rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Retrouvailles douloureuses
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Paulinebris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 17:40 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Chapitre 35 :

En entrant dans sa chambre, Johanna remarqua Christian qui dormait sur un fauteuil, une main posée sur le ventre de Zoane. Un sourire venait de ce dessiner sur son visage, il était vraiment un père génial, et en plus il est tellement mignon quand il dort.
Elle prit une couverture dans l’armoire et lui mit dessus, elle n’allait pas le réveiller à 2h00 du matin.

Une fois dans la salle de bain, elle commençait à se démaquiller quand la porte s’ouvrit doucement.

Christian : Tu rentres tard.
Johanna : Je croyais que tu dormais
Christian : C’était le cas, mais ton parfum m’a réveillé quand tu m’as mis la couverture.
Johanna : Excuse-moi.
Christian : Ne t’excuses pas, c’était très agréable. Alors toi et John c’est parti ?
Johanna : Je ne sais pas, il aimerait bien, mais pour te dire la vérité, le fait qu’il soit l’ex d’une de mes sœurs ça me bloque un peu.
Christian : C’est vrai que c’est délicat comme situation.
Johanna : Oui mais en même temps, Laly n’a pas l’air si affectée que ça.
Christian : Devant toi non, mais elle n’a pas ouvert la bouche de toute la soirée.
Johanna : Mince, je pense que je vais dire à John qu’on ne peut pas être ensemble.
Christian : C’est ta vie Joh.
Johanna : En plus, je dois avouer que quand il m’a embrassé, je n’ai pas été plus emballée que ça, je crois que je ne ressens rien pour lui.
Christian : C’est sûr que si tu ne ressens rien il vaut mieux être honnête avec lui, pas le laisser espérer pour rien.
Johanna : Ouai, tu as surement raison, mais c’est un homme bien, stable et droit, et je reconnais que j’ai besoin de ça en ce moment.
Christian : Hum … Je peux te poser une question ?
Johanna : Bien sur Christian, tu sais que tu peux tout me demander.
Christian : Ca ne t’aurais pas ennuyé si j’avais dormi dans ta chambre ?
Johanna : Non, si ça avait été le cas, je t’aurais réveillé.
Christian : Ca ne t’ennuyé pas alors si je me réinstalle, j’aime bien sentir leur respiration sous mes doigts quand je dors.
Johanna : Ben c’est que … Je ne sais pas … maintenant que tu es réveillés, tu serais mieux dans ton lit, tu vas avoir mal au dos sur ce fauteuil.
Christian (en baissant la tête) : Oui bien sûr, je comprends que ça te dérange. Pas de soucis, bonne nuit Johanna.
Johanna : Mais non Christian, ça ne me dérange pas, mais ça m’embête de te voir dormir sur ce fauteuil, il n’est pas très confortable quand même.
Christian : C’est sûr mais je suis auprès de mes enfants comme ça.
Johanna : Bon écoute, demain on aura qu’à descendre un lit d’appoint mais pour cette nuit, tu n’as qu’à rapprocher le lit de Zoane près de mon lit et t’allonger.
Christian : Avec toi ?
Johanna (en rigolant) : Ben oui, je ne vais pas dormir dans la baignoire.

Johanna était sous la douche, Christian avait installé le lit de sa fille près de lui et il attendait Johanna.

Christian : Tu vois ma puce, maman me manque, je ne sais pas comment je vais réussir à faire, dormir près d’elle sans la toucher, sans la prendre dans mes bras, sans l’embrasser. Je l’aime tellement fort tu sais. Elle me manque, mais je sais que je lui ai fait trop de mal et que je l’ai perdu.

Perdu dans ses pensées, Christian n’avait pas entendu que Johanna était sortie de la douche. Elle était appuyée sur la porte, juste enroulé dans une serviette et elle le regardait, ses yeux la piquait, mais elle retenait ses larmes.

Christian : Excuses moi, je n’avais pas vu que tu étais là. Je ne veux pas que tu crois que…

Johanna s’était approchée de lui et avait posé un doigt sur sa bouche pour l’empêcher de finir sa phrase. Elle s’est ensuite allongée près de lui.

Ils étaient là tous les 2, étendus l’un près de l’autre, leur fronts se touchaient, Christian sentait son cœur s’accélérer, il avait la bouche sèche et du mal à avaler. Il ferma les yeux pour pouvoir savourer cet instant encore et encore, pour l’imprimer dans sa mémoire quand il senti les lèvres de Johanna se poser délicatement sur les siennes, il répondit a son baiser, tendrement, il avait l’impression que le temps s’était arrêté, autour de lui c’était le néant, rien ne comptait plus à cet instant que Johanna.
Elle avait passé ses mains sous son T-shirt et lui caressait le dos, leur baiser était devenu plus passionné. Il essaya de lui enlever sa serviette mais elle le plaqua sur le dos, les mains au-dessus de la tête, elle remonta son T-shirt et déposa un baiser sur chaque parcelle de son corps. Christian étant haletant, chaque baisers de Johanna raidissait son corps un peu plus.
Elle arriva à la ceinture de son jean, d’une main elle détacha le bouton, en continua à l’embrasser. Au moment où elle prit son sexe, il étouffa un cri, son corps ne lui appartenait plus, il était en extase, il ne commandait plus ses gestes.
Soudain, il reprit ses esprits et pensa a sa discussion avec Helene, il releva Johanna et la regarda droit dans les yeux.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 17:40 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 18:22 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Chaud la dernière scène, la tentation fut trop forte cette fois. Mais qu'est-ce qui arrête Christian ?
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 19:01 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Malgré ce qu'elle dit, Johanna est toujours attirée par Christian comme un aimant. C'est plus fort qu'elle.

A mon avis, si Christian a arrêté, c'est parce qu'il a peur qu'elle l'abandonne encore une fois.

