rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
The point of no return (saison 1)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions Terminées Kimmy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 23:42 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Comprendre

(La Marina)

Malgré toute ses bonnes résolutions, malgré tout ce que son cerveau pouvait lui ordonner, Bénédicte n’avait pas pu détacher ses lèvres de celles de José, pas plus qu’elle n’avait pu le repousser. Alors qu’il avait déposé ce léger baiser sur ses lèvres, son seul réflexe avait été de se serrer tout contre lui. Elle n’avait pas la force, non vraiment pas, d’aller contre ses sentiments pour le moment…Elle n’arrivait pas à réfléchir, ni à se raisonner. Son cœur avait pris le contrôle de son cerveau…A quoi bon se mentir? Elle prolongea leur baiser qui petit à petit devint plus sensuel et rempli de désir. José lui-même aurait voulu se raisonner, penser à Johanna, se sentir coupable, avoir peur de ce que Christian pourrait dire ou faire, mais ce n’était pas le cas. Ses seules pensées étaient tournées vers Bénédicte…vers Bénédicte, mais aussi, vers Hélène. Elle était sa meilleure amie, il perdait sa meilleure amie un peu plus à chaque seconde qui passait, il ne pouvait pas en plus perdre la femme de sa vie. Après tout, s’il était revenu à Love Island, c’était pour elle, et son couple avec Johanna n’avait été que le fait du hasard et d’une même douleur qui les avait unis quand ils avaient déjà cru avoir perdu Hélène en mer…

Par respect pour Johanna, par culpabilité aussi, Bénédicte tenta de se raisonner et se détacha finalement de lui. Mais elle ne pu décrocher son regard du sien, s’y perdant. Étrangement il avait dans les yeux un mélange de grande tristesse et de bonheur à la fois. Il posa sa main contre la joue de la jeune femme et la caressa doucement. Elle glissa sa main sur sa nuque et remonta sa main dans ses cheveux…

Bénédicte:-C’est…c’est mal ce qu’on fait José on…
José la coupant:-Pas quand on s’aime comme je t’aime…

Il se pencha en avant pour l’embrasser, la voyant troublée. Elle lui rendit son baiser. Il lui attrapa la main et l’entraîna jusqu’à l’un de leurs bateaux. Elle le suivit le cœur battant. Elle avait besoin de ces petits moments où dans ses bras elle oubliait tout. Une fois à l’intérieur, il l’attira tout contre lui glissa sa main sous ses vêtements et l’embrassa avec passion, sentant son corps frissonner sous ses doigts. Ne réfléchissant plus, elle lui retira son tee-shirt et lui déboutonna son short, se laissant glisser avec délice, sur la banquette, avec lui...


(Hôpital)

Johanna avait dégagé son épaule aussi délicatement que possible, tentant de ne pas réveiller Laly, mais dès le premier mouvement, son amie avait entrouvert les yeux, les tournant vers elle plein d’espoir…

Laly:-Hélène?
Johanna secouant la tête:-Non, c’est Johanna ma puce…
Laly revenant à la réalité, se redressa laissant sa tête repartir en arrière contre le mur et soupira laissant couler quelques larmes…
Laly:-Évidement….
Johanna lui posant un baiser sur le front:-Je reviens, ça va aller?

Laly secoua la tête sans répondre et Johanna suivi Christian qui l’attendait déjà dans le couloir…

Johanna:-Elle va vraiment mal elle aussi…
Christian:-On va tous mal…
Johanna:-C’est elle la plus fragile…(soupirant) on va où? J’aimerais mieux pas trop loin, Nicolas va bientôt revenir…
Christian:-T’inquiète pas, juste dans le parc…
Johanna:-D’accord…

Elle le suivit vers le même banc où elle s’était assise quelques heures plus tôt avec Roger et ils s’y assirent.

Christian hésitant:-Il faut…Il faut que je te dise quelque chose Johanna…

Elle hocha la tête sans répondre attendant qu’il continue…

Christian:-Je dois te faire un aveu…
Johanna surprise:-Ah bon?
Christian hochant la tête:-Si je suis venu sur cette île, ce n’est pas pour faire des photos…(Johanna fronça les sourcils interrogative) si je suis revenu, c’est…pour toi, pour te voir parce que…parce que je t’aime toujours, et je t’ai toujours aimé Johanna…
Johanna:-Oh Christian (souriant) mais (hésitante) je ne suis plus libre tu sais et…José est ton ami…
Christian dédaigneux:-Ouais, José!
Johanna:-Qu’est-ce qu’il y a Christian?
Christian:-Rien,…t’en fais pas…Tu sais Johanna…cette histoire m’a fait prendre conscience qu’il ne faut pas perdre son temps et dire aux gens ce qu’on ressent… je ne veux plus mentir, je t’aime Johanna, je t’aime depuis toujours…
Johanna troublée:-Mais Christian, je…C’est trop tard…
Christian:-Peut-être que c’est trop tard mais moi je t’aimerai toute ma vie…

Il se pencha vers elle, elle s’approcha à son tour et ils échangèrent un court baiser avant qu’elle se ressaisisse…

Johanna:-On ne peut pas…je ne peux pas…il y a quelques mois encore je…Excuse-moi….
Christian:-Ne t’inquiètes pas, je comprends, je t’ai attendu tellement longtemps, je crois que je pourrais t’attendre toute ma vie…
Johanna:-S’il n’y avait pas eu José, peut-être que…

Christian sentit son cœur s’emballer à ces mots et ne put réprimer un petit sourire avant de murmurer « j’attendrai ». Finalement que José et Bénédicte se soient retrouvés c’était peut-être sa chance…leur chance. Peut-être avaient-ils tous dès le début trouvé leur grand amour sans avoir su le préserver et avaient-ils aujourd’hui une nouvelle chance…Mais il savait que si Hélène venait à les quitter, tout cet espoir de bonheur leur semblerait bien illusoire…Johanna s’était déjà relevée pour remonter, lui lançant un regard. Il l’imita et la suivit…


(Un avion entre Paris et Love Island…)

Manuela et Christophe étaient assis cote à cote, la main dans la main. La jeune femme laissait tristement reposer sa tête sur l’épaule de son mari, caressant distraitement les cheveux de son fils endormis sur les genoux de Christophe. Ce dernier se tourna vers elle et lui embrassa la tête.

Christophe:-On y sera dans moins de cinq heures…
Manuela:-Je sais (soupirant…) j’ai peur…
Christophe lui serrant un peu plus la main:-Tu vas tenir le coup?
Manuela portant la main à son ventre:-J’espère…c’est si…injuste…c’est nul, c’est trop nul…
Christophe lui embrassa la main qu’il tenait fermement, la sentant trembler:-Je sais que c’est nul…mais tu ne dois pas culpabiliser…
Manuela évitant de le regarder:-On avait toujours dit qu’on irait les voir, alors pourquoi on ne l’a pas fait? Pourquoi on a toujours repoussé?
Christophe haussa les épaules tristement:-Parce que…c’est la vie, c’est comme ça…On ne pas revenir sur le passé tu sais bien, mais aujourd’hui on peut être là pour eux…
Manuela:-J’aurais dû être là pour elle…
Christophe:-Je ne crois pas que ça aurait changé grand chose, elle n’était pas toute seule, tu sais bien…
Manuela en larmes, craquant:-Je comprends pas…
Christophe:-Y’a rien à comprendre, y’a jamais rien à comprendre quand c’est comme ça…
Manuela:-Comment elle a pu souffrir autant sans qu’ils ne voient rien, …sans personne pour la sauver….?
Christophe réfléchit une seconde se refusant à accabler ses amis, et répondit avec logique:-C’est Hélène…
Manuela hocha tristement la tête admettant:-C’est Hélène…
Christophe:-Mais maintenant on sait…on pourra l’aider…
Manuela se tourna enfin vers lui:-Christophe?
Christophe:-Oui?
Manuela:-Christophe je…je ne veux pas rentrer à Paris tant…tant qu’elle n’ira pas mieux…tu comprends?
Christophe hocha la tête:-Évidement, c’est normal, moi non plus, (l’embrassant sur la joue) ne t’en fais pas, on restera le temps qu’il faudra…
Manuela soupirant:-Je t’aime…
Christophe l’embrassant et posant la main sur son ventre:-Moi aussi je t’aime, et je veux que tu fasses attention à toi…


(Hôpital)

Nicolas était revenu le regard bas de la chambre d’Hélène. Las, il s’était appuyé contre l’encadrement de la porte, les yeux fixés au sol, avant de parcourir la salle d’un regard…Bénédicte et José n’étaient plus là, pas plus que Christian et Johanna…Son regard se posa sur Jeanne…Elle semblait totalement épuisée. Il sentit son cœur se serrer. Comment pourrait-il lui parler sans lui faire du mal? Comment lui avouer son mal être, ses doutes, lui dire qu’il ne savait plus…Olivier le sortit de ses réflexions…

Olivier:-Alors?

