rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Une femme debout
Aller à la page: <  1, 2, 323, 24, 25, 26, 27, 28  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Nelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lilou25
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 493
Localisation: paris
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 14 Aoû - 23:11 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Génial!!!!! J'espère que Johanna va vite découvrir qui est l'assassin de son père et qu'on pourra assister à un super mariage! Quant à l'australienne, quand est-ce qu'on la noie???

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Aoû - 23:11 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû - 18:43 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Merci beaucoup les filles!

Une amie qui comme moi est une férue des romans dits "féminins" déplorent toujours que les bouquins s'arrêtent quand le couple se met ensemble et qu'on ne sait jamais ce qui se passe après. J'aime beaucoup écrire cette fic parce que j'adore l'idée de décrire ce qui se passe après, maintenant qu'ils sont ensemble et qu'ils s'aiment. Ce n'est pas une fin qu'ils soient à nouveau ensemble, c'est au contraire là que tout commence.

Merci encore pour tous vos commentaires, ça me motive vraiment Embarassed


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû - 21:43 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Je pense comme ton amie : je suis toujours frustrée en terminant mes bouquins! Il me manque toujours un chapitre ou deux Wink
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 22:24 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

petite question ta fic s'arrete la ou tu poursuit  merci

Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 22:25 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Je la poursuis. je vais essayer de faire les 2 en même temps

Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 22:32 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

ok merci

Revenir en haut
loulou
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 1 646
Localisation: corse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Perso(s) préférée(s): johanna, christian
Ship: johanna,christian

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 02:40 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

BRAVO BRAVO  super chapitre.

J'aime beaucoup la fin il son trop trop mimi.

J'espère que Johanna découvrira qui a tué son père.

grr cette Linda, moi aussi je pence que sais Linda qui derrière tout ça!!

Hâte de lire la suite

_________________


Dernière édition par loulou le Dim 1 Nov - 20:20 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 23:04 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Chapitre 33
 
 
Les semaines passaient tranquillement et la vie reprenait son cours. Johanna et Christian avaient convaincus Cathy et Etienne de repartir en Finlande. Ils savaient que leurs amis devaient discuter et avaient des décisions à prendre pour leur avenir et qu’ils ne le feraient pas sereinement dans le tumulte de la villa et les préparatifs du mariage d’Hélène et Peter. En outre, leurs filles devaient reprendre l’école.
Sue Ellen était également repartie aux Etats-Unis avec Jake et Chantelle. Johanna était ravie d’avoir fait la connaissance de la jeune fille. Elle était parfaite pour son fils et l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre était empreint de pureté. Deux adolescents qui avaient déjà bien trop soufferts pour leur âge. Ils étaient si jeunes et en même temps, la vie s’était chargée de leur faire perdre leur innocence.
Christian préparait activement son premier showcase, les garçons avaient accepté de monter sur scène avec lui et les répétitions allaient bon train. Autant Christian savait qu’il pouvait jouer de la batterie sur son album, mais il avait besoin d’un autre batteur pour le concert, aussi Christophe avait également reprit du service. Le showcase se jouerait à guichet fermé et Christian était particulièrement excité.
Depuis la tentative de meurtre dont Johanna avait été victime, elle ne sortait pas sans Fred qui était devenu son garde du corps officiel. La jeune femme l’appréciait énormément, outre le fait qu’il lui avait sauvé la vie, il était extrêmement gentil et savait rester discret afin que Johanna soit le moins affectée possible par cette situation. Johanna s’était plongée à corps perdu dans son travail afin d’éviter de trop penser. Elle revoyait également à la loupe tous les dossiers de son père parfois jusqu’à une heure très avancée de la nuit, ce qui inquiétait énormément Christian. D’autant plus qu’Hélène était à 2 semaines de son mariage et en gérait les derniers détails, ce qui l’éloignait du bureau.
 
 
Salon de la Villa
 
-          J’en peux plus, ce mariage va me rendre chèvre !!! se lamenta Hélène en se tenant la tête à 2 mains.
 
-          Excuse-moi Hélène, c’est juste qu’on ne peut pas mettre ma tante Gladys à côté de ma tante Laurette, elles se détestent depuis que Laurette à dit que Gladys utilisait des conservateurs dans ses confitures et on ne plaisante pas avec les confitures de tante Laurette.
 
-          Je sais Eve. C’est juste que je pensais être arrivée à bout de ce plan de table de malheur ! Tu as galéré à ce point quand tu as planifié ton mariage Béné ?
 
-           Non, mais moi, c’était un tout petit mariage  comparé au vôtre !
 
-          Je ne pensais pas qu’on avait tous les deux d’aussi grandes familles… soupira Hélène.
 
-          Sans compter les collaborateurs, les clients importants et certains partenaires financiers de mon frère adoré ! intervint Eve.
 
-          Je suis désolé ma puce, mais je ne peux pas faire autrement que de les inviter. S’excusa Peter en entrant dans la pièce.
 
-          Je sais mon cœur, mais je n’avais pas imaginé que ce serait si compliqué de devenir madame Watson. Oh et il faut qu’on aille faire la dernière dégustation pour le gâteau…
 
-          C’est aujourd’hui ?
 