Très jolie scène.
_________________


Revenir en haut
Barbara
Admin adjointe RST - Meilleure guide TV

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2011
Messages: 5 080
Localisation: Beaune (21)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): ✰ Jean ✰ Jenny ✰ Johanna ✰ Lauren ✰ Marion ✰ Mary ✰
Ship: ♥ Jean's ♥ Joh/Cricri ♥ Joh/Titi ♥ Jojoh ♥ Jojo's ♥ Mary/Chris ♥

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 19:08 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Ou alors en repensant à ce qu'a dit Hélène, il craint de ne pas mériter Johanna. Il ne veut pas profiter de la situation et être sûr qu'elle sait ce qu'elle fait.
_________________


RST un jour RST toujours Yee-hah!


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 19:16 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Christian pense-t-il qu'il ne mérite plus Johanna?

De toute façon, quoiqu'ils fassent, ils seront toujours attirés l'un par l'autre et tous les Fanny, John,...de la part n'y pourront rien Mr. Green
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 19:20 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Barbara a écrit:
Ou alors en repensant à ce qu'a dit Hélène, il craint de ne pas mériter Johanna. Il ne veut pas profiter de la situation et être sûr qu'elle sait ce qu'elle fait.


Oui c'est possible aussi.
_________________


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 19:41 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Wouah! Je ne sais pas quoi dire! Combien de choses ont changes dans ces derniers chapitres. J'ai ete tellement etonnee de voir Johanna sortir de l'hopital seule et apres voir Christian se remettre avec Fanny (comme il peut etre bete quelquefois celui-la), mais je trouve en meme temps qu'Helene a ete dur avec lui. Fanny a profite de la faiblesse de Christian et en meme temps Johanna n'avait pas donne des signes de vie pendant des mois. Je ne vais pas le justifier, mais je comprends qu'il se sent que Johanna ne reste pas avec lui et ne lui donne pas la chance de la soutenir chaque fois que les choses vont mal. 

L'aventure entre Nicolas et Johanna (si j'ai bien compris, c'etait pas seulement un baiser, corrigez-moi si je me trompe), m'a aussi etonnee. Je n'arrive toujours pas a les voir ensemble, Nicolas et l'ex d'Helene et le meilleur ami de Christian, alors ca me fait toujours bizarre, mais Johanna a vite compris que c'etait impossible et je suis d'accord avec elle. En ce qui concerne John, la suite prouve que Johanna ne pourra pas remplacer Christian si facilement, mais j'espere que la conversation qu'ils vont avoir maintenant ne va pas les separer encore une fois, quoi que c'est toujours tres complique entre eux. 


En tous cas, tu ecris tres bien, ta fiction est passionnante. Hate de lire la suite. 
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 20:38 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Chapitre 36 :

Christian (encore haletant) : Joh, je ne veux pas que ... enfin je veux que tu … Il ne faut pas si …
Johanna : Si ?
Christian : je ne veux pas que tu te sentes obligée, je veux que tu sois prête, je ne suis pas …

Elle le fit taire d’un baiser langoureux et repris l’exploration de son corps qui lui avait tant manquait.

Johanna : Ça te va comme réponse.
Christian : hum…

Il lui enleva sa serviette et embrassa son corps, arrivé à ses seins, il senti Johanna se raidir.

Christian (chuchotant) : Tu es sublime, chaque millimètre de ton corps est magnifique.

Elle se détendit à ces mots et il reprit ses caresses.
Quand son corps entra dans le sien, il allait lentement, très lentement pour lui laisser une chance de tout arrêter, il l’entendait jouir mais ne voulait pas la brusquer.
N’y tenant plus, Johanna le bascula sur le dos et monta sur lui. Tous les 2 se retrouvaient enfin, après toutes ces années, des larmes coulaient au coin des yeux de Christian, sa Johanna, elle lui avait tellement manqué.

Ils finirent par s’étendre nus dans les bras l’un de l’autre, encore haletant mais comblé. Johanna avait sa tête sur son torse et il lui caressait les cheveux.

Christian (dans un murmure) : Je t’aime mon bébé d’amour. Je suis tellement heureux.
Johanna (relevant sa tête) : Moi aussi, je n’ai jamais cessé de t’aimer.
Christian : On a perdu tellement de temps tous les 2, ça va, tu te sens bien ?
Johanna (avec un immense sourire sur les lèvres) : Je ne sens merveilleusement bien, quoique, je pourrais me sentir mieux je pense.
Christian (la tête baissé) : Ah, je n’ai pas assuré c’est ça ?
Johanna (en rigolant) : Mais si mon cricri d’amour, tu es un dieu tu le sais bien, mais j’avoue qu’il m’en faudrait un peu plus pour être rassasié.
Christian : Ah mais vos désirs sont des ordres madame.

Ils refirent l’amour encore 3 fois cette nuit-là.

Le lendemain matin :

Laly : Vous pensez que Johanna est rentré hier soir ?
Helene : Je pense sinon elle aurait appelé pour les enfants.
Laly : Peut-être qu’elle s’est couché tard, on devrait aller voir les enfants.
José : Ca suffit Laly, si Johanna veut qu’on s’occupe des enfants, elle nous e fera savoir.

Dans la chambre :

Christian : Bonjour mon bébé d’amour, bien dormi.
Johanna (en souriant) : Divinement bien, ça faisait longtemps.
Christian : Oui moi aussi, les enfants se réveillent, je vais les emmener déjeuner, reste au lit.
Johanna : Christian, je peux te demander une faveur.
Christian : Mais oui tout ce que tu veux.
Johanna : On ne dit rien aux autres s’il te plait, je voudrais parler à Helene avant.
Christian : Si tu veux, en plus c’est super romantique un amour secret.
Johanna : Merci de comprendre, je t’aime mon cricri d’amour.
Christian : Hum … Redis le pour être sur que je ne rêve pas.
Johanna : Je t’aime mon cricri d’amour, je t’aime, je t’aime, je t’aime.
Christian (en prenant les enfants) : moi aussi je t’aime à la folie mon bébé d’amour.

Chapitre 37 :

Dans la cuisine :

Christian venait d’entrer avec les enfants, il les installa sur leur rehausseur.

