rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Une femme debout
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 626, 27, 28  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Nelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Sam 25 Mai - 07:39 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Tres belle suite, vraiment. La scene entre Billy et Christian, tres bien ecrite et tres emouvant. Allez, Cricri, ouvre les yeux! Johanna est la femme de ta vie.
_________________
Les membres suivants remercient maria pour ce message :
donat1987 (25/05/13)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Mai - 07:39 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 25 Mai - 11:13 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

moi aussi je suis pour H/Peter, lol par contre Eve est super-protectrice avec son frère lol
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 25 Mai - 11:24 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

je suie d'accord avec maria  cricri  ouvre les yeux  johanna  est la femme de ta vie  part contre  ses vrai que je serai pour reformer le couple  hélène nicolas   parsque je ne les voie pas l'un sans l'autre  met bon  dans les mystere actuellement elle sur li point de se marier avec peter 

Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Sam 25 Mai - 12:28 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Je ne dirai rien concernant Hélène et Peter mais du moment que Christian ouvre enfin les yeux, ça me va Rolling Eyes

C'est touchant la façon dont Billy protège sa "maman"
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 25 Mai - 13:25 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Merci à tous! Pour Hélène j'avoue ne pas avoir encore pris de décision: Peter/Nicolas Nicolas, mon coeur balance... je vais me laisser porter par l'histoire et c'est elle qui décidera. Pour Johanna j'ai par contre une idée très claire de ce qui va lui arriver!!! 

Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 25 Mai - 13:30 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

pour quand la suite nelle

Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 18:02 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

La suite :-)



Chapitre 8 
 
  
 
  
 
La nuit était tombée dans la villa. Les enfants dormaient à poings fermés et le calme régnait.  
 
  
 
Chambre de Bénédicte et José 
 
  
 
-          On a vraiment passé une excellente soirée, s’exclama Bénédicte en se blottissant contre son mari. 
 
  
 
-          Oui, c’était très sympa, même si je t’avoue que c’était un chouilla tendu entre Nico et Peter. 
 
  
 
-          Oui, ben c’est normal en même temps, t’as 2 coqs qui se battent pour la même poule ! 
 
  
 
-          Béné ! Faudra que je dise à Hélène que tu la compares à une poule ! répondit José en riant. 
 
  
 
-          Pardon, mais t’as saisit l’idée. Je t’avoue que je ne sais pas quoi penser. Dans ma tête, je me dis que c’est Nico et Hélène qui devraient être ensemble, mais quand je regarde Hélène et Peter, je me dis qu’ils vont aussi très bien ensemble ! 
 
  
 
-          Je vois ce que tu veux dire. Tu connais mes sentiments pour Peter, ça me fait mal à la tronche de le reconnaitre, mais elle a l’air heureuse avec ce mec, plus que depuis de longues années. Là, notre Nico, s’il veut reconquérir son Hélène, il à intérêt à la jouer fine, il suffira pas d’un petit sourire pour la récupérer.  
 
  
 
-          De toute façon, tant que son cœur balancera entre Jeanne et Hélène, elle ne reviendra pas et ça c’est une certitude. Observa Bénédicte. 
 
  
 
-          Oui, la balle est dans le camp de Nicolas. Conclu José. Par contre, une qui est sur la sellette, c’est Fanny. 
 
  
 
-          Oui, ben je la comprends. Tu as vu comme Johanna est belle. Purée, quand on remonte 20 ans en arrière, qu’on la revoit avec sa salopette et sa casquette de base-ball et aujourd’hui elle est juste splendide. Féminine, sexy en diable et une femme de pouvoir avec ça, je suis admirative. 
 
  
 
-          C’est vrai qu’elle est magnifique, renchérit José. 
 
  
 
Puis après une pause : 
 
  
 
-          Béné, je ne te mentirai pas, j’ai aimé éperdument Johanna et je suppose que d’une certaine manière, je l’aime encore. Mais sache que je suis heureux avec toi et que je ne t’ai pas demandé en mariage par défaut. Tu es mon autre, mon alter égo. Tu as tout supporté en moi, le meilleur et le pire. Je suis très fier de t’avoir à mes côtés, pour toujours. 
 
