rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Un cadeau après sa mort.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Paulinebris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
laura2a
Benjamine RST

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2013
Messages: 136
Localisation: corse
Féminin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 20:50 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

BRAVO  très belle fiction personnellement je pence que ta fiction vaut vraiment le coup d'être continuer je l'adore.

chapitre1 : trop trop triste j'en est pleurer Crying or Very sad Crying or Very sad ( je suis assez sensible) pauvre johanna c'est pas juste et pauvre cricri quand t'il va apprendre ça puis Hélène et Nicolas le choc doit être très dure!!

chapitre2 : pauvre cricri c'est injuste  Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad !!!!

chapitre3 :se chapitre est très très beau ( même si il reste triste)  BRAVO BRAVO j'ai vraiment hâte de voir la suite 

       
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Mar - 20:50 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 22:10 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Nicolas était toujours avec Christian, ce dernier n’avait pas arrêté de pleurer depuis le départ d’Hélène, il ne savait plus quoi faire pour son frère, son chagrin était tellement profond que des mots n’arriveraient pas à l’apaiser.


Il était dans le salon quand un gros bruit venant de la chambre de Christian le fit sursauter, il courut vers la porte et vit Christian en train de remplir un sac de sport avec ses affaires.

Nicolas : Mais enfin Christian qu’est-ce que tu fais ?

Christian : Je dois aller la voir, il faut que j’y aille Nico, pas la peine d’essayer de me retenir.

Nicolas : Ecoutes, j’ai eu Hélène au téléphone, elle part demain chercher Hélèna, tu la verras bientôt, mais là je ne pense pas que tu sois en état de voyager.

Christian : Mais je ne parle pas de cette gamine, je te parle de Johanna.

Nicolas : Mais Johanna est morte Christian, tu ne pourras pas la voir.

Christian : C’est pas vrai, tu m’entends, c’est des conneries tout ça, Johanna ne m’aurait pas laissé comme ça. Elle sait que je ne peux pas vivre sans elle.

Nicolas : Tu te rends compte de ce que tu dis ? Johanna n’a pas choisi d’avoir un cancer, elle n’a pas choisi de mourir non plus.

Christian : C’est pas possible je te dis, Johanna n’est pas … (sans pouvoir finir sa phrase).

Nicolas : Christian, Johanna était comme une sœur pour moi, je tenais beaucoup à elle moi aussi, et j’ai autant de chagrin que toi, mais il faut se faire une raison, la vie continue.

Christian : Autant que moi, comment est-ce que tu peux avoir autant de peine que moi, la vie ne continue pas Nicolas, puisque c’était Johanna ma vie et qu’elle n’est plus là.

Nicolas : Mais elle te confie votre fille, elle va avoir besoin de toi elle aussi.

Christian : Je ne veux pas de cette gamine, Johanna représentait tout pour moi, je ne peux pas respirer sans elle, depuis qu’elle est partie j’étouffe. J’ai tenu le coup jusqu’à maintenant parce que j’ai toujours gardé l’espoir qu’un jour elle reviendrait.

Nicolas : Tu veux aller avec Hélène ?

Christian : Je vais aller avec Hélène, qu’elle soit pour ou contre, je monterais dans cet avion.


Nicolas appela Hélène qui passa prendre un autre billet à l’aéroport pour Christian.

Hélène venait d’arriver chez Christian.

Hélène : Nicolas, je pense qu’on devrait prévenir les autres, il faut les informer de la mort de Johanna.

Nicolas : Oui je sais, mais franchement Hélène, je n’en ai pas le courage, Laly et José vont être effondrés et je n’ai pas la force pour les consoler aujourd’hui.

Hélène : Mais je pars demain, on ne peut pas les laisser comme ça dans l’ignorance.

Flash-back 15 jours plus tôt

Hélène et Laly déjeunaient ensemble au restaurant où elles avaient l’habitude de venir avec Johanna avant son départ.

Laly : Tu penses qu’elle nous a oubliés ?

Hélène : Si tu parles de Johanna, bien sûr que non, tu pourrais l’oublier toi ?

Laly : Non, elle me manque tellement Hélène, je n’ arrive pas à la remplacer à l’ agence, je n’ai pas envie de voir quelqu’un d’autre derrière son bureau.

