rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Les contraires - Partie Une
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 12, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions en cours Fics Tétralogie H&G
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 791
Localisation: Gironde 33
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 00:50 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

C'est exactement ça ! Et je pense que Christian a un passé tellement chaotique qu'il a perdu toute l'estime de soit et petit à petit est devenu quelqu'un d'autre. 


Je pense qu'il a blessé quelqu'un par le passé, une blessure morale et que depuis il ne peut s'empêcher d'être violent. Pour moi elle est là la solution. Tant que Christian n'aura pas résolu ses démons passés, il ne pourra pas avancer et vaincre son problème de résoudre les conflits par les coups. 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Fév - 00:50 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 03:32 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Aurelle-sims a écrit:
Je pense qu'il a blessé quelqu'un par le passé, une blessure morale et que depuis il ne peut s'empêcher d'être violent. Pour moi elle est là la solution. Tant que Christian n'aura pas résolu ses démons passés, il ne pourra pas avancer et vaincre son problème de résoudre les conflits par les coups.  


Cela me rappelle la réplique d'Arielle qui disait qu'il ne l'avait pas tapée pour lui faire du mal à elle mais plutôt à lui. Bien évidemment, elle n'était pas innocente dans cette histoire mais ça reste vrai. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 10:12 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

C'est vrai que mon but n'est pas de transformer Christian en détraqué psychopathe qui tape "sans raison".
Pour moi c'est un personnage beaucoup plus complexe qui n'a pas assez été approfondi dans la série, du moins c'est le sentiment que j'ai.
C'est vrai que dans ma (mes) fic(s) Christian à un passé chaotique. Surement parce que je ne le vois pas autrement. Par contre je l'ai toujours imaginé en bon père. Autoritaire mais juste.

C'est clair qu'il une blessure au fond de lui qui le pousse à agir de manière violente. Il y a quelque chose qui cloche et il va devoir le régler.
Si il est aller voir Linda, c'est avant tout pour comprendre ce qui le pousse à commettre de tels actes.

Barbara a écrit:
[
Cela me rappelle la réplique d'Arielle qui disait qu'il ne l'avait pas tapée pour lui faire du mal à elle mais plutôt à lui. Bien évidemment, elle n'était pas innocente dans cette histoire mais ça reste vrai.

Je pense que c'est le cas de beaucoup d'hommes violents. Il se déteste à la base, ne sont pas satisfait de leur vie et il s'en prenne à leur femme à leurs gosses. C'est dramatique.
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 19:47 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Chapitre 4


