rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
The point of no return (saison 1)
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Créations sur d'autres séries, sujets ou personnages. Fics Diverses Fictions Terminées Kimmy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 20:50 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Fiction consacrée principalement à Hélène mais où tous les autres personnages (dont Johanna) interviennent.



Introduction



Hélène avait garé son taxi au bord d’une route, tremblant de tout son corps. Elle ne sentait plus la force de conduire, ce que venait de lui apprendre Rudy l’avait complètement anéantie. Elle s’était arrangée pour que son ami ne le voit pas même si elle n’avait pu retenir quelques larmes sur le coup…Nicolas allait être papa…Le seul homme qu’elle ait jamais aimé attendait un enfant d‘une autre…Elle avait du mal à réaliser la réalité de ces mots…Elle avait besoin de prendre l’air, de marcher…Elle sortit de sa voiture et alla droit devant elle, sans but, sans s’arrêter, sans voir personne…Par hasard elle arriva sur cette falaise où ils avaient retrouver Bénédicte…ou pas tout à fait par hasard….

Elle s’avança jusqu’au bord et regarda l’horizon, la vue était magnifique mais elle n’en profita pas, son corps était là, mais son esprit était ailleurs. Elle fixait l’océan…cette immensité qu’elle avait traversé pour arriver jusqu’à lui…ces semaines, ces mois à l’espérer et tout ses espoirs déçus. Elle avait parcouru tant et tant de kilomètres pour le retrouver, et n’avait trouvé que désillusion à l’arrivée…Et pourtant elle n’avait pas pu se résoudre à partir de cette île, parce que loin de lui elle n’était plus rien…sans lui rien n’avait de sens. Elle avait touché son rêve du bout des doigts sur le bateau quand il l’avait embrassé, elle avait cru l’espace d’un court instant qu’enfin tout allait recommencer…, un rêve furtif qui avait rendu tout ça encore plus difficile pour elle. Elle laissa son esprit lui échapper… Il était reparti quelques années en arrière, là bas, en Australie… Toute sa vie avait basculé en une fraction de seconde ce jour là…Si seulement elle n’avait pas été si pressée de lui annoncer la grande nouvelle, si elle n’était pas rentrée plus tôt…Sûrement n’aurait-elle jamais rien sur de l’Histoire de Nicolas et de son australienne, Nicolas apprenant qu’elle attendait un bébé de lui aurait certainement arrêté ses bêtises…forcément…et ils auraient été heureux tous les deux…Elle attendait un fils, elle aurait pu lui donner ce fils qu’il avait toujours rêvé d’avoir, si seulement elle n’avait pas été seule…tout ça ne se serait peut-être pas produit si Nicolas avait été avec elle…Il l’aurait conduite à l’hôpital et elle n’aurait pas perdue leur enfant…Et maintenant il allait être papa…Un nouveau bonheur qui l’éloignerait définitivement d’elle, elle ne pourrait pas lutter contre ça…Jamais elle ne s’interposerait dans une famille…Mais les voir ainsi tous les trois lui paraissait insupportable…insurmontable….Bien sur elle pourrait quitter l’île mais pourquoi faire? Loin de lui, sans le voir, elle était au moins aussi malheureuse que près de lui à le regarder vivre une autre histoire où elle n’avait plus sa place…Elle l’aimait…Elle l’aimerait toujours…plus que tout, plus que sa vie…Elle pensa que finalement jamais ce cargo n’aurait dû la repêcher, elle aurait préféré être morte ce jour là… Elle songea aux autres…à la bande, sa famille de cœur…elle savait qu’ils ne méritaient pas ça mais elle n’en pouvait plus de penser aux autres, même si ça ne lui ressemblait pas de penser ainsi, même si elle savait mieux que quiconque à quel point il était difficile de perdre un proche comme ça, elle ne pouvait plus…Le simple fait de respirer était devenu douloureux, elle avait atteint un point de non retour…

Elle ravala ses larmes et s’avança plus près du rebord de la falaise…elle tenait à la main une photo de Nicolas qu’elle regarda une dernière fois, murmurant « je t’aime » puis bascula dans le vide…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Juin - 20:50 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 21:42 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Un debut tres triste mais tres bien ecrit. On ressent bien la tristesse d'Helene. Je suis contente de lire cette fiction ici. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 13:14 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Inquiétudes


Rudy avait passé une mauvaise après-midi et s’était montré irritable avec tous ses clients. Il s’en voulait de l’avoir laissée partir même si elle lui avait assuré qu’elle allait bien. Il se demandait s’il avait bien fait de lui confier ce secret. Il avait bien vu à quel point la nouvelle l’avait bouleversée bien au-delà de ce qu’elle avait bien voulu prétendre. Il sortit son portable de sa poche et composa son numéro. Il se serait plus rassuré quand il aurait entendu sa voix mais il tomba sur sa messagerie.


« Hélène, c’est Rudy ! Je voulais savoir comment tu allais…tu peux me rappeler ? »


Il tenta de se rassurer : Hélène est une fille solide ! Solide peut-être, sauf quand il s’agissait de Nicolas. Le jeune homme était certainement sa seule faiblesse. Il était convaincu qu’il avait été et resterait son seul amour. Il était bien placé pour le savoir : il y a quelques mois, il lui avait avoué son amour mais il avait rapidement compris qu’Hélène ne pourrait jamais lui donner que son amitié. Il avait été malheureux mais être son ami était déjà un beau cadeau. Il espérait tellement qu’elle parviendrait à faire face.
 


A l’agence, Johanna et Laly étaient plongées dans leurs dossiers depuis une heure. La brésilienne soupira en refermant son dossier et s’étira.


