rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Les contraires - Partie Une
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1012, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions en cours Fics Tétralogie H&G
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 17:56 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

LADY GABY a écrit:
Ai tout lu^^


Je ne suis pas partisane du couple Cathy/cricri et franchement je serai Cathy, je partirai rapidement. Mon mec, le jour où il me frappe, il est dehors! D'autant quand il y a des enfants, il faut partir!


Le christian de ta fic, j'ai de la peine pour ce type en fait! Il accumule les échecs professionnel et sentimentaux et en fait, il en tient responsable Cathy et Linda, Johanna ayant été épargnée... Oui, mais pourquoi? Est-ce que son divorce avec Johanna est dû au fait qu'elle ait trompé avec José et il aurait surpris la scène? ce qui expliquerait pourquoi il ne supporte pas que Cathy soit seule avec l'un de "ses amis homme" d'où sa parano?  


J'ai une amie qui a été avec un homme violent pendant 5 ans, elle a eu deux enfant et un troisième qu'elle a avorté avec cet homme. Elle m'a dit qu'au début elle recevait les coups, mais un jour elle a commencé à lui rendre. il se trouve qu'il l'a quand même éclaté le crâne devant les gosses et là, ça elle a compris qu'il fallait qu'elle parte, elle est partie le jour de son anniversaire à elle, alors qu'il avait prévu une fête


Tu viens de mettre le doigt sûr quelque chose là ^^

Merci d'avoir pris le temps de tout lire même si tu n'es pas partisane du couple Chris/Cathy, ça fait toujours plaisir Wink

Après ça fait sept ans que j'écris des fics sur eux (déjà), donc j'ai du mal à m'en séparé.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Mar - 17:56 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 18:05 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Winona23 a écrit:
LADY GABY a écrit:
Ai tout lu^^


Je ne suis pas partisane du couple Cathy/cricri et franchement je serai Cathy, je partirai rapidement. Mon mec, le jour où il me frappe, il est dehors! D'autant quand il y a des enfants, il faut partir!


Le christian de ta fic, j'ai de la peine pour ce type en fait! Il accumule les échecs professionnel et sentimentaux et en fait, il en tient responsable Cathy et Linda, Johanna ayant été épargnée... Oui, mais pourquoi? Est-ce que son divorce avec Johanna est dû au fait qu'elle ait trompé avec José et il aurait surpris la scène? ce qui expliquerait pourquoi il ne supporte pas que Cathy soit seule avec l'un de "ses amis homme" d'où sa parano?  


J'ai une amie qui a été avec un homme violent pendant 5 ans, elle a eu deux enfant et un troisième qu'elle a avorté avec cet homme. Elle m'a dit qu'au début elle recevait les coups, mais un jour elle a commencé à lui rendre. il se trouve qu'il l'a quand même éclaté le crâne devant les gosses et là, ça elle a compris qu'il fallait qu'elle parte, elle est partie le jour de son anniversaire à elle, alors qu'il avait prévu une fête



Tu viens de mettre le doigt sûr quelque chose là ^^

Merci d'avoir pris le temps de tout lire même si tu n'es pas partisane du couple Chris/Cathy, ça fait toujours plaisir Wink

Après ça fait sept ans que j'écris des fics sur eux (déjà), donc j'ai du mal à m'en séparé.



J'ai lu toujours tes fics même si cricri et Cathy sur les autres forums : sayanna et tétra, je crois^^ 
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 18:08 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Ah bon ! je ne savais pas. Ben merci alors ! Very Happy
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 17:49 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Chapitre 22


Dès le lendemain de cette nouvelle qui avait chamboulé leur quotidien, déjà bien chaotique à Cathy et à lui, Christian avait pris la décision de se reprendre en main. Pas en faisant semblant, mais en s'y mettant vraiment.
Il avait téléphoné de très bonne heure au Dr Robert pour un rendez-vous dans la journée, puis suite à cette séance, Christian avait décidé de prendre des mesures draconiennes pour modifier son comportement à tempérament agressif.
Le psychologue lui avait déconseillé cette méthode, qu'il trouvait trop radicale et qui consistait à suivre un entraînement sportif intensif pour maîtriser sa colère ; mais Christian étant une personne obstinée, il n'avait pas voulu suivre ses indications. Il avait promis cependant, de venir aux séances chaque vendredi matin pour le tenir au courant de son évolution, face à son combat contre lui-même.
Un mois plus tard, il n'était finalement qu'à moitié convaincu par le résultat. Les moments de colère se faisant effectivement très rares, mais les moments de tendresse avec sa femme aussi.
Dépensant tout son temps libre dans la course à pied, le vélo, la musculation et la boxe, il n'avait en réalité plus aucune énergie pour quoi que ce soit d'autre.
Christian venait à l'instant de comprendre pourquoi le Dr Robert n'était pas pour ce programme. C'était un leurre. Et alors qu'il rentrait d'un énième entraînement de boxe, il se laissa retomber sur le lit, épuisé.
Il ne voulait malgré tout pas abandonner, pas après tous ses efforts. Il regrettait parfois, de ne pas avoir la carrure d'un Nicolas ou d'un Etienne, il aurait mieux tenu le choc, à coup sûr.
Il entendit la porte de la chambre s'ouvrir et Cathy apparaître sur le seuil. Elle le regarda avec inquiétude tandis qu'il lui sourit faiblement.
- Tu viens manger ? demanda-t-elle à voix basse, chuchotant presque.
- Plus tard, dit-il sans grande conviction. Tu n'auras qu'à laisser ma part dans le frigidaire.
Elle hocha la tête et referma la porte.

