rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
J'ai besoin de toi
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Abandonnées ou en suspens
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 10:03 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

J'aime Okay
Ahh cette Nathalie!!!
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Mai - 10:03 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 09:17 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Merci Smile


Christian lut le texte que Johanna avait écrit pour leur petite fille. Il était très touché par ces lignes.
Par ailleurs, elle lui avoua son amour et voulut reprendre leur histoire d'amour, croyant que ces sentiments étaient réciproques... Cependant, Christian lui dit qu'il n'était pas encore prêt. En effet, il s'en voulait pour le mal qu'il avait fait à Johanna.
Avant qu'elle puisse répondre, toute la bande débarqua au garage... Ils parlèrent de Nathalie et le coup qu'elle avait promis de préparer. Johanna annonça, alors, qu'elle devait parler à la bande, le lendemain matin, quand José et Béné seraient présents...
Nathalie débarqua chez le couple pour en savoir plus, mais Béné refusa de discuter... Cette dernière finit par avouer son histoire avec Christian à José! Comment va-t-il réagir? Nathalie partit furieuse, en promettant de parler à Johanna.


Chez Béné et José

José la regarda, bouche-bée...

José: Qu'est-ce que tu viens de dire? Ai-je bien compris? Tu as eu une aventure avec un de mes meilleurs amis qui, en plus, était avec une de tes meilleures amies et qui est, aussi, une amie à moi!

Béné (baissa la tête, gênée): Oui, tu... t'as bien compris. Je m'en veux tellement, José, si tu savais comme je m'en veux. Je t'en voudrais pas, si tu ne désires plus me voir, après ça. C'est normal! Mais, s'il te plaît, n'en veux pas Christian : il a assez de soucis, en ce moment!

José ne dit rien et regarda le ciel, par la fenêtre...Même s'il n’observait pas Bénédicte, il savait qu'elle pleurait. Un long silence s'installa entre eux.
La jeune femme avait peur et très mal, elle ne comprenait pas la réaction de José...D'habitude, il se mettait à hurler, à insulter pour fuir, finalement, furieux...Elle savait qu'elle lui avait fait mal, terriblement mal et elle s'en voulait tellement, mais, en même temps, elle était soulagée d'avoir, enfin, pu parler du lourd secret. Cela pesait, depuis longtemps, dans son coeur...

Finalement, José reprit parole: Tu l'as aimé?

Béné: Je ne sais pas… Oui, je crois, que je l'aimais, mais, c'est fini. Dorénavant, le seul homme dans ma vie, c'est toi et tu le seras toujours, même si tu pars, maintenant!

José: Non… Je ne partirai pas, parce que, moi aussi, je t'aime. J’avoue que ça fait mal, très mal, mais, ça, tu le sais! Combien de fois je t'ai fait souffrir ainsi! Même, plus que ça ! Je n'ai pas le droit de t'en vouloir! Mais, dis-moi: Pourquoi t'as fait ça ? Pourquoi avec lui? Pourquoi ça s'est fini? Et pourquoi tu m'en as jamais parlé!

Béné: Il y a plusieurs raisons, mais je vais être honnête avec toi! C'était lors d’une époque dure pour moi, je me sentais tellement seule, t'étais jamais là, t'étais sûrement avec d’autres filles...
Pourquoi lui ? En fait, il vivait la même chose, au même moment. Alors, un jour, on s’est retrouvés et on a parlé, beaucoup parlé. On a fini par s’embrasser et on a passé la nuit ensemble...
Au bout de trois semaines de bonheur, on avait même décidé de rompre avec notre moitié. On était, effectivement, sûrs d'être fait l'un pour l'autre. Toutefois, quand Christian a voulu en parler aux autres, Nicolas lui a annoncé que Johanna avait eu un accident, qu'elle était dans le coma. Ca a été le déclic, pour lui. Il a, alors, compris qu'il était toujours amoureux de Johanna, que c'était la femme de sa vie... Au début, ça m'a fait mal, mais, finalement, je me suis, également, rendue compte que c'était toi, l'homme de ma vie! Cette aventure était un secret lourd, très lourd, je n'ai jamais osé t’en parler, parce que voulais pas te faire mal et j'avais peur de ta réaction! D’ailleurs, pour dire la vérité, je m'attendais pas à une réaction comme celle-ci!

José: Merci de me l'avoir dit! Tu sais, il y a deux jours, j'aurais réagit complètement différemment, mais, l'histoire de Johanna avec ses parents m'a fait changer d’avis… La vie est trop courte pour ne pas pardonner aux gens qu'on aime plus que tout!

Béné se blottit dans les bras de José, heureuse comme jamais. Elle se croyait dans un rêve, un si beau rêve, et pourtant elle savait que c'était la réalité! Il n’y aurait rien de mieux que d'être dans les bras de cet homme.

José: Mon amour?

Béné: Oui, qu'est-ce qu'il y a?

José: J'ai un peu peur pour Johanna! Tu n'as rien dit à Nathalie, elle va finir par lui parler! On doit faire quelque chose, Johanna a assez souffert, ces derniers temps, et elle a besoin de Christian… Si elle apprend ça...

Béné: Ne t'en fais pas, mon chéri! Tout va s'arranger très vite, Nathalie va avoir une belle surprise; il faut qu'on aille voir la bande!

José: Attend… Je comprends plus rien, t'es sûre que tout va s'arranger?

Béné: Aies simplement confiance en moi et tu vas voir ! Allez, on y va...

José: Où ça?

Béné: Je sais pas, au garage?

José: Mais, elle les a vus chez Alfredo's...

Béné: Oui, je le sais, mais, j'ai l'impression de devoir aller au garage, d'abord...

José: Ah, je comprends, le sixième sens féminin...

Elle lui répondit avec un clin d'œil.


Au garage

Johanna: Bon, on y va ? Au final, je suis quand même un peu crevée... Et, en plus, j'ai hâte de passer la nuit dans la chambre, avec mes meilleures amies! Il n'y a rien de mieux que ça ! Enfin, parfois...

Elle baissa sa tête, afin que personne ne remarque ses larmes, sauf qu’il n'y avait rien qui échappait à Hélène, qui ne dit rien pour ne pas gêner Johanna.

Hélène: Oui, moi aussi ! J'ai hâte de t'avoir, de nouveau, dans la chambre, même si ce n'est pour qu'une nuit... Et puis, je commence à avoir un petit peu sommeil, pas vous?

Nicolas: Si, je crois, qu'on est tous crevés. C'était une journée très longue, avec plein d'émotions; ça fatigue un peu.

Christian: Alors, on y va!

Il ouvrit la porte et tomba, nez à nez, avec Nathalie!

Christian: Oh non, pas elle! C'est pas vrai! Pitié!

Nathalie: C'est vraiment gentil à toi de m'accueillir comme ça, CriCri, mais soit pas trop triste, je suis venue pour parler à Johanna!

Christian: Ne m’appelle pas CriCri! Et, ce qui concerne Johanna, me concerne aussi!

Nathalie: Ah, pour une foi, t’as raison, parce que ça te concerne réellement...Mais, je ne suis pas sûre que ça te plaise!

Johanna: Qu'est-ce que tu veux encore ?! Ca ne te regarde pas pourquoi je suis revenue! Et, pour information, je ne suis pas, de nouveau, avec Christian! On est juste ... amis! Alors, maintenant, fiche moi la paix, je ne te supporte plus!

Nathalie: Bon, ben, tout le monde me raconte la même chose, que ça ne me regarde pas! T'as vraiment des amis merveilleux! Pourtant, ils te font de la peine en te cachant la vérité!

Johanna: Tu n'as pas compris! Laisse-moi tranquille, je ne veux plus te voir!

Nathalie: Je vous avais prévenus, j'ai lancé mon enquête. Malheureusement, Béné voulait rien me raconter, elle va le regretter, car elle va être la cause de ta souffrance, ma petite Johanna!

Hélène: Nathalie, pourquoi t'es comme ça, on t'a rien fait. Depuis le début, tu essayes de nous piquer nos petits amis et tu nous fais souffrir...Qu'est-ce qu'on t'a fait, à la fin?

Nathalie: Rien, c'est simplement que j'adore faire ça! Alors, ma Johanna, t'es prête ? ça va être une bombe!

Johanna: Bon, dis-le, mais après tu te casses!

Personne ne remarqua que Christian devint très pâle, subitement. Ses mains tremblaient, il tenait à peine debout Il devait s'asseoir.

Nathalie: Voilà, il y a environ 2 ans, Christian a eu une aventure avec Bénédicte...

Tout le monde retint son souffle, il n'y avait rien à entendre. Johanna regarda cette fille dont le nom devait être remplacé par le mot « vipère », cette fille qui avait un sourire diabolique.
La bande eut peur de la réaction de Johanna, elle savait qu'elle était encore fragile, qu'elle souffrait.
Allait-elle s'en remettre? Allait-elle rejeter Christian?
L'ambiance fut explosive et personne ne s'attendait à sa réaction! Effectivement, elle commença à rire! Ils la regardèrent d'un air soucieux… Est-ce que cette dernière nouvelle l'avait rendue folle? Même Nathalie la regarda bouche bée!

