rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Une femme debout
Aller à la page: <  1, 2, 321, 22, 2326, 27, 28  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Nelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 12:12 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Merci à toutes  Embarassed

C'est vrai que Nicolas me fait de la peine aussi, je n'aime pas trop ce qu'il est entrain de devenir. C'est marrant d'ailleurs comme c'est parfois les personnages qui me dictent leur histoire et plus moi qui décide... grrrr, je suis pas claire, là!

Oui, oui, Sophie, le duo est prévu Mr. Green


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 12:12 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 12:25 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Pour Nicolas : est-ce qu'il a vraiment fait son choix ou est-ce par défaut? La pauvre Jeanne, quand même, je la plains! Si il ne l'aime pas vraiment, elle va s'en rendre compte...
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 12:47 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Je vais essayer de répondre à ta question dans un prochain chapitre ma Gaby

Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 14:09 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

et tu la prevu pour quand le prochain chapitre  nelle

Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 21:16 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Et hop... une suite... plus un interlude en fait...


Chapitre 30
 
 
Anniversaire de Johanna  (1/3)
 
Chambre de Bénédicte & José
 
-          Bonjour ma chérie… murmura José en embrassant sa femme dans le cou.
 
-          Bonjour mon amour. Bien dormi ?
 
-          Toujours avec toi.
 
-          Que me vaut cet accès de romantisme ? demanda Bénédicte en gardant les yeux pour savourer les caresses de José.
 
-          Disons que tu es merveilleuse… répondit José en posant une main sur le ventre de Bénédicte. C’est adorable de ta part de n’avoir rien dit hier soir.
 
-          C’est normal José. C’est l’anniversaire de Johanna, je ne tiens pas à lui voler la vedette, même si je sais qu’elle sera sincèrement heureuse pour nous quand elle saura.
 
-          Quand comptes-tu lui dire ?
 
-          Leur dire… je suis enceinte d’un mois. Après le mariage d’Hélène ça fera 3 mois, je pense que ce sera le moment idéal. En plus, elles seront sur le point de déménager et je pense que ce sera mieux pour tout le monde. Après tout, ni Hélène ni Johanna ne pourront avoir d’enfant « naturellement », je ne serai pas très à l’aise de me pavaner avec mon gros ventre devant elles.
 
-          Chérie, tu sais que ni l’une ni l’autre ne t’en voudront jamais d’être heureuse d’être enceinte.
 
-          Je le sais, mais ce n’est pas pour autant que ça ne leur fera pas mal.
 
-          Tu es un amour de vouloir les préserver comme ça.
 
-          Eh bien, je leur dois beaucoup. Déjà, sans les filles, on ne serait pas ensemble toi et moi et puis, j’ai adoré la période où j’ai travaillé avec Johanna au bar de la plage sur l’Ile. C’est une femme merveilleuse, généreuse, drôle… je comprends que tu l’aies tant aimée.
 
-          Béné…
 
-          Ce n’est pas un reproche José. Je suis sincère. Et puis, je ne suis pas inquiète, je sais que c’est moi que tu aimes aujourd’hui.
 
-          Merci ma chérie, c’est important que tu n’en doutes pas un seul instant.
 
-          Tu as prévu quoi aujourd’hui ?
 
-          Dernières répétitions avec les garçons pour la fête de Johanna. Et toi ?
 
-          J’ai hâte de vous entendre, dit Bénédicte avec enthousiasme. De mon côté, je vais finir de tout préparer pour ce soir.
 
-          N’en fait pas trop ma chérie.
 
-          Ne t’inquiète pas. Je suis un peu fatiguée, mais ça va. Et je ne serai pas toute seule. Laly, Olga et Eve vont m’aider.
 
-          Ok, mais promets-moi de faire attention à toi.
 
-          C’est promis. Je vais bien et je me sens en pleine forme. Je n’ai même pas de nausées.
 
-          Pardon, je ne veux pas t’étouffer, c’est juste que… commença José d’une voix sombre.
 
-          … je sais José et je ne me sens pas étouffée. J’aime que tu prennes soin de moi, tu sais. Mais, je ne veux pas que tu te fasses des soucis. Ma grossesse se passera très bien. Il n’y a pas de raison que je perde notre bébé, dans 8 mois, il sera parmi nous.
 
-          Tu crois que ce sera un garçon ?
 