- Cette fois, on a largement dépassé les limites, annonça Cathy en riant.
Les bras remplis de paquets, Manuela et elle, se dirigèrent vers la caisse centrale du grand magasin.
En cette période de soldes, les deux femmes avaient fait quelques folies et avaient dévalisé la plupart des boutiques de vêtements et chaussures. Une « routine », que les deux amies s'autorisaient deux fois par an, essentiellement pour ne pas perdre le contact entre elles.
Par le passé, prises par leur famille et leur travail respectif, elles avaient cessé peu à peu de prendre des nouvelles l'une de l'autre et avaient fini par rester six mois sans se voir. Une chose qu'elle n'avait jamais laissé se reproduire depuis.
- Tu crois ?! sourit Manuela, en déposant ses achats sur le tapis roulant, sous l'oeil amusé du vendeur.
- J'en suis absolument certaine ! confirma Cathy.
Puis après quitté le centre commercial, elles allèrent déjeuner à « l' Amandina », un restaurant urbain où elles avaient pris l'habitude d'aller se restaurer. Le serveur les accueillit avec un grand sourire, les emmena jusqu'à leur table et leur déposa la carte des menus.
- Une nouveauté, remarqua Manuela. Ils ont enfin ajouté le burger végétarien.
- Formidable ! s'enthousiasma Cathy, plus pour son amie que pour elle-même. Tu as finalement réussi à convaincre le propriétaire.
Alex Delage, qui n'était en fait que le gérant de « l' Amandina », était venu s'installer à Love Island cinq ans plus tôt. Manuela l'avait tout de suite reconnu, pour avoir fait partie du groupe de musique des hommes durant leur jeunesse et aussi pour avoir eu une brève histoire d'amour avec Bénédicte. Elle avait d'ailleurs aussitôt prévenu son amie - à l'époque célibataire - et la complicité entre les deux anciens amoureux était demeuré étonnamment intact.
- En fait, j'en ai glissé deux mots à Bénédicte, se vanta Manuela. Je ne pensais pas qu'elle réussirait à convaincre Alex.
Et le résultat était plutôt satisfaisant, avec ses magnifiques brioches, son steak de poisson, son fromage fondant, ses tomates et sa salade verte. Manuela en saliva d'avance.
- Tu te contente de peu, ne put s'empêcher de remarquer Cathy en mordant dans son hamburger, qui le sien était loin d'être végétarien. La viande il n'y a rien de mieux.
- Oui mais c'est parce que tu as toujours été une vorace, lui lança Manuela en riant.
Cathy aquiesca d'un air entendu.
- C'est vrai.
- Tu sais... hésita Manuela, désormais devenue sérieuse. J'ai eu très peur quand tu as débarqué hier soir avec les filles. Ça m'a rappelé le nombre de fois ou Linda à...
Manuela s'interrompit, consciente du malaise de son amie.
- Je suis désolé. Tu connais déjà l'histoire.
- Je suis plus forte que Linda. Elle a laissé les choses s'envenimer mais je ne ferais pas comme elle. Crois moi je ne laisserais pas cela arriver.
- Fait quand même attention. Linda aussi...
Cathy tapota du poing sur la table, agacée.
- Arrête avec Linda ! cria t-elle nerveusement. Je ne suis pas Linda ! Je ne serais jamais comme Linda ! Alors arrête les comparaisons inutile... s'il te plaît, dit-elle plus calmement.

Au même moment, Christian arriva dans le restaurant accompagné de Linda. Cathy leur lança un regard plein de sous-entendu, tandis qu'ils s'approchaient près de leur table.
- Que faites vous ensemble tous les deux ? voulu-elle savoir.
Ignorant sa question, Christian l'avertit qu'un problème venait de survenir à l'école de Stella. Une bagarre, de toute évidence.
- Mais rien de grave, la rassura-t-il aussitôt. L'école a essayer de nous joindre à la maison, puis sur ton portable, mais il était éteint apparemment. La directrice veut nous voir... le plus tôt possible serait le mieux.
- Allons-y !
Laissant ses paquets dans le restaurant et après un rapide « à plus tard » à Manuela, Cathy suivi Christian jusqu'à la voiture familiale.
- Qu'est que la directrice t'a dit exactement ? s'enquit Cathy, tandis qu'elle s'installait sur le fauteuil du siège passager.
Christian s'assit à ses côtés, attacha sa ceinture et mis en route le contact.
- Une dispute avec une copine. Stella n'aurait pas supporté de se faire insulter et elle l'aurait... giflée... assez violemment.
Cathy laissa échapper un soupir, qui en disait long sur ce qu'elle pensait.