Nathalie: Est-ce que t'as bien compris ce que je viens de te dire? Christian t'as trompé avec ton amie Bénédicte!

Johanna: Ne t'en fais pas Nathalie! J'ai bien compris. Hihihi, mais, malheureusement ta bombe n'a pas explosé! T'es déçue, je sais, mais c'est comme ça!

Nathalie: Mais, pourquoi ça ne te touche pas que l'homme de ta vie ait fait l'amour avec une de tes amies? Si j'ai bien remarqué, les autres ont un peu de mal à digérer cette nouvelle!

Johanna: C’est parce que je le savais déjà! Je le sais depuis longtemps, c'est une histoire ancienne pour moi, c'est du passé! Je ne leur en veux pas! Désolée, Nathalie, je t'ai volé ton coup, si bien préparé, quel dommage!

Christian: Tu le savais déjà? Comment ça?

Johanna: Eh bien, quelque temps après mon coma, je me suis rendue compte que Bénédicte se comportait bizarrement avec moi. Je me demandais ce qu'elle avait, mais je n’en avais pas la moindre idée. Je l'ai, donc, invitée à prendre un petit café avec moi et je lui ai simplement demandé si tout allait bien, si j'avais fait une bêtise, sans me rendre compte... Elle était très mal à l'aise et, finalement, elle m'a tout raconté. Au début j'étais moitié fâchée, moitié triste, mais quand elle m'a expliquée pourquoi ça s'est fini et qu'elle n'avait plus de sentiments pour Christian, je lui ai pardonnée. Elle était très soulagée d'avoir eu la possibilité de m’en parler! Je ne vous en voulais pas, c'est la vie! Bien-sûr, ça faisait mal, très mal, mais c'était positif que Bénédicte m'ait annoncée la vérité. Je t'en veux pas Christian, je sais que si tu m'en as jamais parlé, c’est parce que tu avais peur de ma réaction et que tu étais gêné.

Christian: Je suis désolée, ma chérie, je n’imaginais pas que c'était toi que j'aimais; ton accident m'a fait comprendre ça!

Johanna: Christian, c'est du passé, on en parlera plus, d'accord? C'est la vie, elle n'aime pas trop me faire plaisir! Je peux te demander une chose?

Christian: Oui, vas y!

Johanna : Arrête de dire "ma chérie", on n'est pas ensemble. Tu te sens pas prêt et, en m’appelant ainsi, ça me donne de faux espoirs!

Christian: ...

Johanna: Alors, tu dis plus rien, Nathalie?

Nathalie: Je m'en vais, c'est pas drôle chez vous!

Laly: Ben, figure toi c'est de ta faute! Quand t'es là, on n'a pas beaucoup de raisons pour rire!

La porte s'ouvrit de nouveau, Béné, main dans la main, avec José entra.

Béné: Beh, tu vois, il y a tout le monde, sauf Adeline et Christophe. Tu vois, c’est quand même intelligent de se servir de son sixième sens! Bonsoir tout le monde!

José: Oh non, le mal est déjà fait!

Johanna: Salut José, salut Béné! Mais, tu fais une tête, José. Qu'est-ce que t'as?

José: Rien, je croyais juste que Nathalie t'avait parlé de quelque chose. Néanmoins, vu cette ambiance, j'ai bien l'impression que je me suis trompé!

Johanna: Ah, d'accord, j'ai compris. C’est vrai, elle vient de m'annoncer un truc terrible, mais ça n'a pas eu l'effet désiré!

José: Ah bon, et pourquoi? Moi, ça m’a fait mal, mais, comparé à ce que j'ai fait à Béné, ce n'est rien!

Johanna: C’est parce que j'étais déjà au courant! Tu aurais dû voir la tête de Nathalie!

Béné: Tu vois, mon amour, tout s'est arrangé!

José: Comment ça?

Johanna: C'est Béné qui m'en a parlée une semaine après mon coma, puisque je l'ai trouvée bizarre avec moi et, là, elle me l’a avouée...

José: Alors, tu le savais, mais pas moi!

Johanna: Oui, mais, tu sais José, elle voulait vraiment t'en parler, sauf qu’elle avait peur!

José: Oui, je comprends, c'est pour ça que je ne me suis pas mis en colère!

Laly: Bon, c'est pas que n’est pas agréable d’être avec vous, mais ça vous dit qu’on aille se coucher ? J'ai vraiment sommeil!

Ils se mirent en route pour leurs chambres, tout le monde se fit la bise et les couples s'embrassèrent. Johanna mourait d'envie de se jeter sur son CriCri d'amour, mais elle n'osa pas… Elle avait peur de le brusquer, en faisant ça. Christian, lui aussi, avait les mêmes envies que la jeune femme. Cependant, sa peur était plus forte que son désir, alors il lui fit à peine la bise...

Tout le monde remarqua le regard déçu de Johanna, elle qui essayait de rester si forte...
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 09:23 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

ah tu n'en est que là ici Mr. Green

trés bon !! c'est un plaisir de te relire


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 14:25 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Oui, hier je voulais mettre la suite que j'ai écrit avant-hier, et j'ai vu que je suis loin de pouvoir la mettre^^

merci Smile
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 17:41 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Super suite. Okay
Nathalie, cassée sur le coup là. Mr. Green
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 21:56 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Merci CriCri Smile oh oui, nathalie^^


Grand merci à cléo pour la correction! j'ai bien comparé mon texte et ta correction, qu'est-ce que je fais comme fautes ridicules parfois ^^ alors merci pour enlever les fautes orthographiques et les fautes de grammaire, pour remplacer les répétitions de mot par des mots équivalents, pour donner de temps en temps plus de sens dans mes phrases et pour ta plaisir avec laquelle tu semble de faire tout ça! Sans toi mon texte ne serait pas ce qu'il est!!!

Bonne lecture!


Béné avoua, à José, son histoire avec Christian, qui réagit de manière inattendue : il resta calme et compréhensif! Il comprit, enfin, le mal qu'il avait fait à la jeune femme, pendant des années, puisque, dorénavant, il le sentant lui-même.
Inquiet par la promesse de Nathalie, José voulut rejoindre ses amis. A sa plus grande surprise, Béné n'était pas du tout préoccupée, concernant Johanna et Nathalie.
Au garage, nos amis se décidèrent d'aller, finalement, se coucher, quand, soudainement, en ouvrant la porte, Christian tomba nez à nez avec Nathalie. Très mal à l'aise il attendu la réaction de Johanna, lorsque celle-ci apprit son secret. Cependant, dans le silence total, Johanna se mit à rigoler. Tout le monde pensa que cette nouvelle était une nouvelle de trop, qui l'avait rendu folle! En réalité, elle était au courant depuis longtemps ; c'était Béné qui la lui avait avouée. Nathalie, insatisfaite, partit, quand José et Béné arrivèrent. Celui-ci, toujours inquiet, crut que, finalement, Nathalie n'avait pas osé, mais il fut étonné en apprenant la vérité.
Tout était, enfin, réglé et la bande se mit en route, vers leurs lits respectifs.
Par ailleurs, Johanna demanda à Christian de ne plus l'appeler "chérie", car ils n'étaient que des amis! Au fond de son cœur, son plus grand désir était de se jeter sur son CriCri d'amour, mais elle n'osa pas, croyant qu'elle allait le brusquer. Toutefois, ce dernier avait les mêmes envies, sauf que sa peur était plus grande que son désir!


Dans la chambre

Johanna: Oh, ça fait du bien d'être ici, avec vous! Vous savez que vous êtes exceptionnels? Nulle part au monde on trouve des amis comme vous, je ne sais pas comment j'ai fait, quand je n'étais plus avec vous! Je suis vraiment contente et je me sens déjà beaucoup mieux!

Hélène: Tu peux pas savoir comment ça me fait plaisir de t'entendre dire ça! On souhaite tous que tu ailles mieux le plus vite possible et, nous aussi, on est ravis de te retrouver! Tu nous as tellement manqué, dans cette chambre.

Johanna: Il y a au moins un aspect positif avec mon absence : vous ne devez plus attendre pour la salle de bain!

Laly: Ah oui, là, t'as raison!

Hélène: Ne l'écoute pas, Johanna, mais je préfère que ce soit toi qui sois dans la salle de bain avant moi! Tu ne peux pas t'imaginer combien de temps elle passe dans cette salle de bains, c'est incroyable!

Johanna: Plus que moi? Alors là, Laly, je suis impressionnée, quel changement!

Laly: Hé, vous arrêtez un peu! C'est même pas vrai!

Hélène: Si c'est vrai, demande à Adeline...

Laly: Bon, d'accord, je passe plus de temps que Johanna dans la salle de bain, et alors ? Je suis une fille propre! On peut passer à autre chose maintenant ? Au lieu de parler sur la salle de bain, on pourrait profiter un peu de Johanna!

Hélène: Oui, t'as raison.