Laly : Je croyais que je n’arriverais jamais au bout ! Je fais une pause, je n’en peux plus ! Tu veux un café ?
Jo : Avec plaisir, je ne suis pas très motivée non plus cette après-midi !
Laly : Tu sais ce qu’on devrait faire demain ? On devrait proposer à Hélène de déjeuner avec nous
Jo : Un déjeuner entre filles comme avant…bonne idée ! Surtout que je ne la trouve pas très en forme pour l’instant notre Hélène
Laly : Toi aussi, tu trouves ? Tu crois qu’elle aime toujours Nicolas ?
Jo : Je sais pas Laly…ça ne nous regarde pas !
Laly : Bon, je l’appelle…
 


Rudy gara son taxi en bas de son immeuble. Il fut étonné de ne pas voir la voiture rouge d’Hélène et son inquiétude grimpa d’un cran. Elle n’avait toujours pas répondu à son message de tout à l’heure. Il fut tenté d’appeler Nicolas, il savait toujours quoi faire en de pareilles circonstances mais que pouvait-il lui dire ? Il rentra et commença à préparer le repas en se disant que son amie n’allait pas tarder à arriver.
 


(A l’agence)


Jo : Ca répond pas ?
Laly : Non, je tombe chaque fois sur le répondeur
Jo : Viens, on va fermer et on réessayera de l’appeler plus tard
Laly : Tu as raison
 
Alors qu’elles refermaient la porte de l’agence, le téléphone se mit à sonner. Elles furent tentées de l’ignorer mais Johanna se décida quand même à faire demi-tour et décrocha :
 
Jo : Oui, c’est bien ici ! […] Quoi ??? […] Oh my god ! It’s not possible!
 
La texane, d’une pâleur à faire peur, se laissa tomber sur une chaise, le visage dans ses mains…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 16:37 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

J'aime lire la reaction des autres dans des circonstances comme ca. On peut ressentir l'inquietude de Rudy, ainsi que la tristesse de Johanna. Les amis d'Helene ont deja compris qu'elle ne va pas bien, mais ils ne peuvent pas imaginer ce qu'elle a fait. Hate de lire la suite.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 10:11 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Angoisses

Rudy était de plus en plus inquiet. Hélène n’était toujours pas rentrée et elle ne répondait toujours pas au téléphone…Ça n’était pas du tout son style. Elle ne le laissait jamais aussi longtemps sans nouvelles…Il avait un mauvais pressentiment, une drôle de sensation dans les entrailles, qui refusait de le quitter. Il tournait en rond dans l’appartement, guettant son retour à la fenêtre, espérant la voir arriver au moindre bruit… Son répondeur était saturé de messages…depuis combien de temps ne l’avait t’elle pas consulté? Il se prit à espérer qu’elle l’avait perdu… mais s'il voulait être réaliste, entre la découverte de son taxi vide au bord d’une route par l’un de ses collègues à peine une heure plus tôt et ça…il ne pouvait faire comme si tout allait bien…N’y tenant plus il prit son téléphone et composa un numéro…D’abord chez les filles pensa-t-il, il savait à quel point elle était proche d’elles, et il y avait une chance qu’elles sachent…Le téléphone résonna dans le vide à l’agence, même chose à la maison…personne… Il regarda son téléphone désespéré et se résolut à appeler Nicolas…

A la cabane, Nicolas était assis sur le sable, Jeanne enlacée entre ses bras quand il sentit son téléphone vibrer dans sa poche…Il l’embrassa et se dégagea un peu pour répondre mais elle l’attira à lui pour prolonger ce baiser…La sonnerie du téléphone cessa. Il posa sa main sur son ventre et soupira…Demain il ferait une fête pour annoncer ça aux autres…Il ressentit un pincement au cœur…Les autres c’était aussi Hélène…Il s’éloigna un peu de Jeanne. Il culpabilisait à l’idée de la faire souffrir, il l’avait laissée espérer, et lui-même quelque part avait espéré pouvoir tout reprendre avec elle…Le téléphone sonna à nouveau. Cette fois il se leva sous le regard de sa fiancée et décrocha…

Nicolas:-Allô? […] Ah Rudy c’est toi! Comment tu vas? […] Hélène? Ben non, je ne l’ai pas vue…t’as essayé chez les filles? […] Ben si écoutes ça m’inquiètes un peu c’est pas du tout le genre d’Hélène…[…] Ok, tu me tiens au courant dès qu’elle rentre…




(A l’agence)


Blême, Johanna n’avait toujours pas prononcé un mot…Elle refusait de croire à une pareille éventualité et ne cessait de répéter « C’est pas possible, c’est pas possible », Laly avait une boule dans le ventre  et était morte d’angoisse. Durant plusieurs secondes, elle n’osa demander ce qui se passait et pourtant il le fallait. Elle avait besoin de savoir. Elle prit son courage à deux mains et s’approcha de son amie. Elle lui posa une main sur l’épaule…

Laly:-Johanna?

Johanna redressa la tête vers elle, le regard un peu perdu…

Laly:-Johanna…qui…qui a appelé?
Johanna la tira par le bras:-A…assied toi ma belle…
Laly dont la voix s’était mise à trembler:-Pourquoi veux tu que je m’asseye?
Johanna:-C’était la gendarmerie…

Laly sentant toute l’angoisse que Johanna mettait dans ces mots préféra obéir et s’asseoir, regardant fixement Johanna…

Laly:-La…la gendarmerie? Qu’est-ce qu’ils voulaient?

Johanna:-Je crois que c’est Hélène…
Laly:-Quoi? Comment ça tu crois que c’est Hélène? C’est Hélène quoi d’ailleurs?

Johanna ne répondit pas…

Laly qui avait un mauvais pressentiment s’énerva:-Mais réponds enfin!
Johanna détourna la tête:-Ils…ils ont trouvé une jeune femme blonde en bas de la falaise…

Cette fois c’est Laly qui était incapable de répondre...

Johanna:-Laly…cette fille elle avait notre carte dans la poche et la même bague qu’Hélène…
Laly refusant de voir la vérité en face:-Quoi? Mais non mais pourquoi en bas de la falaise d’abord! Et pourquoi tu veux que ce soit Hélène?
Johanna:-Je sais pas pourquoi en bas…elle est peut-être tombée…ou…

Toutes deux repensèrent à la conversation qu’elles avaient eue sur Hélène quelques minutes plus tôt…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 10:16 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

J'adore la reaction des filles, c'est tellement credible, j'ai l'impression que je peux les voir. Tres bon chapitre. BRAVO
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 19:59 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

La peur au vente

Laly : Non Johanna, ils se trompent…ils n’ont pas le droit de dire ça ! Ca ne peut pas être Hélène !

