rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Une femme debout
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1926, 27, 28  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Nelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 12:16 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Chapitre 24 
 
  
 
  
 
Villa le lendemain matin 
 
  
 
Les garçons étaient entrain de prendre le petit-déjeuner. Nicolas avait appelé Jeanne et l’avait invitée à se joindre à eux pour la journée. Il avait décidé qu’il était temps pour lui de prendre ses responsabilités et d’avancer. Il voulait reconquérir Jeanne… Bien sûr, au fond de lui, il savait bien qu’il se voilait un peu la face. C’était étrange comme depuis des années, il voulait systématiquement celle qu’il n’avait pas. Mais Hélène n’était plus à lui aujourd’hui et il en était entièrement responsable. Il ne devait pas faire souffrir Jeanne de la même façon. 
 
  
 
-          Les filles ne sont pas encore réveillées ? demanda Jeanne. 
 
  
 
-          Vu l’état dans lequel elles sont rentrées hier, c’est pas étonnant ! répliqua Sébastien en riant. 
 
  
 
-          Comment ça ? 
 
  
 
-          Elles se sont fait un restau hier et visiblement elles ont bien profité ! Olga a du demander à Rudy de les ramener en taxi. 
 
  
 
Jeanne sourit légèrement, mais Nicolas remarqua son trouble. Les filles étaient sorties sans elle. Sans elles, mais avec Eve. Elle ne faisait plus partie de la bande, mais en avait-elle vraiment fait partie. Elle avait toujours été différente des autres. Le lien qui les unissait était très fort et elle n’avait jamais vraiment su trouver sa place. Il faut dire qu’Hélène et elle étaient toutes les 2 amoureuses de Nicolas à l’époque et que du coup, le groupe s’en trouvait toujours déséquilibré. Hélène s’était toujours effacée, avait toujours été gentille et douce, mais la souffrance se lisait dans ses yeux. Aujourd’hui qu’elle était enfin passé à autre chose et très heureuse avec Peter, c’était Nicolas qui avait des états d’âme et qui ne parvenait pas à la laisser partir. Et c’est ce qui faisait si peur à Jeanne.  
 
  
 
-          Oui, reprit la belle russe. A elles 5, elles ont but 5 bouteilles de vin, 3 bouteilles de champagne et on bien entamé ma bouteille de Cognac 30 an d’âge ! 
 
  
 
-          Sérieux ?! s’exclama José. Je comprends mieux pourquoi j’ai retrouvé Béné à 5h du matin endormie sur le carrelage de la salle de bain, au pied des toilettes. 
 
  
 
-          Et t’as fait quoi ? demanda Nicolas. 
 
  
 
-          Ben je l’ai laissée là, tiens ! Elle empestait l’alcool à plein nez !  
 
  
 
-          José ! S’indigna Sébastien. 
 
  
 
-          Ben quoi ?!  je lui ai mis une couverture ! Et Eve ? Je l’ai entendue venir dans ta chambre hier soir. 
 
  
 
-          Oui, elle est venue. Et Peter avant que tu ne dises quoi que ce soit, je te rassure, il ne s’est rien passé. Elle m’a crié dessus en me parlant d’une histoire de vache et de lait gratuit et qu’elle ne se laisserait pas faire… J’ai rien compris du tout ! Elle ne m’a pas laissée en placer une ! 
 
  
 
-          Et elle est retournée dans sa chambre? demanda Peter. 
 
  
 
-          Pas exactement, pendant qu’elle était entrain de m’engueuler, elle s’est déshabillée et s’est mise sous la couette à côté de moi. Et je confirme José, elle aussi empestait l’alcool ! Mais c’est quand elle s’est endormie les bras en croix et les jambes écartées et qu’elle m’a fait tomber du lit, que j’ai lâché l’affaire. Je l’ai laissé dormir dans mon lit et j’ai été dormir dans le sien ! 
 
  
 
Toute la bande éclata de rire. 
 
  
 
-          Et Hélène ? demanda Christian à Peter. Je l’ai entendue rentrer dans votre chambre, j’ai pas tout compris, mais elle avait l’air en colère. 
 
  
 
-          C’est bien simple, soule comme une barrique ! Elle est rentrée en criant qu’elle allait, je cite, « défoncer la gueule de cette petite salope de Linda » ! 
 
  
 
-          T’es pas sérieux, là ? demanda Christian, plié de rire. 
 
  
 
-          Oh que si ! Et que ce ne serait pas dit que l’australienne s’en sortirait après s’être envoyée en l’air avec la terre entière et après avoir gâché 20 ans de la vie de sa meilleure amie. 
 
  
 
-          C’est étrange, ça, intervint José, parce que Béné parlait dans son sommeil, j’ai pas tout capté, mais je suis sûre qu’elle parlait de Linda et de poufiasse.  
 