Nicolas haussa les épaules.

Nathalie:-On peut la voir?
Nicolas secoua la tête:-Ils lui font ses soins…Elle a…Elle a beaucoup de soins à faire…
Stéphane désignant Jeanne d’un signe de tête:-On devrait peut-être rentrer…
Nicolas regarda, le cœur gros, en direction de la chambre d’Hélène mais concéda:-D’accord….

Johanna et Christian arrivèrent et virent les autres se lever….

Christian:-Alors?

Même geste d’épaule de Nicolas. Johanna se mordit la lèvre…

Olivier:-On rentre…
Johanna prenant Laly contre elle:-Alors tout le monde chez nous…

Ils descendirent prendre les voitures, Nicolas tenant la main de Jeanne dans la sienne…Arrivé devant le 4*4, il s’arrêta…

Nicolas:-On va d’abord aller à la cabane, je crois que…qu’il faut qu’on parle….

Elle hocha la tête une main posée sur son ventre, devinant bien de quoi il s’agissait. Ils roulèrent sans un mot jusqu’à leur petit chez eux et s’installèrent cote à cote face à l’océan. Il baissa la tête et commença…

Nicolas:-Je…j’ai besoin qu’on fasse une pause Jeanne…je…je suis perdu (Jeanne le regardait sans rien dire) je ne sais plus où j’en suis, j’ai besoin de temps, c’est tellement…

Jeanne le fixa et lui posa les doigts sur les lèvres…

Jeanne:-Chut…ne dis plus rien…Je…(ravalant ses larmes) je comprends, prends tout ton temps…je t’attendrai, j’attendrai que tu saches…
Nicolas lui posant un tendre baiser sur la joue:-Merci, t’es extraordinaire…Tu dois te reposer tu sais…
Jeanne:-Oui, je sais, mais c’est pas facile, j’ai tellement peur pour elle…
Nicolas hocha la tête:-Non, pas facile du tout (tendant la main à Jeanne) viens, on va rejoindre les autres…


Maison des filles:

Tout le monde était à présent chez les filles, réunis dans le salon. Les enfants jouaient ensemble dans un coin de la pièce, inconscients des événements. Jeanne était partie s’allonger un peu…

Olivier:-J’arrive toujours pas a comprendre pourquoi…
Nathalie jetant un regard furtif à Nicolas:-Par amour on peut faire beaucoup de bêtises…

Bénédicte hocha la tête.

Christian refusant d‘accepter:-Pas comme ça…elle ne peut pas…
Johanna:-Et pourtant…
Nathalie:-C’est parfois tellement douloureux d’aimer…
Bénédicte hocha la tête:-C’est vrai oui…, parfois ça peut faire si mal qu’on ne voit pas d’autre issue (évitant les regards de José et Nicolas) c’est très facile de craquer…Aimer ça peut faire aussi très mal…
Nicolas:-Et moi j’ai été très con…même comme ami j’ai été minable avec elle…
Johanna:-C’est faux et tu le sais…Les seules fois où elle était bien, c’était avec toi…
Nicolas:-Justement! Vous savez je vous promets de me battre pour qu’elle s’en sorte maintenant, je ferai tout pour qu’elle reste avec nous!
Laly:-C’est-ce qu’on doit tous faire…
Bénédicte murmurant :-Si tu l’aimes tu peux la sauver…Y’a que toi qui puisse le faire…Quand j’ai…enfin…
Johanna:-Quand tu as?
Bénédicte soupira:-Quand José est tombé amoureux de Jeanne et qu’il est parti…moi aussi j’ai fait des bêtises…(les autres se rappellent) et si…enfin si c’était pas José…si ça avait pas été lui…si je ne l’avais pas entendu, senti…Je crois pas que je me serais battue (elle échangea un court mais tendre regard avec lui)
Johanna:-Je…ne savais pas…
Bénédicte haussa les épaules:-C’est loin maintenant (baissant la tête) mais moi je la comprends…je la comprends notre Hélène…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Mai - 23:42 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 876
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 08:23 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Nicolas se decide et parle a Jeanne. Il fait bien, il a besoin de rester seul pour savoir quels sont vraiment ses sentiments envers les deux femmes. J'aime beaucoup Jeanne dans cette fiction. Elle est malheureuse car elle comprend que Nicolas ne l'aime plus, mais en meme temps, elle s'inquiete pour Helene qu'elle apprecie sincerement. J'ai toujours aime cette relation entre ses deux femmes qui aiment le meme homme mais qui savent apprecier l'un l'autre et meme devenir amies. C'est rare, dans la plupart de cas, quand je vois quelque chose comme ca, dans un film ou dans une serie de television, je n'aime pas, je trouve que c'est trop facile, irrealiste, peu credible, mais dans le cas d'Helene et Jeanne, je peux le croire et j'aime aussi leur amitie. 


Christian avoue enfin a Johanna ses vrais sentiments. Johanna est perdue en ce moment a cause de l'etat d'Helene, mais on peut dire qu'elle n'est plus si sure que ca de ses sentiments pour Jose. C'est dommage qu'elle ne finit pas sa phrase "il y a quelques mois encore, j'ai ..." Elle allait lui dire qu'elle l'attendait pendant des annees? 


En meme temps, Jose et Benedicte s'aiment vraiment et le plus tot que Jose soit sincere avec Johanna, le mieux pour les deux. La fin est tres touchante, quand Benedicte se rappelle de sa tentative de suicide et que c'etait le fait qu'elle avait senti Jose pres d'elle et elle s'est reveillee. Peut-etre, c'etait pas tres delicat de dire ca devant Johanna, mais c'est un moment particulier pour la bande maintenant. Je crois que peut-etre Johanna commence a comprendre au fond d'elle que tout n'est pas fini entre Benedicte et Jose et entre elle-meme et Christian, non plus. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 12:49 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci pour ce long commentaire Okay

Tous réunis

Les paroles de Bénédicte avaient jeté un froid sur ses amis et personne n’osait briser le silence. José aurait aimé la prendre dans ses bras et lui dire que plus jamais il ne la ferait souffrir mais il ne pouvait décemment pas. Malgré ses tentatives pour rester discret, Johanna surprit le regard plein de tendresse qu’il lança à Bénédicte. Elle avait tellement mal pour Hélène qu’elle pensait que désormais plus rien ne pourrait l’atteindre. Elle détourna alors le regard et croisa celui de Christian et elle repensa à ce qu’il lui avait avoué tout à l’heure. Pour être honnête, elle devait bien s’avouer qu’elle avait été touchée par ses paroles, combien de fois au long de ces années n’avait-elle pas rêvé de les entendre ? Mais aujourd’hui, tout ça n’avait plus aucun sens.

Ils sursautèrent tous en entendant la sonnerie du portable de Bénédicte. Elle lut le message qui s’affichait sur son écran.

« C’est Jimmy, il est arrivé ! J’vais aller le chercher à l’aéroport ! »

Elle n’était manifestement pas enchantée à l’idée de le revoir et se demandait déjà ce qu’elle allait pouvoir lui dire.