A mesure qu’elle parlait, sa voix grimpait dans les aigus. Elle envoya valser plusieurs documents qui se trouvaient sur son bureau. Alors qu’elle allait réserver le même sort aux classeurs posés sur la petite armoire, elle suspendit son geste et se laissa tomber sur une chaise en sanglotant. Johanna qui n’était guère plus vaillante, s’accroupit devant son amie et la prit dans ses bras.
Elles restèrent un long moment serrées l’une contre l’autre. Hélène, c’était leur amie, leur sœur et elles ne pouvaient imaginer le pire.

Jo (toujours en larmes) : Ils demandent qu’on aille à l’hôpital pour…


(Sur la plage de Nicolas)

Inquiet par les nouvelles que lui avait donné Rudy, Nicolas avait demandé à tous les garçons de venir à la cabane. Ils avaient décidé de se séparer et de parcourir l’île au peigne fin : Rudy et lui chercheraient du côté où l’on avait retrouvé le taxi rouge, José vers le sud, Christian le nord et Stéphane l’ouest.

Nico : Et pas un mot aux filles, ça ne sert à rien de les inquiéter pour rien !
José : Tu l’as vue en dernier Rudy, comment elle allait ?
Rudy (gêné) : Euh…(d’une toute petite voix) elle allait bien…enfin, je crois !
José : Comment ça tu crois ? T’as l’air vraiment bizarre !
Steph : Ca va José, pas besoin de l’agresser non plus !
Rudy : Nicolas, j’peux te parler !


Johanna et Laly roulaient en silence vers l’hôpital. Laly avait encore essayé à plusieurs reprises d’appeler Hélène mais toujours sans succès.

Jo : Il faudrait qu’on prévienne les autres, non ?
Laly : Tu crois que c’est nécessaire de les inquiéter pour rien ? Tu vas voir…la fille qu’on a retrouvée, je suis sure que ce n’est pas Hélène. D’ailleurs, ils vont m’entendre de nous avoir effrayées pour rien !
Jo : Laly ! Arrêtes ! Et la carte ? Et la bague ? Tu sais bien que j’espère autant que toi que ce ne soit pas Hélène mais…


(A la cabane)

Rudy et Nicolas s’étaient éloignés des autres.
Nico : Tu sais quelque chose Rudy ?
Rudy : C’est de ma faute Nicolas... je suis désolé !
Nico : Qu’est- ce que tu racontes ?


(Hôpital)

Johanna gara la voiture sur le parking des urgences. Les deux amies se ruèrent à l'intérieur du bâtiment. Une standardiste les conduisit vers une salle d'examen devant laquelle se trouvait un policier en faction.

Policier : C'est vous que j'ai eu au téléphone tout à l'heure?
Jo : Oui, c'est moi!
Policier : Comme je vous le disais, nous avons retrouvé une jeune femme qui avait la carte de votre agence dans sa poche. Nous n'avons pas encore réussi à l'identifier, peut-être pourriez-vous nous aider?
Laly : Mais comment va-t-elle?

Le policier fit signe au médecin de s'approcher.

Médecin : Cette jeune femme a fait une chute de plusieurs mètres. Elle est dans un coma profond et la plupart de ses os sont brisés. Je ne vous cache pas que son pronostic vital est très faible
Policier : Nous avons retrouvé cette bague à son doigt. Elle vous dit quelque chose?
Jo : Oh my god!
Laly : Tu viens Johanna, il faut y aller!

Elles entrèrent dans la chambre suivie par le policier en se tenant la main, terrorisées par ce qu'elles allaient découvrir. La jeune femme allongée sur le lit était couverte de bleus et d'égratignures. Elle était reliée à plusieurs machines qui sonnaient à intervalle régulier. Un tube dans sa gorge l'aidait à respirer.

Policier : Avez-vous une photo récente de votre amie?

Elles n'avaient pas besoin de photos pour savoir que c'était elle. Malgré toutes ses blessures, elles la reconnurent tout de suite.
Machinalement, Laly fouilla dans son portefeuille et lui tendit une photo qui les représentait toutes les trois souriantes et complices. Comment auraient-elles pu imaginer que leur vie allait virer au cauchemar en si peu de temps?

Laly : Hélène...NON!!!
Jo : Mon dieu...c'est pas possible!!
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 20:42 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Horrible moment pour Johanna et Laly, on peut ressentir leur angoisse, leur desespoir et leur tristesse. Rudy va dire a Nicolas la verite sur les sentiments d'Helene? 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 13:00 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Désillusions

(A la cabane)

Nicolas regardait fixement Rudy ne comprenant pas ce que ce dernier pouvait avoir à se reprocher par rapport à Hélène. Il savait que Rudy était amoureux d’elle et se demanda s'il n’y avait pas un rapport. Peut-être lui avait-il avoué et l’avait elle mal pris? Non, ce n’était pas le style d’Hélène…même si elle ne l’aimait pas…pourquoi « même si » pensa Nicolas, il savait qu’Hélène n’était pas amoureuse de Rudy, c’était une évidence pour lui bien qu’il ait jusqu’à présent laissé tout espoir au jeune chauffeur de taxi. Mais de toute façon il connaissait trop Hélène pour croire qu’elle aurait mal réagit à ça…il y avait forcément autre chose, mais quoi…?


Les garçons regardaient fixement Rudy, s'il tenait à parler à Nicolas c’est qu’il y avait quelque chose de grave, forcément…Quel événement avait pu déclencher la disparition d’Hélène? José se doutait que ça avait à voir avec Nicolas, depuis qu’elle était de retour sur l’île il avait compris qu’elle l’aimait toujours. Elle ne l’avait jamais nié mais s’était toujours débrouillé pour éluder la question, mais il la connaissait trop bien pour ne pas s’apercevoir de ces choses là…D’ailleurs, le seul qui n’avait pas l’air de savoir à quel point elle l’aimait toujours, c’était le principal intéressé! Combien de fois ne lui en avait-il pas fait la réflexion? A croire que Nicolas portait des ornières!