-          Ben oui… ne me dis pas que tu as oublié ?!
 
-          Oh ma puce, excuse-moi mais j’ai un RDV super important que je ne peux pas déplacer…
 
-          Ah non, Peter ! Tu esquives tous les RDV, j’ai tout fait avec les filles, tu n’es jamais là ! A croire que tu te contrefiches de ce mariage ! s’écria Hélène.
 
-          Ma puce…
 
-          La puce, elle en marre de tout gérer toute seule ! cria Hélène avec colère en quittant la pièce.
 
-          Hélène, attends ! s’écria Peter en s’élançant à sa suite.
 
Alors qu’ils sortaient en coup de vent, ils croisèrent Nicolas qui revenait d’une course.
 
-          Il y a des nuages au paradis ? demanda-t-il à Eve et Bénédicte.
 
-          Ne sors pas encore le champagne gueule d’ange, le mariage n’est pas annulé ! répliqua Eve d’une voix cassante en se replongeant dans la liste des dernières choses à régler.
 
-          Ce qu’Eve veut dire c’est que c’est juste une petite dispute entre amoureux. Le stress d’avant mariage, tout ça… ajouta Bénédicte.
 
 
Dans le jardin
 
Hélène était assise sur un petit muret et pleurait doucement.
 
-          Je peux m’asseoir… ? demanda doucement Peter.
 
-          T’as pas un RDV important où tu devrais être ? répliqua Hélène d’un ton cinglant.
 
-          Hélène, je suis désolé… c’est vrai que je ne suis pas très présent ces derniers temps, mais tu sais bien que j’ai plein d’obligations.
 
-          Et notre mariage n’en est pas une ?!
 
-          Non, notre mariage est le jour que j’attends depuis que j’ai compris ce qu’aimer voulait dire.
 
-          Alors pourquoi tu n’es jamais là ?
 
-          Mais tu sais bien que je suis nul en logistique, c’est toujours Sophie qui s’occupe de tout.
 
-          C’est notre mariage Peter, pas une de tes réunions avec tes clients ! Ce n’est pas à ta secrétaire de choisir la couleur des serviettes de table ! s’énerva Hélène. A croire que ce n’est pas important pour toi !
 
-          Hélène, les serviettes de tables pourraient être rouge et jaune à petits pois et on pourrait servir des hamburgers que je serais heureux quand même. Tout ce qui m’importe c’est que tu dises « OUI » et que tu deviennes ma femme. Si ça ne tenait qu’à moi, on prendrait l’avion pour Vegas avec Johanna et Christian et on se marierait loin de tout ça… D’ailleurs, je croyais que tu voulais un petit mariage tout simple et intime.
 
-          Je sais… concéda Hélène. C’est ce que je voulais, mais j’ai une grande famille et tout est vite devenu hors de proportion… Les invitations sont parties et c’est trop tard pour revenir en arrière et là je ne m’en sors plus.
 
Hélène se mit à pleurer de plus belle.
 
-          Hélène ma puce, dit Peter en la prenant dans ses bras, le travail que tu accomplis pour ce mariage…
 
-          NOTRE mariage… l’interrompit sa fiancée entre deux sanglots.
 
-          Oui, tu as raison, ce que tu accomplis pour NOTRE mariage est fabuleux. Je suis impressionné par ton sens de l’organisation et je me rends compte que je t’ai laissé tout faire toute seule et j’en suis désolé. Tu devrais te reposer un peu et te détendre. Pourquoi ne sortirais-tu pas avec Johanna ?
 
-          Avec Christian, ils ont RDV à l’agence d’adoption cet après-midi…
 
-          Ah oui, c’est vrai. Tu sais quoi ? Tu assures le RDV avec le traiteur cet après-midi, ce soir on planche tous les deux sur le plan de table et demain je m’occupe du sommelier.
 
-          Tu ferais ça ? demanda Hélène d’une petite voix. Mais tu ne devais pas voir des investisseurs japonais ?
 
-          Je demanderai à Jean-Paul d’y aller à ma place. Après tout, il faut que j’apprenne à déléguer… Je m’occupe du sommelier et Johanna et toi vous filez au Hammam vous détendre et dire du mal de Christian et moi !
 
-          Oh, merci mon cœur ! Répondit Hélène en reniflant. Excuses-moi de m’être énervée comme ça.
 
-          Ne t’excuse pas mon cœur. Je sais que tu es sous pression en ce moment, entre le mariage et cette menace qui plane au-dessus de Johanna… tu ne m’en veux plus ?
 
-          Non, bien sûr que non. C’est juste que je veux que notre mariage soit parfait.
 
-          Et il sera parfait ma puce parce qu’un mariage avec toi ne peut qu’être parfait.
 
-          J’ai hâte d’être ta femme, tu sais… Je t’aime tellement…
 
-          Et j’ai hâte d’être ton mari ma puce, répondit Peter en embrassant tendrement sa future femme.
Tandis que le couple partageait ce moment de tendresse, un homme les regardait avec tristesse depuis la fenêtre du salon.
-          Ah, tu vois ! Dis Eve, en posant une main sur l’épaule de Nicolas.
 