Cathy ne savait plus ce qu'elle devait faire.
Quand Christian lui avait juré pour la millième fois qu'il allait s'améliorer, elle avait préféré ne pas le croire pour s'éviter une autre déception. Puis, elle l'avait vu tout mettre en œuvre pour tenter de sauver leur couple, et elle s'était mise à espérer de nouveau.
Mais voilà qu'après un mois, il était devenu l'ombre de lui-même.
Les deux premières semaines avaient pourtant été bénéfique. Elle avait vu un net changement dans son attitude. N'élevant plus la voix, ni la main pour tout et n'importe quoi. Sa zen attitude, l'ayant même effrayé au début.
Mais dorénavant ils se croisaient à peine, et lorsqu'ils se retrouvaient dans la même pièce, c'était pour échanger diverses banalités.
Plus de baisers avant de partir travailler le matin, plus de câlins le soir avant de s'endormir. Elle avait l'impression d'être une petite fille égoïste, ne pensant qu'à elle, alors que son mari faisait de son mieux pour devenir quelqu'un de meilleur.
Mais mince ! Est-ce qu'elle avait vraiment à subir tout ça ?
Il négligeait même les enfants, alors qu'il avait toujours été un père très présent pour leurs deux filles.
Si elle demandait à Christian de tout arrêter, qu'est-ce que cela donnerait comme image d'elle ? Elle préférait ne pas y penser, pas pour le moment.
Un petit coup dans son ventre, la fit sursauter et elle y posa sa main. Elle avait cru sentir le bébé bouger la semaine dernière, mais cette fois si, elle en était certaine.
Un sourire s'afficha sur ses lèvres. Ça restait quelque chose de magique.

****


- Christian, le bébé donne des coups.
Sortant de sa torpeur, Christian ouvrit de grands yeux étonnés.
- Quoi ! Déjà ?
- Ben oui, touche.
S'asseyant près de son mari, elle lui prit la main et la posa sur son ventre.
- Tu sens ?
- Dis donc, il fait la fête là-dedans ou quoi ! rit-il, entourant le ventre de Cathy de ses deux mains. Il ne te fait pas mal ?
- Si. C'est bien le fils à son père.
Choqué par sa réflexion, Christian leva vers sa femme un regard triste.
- Arrête, ne dit pas ça...
- Excuse moi...
- Ça t'angoisse que ce soit un garçon ? demanda-t-il sérieux.
- J'ai déjà un fils, tu sais, lui rappela Cathy en pointant le menton vers lui, autoritaire.
- Oui, mais pas avec moi. Tu te dis que forcément comme il a mes gênes, il deviendra quelqu'un de violent... hein que c'est ce que tu penses ? Tu le détestes déjà, accusa-t-il.
- C'est faux. Je ne le déteste pas. Mais je ne suis pas rassuré c'est vrai, confessa-t-elle en baissant la tête, mal à l'aise par la tournure que prenait la conversation.
- Je fais ce qu'il faut pour changer Cathy...
- En étant jamais, là !? C'est sûr que là au moins...
Elle détourna le regard pour éviter qu'il ne la voie pleurer.
- Je sais... je vais modifier un peu mon emploi du temps. Je serais là pour toi, assura-t-il en essuyant une larme sur sa joue. Tu me manques aussi, crois-moi. Mais j'essaie justement de ne plus être sur ton dos, de te laisser respirer un peu.
- Mais j'ai besoin de toi en ce moment, tu ne comprends pas ça ?!
- Cathy, je t'en prie... c'est déjà assez difficile...
- Difficile ? répéta-t-elle d'une voix qui flirtait avec les aigus. Pour qui ? pour toi ?
Cathy croisa les bras sur sa poitrine ; se mordant la lèvre inférieure et affichant une expression de colère contenue sur le visage.
- Allez... fit-il en lui déposant un petit baiser sur les lèvres ; le premier en deux semaines.
Eperdue, elle en voulu tout de suite, plus. Se mettant à califourchon sur lui, elle captura ses lèvres en un baiser ardent.
- Cathy...
Son souffle erratique se mélangeant au sien, Christian se cramponna à elle, comme si sa vie en dépendait.
Elle caressa son torse nu de ses mains et ondula ses hanches au-dessus de lui. Il gémit contre ses lèvres, mais il l'arrêta soudainement.
Elle le regarda déçue.
- J'ai transpiré, j'ai fait du sport toute la matinée...
C'était donc ça.
- J'aime ton odeur, murmura-t-elle en prenant de nouveau, possession de sa bouche.
Mais il l'arrêta de nouveau.
- Chris... supplia-t-elle, haletante.
Il vit dans le regard de la brune à quel point son désir était réel et... contagieux. Pour finir de le convaincre, elle fit passer sa robe par-dessus sa tête en lui souriant d'un air malicieux ; lui laissant le loisir – ou pas – de lui ôter son soutien-gorge.
Il la scruta intensément.
Se redressant, et la tenant serrée contre lui, Christian déposa plusieurs petits baisers, sur son ventre légèrement arrondi, elle frissonna au contact de ses lèvres sur sa peau. Puis, il lui passa la main dans les cheveux et elle bougea sa tête comme un chat voulant prolonger la caresse. Cela le fit sourire.
- Je ne sais pas si c'est très prudent... dit-il cependant.
Il se souvenait des paroles du médecin, qu'ils avaient vu juste après cette gynécologue peu sympathique. Eviter tous rapports sexuels, et ceux, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun risque de fausse couche. Il la désirait plus que tout, mais il n'était pas encore complètement fou.
- Je me sens bien, insista-t-elle en le dévorant des yeux. Je suis à cinq mois, le bébé est bien accroché, crois-moi.
Elle lui fit glisser son caleçon le long de ses jambes, l'embrassant partout au passage et retira sa petite culotte avec cette envie folle de sentir son mari en elle.
Elle le chevaucha de nouveau, le désir de Christian ayant atteint son paroxysme.