Lorsque le couple arriva dans le bureau de la directrice, la fillette agressée ainsi que ses parents étaient déjà sur place. Stella, assise un peu plus loin ne disait rien mais on voyait qu'elle avait beaucoup pleuré. Lorsqu'elle vit ses parents, elle leur sauta au cou en leur jurant que ce n'était pas elle qui avait commencé. La directrice les invita à s'asseoir, Christian et Cathy savaient déjà que la conversation qui allait suivre serait loin d'être agréable.
- Je tenais à vous réunir pour que l'on puisse parler de l'incident que s'est déroulé à la cantine, commença la directrice.
- Que s'est-il passé exactement ? demanda Cathy impatiente.
- Eh bien... poursuivit la directrice. Il y aurait eu insultes et coups de la part de Stella, d'après les dires de Mathilda et de plusieurs autres élèves.
Christian et Cathy interrogèrent leur fille du regard qui baissa la tête en reniflant doucement.
- Nous désirons porter plainte pour les sévices que votre fille a fait subir à notre petite Mathilda, leur lança la mère de la fillette en prenant le couple de haut.
- Pardon ? des sévices ? répéta Christian qui sentait déjà la colère montait en lui.
- Tout à fait ! aquiesca le père de Mathilda. C'est une école privée ici, les gens mal famés de votre espèce ne devraient même pas être admis dans cet établissement. C'est une honte !
- Calmons-nous, calmons-nous, les interrompit la directrice, tentant d'apaiser les tensions. Tout le monde à sa place dans cette école à condition que les élèves se comportent de manière civilisée. Stella à toujours était une élève irréprochable jusqu'à maintenant. Nous aimerions comprendre ce qui s'est passé, voilà tout. Mathilda, dit-elle en regardant la fillette, peut-être pourrait tu nous expliquais à nouveau ce qui s'est passé ? Maintenant que les parents de Stella sont ici.
- Oui bien sûr, dit-elle timidement. En fait... j'ai bousculé accidentellement Stella au moment du self et elle s'est retourné pour m'insulter.
- Ce n'est pas vrai ! la coupa Stella, elle l'a fait exprès. Elle m'a traité de conne, de fauchée.
Instinctivement, Cathy passa un bras autour des épaules de sa fille pour la calmer. Elle ignorait pourquoi, mais elle n'aimait pas beaucoup cette Mathilda.
- Je me suis excusé, poursuivi cette dernière, mais elle m'a frappé... ici... dit-elle en montrant la marque sur sa joue.
L'entretien dura une heure supplémentaire et après maintes et maintes explications, Stella fut expulser de l'école durant une semaine entière. Mathilda fut elle aussi punie, en récoltant deux heures de colle le mercredi suivant.

Le retour en voiture se fit dans le plus grand des silences, lorsqu'ils arrivèrent enfin à la maison, Stella monta dans sa chambre sans un mot.
À bout de forces, Cathy s'écroula sur le canapé du salon, se massant les tempes pour faire taire la migraine qui menaçait d'arriver.
Ramenant deux verres de vin rouge de la cuisine, Christian s'installa à ses côtés et l'attira à lui, tout lui caressant les cheveux et en lui embrassant le front.
- Journée de merde, hein ! dit-il doucement.
- J'en ai rarement connu des pires, murmura-t-elle contre lui. J'aimerais déjà être à demain même si je ne vois comment ça pourrait être mieux.
Elle leva les yeux vers lui et il lui embrassa tendrement les lèvres.
- Tu ne crois que ça peut être ma faute ? À cause de notre dispute d'hier soir ? De ce qu'elle a vu ? s'inquiéta Christian.
Cathy ne répondit rien, en réalité elle s'était déjà poser la question. Stella avait toujours été la plus calme de tous leurs enfants. Elle n'aurait jamais imaginé qu'elle puisse être un jour convoqué pour un problème de violence à l'école la concernant.
- Je ne sais pas Christian, dit-elle enfin. Peut-être.
Des pas se firent entendre dans les escaliers et Stella apparu en bas des marches.
- Papa, maman, je peux vous parler ?

_________________


Dernière édition par Winona23 le Mar 24 Mar - 21:55 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 791
Localisation: Gironde 33
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 20:57 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Cette fin m'intrigue. Qu'est ce que la petite va dire ? J'espère que ceci va permettre à Christian de se remettre encore plus en question. 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 08:06 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant


Chapitre 5


- Tu aurais dû nous raconter cette histoire dès le début, dit Christian.
Le visage fermé, il observait sa fille blottie contre sa mère. Stella essayait tant bien que mal de reprendre son souffle, après son douloureux récit.
Elle avait d'abord hésité à se confier, mais avait, sous l'insistance de ses parents, fini par parler.
Elle leur avait alors raconté comment elle était devenue le souffre-douleur de sa classe, dès le premier jour de son entrée en CM1 dans sa nouvelle école, deux mois plus tôt. Moins cool, moins belle, moins riche, mais aussi plus réservée que ses autres camarades filles, elles ne lui avaient laissé aucune chance.
- J'avais honte, expliqua-t-elle entre deux respirations saccadées. Je ne voulais pas que vous sachiez ceux qui se passaient réellement à l'école. Que j'étais nulle. Que je ne savais pas me défendre toute seule.
Christian et Cathy échangèrent un regard, que Stella n'arriva pas à déchiffrer. Sans doute devaient-ils penser comme « les autres ». Qu'elle ne valait pas la peine qu'on s'intéresse à elle. Elle était tellement différente de ses soeurs par exemple, qui elles, avaient toujours su se débrouiller dans n'importe laquelle des situations. Megane - La fille que sa mère avait eue avec Étienne - était la « jolie » à qui il suffisait de faire un sourire pour obtenir tous et n'importe quoi. Lola - la fille que son père avait eu avec Johanna - était l' « intello », il lui suffisait d'ouvrir la bouche pour que tout le monde soit pendue à ses lèvres. Et Zoë... Zoë, était la petite dernière, la chouchoute. Et elle dans tout ça ? Elle était quoi, elle était qui ?
Elle aurait donné n'importe quoi pour que ses frères soient encore à la maison, mais même eux, ils l'avaient abandonné. Elle ne s'était jamais senti aussi seule que depuis ses huit dernières semaines. Elle sentit les larmes lui montaient aux yeux et sa mère lui prit tendrement la main.
- Ma puce, lui dit-elle gentiment, si tu nous dis qu'elles étaient plusieurs contre toi tu ne pouvais de toute façon pas te défendre. Mais tu aurais dû en parler à la directrice, ou encore mieux, à nous. Ton père a raison tu sais, tu aurais du nous le dire directement. C'est facile pour ses filles, elles sont toute une bande. Elles se croient intouchables mais seules, elles ne doivent pas valoir grand-chose. Ça je peux te l'assurer.
- Je sais. C'est pour ça que j'ai profité de ce moment où Mathilda était sans ses copines pour lui en coller une.
Christian esquissa un sourire, malgré la dure réalité de la situation qui elle, avait envie de le faire pleurer. Sa fille était certes différente, mais c'était tout ce qui faisait son charme selon lui. Il se félicitait d'avoir une fille si gentille, si inventive. Et il savait que c'était aussi le cas pour Cathy. Il se souvenait de la première fois ou il l'avait tenu dans ses bras à la clinique. Un vrai rayon de soleil pour toute la famille. Et l'idée qu'on n'est pu faire du mal à son « bébé » le mettait hors de lui.
- Mais elle m'a vraiment bousculé à la cantine, tenue à préciser Stella. Je n'ai fait que répliquer.
- On te croit, ma chérie, la rassura son père.
Il lui embrassa affectueusement le front et elle sourit au milieu des larmes.
Cathy ne put s'empêcher d'être émue par ce moment de tendresse. Christian était loin d'être le mari idéal c'était certains, mais en tant que père, il avait toujours fait preuve d'une telle patience, qu'elle ne comprenait pas ce qui pouvait bien lui passer par la tête lors de leurs terrifiantes disputes. Elle regrettait que ses filles eussent assisté à la scène de la veille.
- Promets-moi, poursuivi Christian en attrapant doucement le menton de sa fille, que si de telles choses devaient se reproduire, tu viendras tout de suite nous prévenir. C'est d'accord ?
- C'est d'accord, acquiesça-t-elle. Est-ce que je peux aller dans ma chambre maintenant ? J'aimerais beaucoup finir l'histoire que j'ai commencé à écrire.
- Bien sûr, lui répondit sa mère, file !
Stella embrassa ses deux parents, enfin libérée d'un énorme poids et monta quatre à quatre les marches menant à sa chambre.