Bureau d’adoption
Christian et Johanna étaient dans le bureau d’une des personnes gérant les adoptions. Le bureau était exigu et sans âme. Des piles de dossier s’entassaient ça et là. Une femme d’âge mur, le visage fermé, leur faisait face et semblait peu encline aux courtoisies d’usage.
-          Alors comme ça, vous êtes recommandés par une ex bénévole de la chaine de l’Espoir, c’est ça ? d’une voix cassante.
 
-          En effet, répondit calmement Johanna.
 
-          Vous êtes chef d’entreprise Madame, si j’ai bien compris.
 
-          Oui, je dirige une compagnie pétrolière texane.
 
-          Et vous voulez adopter en France ?
 
-          Christian… mon futur mari est français et c’est ici que je vis.
 
-          Bien. Et vous monsieur Roquier… j’ai cru comprendre que vous êtes la nouvelle coqueluche des médias… ajouta la femme d’un ton dédaigneux.
 
-          Je suis chanteur en effet.
 
-          Puis-je vous demander pourquoi vous voulez adopter ? Vous avez tous les deux des carrières très prenantes… pas le temps de caser une grossesse dans votre agenda ?
 
-          Je me suis fait tirer dessus il y a quelques années. J’ai perdu l’enfant que j’attendais à l’époque et je suis devenue stérile. Croyez bien que si je le pouvais, je « caserais » une grossesse dans mon agenda, comme vous dites. Répondit Johanna d’une voix froide, mais posée.
 
-          Ce que Johanna essaie de vous dire, c’est que nous ne considérons pas cette adoption comme notre nouvelle lubie. C’est une décision mûrement réfléchie. Ajouta Christian et prenant la main de Johanna dans la sienne.
 
-          Excusez-moi. Je l’ignorais. Néanmoins, la question reste entière : quelles garanties allez-vous offrir à cet enfant ? Je suppose que vous serez souvent en déplacement, un enfant, qui plus est adopté a besoin de ses parents.
 
-          Un enfant, adopté ou non a besoin d’amour et ça nous en avons à revendre. Répliqua Christian.
 
-          Par ailleurs, je sais ce qu’implique adopter un enfant. J’ai élevé mes 3 fils sans que mon travail ne pose problème. Il suffit d’avoir le sens des priorités et Christian et moi sommes très entourés.
 
-          Oui, reprit Christian, et les garçons sont très excités à l’idée que la famille s’agrandisse.
 
-          Vous avez déjà des enfants ? demanda la femme avec étonnement.
 
-          En effet, j’ai adopté Billy, Adam et Jake il y a 4 ans et demi, après la mort de leurs parents. Ils ont aujourd’hui 10, 13 et 17 ans.
 
-          Je suis désolée. Il a dû y avoir un souci dans votre dossier et je n’avais pas toutes ces informations. Dit alors la femme d’une voix radoucie. J’ai du vous sembler un peu froide, mais je rencontre tellement de gens qui voudraient adopter un enfant africain comme ils achèteraient un sac à la mode, pour le côté exotique, et ça me hérisse le poil. Ces enfants viennent souvent de pays en guerre ou très très pauvres, pour moi, leur avenir n’est pas un jeu !
 
-          Je comprends Madame. Répondit Christian. Et pour tout dire, c’est finalement assez sécurisant de savoir que vous prenez votre métier autant à cœur. C’est important que ces enfants trouvent des familles aimantes dans lesquelles ils pourront grandir et s’épanouir et c’est une grande responsabilité qui pèse vous.
 
-          Merci de votre compréhension monsieur Roquier. Suivez-moi, je vais vous faire visiter les lieux et vous présenter les enfants. Oh et appelez-moi Marie.
Christian et Johanna suivirent Marie dans un long couloir avant d’entrer dans un grand dortoir ou de petits lits étaient alignés les uns à la suite des autres. La plupart des lits étaient vides et les enfants jouaient sur un grand tapis avec de jeunes éducatrices. L’atmosphère semblait très agréable et la bonne humeur régnait. Christian était particulièrement soulagé de voir que les enfants étaient bien traités et semblaient heureux. Alors qu’il observait ces enfants qui semblaient avoir de quelques mois à 3 ans, il remarqua une petite fille qui paraissait avoir 1 an et qui le regardait avec intensité. Il se sentit naturellement attiré par ses grands yeux noirs qui le fixaient. Il s’approcha d’elle et elle lui tendit ses petits bras potelés. Sans réfléchir, il la souleva et la prit dans ses bras. La petite lui fit alors un grand sourire qui le fit fondre.
-          C’est Kal-Ignabé. Elle est d’origine Tchadienne. Dit Marie derrière son épaule.
 
-          Et je crois qu’elle t’a adopté, Darling. Dit Johanna avec un grand sourire en s’approchant.
Elle caressa doucement la joue de la petite fille qui lui sourit également, ce qui illumina son visage et dévoila 2 petites dents d’une blancheur éclatante.
-          Oh my god ! She’s so cute. S’exclama Johanna.
 
-          Vous voulez voir d’autres enfants… ?
 