  
 
-          Je sais José. Je ne te mentirai pas non plus, je suis toujours un peu jalouse de Johanna et de l’intensité de l’amour que tu lui as porté. Mais c’est fini à présent et je suppose que c’est le prix à payer pour ce que je lui ai fait il y a quelques années… répondit Bénédicte d’une toute petite voix. 
 
  
 
-          Tu veux parler de ta liaison avec Christian ? C’est le passé… 
 
  
 
-          Tu le savais ?! demanda Bénédicte incrédule. 
 
  
 
-          Christian me l’a dit un soir où il était soul comme une barrique. Je ne sais même pas s’il s’en souvient. 
 
  
 
-          Tu m’en veux ? 
 
  
 
-          Non. Je vous en ai voulu un peu, bien sûr, mais c’est le passé. Et puis, je n’étais pas un parangon de vertu à l’époque, non plus. Je passais mon temps à te tromper et te faire souffrir. 
 
  
 
-          Et tu crois que Johanna est au courant ? 
 
  
 
-          Aucune idée. Mais c’est pas moi qui le lui dirai. C’est le passé, inutile de remuer tout ça. 
 
  
 
-          Merci José. Johanna et moi recommençons tout juste à nous rapprocher, je ne voudrais pas que cela vienne se placer entre nous. 
 
  
 
-          Je comprends ma chérie. 
 
  
 
-          En tout cas, je me demande combien de temps Christian va encore faire l’autruche. C’est évident qu’il est encore fou d’elle. D’ailleurs toute la soirée, il n’a pas cessé de remettre Fanny à sa place dès qu’elle disait un mot sur Johanna. Remarque bien que je le comprends, ces allusions sur le fait que Johanna devrait avoir honte de dépenser son argent dans des fringues ou des chaussures commençaient à devenir lourdes. Johanna bosse dure, elle a le droit faire ce qu’elle veut de son argent, d’autant qu’elle est tout sauf snob et hautaine. 
 
  
 
-          Je suis d’accord ma belle, mais la petite se sent en insécurité, il faut la comprendre… d’autant qu’elle a raison, Christian ne le sait pas encore, mais il n’est déjà plus à elle… 
 
  
 
-          Oui, plus dure sera la chute… 
 
  
 
Cuisine 
 
  
 
Sébastien avait le sommeil très léger depuis la naissance de Luna. 13 ans plus tard, rien n’avait changé, quand il avait sa garde, il était toujours sur le qui-vive. Il avait été réveillé par le retour de Johanna et d’Hélène et après s’être retourné à maintes reprises dans son lit, il avait décidé de descendre à la cuisine se faire un verre de lait chaud. 
 
Alors qu’il s’apprêtait à rentrer dans la pièce, il la vit, installée sagement, les cheveux relevés et retenus en un chignon flou par un crayon. 
 
  
 
-          Tu peux rentrer. Lui dit-elle sans tourner la tête vers lui. 
 
  
 
-          Bonsoir Eve. Insomniaque ? 
 
  
 
-          Il est à peine minuit et demi, j’ai l’impression qu’ils se couchent tous avec les poules ici. 
 
  
 
-          Question de rythme de vie je suppose. Répondit calmement Sébastien avant de se servir un verre de lait et de repartir vers la porte. 
 
  
 
-          Je te fais peur ? l’interpella Eve. 
 
  
 
-          Peur ? non. Disons que j’ai cru comprendre que tu es une… 
 
  
 
-          Nymphomane… 
 
  
 
-          J’allais dire croqueuse d’hommes. Corrigea Sébastien avec un sourire chaleureux. 
 
  
 
Son sourire et sa bonne humeur était communicatifs. Eve lui sourit à un son tour, un vrai sourire innocent qui illumina son visage. A cet instant, Sébastien se dit que décidemment, la jeune femme qui lui faisait face ressemblait à une petite enfant sauvage qu’il adorerait apprivoiser. 
 
Avant qu’il n’ajoute quoi que ce soit. Elle se leva et se rapprocha de lui, en arrivant à sa hauteur, elle se hissa sur la pointe des pieds et murmura : 
 
  
 
-          Attention Sébastien, je pourrai bien te croquer…  
 
  
 
Et alors qu’elle se retourna, il attrapa son poignet et colla son torse contre le dos de la jeune femme. 
 
  
 
-          Peut-être que j’ai envie que tu me mettes sur ton menu… murmura-t-il à son oreille. 
 