Dans le salon, assise sur le canapé, Cathy resta longuement interdite. Elle était resté forte devant sa fille, l'avait rassuré comme elle avait pu, tandis qu'elle lui racontait son calvaire. Cela avait très dur de la voir pleurer à chaude larmes, au point de lui couper littéralement la respiration. Elle ne l'avait encore jamais vu se mettre dans un état pareil et elle avait eu envie de pleurer avec elle, tellement elle était désolée de ne rien avoir vu, de ne pas avoir su la protéger comme une mère aurait dû le faire.
Elle regarda Christian qui marchait nerveusement de long en large, de la porte d'entrée jusqu'au canapé. Il lui donnait le tourni mais elle savait qu'il devait être au moins dans le même état qu'elle. Il s'arrêta un moment, se passa une main dans les cheveux et sembla réfléchir pendant un bref instant. Puis il reprit sa ronde tout en se rongeant les ongles. Une manie, qu'elle n'avait pas vue chez lui depuis longtemps.
- Christian...
Il s'arrêta net, la scruta intensément.
- Quoi ?
Sa voix était rude, son expression sauvage.
- Calme toi.
- Pardon ? Tu es sérieuse là, tu veux que je me calme ? Après ce que vient de nous raconter notre fille tu veux que je me calme ? Tu étais bien là y ont cinq minutes rassure-moi ! Ou alors tu as juste fait semblant d'écouter ?! Peut-être que tu en as rien à foutre de ta gamine !
Il parlait en agitant les mains, un signe qui montrait qu'il ne décolérerait pas de sitôt. Si elle voulait éviter une énième dispute, elle devrait quitter la pièce et vite. Elle se leva, mais Christian la bouscula, la faisant ainsi retomber sur le canapé. Le mal de tête qui menaçait d'arriver une heure plus tôt était désormais bien là, et la douleur fut si intense qu'elle crut qu'elle allait s'évanouir. Les larmes se mirent à couler sans qu'elle parvienne à les retenir et Christian la regarda d'un air suspicieux.
- Qu'est que t'a ? demanda-t-il d'un ton sec. Je t'ai à peine touché.
- Rien, je suis juste très fatiguée.
- Fatiguée hein ? C'est sur que ça doit être super crevant une matinée de shopping !
Il ricana d'un air mauvais, le « bad » Christian, était déjà de retour. Finalement, elle aurait eu mieux fait de le laisser tourner en rond et de monter directement se reposer dans leur chambre.
Elle se leva de nouveau, sans que cette fois Christian ne l'empêche de passer, mais prise de vertige, s'écroula devant la première marche de l'escalier. Paniqué, Christian accourut vers elle et la porta jusqu'à leur chambre à coucher. Elle rouvrit les yeux presque aussitôt, mais Christian, en poussant une mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage, remarqua que la taille de son hématome s'était encore agrandi.
- J'appelle un médecin, dit-il en composant le numéro sur son portable. Mais Cathy lui arracha des mains en faisant un non de la tête.
- Je vais bien.
- Je n'en suis pas sûr.
- J'ai juste besoin de me reposer c'est tout. Tu veux bien me laisser... s'il te plaît.
Il acquiesça, murmura son « je suis désolé » habituel, puis quitta la chambre. Une fois redescendu dans le salon, il hésita un instant, puis composa le numéro de son cousin médecin.

_________________


Dernière édition par Winona23 le Mar 24 Mar - 21:57 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 19:11 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Le changement d'humeur de Christian est impressionnant, c'est comme si on avait affaire à deux personnes totalement différentes luttant en permanence pour prendre la place de l'autre. Je comprends que Cathy se sente perdue entre ça et la détresse de sa fille qu'elle n'avait pas remarquée. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 791
Localisation: Gironde 33
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 22:58 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Pauvre gamine victime de harcèlement à l'école, j'aurais dû m'en douter. Il faut absolument que Christian se décide à consulter. Il va tout perdre. 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 19:28 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Chapitre 6