-          Non ! répondirent Christian et Johanna en même temps avant d’éclater de rire.
Christian et Johanna se regardèrent avec amour avant que Christian ne poursuive:
-          Ce sera inutile.
Puis s’adressant à Johanna :
-          Je comprends mieux ce que tu voulais dire Johanna quand tu m’as dit que les garçons et toi vous étiez trouvés. C’est exactement ce que je ressens maintenant.
 
-          Je ne suis pas sûre… commença Marie.
 
-          Elle est déjà en cours d’adoption par un autre couple ? demanda Johanna avec inquiétude.
 
-          Non, en fait, Kal-Ignabé a un petit problème de santé.
 
-          Comment ça ? elle semble en très bonne santé ! répliqua Christian qui chatouillait la petite fille qu’il tenait toujours dans ses bras.
 
-          Elle vient d’un pays en guerre… sa mère est morte en couche. Elle avait 14 ans. Sa grand-mère l’a confiée à une ONG pour qu’elle soit adoptée car elle savait qu’elle ne pourrait pas lui offrir une vie sécurisante dans leur village. La grossesse n’a pas été suivie correctement et… bref, Kal-Ignabé est sourde, ce qui influera forcément sur son apprentissage de la parole.
Christian et Johanna échangèrent alors un regard et se comprirent instantanément.
-          Ça ne change absolument rien pour nous. Répondit Christian simplement en déposant un baiser sur le front de celle que son cœur considérait déjà comme sa fille.
 
-          J’espérais que vous alliez répondre ça. S’exclama Marie avec un large sourire. Il faudra quand même que vous passiez encore une série d’entretiens et une enquête administrative devra être complétée avant que vous n’ayez le feu vert pour adopter Kal-Ignabé.
 
-          Ça prendra combien de temps ? demanda Johanna en couvant Christian et Kal-Ignabé du regard.
 
-          Normalement plusieurs semaines, mais je vous aime bien et surtout, la petite vous a adopté, alors je vais faire en sorte d’accélérer la procédure. En ce qui me concerne, je rendrai un avis favorable. En attendant, vous pourrez venir la voir aussi souvent que vous le voulez. Et la fille de Madame le juge est une fan de vos chansons Monsieur Roquier, je pense que contre un petit autographe, vous devriez obtenir le droit de prendre la petite pour un week end.
 
-          Merci Marie, dit Johanna les larmes aux yeux. Merci beaucoup pour votre soutien.
 
-          Ne me remerciez pas. C’est moi qui vous remercie. C’est pour ça que je fais ce métier, pour permettre à des familles de se former dans l’amour. Et je sens que Kal-Ignabé va être comblée de ce côté-là.
Johanna prit alors son téléphone portable et photographia Christian et Kal-Ignabé. Quelques instants plus tard, Adam et Jake reçurent un MMS avec le texte suivant :
« Hi boys, you can tell Billy that he’s a big brother now. Meet your new little sister Kaly Christina Roquier. I Love you» (Hello les garçons, vous pourrez dire à Billy qu’il est grand frère maintenant. Voici votre nouvelle petite sœur Kaly Christina Roquier. Je vous aime)
 
Au même moment à South Fork
-          Qu’est-ce que tu veux dire par « on s’est trompés sur toute la ligne » ?
 
-          Sue Ellen, je suis désolée, mais on a fait fausse route depuis le début. Ce n’était pas JR la cible.
 
-          Jethro, tu essaies de me dire que JR a été assassiné par erreur ?!
 
-          Non, ce que j’essaie te dire, c’est que d’après mes informateurs, JR était un escroc mais personne dans ses « partenaires » n’avaient intérêt à ce qu’il meurt.
 
-          Mais pourtant quelqu’un a bien mis un contrat sur sa tête, non ?
 
-          Je n’ai aucune preuve, mais mon intuition me dit que tout ça n’a qu’un but : atteindre quelqu’un d’autre…
 
-          Qui?
 
-          Johanna…
 
A suivre


Revenir en haut
nanysa
Apprentice RST

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 453
Localisation: belgique
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 01:31 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

BRAVO BRAVO BRAVO j'adore toujours autand !!!!que d'intrigue dans ton histoire!!!!!

Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 12:08 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

La scene avec la petite et Christian est tres touchante. Cette petite fille a de la chance elle va etre beaucoup aimee par ses parents. Alors, le but des assassins etait toujours Johanna. C'est Linda derriere tout ca?
_________________


Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 12:55 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Quelle scène touchante entre Christian et sa future fille! Tout serait parfait s'il n'y avait pas cette menace qui pèse sur la tête de Johanna! Linda est-elle derrière tout ça?

Hélène a raison de râler parce qu'on dirait que Peter ne se préoccupe pas beaucoup de son mariage! Grosses réunions ou pas, il faut pouvoir mettre des priorités!


_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 13:47 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Ben alors Peter? C'est quoi ça, tu délaisses ta fiancé? Fais gaffe, il y en a un qui n'attend que ça pour la récupérer... Peut-être faut-il cela pour te réveiller?

Ha donc on ne voulait pas tuer JR, mais Johanna? Linda ou qqn d'autre en rapport avec son boulot ou son viol?
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 21:10 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Merci les filles...