-          Aucune idée, mais un mini-José… j’adorerai !
 
Chez John
 
John se réveilla doucement et s’aperçut que la place de Laly était vide. Il se leva donc et parti à sa recherche dans la maison. Il finit par entrer dans son bureau et la vit. Elle était endormie dans sa chaise. Elle portait une de ses vieilles chemises et ses cheveux étaient retenus en chignon par un pinceau. Il avança doucement pour ne pas la réveiller et il se tourna vers le tableau qu’elle venait de terminer. Il était stupéfait par son talent.
 
-          Tu aimes ? demanda une voix incertaine derrière lui.
 
-          C’est magnifique…
 
-          Tu crois que ça va lui plaire ? ajouta Laly en s’approchant de John.
 
-          Elle va adorer. Répondit John en l’attirant contre lui et en la prenant dans ses bras.
 
-          C’est important pour moi. Tu vois, quand je vivais à Love Island, j’ai vécu et travaillé avec elle plusieurs années et elle a été merveilleuse. Elle m’a beaucoup aidée, ne m’a jamais jugée, a toujours été là… surtout pour Diego.
 
-          Je sais, mon poussin.
 
-          Il me manque tu sais…
 
-          Ça aussi, je le sais.
 
Après un silence, il ajouta :
 
-          Que dirais-tu de venir vivre ici ? Je veux dire vraiment.
 
-          Vraiment ? demanda Laly d’une petite voix.
 
-          Oui, Johanna et Hélène vont bientôt quitter la villa… Eve aussi est partie et…
 
-          Oh… c’est pour ça que tu veux que je vive ici… l’interrompit la jeune femme d’une voix triste.
 
-          Poussin, si tu m’avais laissé finir, je t’aurai dit que j’en ai assez de te partager avec eux. Je t’aime et je te veux à mes côtés, tous les matins jusqu’à la fin de mes jours.
 
-          C’est un peu une demande en mariage ça…
 
-          Sauf que tu sais que je ne veux pas me marier.
 
-          Et c’est tant mieux parce que moi non plus ! répondit Laly avec un grand sourire.
 
-          Alors c’est oui ? demanda John plein d’espoir.
 
-          Ça dépend…
 
-          De quoi ?
 
-          Si tu veux bien que Diego vive avec nous.
 
-          Tu veux le récupérer ?
 
-          Oui. Je réalise que le temps passe vite et que je passe à côté de tout. Je ne regrette pas de l’avoir laissé à mes parents. Je ne servais à rien, je n’étais pas capable de m’assumer alors comment assumer un enfant ? Je réalise qu’il m’aura fallut 20 ans pour faire la paix avec moi-même.
 
-          Rapport à Sébastien ?
 
-          Sébastien ? non. Je l’ai aimé bien sûr, mais je n’étais déjà plus moi-même quand je l’ai rencontré. J’ai perdu pied quand Ludovic est mort. Mais depuis que je suis avec toi, j’ai trouvé mon équilibre, je me sens plus apaisée… tu m’as aidée à me trouver et je me sens prête, si tu es à mes côtés.
 
-          J’en serai ravi. Je t’aime Eulalie…
 
-          Je t’aime aussi John… même si tu m’appelles Eulalie et ça, c’est pas peu dire ! répondit Laly avant d’embrasser l’homme qui avait redonné un sens à sa vie.
 
Chez Eve
 
Eve était dans son lit et regardait avec un sourire de contentement Sébastien s’habiller à la hâte. Il venait d’enfiler son jean et elle avait les yeux rivés sur ses tablettes de chocolat tandis qu’il boutonnait sa chemise.
 
-          Tu admires la vue? dit Sébastien en riant.
 
-          Oh oui, et elle est superbe ! répondit Eve d’une voix malicieuse.
 
Sébastien s’approcha, s’assit sur le bord du lit et se mit à caresser les cheveux d’Eve.
 
-          Je suis désolé de devoir partir comme ça ma douce… s’excusa-t-il.
 
-          C’est normal, il faut que tu ailles chercher Luna.
 
-          Merci d’être aussi compréhensive.
 
-          Ne me remercie pas. Tu es un père merveilleux et c’est une des choses que j’aime le plus chez toi. J’aurai aimé que mon père m’aime ne serait-ce qu’un dixième de ce que tu aimes ta fille.
 