Laly : Tiens Christian, c’est toi qui t’occupe des enfants ce matin.
Christian : Bah oui Laly, c’est mes enfants je te rappelle.
Laly : Oui, non mais je sais, c’est juste que d’habitude, c’est Johanna qui s’en occupe le matin, puisqu’ils sont avec elle dans la chambre.
Christian : Oui mais elle m’a envoyé un texto hier soir en me demandant de m’occuper d’eux ce matin.
Helene : Ah bon, elle ne m’a pas prévenue qu’elle ne rentrait pas.
Christian : Mais Helene c’est une grande fille, et ne t’inquiète pas, elle est rentrée je l’ai vu en prenant les jumeaux.
Helene : je sais que c’est une grande fille, mais elle sait aussi que je m’inquiète pour elle.

John venait d’arriver.

Laly : Tiens salut John, que nous vaut l’honneur de ta présence dès le petit déjeuner ?
John : Je voulais vous revoir c’est tout, on ne s’est pas parlé beaucoup hier.
José : Bien sûr, la grande blonde qui dort encore n’est pas étrangère a ta visite n’est-ce pas.
Christian : José ça ne nous regarde pas.
John : C’est vrai mais je vais vous répondre quand même, c’est vrai que Johanna me plait beaucoup, mais je ne veux pas précipiter les choses, elle me fera signe quand elle sera prête.
Helene : C’est très correcte de ta part John, tu es vraiment quelqu’un de bien.
Christian : Bon je vais chercher de quoi habiller les enfants.

Dans la chambre :

Christian : Mon bébé d’amour, réveille toi.
Johanna : Hum … déjà ?
Christian : Oui mon cœur, John est dans la cuisine avec les autres, il t’attend.
Johanna : Ah merde John, je l’avais oublié celui-là, il faut que je lui parle aussi.
Christian : Oui surtout que Laly se fait des films sur vous 2.
Johanna : Oh mon cricri tu es jaloux, c’est trop mignon.
Christian : Ouai bah ne te moque pas, maintenant que je t’ai retrouvé, je ne veux plus jamais te laisser t’échapper.
Johanna : Ok, je vais parler à John, bon je me lève, mais embrasse-moi avant.
Christian : Ah oui, ça je peux.

Johanna s’était levé pour rejoindre les autres pendant que Christian prenait de quoi habiller les enfants. Arrivée dans la cuisine, elle fit la bise à tout le monde.

Laly : Ah mais vous vous faites la bise ?
John : Bah oui Laly désolé de te décevoir
Johanna : Pourquoi Laly, tu t’attendais à quoi ?
Nicolas : Cette très chère Laly pensait que tu avais passé la nuit avec John, elle est déçu c’est tout.
Johanna : Mais enfin Laly, tu me prends pour qui ?
Helene (en rigolant) : Bah oui Laly, tu la prends pour qui ?
Laly : Bon ça va arrêtez de vous moquer, excuses moi Johanna mais je trouve que vous formez un beau couple tous les 2.

Christian qui venait d’entrer, manqua de tomber et laissa tomber les vêtements des petits.

José : Fais pas attention à elle cricri, tu la connais notre Laly.
Helene (le regardant avec un air de défi) : Oui et puis de toute façon, elle est libre, elle fait ce qu’elle veut n’est-ce pas ?
Christian : Oui, elle fait ce qu’elle veut.
Johanna : Hum, ELLE est la et ELLE voudrait prendre son petit déjeuner tranquille.
Helene : Oui excuses nous Johanna.
John : Bon bah je vais vous laisser, Johanna, je voulais savoir si tu étais libre pour déjeuner aujourd’hui ?
Johanna (sentant le regard furieux de Christian) : Oui bien sûr, tu passes me prendre vers 13h00 ?
John : Oui ça me va, à tout à l’heure tout le monde.
Tout le monde : Salut John.
Laly : La vraiment je ne te comprends pas Johanna, il est beau mec John, qu’est-ce que tu attends ?
Christian : Bon moi je vais préparer les enfants, Johanna, maintenant que tu es levée, je peux me mettre dans ta chambre.
Johanna : Oui, vas-y tous les produits sont dans la salle de bain.
Zoane : Non moi je veux maman.
Christian : C’est papa ce matin ma puce.
Zoane (en s’accrochant aux jambes de Johanna) : Non je veux que ce soit maman qui m’habille en robe. Papa y me met toujours un pantalon. Moi je veux êtes jolie comme maman.
Christian : Ok pour la robe aller viens, tu vas choisir ta robe.
Zoane (en pleurant) : Non MAMAN

Johanna venait de poser ses mains sur sa fille pour la prendre dans ses bras.

Johanna : Oh mon dieu, mais tu es bouillante ma chérie, on va aller prendre ta température.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 20:39 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Chapitre 38 :

Elle alla dans la chambre suivie de Christian.

Johanna : Christian, appelle le médecin, elle a 40 de fièvre. Dépêches toi.

Après avoir appelé le médecin, il se dirigea vers la chambre et trouva Johanna penchée au-dessus de la baignoire en train d’essayer de rafraîchir la petite.

Christian : C’est bon il arrive, comment elle va ?
Johanna : Je ne sais pas, elle a mal nulle part, elle a juste de la fièvre, elle ne tousse même pas.
Christian : T’inquiètes pas mon bébé d’amour, le médecin sera là dans 10 minutes.
Johanna : Et Théo, il n’a rien ?
Christian : Non, ça va, il n’a pas de fièvre, les filles s’occupent de lui, un vrai pacha.

Le médecin venait d’arriver, après avoir ausculté la petite, il demanda aux parents de le suivre dans une autre pièce.

Médecin : Mr et Mme Roquier, il faut emmener votre fille d’urgence à l’hôpital, je pense à une méningite.
Johanna : Oh my god, mon bébé.
Christian : Très bien docteur, on l’emmené tout de suite, merci docteur. (Se tournant vers Johanna, ça va aller mon amour, on va faire le nécessaire et elle va vite revenir près de nous.