Hélène : Laly ça fait 2 ans maintenant, il faut que tu prennes de l’aide, je ne peux pas laisser tomber Rudy à chaque fois que tu as besoin d’aide, ça dur depuis trop longtemps.

Laly : Je suis sûre qu’elle va revenir Hélène, je le sens.

Hélène : Tu sais même si elle revient un jour, elle ne t’en voudra pas de l’avoir remplacé au bureau, elle comprendra.

Laly : Tu sais pourquoi elle est partie ? Christian me fait tellement de peine, on ne le voit presque plus.

Hélène : Non je ne sais pas, Nicolas pense qu’il y a un autre homme, mais je connais Johanna et Christian a toujours été le seul.

Laly : Dis, elle nous l’aurait dit si elle avait eu des problèmes ?

Hélène : Je l’espère, on partageait tout, je pense qu’elle m’aurait parlé, j’avoue que je ne comprends pas son départ, tout allait tellement bien depuis le retour de Christian.

Laly : Oui, mais je la connais tu sais, toujours à vouloir protéger tout le monde, tu ne penses pas qu’on devrait essayer de la retrouver, au moins pour qu’elle s’explique avec Christian.

Hélène : Non, si elle avait voulu lui donner une explication elle l’aurait fait, je ne sais pas ce qui l’empêche de revenir mais je suis sûre qu’elle ne veut pas nous en parler alors respectons son choix et parlons d’autre chose s’il te plait.

Fin du Flash-back.

Nicolas : Ok, je vais les appeler pour qu’ils nous accompagnent demain et on leurs annoncera avant votre départ.

Christian : Je vais le faire.

Hélène : Tu es sûr que c’est une bonne idée ?

Christian : Oui c’est à moi de le faire.

Nicolas : Je vais appeler Béné pour qu’elle garde la petite ce soir, je suis sûr que ça ne la dérangera pas. Et j’ai bien réfléchit, je vais la garder ici.

Hélène : Mais comment tu vas faire avec ton boulot ?

Nicolas : Il y a Béné et Laly, quand elles apprendront les raisons de ton départ, elles m’aideront, elles s’occuperont de nous, ne t’inquiète pas, tu auras autre chose à faire que de t’occuper d’elle.

Christian : Tu as réservé un hôtel Hélène ?

Hélène : Heu … non, en fait on va loger chez les parents de Johanna, son frère vient nous chercher demain à l’aéroport.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 22:33 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Alors, Christian va voyager avec Helene. Peut-etre, c'est pour le mieux. Il va peut-etre accepter la triste realite plus facilement de cette maniere. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 01:28 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Je pense aussi que c'est bien que Christian parte avec Hélène, même s'il ne veut pas entendre parler de sa fille pour l'instant.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 15:00 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Ca va être un coup dur pour toute la bande.


C'est bien que Christian parte avec Hélène. Pour sa fille, je suis sûre qu'il va changer d'avis.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 19:47 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Le lendemain matin, toute la bande s’était réunie chez Christian suite à l’appel de Nicolas, tous se posaient des questions sur le départ précipité de Christian et Hélène.

José : Alors Nicolas, tu vas nous le dire ce grand mystère ?

Laly : Et pourquoi c’est Christian et pas toi qui part avec Hélène, je ne comprends plus rien moi ?

Stéphane : Si on les laissait parler au lieu de les assommer de questions.

Hélène : Merci Steph, ce qu’on a à vous dire n’ai pas facile à entendre, Christian a tenu à vous l’annoncer lui-même, ça va être très dur alors s’il vous plait, laissez le parler.

Christian : Il n’y a pas 50 façons de vous l’annoncer alors je vais aller droit au but. On a appris hier la mort de Johanna.

Bénédicte : QUOI ?

José : Si c’est une blague, je vous assure qu’elle n’est pas de très bon gout.

Nicolas : C’est pas une blague José, Johanna est décédée d’un cancer du sein. Hélène et Christian s’en vont aux Etats-Unis.

Laly se mis à hurler, elle ne tenait plus sur ses jambes, Stéphane avait juste eu le temps de la rattraper avant qu’elle ne s’effondre au sol.

Laly : Non, non, c’est pas vrai, pas Johanna, pas ma meilleure amie.

