de nous, l’espoir qu’elle revienne. Mais en apprenant qu’elle était morte, cet espoir s’est envolé.

Nicolas : Je sais, c’est horrible de perdre une amie, c’est marrant mais avec Joh, on n’avait pas besoin de se parler, on se comprenait, un peu comme une sœur, je tenais vraiment beaucoup à elle.

Hélène : Comme nous tous. Au fait tu sais pourquoi Béné n’est pas venue ?

Nicolas : Je pense que c’est pour les enfants, on ne pouvait pas tous débarquer.

Hélène : Ouai, mais c’est bizarre, Johanna savait qu’elle ne serait pas là.

Nicolas : C’est vrai que depuis l’annonce de son décès, elle a un comportement étrange, mais on ne fait pas tous face de la même façon.

Hélène : Hum, on verra bien, bonne nuit, la journée a été éprouvante.

Nicolas : Bonne nuit.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 23:18 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Le lendemain matin :

Christian avait passé la nuit à relire les lettres que lui avait données Hélèna. Il ne comprenait pas. Il avait également lu plusieurs pages du carnet.

J-1 avant mon départ :

Ca y est mon billet est réservé, j’ai pleuré toute la journée je ne sais pas si je dois te dire adieu ou partir sans me retourner. Demain je serais loin de toi, je sais que mon cœur va se briser mais je préfère qu’il en soit ainsi, plutôt que de me voir mourir dans tes yeux, je ne veux pas que tu restes avec une image de moi mourante je ne m’en sortirais pas cette fois.

Jour du départ :

Ca y est, je te quitte et je sais qu’on ne se reverra plus jamais. On a fait l’amour cette nuit, tu m’as demandé après pourquoi je pleurais, je t’ai dit que c’est parce que je t’aimais et c’est vrai mais c’est aussi parce qu’à ce moment-là, je savais que c’était la dernière fois que je sentais ton corps près du mien. C’était la dernière fois que tes mains me touchaient.
Passer la porte d’embarquement a été très douloureux, je me suis retournée dans l’espoir de te voir une dernière fois même si je savais que tu ne serais pas là. Quand l’avion a décollé, j’ai senti mon cœur qui sortait de ma poitrine, je sais qu’il est resté avec toi parce que c’est le seul moyen qu’il avait de battre.
J’ai retrouvé notre fille, elle est tellement belle, elle te ressemble tellement mon amour.

J+1 après mon départ :

Aujourd’hui j’ai annoncé à toute ma famille et à Hélèna aussi que j’avais un cancer et que je ne guérirais pas, je leurs ai dit aussi de ne pas vous dire que j’étais là, je leur ai expliqué que je ne voulais pas que vous me voyez dans cet état, j’ai été soulagé quand ils m’ont dit que j’avais leurs soutient. Je sais que cette nouvelle à été très dure pour ma mère, elle s’est effondrée en larmes. J’ai eu mal en la voyant comme ça mais ça m’a également rassuré sur ma décision, j’ai bien fait de ne rien vous dire et de partir, j’en suis sure aujourd’hui.

Ils étaient tous autour de la table à part Christian qui n’avait pas voulu descendre, Esther avait préparé un copieux petit déjeuner. Personne n’avait le cœur à manger, mais pour ne pas la décevoir, ils avaient tous fait un effort.

Hélèna : Je devrais aller chercher papa, vous ne croyez pas ?

José : Ca fait vraiment bizarre de t’entendre l’appeler papa.

Hélèna : Et oui tonton José, il va falloir que tu t’y fasses.

Laly : Et oui tonton José.

Hélèna était contente, elle avait réussi à redonner un peu le sourire à ces personnes qu’elle n’avait encore jamais vu mais qu’elle avait pourtant le sentiment de connaitre depuis toujours.

Nicolas : Restes ici, je vais le chercher.

Esther : Oui, vous avez une lettre à lire.

Elle avait dit cette phrase en regardant José avec insistance, ce dernier était de plus en plus inquiet, il avait remarqué les regards insistant qu’Esther lui jetait depuis qu’il était arrivé.

Dans la chambre de Johanna :

Nicolas s’était arrêté devant la porte, elle était ouverte et il pouvait voir Christian allongé sur le lit les mains sous la nuque et le regard perdu.

Nicolas : Hé Chris, je peux entrer ?

Christian : Oui, bien sûr, entre.

Nicolas regarda partout, il y avait des photos de la bande un peu partout sur le mur au-dessus du bureau, en apercevant une photo de lui et Johanna, il se souvient très bien de cette photo, elle avait été prise sur sa plage, Johanna était monté sur son dos, il laissa couler une larme.

Christian qui avait suivi le regard de son ami se leva et posa une main sur son épaule.

Christian : On en a passé des bons moments avec elle hein ?

Nicolas : Ah qui le dis-tu. Je me souviens très bien de ce moment, c’était lors de la fête qu’on avait organisé pour mon anniversaire quelques mois avant son départ.

Christian : Tu sais Nico, toi et Hélène vous avez toujours été des personnes à part dans nos cœurs, on vous a toujours comparé à un frère et une sœur mais c’est bien plus fort que ça, on en parlait souvent avec Johanna, vous êtes un couple extraordinaire tous les 2.

Nicolas : Si tu savais comme elle me manque. Après son départ, je lui en ai voulu, elle n’avait pas le droit de t’abandonner comme ça, de nous abandonner, si tu savais comme je m’en veux, j’aurais dû me douter qu’elle ne pouvait pas tout laisser comme ça, on aurait dû la rechercher avant …

Il laissa sa phrase suspend mais tous les 2 savaient qu’il allait dire avant sa mort.

Christian : Je sais tout ça, mais Hélène m’a fait comprendre que c’était son choix et que si on analyse bien la situation, je pense qu’elle a fait le bon. J’aurais quand même aimé qu’elle me dise que c’était les derniers moments qu’on partageait tous les 2, mais on ne peut pas revenir en arrière.

Nicolas : C’était une sacrée bonne femme quand même notre tornade.

Christian : Oh oui, on ne s’est jamais ennuyé avec elle.

Nicolas : Aller, mon cricri d’amour, Esther nous attend pour ouvrir la lettre.

Christian : Oh alors ne faisons pas attendre belle-maman.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 23:25 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Hate de lire cette lettre, moi. Les mots de Johanna dans le carnet sont dechirants. On voit comme elle aimait Christian. Belle scene entre Nicolas et Christian. J'aime toujours autant les scenes avec Laly, tu decris tres bien ses sentiments. 
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:50 (2018)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Paulinebris
Page 4 sur 7 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com