-          Je suis sûr qu’il t’aimait à sa façon.
 
-          Et moi, je suis sûre que non. Mais peu importe, je ne veux pas parler de ça aujourd’hui. Pas après cette nuit…
 
-          J’en déduis que tu n’as aucun regret.
 
-          Aucun. Et toi ? demanda Eve d’une voix qui trahissait son incertitude.
 
-          Aucun.
 
-          Ça veut dire que tu reviendras ? insista la jeune femme.
 
-          Bien sûr. Tu en doutes ?
 
-          Non… enfin, je ne sais pas trop.
 
-          Eve, quand je t’ai dit que j’étais amoureux de toi hier soir, ce n’était pas uniquement parce que je mourrais d’envie de te faire l’amour. Je te l’ai dit parce que je le pensais.
 
-          Moi aussi je suis amoureuse de toi.
 
-          Alors fais-moi confiance, d’accord ? demanda Sébastien en entrelaçant ses doigts avec ceux d’Eve.
 
-          D’accord. Répondit Eve d’une voix peu assurée.
 
Sébastien préféra ne pas insister. Il savait combien elle était fragile psychologiquement. Elle lui avait raconté son enfance, mais aussi la drogue, les crises de folie, les phases d’internements… Elle se reconstruisait peu à peu et avait beaucoup de mal à faire confiance, si ce n’est à son frère. Elle s’ouvrait doucement avec les filles, mais il savait que ce serait long avant qu’elle ne s’ouvre totalement à lui. Elle avait déjà fait un grand pas en admettant qu’elle était amoureuse de lui. Il savait que pour le reste, il lui faudrait encore de la patience.
 
-          On se retrouve à la villa tout à l’heure ? demanda Sébastien.
 
-          Ok, chaton… sois prudent sur la route.
 
-          Promis.
 
Chez Jeanne
 
Jeanne regardait Nicolas dormir. Et voilà, elle l’avait fait. Elle avait replongé. Il faut dire que Nicolas avait été adorable et très tendre la nuit précédente. Elle n’avait aucun doute quant au fait qu’il l’aimait. Le dîner aux chandelles avait été succulent et il avait su se montrer attentionné. Elle s’était jurée de le faire mariner encore un peu, mais quand il l’avait prise dans ses bras et qu’il lui avait dit qu’il n’avait jamais cessé de l’aimé, son cœur avait fait un bon dans sa poitrine et elle avait craqué. Elle avait peu à peu perdu le contrôle de la situation et ce qui avait commencé comme un simple baiser de réconciliation s’était transformé en une nuit d’amour torride. A cette pensée, Jeanne rougit malgré elle. C’est fou ce qu’il lui avait manqué… Mais, cela eut été trop simple, évidemment.
Elle se sentait ridicule. Elle aurait du le réveiller et le mettre à la porte une bonne fois pour toute. Elle qui avait toujours regardé Hélène avec cette pointe de pitié devant la façon dont elle s’aplatissait face à Nicolas, voilà qu’elle faisait la même chose. Mais elle l’aimait tellement, bien qu’elle en souffrait.
C’était donc ça l’amour inconditionnel ? Cet amour qui avait presque conduit Hélène au suicide? Cet amour qui faisait que Bénédicte s’était mariée avec José malgré le mal qu’il lui avait déjà fait, malgré le fait qu’il ait été éperdument amoureux d’une de ses meilleurs amies… ? Celui qui avait poussé leur amie Cathy à quitter la France et à s’installer en Finlande pour vivre avec cet homme qui l’avait quittée du jour au lendemain sans vraiment d’explication pour suivre une femme à qui il allait d’ailleurs faire un enfant ? Cet amour en vertu duquel Johanna avait pardonné tant et tant de fois à Christian… ?
 
-          A quoi tu penses mon amour ? demanda Nicolas qui venait d’ouvrir les yeux.
 
-          Je pense à tout l’amour que j’ai pour toi.
 
Et ironie du sort. Elle ne mentait même pas… elle aurait voulu hurler, le frapper, mais la peur que cette fois il ne revienne pas la retint. Quand il l’embrassa langoureusement, elle ne le repoussa pas et au contraire se perdit dans ce baiser. Puis elle se retourna et il l’enlaça et vint coller son torse contre son dos. Elle ferma les yeux pour retenir ses larmes. Tout était parfait, tout. Alors pourquoi avait-il fallut que dans son sommeil, ce soit son prénom à elle qu’il avait prononcé ?
Ce matin là, tandis que Nicolas effleurait tendrement son cou de ses lèvres chaudes, il ne vit jamais qu’elle pleurait.
 