Peter est amoureux, mais 1) c'est un homme et 2) il s'est adoucie, mais il est pas devenu un ange pour autant Mr. Green

Oh, et je crois que ce que Jethro voulait dire, c'est que JR est mort pour faire souffrir Johanna... mais je vous accorde qu'il était pas très clair!!! Je sors


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 22:29 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

C'est toujours aussi passionnant et cette rencontre entre la petite et les chouchous est belle et touchante.
_________________


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 31 Aoû - 12:40 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Chapitre 34
 
 
Bureau de Johanna
 
-          Mais enfin Johanna, dis-le à Christian ! Insista Laly.
 
-          C’est hors de question !!! il a son showcase ce soir, ce n’est pas du tout le moment de lui en parler. Répliqua Johanna d’un ton catégorique. Et toi non plus tu ne lui diras rien !!
 
Laly était assise sur un coin du bureau de Johanna et se rongeait les ongles tout en regardant son amie marcher de long en large dans la pièce.  La jolie brésilienne venait de déposer son fils au collège quand elle avait reçut un appel paniqué de la belle texane lui demandant de la rejoindre au plus vite à son bureau.
Lorsqu’elle avait pénétré dans le hall, elle avait croisé un inspecteur de police, celui–là même qui était en charge des investigations concernant la tentative de meurtre à l’encontre de Johanna. De même que des personnes qui semblaient appartenir à la police scientifique. Elle s’était alors précipitée dans le bureau de son amie et l’avait trouvée assise sur le sol, tremblant des pieds à la tête.
Johanna lui avait alors raconté ce qui s’était passé avant son arrivée et qui avait occasionné tout ce remue-ménage : le livreur, ce paquet cadeau qu’elle croyait venir de Christian et qui contenait en faite des roses noires et des vipères ! Fred avait tout de suite pris les choses en main, avait appelé la police et sécurisé les lieux, mais la belle américaine était toujours bouleversée.
 
-          Mais pourquoi tu me l’as dit ! Tu sais bien que j’ai un mal fou à garder un secret, surtout sur quelque chose d’aussi important !
 
-          Laly, on a vécu longtemps ensemble toutes les deux, tu sais bien que j’ai une totale confiance en toi.
 
-          Oui, mais tu aurais pu te confier à quelqu’un d’autre ! comment est-ce que je vais pouvoir le regarder dans les yeux ce soir ?
 
-          Je suis désolée ma Laly ! tu sais que je ne voulais pas te mettre dans une situation difficile vis-à-vis de Christian, mais j’avais vraiment besoin d’en parler à une amie, s’excusa Johanna.
 
-          Laisse ma belle, tu as bien fait de m’en parler. Répondit Laly d’une voix radoucie. Tu sais que je serai toujours là pour toi, ma réaction était égoïste… Même si je persiste à penser que tu dois en parler à Christian.
 
-          Je le ferai Laly, après le concert. Je ne veux pas le perturber, ni lui, ni les garçons d’ailleurs. Quant à Hélène, le mariage est dans 2 jours, je ne veux pas tout gâcher. Elle est déjà suffisamment nerveuse avec toute sa famille qui arrive et aussi à cause de tous ces entretiens avec les services sociaux pour la procédure d’adoption. Et avec Béné qui est enceinte…
 
-          Tu le savais ? l’interrompit Laly.
 
-          Bien sûr, elle dégage ce quelque chose d’indéfinissable qu’ont les femmes enceintes. Elle est rayonnante et José et trop mignon avec elle, c’est suspect ! ajouta Johanna en souriant.
 
-          Et ça te rend triste ? commença Laly.
 
-          Pas le moins du monde, ils le méritent tous les deux. Mais je suppose que le fait que nous ayons trouvé notre petite Kaly m’aide à bien le vivre.
 
-          C’est vrai qu’elle est adorable votre petite fille ! J’ai hâte de la voir au mariage ! Tu vas dire à Béné que tu sais ?
 
-          Non, je veux lui laisser la joie de nous l’annoncer.
 
-          Tu as raison.
 
-          Et toi, ça se passe comment avec les deux hommes de ta vie ? Demanda Johanna.
 
-          Merveilleusement bien. C’est pas toujours facile bien sûr, avec Diego qui a 14 ans, mais John est un beau-père patient, attentif et ferme quand il faut. J’ai enfin trouvé la sérénité.
 
-          Je suis heureuse pour toi ma chérie, sincèrement. Tu mérites tout le bonheur du monde.
 
-          Merci ma Johanna, toi aussi tu sais… et tant qu’on n’aura pas réussi à mettre Linda hors d’état de nuire, Christian les enfants et toi ne pourrez jamais être vraiment tranquilles.
 
-          Tu penses que c’est Linda, les vipères?
 
-          Pas toi ?
 
-          Si… L’inspecteur m’a dit qu’il allait l’interroger, mais il craint qu’il n’ait pas grand-chose contre elle. Il y a un faisceau de présomptions, mais aucune preuve. Je n’ai pas bien vu la personne qui m’a foncée dessus en voiture, mais ce n’était pas une femme.
 
-          Elle a du payer quelqu’un…
 
-          Oui, sans doute, mais nous n’avons aucune preuve. Et puis il y a la question du mobile… Qu’elle me déteste, je peux comprendre, mais au point de vouloir m’assassiner … ? Pourquoi ?!
 