Dans le salon :

Christian : Vous pouvez surveiller Théo, il faut qu’on aille tout de suite à l’hôpital.
Helene : Bien sûr, mais qu’est ce qui se passe.
Christian : Le médecin pense à une méningite, il faut qu’on l’emmène en urgence.
Laly : Allez-y ne vous inquiétez pas, on s’occupe de lui (en prenant Théo dans ses bras).
Helene (serrant Johanna dans ses bras) : Ca va aller ma grande, n’oublie pas qu’elle est texan notre petite puce.

Johanna pleurait, Christian venait d’enrouler la petite dans une couverture et la portait jusqu’à la voiture suivi par Johanna.

A l’hôpital dans la salle d’attente :

Johanna : Je ne comprends pas, c’est mon bébé, pourquoi je ne peux pas être avec elle ?
Infirmière : Madame, le médecin lui pratique une ponction lombaire dans une salle stérile, vous ne pouvez pas entrer, mais je vous promets que des que votre fille sortira je viens vous chercher tout de suite.
Christian : Chut, calmes toi, elle est avec les médecins, il ne va rien lui arriver.
Johanna (en criant) : QUE JE ME CALME, QUE JE ME CALME, MAIS NON JE NE ME CALME PAS, MON BEBE EST MALADE, C’EST GRAVE, ALORS NON JE NE ME CALMERAIS PAS TU M’ENTENDS.
Christian : Ok, ok ça va je ne dis plus rien.

Johanna s’écroula en larme dans ses bras. Nicolas venait d’arriver à l’hôpital pour avoir des nouvelles à communiquer à la bande.

Nicolas : Alors, vous avez des nouvelles ?
Christian (toujours avec Johanna dans ses bras) : Non, ils sont en train de lui faire des examens, on n’en sait pas plus.
Nicolas : Je peux rester un peu avec vous, on est tous très inquiet.
Christian : Bien sûr, reste avec nous, tu préviendras les autres comme ça.
Johanna : Et Théo ?
Nicolas : Il va bien, quand je suis parti, il jouait avec Diego et Nikky dans la chambre.
Christian : Oui c’est bien, je sais qu’il aime bien être avec les garçons.
Infirmière : Mr et Mme Roquier, votre fille vient d’être ramenée dans sa chambre, vous pouvez aller la voir.
Christian : Ça fait 2 fois déjà qu’on t’appelle Mme Roquier.
Johanna (l’air surprit) : Parce que tu crois vraiment que c’est le moment ?
Christian : Non tu as raison, excuses moi, je suis nul.
Nicolas : Allez-y, j’attends ici.

La petite était allongée sur le lit avec une perfusion, elle dormait. Johanna s’approcha d’elle et lui prit la main.

Johanna : Ne t’inquiète pas mon bébé, maman est là, avec toi et les médecins vont vite te remettre en forme.

Elle pleurait, penchée au-dessus de son petit lit, pourquoi le destin s’acharnait contre elle comme ça, dès qu’elle se rapprochait de Christian, une catastrophe arrivait. Elle le regardait, il embrassait sa fille sur le front et lui murmurait « papa t’aime mon ange, ça va aller tu vas voir ». Il était tellement formidable avec ses enfants, le père idéal. Mais la maladie de Zoane n’était-elle pas un signe du destin, qui lui disait que son bonheur n’était pas avec lui ?

Chapitre39 :

A la maison :

John : Coucou la compagnie, je viens chercher Johanna. Mais vous en faites des têtes.
Laly : Désolé Casanova mais le déjeuner est repoussé, Johanna est à l’hôpital.
John : A l’hôpital, mon dieu mais qu’est ce qui lui est arrivé ?
Helene : C’est Zoane, le médecin soupçonne une méningite, ils sont à l’hôpital pour attendre les résultats.
John : Vous pensez que je dois la rejoindre ?
Laly : C’est une bonne idée je trouve.
José : Non mais Laly tu n’arrêtes jamais, tu vas grandir un jour. Zoane est à l’hôpital et toi tu penses à caser John avec Johanna, tu ne crois pas qu’elle a autre chose à penser ?
Laly : C’est bon José, ne t’énerve pas, je dis juste que Johanna a peut-être besoin de soutien en ce moment.
Helene : Arrêtes à la fin, elle n’est pas seule, il y a Christian et Nicolas. Je pense que tu ferais mieux de rester la John.
John : Vous avez sans doute raison.
Peter : Oui je pense, même si Johanna a l’air de t’apprécier, vous ne vous connaissez pas encore assez pour qu’elle est besoin de ton soutien.

A l’hôpital :

Christian (en prenant Johanna par les épaules) : Viens, il faut la laisser se reposer.
Johanna : Lâche moi, tu ne comprends pas, dès qu’on se rapproche il se passe quelque chose de grave.
Christian : Ne dit pas n’importe quoi, la maladie de Zoane n’a rien à voir avec nous enfin.
Johanna : Je préfère rester près d’elle, sors s’il te plait.
Christian : Mais enfin mon bébé d’amour, ne le prend pas comme ça, je suis son père aussi je te rappelle.
Johanna : Oui je sais que tu es son père, mais je viens de prendre une grande décision, nous 2 c’est une énorme erreur, il faut oublier la nuit qu’on vient de passer. On n’aurait pas dû Christian, passes à autre chose et moi aussi.
Christian : Mais mon bébé d’amour…
Johanna : STOP, tu n’as pas compris ?
Christian : Ok, je sors mais on reprendra cette discussion plus tard.
Johanna : Non, on ne reprendra rien plus tard, c’est fini nous 2 et c’est définitif.

Christian venait de rejoindre Nicolas dans la salle d’attente. Il lui fit part des dernières nouvelles concernant Zoane et lui expliqua la réaction de Johanna.

Nicolas : Aller viens mon vieux, on va manger un bout en bas, ça te fera du bien.
Christian : Je n’ai pas très faim là.
Nicolas : Peut-être mais il faut que tu manges pour tenir le coup pour la petite.
Christian : Oui tu as raison, Zoane en premier et Johanna quand tout ira mieux.
Nicolas : Ah voilà, c’est comme ça que j’aime te voir, le cricri battant est de retour.