Elle avait le regard vide, pourtant elle ne pleurait pas, elle donnait l’impression d’être ailleurs, son esprit n’était plus dans cette pièce avec ses amis. Elle repensait à tous ces moments partagés avec Johanna, tous leurs fous rires, leurs colères et leurs larmes.

José était appuyé le long du mur, des larmes coulaient sur ses joues, il ne pouvait pas parler, come Laly il revoyait les moments passés avec sa belle Texane, l’amour et l’amitié, ils avaient tout partagé tous les 2, un enfant aurait dû naitre de cet amour, depuis ils partageaient des liens très forts. Il n’arrivait pas retenir ses larmes, et peu importe les apparences, il venait d’apprendre la mort de la femme qu’il avait sans doute le plus aimé, ou au moins le mieux. Grace à elle il avait connu la fidélité.

Bénédicte était dans un coin de la pièce, elle ne pleurait pas mais avait le cœur tellement lourd. Johanna était son amie, sans doute pas aussi proche que les autres mais elle savait à quel point cette fille était géniale, la terre venait de perdre un être d’exception, rien ni personne ne la remplacerait jamais au sein de la bande, même si Laly avait de temps en temps des moments de folie, elle n’égalait en rien la douce folie de Johanna.

Stéphane était sorti, voir tous ses amis dans cet état de peine était trop pour lui. Il n’avait jamais cherché à savoir pourquoi Johanna était partie comme ça, du jour au lendemain sans explications, pourtant il la connaissait, il avait beaucoup apprit avec elle, c’était une personne droite, sincère, intègre et fidèle. C’était bien sûr trop tard pour s’en vouloir mais pourquoi aucun d’eux n’avaient cherché à connaitre les raisons de son départ. Il pleurait malgré lui.

Nicolas qui n’avait pas laissé aller ses émotions jusqu’à maintenant, se décomposa à la vue de ses amis. C’était comme s’il venait de réaliser, comme s’il prenait conscience des mots qu’il répète à Christian depuis la veille, Johanna est morte. Il venait de comprendre que c’était fini, il ne la reverrait plus, il ne pourrait plus lui dire à quel point elle comptait pour lui, combien son soutient l’a empêché plusieurs fois de sombrer dans la démence et combien elle était précieuse pour tous ces gens réunis aujourd’hui.

Hélène était assise dans un coin du canapé, elle ne pouvait plus pleurer, depuis l’ouverture de l’enveloppe la veille, elle n’avait cessé de pleurer, les larmes ne venaient plus, pourtant elle venait de perdre sa sœur, mais elle ressentait un sentiment de colère, envers elle et envers Johanna. Elle aurait dû lui dire, elle aurait dû accepter son aide.

Christian était parti s’isoler dans sa chambre, tous étaient perdus dans leurs souvenirs quand la chanson « peut-être qu’en septembre » se fit entendre.

Ils restèrent tous figés, ils savaient ce que représentait cette chanson. Laly couru vers la chambre suivie de près par les autres. Elle entra, sortit la cassette de la chaine et la jeta le long du mur où elle se brisa.

Laly : ELLE EN REVIENDRA PAS, NI EN SEPTEMBRE, NI EN DECEMBRE, JAMAIS. Hurla-t-elle en se laissant tomber à genoux.

Nicolas s’agenouilla à côté d’elle et passa son bras sur ses épaules, elle le repoussa et sortit de la maison. Elle monta dans sa voiture et parti à l’agence.

Christian : Excusez-moi, je ne pensais pas que …

José : Que quoi ? Qu’on tenait à elle, qu’on l’aimait ?

Nicolas : Ne commençons pas à nous énerver les uns sur les autres ça ne mènera à rien.

José : Saint Nicolas, mais sans déconner, t’en a pas marre avec tes beaux discours, j’en ai ras le bol de cette bande, je me casse.

Il partit à son tour en direction de la plage ou il avait l’habitude de se retrouver avec Johanna à l’époque où ils formaient un couple.

Christian : Il faut y aller Hélène.

Nicolas : Hélène, ça va ?
Devant le manque de réaction de son amie, Bénédicte s’approcha.

Bénédicte : Hélène, il faut juste ce dire qu’elle ne souffre plus.

Hélène la poussa avec violence, l’envoyant de l’autre côté du couloir. Bénédicte était tombé mais sans se cogner.