  
 
Eve sentit un frisson traverser son corps et son cœur battre la chamade dans sa poitrine. C’était un sentiment qui lui était totalement étranger, qui malgré elle lui fit peur. Sans un regard vers Sébastien, elle s’éloigna des bras du jeune homme tandis qu’une larme roula sur sa joue. Cela ne pouvait pas lui arriver, un coup de foudre ? Pas à elle… n’était-elle pas « l’enfant du malheur » comme l’avait surnommée son père. ? 
 
  
 
Chambre de Peter et Hélène 
 
  
 
Peter observait Hélène tandis qu’elle était installée devant sa coiffeuse et qu’elle brossait ses longs cheveux blonds. Elle sortait tout juste de la douche et l’odeur de sa crème de nuit emplissait l’atmosphère de la pièce. Il ne se lassait pas de la regarder. 
 
  
 
-          Tu n’aurais pas du m’attendre mon chéri, lui dit-elle. Je sais que tu as une grosse réunion demain matin. 
 
  
 
-          Depuis notre première nuit ensemble, je n’arrive plus à m’endormir quand tu n’es pas dans mes bras.  
 
  
 
-          Hé bien dites-moi, monsieur est d’humeur romantique ! répondit Hélène d’une voix douce. 
 
  
 
-          Toujours avec toi… 
 
  
 
Hélène posa sa brosse et vint se glisser sous la couette contre l’homme qui avait pris une telle importance dans sa vie. En quelques semaines, c’était comme si toute sa vie avait changée. 
 
  
 
-          Tu penses à quoi belle Hélène? lui demanda Peter. 
 
  
 
-          A toi. Lui répondit-elle d’une voix tendre. 
 
  
 
-          Continue, ça m’intéresse. 
 
  
 
-          Je me disais qu’en très peu de temps, tu as bouleversé ma vie. 
 
  
 
-          Et c’est une bonne chose ? 
 
  
 
-          Une très bonne chose. Répondit-elle avant de l’embrasser passionnément. 
 
  
 
-          Hummm. Tu as l’air d’excellente humeur. La soirée fut bonne ? 
 
  
 
-          Géniale ! Tu aurais dû voir Johanna, elle a été exceptionnelle. C’est impressionnant de la voir travailler. Elle connait ses dossiers sur le bout des doigts et ne se laisse absolument pas impressionnée par tous ces machos. Elle a un charisme incroyable. 
 
  
 
-          Dis-moi, tu sembles conquise. 
 
  
 
-          Je le suis. Et puis, elle m’a proposée de travailler pour elle en freelance… j’hésitais beaucoup parce que je ne voulais pas mêler travailler et amitié, mais après tout zut ! Johanna est ma meilleure amie et c’est un plaisir de bosser avec elle.  
 
  
 
-          Oh… répondit Peter d’une voix éteinte. 
 
  
 
-          Fais pas cette tête Peter! C’est pas à un homme d’affaire averti comme toi que je vais apprendre qu’on peut faire des visio-conférences, qu’on peut faire du télétravail etc.  
 
  
 
-          Ça veut dire que tu ne vas pas retourner au Texas avec Johanna ?  
 
  
 
-          Bien sûr que non ! Evidemment, je serai obligée d’y aller de temps en temps, mais je ne vais pas m’installer là-bas. Ce serait mauvais genre que la nouvelle madame Watson ne vive pas dans le même pays que son mari. Ajouta Hélène en le regardant droit dans les yeux. 
 
  
 
-          Attends Hélène, ça veut dire ce que je crois que ça veut dire ?! demanda Peter plein d’excitation. 
 
  
 
Hélène se contenta de hocher vivement la tête en affichant un grand sourire. 
 
  
 
-          Oh mon Dieu ! tu acceptes de m’épouser ?! c’est vrai ?!  
 
  
 
-          Oui, j’ai beaucoup réfléchi et… j’en ai marre de réfléchir ! C’est une folie ? Alors j’ai envie d’être folle, avec toi, pour toi ! Je t’aime Peter. 
 
  
 
-          Et Nicolas… ? demanda Peter très sérieusement. 
 
  
 
-          Nicolas ? C’est mon meilleur ami et c’est fini. 
 