Dans la soirée, Christian était de retour dans la chambre, Johanna n’avait pas bougé, elle ne voulait pas aller manger et ne voulait pas quitter la main de sa fille. Le médecin venait d’entrer.

Médecin : Nous venons de recevoir les résultats de la ponction, votre fille a bien une méningite, mais vous êtes arrivés à temps et les antis biotiques commencent à agir, la fièvre a très nettement diminuée.
Johanna : Ca veut dire que tout va bien, elle va pouvoir rentrer bientôt.
Médecin : Madame, la méningite est quand même une maladie grave, on va garder votre fille jusqu’à ce que la fièvre et les symptômes est complètement disparus, ça peut prendre 1 à 2 semaines.
Johanna : Je peux rester auprès d’elle docteur ?
Médecin : Oui bien sûr, je vais demander aux infirmières de vous installer un lit d’appoint à coté de votre fille, mais vous devez aller vous alimenter un peu.
Johanna : Merci, mais je ne veux pas la lâcher, je préfère rester près d’elle, c’est normale qu’elle dorme toujours ?
Médecin : Oui c’est normal, une aussi forte fièvre sur une enfant aussi jeune est très fatiguant, elle a besoin de repos.
Johanna : Merci beaucoup docteur.
Christian : Oui merci infiniment pour notre bébé.
Médecin : Je vous en prie, je ne fais que mon métier. Mais madame, je suis sérieux, aller manger ou je vous interdis l’accès de la chambre.
Christian : le médecin a raison, vas-y je reste auprès d’elle.
Johanna : Très bien, je vais manger.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 20:42 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Chapitre 40 :

Johanna était descendue à la cafeteria de l’hôpital avec Nicolas qui était resté auprès de ses amis.

Nicolas : Eh ben, tu avais faim ma Johanna ?
Johanna : C’est surtout que je ne veux pas rester loin de Zoane trop longtemps.
Nicolas : Christian est avec elle, c’est un bon père tu sais, et si il y a quoique ce soit il nous fera prévenir, alors prend ton temps s’il te plait.
Johanna (pensive) : Hum, c’est vrai que c’est un bon père.
Nicolas : Tu sais Johanna, je n’ai pas à diriger ta vie, mais je te connais suffisamment alors permet moi quand même de te donner un conseil.
Johanna : Bien sûr que je te le permets, mais je ne te promets pas de le suivre.
Nicolas : J’ai parlé avec Christian tout à l’heure, il n’a dit pour vous 2.
Johanna : Ah mais il a dû te dire aussi qu’il n’y avait plus de nous 2.
Nicolas : Oui il me l’a dit, et il m’a dit aussi pourquoi tu l’avais jeté. Johanna, je te connais, tu ne peux pas réagir comme ça, ça te ressemble pas enfin.
Johanna : Ecoutes Nicolas, à chaque fois que je me remets avec Christian, une catastrophe nous tombe dessus, je n’invente pas, je ne me fais pas de films quand même, tu es la depuis le début, tu vois bien que tout nous tombe dessus des qu’on est ensemble qu’en même.
Nicolas : Mais enfin Johanna, que ça soit ton cancer ou la maladie de Zoane, ça n’a rien à voir avec votre amour.
Johanna : C’est gentil beau blond, mais je ne changerais pas d’avis, je vais rester auprès de vous pour les enfants mais Christian et moi c’est terminé pour de bon.
Nicolas : Johanna, réagit, vous vous aimez, vous ne pouvez pas résister l’un a l’autre, vous vous êtes enfin retrouvé après toutes ces années, ne laisse pas passer ta chance d’être avec lui pour des superstitions idiotes quand même.
Johanna : J’ai bien analysé les choses Nico et c’est à mes yeux la meilleure solution. Désolée mais quoique tu dises ca n’y changera rien.

15 jours plus tard, Zoane était complétement remise, le soir, tout le monde fêtait son retour. Christian et Johanna ne s’étaient presque pas adressé la parole depuis la sortie de la petite.

Helene : Je lève mon verre à ma filleule, et je suis très heureuse qu’elle soit enfin de retour parmi nous.
Johanna : Merci Helene. J’ai une nouvelle à vous annoncer, j’espère que vous me comprendrez tous.
Laly : Ah non, tu ne repars pas au Texas quand même ?
Johanna : mais non ma Laly ne t’inquiètes pas. Par contre je quitte la maison, j’ai trouvé un appartement en ville.
Christian : QUOI ? mais tu ne peux pas faire ça, c’est mes enfants à moi aussi.
Johanna : Mais je le sais, c’est pour ça que je reste ici. Et tu les verras quand tu veux, ils pourront venir les week-ends aussi si tu veux mais je dois quitter cette maison.
José : Mais pourquoi, tu n’es pas heureuse avec nous ?
Johanna : Mais bien sûr que si mon José, tu sais bien à quel point je suis heureuse de vous avoir tous retrouvé, mais j’ai besoin d’indépendance aussi.
Laly (qui s’était levé la prendre dans ses bras) : J’espère qu’on continuera à se voir ?
Johanna : mais oui ma Laly, vous restez mes amis, ma famille de cœur et je vais seulement à 5 km d’ici, tu passes quand tu veux. Juste, tu ne me verras plus en pyjama c’est tout.
Nicolas : En tout cas, même si tu ne pars pas loin, tu vas nous manquer ma grande.

Une semaine plus tard, Johanna emménagea dans son appartement avec les enfants. Elle avait invité toute la bande ainsi que John pour arroser ce nouveau départ.

Johanna : Merci à tous de m’avoir aidé à déménager. Je vous adore.
Nicolas : Mais tu n’as pas à nous remercier, c’est normal.
Helene : En tout cas tu es très bien ici, la vue est magnifique et tu ne manques pas de place.
Laly : enfin a part pour tes chaussures.

Tout le monde avait rigolé à cette remarque de Laly. La soirée avait fini dans la bonne humeur. Tous étaient repartis sauf John qui avait proposé de l’aider à ranger un peu. Malgré l’insistance de Christian pour rester lui aussi, Johanna l’avait mis à la porte.