Laly: Alors, comment ça s'est passé, ce dîner avec ton CriCri? Comment ça se fait que vous n'êtes pas ensemble?

Hélène: Laly, si Johanna veux nous en parler, elle le fera toute seule!

Laly: Rhoo, d'accord!

Johanna, rigola: Ne t'en fais pas Laly. Même si je suis fatiguée, je veux vous raconter tout. C'est fou comme ça m'a manquée, nos conversations en pleine nuit...

Hélène: Tu n'es pas obligée, ma grande, tu sais!

Johanna: Je sais, mon Hélène, mais vous êtes mes meilleures amies, et je veux que vous sachiez!

Laly: Tu vois?

Johanna: Au début, l'ambiance était explosive, à cause de cette garce Nathalie, puis elle est vite devenue triste. Je lui ai tout raconté: comment je me sentais après sa fuite, que j'ai fini par partir, combien j'avais mal quand j'ai appris que j'étais enceinte, et, encore plus, quand mes parents ont essayé de me forcer à avorter. On a beaucoup pleuré. Il s'en voulait et il s'en veut toujours de ne pas avoir été là quand j'ai fait la fausse couche, de ne pas avoir été là pour la naissance de notre merveille. On a, donc, pleuré, il m'a serrée dans ses bras et on avait l'impression de se noyer, quand je lui ai appris ce qui était arrivé à notre petite fille...

Cette fois, pour la première fois en parlant de ces événements, elle arriva à retenir ses larmes... En effet, elle n'avait plus envie de pleurer, même si Hélène la rassura, en lui disant que c'était bien de pleurer, que c'était nécessaire. Mais, non… Elle sentait ses amies, près d'elle, et ça lui donnait la force de continuer.

Johanna: Ensuite, il m'a demandée à voir une photo d’Elodie, il voulait en savoir le plus possible sur cette fille, qui était aussi la sienne, alors qu’il ne l’avait pas connue. On est allés au garage pour être tranquilles. Là, je lui ai montré une photo, j'ai partagé tous mes souvenirs avec lui, il a lu mon poème et j'ai fini par lui avouer mon amour, par lui dire que je ne voulais plus perdre de temps. Sauf qu’il s'en veut tellement, il a si peur de recommencer ses bêtises, de me faire, de nouveau, du mal...
C'est pour ça qu'on n’est pas ensemble. Néanmoins, je le comprends, mais j'ai tant besoin de lui, de son amour et, je suis sûre, qu'il m'aime toujours. Il me l'a, effectivement, dit quand on s'est retrouvés cet après-midi et, en plus, il m'appelle "mon bébé", "mon amour", et "ma chérie"...

Hélène: Oh, ma Johanna, je suis désolée, tu veux que je lui parle?

Johanna: Non, Hélène, c'est gentil, mais je crois, que je dois juste être patiente. Je l’ai déjà comme ami et, ça, c'est le plus important!

Laly: Mais, il est quand même bête, ce Christian. Il a la chance de pouvoir tout recommencer avec la femme de sa vie, et qu'est-ce qu'il fait ? Il gâche tout! Comme ils sont bêtes, les hommes, parfois!

Johanna: Laly, essaie de le comprendre, ce n'est pas facile pour lui, il le fait pour moi!

Laly: Oui, je le sais, mais, même s'il le fait pour toi, il te fait du mal! Pourquoi n'a-t-il pas compris que t'as besoin de lui plus, que jamais?

Johanna: Je ne sais pas, ma Laly, mais je dois lui laisser du temps, je ne veux pas le brusquer, ça sert à rien! Et puis, il est quand même là pour moi, comme un ami!

Laly: Oui, mais, ce n'est pas pareil...

Johanna: Bien sûr que ce n'est pas pareil, mais je dois être contente de l'avoir retrouvé et je ne veux pas risquer de le perdre, encore une fois!

Hélène: Elle a raison, Laly, et puis, on est là aussi, si tu as besoin de parler… Tu sais que tu peux toujours venir!

Laly: Oui, tu peux compter sur nous! On ne veut plus te perdre, si tu savais combien c'était dur, sans toi. J'ai essayé de te remplacer avec mes folies, mais ce n'est pas la même chose!

Johanna: Vous êtes adorables, les filles! Mais dites-moi, si vous me racontiez ce qui s'est passé, pendant mon absence? Je sais quelques trucs, mais j'ai envie d’en savoir plus! Et si on parlait un peu de nos souvenirs, après?

Hélène: Bonne idée, qu'est-ce que t'en penses, Laly?

Laly: Je suis tout à fait d'accord avec vous!

Malgré leur fatigue, les trois amies passèrent une nuit blanche. En effet, elles se plongèrent dans leurs souvenirs, elles rigolèrent, elles versèrent quelques larmes, également. Bref, elles étaient heureuses! Johanna se sentit de mieux au mieux et sa peur de rentrer au Texas pour l'enterrement disparaissait. Elle savait que revoir ses amis était la meilleure décision. Elle avait bien fait de prendre le premier vol pour Paris. Personne d'autre ne pouvait la guérir de cette douleur, à part ses amis.


Chez Béné et José

Le couple et Christian venaient de rentrer. Christian avait toujours la tête ailleurs, alors José se décida à lui parler. Il croyait savoir ce qui pesait sur le coeur de son ami, ce qui régnait dans sa tête.

José: Qu'est-ce que vous pensez d'un verre pour digérer toutes ces émotions d'aujourd'hui...

Christian: Bonne idée, je veux bien!

Béné: Non, merci, je suis trop fatiguée, je vais me coucher. Bonne nuit, Christian, bonne nuit, mon amour!

Christian: Bonne nuit et merci pour le logement!

Béné: Oh, ce n'est rien!

José: Bonne nuit, mon amour!

Elle s'en alla!

José: Hé, tu ne crois pas que t'as oublié quelque chose?

Béné: Oh, désolée mon amour, t'as pas eu ton bisou, c'est ça?

Elle l'embrassa.

José: Ah, comme ça c'est mieux, maintenant tu peux aller te coucher...Christian, je peux te demander quelque chose?

Christian: Oui, vas-y.

José: Est-ce que tu es sûr de ne plus être amoureux de Johanna?

Christian: Mais, je n'ai pas dit, que je ne suis plus amoureux d'elle… J'ai simplement dit que, pour le moment, je ne veux pas qu'on soit ensemble.

José: Mais, ça n'a aucun sens! Tu l'aimes, alors qu'est-ce que t'attends! La vie t'offrira plus jamais cette chance! Tu pourrais retrouver la femme de ta vie qui t’a pardonné toutes tes conneries, mais, toi, tu fais rien! Je t'assure, Christian, tu es en train de faire encore une bêtise, une très grande bêtise!

Christian: Ecoute José, je l'aime, c'est vrai. Je l'aime plus que tout et je n'ai jamais cessé de l'aimer, mais il y a des moments dans la vie où on doit suivre la raison et pas son coeur! Je ne peux pas retourner avec Johanna, pas pour le moment, j'ai peur de recommencer mes conneries, même si je n'ai pas du tout envie! Je ne mérite pas une femme comme Johanna!

José: Arrête de dire de telles bêtises! Elle t'aime, Christian, elle t'aime! Ca se voit à cent mètres! Ne me dis pas que tu n'as pas remarqué sa peine, quand tout le monde s'est embrassé et que vous vous êtes fait un seul bisou, en plus, sur la joue! Elle essaie d'être forte, de ne pas te montrer son amour, mais elle a besoin de toi!

Christian: J'ai promis d'être là pour elle et je ne la laisserai pas tomber! Cependant, je serais là pour elle, juste comme un ami!

José: T'es vraiment un con, Christian. Tu te rends compte que tu risques de la perdre encore une fois, et peut-être pour toujours?

Christian: Et, alors? Je ne la mérite pas. Si elle trouve l'amour autre part, je serai heureux pour elle!

José: Oh, mais quel con! Il n'y à rien à faire avec toi! Mais, je t'en prie, pense à Johanna. Tu as dit que tu ne veux plus qu'elle souffre, sauf que, là, tu es en train de la faire souffrir! Je vais me coucher, bonne nuit!

Il s'en alla, fâché, sans attendre une réponse de Christian!

José: Quel tête de mule, il faut faire quelque chose, mais j'ai aucune idée de ce qu'il faut faire! Mon dieu, je parle comme Laly! Laly, elle sait sûrement quoi faire, je lui demanderai, demain...

Christian se coucha également, le coeur lourd. Il savait que José avait raison, il était fou amoureux de la jeune texane, mais il était prêt à sacrifier son bonheur pour celui de Johanna, en ne se rendant pas compte que c'était lui, son bonheur.
En ayant comme dernière pensé Johanna et sa petite fille, qui avait rejoint les étoiles, il s'endormit.


Le lendemain

Toute la bande se retrouva chez Alfredo's, pour le petit déjeuner. Johanna n'arrivait pas à rester tranquillement sur sa chaise, ce qui énerva un peu les autres, mais personne ne dit rien...