Jeanne, elle, regardait Nicolas, elle voyait cette angoisse presque palpable dans son regard et l’ensemble de son être. Elle porta sa main à son ventre sans même prêter attention à ce que cela signifiait. D’ailleurs personne ne le remarqua, tous étaient bien trop pris par leur inquiétude par rapport à cette étrange disparition. Elle aussi se demandait ou pouvait bien être Hélène…Elle ressentit un pincement au cœur. Elle savait, elle aussi, la plus grande faiblesse d’Hélène…: Nicolas. Elle était la seule personne sur cette île, avec Rudy peut-être, se dit-elle à savoir le passé d’Hélène, à savoir à quel point elle avait pu souffrir, et toutes deux étaient devenues amies, vraiment amies effaçant toute rivalité amoureuse. Jeanne avait une réelle confiance en Hélène, peut-être bien plus qu’en Nicolas sur ce point, elle savait qu’elle ne tenterait jamais rien pour s’interposer entre elle et Nicolas…

Elle rentra dans la cabane et s’assit sur leur lit pour laisser Nicolas parler avec Rudy en tête à tête. S'ils voulaient la retrouver, il fallait qu’ils le fassent rapidement, et pour ça il fallait que Rudy réussisse à parler à Nicolas… Stéphane, lui s’isola pour appeler Laly et la prévenir qu’il ne pourrait pas aller rechercher Diego à la crèche. Il se demanda quelle excuse il allait bien pouvoir inventer, il était bien sur hors de question d’inquiéter les filles. Il s’étonna d’entendre le téléphone sonner dans le vide, que ce soit à l’agence, à la maison, et même sur le portable….Christian et José se regardèrent et sans avoir à prononcer un mot, d’un même mouvement, s’éloignèrent pour laisser Nicolas et Rudy en tête à tête…


(Hôpital)

Laly et Johanna s’étaient approchées tout près d’Hélène, se moquant bien d’avoir ou non, l’autorisation des médecins…Chaque centimètre carré de son corps semblait marqué par sa chute…Ses jambes, ses bras étaient plâtrés, son visage tuméfié, et pourtant sous toutes ses blessures les filles ne voyaient qu’Hélène…Leurs yeux étaient remplis de larmes, elles n’arrivaient pas à comprendre comment…comment une telle chose était possible…Comment leur meilleure amie pouvait se trouver ici, entre la vie et la mort sans qu’elles ne puissent rien y faire? Laly effleura le visage de son amie du bout des doigts, et ne pu retenir un sanglot, Johanna tremblante lui serra plus encore la main…Johanna tendit à son tour sa main vers Hélène espérant qu’elle sente leur présence tout près d’elle…

Johanna:-Hi ma belle…C’est ta petite Johanna qui est là, et…et aussi notre Laly…Hélène qu’est-ce qui s’est passé…(pour elle-même) my god…qu’est-ce qui s’est passé…

Le gendarme s’approcha d’elles, suivit du médecin…

Gendarme:-Vous confirmez qu’il s’agit bien de votre amie? (Consultant son calepin) Melle Hélène Girard?
Les filles hochèrent la tête pour toute réponse, la gorge trop serrée pour pouvoir prononcer le « oui » attendu…
Médecin:-A-t-elle une famille que nous pourrions contacter? Il voudrait mieux qu’elle soit là assez rapidement…
Johanna:-Ses…ses parents et le reste de sa famille sont en métropole…
Laly:-Sa famille c’est nous aussi…(pleine d’espoir) et puis elle va s’en sortir hein?
Médecin peu rassurant:-Je ne peux rien vous dire pour le moment …et malheureusement en ce qui concerne les décisions médicales vous n’avez aucun droit, à moins d’avoir un document écrit…
Laly espèrant:-Ni…Nicolas il a sûrement ça…
Gendarme intéressé:-Qui est Nicolas?
Johanna:-C’est…c’était son fiancé pendant des années…
Médecin:-Impossible de toute façon, ce genre de procuration ne se donne pas à l’avance, je suis désolé…il nous faut prévenir les parents…
Johanna cherchant une explication à ça:-Mais est-ce que vous savez comment…comment c’est possible qu’elle ait atterri en bas de cette falaise?
Gendarme gêné:-Eh bien…j’ai quelques questions à vous poser en fait…Votre amie était-elle dépressive ? Avait-elle des problèmes?
Johanna craignant de comprendre:-Pour…Pourquoi demandez vous ça…?
Gendarme:-selon nos premières constations et aussi selon toutes vraisemblances, il s’agit d’une TS…
Johanna:-What?
Laly:-Une quoi?
Gendarme:-Une…tentative de suicide…je suis navré
Laly:-Non…Non c’est pas possible! Pas Hélène! Elle n’aurait jamais fait ça!Vous vous trompez j’en suis sure!