Nicolas : Mais Hélène, qu’est-ce qui te prends ?

Hélène : On s’en va.
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 19:54 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Quel choc pour toute la tribu. Ce chapitre est très poignant.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 20:41 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Pendant ce temps à l’agence.

Laly qui n’avait jusque-là rien touché sur le bureau de Johanna, renversa tous les papiers, les fauteuils et dans un excès de rage, elle retourna toute l’agence.

Laly : VOILA, C’EST-CE QUE TU VOULAIS, TU M’AS LAISSE SEULE, JE N’Y ARRIVERAIS PAS SANS TOI, POURQUOI ? TU N’AVAIS PAS LE DROIT, ET DIEGO, TU Y AS PENSE A DIEGO ? TU DEVAIS PRENDRE SOIN DE LUI SI IL M’ARRIVAIT QUELQUE CHOSE, C’EST TOI SA MARRAINE. JOHANNA REVIENT S’IL TE PLAIT, NE NOUS ABANDONNE PAS.

Elle s’écroula à genoux sur le sol avec un cadre contenant une photo de Johanna, elle avait ce cadre sur son bureau depuis le départ de Johanna, elle n’avait jamais avoué à qui que ce soit qu’il lui arrivait de parler seul, avec ce cadre comme dans le temps, elle se confiait à son amie. Plusieurs fois elle s’était dit que s’était ridicule mais ça lui faisait du bien.

Laly : Pourquoi ? Pourquoi toi ? Tu sais Johanna, je ne pouvais pas rêver meilleure amie que toi, ça a pas toujours été simple d’être mon amie, je reconnais que je t’ai souvent donné du fil à retordre, mais tu as tenu bon, tu m’as soutenu et aimé même quand je ne le méritais pas vraiment. Tu me manque tellement. Je dois t’avouer que j’ai toujours eu l’espoir que tu reviennes, je me suis souvent imaginée assise derrière mon bureau, je relevais la tête et tu étais là, devant la porte avec un grand sourire aux lèvres. Je sais que ça n’arrivera pas et ça fait tellement mal.


A l’aéroport :

Nicolas regardait sa femme embrasser leur fille, il savait que l’épreuve qui l’attendait allait être très dure, il ne savait pas encore dans quel état elle rentrerait, mais il s’était promis de tout faire pour la soutenir.

Christian regardait ses amis, Stéphane, il n’était pas dans la bande depuis longtemps mais il était tellement adorable avec tout le monde qu’il n’avait pas mis longtemps à s’intégrer. Bénédicte, aussi étrange que ça paraisse, pour une fois elle semblait forte, elle qui était si fragile, si douce, paraissait solide comme un roc, il savait que l’annonce de la mort de Johanna l’avait touchée elle aussi mais elle ne laissait rien paraitre. Nicolas, son ami, son frère, il savait qu’il lui devait beaucoup, et qu’il serait toujours là pour lui. Hélène, aucun mot n’est assez fort pour décrire ce qu’elle représente pour lui, il savait que les prochaines semaines allaient être dures pour eux 2, et à ce moment, il se fit la promesse d’être présent pour elle et de la soutenir du mieux possible.

Hélène embrassait sa fille, elle regrettait tellement que Johanna ne la connaisse pas et ne la connaitrait jamais. Elle avait fait promettre à Nicolas de ne pas baptiser la petite sans Johanna, elle devait être la marraine, personne d’autre ne pouvait jouer ce rôle. Tout ça lui paraissait tellement loin. Elle s’apprêtait à partir pour rejoindre la tombe de son amie, sa sœur, son autre. Les larmes ne coulaient plus mais elle était toujours incapable de prononcer le moindre mot depuis qu’ils avaient franchis les portes de l’aéroport. C’est dur, tellement dur de se dire que la vie va continuer sans elle, elle était consciente que depuis 2 ans ils faisaient leurs vies sans Johanna, mais elle sait aussi que tous au fond de leurs cœurs espéraient son retour.

C’est sans un mot que les 2 amis franchir les portes d’embarquement, sans un regard en arrière, mais avec une peine énorme.

Sur la plage :

José était assis sur le sable, le regard plongé sur l’horizon.