Steph : Tu veux que je t’accompagne Béné ?
José : J’peux venir avec toi si tu veux ?
Béné (ignorant délibérément José) : Merci Steph…j’veux bien !

Ils sortirent de la maison après avoir fait promettre aux autres de les appeler s’ils avaient des nouvelles d’Hélène.

José : J’vais faire un tour, j’en ai marre de rester ici à rien faire…
Chris (pour éviter que le silence ne se réinstalle) : J’ai eu des nouvelles de ma cousine tout à l’heure. Ils allaient embarquer dans l’avion donc ils seront là dans la soirée…
Joh : Ca fera du bien de les voir tous les deux
Laly : Et Sébastien ? Il arrive quand ?
Chris : Il prend l’avion suivant donc il arrivera dans la nuit…
Laly : On sera presque tous là...comme avant...
Nico : Ouais...presque...(soupirant) j'en peux plus d'attendre ici, je retourner à l'hôpital. Je vais essayer d'avoir des nouvelles...
Chris : Attends, je viens avec toi Nico


(Aéroport Charles de Gaulle, Paris)

Sébastien venait d'enregistrer ses bagages et buvait un café en attendant l'heure de l'embarquement. Il consultait sans cesse sa montre et soupirait contre les minutes qui n'avançaient pas. Même s'il n'avait plus vu ses amis depuis des années, il n'avait pas hésité un instant à tout abandonner pour partir les rejoindre. Il espérait avoir de bonnes nouvelles à son arrivée même s'il savait qu'il ne devait guère se faire d'illusions. Il regrettait amèrement de ne pas les avoir recontactés plus tôt. Il aurait du écouter Christian quand il lui avait proposé de l’accompagner sur l’île il y a quelques mois. Il avait eu peur de leur réaction et surtout celle de Laly au point qu’il s’était dégonflé à la dernière minute.
Au bout d’un moment qui lui sembla une éternité, son vol fut annoncé dans les haut-parleurs et il se dirigea vers la porte d’embarquement.


(Sur la route vers l’hôpital)

Nicolas et Christian roulaient en silence depuis leur départ.
Nico (un peu ironique) : T’avais pas besoin de m’accompagner, j’vais pas faire de conneries tu sais !
Chris (bredouillant) : Ca…ça n’a rien à voir…j’avais juste envie de venir avec toi !
Nico : Excuses-moi…ça m’fait plaisir que tu m’accompagnes ! Euh…j’ai parlé à Jeanne tout à l’heure…
Chris : Et ?
Nico : Elle a été fantastique, elle a tout compris ! J’m’en veux tellement de lui faire du mal, elle ne mérite vraiment pas ça !
Chris : Tu sais Nico, ce serait encore plus moche de la laisser croire que…
Nico : De toute façon, tant qu’Hélène est…est comme ça, j’peux pas envisager l’avenir…c’est impossible !
Chris (acquiesçant) : Pendant toutes ces années où j’étais loin de vous, il y a une seule chose qui m’a permis de tenir le coup : j’ai toujours gardé l’espoir que je vous reverrais un jour toi, Hélène, Johanna et les autres. Alors si Hélène se réveille…quand Hélène se réveillera, j’lui dirai à quel point elle compte pour moi et combien on l’aime.
Nico (ému) : T’as vraiment changé toi !

Ils se garèrent sur le parking de l’hôpital.


(Aéroport de Love Island)

Bénédicte et Stéphane retrouvèrent Jimmy dans la zone d’arrivée de l’aéroport. Les deux hommes s’étreignirent émus tandis que la jeune femme restait en retrait.

Jimmy : Ca va ma chérie ?
Béné : Super…la vie est belle !
Jim : C’est pas ce que je voulais dire…je…
Béné : Excuse-moi Jimmy, c’est moi qui suis sur les nerfs en ce moment !
Jim : Je comprends
Béné : T’as fait bon voyage ?
Jim : J’avais hâte d’arriver…comment va-t-elle ?
Steph (en soupirant) : Pas très bien !

Ils demeurèrent silencieux un moment tandis qu’ils se dirigeaient vers la voiture.

Steph : J’vous dépose chez vous ? Tu dois avoir envie de te rafraîchir un peu ?
Béné : Vite alors parce que j’ai pas envie de rester loin d’eux longtemps
Jim : T’en fais pas, j’prends juste une douche


(Salon, maison des filles)

Ils étaient presque tous partis, laissant Nathalie et Olivier seuls avec Johanna et Laly. Que pouvaient-ils se dire après autant d’années ? Tout semblait tellement dérisoire. Tristement, ils prenaient conscience que sans cette tragédie, ils n’auraient probablement pas repris contact avec leurs amis. Et pourtant, ils les aimaient tous tellement.

Nathalie sourit à Laly qui s’était assise sur le tapis près de son petit garçon et le regardait jouer avec Sammy. Elle avait beaucoup de peine pour elle et Johanna car elle savait à quel point elles étaient proches toutes les deux d’Hélène, presque comme des sœurs. Elles les avaient d’ailleurs souvent enviés par le passé. Si Hélène ne survivait pas, les filles auraient certainement besoin de son soutien pour s’en sortir.

Quelques instants plus tard, José revint de sa ballade, toujours d’aussi mauvaise humeur. Il n’avait cessé de penser à Bénédicte qui venait certainement de retrouver Jimmy. Il ne pouvait s’empêcher d’être jaloux de son ami. Et si Bénédicte changeait d’avis en le revoyant ? Si elle éprouvait toujours des sentiments pour lui ? Il se laissa tomber d’une un fauteuil sans un regard pour personne.

José : Bénédicte, Stéphane et Jimmy ne sont pas encore arrivés ?
Oli : Ils doivent être repassés chez eux
Nath : Ils ont sûrement besoin de se retrouver un peu tous les deux

En entendant les paroles de Nathalie, José serra les dents mais par égard pour Johanna, il essaya de se contenir.


(Soins intensifs, hôpital de Love Island)

Nicolas redoutait de croiser Roger et de se heurter une nouvelle fois à lui mais il ne voulait par repartir sans avoir des nouvelles d’Hélène. Ils virent un médecin sortir de la chambre de la jeune femme et se précipitèrent vers lui.

Nico : Comment va-t-elle ?
Médecin (avec un regard navré) : J’ai bien peur que les nouvelles ne soient pas bonnes ! Elle s’était un peu stabilisée ces dernières heures mais son dernier bilan n’est vraiment pas bon. Elle s’enfonce de plus en plus…je suis désolé…

Ce dernier s’éloigna dans le couloir, laissant les deux hommes complètement désemparés…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 16:36 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Je viens de lire les 2 derniers chapitres et mon dieu que d'émotion, on ressent très bien les sentiments de chacun.


Le fait de réunir toute la bande autour de cette tragédie nous fait bien ressentir qu'Helene est un pilier important. 


C'est quand même dommage qu'il est fallut qu'elle en arrive la pour que Nicolas s'aperçoive qu'il l'aime. 