  
 
-          Tu en es sûre ? Je veux plus que tout que tu deviennes ma femme, mais uniquement si c’est ce que tu veux au plus profond de toi. Je ne veux pas que tu m’épouses parce que tu ne peux pas avoir Nicolas ou parce que tu penses que je suis ta dernière chance d’avoir un enfant. 
 
  
 
Devant l’absence de réponse d’Hélène, Peter se leva brusquement du lit. 
 
  
 
-          Peter, qu’est-ce que tu fais ? 
 
  
 
-          Tu le vois bien non ? Je m’en vais. Je t’aime plus que tout Hélène, mais je n’accepterai pas d’être ton second choix et ton silence est suffisamment éloquent pour moi. J’aurai du me douter que je n’étais qu’un pis aller pour toi 
 
  
 
Hélène se leva à son tour d’un bond et se planta devant la porte pour l’empêcher de sortir. 
 
  
 
-          Ne dis plus jamais ça, tu m’entends ?! Je t’aime Peter et ce n’est pas Nicolas que je veux mais toi. Je pensais que tu me connaissais assez pour savoir que je préfèrerais plutôt finir vieille fille que de me marier sans amour. 
 
  
 
-          Alors pourquoi ton silence? 
 
  
 
-          Tu veux des enfants Peter ? demanda Hélène après une pause. 
 
  
 
-          Oui, bien sûr. Tu sais que je rêve de devenir père… 
 
  
 
-          Alors il ne vaut mieux pas qu’on se marie. 
 
  
 
-          Mais pourquoi ?! Je sais que tu aimes les enfants encore plus que moi ! 
 
  
 
-          J’ai fait 2 fausses couches Peter et il y a eu des séquelles… commença Hélène en pleurant. 
 
  
 
-          Tu es stérile… 
 
  
 
-          Pas exactement. 
 
  
 
-          Je ne comprends pas là, Hélène. Sois plus claire. 
 
  
 
-          Je peux tomber enceinte, mais je risque une sévère hémorragie et il y a 90 % de risque que je ne parvienne jamais à mener une grossesse à terme. Révéla Hélène qui pleurait désormais à chaudes larmes. 
 
  
 
-          Je suis désolée ma chérie, je l’ignorais totalement. Mais ça ne change rien à mon amour pour toi. Ne pleure pas ma chérie, s’il te plait. 
 
  
 
-          Mais je ne pourrais jamais t’offrir cette joie d’être père. 
 
  
 
-          Nous pourrons adopter… 
 
  
 
-          Oh je t’en prie, je te connais Peter, rien ne compte plus pour toi que d’avoir un héritier de ton sang, qui porte ton nom. 
 
  
 
-          Il y a encore 3 jours, tu aurais eu raison, mais en voyant Johanna avec ses fils, je sais maintenant sans l’ombre d’un doute que l’amour qui lie des parents à leurs enfants reste le même qu’ils s’agissent d’enfants naturels ou adoptés. 
 
  
 
-          On peut quand même essayer d’avoir un enfant naturellement, tu sais. Il y a quand même 10% de chance que ça marche. 
 
  
 
-          C’est hors de question Hélène. Ma mère est morte en donnant naissance à Eve, je ne veux pas courir ce risque ! On trouvera une solution autrement, mais jamais ô grand jamais je n’accepterai que tu mettes sciemment ta vie en danger de cette manière. Je t’aime bien trop pour ça. 
 
  
 
Hélène l’embrassa tendrement, se blottit dans ses bras et continua à pleurer doucement. 
 
  
 
Chambre de Johanna 
 
  
 
Christian venait de quitter la chambre qu’il partageait avec Fanny. Il était passablement énervé contre la jeune femme. Elle n’avait cessé de dénigrer Johanna toute la soirée et lui avait reproché de toujours la défendre lorsqu’ils s’étaient retrouvés seuls dans sa chambre. Il avait fallut tout son self-control pour ne pas lui hurler dessus. Maintenant qu’elle était enfin endormie, il avait décidé de sortir faire un tour histoire de se calmer. En passant devant la chambre de Johanna, il vit de la lumière et après une hésitation, il ouvrit tout doucement la porte. Elle était absorbée par un gros dossier qu’elle étudiait en mordillant la branche de ses lunettes. 
 
  
 
-          Coucou ma belle… tu travailles encore ? 
 