Il lui dégrafa son soutien-gorge et la regarda avec la même fascination que la toute première fois où il s'était apprêté à lui faire l'amour, il y a vingt quatre ans. Bien sûr son corps parfait de l'époque avait subi quelques « dommages », songea-t-il ; malgré ça, il la trouvait encore plus belle qu'avant. Il avait l'impression d'être face à un livre ouvert, racontant une histoire des plus passionnantes, mais aussi des plus tragiques.
Il laissa balader ses mains sur ses cicatrices.
Celle sur son sein droit, dû à la tumorectomie qu'elle avait subie, il y a trois ans ; puis celle en bas de son ventre, dû à ses deux césariennes, l'une pour Mégane et l'autre pour Zoë ; et enfin toutes celles sur son bras gauche, elles étaient terriblement nombreuses.
Elles étaient dues à toute cette période trash qu'ils avaient vécue ensemble. Les piqures d'héroïnes, l'automutilation... lui-même n'étaient pas aussi marqués physiquement.
Il plongea son regard dans le sien, et remarqua une entaille, qui ornait son arcade. Cette plaie là, il ne la connaissait pas et n'y avait jamais prêté attention jusque-là.
Il resta un moment interdit avant que Cathy ne lui dise d'un air sombre :
- Ta chevalière...
Un silence passa avant qu'il ne trouve la force de murmurer :
- Pardon...
La sincérité dans le son de sa voix, la bouleversa.
Elle se pencha vers lui et posa une main sur sa joue rugueuse. De son autre main elle resserra les doigts qu'elle avait entrelacés aux siens.
Christian l'embrassa passionnément, cherchant fiévreusement sa langue... leur baiser n'en finissant pas, atteignant des degrés d'intimité, qu'elle n'avait connu qu'avec lui seul.
Elle sentit qu'il la soulevait doucement pour s'introduire en elle, enfin.
Elle imposa elle-même un rythme langoureux, mais fut surprise par la rapidité et par la puissance de son orgasme qui la submergea entièrement. Les mains de Christian la tenant fermement par les hanches, pour qu'elle ne vacille pas.
Elle ferma les yeux et bascula la tête en arrière pour profiter davantage des sensations, tandis que Christian l'enveloppa de ses bras, la couvrant de baisers sur la poitrine et de caresses le long de son cou.
C'était à la fois bon et douloureux.
Quand elle rouvrit les yeux qui se posèrent directement sur Christian, elle vit qu'il avait été traversé par le même éclair de plaisir qu'elle, le sentant encore tout tremblant sous son corps enflammé.
- Maintenant, tu as besoin d'une douche, dit-elle mutine.
Avec un sourire béat aux lèvres, Christian la retourna sur le dos et lui vola un dernier baiser.
Alors qu'il s'apprêtait à entrer dans la salle de bain, il se retourna vers elle en lui faisant un clin d'oeil.
- Tu me rejoins ?

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 19:25 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Alors, Cathy est enceinte. J'ai peur que ca va aggraver les choses donnee la situation. Entre temps, l'effort que Christian fait pour changer son comportement ne donne pas peut-etre les resultats esperes ou attendus. Malgre leur passion toujours forte, ca ne va pas s'arranger facilement. Quelquefois je me demande si c'est de l'amour ou du desir ce qu'ils ressentent le plus. Pour moi, aimer quelqu'un, ca veut dire le respecter aussi. Est-ce qu'ils respectent l'un l'autre? 
_________________


Revenir en haut
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 791
Localisation: Gironde 33
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 20:58 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Christian a enfin décidé de se battre contre lui même ! J'espère qu'il ne va pas faire marche arrière. Bon chapitre. Très captivant. 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 21:19 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Bon je suis rassurée, le chapitre n'a pas choqué apparemment; J'avais peur de le poster, mais il était pour moi vital à l'histoire...