Merci pour ces 2 magnifiques chapitres que j'ai lu avec beaucoup de plaisir



_________________


Dernière édition par Paulinebris le Dim 3 Mai - 22:00 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 876
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 17:52 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Je suis d'accord avec Pauline, c'est un chapitre magnifique. Les sentiments de Nathalie et Olivier sont tres bien decrits, c'est exactement ca qu'on ressent quand on a pas vu nos amis pendant longtemps et on revient quand une tragedie arrive. Benedicte ne va pas bien, elle est perdue entre le drame avec Helene et sa culpabilite envers Jimmy. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 18:40 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci les filles Very Happy

En général, je n'écris pas facilement sur toute la bande. J'ai mes chouchous (comme nous toutes Rolling Eyes ) qui m'inspirent mais dans cette fiction, je trouvais important de réunir toute la bande et d'écrire leurs réactions face à ce drame.
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 11:06 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Retrouvailles

(maison de Jimmy et Bénédicte)

Stéphane avait déposé le couple devant chez eux et était reparti chez les filles au désespoir de Bénédicte qui n’avait pas du tout envie de se retrouver seule avec Jimmy…A peine étaient-t-ils rentrés dans la maison que déjà il voulait se montrer tendre avec elle, l’embrasser, lui caresser le visage. Elle aurait voulu le repousser, lui avouer qu’elle n’éprouvait plus rien pour lui, que quand elle sentait ses mains sur elle sa seule idée était de fuir, de se réfugier dans les bras de José mais elle le laissa faire, fermant les yeux pour ne pas le voir, et quand cela devint trop difficile trouva une excuse pour abréger ses baisers…

Bénédicte:-Attends, je…tu dois aller prendre ta douche, les autres nous attendent...
Jimmy:-Oui, bien sur, t’as raison…Comment sont les autres au fait je ne t’ai même pas demandé…
Bénédicte:-Comment veux-tu qu’ils soient…
Jimmy:-Mal évident, je suis idiot…
Bénédicte:-Plus que mal…et Nicolas c’est encore pire…
Jimmy:-J’imagine…le pauvre savoir qu’elle a fait ça pour lui…il doit se sentir coupable…
Bénédicte:-Oui, très, surtout que…je suis persuadé qu’il aime toujours Hélène,…mais on se sent tous coupable de toute façon…
Jimmy:-Oui, je sais… moi aussi…Je suis sûr qu’on aurait pu faire quelque chose pour elle…
Bénédicte les larmes lui montant aux yeux:-C’est trop tard de toute façon…
Jimmy:-Eh! Dis pas ça mon bébé, on va l’aider quand elle se réveillera (la serrant contre lui) ça ira tu verras…
Bénédicte essuyant ses yeux et prenant ses distances:-Peut-être…
Jimmy voyant qu’il ne doit pas insister:-Je vais me doucher…
Bénédicte:-Oui…

Tandis qu’il va à la salle de bain, Bénédicte s’effondre sur le canapé la tête entre les mains, respirant un grand coup pour tenter de se reprendre…Elle doit jouer la comédie à Jimmy, il le faut, jamais elle ne pourra le quitter maintenant…pas tant que…Et pourtant elle était sure maintenant, elle n’aimait plus Jimmy…Elle n’éprouvait plus rien pour lui que de l’amitié…Si seulement Hélène était là…


(Hôpital)

Nicolas se repassait les paroles du médecin dans la tête refusant de croire ces mots. C’était impossible, elle ne pouvait pas aller plus mal, elle n’avait pas le droit! Il prit appui sur le mur et malgré tous ses efforts pour se montrer fort, éclata en sanglots…Christian lui posa une main dans le dos ne sachant quoi lui dire…Jamais il n’aurait pensé que l’état d’Hélène se dégraderait aussi vite, jamais depuis le drame il n’avait voulu envisager consciemment le pire, et pourtant maintenant il n’avait plus le choix…Il entraîna Nicolas en le soutenant jusqu’aux fauteuils et l’aida à s’asseoir. Nicolas respira un grand coup décidé à se ressaisir, à ne pas accepter la nouvelle comme une réalité…Il redressa la tête et regarda Christian qui tentait sans succès de lui offrir un sourire réconfortant…

Nicolas:-Je vais essayer de la voir, si je lui parle (plein d’espoir), si j’lui dis que j’l'aime… peut-être que…
Christian posant sa main sur le bras de Nicolas:-Rêves pas Nico…
Nicolas:-Mais je l’aime tellement Christian, pourquoi j’suis aussi con…Pourquoi j’ai pas été foutu de lui dire à quel point elle compte pour moi?
Christian:-Je crois qu’elle le sait…Elle sait qu’elle est importante pour toi, c’est juste…
Nicolas:-Juste quoi?
Christian:-Elle ne voulait pas que tu aies à choisir entre Jeanne et elle, alors elle l’a fait pour toi jusqu’à ce que ça devienne trop douloureux pour elle, tu connais Hélène…
Nicolas:-Oui…oui…mieux que moi-même, c’est pour ça que je m’en veux encore plus…J’aurais dû prévoir ça…j’aurais du l’éviter…
Christian:-Johanna et Laly ont le même raisonnement que toi…Dis toi qu’Hélène à toujours su cacher quand elle allait mal, toujours…
Nicolas:-Elle n’avait jamais eu à me le cacher avant mes conneries…
Christian:-Arrête, tu te fais encore plus mal…
Nicolas:-Je crois pas que je puisse avoir plus mal tu vois…
Christian:-C’est vrai…je sais…Faut prévenir les autres…viens on rentre…
Nicolas:-Rentrer?
Christian:-On peut rien faire pour l’instant alors viens…s’il te plaît Nico…

Nicolas hocha la tête et suivit Christian à contre cœur, la gorge serrée en pensant à elle…


(Maison des filles)

Stéphane et Olivier étaient sortis marcher un peu n’y tenant plus à l’intérieur à tourner comme des lions en cage. José, lui, n’avait toujours pas prononcé un mot depuis tout à l’heure et ruminait ses pensées tristement ne pouvant s’empêcher de s’imaginer Bénédicte dans les bras de Jimmy…Il l’avait perdu si longtemps, il ne pouvait supporter de la perdre encore, il l’aimait tellement que ça lui faisait mal au ventre…Johanna voyait qu’il allait mal, mais elle n’avait pas la force de venir vers lui, pas la force de chercher à comprendre, elle essayait de se détourner l’esprit en s’occupant des enfants mais elle ne pouvait s’empêcher d’avoir Hélène en tête…L’image de son amie sur son lit d’hôpital la hantait…Elle aurait tant aimé pouvoir parler avec elle, rire…Profiter de chaque instant…Les enfants riaient entre eux…Hélène n’aurait peut-être jamais le bonheur d’être mère…Laly était partie dans la chambre depuis tout à l’heure avec l’excuse d’y chercher quelque chose et n’était toujours pas revenue…Johanna se doutait que son amie n’allait pas fort elle non plus…Elle jeta un regard à Nathalie qui s’occupait de son petit garçon…
Johanna:-Est-ce que…est-ce que tu pourrais aller voir Laly s’il te plaît?
Nathalie:-Bien sur, oui, y’a pas de problème…Mais à mon avis ce serait mieux que ce soit toi…c’est plutôt de toi dont elle a besoin, avec Hélène tu es sa meilleure amie…
Johanna:-Je sais…mais je sais pas si…
Nathalie:-A deux vous serez plus fortes, et je viens avec toi si tu as besoin…
Johanna:-Non, tu as raison, c’est à moi de parler avec Laly…

Elle se leva, laissant Nathalie, et José qui n’avait même pas réagit, avec les enfants, et alla frapper à la porte de Laly…

Johanna:-Laly c’est moi je peux entrer?
Laly:-C’est ouvert…

Johanna ouvrit la porte et vit Laly, assise au pied de son lit, le visage humide, en train de feuilleter un album photo…Johanna vint s’asseoir près d’elle et la prit dans ses bras…
Laly montrant les photos:-On était tellement heureux à l’époque, pourquoi ça n’a pas duré Johanna…
Johanna:-Je sais pas Laly, j’ai pas de réponse…C’est la vie…
Laly:-Ah ouais? C’est la vie? Eh ben elle est belle la vie tiens!
Johanna soupira et désigna une photo de l’album:-Elle est très belle celle-ci…
Laly:-Une de mes préférées,…c’est José qui l’a prise…Hélène venait de se réconcilier avec Nicolas et moi avec Sébastien et il venait de nous réveiller avec la marche nuptiale…(souriant) l’un des plus beaux jours de ma vie…pour Hélène aussi d’ailleurs…j’en suis sûre…Elle aime tellement Nicolas…Tellement…

Johanna prit la main de Laly dans la sienne et les deux filles restèrent à se regarder sans arriver à ajouter quoi que ce soit de plus, têtes basses. Les filles dressèrent la tête entendant du bruit à l‘extérieur... Une voiture venait de se garer devant la maison…