Frederic n'avait fait aucune réflexion pendant qu'il l'avait examiné, mais Cathy savait, qu'il avait compris ce qui était réellement arrivé. Elle avait beau lui avoir certifié qu'elle s'était bêtement cogné à la porte de sa chambre en se levant durant la nuit, il n'était pas idiot. Mentir à un médecin, elle aurait dû le savoir, était peine perdu. Dès qu'il avait aperçu l'hématome, il avait lancé à Christian un regard noir et lui avait ordonné de quitter la chambre. Durant la demi-heure qu'avait duré la consultation, Frederic avait tout fait pour lui faire sortir les vers du nez, mais elle avait résisté malgré l'envie de tout lui raconter. Elle s'était déjà beaucoup trop confié, à Étienne, à Manuela. Cela suffisait. Il l'avait tout de même convaincu de passer un scanner le lendemain matin, au cas où, puis après qu'il est eut quitté la chambre, elle avait entendu la conversation qu'il avait eue avec Christian dans le couloir. Ils avaient parlé à voix basses, mais elle avait compris nettement, chaque mot échangés.
- Qu'est qui t'a pris ? avait demandé Frederic sur un ton grave. Je croyais que tout ça était dernière toi. Que tu en avais enfin fini. Que tu avais vaincu tes vieux démons. Tu te rend comptes que tu aurais pu la blesser plus gravement ?!
- Je sais, avait répondu Christian. Tu crois que je ne m'en rend pas compte ! Tu crois que ça ne me rend pas malade de savoir que c'est à cause de moi qu'elle est dans cet état !
Elle l'avait entendu pleurer, puis il avait repris, la voix tremblante :
- J'ai perdu le contrôle. Elle m'a poussé à bout Frederic. Je te jure que ce n'était pas uniquement de ma faute.
- C'est ça ton excuse ? « elle t'a poussé à bout », « ce n'était pas ta faute ». Et ce sera quoi la prochaine fois ?!
- Il n'y aura pas de prochaine fois.
- Comment peux-tu en être aussi sûr ? Comment peux-tu savoir à l'avance qu'elle ne te poussera pas de nouveau « à bout » ?
Il n'avait pas répondu et Cathy avait compris que lui-même n'en était pas certain.
- Je connais un très bon psychologue, avait poursuivi Frederic. C'est un ami. Il s'occupe spécialement de ce genre de cas. Il organise des groupes de paroles, mais aussi des séances seules... ou à deux , si Cathy le souhaite. Ça peut aider certains couples à instaurer de nouveau le dialogue.
- Tu crois à ses conneries, toi ?
Frederic avait soupiré, agacé.
- Putain, merde Christian. Pense à tes filles. Elles ne méritent pas que tu fasses un effort ! Tu crois qu'elles ne se rendent pas compte de ce qui se passe ? Tu sais ce qui va arriver ? Tu vas tout perdre, ta femme, tes gosses, et tu ne pourras t'en prendre qu'à toi-même ! Réfléchi bien, avait-il ajouté d'une voix ferme.
Puis il avait descendu les escaliers d'un pas rapide et avait claqué la porte derrière lui. Christian avait poussé un long soupir de frustration, puis s'était assis sur le seuil devant leur chambre. Il l'avait fait craquer une allumette, certainement pour allumer une cigarette, avait-elle pensé. Puis trou noir, elle avait dû finir par s'endormir.

****


- Papa ?
Christian sortit de son apathie, et fixa sa fille qui s'avançait à pas de loup, jusqu'à lui. Il n'avait pas bougé depuis que Frederic était parti une heure plus tôt. Il tenait une carte dans la main gauche et son téléphone dans la main droite, semblant hésiter à appuyer sur les touches.
- Qu'est que tu fais ? demanda Stella.
Elle s'installa à ses côtés, remonta ses genoux jusqu'à son menton puis les entoura de ses bras. Elle leva les yeux vers son père et le fixa avec intérêt.
- Rien d'important dit-il, se forçant à sourire.
- Tu ne devrais même pas hésiter, reprit-elle d'une voix qui tremblait un peu.
- Pardon ?
- J'aimerais beaucoup que tu arrêtes de crier sur maman et qu'elle cesse enfin de pleurer !
Elle hésita à continuer devant l'air décontenancé de son père, mais il fallait que ça sorte, elle prit une grande respiration pour se donner du courage, et poursuivi :
- Je veux plus que tu lui fasses du mal comme hier soir. Elle a eu vraiment très peur tu sais... et Zoë aussi.
Il la regarda, perplexe.
- Et toi ? tu n'as pas eu peur ?
- Si... un peu, avoua-t-elle en baissant la tête.
- J'étais très énervé. J'avais passé une très mauvaise journée mais je n'aurais pas dû m'en prendre à ta maman. Je suis désolé de vous avoir fait peur à toi et à ta soeur. Ça ne se reproduira plus jamais, promis-il.
Stella resta muette un instant et leva un sourcil intrigué.
- Une mauvaise journée ? tenta-t-elle de comprendre.
Christian esquissa un sourire qui ressemblait plus à une grimace, et prit sa fille dans ses bras pour tenter de la rassurer.
- Des histoires de grandes personnes, lui expliqua-t-il. Ne t'en fais pas.
- Tu vas téléphoner, alors ?
Il était hors de question qu'elle lâche l'affaire. Elle n'avait peut-être que onze ans, mais elle savait que son père avait besoin d'aide.
Elle lui lança un regard désespéré qui finit de le convaincre et Christian composa les six chiffres du numéro de « Mr Robert, Psychanalyste, spécialisé dans les violences conjugales ».