Merci encore pour vos commentaires ^^
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:07 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Perso ton chapitre ne m'a pas choquée. J'ai vu pire.  Wink


Christian a décidé de se prendre en main. Je trouve que c'est une bonne chose et j'espère qu'il ne va pas se dégonfler.
_________________


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 11:48 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Chapitre 23



- Cathy, tu as vu ma chemise verte ? demanda Christian en sortant de la salle de bain.
- Tu as cherché dans ton armoire ?
Il n'entendit dis pas la réponse de sa femme, trop absorbé à la regarder se rhabiller.
Ils avaient fait de nouveau l'amour sous la douche et cela avait été encore plus intense que tout à l'heure, dans leur lit. S'il s'écoutait, il la prendrait là tout de suite, sur la moquette de la chambre, se perdant encore et encore en elle, la dévorant de baisers.
Bon sang ! Elle avait réveillé en lui, un feu qu'il croyait éteint depuis longtemps, se sentant comme un adolescent en pleine ébullition.
Chassant les pensées érotiques qui avait envahi son cerveau, il se reporta sur le moment présent.
Cathy essayait tant bien que mal de fermer un jean dans lequel de toute évidence, elle ne rentrerait plus ses quelques prochains mois.
Elle leva les yeux vers Christian. Il s'était coiffé et rasé de près, et portait un jean noir.
- Christian ? Tu as entendu ce que j'ai dit ? Elle est sûrement dans ton armoire, répéta-t-elle, en s'acharnant sur le bouton de son jean, qu'elle finit par arracher. Et merde !
Il s'avança vers elle en souriant et l'attrapant par la taille de son pantalon, il l'embrassa.
- Je crois qu'il te faut de nouveaux vêtements, dit-il. On pourrait aller faire un tour dans les boutiques de maternité aujourd'hui. On en profiterait pour l'habiller lui aussi, ajouta-t-il en lui caressant le ventre.
- Tu ne dois pas être à 16 heures à l'aéroport pour aller chercher Jordan ?
- Si. Il nous reste donc deux petites heures. Ça te tente ?
- Je suis partante. Il faut juste que je trouve un pantalon dans lequelle je rentre.
- Pourquoi ne remets-tu pas ta robe super sexy ? s'enquit-il en sortant la chemise de son armoire et en l'enfilant.
- Parce qu'elle est trop sexy justement, sourit-elle.
Elle finit par sortir un vieux pantalon large, qu'elle avait l'habitude de mettre pour traîner à la maison.
- Je suis prête ! On peut y aller !

Dans la boutique, Cathy s'arrêta sur trois robes, deux pantalons et deux hauts longs. Elle en profita aussi pour se prendre deux ensembles de sous-vêtements, et songea qu'elle devrait peut-être lancer une ligne de lingerie pour femmes enceintes.
Quand elle se mit à chercher Christian dans le magasin, elle le vit dans le rayon bébé en train de choisir plusieurs petits ensembles pour leur futur petit garçon. Elle l'observa de loin, hésitant à aller le rejoindre, tellement il semblait concentré sur ce qu'il faisait.
Il avait l'air sincèrement heureux et cela lui fit chaud au cœur.
Quand il sentit le regard de Cathy posé sur lui, Christian leva la tête dans sa direction. Il lui fit signe de la rejoindre.
- C'est excellent ce qu'ils font pour les mômes maintenant. Surtout pour les petits gars. Regarde ça ! lui montra-t-il quand elle fut à côté de lui.
Il sortit du panier un body gris foncé avec écrit « fort comme papa ».
Cathy sourit.
- Évidemment, fit-elle.
- Je me rend compte que je n'ai jamais fait les magasins pour Jordan. Je n'ai pas été un très bon père pour lui...
Le visage de Christian s'était soudain rembruni.
- Bien sûr que si, le rassura Cathy en lui caressant le bras. Tu as fait quelques erreurs mais ton fils t'adore, tu le sais.
- J'ai quand même raté quelques moments importants... insista-t-il, perdue dans ses sombres pensées.
- C'est l'inconvénient quand on élève des enfants séparément. Mais toi tu n'es pas responsable de ça.
- Un peu quand même...
Le visage de son fils âgé de trois ans se matérialisa devant lui. Pleurant, hurlant, suppliant... alors qu'il martelait Linda à coup de poing et coup de pied, dans la tête et dans le ventre.
Cela ne l'avait pas arrêté, habité par une colère incontrôlable.
Il n'avait plus levé la main sur une femme après ça ; durant quinze ans, il avait su mettre en sommeil ses plus bas instincts.
Jusqu'à il y a deux mois, lorsqu'il avait giflé Cathy, par réflexe. Il avait cru à un cas isolé, mais il avait recommencé, une fois seulement, mais une fois quand même.
Une main chaude et rassurante se posa sur sa joue, chassant ses vilaines pensées.
- Je suis sûr que ça lui fera plaisir de te voir à l'aéroport. Surtout si tu y vas avec Linda, lui dit Cathy.
- Tu n'y vois pas d'inconvénient au moins, s'inquiéta-t-il. Parce que je ne suis pas obligé, je peux très bien...
Elle lui coupa la parole.
- Ça ne m'embête pas. De mon côté je vais aller chez Étienne pour essayer de renouer le contact avec Adrien. Ça fait six mois maintenant qu'il est parti vivre chez son père, il me manque.
- Tu as raison. Surtout que j'ai l'impression que c'est un peu à cause de moi s'il est partie.
Elle secoua la tête.
- Je ne crois pas. Adrien a toujours eu un peu de mal au fait que son père et moi soyons divorcés. Mais c'est à moi qu'il en a toujours voulu. Pas à toi, ni à Étienne.
- J'avais pourtant l'impression qu'il avait trouvé sa place dans la famille.
- C'était effectivement le cas, lui certifia Cathy. Mais le départ de Mégane pour la fac et celui de Jordan pour Sydney, l'ont plongé dans une grande solitude je crois.
- C'est vrai que ça a dû être dur pour lui, concéda Christian. Ils ont toujours été très proches tous les trois. La séparation a dû être brutal. Au fait, tu as trouvé tout ce qu'il te fallait ? demanda Christian, se reportant sur le pourquoi de leur présence dans la boutique.
- Oui, oui c'est bon.