-          Je ne sais pas ma belle, dit Laly en prenant son amie dans ses bras. Je ne sais pas… mais tout ce que je sais, c’est qu’on ne la laissera pas gagner !
 
 
Dans la Villa
-          Tu es sûr que tu ne veux pas enterrer ta vie de garçon ? demanda José à Peter.
 
-          Non, vraiment, c’est pas mon truc… on a passé l’âge, non ?
 
-          De voir, une strip teaseuse sortir d’un gâteau ?! On est jamais trop vieux pour ça !!
 
-          José, si Peter n’a pas envie de faire ce genre de chose, on ne va pas le forcer… intervint Christian. Si ça peut te faire plaisir, quand j’enterrerai ma vie de célibataire, il y aura 2 strip teaseuses !!
 
-          Ah, ça c’est un ami ! Notes comme Christian est prêt à tous les sacrifices pour toi ! S’exclama Sébastien à l’adresse de José.
 
-          Vous êtes dingues, ajouta Nicolas en riant.
 
-          Alors, pas trop nerveux avant le jour J? dans 2 jours, c’est fini, tu seras officiellement un homme marié !
 
-          Non, ça va. Je n’ai aucun doute sur ce mariage, et vu comment Hélène est nerveuse, j’ai intérêt à garder la tête froide !
 
-          C’est vrai. J’avoue que je ne l’ai jamais vu comme ça… d’habitude, elle est toute zen, mais là, elle ne tient plus en place. Observa José.
 
-          C’est l’organisation qui la fatigue, elle veut que tout soit parfait. D’ailleurs José, tu remercieras Bénédicte. Avec Eve et Olga, elles ont fait un travail fabuleux, on y serait pas arrivé sans elles.
 
-          Hélène se reposera pendant le voyage de noce. Vous allez où ? demanda Sébastien.
 
-          Johanna m’a aidé à préparer le voyage. On part 3 semaines. Hélène rêve d’aller en Asie, donc on va faire le japon, l’Indonésie et le Cambodge. Et puis on ira passer quelques jours en Australie histoire de passer du temps avec le père d’Hélène et on terminera par quelques jours en Polynésie Française où Christian et Johanna viendront nous rejoindre.
 
-          Elle perd pas le nord ma Johanna ! lança Christian en éclatant de rire.
 
-          Elle nous a trouvé un hôtel où les chambres sont en fait des petites cahutes montées sur pilotis. Le sol est transparent et sous nos pieds, on pourra voir la mer turquoise…
 
-          Ça doit être magnifique. Je suis sûr que Béné adorerait, mais ça coûte la peau des fesses.
 
-          Oui, mais rien est trop cher pour le richissime Peter Watson ! Intervint Nicolas avec amertume.
 
-          Nicolas, tu as quelque chose à me dire ? demanda Peter d’une voix calme, mais ferme.
 
-          Laisse tomber Watson.
 
-          Non Nicolas. Ça fait des mois qu’on fait semblant que tout va bien et je pense qu’il est temps qu’on crève l’abcès.  Tu ne crois pas ?
 
Christian, José et Sébastien se regardèrent et comprirent instantanément qu’il était temps qu’ils battent en retraite.
 
-          Bon euh… José, Seb, on va dans le hangar, histoire de revoir l’ordre des chansons pour le concert de ce soir.
 
-          T’as raison Christian, et Eve qui doit passer pour nos tenues. Ajouta Sébastien. Je vais voir si elle arrive.
 
-          Oh et les gars, Y a un mariage ici dans deux jours, alors pas de sang sur les murs ! Intervint José.
 
Sur ce, les 3 amis quittèrent la pièce et laissèrent Nicolas et Peter régler leur compte.
 
-          Est-ce que tu aimes encore Hélène ? demanda Peter.
 
-          Ne sois pas ridicule ! Hélène est comme une sœur pour moi, au même titre que Johanna.
 
-          Sauf que Johanna n’a pas été enceinte de toi par 2 fois !
 
-          Ça ne te regarde pas Watson !
 
-          Oh que si, ça me regarde Nicolas ! Hélène va devenir ma femme, que tu le veuilles ou non !! Elle a presque 40 ans et moi j’en ai 43, on a tous les deux eu une vie avant de nous connaître et de tomber amoureux. Je ne lui reprocherai jamais son histoire avec toi, mais parfois j’ai la sensation que pour toi ce n’est pas fini.
 
-          C’est fini, je suis avec Jeanne maintenant.
 
-          Par amour ou par défaut ?
 
-          Peter, j’aime Jeanne et je n’ai aucun doute à ce sujet.
 
-          Et tu aimes aussi Hélène…
 
-          Peter…
 
-          Mais bon sang Nicolas, pour une fois soit honnête !!!! Sinon avec moi, du moins avec toi-même !!
 