 
Chambre d’Etienne et Cathy
 
-          On a vraiment passé une soirée géniale, tu ne trouves pas Cathy ?
 
-          Oui, c’est vrai.
 
-          Et tu as vu le Cricri et sa Johanna ? Je suis heureux de voir à quel point ils s’aiment tous les deux.
 
-          En effet.
 
-          Ils ont fait du chemin tous les deux. Quand tu vois qu’il devient une vraie star et qu’elle est à la tête d’une des compagnies pétrolières les plus influentes du monde…
 
-          C’est sûr…
 
-          Et puis ces antennes vertes qui leur poussent sur le front, c’est impressionnant !
 
-          Tu as raison…
 
-          Cathy ! Qu’est-ce que tu as ce matin ? tu n’écoutes pas un mot de ce que je dis ! s’impatienta Etienne.
 
-          Je suis désolée Etienne. J’ai la tête ailleurs.
 
-          Merci, ça j’avais vu ! Qu’est-ce qu’il y a Kitty Cat ? demanda Etienne plus doucement.
 
-          Tu sais très bien ce qu’il y a, répondit Cathy en se levant.
 
-          Tu fais quoi, là ?!
 
-          Tu vois bien, je vais me préparer, j’ai rendez-vous avec de vieilles amies…
 
-          On ne passe pas la journée ensemble ? s’étonna Etienne.
 
-          Etienne, c’est très rare que je sois en France, alors j’en profite pour voir du monde.
 
-          J’avais pensé que comme on n’a pas les filles, on aurait pu passer la journée en amoureux. Je sens bien que tu es distante depuis des mois, tu évites de rester seule avec moi…
 
Cathy baissa les yeux sans répondre.
 
-          Qu’est-ce qu’il y a ? dis le moi…
 
La jeune femme garda les yeux obstinément baissés.
 
-          Il y a quelqu’un d’autre c’est ça ?
 
Soudain, Cathy éclata en sanglots.
 
-          Cathy ! On non, ne pleure pas ! Je ne sais pas ce que j’ai fait, mais je t’en prie pardonne-moi…
 
Elle se jeta alors dans ses bras.
 
-          J’en peux plus Etienne… j’en peux plus… de cette vie en Finlande, loin de ma famille, de mes amis…
 
-          Tu ne m’aimes plus… ?
 
-          Bien sûr que si, idiot !! Cria Cathy. Ce serait bien plus facile si je ne t’aimais plus ! Mais non, je suis folle de toi… ! C’est pour ça que je tenais le coup jour après jour, mais revoir les filles m’a fait comprendre que je ne veux plus de ça.
 
-          Qu’est-ce qu’on fait alors ? Demanda tristement Etienne en lui prenant la main tandis qu’elle reculait.
 
-          Je ne sais pas. Je sais juste que je ne tiendrai plus très longtemps comme ça…
 
-          Tu vas me quitter ?

  Cathy s’essuya les yeux d’un revers de manche avant de se glisser dans la salle de bain sans répondre.
 
 
Chambre d’Hélène et Peter
 
Les deux fiancés étaient encore au lit blottis dans les bras l’un de l’autre.
 
-          Ça va ma puce ? demanda Peter.
 
-          Très bien, pourquoi ?
 
-          Tu as été agité toute la nuit. Tu es inquiète pour Johanna, c’est ça ?
 
-          Tu devines toujours tout. Dit Hélène en souriant. Comment tu fais ?
 
-          Je t’aime, tout simplement.
 
-          Je t’aime aussi…
 
-          Je sais. C’est ce que Jack vous a dit qui t’inquiète ?
 
-          Oui, je ne suis pas tranquille. Rétrospectivement, je me rends compte que c’est Linda qui a courut après Christian à l’époque et si ce que Jack a dit est vrai, c’est Johanna qui l’obsède.
 