****


Quand Christian arriva à l'aéroport de St Martin, Linda l'informa que le vol venant de Sydney avait pris un peu de retard.
Christian râla pour la forme, mais invita l'Australienne à prendre un café un peu plus loin. Elle accepta sans une once d'hésitation, ayant, tête en l'air comme elle était, oublié son portefeuille sur la console de son salon. C'était la troisième fois en une semaine que cela lui arrivait.
- Tu veux un bagel ? lui demanda Christian quand ils passèrent devant diverses pâtisseries.
- Non, merci.
Mais il du voir qu'elle salivait devant, parce-qu'en plus d'en prendre un pour lui, il en prit un pour elle qu'il lui tendit en souriant.
- Tu n'étais vraiment pas obligé, fit-elle mal à l'aise.
- Tu m'as fait ta fameuse tourte et tu as accepté de m'écouter quand j'en avais besoin, alors c'est le moins que je puisse faire, dit-il en réglant le tout. Allons nous asseoir.
Ils prirent place à une table un peu trop exposée des regards, pensa Linda, mais elle s'en accommoda.
Après avoir été mannequin pendant vingt ans, elle ne supportait bizarrement plus d'être observé, même s'il était rare maintenant qu'on lui demande un autographe.
- Et alors ? Est-ce que tu avances dans ta thérapie ? demanda-t-elle en le regardant droit dans les yeux.
- Pour être complètement honnête, je n'en suis pas sûr.
- Comment ça ? Tu veux dire que tu continues à frapper Cathy alors qu'elle est enceinte ?
Il fut profondément choqué par ses insinuations...
- Mon Dieu, non !
Avant de percuter :
- Au fait comment sais-tu qu'elle est enceinte ? Ça se voit à peine.
- Elle me l'a dit. Mais ne t'inquiète pas, je suis la seule à être au courant.
- Je vois. Vous êtes toujours aussi proche toute les deux. Je ne pensais pas.
- Et bien si. Tu sais c'est elle qui m'a ramassé quand tu m'a... (elle chercha ses mots) laisser endormi sur le tapis du salon. Elle a appelé les secours, elle a été plus qu'une amie pour moi. Puis elle a pris Jordan en charge avec Étienne, le temps que je récupère. Tu n'étais pas au courant de ça ? demanda-t-elle, voyant qu'il ouvrait de grands yeux, étonné.
- Non, je n'en savais rien...
Ils coupèrent court à la conversation, lorsque l'annonce de l'atterrissage de l'avion fut annoncer.
Ils cherchèrent dans la foule le visage de leur fils, et celui-ci leur apparu, un large sourire aux lèvres.
- Mais vous êtes ici, tous les deux ?
Il embrassa sa mère, puis fit une rapide accolade à son père.
- C'est super, dit-il. Vraiment super !

Dans la voiture, Jordan observa de la banquette arrière, ses deux parents en train de discuter. Cela lui faisait bien sûr très plaisir, mais ce qui le surpris avant tout, c'est que sa mère avait laissé son père prendre le volant de sa Saab. Dans ses souvenirs pas si vieux que ça, même Sébastien n'avait pas le droit de toucher à son « bébé ».
- A quoi tu penses, mon grand ? demanda sa mère.
- Oh, à rien, mentit-il. Je me disais que j'irais bien voir Adrien tout de suite. Est-ce que c'est possible ?
- Alors faut aller chez Etienne pour ça. Il ne vit plus à la maison, l'informa son père.
- Ah bon ! Mais pourquoi ? demanda Jordan surpris.
Christian haussa les épaules, ne trouvant pas de réponse à lui donner.
- Mais bon, ça ne dérangerait pas Etienne si on y va, si ? insista Jordan.
- Je ne pense pas, fit Christian. Cathy doit être encore là-bas. Qu'est que tu en penses, Linda ? Tu es ok ?
- Pas de soucis pour moi.
Christian fit un détour, prenant la direction du pavillon d'Etienne.

_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 18:28 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Interessante cette suite. Alors, Cathy et Linda sont tres proches. Jordan est content de voir ses deux parents a l'aeroport, c'est normal. On apprend plus sur le sombre passe de Christian. 
_________________


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 21:55 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Alors mon petit ressenti sur ces derniers chapitres… Oui, on en apprend toujours un peu plus sur le passé de Christian mais de nombreuses zones d'ombre subsistent. Je me pose au moins mille questions. 