Les filles étaient sous le choc, bien sur elles s’en étaient doutées mais elle refusaient de le croire, elles ne pouvaient imaginer qu’Hélène ait pu ainsi intenter à sa vie…

Gendarme sortant un papier de sa poche:-Ceci ne laisse aucun doute…on l’a retrouvée dans sa poche, avec votre carte…

C’était la photo de Nicolas, il la tendit aux filles…qui la prirent sans comprendre où il voulait en venir…

Gendarme:-Est-ce le fameux Nicolas?
Laly:-Ou…oui…
Gendarme:-Je crains que ce ne soit l’explication de son geste…

Laly et Johanna savaient…elles savaient que si le gendarme avait raison c’était forcement le cas…Oui le seul point faible d’Hélène, la seule chose qui pouvait la faire basculer, c’était lui…

Laly:-Pou…pourquoi nous donnez-vous cette photo?
Gendarme:-Retournez là…

Les filles se regardèrent et retournèrent la photo…Au dos un petit mot était griffonné, un petit mot taché de larmes :

« Pardonnez moi, je vous aime mais je ne peux plus continuez comme ça. Adieu Nicolas »

Ces mots écrits noirs sur blancs ne laissaient plus aucun doute sur les circonstances du drame…

Laly pleurant:-C’est de notre faute Johanna, on aurait du le voir! C’est notre meilleure amie…Oh pourquoi on a rien fait?
Elles s’effondrèrent dans les bras l’une de l’autre complètement anéanties…Puis Johanna réussit à se ressaisir suffisamment pour penser aux autres…Il allait falloir leur annoncer la nouvelle, elle ne savait pas comment elle allait pouvoir…

Johanna:-Laly…Laly…il faut appeler les garçons et Bénédicte…il faut…il faut qu’ils sachent…
Laly hocha la tête:-Je sais…
Médecin:-Vous voulez que je les prévienne pour vous?
Laly essuyant ses larmes qui continuaient pourtant de couler:-Non…c’est nous sa famille, c’est à nous de le faire…

Toutes deux sortir devant l’hôpital et composèrent le numéro de Nicolas…


(Cabane)

Nicolas se trouvait face à face avec Rudy…

Nicolas:-Alors? Dis moi! Qu’est-ce qui se passe?
Rudy:-Je crois que j’ai fait une très grosse bêtise Nicolas…
Nicolas croyant avoir deviné:-Tu as dis à Hélène que tu l’aimes c’est ça?
Rudy:-Non, enfin si je lui ai dit que je suis amoureux d’elle mais ça n’a rien à voir…
Nicolas:-Alors c’est quoi? Expliques-moi!
Rudy:-Pardonnes moi Nicolas je…je lui ai dit que…

Le téléphone de Nicolas sonna, Rudy s’arrêta. Nicolas sortir l’appareil de sa poche et regarda…C’était Johanna. Il hésita avant de décrocher, mais se dit qu’elle et Laly avaient peut-être des nouvelles d’Hélène et si c’était le cas, il voulait le savoir tout de suite, être rassuré…Il décrocha…

Nicolas (tentant de sembler naturel):-Oui Allô…
Johanna:-Hum…Ni…Nicolas c’est, c’est moi, c’est Johanna (elle se remet à pleurer ne sachant pas comment lui annoncer ça, prononcer ces mots lui semble tellement difficile) Nicolas sentant qu’il se passe quelque chose de grave sent l’angoisse le submerger et élève la voix:-Qu’est-ce qui se passe Johanna? Dis-moi!

Entendant que quelque chose n’allait pas, tous se rapprochèrent et fixèrent Nicolas cherchant à capter la moindre information…

Johanna:-Oh Nicolas, il faut que vous veniez à l’hôpital tout de suite…
Nicolas paniqué:-Quoi? A l’hôpital mais pourquoi? Qu’est-ce qu’il y a…
Stéphane s’approche blanc comme un linge:-Il est arrivé quelque chose à Laly c’est ça?
Johanna qui l’avait entendu:-Non…non c’est pas Laly…C’est… c’est Hélène…
Nicolas:-Quoi Hélène! Qu’est-ce qui se passe bordel! Réponds Johanna! Je t’en supplie réponds moi!
Johanna:-Je suis désolé Nicolas…elle est dans le coma…un profond coma… elle…

Johanna n’avait pas la force d’en dire plus…elle entendait Nicolas à l’autre bout du fil et ressentait toute son angoisse…

Nicolas:-Non!Non! Pas mon Hélène!

A ces mots, à la façon dont il les avait prononcés…Jeanne comprit toute l’affection que Nicolas avait toujours pour Hélène. Ce n’était pas vraiment une surprise en fait…Elle l’avait toujours su…Dés le 1er jour où Hélène était revenue dans leur vie, elle avait compris que Nicolas n’avait jamais totalement oublié son 1er amour…Tous se regroupèrent autour de Nicolas pour comprendre ce qui ce passait, qu‘avait dit Johanna…?
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 20:00 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

J'aime beaucoup les scenes ou toute la bande se reunit pour quelqu'un. Tres triste ce chapitre, mais aussi tres beau. La scene avec Johanna et Laly pres d'Helene est tres emouvante. 
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 21:30 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci Maria Very Happy
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 15:08 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Désespoir


Johanna sanglotait de plus belle tandis qu'à l'autre bout du fil Nicolas la bombardait de questions. Elle ne parvenait pas à prononcer l'horrible mot qui allait certainement anéantir Nicolas. Finalement, Laly prit le téléphone des mains de son amie.


Laly : Nico, c'est Laly!
Nico : Qu'est-ce qui s'est passé Laly? Dis-moi
Laly : C'est pas facile Nico...
Nico : Je t'en prie Laly
 
Se sentant sur le point de craquer à nouveau, la brésilienne lui asséna l'inacceptable vérité. En entendant ces mots, Nicolas crut qu'il allait perdre pied et s'effondrer. De colère et d'incompréhension, il jeta de toutes ses forces son portable dans la mer tandis que la voix de Laly se perdait dans un murmure. Avant que ses amis n'aient eu le temps de réagir, il courut vers sa voiture et démarra en trombe.


José : Et merde, c'est quoi ce bordel!
Stéph : Vite, il faut le rattraper!


Christian et José d'un côté, Stéphane, Rudy et Jeanne de l'autre se lancèrent à sa poursuite.


Nicolas roulait comme un fou sur la route qui longeait la falaise. A plusieurs reprises, il avait failli emboutir une voiture qui venait en sens inverse mais il s'en moquait. Il était tellement en colère contre lui-même. Comment n'avait-il pas remarqué qu'elle allait mal? Comment avait-il pu se voiler la face à ce point? Il était tellement accaparé par son petit bonheur qu'il ne s'était même pas aperçu qu'elle était au bord du gouffre. Il prit son virage un peu trop rapidement et perdit le contrôle de la voiture qui finit sa course contre un mur. Avec le choc, sa tête alla heurter le tableau de bord. Il sentit le goût du sang dans sa bouche et il ressentit une douleur aiguë sur le front mais peu lui importait. Il voulait souffrir comme elle avait du souffrir. Il frappa avec rage ses deux points contre le volant.