-          Elle est folle…
 
-          Je pense aussi mon cœur. Dès que je le pourrai, j’en parlerai avec Cathy. Elle est psy maintenant, elle pourra peut-être nous aider à mieux comprendre. En attendant…
 
-           … tu veux que j’en parle à Christian… finit Peter.
 
-          Tu veux bien ? Je ne pense pas qu’elle l’ait fait hier soir et avec son anniversaire aujourd’hui, j’ai peur qu’elle ne lui en parle pas. D’autant que je crains qu’elle ne prenne tout ça à la légère.
 
-          Pourquoi tu dis ça ?
 
-          Parce que c’est ce que je ferais si j’étais à sa place.
 
-          Mais là, comme c’est à ta meilleure amie que cela arrive tu préfères être prudente.
 
-          C’est vrai. J’ai un mauvais pressentiment. Et tu sais, Johanna, c’est plus que ma meilleure amie… c’est difficile à expliquer.
 
-          C’est une sœur en fait… continua Peter.
 
-          Plus que ça. Chloé et Justine, ce sont mes petites sœurs, mes bébés… mais Johanna et moi, on s’est choisies. J’ai toujours fait en sorte de protéger mes sœurs, elles ne savent que ce que j’ai bien voulu leur dire. Johanna et moi, on s’est vu l’une l’autre sans fard, dans les bons moments, mais surtout dans les pires, au bord du gouffre. C’est la personne au monde qui me connait le mieux, elle ne m’a jamais jugée, elle connait tous mes démons comme je connais les siens…
 
-          Ce que vous avez est précieux…
 
-          Oui, et c’est pour ça que j’ai peur. J’ai faillit la perdre tant de fois… j’ai peur que quelqu’un lui fasse du mal… dit Hélène en tremblant.
 
-          Je vais en parler à Christian et je te promets qu’il n’arrivera rien à Johanna.
 
-          Tu ne peux pas faire ce genre de promesse mon cœur…
 
-          Pour toi, je peux faire l’impossible… si je te promets qu’il ne lui arrivera rien alors tu peux me croire.
 
-          Je te crois Peter…
 
-          L’important est de ne pas la laisser seule pour le moment.
 
-          Oui, j’ai dit à Christian que je l’occuperai aujourd’hui. On va faire les magasins.
 
-          Dans ce cas, prenez la limousine. Je vais demander à Fred de jouer les chauffeurs.
 
-          Fred… ?
 
-          Un de mes hommes. Il est chargé de la sécurité et c’est un des meilleurs.
 
-          Ok, merci mon cœur.
 
-          Oh, et tu peux prendre ma carte Amex aussi.
 
-          C’est gentil, mais j’ai de l’argent, tu sais.
 
-          Je sais ma puce. Mais, je sais aussi que Johanna s’habille chez les plus grands couturiers et que tu vas avoir du mal à tenir la distance. Et comme je connais Johanna, soit c’est moi qui te couvre de cadeaux, soit ce sera elle… et je préfère que ce soit moi. Question d’amour propre !
 
-          Macho, va ! répondit Hélène en riant.

Chambre de Christian et Johanna
 
-          Rise & shine mon bébé d’amour ! (lève-toi et brille) s’exclama Christian un entrant un plateau à la main.
 
-          Bonjour. Répondit Johanna en se redressant.
 
Christian s’approcha alors et déposa un plateau sur le lit. Il s’assit ensuite à côté d’elle et lui donna un long et tendre baiser.
 
-          Joyeux anniversaire mon ange.
 
-          Merci Darling.
 
Elle regarda le plateau et se sentit fondre : une rose rouge, des croissants, un verre de jus d’orange, des céréales, tout ce qu’elle aimait.
 
-          Christian, tu es adorable ! Il ne fallait pas… Oh et je t’ai remercié pour cette merveilleuse soirée ?
 
-          Oh que oui, et 3 fois même ! répondit Christian en glissant un doigt sous la bretelle de la nuisette de Johanna.
 
-          Coquin, va !
 
-          Comme si tu n’avais pas aimé !
 
-          C’est vrai d’ailleurs, je serai prête à recommencer maintenant…
 
-          Tu es insatiable, Johanna…
 
-          C’est pas ma faute si tu es irrésistible ! Et vu le nombre de tes groupies au restaurant, je ne suis pas la seule à le penser.
 
-          Oui, mais tu es la seule qui a le droit de toucher… répondit Christian en lui faisant un clin d’œil. Par contre, je tenais à m’excuser pour hier soir.
 