John : C’est bien qu’on puisse se retrouver seuls tous les 2.
Johanna : Oui, je pense qu’on avait laissé des choses en suspens.
John : Oui, tu peux le dire, du coup je ne sais pas où on en est tous les 2.
Johanna : Je ne sais pas non plus mais on pourrait recommencer au lieu de reprendre.
John : Oui c’est une bonne idée.

Il s’approcha d’elle et l’embrassa. Elle lui rendit son baiser avec beaucoup de passion. Ils finissent par faire l’amour.

Chapitre 41 :

Le lendemain matin :

John : Bonjour beauté.
Johanna (en rigolant) : Ouf, beauté le matin au réveil ne me semble pas très approprié.
John : Ah mais si je t’assure, le matin tu ressembles à un petit bébé tout rose.
Johanna : Un bébé, à 40 ans, je pense que tu exagères un peu là non ?
John : Non je t’assure Johanna, je te trouve sublime, le matin, le midi et le soir, tu es la beauté à l’état pur.
Johanna : Waouh, c’est très beau et très gentil ce que tu me dis là.

Ils furent interrompus par la sonnette. Johanna enfila un peignoir et alla ouvrir.

Johanna : Christian ? Mais enfin qu’est-ce que tu fais la de si bonne heure ?
Christian : Je me suis dit qu’entre les cartons et les enfants, tu aurais peut-être besoin d’aide.

John venait de sortir de sa chambre en caleçon.

Christian : Ah bah apparemment tu as toute l’aide qu’il te faut.

Il claqua la porte et parti furieux.

John : mince, je suis désolé, je ne voulais pas que tu es des problèmes avec lui.
Johanna : Mais non ne t’inquiète pas et puis comme ça au moins les choses sont claires, il va pouvoir passer à autre chose.

Les mois passaient, Johanna et John étaient de plus en plus proches. Christian lui papillonnait, il avait une fille différente chaque soir, il avait recommencé à boire mais se tenait bien quand il avait les enfants le week-end. Nicolas essayait de l’aider mais n’y parvenait pas. José décida de parler avec Johanna car elle seule pouvait le remettre dans le droit chemin.

Dans l’appartement :

Johanna : Ça me fait plaisir que tu sois venu me voir mon José.
José : Attend de savoir pourquoi je suis venu, tu seras peut être moins enjouée.
Johanna : Oh, si tu me dis ça, c’est que ça concerne Christian.
José : Oui exactement.
Johanna : Alors je ne veux rien entendre, sa vie ne me concerne plus, je suis très bien avec John.
José : Ecoutes Johanna on ne voulait rien te dire pour te laisser vivre tranquillement avec John mais ça devient trop grave, Christian est en train de se détruire, on ne sait plus quoi faire.
Johanna : Se détruire ?
José : Oui, il a recommencé à boire il y a quelques temps déjà, il rentre tous les matins complétement saoul, la seul chose qui l’empêche de boire c’est quand il a les enfants.
Johanna : Mais que veux-tu que j’y fasse ?
José : Je ne sais pas, essaye de lui parler, pour te dire la vérité, les autres ne voulaient pas venir t’embêter avec ça, mais je ne peux pas laisser mon ami se détruire comme ça sans tenter le tout pour le tout.
Johanna : Ok, je vais l’inviter à diner et essayer de lui parler, mais honnêtement, je ne pense pas que ça serve à quelque chose.
José : Merci ma belle, je savais que tu me comprendrais.

Une fois José parti, Johanna décida d’envoyer un message à Christian.

« Salut toi, tu fais quelque chose ce soir ? »
« Ah une revenante, pourquoi, John ne te suffit pas ? »
« Arrêtes tes bêtises, je veux juste t’inviter à diner à la maison »
« Oh, mon petit doigt me dit que quelqu’un est venu se plaindre »
« Oui je ne vais pas te le cacher, José est venu me voir. Alors ce diner ? »
« Désolé Joh mais j’ai déjà des projets pour ce soir »

Johanna était assise dans son canapé, pour que Christian lui parle comme ça, ça ne devait pas aller fort, elle devait trouver une solution, ne serait-ce que pour ces enfants. Elle devait le faire venir.

« Ecoutes, j’ai besoin de te parler, c’est à propos des enfants, j’ai un service à te demander »
« Bah dis-moi, parce que ce soir ce n’est pas possible »
« Demain alors ? »
« Non plus »
« Mais qu’est-ce que tu peux bien faire tous les soirs pour que tes enfants ne soit pas ta priorité ? »
« Ce soir c’est Elodie et demain Murielle je crois »
« Ah ok je vois, bonne soirée alors »
« Ok merci toi aussi »

S’il voulait coucher avec toutes les filles de Paris, c’était son droit mais ça serait sans elle, qu’il se débrouille après tout. A cet instant, une évidence venait de lui sauter aux yeux, elle était jalouse. Elle resta un moment à regarder son téléphone. Il avait le droit de voir d’autres femmes, elle était bien avec John elle. Elle n’avait aucun droit de se mêler de sa vie ni d’être jalouse.

Quelques jours plus tard, Nicolas et Marie étaient sortis diner en ville, Helene avait rendez-vous avec Johanna chez elle.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 21:20 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Jolies retrouvailles entre nos chouchous...mais hélas de courte durée Crying or Very sad

Sur ce coup là, Johanna m'agace un peu! C'est vrai qu'un malheur leur tombe dessus chaque fois qu'ils se retrouvent mais est-ce une raison pour réagir ainsi? Pauvre Cricri Crying or Very sad
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 21:38 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Je suis d'accord, elle m'agace aussi, Johanna. Je comprends qu'elle ait peur, mais je trouve qu'elle exagere. Chaque fois qu'ils se rapprochent, elle fuit, je comprends que Christian soit decu et reagisse mal. C'est pas tres mature de sa part non plus, de sortir avec une fille differente tous les soirs, mais je peux ressentir sa frustration. 
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 00:07 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Chapitre 42 :

Appartement de Johanna :

Johanna : Dis-moi Helene, on dirait que quelque chose ne va pas, tu dois me le dire, pas de secret entre nous.
Helene : Je sais que je peux tout te dire mais, excuse-moi, je me sens assez mal comme ça pour en parler.
Johanna : C’est grave ?
Helene : Non, ne t’inquiète pas ma grande ça va bien finir par passer.
Johanna : Ecoute Helene, tu en as trop dit pour t’arrêter maintenant alors s’il te plait vide ton sac et dis-moi ce qui ne va pas.
Helene : Tu ne vas pas te moquer ou me juger ?
Johanna : Est-ce que je me suis déjà moqué de toi ?
Helene : Non excuse-moi, je sais. Bon voilà, je ne sais pas pourquoi mais ça me rend malade de savoir Nicolas avec cette fille. Je sais que c’est idiot mais je suis jalouse.