  
 
-          Oh My God, Christian, tu vas finit par me faire avoir une crise cardiaque ! répondit Johanna en sursautant 
 
  
 
-          Pardon Johanna. Je peux entrer … ? 
 
  
 
-          Bien sûr mon Cricri, entre. 
 
  
 
-          Tu es sûre, je ne te dérange pas? 
 
  
 
-          Non, non, c’est une bonne excuse pour faire une pause. Répondit Johanna en posant ses lunettes et en allant s’installer sur  le canapé à côté de Christian. 
 
  
 
-          Une pause ? Mais il est près d’une heure du matin, il faut que tu dormes mon bébé. 
 
  
 
-          J’aime bien travailler quand tout le monde dort, c’est plus calme et j’ai vraiment beaucoup trop de dossiers à traiter pour prendre du retard. 
 
  
 
Christian regarda intensément la belle américaine. 
 
  
 
-          Il y a autre chose n’est-ce pas ? 
 
  
 
-          Décidemment mon Cricri, tu me connais trop bien… Disons que depuis mon… agression… je suis insomniaque. 
 
  
 
-          Mais encore… ? 
 
  
 
-          Je dors 2 à 3 heures par nuit à peu près. 
 
  
 
-          Bon sang Johanna, il faut que tu prennes soin de toi… ça dure depuis combien de temps ? 
 
  
 
-          Un peu plus de 4 ans… répondit Johanna tout doucement. 
 
  
 
-          Oh mon bébé, je suis tellement désolé. Tu as vécu des choses si dures, je suis impressionnée de ta force et de ton courage. 
 
  
 
-          Tu me l’as dit toi-même Christian, j’ai fait ce que j’avais à faire… répondit Johanna gênée en essayant de fuir son regard. 
 
  
 
-          Arrêtes Johanna s’il te plait, ne fais pas ça, pas avec moi. Tu n’es pas obligée d’être toujours aussi forte. Je suis là maintenant… 
 
  
 
-          Christian, non… 
 
  
 
-          Johanna, tu m’as manqué, énormément… j’ai cru mourir sans toi…  
 
  
 
-          Et Fanny ? 
 
  
 
-          Fanny n’a rien à voir là-dedans. Là, c’est toi et moi. Nous c’est différent, nous c’est à part. 
 
  
 
-          Il n’y a plus de nous Christian… 
 
  
 
-          La faute à qui ?! répliqua Christian. 
 
  
 
-          Christian ! grogna Johanna. 
 
  
 
-          Pardon, Johanna, c’était un coup bas… C’est juste que depuis que tu es arrivée, je ne sais plus où j’en suis. Il y a cette alchimie entre nous, ce petit quelque chose qui est toujours là et qui ne nous a jamais quitté malgré ces 20 ans. Toi aussi tu le ressens, tu ne peux pas le nier. 
 
  
 
Se disant, Christian effleura les lèvres de sa belle du bout des doigts. 
 
  
 
-          Oh, mais je ne cherche pas à le nier. Tu sais ce que je ressens pour toi… 
 
  
 
-          Mais… 
 
  
 
-          Mais Fanny… 
 
  
 
-          Mais bon, sans, fiche moi la paix avec Fanny, je te parle de nous, là ! 
 
  
 
Christian s’avança doucement et embrassa l’épaule dénudée de Johanna. La texane ferma les yeux tandis que des frissons la parcouraient. Elle était prête à se laisser aller aux caresses de l’homme qui parvenait toujours à allumer le feu en elle, juste d’un regard. Elle sentait ses barrières tomber une à une lorsqu’au prix d’un ultime effort, elle le repoussa doucement mais avec fermeté. 
 
  
 
-          Christian, non. Je suis prête à tout abandonner pour toi. Tout sauf 2 choses : Mes enfants et ma dignité. 
 
  
 
-          Meaning ? 
 
  
 
-          Je ne serai pas ta maîtresse, jamais. Répondit Johanna d’une voix froide. Si on se remet un jour ensemble, je serai la seule et l’unique. Mais je ne serai jamais « l’autre », j’ai trop de respect pour moi-même pour accepter ça. 
 
  
 
-          Je ne te le demanderai pas mon bébé. Je ne te demanderai jamais de te rabaisser pour moi. 
 
  
 
-          Merci mon Cricri. 
 