Hélène: Mais qu'est-ce que t'as, Johanna, ce matin ? Ce n'était peut-être pas une bonne idée de parler pendant toute la nuit. Tu restes à peine assise sur ta chaise...

Johanna: Ah, finalement vous me demandez! Je sais bien que ça vous énerve, mais j'ai attendu que vous me le disiez! Ce matin, dans la salle de bain, j'ai eu une super idée!

Laly: Oh là là, elle est de retour ! Alors, qu'est-ce que tu as eu comme idée géniale?

Johanna: Vous voulez vraiment le savoir? Vous risquez d'avoir une crise cardiaque, tellement qu’elle est géniale!

José: Allez, vas-y, Johanna. Tu sais très bien qu'on meurt d'envie de savoir ce que tu as à nous raconter!

Johanna: Alors, ce matin dans la salle de bain, j'ai réfléchi...

Laly: Ca, on le sait déjà!

Christian: Mais, enfin, laisse- la raconter! Tu sais très bien qu’elle adore raconter comme ça!

Laly: Evidemment, mais je sais aussi combien ça t'énervait quand elle faisait ça!

Christian: Et, alors, ça a changé, car, finalement, ça m'a manqué. Effectivement, ça fait partie de ma Johanna...

Personne ne remarqua qu'il avait précisé "ma Johanna", sauf José. Il ne put pas s'empêcher de sourire. Une fois de plus, son ami prouvait que lui et Johanna étaient faits pour être ensemble! Mais, il ne dit rien, afin de ne pas gâcher l'ambiance décontractée.

Hélène: Vous arrêtez, vous deux ? Sinon, elle ne va jamais finir son histoire!

Laly: Excuse-moi, Hélène.

Olivier: C'est vrai? Tu racontes toujours le moindre détail, dans tes histoires?

Johanna: Oui, quand ce sont des idées géniales, des histoires drôles ou des belles histoires...

Olivier: J'aime bien ça!

Laly: Mais, qu'est-ce que tu racontes ? Ne fais pas attention, Johanna. Là, il te raconte n'importe quoi!

Johanna: Bon, c'est pas grave, mais j’aimerais bien finir mon histoire maintenant, je suis sûre que vous allez trouver mon idée sensationnelle!

Christian: Comme la fois où tu nous a forcés à apprendre à danser?

Johanna: Mais non ! Cette fois, je suis vraiment sûre!

Nico: Alors, tout le monde se tait. On laisse parler Johanna!

Johanna: Alors, ce matin, dans la salle de bain, en me brossant les dents une idée géniale m’est venue...
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 14:18 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Malgré le sommeil, Johanna, Hélène et Laly avaient passé une nuit blanche dans leur chambre. Il y avait eu, effectivement, trop de choses à raconter...
Entre-temps, José avait fait la morale à Christian, car il ne comprenait pas pourquoi ce dernier ne voulait pas reprendre son histoire d'amour avec Johanna. Cependant, Christian ne se rendait pas compte que seul son amour pourrait rendre le bonheur à à la belle texane...
Le lendemain, à la cafète, Johanna annonça qu'elle avait une idée superbe...


A la cafète

Johanna: Alors, ce matin, dans la salle de bain, en me brossant les dents, une idée géniale m’est venue...Comme vous savez, aujourd'hui, j'ai prévu de me lancer dans mes recherches, pour un logement...Et alors, je me suis dit : pourquoi ne pas louer une maison, tous ensemble? Une maison pour toute la bande! Vous trouvez pas ça sensationnel?

José: Mais, on est bien comme ça, non?

Johanna: Ben, toi et Béné, peut-être, parce que vous avez votre appartement, mais ça vous plairait pas un petit changement? Moi, en tout cas, je trouve ça génial!

Nico: C'est pas mauvais comme idée, notre propre pavillon! Comme ça, je pourrais avoir une chambre avec ma belle qui me réveillerait tous les jours, avec un baiser...

Hélène (lui faisant un clin d'œil): Ah bon, tu crois?

Nico: Ben, oui!

Hélène: Je suis d'accord avec toi, j'aime bien cette idée...

Johanna: Et vous, qu'est-ce que vous en pensez? Christian, Laly, Adeline...

Christian: Ouais, c'est pas mal comme idée, mais vous croyez que ça peut marcher?

Johanna: Hé, un peu plus d'enthousiasme, CriCri!

Olivier: Franchement, je trouve cette idée excellente, Johanna! T'as toujours des idées comme ça?

Johanna: Evidemment, mais d'habitude les autres ne les apprécient pas beaucoup...

Laly: Mais, qu'est-ce qu'il a celui-là, vous trouvez pas qu'il est un peu ... bizarre?

Adeline: Non, pourquoi tu dis ça?

Laly: Oh, pour rien...

Johanna: Alors, qu'est-ce que vous en pensez?

José: Finalement, je trouve ça pas mal...

Laly: Nous aussi, n'est-ce pas, Sébastien?

Sébastien: Oui, oui...

Béné: Oui, pourquoi pas ? On pourrait essayer...

Johanna: Je vous avais dit qu'elle est extra, mon idée! On commence la recherche quand je serai rentrée du Texas, avec Christian?

Hélène: Il faut d'abord qu'on en parle à nos parents, mais on va déjà regarder les petites annonces, c'est mieux...

Olivier: Vous partez pour combien de temps?

Johanna: Pour une semaine. Il y aura l'enterrement, mais aussi pas mal de choses à régler... Heureusement, il y aura Christian, sans lui ça serait trop dur!

Olivier: C'est sûr! Tu vas nous manquer ici!

José: Il te connait à peine et tu vas déjà lui manquer!

Olivier: Et alors?

Hélène et Laly regardèrent attentivement Olivier, qui semblait un peu ailleurs...Toutes les deux se doutèrent de quelque chose...

Johanna: Au fait, j'ai un truc à vous dire, mais je préfère que ça soit au garage, c'est plus intime...

Nico: On peut y aller, non?

Tout le monde se leva et toute la bande partit pour le garage.


Au garage

Nico: Vas-y, ma grande, on t'écoute!

Christian voulait s'assoir auprès de Johanna.

Johanna: Christian, je suis désolée, mais, pour cette fois, je préfère qu’Hélène et Laly restent à mes côtés...

Christian: D'... d'accord, je comprends, ne t'en fais pas...

Christian était visiblement blessé par cette phrase, ce qui n'échappa à personne. Toutefois, sans un mot, il accepta ce qu'elle lui demandait.

Johanna: Bon, les filles, il faut que je vous avoue une chose importante que je n'ai pas osé vous dire hier soir... Hélène et Laly, Christian est déjà au courant.

Hélène (prit la main de son amie dans la sienne et la serra très fort): Ce n'est pas grave, ma belle, tu n'es pas obligée de tout nous raconter!

Johanna: Je sais bien, mais je veux, que vous le sachiez! En fait, quelques semaines après mon départ, j'ai appris que j'étais enceinte de Christian. Au début c'était un grand choc pour moi, mais, finalement, ce petit bout de chou n’y était pour rien, il n'avait pas demandé de venir au monde. En plus, il était tout ce qu'il me restait de Christian. En effet, malgré tout, je l’aimais toujours… Quand j'ai annoncé la nouvelle à mes parents et mes soeurs, une surprise bien triste et bien moche, m'attendait. Mes soeurs étaient ravies de devenir tatas, mais mes parents ont réagi de manière complètement inattendue! Surtout ma mère, qui plus est une maman de quatre enfants, qui me balança, en pleine figure "Bien-sûr tu ne vas pas le garder, j'espère ?"
Elle était choquée, en apprenant ma grossesse, mon père également, qui me répétait : "Il va te gâcher ta vie, il te rappellera tous les jours son père!" Puis, sans trop réfléchir, j'ai demandé à ma mère si, plus jeune, elle avait avorté ou si elle avait pensé à avorter un entre nous quatre. Et là, surprise : Deux fois, elle a avorté, deux fois! Une fois après son mariage, et la deuxième fois il y a environ 23 ans, mais ça n'a pas marché!

Tout le monde, dans la pièce, retint son souffle...

Nico: Tu veux dire...

Johanna: Oui, c'était moi! Ma propre mère voulait en finir avec ma vie, sauf que j’ai été forte ! Même bébé, j’ai résisté !

Hélène: Tu nous as pas dit ça... Quel cauchemar!

Johanna: J'avais pas la force, seul Christian le savait déjà.

Ce dernier posa sa main sur son épaule, pour montrer qu'il était là, pour elle! Elle le regarda, ses yeux disaient "merci". Johanna vit, alors, que tous ses amis eurent des larmes aux yeux.

Johanna: Ca va aller?

Christophe: Ne t'inquiète pas pour nous, Johanna!