Johanna s’était mise à rire.

Helene : Ah bah merci, je croyais que tu ne te moquerais pas.
Johanna : Mais je ne me moque pas, je te jure. On fait vraiment la paire toute les 2.
Helene : Pourquoi tu dis ça, ne me dit pas que … ?
Johanna : Et bah si, je suis morte de jalousie à savoir toutes ces filles autour de mon beau cricri d’amour.

Toutes les 2 avaient éclaté de rire.

Helene : On a l’air de quoi toutes les 2 ?
Johanna : Et oui, jalouses que nos ex retrouvent l’amour, on est belles franchement.
Helene : Mais oh faite, comment tu sais pour Christian ?
Johanna : José est passé me voir pour me dire qu’il s’était remis à boire alors j’ai voulu lui parler et je l’ai invité à manger mais il m’a dit qu’il ne pouvait pas parce qu’il était avec d’autres filles, et c’est là que j’ai ressenti de la jalousie.
Helene : Mais John, tu es sure de l’aimer ?
Johanna : Non, mais c’est la seule solution que j’avais pour faire comprendre à Christian que tout était fini.
Helene : Je ne te comprends pas ma grande, tu l’aime, il t’aime, alors pourquoi tu le laisses t’échapper ?
Johanna : Regarde Helene, depuis que je ne suis plus avec Christian, tout va bien, pas de catastrophes, pas d’imprévue tout va bien.
Helene : Sauf lui.
Johanna : Tu ne crois pas au destin toi ?
Helene : Si bien sûr que si mais même si il y encore quelques temps j’aurais tout fait pour que tu ne retournes pas avec lui. Mais aujourd’hui, je vous regarde tous les 2 et je vous vois malheureux chacun de votre côté. Alors je pense que votre destin est croisé.
Johanna : Mais dès que nous nous retrouvons, il se passe toujours quelque chose.
Helene : Mais tu ne te dis pas que justement le destin vous met à l’épreuve, pour voir la force de votre amour ?
Johanna : Oui peut être.

Une semaine plus tard chez Johanna :

John : Mon amour, tu as l’air ailleurs ce soir, tout va bien ?
Johanna : Oui, mais il faut qu’on parle John.
John : Oh là je n’aime pas ça.
Johanna : Je pense qu’il faut mieux qu’on se sépare, je suis très bien avec toi mais…
John (lui coupant la parole) : Mais tu n’es pas amoureuse.
Johanna : Désolée, je pensais vraiment t’aimer mais j’ai juste beaucoup de tendresse pour toi.
John : ne t’excuse pas, je sais que tu as essayé. Au revoir Johanna.
Johanna : Bye John et encore pardon.

Ca faisait déjà 2 semaines que Johanna avait quitté John, mais elle n’arrivait pas à parler avec Christian, il était toujours occupé ou saoul.
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 14:24 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

J'ai eu peur pour la petite puce mais elle est rétablie tant mieux.

Johanna m'agace. Elle sait vraiment pas ce qu'elle veut.
_________________


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 16:16 (2015)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses Répondre en citant

Et voila les derniers chapitres
Un grand merci à vous toutes pour m'avoir lu et aussi pour vos commentaires encourageants.
Merci

Chapitre 43 :

Un matin très tôt, Johanna arriva à la maison.
Helene, Peter et Bénédicte était dans la cuisine et discutaient en prenant leur petit déjeuner.

Peter : Il fait vraiment n’importe quoi en ce moment. Je l’ai entendu rentrer à 4h00 ce matin, il était complètement saoul.
Helene : je sais je l’ai entendu aussi, on devrait peut être lui proposer une cure non ?
Bénédicte : Oui mais à mon avis, ça ne servirait à rien, il se met toujours dans cet état quand il n’est plus avec … Ah salut Joh, tu es matinale.
Johanna : Oui, je me suis dit que c’était le seul moment où je pouvais parler à Christian sans qu’il soit ivre.
Peter : Ma pauvre, je pense qu’il va falloir attendre, il est rentré à 4h00 ce matin.
Johanna : Non mais ça ne va pas, il fait n’importe quoi.
Helene : Justement, on était en train d’en parler et je me demande si on ne devrait pas lui proposer de faire une cure de désintoxication.
Bénédicte : Et quand tu es arrivée, j’allais dire que la seule cure qui serait efficace avec lui, c’est toi. On comprend très bien que vis-à-vis de John ça ne se fait pas mais il faudrait que tu essayes de lui parler.
Johanna : Je sais bien, ça fait 2 semaines que j’essaye mais il me fuit.
Helene : Il ne veut peut être pas te déranger, il sait que tu es avec John maintenant.
Johanna : Non justement, j’ai quitté John, je me suis aperçue que personne ne pourrait remplacer Christian dans mon cœur. Bon je monte le voir.

Dans la chambre de Christian :

Johanna ouvrit la porte, elle trouva Christian allongé au milieu de 2 jeunes femmes. Elle entra et ouvrit les volets ce qui les fit tous râler.

Johanna : Bonjour mesdemoiselles, on s’habille très vite et on sort d’ici avant que je m’énerve.
Christian : Mais Johanna ça ne va pas de parler comme ça, je fais ce que je veux et elles sont mes invitées (en passant ses bras autour de leurs épaules).
Johanna : Oui je vois, mais j’ai besoin de te parler et elles ont certainement des choses à faire ailleurs.
Les 2 femmes : Oui c’est ça, des choses à faire.
Christian : Mais les filles, attendez ne partez pas comme ça.