(Un appartement en ville)

Roger avait loué un petit appartement pour Justine et lui à proximité de l’hôpital et donc de sa fille. Il avait envoyé Justine s’allonger un peu et était accoudé à la table de la cuisine, devant un énième café, extenué, complètement vidé de ses forces et de ses émotions…Plus il y pensait et moins il comprenait comment ils pouvaient en être arrivé là…Comment sa petite fille si douce et pleine de vie qu’il serrait dans ses bras il n’y avait pas si longtemps, avec qui il allait chercher des petits pains au chocolat à la sortie de l’école, à qui il avait appris à monter à bicyclette, comment son petit bébé avait pu en arriver à cette extrémité? Jamais il n’aurait pensé Hélène capable d’un tel geste…Pas un seul instant…Quel père pourrait penser son enfant capable de mettre fin à ses jours? Il ne pouvait envisager le décès de sa fille…Un enfant ne devait pas partir avant ses parents, il n’y avait pas pire absurdité, pas pire injustice que ça…Alors qu’il portait sa tasse à ses lèvres, le téléphone sonna…Il sursauta sur les nerfs et renversa une partie de la boisson chaude sur la table…Il décrocha le téléphone sans même prendre le temps de s’essuyer et répondit…C’était l’hôpital, le médecin d’Hélène…

Roger:-Allô?[…](voix tremblante)oui docteur…[…]je,.. oui je vais venir[…]est-ce que?[…]oui, d’accord je…j‘arrive avec ma fille[…]merci docteur…

Roger raccrocha le téléphone une boule dans la gorge et alla réveiller Justine…

Roger:-Ma puce, réveille-toi s’il te plaît, il…on doit aller à l’hôpital…
Justine un éclair de panique dans le regard:-Hélène? Elle…
Roger secoua la tête:-Non, elle n’est pas…(il ne put prononcer le mot) mais elle est…elle est plus mal, le docteur veut nous voir…
Justine s’effondrant dans les bras de son père:-Oh papa, c’est pas possible, c’est pas possible, elle peut pas nous faire ça, c’est pas possible…
Roger serrant plus fort sa fille pleurant lui aussi:-Chut ma Juju, chut…



(Maison des filles)

Bénédicte et Jimmy venaient de rejoindre leur amis à la maison…Encore une fois la joie était loin d’être au rendez-vous de ces retrouvailles…Il serra sur son cœur ses amis sans rien pouvoir dire car tous les mots auraient été vains. En voyant Jimmy entrer main dans la main avec Bénédicte, José éprouva d’abord de la colère et de la jalousie, mais quand son ami le serra contre lui, il eut l’impression de retrouver un frère, peu à peu la tribu se reformait autour de l’un des siens, unie pour affronter les épreuves…Léa se précipita dans les bras de son papa, heureuse de le revoir et Jimmy la serra au plus fort contre son cœur…Sa fille était encore la présence la plus réconfortante qu’il pouvait trouver dans un tel moment…

Jimmy:-Mon bébé tu m’as manqué…
Bénédicte:-Tu lui as aussi manqué…
Jimmy:-C’est bien que vous m’ayez appelé…(s’apercevant de son absence)Où est Nico?
Olivier qui venait de rentrer:-A l’hôpital…Il…il est partit la voir avec Christian…
Jimmy:-Oh…Oui, c’est normal…Et Jeanne?
José:-Elle dort dans…
Jeanne arrivant:-Non je suis réveillée…J’ai cru que c’était Nicolas…Bonjour Jimmy…
Jimmy:-Bonjour ma belle…(Jimmy serre Jeanne dans ses bras, elle semble tellement désemparée elle aussi…) comment va le bébé?
Jeanne sans conviction:-Ça va…ça va bien…
Jimmy:-Et vous avez prévenu les autres?

Qu’est qu’il croit? pensa José…Qu’on l’a attendu pour prendre des décisions, pour savoir ce qu’on avait à faire? Il ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine colère envers Jimmy malgré tout…Le voir toucher Bénédicte, lui prendre la main…Il regarda la jeune femme mais elle détourna les yeux…

Laly:-Manuela et Christophe arrivent toute à l’heure…
Johanna:-Oui et hum…Sébastien arrivera cette nuit…
Jimmy:-Ah…Et Cynthia?
Stéphane:-Cynthia? (il regarda ses amis) je crois qu’on a complètement oublié de la prévenir…
Johanna:-Oui…il faut le faire maintenant…elle doit savoir…
Jimmy:-Je vais m’en occuper…

Alors que Jimmy prenait le téléphone pour appeler Cynthia, le bruit d’une voiture se garant devant la maison se fit entendre….

Johanna:-Re voilà Nicolas et Christian…
Jimmy reposant le téléphone:-J’appellerai après…

Nicolas et Christian entrèrent dans la maison la tête basse…

(Un avion entre Paris et Love Island)

Sébastien regardait par le hublot de l’avion, un magazine pas même ouvert sur les genoux et un jus de fruit à peine entamé devant lui…Ses yeux fixaient l’horizon essayant d’y trouver les réponses à toutes ses questions qui se bousculaient dans sa tête…Il allait revoir ses amis, mais ce serait bien loin des retrouvailles tant espérées, tant de fois rêvées…Il se demanda comment il allait trouver Laly, rien qu’à y penser il avait envie de pleurer…Elle avait toujours été si sensible…Et Nicolas…Il avait du mal à envisager que ses deux amis aient pu se séparer, mais à vrai dire il était mal placé pour croire que les histoires d’amours même les plus belles pouvaient durer éternellement…Il soupira, comment les choses avaient-elles pu autant changer en 3 ans? Il enfila les écouteurs de son lecteur de musique dans ses oreilles et mit son mp3 en route…La voix d’Hélène raisonna alors à ses oreilles dans une de leurs vieilles chansons du temps de leurs rêves de gloire…Avant de prendre cet avion, il avait ressentit le besoin de les emporter avec lui et les avaient numérisées…Un peu de son amie pour la garder en vie auprès de lui…Quand elle entonna « Imagine », il sentit une boule dans sa gorge et serra les poings…


(Maison des filles)

Nicolas et Christian étaient debout face à leurs amis, l’air grave…Ils ne savaient comment leur dire, comment leurs annoncer que l’état d’Hélène était de moins en moins bon, que le médecin était de plus en plus pessimiste…Que…Nicolas regarda Christian cherchant le courage de le faire…C’était à lui de le leur annoncer, il le devait…Jimmy avait serré ses deux copains contre lui et leur avait dit quelques mots de réconfort…Nicolas avait simplement hoché la tête pour le remercier…

Laly n’y tenant plus:-Alors…Vous…vous l’avez vue?
Nicolas secoua la tête:-Non ma Laly…non, on l’a pas vue…
Johanna:-Vous n’êtes pas allés à l’hôpital?
Christian:-Si, si…on…on en vient…
Bénédicte:-Vous n’avez pas eu le droit de la voir…
Nicolas:-Je…euh, non…On…
José:-Qu’est-ce qui se passe les copains?
Nicolas chercha le regard de Christian qui hocha la tête pour l’encourager:-Hélène va…elle va de plus en plus mal (sa voix s’éteignait au fur et à mesure qu’il prononçait ces mots) elle s’enfonce…
Laly gémissant:-Oh non…
José:-Attendez c’est pas possible, vous avez dû mal comprendre, qu’est-ce qu’il vous a dit exactement le toubib?
Christian:-Je préfèrerais avoir mal compris mais il a été très clair malheureusement…Les derniers examens sont mauvais…Elle s’enfonce de plus en plus…
Johanna:-C’est pas possible…c’est pas possible…

Jimmy serra Bénédicte contre lui comme pour la protéger et la berça comme un enfant et José détourna le regard, et presque comme un robot serra Johanna entre ses bras, ce que ne manqua pas de remarquer Christian qui venait de recueillir Laly en larmes contre lui…Nicolas après un instant d’hésitation s’avança vers Jeanne qui avait blêmi et tremblait de tout son corps et l’enlaça pour la réconforter sous l’œil un peu soulagé de Stéphane qui s’inquiétait vraiment pour elle…