  
 
-          Mais je peux te prendre dans mes bras ? 
 
  
 
Au lieu de répondre, s’allongea sur le canapé et posa délicatement sa tête sur les genoux de Christian. Tandis qu’il lui caressait doucement les cheveux, elle ferma les yeux et se détendit instantanément, c’était comme si elle rentrait chez elle après des années d’errance. 
 
Elle s’apprêtait  à s’endormir lorsqu’elle entendit Christian chanter tendrement : 
 
    C'est un moment fort
où se réveille l'eau qui dort
Un moment clair
où je me confonds à ta chair

C'est le feu et la soie
C'est le vent qui court sous la peau
Et c'est t'apprendre avec les doigts
Qui m’ rend tout chose

C'est comme un mal en moi qui m'effraie qui me tord
Sers mon corps et fais moi perdre pied
Dans ces eaux troubles fais-moi plonger

Me garder en toi
Le souffle court figer la pose
Les yeux noyés
Comme deux mutants sous hypnose

C'est comme un mal en toi qui te pèse et te mord
Baise m'encore et fais-moi tournoyer
Dans ces eaux sombres fais-moi plonger

C'est se taire et fuir s'offrir à temps
partir avant de découvrir,
D'autres poisons, dans d'autres villes
Et en finir de ces voyages immobiles.
 
A suivre


Ps: la chanson, c'est d'Etienne Dahot... les Voyages Immobiles


Dernière édition par Nelle le Dim 26 Mai - 18:38 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Bensidy13
Miss NYC

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2011
Messages: 1 447
Localisation: Manhattan
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 18:11 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Quel beau chapitre ! José et béné sont mignons et tout va bien ! Je suis contente pour Hélène et Peter j'espère qu'il trouveront un enfant à adopter, Seb et Ève ! Surprenant mais j'ai bien Ève a le coup de foudre peut être que c'est le bon Wink
Et pour Christian Joh il y a de l'avance c'est génial et Johanna a raison de pas se laisser faire, Christian devra faire un choix c'est tout !
Vite la suite !
_________________

A first love always occupies a special place.


Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 18:50 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Maureen a déjà tout dit et je suis d'accord avec elle.
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
loulou
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 1 646
Localisation: corse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Perso(s) préférée(s): johanna, christian
Ship: johanna,christian

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 19:12 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

très belle suite

José et Bénédicte son trop beau.

Ève et Sébastien sa fait drôle

Hélène et Peter désoler mais je mis fait pas pour moi elle peu être qu'avec Nicolas,

tout comme Johanna me peu être qu'avec Christian

j'adore quand elle s'allonge et quelle mes sa tête sur c'est genoux et que Christian chante trop mimi

Christian faut qu'il fait son choix entre Johanna et fanny

_________________


Dernière édition par loulou le Sam 31 Oct - 15:16 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lilou25
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 493
Localisation: paris
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 19:14 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Comme mes voisines, rien à ajouter!
J'ai beaucoup aimé!


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 19:25 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Tres beau ce chapitre. La scene entre Christian et Johanna, magnifique! J'avais des larmes aux yeux a la fin du chapitre. Bravo!
_________________


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 20:01 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

je vais pas faire original, mais j'ai adoré:

béné/José: ils sont francs l'un envers l'autre, ils s'aiment et se respectent

Eve/Seb: pourquoi pas? lol

H/P : comme j'ai adoré, j'ai souri tout le passage et je reste persuadé qu'un petit Watson peut pointer le bout de nez, suffit d'être bien entouré sur le plan médical, mais l'adoption me va aussi.

Cricri/Joh: il a fait son choix, même si il ne l'a pas dit verbalement. Fanny est gonflée, de critiquer une femme de la trempe de Joh... Étonnant que Joh ne l'ai pas encore recadré...

Maintenant mon interrogation concerne Nico avec Jeanne ou sans Jeanne? Ingrid est dans ta fic ou pas? J'espère qu'il va attérir sur Terre et avoir une prise de conscience... 
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 11:19 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

la suite stp  j'acroche a font a cette fic  j'adoreeeeeeeeeee

Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Mar 28 Mai - 21:53 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Très belle suite.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:26 (2018)    Sujet du message: Une femme debout

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Nelle
Page 5 sur 28 Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 626, 27, 28  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com