 
Christian se confie à Nicolas, c'est déjà un pas en avant. Et il semble redoubler d'efforts depuis qu'il sait que Cathy est enceinte. On est pourtant en droit de se demander si cette accalmie perdurera après l'accouchement. Le psychologue ne semble pas approuver la méthode radicale employée par Christian et je reste moi-même sceptique. Évacue-t-il vraiment sa colère ? Et quand bien même, il ne tiendra pas éternellement à ce rythme. Je crains au contraire que cela ne serve qu'à épuiser et endormir le monstre. Attention au réveil… 

 
Johanna, le point faible de Christian. Pourquoi ai-je du mal à être totalement convaincue, en tout cas pas le seul… La Texane n'est certainement pas étrangère à ce qu'il est devenu. Mais n'a-t-il pas toujours été une personne vulnérable ? Je me perds sans doute dans mon raisonnement mais à l'instar de Cathy, j'ai de plus en plus de mal à le suivre. Comme l'a fait remarquer Maria, il y aurait une sorte de "logique" s'il ne s'en était pris qu'à Linda. On pourrait chercher une explication directe du côté de sa rupture avec Johanna, sa descente aux enfers et un mariage avec l'australienne en subissant les conséquences. Et encore, il aura été entre-temps en couple avec Cathy puis aura trompé Linda avec elle si mes souvenirs sont bons. Alors pourquoi du jour au lendemain après quinze ans... C'est très déconcertant. S'agit-il d'une violence trop longtemps contenue ou d'un évènement précis ? Au risque de m'embourber et d'aller trop loin, il aurait des tendances schizophréniques (rapport à l'enfance, la drogue...) que ça ne m'étonnerait pas. 

 
Au sujet de la période durant laquelle Christian a été marié avec Johanna, on sait donc qu'il ne l'a jamais battue et je me permets de rebondir sur les indices glissés dans les derniers commentaires pour me demander si Johanna ne se serait pas tournée vers José dans un premier temps par manque d'affection. L'autre forme de violence évoquée peut très bien être verbale, c'est la spécialité de Christian après tout. Elle a pu s'accroître au fil du temps et bien que toujours amoureux de Johanna, il n'a plus su lui exprimer ses sentiments autrement qu'en tenant des propos agressifs. Celle-ci aurait alors trouvé du réconfort dans les bras de José et refait sa vie avec lui par la suite. Si la théorie de Lady Gaby se rapproche de la vérité, cela expliquerait en effet les scènes de Christian quand Cathy se retrouve seule avec un de leurs amis. Mais toujours pas sa violence soudaine envers elle. 

 
En tout cas, je confirme une pensée que j'ai déjà eue un peu plus tôt dans cette fiction. C'est plus fort que moi, le comportement de Cathy m'effraie presque autant que celui de Christian. Alors pas de méprise surtout, je ne minimise absolument pas ce qu'il lui fait subir et je ne rends pas Cathy responsable de ce qui lui arrive non plus. Je ne suis pas de ces personnes qui affirment que les femmes battues qui ne quittent pas leur mari le veulent bien. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je me projette en elles, d'ailleurs personne ne peut se mettre à leur place. Du coup, je ne me projette pas non plus en Cathy et j'ai parfois du mal à la comprendre. Elle a énormément de qualités et elle n'a pas besoin de Christian pour être une femme brillante, je me demande si elle en a un jour eu conscience. 


 
Un dernier mot pour conclure ce laïus un brin confus, j'ai l'impression (ou j'espère) que l'arrivée de Jordan est synonyme d'optimisme. 

_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Avr - 18:32 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Merci beaucoup Barbara pour ton commentaire, c'est toujours un réel plaisir Very Happy Ca vaut le coup de les attendre !^^


Citation:
Christian se confie à Nicolas, c'est déjà un pas en avant. Et il semble redoubler d'efforts depuis qu'il sait que Cathy est enceinte. On est pourtant en droit de se demander si cette accalmie perdurera après l'accouchement. Le psychologue ne semble pas approuver la méthode radicale employée par Christian et je reste moi-même sceptique. Évacue-t-il vraiment sa colère ? Et quand bien même, il ne tiendra pas éternellement à ce rythme. Je crains au contraire que cela ne serve qu'à épuiser et endormir le monstre. Attention au réveil…

C'est clair qu'à ce rythme là, il ne tiendra pas longtemps. Je pense que Christian lui-même s'en rend déjà bien compte. Il évacue sa colère, mais pas de la meilleure manière qui soit. Effectivement, le monstre risque de se réveiller à un moment ou à un autre. C'est un traitement plus approfondi qu'il lui faut.
J'ai hâte de poster les chapitres de l'après accouchement, justement. Ce sera encore un autre stade... un autre Christian... mais je ne vais pas en dire plus.





Citation:
Johanna, le point faible de Christian. Pourquoi ai-je du mal à être totalement convaincue, en tout cas pas le seul… La Texane n'est certainement pas étrangère à ce qu'il est devenu. Mais n'a-t-il pas toujours été une personne vulnérable ? Je me perds sans doute dans mon raisonnement mais à l'instar de Cathy, j'ai de plus en plus de mal à le suivre. Comme l'a fait remarquer Maria, il y aurait une sorte de "logique" s'il ne s'en était pris qu'à Linda. On pourrait chercher une explication directe du côté de sa rupture avec Johanna, sa descente aux enfers et un mariage avec l'australienne en subissant les conséquences. Et encore, il aura été entre-temps en couple avec Cathy puis aura trompé Linda avec elle si mes souvenirs sont bons. Alors pourquoi du jour au lendemain après quinze ans... C'est très déconcertant. S'agit-il d'une violence trop longtemps contenue ou d'un évènement précis ? Au risque de m'embourber et d'aller trop loin, il aurait des tendances schizophréniques (rapport à l'enfance, la drogue...) que ça ne m'étonnerait pas.