Christian et José roulaient depuis plusieurs minutes sans prononcer un seul mot. Ils avaient bien compris que quelque chose de grave s'était passé.


José : Putain, où il est passé?
Chris (montrant la voiture de Nicolas) : Regardes José...là...arrêtes toi!


José freina brusquement et ils sortirent en courant de la voiture pour rejoindre leur ami.
Dans le taxi de Rudy, la même angoisse régnait. Rudy était sur à présent que par sa faute, il était arrivé quelque chose à Hélène. Pourquoi s'était-il mêlé de ce qui ne le regardait pas? Il avait voulu protéger son amie et au lieu de ça...
Jeanne aussi se sentait coupable. Coupable d'être heureuse auprès de l'homme qu'elle aimait, coupable d'attendre un bébé de lui. Elle avait l'impression d'avoir volé ce bonheur à Hélène. Elle repensa au premier jour où elles s’étaient rencontrées, là bas en pleine mer, Hélène lui avait sauvé la vie. Malgré tout ce qui aurait du les séparer, malgré cet amour qu’elles portaient au même homme et qui aurait du faire d’elles des rivales, elles étaient devenues amies…de véritables amies, des confidentes. Elle ne pouvait supporter l'idée qu'il lui soit arrivé quelque chose.
 
A l'hôpital, le médecin avait demandé aux filles de sortir de la chambre d'Hélène pour lui faire des examens complémentaires. Elles attendaient leurs amis à l'entrée des urgences. Elles se sentaient tellement impuissantes.


Laly : Jo, tu crois qu'elle va sans sortir?
Jo : J'aimerais tellement pouvoir te dire oui ma Laly


Laly regarda son amie du coin de l'oeil. Depuis les années qu'elles se connaissaient, c'est la première fois qu'elle la voyait ainsi. Malgré les coups du sort qu'ils avaient vécu, elle avait toujours gardé son optimisme. Aujourd'hui, elle semblait ne plus avoir la force. Avec Nicolas tout à l'heure, elle avait essayé de se montrer forte mais au fond d'elle, elle avait perdu tout espoir. L'image d'Hélène luttant entre la vie et la mort ne la quittait pas.
A ce moment-là, le portable de la texane se mit à sonner.


Jo: Allo
Chris: Johanna?
Jo: Ah Christian
Chris: Johanna, qu'est-ce qui se passe?
Jo: Vous n'êtes pas avec Nico?
Chris: Ecoute, il est parti comme un fou après vous avoir parlé. On vient de le retrouver mais depuis, il n'a plus prononcé un mot! José est près de lui.
Jo: Chris, c'est horrible! Il faut que vous veniez vite!
Chris: Johanna, il est arrivé quelque chose à Hélène, hein?
Jo: Elle...ils l'ont retrouvé au pied de la falaise!
Chris: Mais qu’est-ce qui s’est passé? Elle est tombée?
Jo : ---
Chris : Tu es toujours là? Johanna? Ne me dis pas que...
 


(Crèche)


Bénédicte venait d'arriver à la crèche pour récupérer Léa. Elle fut étonnée de ne voir ni Laly ni Stéphane, ça ne leur ressemblait pas d'être en retard. Elle décida d'attendre quelques minutes avec Diego le temps qu'un des deux arrive. Au bout de quelques minutes, elle décida d'appeler Laly mais sans succès. Elle tomba également sur la messagerie de Stéphane...
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 17:47 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

J'aime toujours autant. C'est trop triste, mais j'adore lire les reactions des amis d'Helene, leurs differentes facons de penser, leurs sentiments. Rudy et Jeanne se sentent coupables, sans pour autant etre responsables, la reaction de Nicolas fait mal au coeur, Laly et Johanna sont devastees, Jose et Christian perdus. 


Hate de lire la suite.
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 13:16 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

Merci Maria Very Happy


Annonces…

Laly avait regardé Johanna prononcer le mot suicide avec difficulté, l’entendre était pour elle aussi un véritable crève cœur, elle ne pouvait pas, elle n’arrivait pas…Pour elle tout ça n’était forcément qu’un cauchemar! Elle allait se réveiller et son amie serait là devant elle et lui sourirait…Elle ne souvenait pas de la dernière fois où elle avait vu Hélène sourire…sourire vraiment, avoir l’air réellement heureuse…Comment tous avaient-ils pu se voiler la face aussi longtemps? Et comment avait-elle pu leur faire ça? Elle était furieuse! Furieuse contre elle-même, furieuse contre les autres, furieuse contre Nicolas qui était la cause de tout ça et même furieuse contre son amie! Elle s’adossa au mur tentant de ravaler ses larmes sans y parvenir…Johanna était devant elle, le regard vide, Laly tendit la main vers elle et Johanna la prit…Elle repensa le cœur serré à tous ces merveilleux moments qu’elles avaient passés toutes les trois, toutes les épreuves aussi…Toujours elles avaient su s’en sortir, toujours elles avaient été là les unes pour les autres quand quelque chose allait mal, alors pourquoi Hélène ne s’était-elle pas confiée à elles, et pourquoi elles n’avaient pas su voir à quel point elle avait besoin qu’elles soient là…Les larmes coulaient le long de ses joues sans qu’elle ne puisse les retenir…Elle ne souvenait pas avoir eu plus mal un jour…Son téléphone se mit à vibrer dans sa poche. Machinalement elle le sortit et entre ses larmes regarda qui tentait de la joindre avec insistance…Bénédicte…elle ne savait pas encore…personne ne l’avait prévenue…elle laissa les appels se rediriger sur sa boite vocale, elle n’avait pas le courage de lui répondre de lui annoncer ça, pas maintenant…