Nicolas regarda Peter dans les yeux. C’était le moment de vérité. Peut-être était-il temps qu’il admette l’inadmissible, qu’il fasse un vrai bilan de la situation. Tout cela le rongeait de l’intérieur, il savait combien c’était pesant pour tout le monde. Bien sûr, il savait ce qu’il avait à faire, mais bien que sa tête lui dicte ce qu’il avait à faire, son cœur l’empêchait d’agir avec discernement. Il était peut-être temps d’avancer, pour Jeanne, pour Hélène et… pour lui-même. Il soupira avant de répondre à Peter.
 
-          J’ai du mal à l’admettre, mais c’est vrai, j’aime aussi Hélène. Tu crois qu’il est possible d’aimer 2 personnes à la fois ?
 
-          J’en sais rien. Tout ce que je sais, répondit Peter, c’est qu’Hélène est la personne qui compte le plus au monde pour moi. C’est un peu un coup de foudre à retardement. Elle m’a tout de suite plu quand je l’ai rencontrée à Love Island, mais elle était tellement éperdue d’amour pour toi que je n’ai rien tenté. Je n’avais aucune chance et franchement, bien qu’elle soit très belle, son côté perpétuellement malheureuse n’était pas très attirant. Et puis quand je l’ai revue à Paris, quelque chose en elle avait changé. Elle semblait plus sereine, plus heureuse, comme si elle avait retrouvé une certaine paix intérieure.
 
-          Je suppose que c’est le moment où elle s’est sentie libérée de mon emprise…
 
-          Je crois aussi. C’est à ce moment que je suis tombé amoureux d’elle, éperdument. Et non, je n’ai jamais aimé une autre femme comme j’aime Hélène. C’est pour ça que je ne laisserai jamais personne troubler son bonheur, Nicolas, pas même toi.
 
-          Tu n’as rien à craindre de moi. J’ai raté le coche avec Hélène. Elle ne m’aime plus depuis longtemps. Tout s’est effondré quand elle a perdu notre deuxième bébé, même s’il lui a fallut rejoindre Johanna au Texas pour arriver elle-même à cette conclusion.
 
-          Et toi, quand l’as-tu compris ?
 
-          A son sourire quand elle te regarde. Ces dernières années, elle avait un sourire de façade, mais quand elle te sourit, c’est tout son visage qui sourit, ses yeux s’illuminent comme jamais. Je pense que ce qui me fait mal, c’est que c’est moi qui lui avait ôté ce sourire, cette étincelle et c’est toi qui les lui a rendu. Je ne suis plus son héros.
 
-          Et qu’est-ce que tu comptes faire ? demanda Peter.
 
-          Rien. M’occuper de Jeanne… et vous laisser être heureux tous les deux. Mais j’avoue que ce sera plus facile quand vous ne vivrez plus ici.
 
-          Et tu feras comment par rapport à tes sentiments pour Hélène ?
 
-          Comme elle a fait ses dernières années en ce qui me concerne… je les garderai pour moi.
 
-          Et c’est là que tu vas me dire que si je lui fais du mal, tu seras là pour elle…
 
-          Tu as tout compris…
 
-          Alors, je suis serein. Hélène et moi c’est pour la vie…
 
Début de soirée – Lounge parisien
 
Christian monta sur scène et sentit l’émotion le submerger. La salle n’était pas très grande mais était pleine de monde. Il avait déjà fait des concerts et avec plus de monde lorsqu’il était étudiant, mais il s’agissait de premières parties et les spectateurs n’étaient pas venus pour eux. Mais cette fois c’était différent, tous ces gens étaient venus pour lui, pour ses chansons.
Il balaya la foule du regard et ses yeux se posèrent sur tout ses anonymes qui constituaient son public. Il esquissa un petit sourire quand il croisa le regard de Laurence, sa première vraie fan, si chère à son cœur. Il aperçut aussi ces visages qui lui étaient familiers, Hélène, Bénédicte, Olga, Cathy et Etienne, qui venaient d’arriver pour assister au mariage d’Hélène, John, Peter, Eve, Adeline, mais aussi Fanny, Diego, Luna, Léa, Adam et Billy. Laly et Johanna étaient là également. Il contemplait la femme qu’il aimait lorsqu’il remarqua le regard que les deux jeunes femmes échangèrent furtivement et il comprit instantanément que quelque chose s’était produit. Il fronça les sourcils en fixant sa belle, qui lui sourit tendrement et lui fit un petit signe de tête. Ses yeux étaient brillants d’amour et ça le rassura. Le temps des questions viendrait plus tard, pour le moment, c’était son concert, son moment à lui qu’il entendait partager avec tous ces gens qu’il aimait et qui l’aimaient lui.
Christian prit alors son micro :
 
-          Bonsoir !!! s’écria-t-il sous les applaudissements. Purée, ça fait un bien fou d’être avec vous tous ce soir… ! Je tiens à vous remercier tous d’être venu assister à mon premier show case ! Je pourrai vous faire un long discours mais je crois que vous êtes venu pour écouter du bon son et grâce à mes amis musiciens vous allez vous régaler. C’est notre premier vrai concert ensemble depuis la fac et on se fait vraiment une joie de pouvoir reprendre notre passion avec vous, pour vous !
 