C'est bien ça, tu as tout suivie ^^

J'aime bien les questions que tu te poses et je suis tenté de te donner les réponses, mais je vais encore garder un peu le suspens ^^




Citation:
Au sujet de la période durant laquelle Christian a été marié avec Johanna, on sait donc qu'il ne l'a jamais battue et je me permets de rebondir sur les indices glissés dans les derniers commentaires pour me demander si Johanna ne se serait pas tournée vers José dans un premier temps par manque d'affection. L'autre forme de violence évoquée peut très bien être verbale, c'est la spécialité de Christian après tout. Elle a pu s'accroître au fil du temps et bien que toujours amoureux de Johanna, il n'a plus su lui exprimer ses sentiments autrement qu'en tenant des propos agressifs. Celle-ci aurait alors trouvé du réconfort dans les bras de José et refait sa vie avec lui par la suite. Si la théorie de Lady Gaby se rapproche de la vérité, cela expliquerait en effet les scènes de Christian quand Cathy se retrouve seule avec un de leurs amis. Mais toujours pas sa violence soudaine envers elle.

Exactement, c'est tout à fait dans la personnalité de Christian. Honnêtement, c'est un personnage que j'ai toujours apprécié dans Helg par sa complexité, mais il n'est pas toujours quelqu'un de bien.
Dans deux chapitres, il y a aura un début d'explication, à la rupture Christian/Johanna.




Citation:
En tout cas, je confirme une pensée que j'ai déjà eue un peu plus tôt dans cette fiction. C'est plus fort que moi, le comportement de Cathy m'effraie presque autant que celui de Christian. Alors pas de méprise surtout, je ne minimise absolument pas ce qu'il lui fait subir et je ne rends pas Cathy responsable de ce qui lui arrive non plus. Je ne suis pas de ces personnes qui affirment que les femmes battues qui ne quittent pas leur mari le veulent bien. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je me projette en elles, d'ailleurs personne ne peut se mettre à leur place. Du coup, je ne me projette pas non plus en Cathy et j'ai parfois du mal à la comprendre. Elle a énormément de qualités et elle n'a pas besoin de Christian pour être une femme brillante, je me demande si elle en a un jour eu conscience.

C'est normal, je pense. J'entretiens un peu ce côté là aussi. Puis elle a un passé tous aussi sombre que Christian. Elle est torturée d'une autre manière et sa manière d'aimer Christian est assez effrayante aussi.

L'arrivée de Jordan est synonyme d'espoir en tout cas.

_________________


Revenir en haut
Aurelle-sims
Admin RST - "Le cerveau en ébullition"

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 791
Localisation: Gironde 33
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny
Ship: Jojo's, Jean's, Jojoh, Cricrihanna, Pethanna

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 13:29 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

En tout cas, Christian commence à avoir un peu conscience de ses erreurs passées, surtout dans la boutique de fringues. L'arrivé de Jordan à l'air de lui faire très plaisir en tout cas, malgré l'arrivé tardive de l'avion. LOL 
_________________


Merci Sister


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 13:42 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Winona23 a écrit:
Citation:
En tout cas, je confirme une pensée que j'ai déjà eue un peu plus tôt dans cette fiction. C'est plus fort que moi, le comportement de Cathy m'effraie presque autant que celui de Christian. Alors pas de méprise surtout, je ne minimise absolument pas ce qu'il lui fait subir et je ne rends pas Cathy responsable de ce qui lui arrive non plus. Je ne suis pas de ces personnes qui affirment que les femmes battues qui ne quittent pas leur mari le veulent bien. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je me projette en elles, d'ailleurs personne ne peut se mettre à leur place. Du coup, je ne me projette pas non plus en Cathy et j'ai parfois du mal à la comprendre. Elle a énormément de qualités et elle n'a pas besoin de Christian pour être une femme brillante, je me demande si elle en a un jour eu conscience.


C'est normal, je pense. J'entretiens un peu ce côté là aussi. Puis elle a un passé tous aussi sombre que Christian. Elle est torturée d'une autre manière et sa manière d'aimer Christian est assez effrayante aussi.
 


C'est tout à fait ça, ce n'est donc pas le fruit de mon imagination.
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Winona23
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 592
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Avr - 17:20 (2015)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une Répondre en citant