Johanna: Si, je m'inquiète, vous êtes mes amis, c'est normal... Je continue? ... Quand j'ai appris cet horrible secret, j'ai quitté la maison, je me suis jurée de ne plus jamais adresser la parole à mes parents, de ne plus jamais les revoir et de ne plus jamais parler d'eux!
Je suis, donc, allée à New York, afin de vivre avec mon frère. Mes soeurs m'ont souvent appelée, sans, bien-sûr, parler de nos parents.
Malheureusement, quelques jours après mon arrivé chez Mike, j'ai fait une fausse couche! Pour moi, la vie était fichue, à quoi servait-elle si je perdais même l'enfant de Christian? Puis, heureusement, mes soeurs sont venues me consoler. Néanmoins, quelques semaines plus tard, j'ai appris que j'étais encore enceinte. En fait, le premier docteur que j’avais consulté était encore très jeune, il ne savait pas que je portais des jumeaux.

Béné: Mais c'est merveilleux, c'est un miracle!

Hélène serra la main de Johanna, encore plus fort, dans la sienne.

Johanna: Le jour de sa naissance fut le plus beau de ma vie. Effectivement, elle était enfin, là, ma fille, la fille de Christian. Elle était si belle, si magnifique. Il m'a offert le plus beau cadeau qu'on puisse s'imaginer. J'étais presque prête à lui pardonner et de lui présenter sa fille. Mais, avant, j’avais décidé de la laisser partir avec mes soeurs. Heureuse comme jamais, je voulais essayer de pardonner mes parents, qui acceptaient, enfin, de voir leur petite fille. Je devais aller les rejoindre un peu plus tard, mais, finalement, ça a été trop tard! Notre ange Elodie est partie avec mes parents et mes soeurs! Je ne peux plus la revoir, plus jamais! J'aurais tant aimé vous la présenter! Maintenant, vous savez tout et vous comprenez peut-être pourquoi, depuis ce drame, j'essaie de tout pardonner...

Un silence s'installa au garage : Béné se blottit dans les bras de José, Adeline dans ceux de Christophe et, même si elles ne voulaient pas abandonner leur amie, Laly et Hélène se levèrent; leur peine était trop grande et elles aussi avaient besoin de leurs fiancés.
Johanna resta seule, et pourtant elle avait tellement besoin de sentir quelqu'un près d'elle. Elle regarda Christian, mais celui n'osa pas. Olivier, un peu mal à l'aise, eut beaucoup de peine pour elle. Bien qu'il sache qu’elle aurait préféré que ce soit Christian qui la prenne dans ses bras, il s'assit à côté de la jeune femme et la serra, aussi, contre lui. Johanna se laissa aller, elle se sentait en sécurité et elle oublia, pour un moment, Christian.
Cependant, quand Olivier la prit dans ses bras, il comprit rapidement qu'il ne devait pas faire ça!

Son parfum lui dérobait entièrement la raison, il était tellement bien lorsqu’il la savait dans ses bras. Il la connaissait à peine, mais, dès le début, un pouvoir invisible le poussait vers elle, et son plus grand désir était de la protéger. Ce n'était pas raisonnable, et il le savait. Johanna était amoureuse de Christian et ce dernier était amoureux de cette belle demoiselle, même s'il la repoussait en pensant que ce serait mieux pour elle. Mais, la réalité était là : Olivier s'avoua qu'il était fou d’elle...

Christian observa cette scène, il se rappelait de sa conversation avec José, la veille. Il se souvenait ce qu'il avait dit à son ami, qui essayait de le résonner: "Si elle trouve l'amour autre part, je serai heureux pour elle!" Alors pourquoi était-il si jaloux, en regardant cette scène. Olivier semblait être un jeune homme sérieux, il était tendre et attentif envers Johanna. En somme, il était tout ce qu'il n'était pas pour elle!

Complètement perdu et sans espoir, Christian quitta le garage, en courant.
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 21:12 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

J'adore Okay
Bon, il va se décider, le cricri d'amour, avant qu'il ne soit trop tard pour lui!!!! Very Happy
En tout cas José, assure en essayant de lui faire voir la réalité.
Super le moment dans la chambre, entre les filles, en lisant, je me suis remémorée, quelques scènes de H&G.
Trés bonne fic.
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 22:15 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

merci cricri Smile
j'ai beaucoup aimé écrire la conversation entre José et Christian... je trouve que leur amitié pourrait être beaucoup plus developpée...
Oh oui, moi j'adore les scènes dans la chambre des filles, c'est pour ça que je voulais que Johanna passe au moins une nuit avec elles...

la suite :


Johanna avait, finalement, dévoilé son idée : que toute la bande habite, ensemble, dans une grande maison. Après quelques doutes, tout le monde sembla d'accord.
Par ailleurs, Olivier devint de plus en plus étrange envers Johanna, mais seule Laly et Hélène croyaient en deviner la cause.
Au garage, Johanna finit par tout raconter à ses amis, qui ne savaient plus quoi dire. Olivier la réconforta et dut s'avouer la réalité : il était tombé sous le charme de la belle et triste Texane...
Complètement perdu, Christian quitta le garage, sans un mot.



Johanna se leva brusquement.

Johanna: Je dois rattraper Christian, je reviens!

Elle quitta le garage, ses yeux cherchèrent le jeune homme, en vain.

Johanna: Shit! Qu'est-ce que j'ai fait? Pourquoi je me suis laissée aller dans les bras d'Olivier?

Elle le chercha partout, sans le trouver. Sans espoir, elle se posa sur un banc. Les jambes serrées contre son corps et la tête dans les mains, elle se perdait dans ses souvenirs, avec Christian. Quand la jeune femme leva, de nouveau, la tête, quelqu'un était assis, à côté d'elle.

Johanna: Depuis quand tu es là? Je t'ai cherché partout!

Christian: Depuis un bon moment... Je suis désolé d'être parti comme ça.

Johanna: J'avais peur pour toi!

Christian: Il faut pas...

Johanna: Bien-sûr qu'il le faut! Qu'est-ce qu’il t'a pris de partir ainsi?

Christian: Je ne sais pas... Enfin, si, je le sais, mais c'est ridicule...

Johanna: C'était Olivier, n'est-ce pas? Je veux que tu saches qu'il n'y a rien entre lui et moi. J'avais mal et toi, tu m'as pas pris dans tes bras, alors que j’en ai besoin!

Christian: Tu en es sûre? Parce que lui, je ne sais pas, mais j'ai l'impression qu'il est en train de tomber amoureux de toi!

Johanna: Pour ma part, oui! Christian, le seul homme dans ma vie c'est toi! Ca a toujours été comme ça et ça continuera à l’être! Arrête de penser que tu me mérites pas! Je t'aime et tu m'aimes, alors, qu'est-ce qu'on attend?

Christian: Johanna... j'ai peur! Je ne veux plus te perdre, mais si je fais une bêtise?

Johanna: Mon CriCri, c'est simple! Tu ne fais plus de bêtises! Tu as changé et je crois en toi! Je t'aime et je ne peux plus attendre! J'ai besoin de toi, maintenant, et pas dans un mois! J'ai besoin de toi et pas d'Olivier!

Christian: Ma Johanna, si tu savais comme je t'aime!

Johanna: Je le sais, j’ai vu comme t'as eu mal, quand je t'ai repoussé ce matin. Mais, il fallait le faire! Ensuite, je l’ai remarqué quand t'es parti, t'étais jaloux!

Christian: Je suis vraiment bête!

Johanna: Non, tu es amoureux, heureusement!

Christian: Je t'aime Johanna!

Johanna: Moi aussi je t'aime!

Christian: J'ai un cadeau pour toi.

Johanna: Un cadeau?

Il sortit une feuille de sa poche et la lui donna. Johanna lut ces quelques lignes, attentivement, et elle ne pu s’empêcher d’être très émue par ces mots que son CriCri lui avait écrit, bien avant son retour...

A chaque distance qui nous sépare
je repense à toutes nos promesses
Dans chaque avion de chaque gare
Dans l'amertume de mes ivresses

Je connais si bien tes astuces
Je sais le langage de tes yeux
J'adore en savoir un peu plus Sur toi que tous ces malheureux

Et tu me manques
oui tu me manques, tu me manques.
Et tu me manques,
Oui tu me manques,
tu me manques.

A chaque matin seul dans la glace
je sens ton absence comme une ombre
et plus les minutes se cassent plus je plonge dans ta pénombre.

Aux moindres peurs à chaque atchoum
Je ne cherche qu'a te retrouver
Tu sais que mon coeur faisait Boum
à chaque fois que tu l'appelais.

Et tu me manques
oui tu me manques, tu me manques.
Et tu me manques,
Oui tu me manques,
tu me manques.

J'espère que ça n'est pas pour toi
Aussi dur que ça l'est pour moi.
J'espère que tu n'oublieras pas
Enfin pas vraiment mais un peu

Si je te manque comme tu me manques, car tu me manques, tellement, tellement, tellement

tu me manques tu me manques tu me manques.
(Grégoire)



Sans vraiment le vouloir, des larmes se formèrent dans ses yeux. Effectivement, ce poème contenait tant d'amour.

Johanna: Mon CriCri d'amour! Je ne sais pas quoi dire! C'est magnifique! Merci beaucoup!

Christian: Tu ne crois pas que ça mérite un bisou?