-          C’est pas grave Darling. Je savais bien que ça arriverait un jour ou l’autre. Tu es une star maintenant, normal que tu aies des fans. Il faudra juste qu’on se protège un peu mieux. Je tiens vraiment à ce qu’on ait une vie normale, encore plus pour les enfants.
 
-          Tu as raison mon bébé. J’avoue que je ne sais pas encore bien comment gérer cette nouvelle notoriété.
 
-          Je trouve que tu te débrouilles très bien. Le rassura Johanna. Et puis, cette chanson était magnifique. Je suis très touchée… merci.
 
-          Ne me remercie pas, c’est toi qui m’inspire. Et puis ta chanson aussi était magnifique. Tu es une merveilleuse compositrice et ta voix m’ensorcèle toujours.
 
-          Merci, répondit Johanna en rougissant. Venant de toi, ce compliment n’a que plus de valeur.
 
-          Je suis sincère. Tu n’as jamais eu envie de faire carrière ?
 
-          Non, jamais. J’aime composer, mais uniquement en dilettante. Contrairement à toi, je n’ai pas le feu sacré. Et puis, je ne pensais pas le dire un jour, mais j’adore mon travail. C’est ça ma vraie passion.
 
-          Je suis heureux que tu aies trouvé ta voie mon bébé. Tu ne manges pas ?
 
-          Ah si, pardon.
 
-          Tu es préoccupée mon ange…
 
-          Je repense à ma discussion avec Jack…
 
-          Oh…
 
-          Christian, ce n’est pas du tout ce que tu crois et je ne veux pas me disputer avec toi aujourd’hui.
 
-          Alors pourquoi est-ce qu’on en parle ?
 
-          Linda travaille pour lui… dans sa compagnie je veux dire.
 
-          Et ?
 
-          Visiblement, quand elle était mannequin aux US, elle a posé beaucoup de questions sur moi et voulait travailler avec les mêmes photographes, maquilleurs etc.
 
-          Merde. Cette nana est obsédée par toi…
 
-          Il faut croire…
 
-          Tu es inquiète ?
 
-          Pas vraiment. Enfin juste un peu… Mais j’ai surtout voulu t’en parler avant que Peter ne le fasse.
 
-          Peter ?
 
-          Si tout ça arrivait à Hélène, je te demanderais sans doute d’en parler avec Peter, donc j’aime autant prendre les devants.
 
-          Et tu as bien fait, mon bébé. Il faut que tu sois prudente. Vous sortez Hélène et toi aujourd’hui ?
 
-          Oui, comme prévu. Je vais faire les magasins pendant que tu termines de préparer ma surprise et d’accueillir les invités ! répondit Johanna en souriant.
 
-          Et tu crois que ça ira ?
 
-          Oui, oui, je serai avec Hélène et comme je connais Peter, il y aura un garde du corps qui nous suivra partout !
 
-          Et c’est tant mieux…
 
-          Si tu le dis ! Mais ça te laissera tout le temps pour travailler sur ma surprise…
 
-          Tiens en parlant de surprise…
 
Christian alla fouiller dans un de ses tiroirs et en revint avec un écrin…
 
-          Oh, Christian, mais tu es fou… qu’est-ce que c’est ?
 
-          Ouvres…
 
Johanna ouvrit l’écrin et vit 2 chaines. L’une ornée d’un petit cadenas doré et l’autre d’une petite clé dorée elle aussi.
Elle regarda Christian sans comprendre.
 
-          La clé est pour toi et le cadenas est pour moi. Tu es souvent amenée à voyager pour ton travail et je le serai sans doute aussi… Alors comme ça, tu sauras que même si on est séparé, où que l’on soit, je suis à toi et uniquement à toi.
 
-          Oh my god ! Je ne sais pas quoi dire…
 
-          Alors ne dit rien et laisse moi t’aider à la mettre.
 
Christian pris alors la chaine avec la clé. Johanna se retourna et releva ses cheveux afin de lui permettre de l’attacher. Puis se fut à son tour à elle de prendre la chaine avec le petit cadenas et de l’attacher au cou de Christian.
 
-          C’est un cadeau merveilleux Christian, merci.
 