(Aéroport de Love Island, trois heures plus tard)

L’avion de Paris venait juste d’atterrir. Manuela tremblante avait posé le pied sur la petite île qu’elle avait quitté quelques années plus tôt et avait toujours voulu faire découvrir à Christophe…Main dans la main, au pied de l’avion, ils échangèrent un regard. Auprès de lui elle n’avait jamais eu peur, tout lui avait toujours semblé facile…Mais aujourd’hui c’était diffèrent et malgré son apparente assurance, elle lisait dans ses yeux toute l’angoisse qu’il ressentait lui aussi…Christophe serra son petit garçon encore ensommeillé tout contre lui et déposa un baiser sur les lèvres…

Christophe:-Allons-y…
Manuela hocha la tête…Dans le hall de l’aéroport, ils repérèrent bientôt Christian et Olivier venus les attendre…Les deux garçons avaient l’air un peu perdus, ailleurs…Une boule au ventre, Manuela et Christophe avancèrent vers eux…Christian les vit enfin et posa la main sur le bras d’Olivier pour le faire réagir…

Manuela:-Bonjour…
Christian serrant sa cousine dans ses bras:-Bonjour ma puce…(serrant Christophe) salut Christophe
Olivier en fait autant puis:-Salut bonhomme…
Christophe:-Je vous présente Clément…(allant à l’essentiel) Comment elle va?
Olivier ne voulant pas être trop brutal:-C’est…pas brillant…

Il échangea un regard avec Christian et Christophe et Manuela comprirent immédiatement que ce n’était pas juste « pas brillant »…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Paulinebris
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2014
Messages: 435
Localisation: Lyon
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna Mary gin
Ship: Jo/cricri gin/jean

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 12:00 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Eh bah, si le but était de nous faire verser des larmes, pour ma part c'est réussi


Je pense qu'il n'y a rien de plus à ajouter à part peut être  BRAVO  et encore je ne suis pas sûre que ça soit suffisant.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 13:09 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci chère lectrice  Okay
La suite risque de ne pas être joyeuse non plus!
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 876
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 20:08 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

La triste nouvelle de la deterioration de l'etat d'Helene affecte tout le monde comme c'est normal. J'aime beaucoup la description de la reaction et des sentiments de chacun entre eux. Ca correspond tres bien a tous les personnages comme on les connait. J'ai surtout aime la scene avec Sebastien dans l'avion. Il est perdu dans ses souvenirs d'une autre epoque. Je peux imaginer sa tristesse quand il pense que son amie, Helene, qui a marque sa jeunesse avec sa presence et avec sa voix aussi, peut-etre ne sera pas pour longtemps encore entre eux. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 09:41 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Ne plus espérer…


(Maison des filles)
 
Un silence pesant régnait sur la maison. Chacun ressassait les nouvelles données par Nicolas et Christian. Jusqu’à présent, ils n’avaient voulu envisager le pire et s’étaient convaincus qu’un miracle pouvait encore avoir lieu. Ils avaient l’impression que s’ils perdaient l’espoir, ils condamnaient Hélène.
Jimmy s’était isolé dans une chambre pour appeler Cynthia. Il revint quelques minutes plus tard bouleversé.
 
Oli : Tu as réussi à la joindre ?
Jimmy : Oui…elle va venir bien sur…elle est vraiment mal...
José (agressif) : Elle est pas la seule!!
Nico (comme s'il n'avait pas entendu la réflexion de José) : Hélène sera touchée quand elle se réveillera de voir les milliers de kilomètres que tous ses amis ont fait pour être près d'elle!
 
José et Christian échangèrent un regard navré. Ils avaient tout fait pour que leur ami relève la tête et garde l'espoir mais au vu des dernières nouvelles, ils avaient compris qu'ils ne devaient plus espérés. Mais Nicolas ne semblait pas sans rendre compte, la chute allait être violente pour lui.
Les filles discutaient entre elles de l'arrivée prochaine de leurs amis. Seule Johanna semblait ailleurs.
 
Béné : Tu es avec nous ma Johanna?
Joh : Hein quoi? Pardon les filles, j'étais distraite! (regardant successivement Bénédicte, José puis Nicolas) je pensais à Cathy et Etienne...on devrait les prévenir eux aussi...non?
José : Peut-être mais quelqu'un a gardé contact avec eux?
 
 
(Soins intensifs – hôpital de Love Island)
 
Moins de 10 min après avoir reçu l’appel du médecin, Roger et sa fille étaient au chevet d’Hélène. Justine ne parvenait plus à retenir ses larmes et implorait sa sœur de se réveiller. Roger assistait à la scène le cœur lourd et se sentait tellement impuissant face à la peine de sa fille.
 
Roger : Justine…hum…je vais…appeler ta mère…je pense qu’il faut qu’elle vienne…
 
Justine acquiesça.
Roger sortit de la chambre et se dirigea vers le téléphone en réfléchissant à ce qu’il allait bien pouvoir dire à sa femme. Comment lui faire comprendre qu’elle devait venir le plus vite possible si elle voulait dire au revoir à sa fille ? Comment lui dire qu’elle ne verrait plus le joli sourire d’Hélène, qu’elle n’entendrait plus sa douce voix, qu'elle ne partagerait plus ces petits moments de complicité qui étaient si chers à son cœur?
 
 
(Aéroport de Love Island)
 
Manuela, Christophe et leur fils suivaient Olivier et Christian vers la voiture garée sur le parking de l’aéroport.
La jeune femme s’approcha de son cousin et lui prit le bras.
 
Manue : Tu m’as manqué cousin !
Chris : Toi aussi ma belle ! Dommage qu’il ait fallu attendre qu’Hélène…
Manue (déterminée) : Comment va-t-elle ?
Chris : Comme Olivier vous l’a dit, c’est pas brillant !
Manue : Chris, tu me caches quelque chose ! Dis-moi la vérité !
Chris (en baissant les yeux) : Le médecin nous a dit qu’elle s’enfonçait d’heure en heure et nous a fait comprendre qu’on devait se préparer à…
 
Elle avait tellement espéré qu’il la rassure et lui dise que ce n’était qu’une affreuse méprise et qu’Hélène n’était pas si mal qu’il le prétendait. En entendant ses paroles, elle chancela et s’écroula dans ses bras.
 
 
(Maison des filles)
 
Grâce aux coordonnées qu’elle avait conservées, Johanna avait pu contacter les parents de Cathy. En apprenant les raisons de son appel, la mère de son amie n’avait pas hésité à lui communiquer le numéro de sa fille. Elle lui avait également dit que celle-ci n’avait jamais oublié ses deux meilleures amies de Paris et qu’elle serait certainement très peinée en apprenant la nouvelle.
Seuls les rires et les cris des enfants venaient perturber le lourd silence qui s’était abattu sur la maison. En entendant une voiture ralentir puis s’arrêter, ils sortirent tous de leur torpeur et se levèrent pour accueillir les nouveaux venus. Manuela qui ne s’était pas encore tout à fait remise de son malaise était soutenue par Christophe tandis que Christian tenait dans ses bras leur petit garçon qui s’était endormi pendant le trajet.
Christian : Y a une petite place pour lui quelque part ?
Johanna : Tu peux l’emmener dans ma chambre si tu veux…Suis-moi !
 
Manuela se détacha des bras de Christophe et se dirigea droit vers Nicolas qui l’étreignit avec beaucoup d’émotion.
 
Manuela : Oh Nicolas…Christian nous a dit…c’est horrible !
Christophe (s’approchant à son tour) : J’suis vraiment désolé Nico !
 