_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 20:33 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Je te l'avais déjà dit je pense mais je suis persuadée que Stella (et sa sœur) sont les seules à pouvoir faire changer Christian.
Par contre, je trouve un peu triste qu'une petite gamine de son âge soit déjà confrontée à de tels problèmes. Même si elle n'emploie pas les mots exacts, elle a très bien compris ce qui se passait dans sa famille.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 791
Localisation: Gironde 33
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 21:42 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Kimmy a écrit:
Je te l'avais déjà dit je pense mais je suis persuadée que Stella (et sa sœur) sont les seules à pouvoir faire changer Christian.
Par contre, je trouve un peu triste qu'une petite gamine de son âge soit déjà confrontée à de tels problèmes. Même si elle n'emploie pas les mots exacts, elle a très bien compris ce qui se passait dans sa famille.




Malheureusement, ça se voit de plus en plus. La petite Stella est très mure pour son âge, mais quand les enfants sont contraints à ce genre de problème, il développe une certaine maturité. 


Je pense aussi que le point faible de Christian c'est ses enfants. Peut être que ça peut l'aider à devenir meilleur. Mais le seul remède est un traitement. Il ne pourra pas s'en sortir sans soin approprié. 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 23:54 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Aurelle-sims a écrit:
Kimmy a écrit:
Je te l'avais déjà dit je pense mais je suis persuadée que Stella (et sa sœur) sont les seules à pouvoir faire changer Christian.
Par contre, je trouve un peu triste qu'une petite gamine de son âge soit déjà confrontée à de tels problèmes. Même si elle n'emploie pas les mots exacts, elle a très bien compris ce qui se passait dans sa famille.




Malheureusement, ça se voit de plus en plus. La petite Stella est très mure pour son âge, mais quand les enfants sont contraints à ce genre de problème, il développe une certaine maturité. 


Je pense aussi que le point faible de Christian c'est ses enfants. Peut être que ça peut l'aider à devenir meilleur. Mais le seul remède est un traitement. Il ne pourra pas s'en sortir sans soin approprié. 


C'est ce que j'avais d'ailleurs dit à Winona lors de ma première lecture, j'apprécie beaucoup sa fiction parce qu'elle est très réaliste. La petite Stella me touche parce qu'elle me rappelle justement une petite fille qui avait convaincu sa mère de quitter son père violent et qui se retrouvait partagée entre le besoin de protéger sa mère et l'amour qu'elle éprouvait quand même pour son père.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 14:35 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Que se soit sur n'importe quel sujet : la drogue, l'alcool, la violence conjugale ... je fais toujours beaucoup de recherches pour que ça reste le plus possible réaliste. Je maitrise pas toujours tout, mais j'essaie ^^

Merci en tout cas pour vos commentaires, je ne pensais que mes fics intéresserais ici, donc ça me fait plaisir Wink
_________________


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 17:17 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Entre le harcèlement à l'école et les disputes violentes à la maison, Stella est décidément confrontée à une réalité bien cruelle pour son jeune âge. Sa maturité est bouleversante lorsqu'elle s'adresse à Christian, il est temps qu'il réagisse ou ses enfants ne lui pardonneront jamais et lui non plus. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 18:53 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Chapitre 7