-          C’est toi qui es merveilleuse. Chaque jour avec toi fait de moi le plus heureux des hommes. Je t’aime Johanna, plus que tout au monde.
 
-          Je t’aime aussi Christian. Always have & always will.
 
A suivre


Dernière édition par Nelle le Mar 6 Aoû - 21:30 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
nanysa
Apprentice RST

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 453
Localisation: belgique
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 21:23 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

super chapitre comme toujours

Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 21:53 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Très beau chap, néanmoins il est beau, mais il est sombre aussi entre laly qui avoue que la perte de ludovic l'a fait perdre pied (bien joué de t'en être souvenue), Cathy qui en a marre de sa vie Finlande, Jeanne qui est amoureuse de Nicolas, et lui qui prononce Hélène dans son sommeil (grrrrrrrrrrrrrrr  Bannir ), Hélène qui a peur pour Johanna....
_________________

Merci Zel^^
Les membres suivants remercient LADY GABY pour ce message :
donat1987 (08/08/13)


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 23:03 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Ce chapitre est magnifique surtout la scène finale avec les chouchous.
_________________


Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 23:10 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

J'adoreeeeeeeeeeeeee!!!!!! Chaque scène de chaque maison est vraiment très bien écrite mais celle qui me fait fondre c'est celle de nos chouchous, j'aime l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre.
 
Merci d'avoir suivi les pistes que je t'avais donné, il y a quelques temps.
 
 

_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 10:29 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

j'ai hate de lire la suite et jespere  qu'il n'y aura pas de drame  et meme si je n'aime pas jeanne mes le coup de nico appeler helene pendant qu'il passe la nuit avec jeanne  ,a ca place je l'aurait foutu dehors un coup de pied au fesse lol et aussi j'adore le moment de nos chouchou  vite la suite je suie impatiente

Revenir en haut
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 10:37 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

La scène des chouchous est magnifique comme d'habitude...C'est tellement ainsi que je les vois et pas comme ils sont devenus (enfin bref Rolling Eyes)

J'aime beaucoup aussi la façon dont Hélène parle de Johanna...C'est beau leur amitié!

Les autres couples sont mignons aussi sauf Jeanne et Nico qui sont une nouvelle fois voués à l'échec (j'ai l'impression) puisque Nico retourne auprès d'elle par dépit!
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 11:41 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Merci à toutes... d'habitude, je manque un peu de discipline quand j'écris, mais vos commentaires m'encouragent à persévérer. J'ai encore des tas d'idées, mais si je les mets par écrit, c'est vraiment grâce à vous Embarassed



Il y a beaucoup de personnages alors j'ai eu envie de faire un point pour chacun des couples. Pour Nico/Jeanne, c'était pas ce que je voulais écrire en fait, mais ça colle à Nicolas finalement... ça fait sens... Il est torturé le pauvre! Mr. Green


L'anniversaire devrait connaitre une ou deux turbulences, mais les chouchous sont plus proches et soudés que jamais...

Laurence... je lis toujours attentivement vos commentaires, j'y puise des idées et ça me permet de réparer certaines incohérences... Wink


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 11:49 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Tres beau chapitre encore une fois, et la scene entre Christian et Johanna, magnifique! Le cadeau de Christian, leurs declarations et ca que Johanna repete "Always have and always will.", je trouve ca tres touchant. Les autres scenes sont aussi tres bien ecrites. J'ai de la peine pour Jeanne, meme si elle n'est pas un personnage que je prefere mais c'est vrai que le comportement de Nicolas ... il est perdu lui aussi.
_________________


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 22:25 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

j'ai vraiment vraiment vraiment hate de lire la suite je suie curieuse et impatiente de s'avoir comment ca va se derouler ,et jusque maintenaint je trouve tout sa super genial grandiose
 oui  je soule  ses tu quand tu pourait metre un suite  stp?


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 22:43 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

je pensais écrire ce soir, mais j'ai repris le travail hier et je viens d'enchainer 2 très grosses journées, je suis HS...
peut-être ce week end, mais je ne suis pas sûre vu qu'il y a aussi la fic pour le concours...

Encore une fois, merci beaucoup de suivre ma fic, ça me touche beaucoup. Embarassed


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:19 (2018)    Sujet du message: Une femme debout

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Nelle
Page 22 sur 28 Aller à la page: <  1, 2, 321, 22, 2326, 27, 28  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com