Pour la centième fois en l’espace de quelques heures, Jeanne ne se sentait pas à sa place dans cette maison et dans ce groupe. Pour Manuela et Christophe (et comme pour tous les autres d’ailleurs), Nicolas ne pouvait exister sans Hélène même s’ils s’étaient séparés il y a bien longtemps. Jeanne se recroquevilla sur elle-même espérant tellement disparaître. Une fois de plus, seul Stéphane sembla remarquer son malaise et lui adressa un petit sourire réconfortant.
 
 
(Hôpital – Soins intensifs)
 
Roger tenait depuis plusieurs minutes le combiné du téléphone en main, incapable de se résoudre à composer le numéro de Marie. Il soupira une nouvelle fois puis rassembla le peu de courage qui lui restait.
 
Roger : Marie ? C’est moi !
Marie : Oh chéri, j’attendais ton appel ! Dis-moi vite, comment va-t-elle ?
Roger (oubliant toutes les phrases qu’il avait préparé) : Marie, notre petite fille…(il laissa échapper un sanglot) notre petite fille, elle…
Marie (en hurlant) : Noooon…elle n’est pas…
Roger : Ma chérie, calme-toi je t’en prie ! Hélène est toujours avec nous mais…ça ne va vraiment pas…(avec douceur) ma Marie, tu devrais venir nous rejoindre je crois  !
Marie (en pleurs) : Je savais que j’aurais du vous accompagner ! Quel genre de mère je suis…c’était mon rôle d’être près de mon bébé !
Roger : Tu es restée pour Chloé !
Marie : Chloé ? Tu crois que…
Roger : Non, elle est trop petite. Ce serait trop dur pour elle de voir sa sœur dans cet état !
Marie : Roger, dis-lui…dis-lui de tenir bon, que je l’aime fort, qu’elle me manque, que…
Roger : Je lui dirai ma Marie. Autre chose : ce serait bien que Jérôme t’accompagne. Justine va avoir, plus que jamais, besoin de lui…
 
 
(Maison des filles – chambre de Johanna et José)
 
Christian avait posé le petit Clément sur le lit sans le réveiller. Le petit garçon dormait avec un pouce dans la bouche. Il avait hérité des belles boucles auburn de sa mère et du doux visage de son père.
Christian et Johanna le regardaient attendris.
 
Chris : Il est adorable hein ?
Joh : Il a l’air d’un petit ange ! (Pleurant doucement) pourquoi faut-il un drame pareil pour qu’on se retrouve tous ?
 
Que pouvait-il lui répondre ? Ils s’aimaient tous très fort et pourtant, ils avaient laissé la distance s’installer entre eux. Aujourd’hui, ils le regrettaient amèrement.
 
Joh : J’essaye d’être forte pour elle et pour eux mais j’y arrive plus Christian ! Je sais qu’elle ne se réveillera pas mais j’arrive pas à imaginer ma vie sans elle ! Rien n’a plus d’importance…
Chris (la prenant timidement dans ses bras) : Ma Johanna, j’aimerais tellement pouvoir te dire que ce n’est qu’un horrible cauchemar et que notre Hélène va bien mais... (Caressant ses cheveux) Pleure ma chérie et…n’oublie pas que je suis là…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 876
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 17:52 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Pauvres Roger et Marie! Comme ca doit etre horrible pour eux! Je ne peux pas m'imaginer, comme c'est difficile pour Roger de dire a sa femme qu'elle doit venir car leur fille va mourir. Johanna a raison, Cathy et Etienne doivent venir aussi, il faut que quelq'un leur previenne. Stephane, egal a lui-meme, toujours gentil et pret a aider les autres, j'aime le fait qu'il s'inquiete pour Jeanne. Tres touchante la derniere scene entre Johanna et Christian. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 10:35 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci Maria Very Happy


Et désolée par avance pour le chapitre qui suit  Embarassed


Adieux…


La nuit était tombée sur Love Island et d’ici deux heures l’avion de Sébastien atterrirait. En d’autres circonstances, Laly s’en serrait réjouie et aurait été tout excitée, elle aurait couru dans tous les sens pour être la plus jolie pour l’accueillir, mais ce soir, le revoir lui était presque indiffèrent, si on lui avait laissé le choix, elle aurait préféré ne jamais le revoir et savoir Hélène en bonne santé et heureuse près d’elle…Dans la maison, un silence quasi-total régnait maintenant. Les filles avaient fait dîner les enfants et les avaient couchés. Nicolas avait également poussé Jeanne à retourner s’allonger un peu en attendant que Sébastien arrive. Il n’avait guère eu à insister beaucoup, la jeune femme tombait d’épuisement tant physique que moral …Elle n’avait pas pleuré en apprenant la dégradation de l’état d’Hélène, s’enfermant un peu plus sur elle-même, mais quand elle se retrouva seule dans la chambre de Laly, elle laissa échapper tout son chagrin et les larmes coulèrent le long de son visage semblant ne plus jamais vouloir s’arrêter…Comment son amie pouvait-elle leur jouer un si mauvais tour? Elle ne parvenait pas à envisager ce que serait la vie si elle les quittait et encore moins ce que deviendrait Nicolas…Évidement par une fois déjà, tous avaient cru l’avoir perdue, mais ils avaient à cette époque trouvé la force de tenir dans leur secret espoir de la retrouver, et ils avaient eu raison de croire alors aux miracles…Mais aujourd’hui tout était diffèrent. La réalité était sous leurs yeux et ne les laissait plus le droit d’espérer. Seul Nicolas ne semblait pas l’avoir compris, se complaisant dans l’utopie d’un réveil prochain…Elle avait toujours su qu’il l’aimait encore, c’était désormais une évidence incontestable, pourtant elle ne lui en voulait pas…Elle se recroquevilla dans le lit en position fœtale, une main posée sur son ventre et ferma les yeux en priant que le sommeil vienne vite la tirer de ce mauvais rêve éveillé.

Dans le salon Johanna avait fait passer du café et avait proposé sans conviction de préparer à dîner, mais personne n’avait le cœur à manger…Elle revint s’asseoir parmi eux, évitant de croiser leurs regards…Tous évitaient de se regarder d’ailleurs…Ils étaient épuisés, et abattus et pourtant aucun d’eux ne pouvait envisager d’aller se coucher. Olivier tenait Nathalie tout contre lui, et Manuela laissait reposer sa tête sur l’épaule de Christophe les mains croisées devant son ventre arrondit…Assise près de lui, Johanna avait pris la main de Nicolas dans la sienne…Il tourna la tête vers elle reconnaissant et lui offrit un léger sourire…

Nicolas, la voix mal assurée brisant le silence:-Ça va aller, vous allez voir, ça va aller!

Personne n’osa le contredire, mais intérieurement chacun aurait souhaité voir l’un des autres avoir le cran de le faire redescendre de son petit nuage où il semblait s’être installé comme pour se protéger de la réalité des choses…Le voir y croire ainsi rendait la situation encore plus difficile pour eux, mais y croyait-il vraiment ou essayait-il seulement de s’en persuader? De toute façon peu importait, la chute serait tout autant brutale et sans fin…José ramassa une des petites peluches de Diego et se mit à jouer nerveusement avec histoire de s’occuper les mains et de détourner son esprit…Laly s’en apercevant se leva comme une furie et lui arracha des mains.

Laly:-Arrête! (serrant la peluche contre elle) Touche pas à ça!

Tous la regardaient surpris d’une telle réaction pour une simple peluche…Ils avaient bien sûr les nerfs à vif, mais ce n’était quand même pas le genre de Laly…Manuela se leva et posa sa main doucement sur le bras de Laly qui semblait bercer la peluche…

Manuela:-Laly ma puce…
Laly se tournant vers elle et lui montrant le petit chien en peluche:-Elle l’a offert à Diego la semaine dernière, c’est la dernière chose qu’elle…

Elle s’effondra en larmes dans les bras de Manuela, incapable d’aller plus loin et son amie la berça comme un petit enfant pour l’apaiser…José se leva et aida Laly à s’asseoir près de lui…

José:-Excuse-moi ma puce (il la serra dans ses bras) je sais que c’est dur…
Christian essayant de se convaincre sans y croire:-Hélène est une battante alors peut-être que…
Nathalie le fixant (secouant la tête):-Ouais, peut-être…
Laly:-Qu’est-ce qu’on va devenir si Hélène…Elle a toujours su me comprendre, à qui je vais parler, à qui je…
Nicolas se levant:-Hélène sera là! Arrêtez maintenant! Je ne vois pas pourquoi vous…

La sonnerie du téléphone retenti coupant net Nicolas…Ils se regardèrent…

Christian se levant:-C’est sûrement Etienne et Cathy,…J’y vais!