José : Tu penses vraiment que loin de nous nous n’aurions pas de peine. Tu nous a tous marqué ma grande, pas tous de la même façon mais on garde tous une empreinte de toi en nous. Je ne suis pas en colère, je suis désemparé, je ne sais plus comment faire, je suis triste de ne pas avoir pu te serrer dans mes bras une dernière fois, triste de ne pas avoir pu te dire comme tu étais importante pour moi et aussi combien je t’aime.

Après ces quelques mots murmurés en direction du ciel, il se leva et marcha le long de la plage. Il regardait l’eau recouvrir ses pieds et se remémora tous ces moments passés avec elle.

Il s’arrêta, se retourna vers l’océan et il embrassa la bague de fiançailles qu’il lui avait passé au doigt quand il l’avait demandé en mariage quelques années plus tôt.

José : REPOSE EN PAIX MA BEAUTE, JE T’AIME ET TU VIVRAS TOUJOURS DANS MON CŒUR JE T’EN FAIS LA PROMESSE.

Il l’a jeta de toute ses forces dans l’eau.
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 23:04 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Quelle tristesse ce chapitre.  Sad
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 01:04 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Dans l’avion :

Christian : Ces parents savent que je viens ?

Hélène : Non, je ne les ai pas rappelé, mais ne t’en fait pas, je suis sûre qu’ils seront ravis de te rencontrer.

Christian : C’est tellement dur sans elle Hélène, comment je vais faire ?

Hélène : Tu vas t’occuper de ta fille, tu ne vas pas la laisser tomber parce qu’elle représente l’union entre toi et Johanna, et surtout parce que Johanna te l’a demandé avant de mourir.

Christian : Je ne pourrais pas, je n’ai qu’une envie c’est d’aller la retrouver. Tu crois qu’elle nous voit d’où elle est ?

Hélène : Je n’ai pas la réponse à ta question Christian, je ne sais pas ce qui se passe après la mort, mais j’ai la conviction qu’elle veille sur nous et que quoiqu’il nous arrive elle sera là.

Christian : J’ai mal, j’ai tellement mal.

Hélène : Je sais, je sais …


A l’agence :

Nicolas venait d’arriver, quand il vit l’état du bureau, elle s’inquiéta pour Laly, elle n’était pas là, personne. Le bureau était saccagé la porte était ouverte mais Laly était introuvable. Il prit son portable et appela Laly mais la sonnerie se fit entendre dans le bureau, le portable était posé au sol à côté d’une photo de Johanna.

Il sortit paniqué et commença à courir de tous les côtés, au bout d’un moment il l’a vit, elle était tout au bout de la jetée, la tête baissée, les mains liées, elle priait. Il s’approcha d’elle doucement, posa sa main sur son épaule délicatement pour ne pas lui faire peur et baissa la tête à son tour.

Ils restèrent ainsi une bonne heure jusqu’à ce que Laly relève la tête.

Laly : Merci.

Nicolas : Ne me remercie pas, ça m’a fait du bien à moi aussi.

Laly : A tort, j’ai toujours pensé qu’il ne pouvait rien nous arriver tant qu’on était ensemble, comme un roc, un bloc que rien ne peut toucher.

Nicolas : Tu oublies Jeanne.

Laly : Non je ne l’oublie pas, mais moi je parle du noyau, nous 7, on a traversé tellement d’épreuves, on s’est relevé tellement de fois. Elle ne méritait pas ça, de nous tous c’est elle qui le méritait le moins.

Nicolas : Ne dit pas ça Laly, personne ne le mérite, Johanna était une fille bien et nous ne l’oublierons jamais, mais il faut continuer d’avancer, il faut vivre pour elle, la joie de vivre, le bonheur qu’elle nous a transmis, il ne faut pas le perdre, il faut le faire exister.

Laly s’écroula en pleurs dans ses bras.

Laly : C’est trop dur Nico, je n’y arriverais pas, j’ai tellement attendu son retour.

Nicolas : Laly, il y a une chose que tu ne sais pas, on n’en a pas parlé pour l’instant, mais Johanna a une fille, elle l’a eu avec Christian il y 14 ans maintenant.

Laly : Oui je sais.

Nicolas : Comment ça tu sais ?