Johanna: T'es bête!

Christian: Je sais!

Johanna: Je suis si contente de te retrouver, tu m'as manquée, toi aussi!

Christian: Mon bisou!

Ils rigolèrent, puis s'embrassèrent.

Johanna: Tu veux pas demander à Nico de faire la musique, pour ce poème?

Christian: Ma Johanna et ses idées! Mais, t'as raison, faut lui demander! Toi aussi, tu dois lui demander, parce qu'on va partir demain!

Johanna: En effet, je voulais lui en parler ce matin, mais comme t'es parti comme un fou...

Christian: Désolé, j'étais jaloux… Ca peut arriver, non?

Johanna: Bien-sûr, CriCri, surtout avec toi!

Christian: Hé, j'ai le droit de m'inquiéter, non ? T'es la plus belles des femmes; j'ai pas envie que quelqu'un me la vole!

Johanna: Tu sais, je suis Texane, je sais me défendre!

Christian: Sauf contre le charme des jeunes français!

Johanna: C'est pas tout à fait la vérité : ce n'est que le charme d'un seul jeune français!

Christian: Ouff, je suis rassuré!

Johanna: Bon, on y va? Les autres doivent s'inquiéter pour nous...

Christian: Comme tu veux, mais d'abord encore un petit bisou!
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 23:09 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Excellent chapitre Okay
Enfin cricri, c'est décidé!!!! Very Happy
Vraiment une belle histoire. Sympa le clin d'oeil à Grégroire, que j'aime beaucoup. Cette chanson, va trés bien avec ta fic. Bravo.
Nico, super compositeur de musique pour ses amis!!!!
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 00:11 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

J'adore ce chapitre ♥
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 00:31 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Merci beaucoup CriCri!
Moi aussi j'aime beaucoup Grégoire, quand j'ai écrit cette suite, je savais que je voulais mettre une chanson et comme par hasard j'écoutais grégoire, j'ai entendu les paroles de cette belle chanson et je savait : cette chanson va très bien avec ma fiction Wink
Oui, c'est vrai...

Merci Barbara, moi aussi Wink , puisque je réunisse mes chouchoux <3


Johanna et Christian avaient discuté et, grâce à Olivier, ils étaient, de nouveau, ensembles...
Bien avant le retour de la jeune femme, Christian lui avait écrit une chanson. Il la lui montra, ce qui l’avait beaucoup émue...
Par ailleurs, afin de demander Nico de composer la musique, le couple se mit en route pour le garage...


Au garage

Béné: Ca fait un bon moment qu'ils sont partis, j'espère qu'elle le retrouvera!

José: Mais oui, ne t'inquiète pas, ma chérie!

Laly: En attendant, on pourrait aller à la cafète, qu'est-ce que vous en pensez?

Adeline: Oui, c'est une bonne idée!

José: Alors, on y va?

Nico: Oui!

Olivier n'avait rien dit depuis un bon moment, ce qui n'échappa pas à Hélène.

Hélène: Olivier, tu viens?

Olivier: Non, j'ai un truc à faire, je vous rejoins un peu plus tard...

Hélène se décida à lui parler, en essayant de ne pas attirer l'attention de la bande. Elle s'adressa, alors, à Nicolas, en lui chuchotant à l'oreille :

Hélène: Nico, je vais parler à Olivier. J'ai l'impression que quelque chose ne va pas du tout...

Nico: T'as raison, ma belle, tu nous rejoins, après?

Hélène: Bien-sûr, mon amour!

Laly: Hélène, Nico, vous venez?

Hélène: Allez-y sans moi, j'ai perdu un truc au garage, je vous rejoins!

Laly: Tu veux que je t'aide à chercher?

Hélène: Non, c'est gentil, mais ce n'est pas la peine.

Nicolas l'embrassa et quitta le garage avec Laly. Lorsque les autres partirent, Hélène s'assit à côté d'Olivier.

Hélène: Olivier, tu vas bien? J'ai la sensation que ça ne va pas...C'est Johanna, n'est-ce pas?

Le jeune homme soupira et, sans s’en rendant compte, il serra très fort la main de son amie.

Olivier: Hélène, on ne peut rien te cacher...Oui, c'est Johanna... Je crois que je suis en train de tomber amoureux d'elle.

Hélène: Je m'en doutais... Qu'est-ce que tu veux faire?

Olivier: Rien, puisqu'elle est amoureuse de Christian. Ces deux là sont faits l'un pour l'autre, ça sert à rien de m'imaginer des choses. Je veux juste qu'elle soit heureuse, avec lui!

Hélène: Il faut d'abord qu'il se réveille!

Olivier: Ouais, mais je crois, que c'est fait! Il était très bouleversé, quand il est parti tout à l'heure.

Hélène: J'espère bien, parce que là, sans s’en rendre compte, il fait souffrir Johanna...

Olivier: L'amour rend aveugle...

Hélène: C'est vrai. Tu sais, Olivier, si tu as besoin de parler, sache que tu peux toujours venir me voir!

Olivier: Je sais, Hélène! T'es vraiment une fille formidable! J'ai de la chance de t'avoir comme amie!

Hélène rougit un peu: Mais, c'est normal!

Elle le serra dans ses bras.

Olivier: Merci, ma grande! Qu'est-ce qu'on fait? On rejoint les autres chez Alfredo's?

Hélène ouvrit la bouche pour lui répondre, quand soudain la porte s'ouvrit.

Hélène: Enfin, vous voilà, Johanna ! Ca va vous deux?

Johanna: Coucou, ma belle! Oui ca va très bien. Ils sont où les autres?

Olivier: A la cafète...

Christian: Désolé pour ma fuite, tout à l'heure, mais je dois avouer que j'étais jaloux de toi, Olivier! Merci de m'avoir ouvert les yeux!

Olivier - très mal à l'aise: Ben, écoute, avec plaisir! On va voir les autres?

Johanna: Bonne idée!

Ils se mirent en route. Olivier essaya d’éviter le regard de Johanna, ce que cette dernière compris, mais elle ne dit rien. En effet, elle ne voulait pas le gêner.


A la cafète

Laly: Vous voilà, on vous attend depuis des heures!

Christian: Faut pas exagérer non plus!

Laly: Exagérer? Je n'exagère pas du tout!

José: Christian, tu vois, elle n'a pas changé : toujours aussi impatiente.

Laly: Sébastien, dit lui d'arrêter!

Séb: José, laisse tomber!

José: Rhoo, mais je plaisantais!

Johanna: Bon, vous arrêtez là, s'il vous plait! On a un truc à vous annoncer! On s'est remis ensemble...

Laly faillit de tomber de sa chaise, elle ne croyait pas ce qu'elle avait entendu!

Laly: Non, c'est pas vrai!

Christian: Ben, si!

Le visage de la jeune brésilienne s'éclaira, tout d'un coup, et un grand sourire se lit sur ses lèvres.

Laly: Enfin, une bonne nouvelle! Vous en avez mis, du temps!

José: Tu t'es réveillé, mon pote?

Christian: Tout ça, c'est grâce à Olivier. Il m'a réveillé, parce que j'étais jaloux!

José: Mais, t'es vraiment aveugle toi! Jaloux d'Olivier! Tu sais très bien qu'elle t'aime à la folie, notre texane!

Christian: Ben oui, mais quand je l'ai vue tout à l'heure, si bien dans les bras d'Olivier... C'était plus fort que moi!

José: Tu croyais quand même pas qu'Olivier était amoureux de Johanna! C'est ridicule! Ils sont amis et quand un ami va mal, on s'occupe de lui! Olivier amoureux de Johanna, c'est n’importe quoi!

Olivier: Ah bon, et pourquoi?

José: Ben, je sais pas, parce que tu sais qu'elle est amoureuse de Christian.

Olivier: Ca n'empêche jamais de tomber amoureux de quelqu'un. On peut pas contrôler ses sentiments!

Christian: Ah oui? Tu veux dire que t'es amoureux d'elle?

Olivier se rendit compte ce qu'il venait de dire. Il devait vite corriger ça, sinon il aurait un sérieux problème. Ainsi, avec une voix tremblotante, il répondit: Mais non, t'inquiète pas, Christian, je voulais juste dire que les sentiments sont incontrôlables, même si on sait que la personne dont on tombe amoureux est avec quelqu'un d'autre!

Christian: Ah, oui, t'as raison. Bon, en réalité, Nicolas, on voulait te demander un service!

Olivier soulagé de ne plus être le sujet de la conversation, se laissa tomber sur une chaise. Il avait bien échappé cette fois-ci, mais il devait faire attention! Heureusement, Johanna partirait le lendemain pour le Texas. Il aura, donc, une semaine pour l'oublier et pour passer à l'autre chose. Il sentait un regard se poser sur lui, en levant sa tête il aperçut Johanna, qui le regardait attentivement. Elle lui adressa un sourire pour l'encourager et Olivier se rendit, immédiatement compte, qu'elle avait tout comprit!

Nicolas: Ah bon? C’est quoi?