Christian marqua un instant d’arrêt, le temps d’attendre que le tonnerre d’applaudissement se calme. Puis il reprit :
 
-          Il y a près de 20 ans maintenant, j’ai été embarqué par une tornade texane et elle m’a inspirée la plupart de mes chansons : des chansons d’amours, des chansons tristes, de colère ou de dépit… Celle que je vais vous chanter maintenant, je l’ai écrite il y a des années après une de nos légendaires disputes… Johanna, mon ange, celle-ci c’est pour toi !!
 
Christophe marqua la mesure avec ses baguettes tandis que Christian posait le micro sur son socle et que les premières notes entrainantes retentirent.
I was so high I did not recognize
J'étais si troublé que je n'ai pas réalisé
The fire burning in her eyes
Ce feu qui brûlait dans ses yeux
The chaos that controlled my mind
La confusion qui contrôlait mon esprit
Whispered goodbye and she got on a plane
M'a fait murmuré au revoir et elle est monté dans l'avion
Never to return again
Pour ne jamais revenir
But always in my heart
Mais elle est toujours dans mon coeur

This love has taken its toll on me
Cet amour m'a laissé des marques
She said Goodbye too many times before
Elle a dit Au Revoir trop de fois avant
And her heart is breaking in front of me
Et son coeur se brise devant moi
I have no choice cause I won't say goodbye anymore
Mais je n'ai pas le choix car je ne veux plus jamais dire au revoir

I tried my best to feed her appetite
J'ai essayé de mon mieux pour nourrir son appétit
Keep her coming every night
La faire jouir chaque nuit
So hard to keep her satisfied
Si dur de la garder satisfaite
Kept playing love like it was just a game
Continué à jouer à l'amour comme en simple jeu
Pretending to feel the same
Faisant semblant de ressentir la même chose
Then turn around and leave again
Puis faire demi tour et partir à nouveau

This love has taken its toll on me
Cet amour m'a laissé des marques
She said Goodbye too many times before
Elle a dit Au Revoir trop de fois avant
And her heart is breaking in front of me
Et son coeur se brise devant moi
I have no choice cause I won't say goodbye anymore
Mais je n'ai pas le choix car je ne veux plus jamais dire au revoir

I'll fix these broken things
Je réparerai ces choses brisées
Repair your broken wings
Réparerai tes ailes brisées
And make sure everything's alright
Et je m'assurerai que tout va bien
My pressure on her hips
Ma pression sur ses hanches
Sinking my fingertips
Glissant mes doigts
Into every inch of you
Au plus profond de toi
Cause I know that's what you want me to do
Car je sais que c'est ce que tu veux de moi.
 
Johanna regardait son compagnon avec des yeux émerveillés, il était né pour être sur scène.
Sans s’en rendre compte, les larmes roulèrent le long de ses joues et elle sentit la main de Laly dans la sienne. L’espace d’un instant, elle se sentit étouffer sous le poids de la peur, cette peur qui s’emparait d’elle à chaque fois qu’elle craignait de perdre ce bonheur si parfait qu’elle touchait du doigt avec Christian. Après toutes ses années d’errance, ils s’étaient enfin retrouvés. Dans quelques jours ils emménageraient avec les enfants dans leur nouvelle maison et plus que quelques audiences au tribunal et Kaly serait officiellement leur fille. Tout était parfait… tout, si ce n’était cette épée de Damoclès qui planait au-dessus de leur tête. Quand? Quand le malheur les frapperait-il à nouveau ? N’y tenant plus et alors que le concert était désormais bien avancé et que Christian semblait parti dans cet autre monde qui le rendait si heureux, Johanna quitta la salle en éclatant en sanglot. Laly, Hélène et Cathy la suivirent à l’extérieur.
 
-          Ma Johanna, mon Dieu qu’est-ce que tu as ?! demanda Hélène en voyant sa meilleure amie pleurer à chaudes larmes assise sur le trottoir.
 
-          J’ai peur, j’ai peur Hélène !
 
-          Il ne t’arrivera rien ma chérie, intervint Laly en frottant doucement le dos de Johanna.
 
-          Oui, renchérit Cathy. Fred est là pour te protéger et il connait très bien son travail.
 
-          Mais vous ne comprenez pas que je n’ai pas peur pour moi ?! S’écria Johanna. Quelqu’un m’en veut et d’après Jethro, cette personne me hait assez pour avoir fait tuer mon père! J’ai peur pour vous, j’ai peur pour les enfants, j’ai peur pour Christian! S’il devait vous arriver quelque chose, je ne me le pardonnerais jamais !!
 
Hélène allait répliquer quand un coup de feu retentit à l’intérieur du bar. Un seul coup. Sec. Une déflagration qui fendit l’air… puis le chao. Des gens sortaient en hurlant et en pleurant, tandis que les filles se précipitèrent à l’intérieur. Et c’est là que Johanna le vit, allongé sur la scène, entouré par José et Nicolas. Elle resta pétrifiée sur place et ce fut le trou noir.
 
 
A suivre


La chanson, c'est bien sûr This Love, de Maroon five.


La fic touche à sa fin... encore deux ou trois chapitre et je la laisserai reposer un peu... avant une suite peut-être ...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:27 (2018)    Sujet du message: Une femme debout

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Nelle
Page 24 sur 28 Aller à la page: <  1, 2, 323, 24, 25, 26, 27, 28  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com