Chapitre 24



Durant la dernière heure qu'elle passât avec Étienne, Cathy se rendit compte d'une chose qui la prit au dépourvu, son ex-mari lui manquait toujours énormément.
Son sens de l'humour, sa manière protectrice de passer un bras autour de ses épaules, son regard rassurant... tout cela lui fit du bien et la fit se sentir en sécurité.
Il lui avait tout de suite signalé - quand elle lui avait donné la raison de sa visite – qu'Adrien était parti faire du surf avec Diego et Léa, et qu'il n'était donc pas là.
Elle aurait alors dû partir, mais Étienne l'avait invité à prendre un verre de thé glacé dans le jardin. Elle n'avait pas eu le cœur à refuser.
Ils avaient rit comme à l'époque ou ils étaient encore mariés, s'étaient remémoré quelques souvenirs, avait évoqué la naissance de leurs deux enfants, leurs voyages...
Lorsqu'elle lui avait téléphoné presque deux mois plus tôt, pour qu'il lui trouve une planque, après la gifle portée par Christian, elle n'avait pas eu le loisir d'apprécier sa compagnie. Pas comme maintenant.
Et après avoir – justement – éviter de parler de Christian. Étienne finit par lui demander d'un air hésitant :
- Est-ce que tu as toujours besoin d'un endroit ou te réfugier ?
- Tu as trouvé quelque chose ?
Étienne fut surpris qu'elle soit toujours intéressé. Il s'était attendu à un « non » direct, imaginant que les choses s'étaient peut-être tassées, vu qu'il n'avait plus eu de nouvelles.
- Donc, ça ne va toujours pas mieux ? demanda Étienne.
- Si. Enfin je ne sais pas... c'est compliqué Étienne. Il fait des efforts.
- Mais tu n'es pas sûr de lui ?
- Non. C'est pour ça que je veux bien ton adresse, à condition que ce ne soit pas un centre...
- Ce n'est pas un centre, coupa Étienne. C'est une maison isolée. Mais ça reste un endroit pour les femmes victimes de violences conjugales.
- C'est du pareil au même alors, conclut Cathy.
- Pas du tout. Je suis aller sur les lieux, c'est très sécurisé.
Mais Cathy ne semblait pas entièrement convaincue.
- Je suis enceinte, Étienne.
Il se passa une main sur le front.
- Pardon ? Qu'est que tu viens de dire ?
- Je suis enceinte ! et je ne veux pas, si Christian recommence, que ce bébé naisse dans ce genre de condition.
- Alors quitte-le ! avant qu'il ne relève la main sur toi.
Il reconnut dans le comportement de son ex, son agacement. S'il insistait, elle se refermerait comme une huître, il le savait. Mais il ne pouvait se résoudre à la laisser dans une situation pareil. C'était la mère de ses enfants, la femme qu'il aimait toujours éperdument et en plus elle était enceinte. Cela lui donnait la chair de poule. Elle avait pourtant vu dans quel état il avait mis Linda, même si cela datait d'il y a très longtemps maintenant. Il ne la comprenait toujours pas.
- Écoute, tu fais comme tu veux, finit-il par dire à contrecœur.
Il lui donna tout de même la carte ou se trouvait l'adresse.
- Merci, Étienne.
Elle posa sa main sur la sienne, sur la table.
- Ne crois pas que je ne suis pas reconnaissante de tout ce que tu fais pour moi. J'aimerais tellement être toujours amoureuse de toi, je t'assure. Ma vie serait beaucoup moins compliquée et mon cœur n'aurait pas aussi mal.
- Oh Cathy ! soupira-t-il les larmes aux yeux. Je me dis que si je ne t'avais pas quitté à la fac... j'ai l'impression d'être responsable de tout ce qui t'est arrivé par la suite.
- Ne dit pas de bêtise. Je suis la seule responsable de mon malheur. Puis c'est tellement vieux tout ça maintenant. Ne t'en veut plus pour ça, d'accord ?
- D'accord.

La porte d'entrée claqua soudain et la voix d'Adrien s'éleva dans l'air.
- Papa ! Je suis rentré. T'es où ?
- Dans le jardin. Je suis avec ta mère.
- Maman est là ?
Adrien jailli dans le jardin, regarda sa mère longuement, tandis qu'elle attendait un geste de sa part. Elle n'osa pas faire le premier pas, ne sachant pas dans quel état d'esprit son fils se trouvait.
Il lui fit la bise, assez froidement.
- Qu'est-ce que tu fais là ? s'enquit-il en s'installant sur une chaise à côté d'elle et en face de son père.
- Tu es mon fils, chéri. Tu me manquais. Tu pourrais passer à la maison quand même.
- Ok, je suis désolé.
Il se servit un verre de thé glacé avant d'en boire une gorgée.
- Christian n'est pas avec toi ?
- Il est aller chercher Jordan à l'aéroport.
Un sourire illumina le visage d'Adrien.
- Jordan revient aujourd'hui ? C'est vrai ?
Cathy consulta sa montre.
- Il doit être arrivé maintenant, oui.
- Non mais c'est trop génial, ça !
Cathy et Étienne échangèrent un regard complice. Voir leur fils heureux, c'était tout ce qui comptait. Leur fils, et leur fille bien sûr.
- Il manque plus que Mégane et les trois mousquetaires seront reformés. C'est la meilleure nouvelle de la journée, s'enthousiasma Adrien.
- Alors je t'informe que ta soeur arrive la semaine prochaine, lâcha Étienne.
Même Cathy parut surprise, en plus d'Adrien.
- Mince, se mordit la lèvre Étienne. Ça devait être une surprise. « Ne le dit surtout pas à maman » qu'elle m'a dit. Je suis désolé, je viens de foirer lamentablement.
- Ce n'est rien, le rassura Cathy. Je serais tellement heureuse de la prendre dans mes bras, qu'elle ne verra pas que j'étais déjà au courant.
- Bon, est-ce que je peux aller voir Jordan du coup ? demanda Adrien.
- Laisse-lui le temps de se remettre du vol, quand même, dit Cathy.
La sonnette de la porte d'entrée, les interrompus dans leur conversation.
Adrien se traîna jusqu'à la porte, et afficha une expression de surprise en découvrant Jordan sur le seuil.
- Salut, vieux ! lança ce dernier.
Adrien hésita un instant avant de prendre son ami dans ses bras, ne trouvant par cela très viril ; mais après tout, songea-t-il, n'étaient-ils pas « frères » ?

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:08 (2018)    Sujet du message: Les contraires - Partie Une

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Fics Tétralogie H&G
Page 9 sur 14 Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1012, 13, 14  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com