Au lieu de répondre à la question, Johanna sortit un papier de sa poche et le donna à son ami. Celui lut attentivement les lignes. Très touché par la chanson de Johanna, le jeune homme versa quelques larmes.

Nicolas: C'est magnifique, Johanna! C'est vraiment magnifique!

Johanna: Je voulais te demander si tu aimerais bien composer une mélodie.

Nicolas: Moi? Avec plaisir! Ca m’émeut vraiment, ma grande!

Johanna: Merci Nico, t'es un amour! Tu crois que tu pourrais le faire jusqu'à demain?

Nicolas: Ca peut le faire, mais pourquoi?

Christian: Elle veut la chanter à l'enterrement. Et Nico, s'il te plait, pas une musique trop difficile, car c'est moi qui jouera de la guitare et ça fait un bon moment que j'y ai pas joué...

Les autres restèrent silencieux pendant quelques minutes...Mais connaissant bien Laly, elle ne pouvait plus se retenir.

Laly: Tu as écrit une chanson, Johanna? Je peux la voir?

Johanna: Vous devez vous patienter jusqu'à demain matin! Je vous la chanterai!

Laly: Rhoo, t'es pas drôle!

José: Mais Laly, tu peux pas tu taire pour une fois! C'est Johanna qui a écrit cette chanson et c'est elle qui décide quand elle veut nous la chanter! Laisse-la tranquille, au moins une fois!

Laly: Ca va, j'arrête!

Nicolas: Bon, alors on va au garage Johanna?

Johanna: Ca vous dérange pas, si on vous laisse?

Hélène: Mais non, pas du tout, ma grande, vas-y!

Johanna: Merci, Christian, tu viens?

Christian: Oui, j'arrive mon amour!

Il l'embrassa tendrement et la prit à la main. Par hasard, Johanna croisa le regard d'Olivier. Un regard triste et désespéré. Elle décida, alors de lui parler, avant de partir.
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Cricri54
L'oeil du tigre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2011
Messages: 3 143
Localisation: Nancy
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Perso(s) préférée(s): Johanna. Gin. Lauren. Mary
Ship: Joh/cricri. Jojo's. Gin/Jean.

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 00:47 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

Encore un trés bon chapitre Okay
_________________


RST un jour..RST toujours!


Revenir en haut
Stell
Immortal RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 8 481
Féminin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 07:46 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

j'adore ma belle

Revenir en haut
mirili
La belle d'autriche

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 326
Localisation: Roundstone, IE
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 13:52 (2011)    Sujet du message: J'ai besoin de toi Répondre en citant

merci vous deux Smile


Pendant que Johanna et Christian se retrouvaient, la bande décida d'attendre chez Alfredo's. Quant à Hélène, elle resta au garage, afin de parler à Olivier qui était, effectivement, très amoureux de Johanna.

Finalement, de nouveau ensemble, notre couple alla au garage, mais ils ne trouvèrent qu’Hélène et Olivier. Johanna se rendit, alors, compte des sentiments du jeune homme, envers elle, mais elle ne dit rien.

Par ailleurs, à la cafète Johanna demanda à Nicolas s'il voulait bien composer une mélodie pour sa chanson, puis elle décida de parler à Olivier, avant de partir pour le Texas, le lendemain.


Au garage

Nicolas, Christian et Johanna travaillèrent pour trouver une belle mélodie qui accompagnerait le poème.

Nicolas: Je savais pas, que tu écris des chansons, Johanna! Elle est vraiment magnifique!

Johanna: Merci, mon Nico! Tu sais, j'avais tellement mal, quand j'ai appris que ma petite Elodie était morte, que ça m'est venu presque tout seul...C'est...c'était un enfant formidable...

Elle s'effondra dans les bras de Christian.

Johanna: Je suis désolée, j'aurais dû te dire que j'étais enceinte... Elle serait peut-être pas morte. Je suis une horrible maman...

Christian: Non, ne dis pas ça, ce n'est pas du tout la verité! Tu m'as rien dit, parce que j'étais trop con, et c'est tout à fait normal! Tu ne pouvais pas savoir que tu allais perdre un enfant et qu'un voisin allait provoquer un incendie criminel... Ca n'a rien à voir avec tes qualités de mère! Tu es une maman géniale, j'en suis certain, car tu es une femme fantastique!

Johanna: Merci, mon CriCri! Je t'aime tellement!

Christian: Moi aussi je t'aime! C'est le destin qui nous a réunis, et je te promets : je ne te ferai plus jamais de la peine, parce que je ne veux pas que tu repars! Je t'aime, Johanna et tu es la femme de ma vie! Je ne méritais vraiment pas que tu me pardonnes, mais tu l'as fait, et je ne vais pas gâcher ce bonheur!

Johanna était très émue par les paroles de Christian, elle avait presque oublié la présence de Nicolas...

Johanna: Il faut qu'on finisse la chanson...

Nicolas: Ecoutez, je viens d'avoir une idée...

Il joua une mélodie triste et très touchante; Christian comme Johanna avait les larmes aux yeux.

Johanna: C'est magnifique, Nico. Merci beaucoup!

Christian: Merci mon frère, elle a raison, ma Johanna, c'est vraiment magnifique!

Nicolas: On essaie ensemble, Johanna?

Johanna: Oui...Christian, tu veux bien me donner ta main? J'ai besoin de la force pour chanter ça!

Christian ne répondit pas, il prit juste la main de sa belle texane. Nicolas commença à jouer. Quelques accords plus tard, Johanna entra dans la chanson. Sa voix trembla, mais elle regarda Christian dans les yeux, qui serra fort sa main. Ainsi, elle se calma. Cependant, les larmes coulèrent sur les joues des trois amis.
Quand ils finirent, elle se blottit contre Christian, qui l'entoura avec ses bras. Nicolas se leva, alors, discrètement et sortit du garage. Les deux jeunes gens restèrent longtemps, comme ça, blottis dans les bras l’un de l'autre. Ils ne parlèrent pas, ils n’en sentaient pas besoin.

Par la suite, Christian prit la guitare et, ensemble, ils répétèrent la chanson plusieurs fois : ils voulaient être parfaits pour leur fille... Néanmoins, tout d'un coup, Johanna s'arrêta.

Johanna: Mais je suis horrible!

Christian: Tout va bien Johanna. Je t'assure, c'est magnifique la façon dont tu chantes et, toi aussi tu l’es!

Johanna: Christian! J'écris une chanson pour ma fille, mais mon deuxième enfant, je l'oublie! Je suis pas bien! Je l'ai perdu, mais il était là aussi!

Christian: Calme-toi, mon amour! Tu sais, je crois qu’au fond de ton coeur, tu sais très bien que t'as pensé à eux deux...

Johanna: Oui, t'as peut-être raison! Au fait, tu trouves pas ça bizarre que les autres ne soient toujours pas là? D'habitude, Laly ne peut pas retenir son impatience, même si on a dit qu'ils devraient attendre jusqu'à demain matin...

Au même moment, la porte s'ouvrit.

Laly: Désolée de vous déranger, mais on a trop envie d'écouter ta chanson. Je sais que t'as dit demain, mais comme elle est finie...

Christian: Quand on parle du loup...

Laly: Vous avez parlé de moi?

Johanna: Je viens de dire que c'était bizarre que vous n'étiez toujours pas là, parce qu'on te connait trop bien...

José: C'était pas facile de la tenir en place...

Laly: Toi, tu arrêtes, t'es aussi impatient que moi!

José: Pas du tout, je suis sûr que tout le monde est d'accord avec moi : c'est toi la plus impatiente!

Laly: Et toi le plus impatient!

Hélène: Heureusement que vous n'êtes pas en couple, parce que ça ne serait pas drôle du tout!

Adeline: Je crois pas qu'il y ait de danger...

Christian: J'suis d'accord avec toi...

Laly: Bon, assez parlé ! Moi, je dis rien sur ce sujet. On peut écouter la chanson, maintenant?

Christophe: Laly, ce n'est pas toi le centre du monde!

Olivier: En plus, elle l'a écrite pour sa fille, alors si elle ne veut pas la chanter, elle a le droit!

Laly: Vous êtes méchants!

Johanna: C'est bon, maintenant. Je vous la chante, mais laissez Laly tranquille. Je tiens mes promesses!

Laly: Vous voyez? Nananère...

Tout le monde rigola.

Christian: T'as pas changé, Laly!

Laly: Ca te dérange?

Christian: Non pas du tout!

Johanna: Tout le monde peut s'asseoir, on commence mon CriCri?

Christian: Oui, on commence!

Comme avant, ils se regardèrent droit dans les yeux pour trouver la force. Ils oublièrent, ainsi, complètement la présence de leurs amis; il n'existait plus qu'eux.
Par les paroles, par la musique et par leur regard, on pouvait sentir leur amour. Johanna mit tout son coeur dans les paroles, dans la mélodie.
Quand ils finirent, personne ne parla, personne ne bougea, afin de ne pas casser cette ambiance magique, mais tout le monde fut si touché par la musique, que personne ne put s'empêcher de verser quelques larmes.
Christian posa la guitare et Johanna se blottit, de nouveau, dans ses bras. Olivier les regarda, c'était impossible de ne pas remarquer leur amour. En effet, il était si fort! Le jeune homme eut une grosse boule dans sa gorge, il eut l'impression que son coeur se brisait en mille morceaux.
Comment, comment pouvait-il aimer une femme qu'il connaissait à peine depuis un jour et avec une telle force? Il n'avait jamais ressenti ça et il ne savait pas comment résister.