Laly : Un jour j’ai ouvert un courrier sans faire attention au destinataire, c’était une lettre d’une certaine Hélèna, elle l’appelait maman et lui demandait si son papa était aussi avec nous sur l’ile et qu’elle avait hâte de nous rejoindre tous.

Nicolas : Et tu n’as rien dit ?

Laly : Non, je me suis dit que Johanna devait avoir ses raisons pour nous avoir caché sa fille alors j’ai attendu qu’elle en parle. Mais comment es-tu au courant ?

Nicolas : Hélène a reçu une lettre que Johanna a écrite avant de mourir, sa mère nous l’a posté, elle parlait de sa fille.


Plus tard chez Bénédicte et José :

Il était tard, José était parti depuis longtemps maintenant et il ne répondait pas au téléphone. Bénédicte commençait vraiment à s’inquiéter, elle s’apprêtait à appeler Nicolas quand elle entendit le portail s’ouvrir.

Bénédicte : José, j’étais inquiète, où est-ce que tu étais ?

José : J’avais besoin de lui dire au revoir à ma façon.

Bénédicte : Tu l’as toujours aimé n’est-ce pas ?

José : Oui, mais ne te méprends pas sur mes dires, je t’aime Béné et je sais que ma vie est avec toi, mais si je suis comme ça aujourd’hui c’est entièrement grâce à elle, Johanna m’a tellement donné que je ne pourrais jamais l’oublier, elle est ma parenthèse enchantée c’est tout.

Bénédicte : Je sais, et je n’ai jamais pris la peine de la remercier pour l’homme que tu es devenu.


A Houston :

Bobby : Hélène, je suis là.

Hélène : Bonjour Bobby je suppose ?

Bobby : Oui, pardon je ne me suis pas présenté mais il y a tellement de photos de toi et de votre bande partout dans sa chambre que j’ai l’impression de vous connaitre depuis toujours. Bonjour Christian.

Christian : Bonj …

Il s’écroula en larmes dans les bras de Bobby, des larmes qu’il avait retenues, des larmes qu’il s’était promis de cacher. Il n’arrivait plus à s’arrêter. Bobby ne bougeait pas, il le serrait dans ses bras et n’osait pas faire un geste de peur de craquer lui aussi.

Hélène : Christian, il ne faut pas rester là, on va aller se reposer un peu d’accord, on en a tous besoin je pense.

Christian : Non, je veux aller la voir.

Bobby : Christian il est trop tard, on ira demain matin, je t’en fais la promesse mais il y a quelqu’un qui veut te voir ce soir. Elle t’attend avec impatience.

Christian : Je ne suis pas prêt, je ne peux pas la rencontrer maintenant, je ne suis pas prêt.

Bobby : Alors tu vas faire un effort, Hélèna vient de perdre sa mère, elle a besoin de toi, malgré la distance, Johanna lui a toujours parlé de toi, elle te connait aussi bien que Joh te connaissais. Alors tu vas respirer un grand coup, entrer et la serrer dans tes bras.

Christian : mais qu’est-ce que je vais pouvoir lui dire ?

Bobby : Rien, elle a juste besoin que tu sois prêt d’elle c’est tout.

Chez Laly :

Depuis sa conversation avec Nicolas, Laly n’avait pas parlé, elle était rentrée et s’était enfermé dans la chambre qu’occupait Johanna avant de partir s’installer avec Christian. Il y avait toujours son châle qu’elle n’avait jamais récupéré, Laly s’enveloppa dedans et s’assit sur le lit, elle avait remonté ses genoux sous son coup et avait posé sa tête dessus.

Elle savait que la vie devait suivre son cours mais elle avait besoin de temps pour lui dire au revoir. Elle aurait dû partir avec Christian et Hélène, juste pour lui dire adieu. Elles avaient partagé tellement de choses toutes les 2 depuis leurs retrouvailles à Love Island.

Elle resta ainsi perdue dans ses pensées toute la nuit. Stéphane était de l’autre côté de la porte, il n’osait pas frapper, il savait qu’elle avait besoin de temps et de solitude. Mais la voir aussi bouleversée lui déchirait le cœur, il ne pouvait rien pour elle, il avait toujours tout fait pour que sa vie soit agréable, il ne l’avait jamais laissé tomber, mais là il n’y pouvait rien. Johanna ne reviendrait plus jamais. A cette pensée, les larmes coulèrent sur ses joues et il partit se coucher tout seul.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 03:21 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Chez Nicolas :

Hélène l’avait appelé à leur arrivée pour le prévenir que tout allait bien, il avait laissé sa fille chez Bénédicte pour pouvoir partir tôt le lendemain.