  
 
-          Ben écoute, je peux pas t’en dire plus. Comme John nous avait parlé du mauvais rêve de Laly, j’ai essayé d’en savoir plus, mais impossible. La conversation a tourné court quand Hélène s’est précipitée aux toilettes pour restituer le contenu de son dîner, si vous voyez ce que je veux dire. 
 
  
 
-          Et t’as fait quoi Peter ?  
 
  
 
-          Ben je lui ai tenu les cheveux toutes la nuit pendant qu’elle rendait tripes et boyaux. 
 
  
 
-          Tu vois Jeanne, lança Olga. Tu ne devrais jamais te marier avec Nico. 
 
  
 
-          Pourquoi tu dis ça ? 
 
  
 
-          Ben regarde Peter, pas encore marié avec Hélène, elle est soule, il s’occupe d’elle pendant qu’elle passe sa nuit à vomir. Et José, marié avec Béné, il lui lance une couverture et la laisse comater sur le carrelage des toilettes ! 
 
  
 
La dernière remarque d’Olga provoqua l’hilarité générale. 
 
  
 
-          Et toi mon Cricri, comment ça s’est passé avec ta Johanna ? Demanda Sébastien. 
 
  
 
-          Aussi soule que les autres ! répondit Christian d’une voix rêveuse. 
 
  
 
-          Mais encore ? 
 
  
 
-          Mais encore… rien du tout ! Ce qu’il s’est passé entre Johanna et moi, ne regarde que nous. 
 
  
 
-          Purée t’es pas drôle Christian ! Bouda José. 
 
  
 
-          Non, mais c’est un gentleman ! Répliqua Olga. 
 
  
 
Le matin même, vers 3h du matin 
 
  
 
Christian entendit la porte de la chambre s’ouvrir. Dans la nuit, il aperçut la silhouette de Johanna tâtonner dans le noir jusqu’à la salle de bain. Il alluma sa lampe de chevet pour lui faciliter la tâche. 
 
Elle se retourna alors lentement en se frottant la tempe d’une main : 
 
  
 
-          Désolée Darling, didn’t want to wake you. 
 
  
 
-          C’est rien mon ange, tu sais bien que je dors mal quand tu n’es pas dans mes bras. Viens m’embrasser. 
 
  
 
-          No, don’t think it’s a good idea. I’ll take a shower and brush my teeth 
 
  
 
-          Ok… les filles et toi vous avez un peu trop bu c’est ça ? demanda Christian à sa texane. 
 
  
 
Celle-ci acquiesça avant de se diriger vers la salle de bain se brosser les dents et prendre une douche. 
 
  
 
Christian sourit en la voyant disparaitre dans la pièce attenante. Elle était tellement fatiguée et elle faisait un tel effort pour résister aux effets de l’alcool qu’elle n’avait plus la force de trouver ses mots en français.  
 
Il entendit l’eau de la douche et se laissa bercer par la voix douce de sa belle qui fredonnait son premier single. Soudain, il entendit un grand bruit. Il se leva instantanément et se précipita dans la salle de bain. Passée une première inquiétude, il sourit en la voyant, nue, allongée dans la baignoire et emberlificotée dans le rideau de douche. Elle riait à gorge déployée et à ses oreilles, c’était le rire d’un ange. 
 
  
 
-          Chut, doucement mon bébé, tout le monde dort, tu vas réveiller les enfants. Tu ne t’es pas fait mal au moins ? 
 
  
 
-          Non, non, ça va. Help me ? 
 
  
 
-          Je vais faire mieux que ça ma belle. On va laisser tomber la douche et tu vas prendre un bain à la place. Répondit Christian en l’aidant à se débarrasser du rideau de douche. 
 
  
 
-          Cricri… I think I drank a little too much. 
 
  
 
-          Oui, je sais que tu as un peu trop bu ma belle.  
 
  
 
Christian l’observait tandis que la baignoire se remplissait. Elle était superbe. Son sourire était franc et éclatant, innocent aussi, comme il y a 20 ans. Ses yeux magnifiques pétillaient et sa bouche pulpeuse était une invitation. 
 
Comme si elle lisait dans ses pensées, elle entrouvrit les lèvres et lui souffla maladroitement : 
 
  
 
-          Je me suis… brossée les dents, tu sais…  
 
  
 
Il se pencha alors vers elle et l’embrassa tendrement. Il sentit les bras de sa belle se nouer autour de son cou avant qu’elle ne tente de l’entrainer dans la baignoire avant d’éclater de rire. 
 
  
 
-          Johanna ! gronda gentiment Christian. Si tu veux que je vienne dan la baignoire avec toi, tu n’as qu’à demander. Mais j’aime autant que mon pyjama reste sec. 
 
  
 
-          Come, please… demanda alors Johanna d’une voix de petite fille en tendant une main vers lui. 
 
  
 
Christian se déshabilla et vint s’installer dans la grande baignoire, derrière sa belle. Il admira la blancheur laiteuse de sa peau et ne pu se retenir de la serrer dans ses bras. Elle lui tendit l’éponge qui était sur le rebord de la baignoire. 
 