Johanna: Merci Nico, pour cette si jolie musique!

Nico: Je t'en prie, ma grande! Mais avec des paroles comme les tiennes, ça vient presque tout seul...

Hélène: Elle d’une beauté, cette chanson...

Tout le monde était d'accord avec Hélène.

Johanna: J'aimerais bien rester encore un peu avec vous, mais je suis extrêmement fatiguée...

Christian: Et puis, on a le vol, demain matin!

José: Bien sûr, on comprend. De plus, vous devez fêter votre réconciliation!

Béné: José!

Tout le monde se fit la bise et Christian glissa son poème dans la main de Nico. Il lui expliqua à voix basse ce que c'était.

Christian: C'est un poème que j'ai écrit pour Johanna. Je lui ai déjà montré... Est-ce que tu veux bien composer la musique dessus?

Nico: Si c'est aussi beau que "Peut-être qu'en septembre"... Bien sûr que je le veux! Et, qui va la chanter?

Christian: Hélène, si elle veut bien? J'aimerais bien offrir une cassette à Johanna, quand on reviendra du Texas...

Nico: Je ferai de mon mieux!

Christian: Merci, t'es vraiment formidable.


Cette nuit-là, Johanna dormit aussi chez José et Béné. Elle trouva son sommeil rapidement, puisqu'elle se sentait en sécurité dans les bras de Christian. Le lendemain matin, elle se leva tôt pour aller se promener, toute seule. Elle en avait besoin. En sortant, la jeune femme laissa un mot, pour que personne ne s'inquiète.
Qu'est-ce qu'elle allait dire à Olivier? En effet, elle savait qu'il était amoureux d'elle et qu'il souffrait. Hésitante, elle se dirigea vers Alfredo's, en espérant d'y trouver le jeune homme. Olivier était là, assis à une petite table, le regard ailleurs. Elle prit une chaise et s'assit, en face de lui. Ce dernier la regarda, alors, d'un air surpris.

Olivier: Oh, bonjour, Johanna. Toi non plus, tu n'arrives pas à dormir?

Johanna: Salut, j'espérais te trouver ici. J'aimerais te parler, c'est pour ça que je me suis levée plus tôt que les autres.

Olivier: Je suis pas très en forme pour une bonne conversation...

Johanna: Olivier, je te connais pas encore très bien, mais je vois bien que tu ne vas pas bien du tout. Et, je crois que la raison c'est moi...

Olivier: Johanna, t'as assez de soucis, en ce moment. Ne t'occupe pas de moi et de mes sentiments ridicules!

Johanna: L'amour n'est pas un sentiment ridicule. Tu n'y peux pour rien, ce n'est pas de ta faute si tu es amoureux de moi. C'est vrai, que tu es amoureux de moi, n'est-ce pas?

Olivier évita son regard, mais il hocha la tête.

Olivier: Je suis désolé...

Johanna: Arrête, tu n'as pas à être désolé, ça sert à rien... C'est moi, qui doit être désolée... Je t'aime bien, Olivier, mais que d'amitié. S'il te plait, n'espère pas que ça change un jour...C'est Christian, l'homme de ma vie. Je l'aime vraiment. Parfois je ne comprends pas pourquoi, car il m'a fait si mal, mais c'est l'amour et l’on y peut rien! D’ailleurs, c'est grâce à toi qu'il est revenu vers moi, hier, et je ne pourrai jamais te remercier suffisamment pour ce cadeau!

Olivier: Pourquoi sais-tu que c'est lui, l'homme de ta vie? Peut-être que c'est moi, mais tu ne le sais pas encore, parce que tu me connais pas assez ?

Johanna: Olivier, je t'en prie! Je sais que tu souffres, mais pour moi aussi cette situation est difficile. Tu es mon ami et te voir souffrir à cause de moi, ça me fait de la peine! J'aimerais tellement pouvoir t'aider...

Olivier: Embrasse-moi!

Johanna: Arrête, je te dis, ça sert à rien! J'ai une idée, quand je serai de retour à Paris, je te chercherai une fiancée : je suis experte pour ça! C'est moi, qui ai trouvé Béné pour José, avec l'aide d'Hélène et de Cathy, mais bon... Par contre, Laly et Sébastien c'est mon oeuvre.

Olivier: Mais, je ne veux pas d'autre fiancée! C'est toi que j'aime! Je suis désolé, mais c'est plus fort que moi!

Il prit la main de Johanna et l'embrassa. Johanna savait qu'il allait mal, alors elle ne la retira pas de la sienne. Elle baissa sa tête, mais le jeune homme posa son index sous son menton.

Olivier: Pourquoi tu es si sûre que c'est vraiment Christian ?

Johanna: C'est tout simple, je le sens. Oublie-moi, je t'en prie!

Olivier: Non, je vais me battre pour toi.

Johanna soupira et se leva. Cependant, Olivier se leva aussi et la retint.

Johanna: Lâche-moi!

Toutefois, le jeune garçon ne la lâcha pas. Au contraire, il l'embrassa. Johanna fut tellement surprise, qu'elle ne réagi pas tout de suite pour repousser Olivier. Elle lui donna, alors, une claque en pleine figure.

Johanna: Ca va pas ou quoi ?!

Olivier: Ca t'a plu, à toi aussi!

Johanna: Non, j'étais juste surprise, c'est pour ça que je n'ai pas tout de suite réagi...C'est tout! Il faut que tu m'oublies! Au revoir!

Elle se retourna et vit Nathalie sortir de la cafète.

Johanna: Ce n'est pas possible! Pas elle! Merde!

Paniquée, elle lui courut après.

Johanna: Nathalie, attends! Ce n'est pas ce que tu crois!

Nathalie: Ah bon, et qu'est-ce que tu penses, que je crois? Que tu trompes ton CriCri d'amour?

Johanna: Ecoute, c'est Olivier qui m'a embrassée par surprise ! Bon, j'ai rien fait au début, tellement j'étais surprise, mais t'as bien vu qu’après je lui ai donné une claque que je l'ai repoussé...

Nathalie: Si tu me dis la vérité sur ton retour et si tu m'arranges un tête-à-tête, avec Olivier, j'oublie ce que j'ai vu...

Johanna: Un dîner avec Olivier? Alors là, je ne peux rien promettre! Et ce qui me concerne, tu finiras, de toute façon, par le savoir... Là, je n'ai pas beaucoup de temps pour t’en parler...

Nathalie: D'accord, mais tu essaies?

Johanna: Oui, mais il est très amoureux de moi...Viens, on va s'asseoir ici et je vais déjà te raconter ce qui s'est passé dans ma vie...

Elle lui raconta, alors, que ses parents et ses soeurs étaient morts, ainsi que sa petite fille qu'elle a eu avec Christian...Quand elle finit, Nathalie pleura.

Nathalie: Je suis vraiment, mais vraiment désolée! Je ne sais faire que des méchancetés! Merci de m'avoir racontée cette histoire et oublie ce que je t'ai demandée en plus! Je n'ai pas le droit de te demander ça, ni à toi, ni à personne! Je comprendrai si tu ne veux pas me pardonner, mais je veux changer, vraiment!

Johanna: C'est vrai que j'ai du mal à croire que tu as finalement compris! Combien de fois tu nous as déjà dis la même chose et tu as continué...J'espère que pour cette fois c'est pour de bon ! J'aimerais bien trouver une Nathalie adorable, quand je serai de retour, dans deux semaines! Mais, c'est ta dernière chance!

Nathalie: Merci Johanna, tu es vraiment formidable!

Johanna: Je dois te laisser maintenant, on part bientôt....

Nathalie: Au revoir, et bon courage!

Un peu plus tard, la bande d'amis se rendit à l'aéroport, afin de dire au revoir à Johanna et à Christian. Cependant, Olivier n’était pas là. Il avait demandé à Christophe de s’excuser pour lui, une urgence de famille. Seule Johanna sut la vérité. Tout le monde voulait bien les accompagner au Texas, mais ils avaient tous leurs examens et leurs cours à la fac...

Hélène: Courage Johanna, je suis avec toi! On pense très fort à toi, à Christian et à Elodie!

Et elle serra la texane dans ses bras!

Johanna: Merci Hélène! On s'appelle tous les jours pour se tenir au courant?

Laly: Ben, évidemment!

Assise dans l'avion, Johanna décida de raconter tout ce qui s'était passé quelques heures avant.
_________________


Merci à Soso pour mon kit =)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:02 (2018)    Sujet du message: J'ai besoin de toi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Fictions Abandonnées ou en suspens
Page 2 sur 6 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com