Sur la falaise, Christian regardait son téléphone avec incompréhension. Il n’arrivait pas à croire ce que venait de lui annoncer Johanna…Malgré les larmes dans la voix de la texane, malgré sa voix tremblante, hésitante, tout ça ne pouvait être qu’une blague, une très mauvaise blague…Hélène, sa grand sœur de cœur, celle qui l’avait toujours soutenue, qui avait toujours été là pour lui ne pouvait pas…elle n’avait pas le droit d’avoir fait ça! Il pensa combien la vie d’Hélène avait dû être difficile pour qu’elle en arrive à cette extrémité combien elle avait dû souffrir, il avait dans ses souvenirs souvenir l’image d’une jeune femme toujours joyeuse, de bonne humeur, essayant chaque fois d’être optimiste…Comment avait-elle pu autant changer? Pourquoi? La réponse lui apparut comme une évidence, tout était à cause de Nicolas…Il se précipita furieux vers la voiture pour retrouver les autres, tous étaient maintenant autour de Nicolas, cherchant à comprendre…Jeanne avait tenté de lui prendre la main mais il l’avait repoussée…sans ménagement, Christian attrapa Nicolas par le col…

Christian:-Pauvre crétin!

Nicolas se laissa faire sans réagir, il ne pouvait pas…il ne pouvait plus…Qu’est-ce qu’il avait fait? Pourquoi lui avait-il fait autant de mal, pourquoi s’était-il voilé aussi longtemps la face…Elle l’aimait et il le savait, mais comme un lâche il avait voulu faire comme-ci tout ça n’était que du passé, comme ci elle aussi était parvenue à tourner la page de leur amour, comme-ci lui-même avait pu la tourner…José avait rarement vu Christian aussi furieux envers Nicolas, il le tira en arrière pour l’obliger à lâcher Nicolas et à le regarder…
José angoissé:-Qu’est-ce qui te prend Christian?
Christian:-Ce qui me prend? Et à lui qu’est-ce qui lui a pris avec Hélène hein?
José d‘une voix blanche:-Qu’est-ce qu’il y a Christian? Qu’est-ce qu’elle a?



Rudy les fixait mort de trouille à l’idée de savoir…pourquoi?…Pourquoi n’avait-il pas su tenir sa langue? Si la nouvelle était venue d’un autre de ses amis, il était persuadé que tout aurait été diffèrent…eux auraient su lire la détresse dans son regard, ils auraient su comprendre à quel point elle allait mal, il en était sur…



Christian hurlant:-Elle s’est suicidée! Vous m’entendez: SUICIDE!


José ne pouvait le croire, en l’espace d’une seconde, d’un seul mot, tout son univers venait de s’écrouler…Il n’avait pas su la protéger…malgré tous ses efforts il n’y était pas arrivé…Il poussa Christian, regarda Nicolas avec colère et leva le poing vers lui…Nicolas ne chercha même pas à se défendre…

Nicolas:-Vas-y frappes moi…frappes moi…je le mérite…c’est de ma faute tout est de ma faute je le sais…
Jeanne sentit son cœur se pincer, elle aussi se sentait coupable, elle savait, Hélène lui avait parlé, son amie aimait toujours Nicolas et elle s’était sacrifiée sans jamais lui faire aucun reproche…


Jeanne:-Nicolas…



Nicolas ne répondit pas, il ne la regarda même pas…il gardait les yeux fixés dans le vide, incapable de réagir, complètement brisé…



José à Jeanne:-Et toi! C’est pareil c’est aussi de ta faute…
Jeanne:-Mais…Je…



Jeanne culpabilisait, elle se sentait coupable. José avait raison, c’était en partie sa faute ce qui arrivait aujourd’hui…en prenant le cœur de Nicolas, elle avait aussi pris à Hélène sa raison de vivre…Déjà avant ça, José lui faisait payer d’être celle qui, en lui prenant Nicolas, rendait son amie malheureuse, mais là, elle pouvait lire tout ce ressentiment et toute cette colère sur le visage de José…



José:-De toute façon toi tu t’en fous, ça doit bien t’arranger même!
Jeanne:-T’es dégueulasse José! J’adore Hélène et c’est mon amie! Je t’interdis de dire que je m’en fous!
José:-Ouais c’est ça! Et puis quoi encore!



Jeanne chercha instinctivement un soutien, une aide, du coté de Nicolas mais elle n’arriva pas… Le téléphone de Stéphane se mit à sonner. Il ne chercha même pas à savoir qui c’était…ce n’était pas le moment…vraiment pas le moment! Rudy lui était complètement abattu…Il était le seul à pouvoir donner la véritable explication à ce pourquoi mais il préférait se taire pour le moment, Nicolas était trop mal…



Christian prenant les choses en mains:-Il faut y aller…Les filles nous attendent à l’hôpital…Il aida Nicolas à sortir de la voiture…Son visage était maculé du sang de sa blessure, mais il n’y prêta pas attention…Tous s’engouffrèrent dans les voitures, direction l’hôpital…Prudemment cette fois.






(Hopital)



Le médecin avait rejoint les filles pour leur demander si elles avaient pu joindre la famille de mademoiselle Girard…Les filles secouèrent la tête…les parents d’Hélène…elles les avaient presque oubliés…Seul Nicolas pouvait les appeler…Elles n’avaient qu’une hâte, que les autres arrivent…Le médecin était encore avec elles quand les garçons accompagnés de Jeanne arrivèrent enfin…


Christian sans introduction voyant les filles:-Comment elle va?