Des bruits émanant de la cuisine réveillèrent Cathy, peu avant 17 heures. Elle se redressa sur le lit, surprise de voir que la pièce était déjà plongée dans la pénombre. Jamais elle ne s'assoupissait ainsi. C'était pourtant ce qui venait de lui arriver, certainement parce qu'elle n'avait pas dû dormir plus de deux heures la nuit dernière... Elle enfila sa robe de chambre et descendit les escaliers sans faire de bruit. Elle traversa le salon ou elle eut la surprise de découvrir ses paquets oubliés au restaurant, puis s'arrêta dans l'embrasure de la porte de la cuisine. Christian avait préparé un goûter semblable à celui du petit déjeuner de la matinée, et faisait griller des streaks, sans doute avait-il anticiper le repas du soir.
Zoë et Stella, elles, dévoraient leurs crêpes au Nutella en chahutant.
- Tu as bien dormi ? demanda Christian en la voyant arriver.
- Oui, merci, répondit-elle prudemment.
- J'allais venir te réveiller, reprit-il. Tu as faim ?
Il lui recula sa chaise pour qu'elle puisse s'asseoir et lui déposa une tasse de café ainsi que des cookies devant elle. « Son péché mignon » . Il la connaissait tellement bien.
- Il faut que tu reprennes des forces maman, lui dit Zoé, d'une petite voix. C'est le médecin qui l'a dit à papa tout à l'heure.
- Oui, surenchérit Stella, qui était pour une fois d'accord avec sa soeur. On va bien s'occuper de toi ma petite maman chérie.
Cathy sourit à ses filles avec une tendresse infinie, tout en leur précisant de ne surtout pas s'inquiéter, que ça allait déjà beaucoup mieux.
- Et si vous alliez manger vos crêpes dans le salon, leur intima Christian, j'ai besoin de parler avec votre maman.
- D'accord, fit Stella en entraînant sa cadette avec elle. Allez viens Zoé.
Une fois seuls, Christian s'assit près de Cathy et lui caressa tendrement la joue.
- Qu'est que t'a dit Frederic ?
- Que je devrais passer un scanner demain matin. Juste pour être sûr.
- Je ne m'étais pas rendu compte que j'avais frappé si fort, soupira-t-il en baissant la tête.
- Eh bien tu le sauras pour la prochaine fois, tu cogneras moins fort, lui lança Cathy sarcastique.
Elle cassa un morceau de cookies et le trempa dans son café avant de le porter à ses lèvres.
- Tu me le pardonneras jamais, pas vrai.
Elle s'apprêtait à lui répondre du tac au tac que ce n'était pas pardonnable, mais elle vit la détresse dans son regard quand elle leva les yeux vers lui.
- Je n'en sais rien, qu'as-tu préparé à dîner ce soir ? rétorqua-t-elle d'un air de défi.
Il la fixa sans comprendre.
- Pourquoi tu me poses cette question ?
- À ton avis ?
Elle balaya la cuisine du regard.
- Les crêpes, les cookies... ce matin, le bacon, les oeufs brouillés... et ce soir hamburger ? ... on se croirait dans une série américaine des années soixante. Tu pourrais peut-être aussi installer une barrière blanche devant la maison quand tu aurais le temps et nous acheter un chien, qu'est que tu en penses ?
Il la foudroya du regard.
- J'essaie de faire des efforts... C'est peut-être idiot, mais la cuisine ça me calme les nerfs.
- Ce n'est pas idiot... concéda-t-elle. Le restaurant te manque, c'est ça ?
Cathy avait hésité à poser la question. Elle savait à quel point la perte de leur restaurant deux ans plus tôt l'avait bouleversé, mais Christian resta de marbre et ignora la question.
- Si on sortait ce soir ? préféra-t-il demander.
Il n'avait pas renoncé à fêter leur anniversaire de mariage, et même si la soirée à la plage était tombé à l'eau il avait d'autres réserves.
- Avec les enfants ? s'enquit-elle.
- Non, sans les enfants. Juste toi et moi.
Cathy tenta de se souvenir de la dernière fois où ils s'étaient retrouvé seuls tous les deux en tête en dehors de la chambre à coucher. Mais la mémoire lui faisait défaut et elle se rendit compte que cela faisait déjà beaucoup trop longtemps.
Prenant son silence pour un non, Christian se résigna et lâcha un « laisse tomber » avant de débarrasser la table.
- C'est d'accord.
Un large sourire illumina alors le visage de Christian et il vint la prendre dans ses bras en lui murmurant un « merci » plein de tendresse.

_________________


Dernière édition par Winona23 le Mar 24 Mar - 21:59 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:49 (2018)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Fics Tétralogie H&G
Page 2 sur 14 Aller à la page: <  1, 2, 3, … 12, 13, 14  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com