Il s’apprêtait à se coucher quand il entendit une voiture se garer devant chez lui.

José était entré et s’était jeté dans ses bras en pleurs.

José : C’est dur Nico, c’est trop dur.

Nicolas : je sais, tout le monde s’attend toujours que je sois fort mais j’ai besoin de lâcher prise là.

Il pleura à son tour. José n’ayant pas l’habitude de voir son ami dans cet état resta là devant lui à le regarder sans savoir quoi faire.

Tout à coup Nicolas releva la tête en rigolant.

Nicolas : Tu te rappelles quand elle t’a dragué, nos têtes quand tu es revenus avec des jus d’orange ?

José : Oui je m’en rappelle comme si c’était hier, quand on s’est retrouvé après à la cafète, elle avait l’air tellement mal en me voyant.

Nicolas : Oui, c’est vrai qu’elle nous en a fait voir notre tornade.

José : Oui mais on a tellement de bons souvenirs avec elle, je pense qu’elle était la bouffée d’oxygène de la bande, c’est sa joie de vivre qui nous a gardé unis toutes ces années.

Nicolas : Son amitié surtout, elle était tellement sincère et entière dans ses sentiments que tout était simple avec elle.

José : Nico, je pense qu’on devrait faire quelque chose ici pour que nous aussi nous puissions lui faire adieux convenablement au nom de notre amitié pour elle.

Nicolas : Je pensais aller au Texas, j’y ai réfléchit toute la soirée, j’ai besoin de me recueillir auprès d’elle, sur ses Terres, son beau Texas.

José : Je viens avec toi.

Nicolas : Attends, je n’ai pas pris de décision encore, il y a Marie et toi tu as tes enfants aussi.

José : Bénédicte et Laly vont s’en occuper, je viens Nicolas, il faut qu’on aille là-bas, tu sais, je n’ai jamais cessé de l’aimer, depuis notre histoire elle a gardé une place importante dans mon cœur.

Nicolas : Ok, il y a un vol demain soir, j’appelle Hélène pour la prévenir, mais avant je vais aller voir Laly pour Marie et toi parles en à Béné.

Au Texas :

La voiture de Bobby venait de se garer devant la maison, Christian avait déjà vu des photos mais en vrai, la maison était imposante, il savait l’amour de Johanna pour cette maison, ce ranch et les personnes qui y vivent, c’était dur pour lui de se trouver là sans qu’elle ne puisse lui présenter les lieux. Il prit la main d’Hélène et avança d’un pas tremblant vers la porte.

La mère de Johanna Esther avait entendu la voiture et couru dehors pour accueillir Hélène. Elle stoppa net sa course quand elle aperçut l’homme qui l’accompagnait.

Esther : Christian ?

Hélène : Oui excusez-moi mais ça c’est décidé à la dernière minute, je n’ai pas eu le temps de vous prévenir. J’espère que ça ne pose pas de problème, sinon on peut aller à l’hôtel.

Esther ne répondit pas et s’effondra en larmes. Elle s’approcha de Christian et lui prit les mains.

Esther : Elle doit être tellement heureuse de te voir enfin ici, depuis qu’elle te connait elle a toujours rêvé de te voir ici dans cette maison.

Elle serra Christian dans ses bras et ils se mirent à pleurer tous les 2 sous les regards émus de Bobby et Hélène.

Bobby : Allez maman, entrons.

Hélène : Hélèna est ici ?

Esther : Oui, elle est dans sa chambre, Bobby va la prévenir que son père est là.

Esther lâcha Christian et ils entrèrent dans la maison, en franchissant la porte, Christian senti son cœur se briser, Johanna lui avait demandé plusieurs fois de l’accompagner quand elle rendait visite à sa famille mais il avait toujours réussi à trouver un prétexte pour ne pas venir. Aujourd’hui il était là et il aurait tout donné pour qu’elle soit près de lui.

Il en était là de ses pensées quand une jolie jeune fille lui sauta dessus.

Hélèna : Papa, je suis contente que tu sois venu.