Les filles secouèrent la tête…Laly avait un regard assez noir pour Nicolas et faisait tout pour éviter de regarder Jeanne…Elle était son amie, mais Hélène était sa meilleure amie, et elle avait beau essayer de se raisonner, elle ne pouvait s’empêcher de leur en vouloir à tous deux…


Docteur:-Vous êtes Nicolas?
Nicolas paumé et surpris:-Hein? Oui…oui c’est moi…
Docteur:-Je suis navré pour votre amie…
Nicolas retint un sanglot…:-Co…comment elle va?
Docteur:-Pas très bien j’en ai peur…On m’a dit que vous pourriez contacter sa famille…


Nicolas essuyant une larme de la paume de sa main:-Je…oui…bien sur mais…



Il n’avait pas de contact avec les Girard depuis son départ peu glorieux d’Australie…Quelques jours à peine après qu’Hélène et lui avaient téléphoné aux Girard pour leurs annoncer leur futur mariage…Il imaginait très bien à quel point les parents d’Hélène devaient lui en vouloir, mais pourtant c’était à lui de le faire…Il devait au moins ça à Hélène…


Docteur:-C’est assez urgent…vous pouvez les appeler de mon bureau si vous voulez…

Nicolas hocha la tête, serra la main de Johanna dans la sienne et suivit le docteur…

José:- Dans quel état elle est?
Johanna en colère:-Dans quel état veux-tu qu’elle soit après une telle chute! Le médecin a dit que c’est une chance si elle n’est pas déjà morte!
Jeanne essayant de se persuader elle-même:-Elle va s’en sortir, j’en suis sur…il le faut…Elle a sa petite étoile et…
José furieux:-Mais putain mais tu peux pas te taire oui! Hélène n’est pas encore morte que tu lui piques ses phrases!
Jeanne:-Mais qu’est-ce que…
Laly:-José a raison! De toute façon t’es aussi responsable que Nicolas!
Stéphane:-Ça va pas recommencer, et toi Laly tu vas pas t’y mettre!
Johanna pleurant:-Ça suffit? Vous croyez pas que c’est assez dur comme ça? Il faut en plus que vous vous déchiriez?
José se radoucissant:-Pardon…Excuse moi ma puce…C’est juste que, Hélène c’est une partie de moi, comme toi, Béné ou Laly, c’est…(réalisant soudain) où est Bénédicte? Personne ne l’a prévenue?
Laly:-On a pas pu José…on a pas pu…Elle m’a appelé tout à l’heure mais j’ai pas répondu c’est trop dur, je pouvais pas lui dire ça…
José lui déposant un baiser sur le crâne:-Je sais ma Laly (la serrant contre lui) je sais…c’est moi qui vais lui dire…







(Paris, maison des Girard)



Justine était pendue au téléphone l’air contrarié…


Jérôme:-Alors?
Justine:-Alors rien! J’aurais tellement aimé qu’elle soit la première au courant…je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à la joindre!
Jérôme:-Ne t’inquiètes pas elle doit sans doute travailler…
Justine:-Oui tu as raison…
Jérôme l’enlaçant:-Allez viens, retournons rejoindre les inviter…


Dans la salle à manger, Marie était en train de faire le service pour les nombreux invités…Il y avait Virginie et Luc, mais aussi, Annette, Lola,…que Justine avait invité pour leur annoncer une grande nouvelle…
Toute la petite famille avait commencé à déjeuner et Justine en accord avec Jérôme avait décidé d’attendre le dessert pour annoncer leur mariage, leur laissant une chance de contacter Hélène d’ici là…

Le téléphone sonne, Virginie qui est la plus près se lève…


Virginie:-Bougez pas je décroche
Jérôme:-C’est peut-être ta sœur, elle a dû voir que tu avais essayer d’appeler
Justine:-J’espère…ce serait super

Virginie:-Allô?[…]non, c’est Virginie[…]oui il est là[…]Y’a quelque chose qui ne va pas?[…]d’accord…(se tournant vers la table)Roger, c’est Nicolas il veut te parler…
Roger:-Nicolas? Nicolas qui? (un peu énervé) L’ex fiancé d’Hélène?
Virginie hoche la tête
Roger regardant son frère puis Marie:-Si c’est pour me demander la main de ma fille, il n’est pas prêt d’avoir mon autorisation après la manière dont il est parti…







(Love Island, maison de Bénédicte et Jimmy)



Bénédicte observait Diego et Léa qui jouaient ensemble sur le sol du salon tout en faisant son repassage…Toutes les cinq minutes environ elle regardait la pendule, inquiète de ne pas voir Laly arriver ou téléphoner…Elle était tellement sur les nerfs que quand le téléphone se mit a sonner elle sursauta…puis se sentant ridicule sourit…



Bénédicte:-Ah…c’est sûrement maman Diego! Je me demande quelle excuse elle va me trouver…
Elle décroche le téléphone…
Bénédicte:-Allô?
José:-Bé…Bénédicte?
Bénédicte:-Ah José c’est toi! Tu ne saurais pas où sont Laly et Steph par hasard? Je m’inquiète, ils ont oublié Diego à la crèche et pas moyen de les joindre…



José ne lui répondit pas tout de suite, cherchant les mots qui lui feraient le moins mal possible, mais il ne les trouva pas…



Bénédicte:-José…Mais José qu’est-ce qui se passe réponds moi!
José:-Bénédicte…(il ne savait pas comment continuer)
Bénédicte dont l’angoisse augmentait, d’une voix tremblante:-Il…Il est arrivé quelque chose à Laly?
José:-Pas…pas vraiment…Bénédicte assieds toi s’il te plaît…
Bénédicte:-Quoi?
José:-C’est Hélène elle…(José a le souffle coupé par le chagrin)
Bénédicte:-Quoi? Qu’est-ce qu’elle a?
José:-Elle est à l’hôpital…elle …s’est jetée de la falaise Bénédicte…
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 873
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 16:30 (2014)    Sujet du message: The point of no return (saison 1) Répondre en citant

J'adore toujours autant lire les reactions et les pensees des amis d'Helene. Mais j'ai aussi de la peine pour Jeanne. Tout le monde s'en prend a elle et c'est pas de sa faute, c'est Nicolas qui a choisi de rester avec elle, mais c'est humain de reagir comme ca sous des circonstances pareilles. On cherche quelqu'un a qui s'en prendre comme Christian a aussi fait avec Nicolas. 
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:02 (2018)    Sujet du message: The point of no return (saison 1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Kimmy
Page 1 sur 5 Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com