Les filles étaient parties, Johanna avait ramené de l’aspirine et un verre d’eau à Christian et elle s’installa sur le lit à côté de lui.

Chapitre 43 :

Johanna : Christian, il faut qu’on parle.
Christian : Tu as fait quoi de ton John de si bonne heure ?
Johanna : Arrêtes s’il te plait, ça fait 2 semaines que je te laisse des messages sur ton répondeur, tu ne m’as pas rappelé. Et plus grave, tu n’es pas venu chercher les enfants samedi.
Christian : Je n’ai pas écouté tes messages, et pour les enfants, José devait te prévenir.
Johanna : Et il l’a fait, mais ça n’est pas correcte pour eux, ils étaient impatient de passer ce week-end avec toi.
Christian : Pourquoi, John ne s’occupe pas bien d’eux, c’est lui leur nouveau père, ils n’ont plus besoin de moi maintenant.
Johanna (attrapa le reste du verre d’eau et lui lança au visage) : STOP NOW.
Christian (en colère) : NON MAIS TU NE VAS PAS BIEN, POURQUOI TU AS FAIS CA ?
Johanna : Christian, comment peux-tu dire de pareils idioties, TU es leur père et c’est de toi qu’ils ont besoin. En plus, j’ai quitté John il y a 2 semaines.
Christian (se redressant) : Ah bon, et tu l’as quitté pourquoi ?
Johanna : Ah ça y est, la conversation t’intéresse ?
Christian : Mais j’allais te rappeler.
Johanna : Bien sûr. Mais pour répondre à ta question, je l’ai quitté parce que je me suis aperçue que personne ne pourrait te remplacer dans mon cœur et que je n’avais envie que de tes bras.
Christian : Et c’est toujours le cas ?
Johanna : Tu crois que j’aurais pu garder mon calme quand j’ai vu tes 2 greluches si ça n’était pas le cas ?
Christian : Ca veut dire que… que tu… que tu veux encore de moi ?
Johanna : je crois bien, que veux-tu, quand on a gouté au cricri d’amour, on ne peut plus s’en passer.

Ils rigolèrent et s’embrassèrent langoureusement.

Johanna : Christian, il faut que tu arrêtes tes bêtises, l’alcool va te détruire.
Christian : Mais c’était le but, quand tu n’es pas auprès de moi, je n’ai plus de raison de vivre. J’ai juste envie de me foutre en l’air.
Johanna : je ne veux plus jamais t’entendre dire ça c’est bien clair. Tu oublies Zoane et Théo, ils ne représentent donc rien à tes yeux ?
Christian : Bien sûr que si, ça a toujours été mon rêve de fonder une famille avec toi, mais sans toi quel intérêt ?
Johanna : L’intérêt Christian, c’est que tu es responsable d’eux maintenant, tu es rentré dans leur vie et ils ont besoin de toi.
Christian : Oui et moi aussi j’ai besoin d’eux, crois-moi, je les aime.
Johanna : Je te crois mais il faut que tu te reprennes, pour eux surtout.
Christian : Et pour nous aussi, si tu me redonnes une chance, je te promets que ça sera la dernière. Je suis trop malheureux quand tu n’es pas là avec moi.
Johanna : je te propose un marché ok.
Christian (inquiet) : Vas y je t’écoute.
Johanna : Bon, il faut que tu te fasses aider, tu es d’accord sur ce point au moins ?
Christian : Hum si on veut, si tu veux parler d’une cure, je ne sais pas parce que ça veut dire qu’on va encore être séparés.
Johanna : Oui je veux bien parler d’une cure, tu en as besoin et nous aussi. Alors je te propose de te faire soigner, et pendant ce temps, je prends toutes tes affaires et je les installe dans l’appart, comme ça quand tu sortiras, on pourra repartir tous les 4 comme une vraie famille.
Christian : Te connaissant, c’est non négociable.
Johanna (rigolant) : Ça fait plaisir de voir que tu me connais aussi bien.
Christian : Bon ok, pour les enfants, pour toi et surtout pour nous, je vais la faire cette cure. Mais j’ai quand même droit à un avant-gout de ce qui m’attend après la cure quand même ?
Johanna : Faut voir, faut voir.

Tous les 2 commencèrent à s’embrasser et à ses caresser. Mais ils furent vite interrompit par des coups donné à la porte.

Helene : Eh oh vous 2, tout va bien ?
Johanna et Christian (en rigolant) : On ne peut mieux si tu vois ce qu’on veut dire.
Helene : Ah mince, désolée, excusez-moi.
Johanna (en se remettant son maillot) : C’est rien, entre Helene.
Helene : Non mais je ne veux pas vous déranger.
Johanna : mais entre je te dis, Christian a une très bonne nouvelle pour toi.

Helene entra et retrouva Johanna assise sur le bord du lit les cheveux décoiffés et Christian toujours allongé enroulé dans le drap.

Helene : Non mais je crois que je vais vous laisser et on se retrouve en bas ça sera mieux.
Christian : mais non, mon bébé d’amour t’as dit que j’avais une bonne nouvelle alors écoute la avant de repartir.
Helene : Bon ok mais ça me gêne d’interrompre vos retrouvailles.
Johanna : C’est bon, on t’a dit d’entrer, c’est que ça ne nous dérange pas, et puis on a toute la vie pour fêter nos retrouvailles.
Christian (avec un grand sourire pour Johanna) : Oui toute la vie
Helene : Bon alors cette grande nouvelle ?
Christian : je vais aller faire une cure de désintoxication, Johanna m’a convaincu.
Helene : Ah mon cricri, ça me fais vraiment plaisir, j’étais vraiment très inquiète pour toi.
Christian : Et Johanna va m’attendre.
Helene : parce que tu es doutais ?
Christian : Un peu mais je suis rassuré maintenant
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:57 (2018)    Sujet du message: Retrouvailles douloureuses

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Paulinebris
Page 6 sur 7 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com