S’en était trop pour lui, il resta figé sur place, les bras tombant le long de son corps, Hélèna accroché à son cou. Tous ses rêves se réalisaient mais elle n’était pas là. Il sentit les larmes couler sur ses joues, il avait du mal à respirer, sa vision était flou, il devait sortir d’ici tout de suite.

Il repoussa Hélèna et couru dehors, il courait, courait, pour fuir ou pour oublier, il ne savait pas trop.

Hélèna était resté choqué par la réaction de son père, il ne voulait pas d’elle. Elle se laissa tomber sur un fauteuil et pleura.

Hélène : Ma puce, ne le prend pas pour toi, tu sais ton papa était très amoureux de Jo…

Elle n’arriva pas à finir sa phrase, un nœud s’était formé dans sa gorge à l’évocation de son amie.

Esther : Hélène à raison mon cœur, maman t’a déjà expliqué leur amour, elle t’a dit qu’ils étaient comme une partie d’un tout, c’est pareil pour lui, il a perdu sa moitié, c’est dur, et se retrouver ici devant toi doit lui faire très mal.

Hélèna : Et s’il ne voulait pas de moi, et s’il ne m’aimait pas ?

Hélène : Tu sais Christian est comme un frère pour moi, je le connais et s’il ne t’aimait pas il ne serait pas là ce soir, ta grand-mère à raison, c’est très douloureux pour lui.

Hélène sortit à son tour dans l’espoir de retrouver Christian.

A Love Island :

José et Nicolas avaient été à l’aéroport réserver leurs billets, ils étaient au guichet, la silhouette devant eux, ils la connaissaient.

José : Mais Laly, qu’est-ce que tu fais là ?

Laly : Et vous ?

Nicolas : On vient prendre des billets pour le Texas, on a besoin d’y aller.

Laly se jeta dans les bras de Nicolas en pleurs, elle réalisa qu’ils allaient être tous réunis autour de leur amie disparut. Un sacré hommage rendu à cette femme extraordinaire.

José : Laly, ma grande, calmes toi, arrêtes de pleurer, il faut qu’on reste fort, tu penses que Johanna est fière de nous de là-haut ?

Laly releva la tête et regarda José avec des yeux noirs.

Laly : Ah non José, non tu n’as pas le droit.

Et elle partit en courant.

José : Qu’est-ce que j’ai dit ?

Nicolas : En gros tu viens de lui dire que Johanna n’est pas fière d’elle.

José : Mais c’est pas ce que j’ai voulu dire. Quel con, mais quel con.
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 14:22 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Cette histoire est très touchante. Elle en prenait de la place Johanna dans le coeur de tous ses amis.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 14:58 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Toute la bande est vraiment dévastée par la mort de Johanna. Ils se rendent compte de la place qu'elle avait dans leur vie, même si elle était absente depuis un moment.

Le choc est trop violent pour Christian de se retrouver face à sa fille. J'espère qu'il va vite se ressaisir parce que ça doit être difficile pour Héléna de voir son père la rejeter.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 17:03 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Je trouve bizarre que Johanna n'ait jamais parlé d'Helena à ses amis. 
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 21:34 (2015)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort. Répondre en citant

Ces derniers chapitres sont tres tristes, tu decris tres bien la detresse de ses amis apres avoir appris la terrible nouvelle de la mort de Johanna. Je trouve la reaction de Laly tres touchante, c'est comme ca que j'imagine qu'elle reagirait a la mort d'un ami, c'est tout a fait, elle. La reaction d'Helene envers Benedicte me choque un peu et aussi le fait que Benedicte est solide, comme Christian dit, face a cette nouvelle. Je me demande si tout ca a un rapport avec la liaison entre Benedicte et Christian. La scene avec Jose sur la plage etait magnifique, j'ai eu des larmes aux yeux. Bravo! 

Moi aussi, je trouve bizarre que Johanna n'a jamais parle d'Helena a ses amis et a Christian. J'ai hate de voir Christian se rapprocher enfin a sa fille, une fois le premier choc passe. Pauvre Helena! Ca doit etre dur pour elle, la reaction froide de Christian. 
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:56 (2018)    Sujet du message: Un cadeau après sa mort.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Paulinebris
Page 2 sur 7 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com