Il décrocha le téléphone sous l’œil de ses amis qui avaient fait silence.

Christian fixant Johanna:-Allo?[…]Je…[…]oui c’est ici[…](se décomposant) qu…quoi?[…](voix tremblante)Non! Non…c’est…(se retenant à la table le regard vide)[…]oui, au revoir[…]

La main tremblante il reposa le téléphone et mit plusieurs secondes avant de pouvoir faire face à ses amis qui le fixaient avec angoisse.

Christophe craignant sa réponse:-Christian qui…qu’est-ce qui…

Johanna se leva et le regarda d’un air suppliant. Il avala avec difficultés sa salive et regarda Nicolas avec douleur. Comment allait-il lui dire ça? Comment le pouvait-il? Il savait en voyant leur façon de le regarder qu’ils avaient compris mais refusaient d’envisager la vérité tant qu’il ne leur aurait pas dit…Pourquoi avait-il décroché ce téléphone? Il prit la main de Johanna dans la sienne y cherchant du courage…

Christian:-Assied-toi s’il te plaît…
Johanna la voix tremblante:-Je veux pas m’asseoir, je veux savoir…

Il détourna la tête…

Laly comprenant qu’il s’agissait bien de ça sanglota:-Non! Non pas elle, pas Hélène elle…
Christian secouant la tête:-Je…je suis vraiment désolé (tenant toujours la main de Johanna) elle…notre Hélène est partie…

Déjà tous s’était mis à pleurer et à hurler tant la douleur était grande…

Nicolas comme s’il refusait de comprendre:-Pa..partie?
Christian pleurant, lui prenant la main:-Elle…elle est morte…
Nicolas des larmes plein les yeux fixa Christian incrédule et se mit à hurler:-Non! Non! Tu te trompes! (se levant et le poussant violement) Retire ça! Je t’interdis de dire qu’elle est morte tu m’entends! Retire ça! Retire-le! (se calmant et tombant à genoux) Pitié, retire-le…J’ten supplie c’est pas vrai…pitié…pitié
Christian pleurant aussi:-Je voudrais tellement mais…
Manuela hurlant:-Laly!

Les deux garçons s’arrêtèrent saisi par le cri de leur amie. Laly s’était effondrée à terre sous le choc de l’émotion…Jeanne qui avait entendu les cris s’était levée et s’était précipitée dans le salon. En voyant les filles groupées autour de Laly, les garçons autour de Nicolas dévasté de chagrin et le désespoir sur tous les visages, elle comprit immédiatement.

Jeanne secouant violement la tête comme pour en faire sortir cette idée:-Non! Non! Non!

Les enfants réveillés par le bruit se mirent à pleurer et à demander leurs parents…

Christophe embrassa Manuela qui s’accrochait à son bras et lui posa une main sur la joue:-Je vais voir les petits…ça va aller?
Manuela pleurant:-Me laisse pas Christophe…me laisse pas…
Christophe se détachant avec regret:-Je reviens…
Jimmy passa sa main sur l’épaule de Bénédicte qui serrait Laly contre elle:-Je vais avec lui…(à José) je te les confie…

Nathalie se sépara d’Olivier et s’avança vers Manuela qui tomba en larmes dans ses bras tandis que Christian et Olivier tentaient de soutenir Nicolas mais aussi José malgré leur propre peine. Plus que jamais ils devaient rester soudés…Cette nuit ils avaient perdu plus qu’une sœur, une partie d’eux…Jeanne n’osait pas approcher de Nicolas et restait près de Stéphane qui avait pris le parti de prendre soin d’elle comme le lui avait demandé quelques jours plus tôt Nicolas…Il lui semblait comme un animal blessé dont la douleur aurait été trop grande…insurmontable.

Christian semblant se rappeler:-Je…on…Nicolas, le docteur a dit…Roger t’attend pour que tu lui dises adieu…il…si tu veux…

Comme un robot, Nicolas affirma d’un signe de tête. Il avait besoin de la voir, de la toucher, de la serrer encore contre lui, sentir son odeur une dernière fois, s’assurer que…Il ne savait plus.

Christian lui tendit la main:-Viens, je te conduis…

Nicolas prit instinctivement la main de son ami et se releva les jambes flageolantes…

Christian se tournant vers les autres:-On…on va à l’hôpital, la voir…lui dire…

Tous hochèrent la tête n’ayant besoin d’aucun commentaire…

José:-Vous voulez que je vienne?
Nicolas sanglotant:-S’il te plaît, j’ai besoin de toi…

Les trois garçons quittèrent la maison sous l’œil de leurs amis…



(Hôpital)

En pénétrant dans le service de soins intensifs, Nicolas se sentit chanceler et José et Christian le soutinrent pour l’empêcher de tomber. Il prit appui contre un mur et respira profondément les yeux clos…Le médecin les apercevant vint vers eux.

Docteur:-Je suis désolé, son état était trop grave…son père et sa sœur sont avec elle, venez…

Ils suivirent le médecin jusqu’à la chambre…Ce dernier frappa quelques petits coup et entra suivit de Nicolas…
Christian:-Embrasse-la pour nous mon grand…
José:-Et sois fort pour elle…

Roger et Justine étaient effondrés dans les bras l’un de l’autre assis près du corps inerte d’Hélène. Toutes les machines avaient été éteintes et les files qui la reliaient à elles avaient été retirés, de même de le tube dans sa gorge. En voyant Nicolas, Roger se leva et prit la main de sa fille pour qu’elle se lève et du la retenir pour ne pas qu’elle tombe…
Nicolas cherchant ses mots entre ses larmes:-Je suis…
Roger effondré le serrant contre lui:-Je sais…je vous laisse un peu avec elle…
Nicolas reconnaissant:-Merci…
Roger pressant son épaule retenant un sanglot:-Elle vous aimait tant…

Une fois Roger et Justine sortis, il s’avança, vacillant, vers elle. Elle semblait presque paisible, endormie si l’on oubliait ses blessures. Il s’assit tout près d’elle sur le lit approcha sa main tremblante de son visage et la caressa tendrement laissant couler ses larmes sans discontinuer. Il sursauta. Elle était déjà si froide…Il glissa ses doigts dans ses longs cheveux comme il l’avait toujours fait autrefois quand encore ils étaient heureux.
Nicolas la regardant à travers ses larmes:-Je t’aime tellement…Pourquoi tu pars? Pourquoi tu t’en vas? J’t’en supplie m’abandonnes pas (s’effondrant sur elle) Ne sois pas morte, réveille-toi, j’suis rien sans toi! Réveille-toi mon amour, sans toi j’peux pas vivre…Pitié Hélène, pitié…Ne soit pas morte…

Nicolas s’était mis à hurler de douleur et de chagrin et ses amis et le médecin s’étaient précipités à l’intérieur…Le docteur lui fit administrer un calmant et laissa Christian et José qui étaient maintenant dans la chambre avec elle lui dire eux aussi adieu avant de la faire conduire à la morgue...
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 876
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 17:33 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Oh non! Elle ne peut pas etre morte! Comme c'est triste ce chapitre. Dechirante la scene ou tout le monde apprend la mort d'Helene et aussi celle ou Nicolas va lui dire son dernier adieu...  Crying or Very sad  C'est tres triste, mais c'est aussi magnifique ce chapitre. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 18:46 (2015)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci Maria Okay
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18 (2018)    Sujet du message: The point of no return (saison 1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Kimmy
Page 4 sur 5 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com