  
 
-          Wash me… 
 
  
 
Christian ne se fit pas prier. Il prit l’éponge et commença par frotter doucement le dos de Johanna, ses épaules et sa nuque. Puis, il  l’embrassa doucement dans le cou avant de la serrer un peu plus contre lui pour pouvoir passer l’éponge sur son ventre. Devant le soupir de contentement de sa belle, Christian remonta d’une main experte vers ses seins, elle rejeta alors la tête en arrière pour lui permettre un meilleur accès. Elle avait les yeux clos et sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration. Celle-ci se fit plus haletante quand Christian redescendit vers son bas ventre : 
 
  
 
-          You’re such a teaser… lui glissa-t-elle entre les dents en sentant l’éponge caresser sa peau et susciter des vagues de plaisirs en elle. 
 
  
 
-          Et tu aimes ça…  
 
  
 
-          Darling… just make love to me… now ! 
 
  
 
-          Tout ce que tu veux ma princesse. Répondit Christian avant de s’exécuter. 
 
  
 
Un peu plus tard, Christian et Johanna étaient allongé dans leur lit, blotti l’un contre l’autre. 
 
  
 
-          J’ai trop mal à la tête… 
 
  
 
-          Ça s’est l’alcool mon ange… 
 
  
 
Johanna réfléchit un instant : 
 
  
 
-          On devrait refaire l’amour. 
 
  
 
-          Pardon ? 
 
  
 
-          Ben oui, tout à l’heure dans la salle de bain, j’avais pas mal du tout. 
 
  
 
-          Ta proposition est très tentante Johanna, mais si tu as mal c’est que tu es entrain de dessoûler. Et j’ai beau être un Dieu du sexe, rien de ce que je ferai ne te fera échapper à ta migraine. 
 
  
 
-          C’est vrai… répondit Johanna avec un grand sourire, malgré la douleur. 
 
  
 
-          Qu’est-ce qui est vrai ? 
 
  
 
-          Que tu es un Dieu du sexe ! Répliqua Johanna en lui faisant un clin d’œil. En tout cas, je m’en tire bien, si tu avais vu Hélène et Béné, elles étaient complètement out ! Encore heureux que Laly et moi on tient bien l’alcool.  
 
  
 
-          Je sais pas pour Laly, mais toi tu tiens tellement bien l’alcool que tu es tombée dans la baignoire. Tu aurais pu te faire très mal mon bébé. 
 
  
 
-          Mais tu étais là pour t’occuper de moi. 
 
  
 
-          Et je serai toujours là… 
 
  
 
-          Cricri ? 
 
  
 
-          Oui ? 
 
  
 
-          Tu m’aimes ? 
 
  
 
-          Evidemment, et tu le sais bien. 
 
  
 
-          Même si je ne pourrai jamais te donner d’enfants ? 
 
  
 
-          Johanna… 
 
  
 
-          Réponds-moi, s’il te plait et soit honnête. 
 
  
 
-          J’ai toujours rêvé d’avoir des enfants avec toi, de toi. Je ne peux pas te mentir là-dessus. Mais avoir des enfants, ce n’est pas seulement leur donner la vie, c’est aussi les élever, les aimer, s’occuper d’eux jour après jour, leur donner les armes pour qu’ils soient capables de voler de leur propres ailes, leur transmettre nos valeurs… J’aimerais avoir tout ça avec toi. 
 
  
 
-          Pourquoi tu ne m’en as jamais parlé ? 
 
  
 
-          Je pensais qu’après avoir abandonné Linda et notre bébé, je n’y avais plus droit. Je me suis interdit d’y penser. 
 
  
 
-          Et aujourd’hui ? 
 
  
 
-          Aujourd’hui, j’en meurs d’envie mais tu as déjà tes 3 fils et je ne veux pas t’imposer d’adopter un quatrième enfant. Tu es déjà admirable de t’être occupée seule des garçons. 
 
  
 
-          Mais je ne suis plus seule Darling. Tu es là maintenant. Et les garçons sont grands, ils pourront nous aider. 
 
  
 
-          C’est vraiment ce que tu ressens ? Je ne veux pas que tu le fasses pour moi. 
 
  
 
-          Je ne le fais pas pour toi Christian, je veux le faire pour nous, pour moi. Je rêve de cet enfant avec toi depuis le jour où je t’ai rencontré, même si à l’époque, je ne le savais pas encore. Et puis, je n’ai pas eu la chance de m’occuper des garçons quand ils étaient bébés et c’est un manque qui ne partira pas. Je veux une petite fille Christian, une petite fille à aimer et à chérir avec toi. Je veux que tous les 6, nous formions une vraie famille.  
 
  
 
-          Tu sais mon bébé. Ce n’est pas ce que j’avais imaginé. Je pensais qu’on se marierait et que 2 ou 3 ans après on aurait un fils, puis une fille 3 ans plus tard.  
 
  
 
-          Je sais, je suis désolée… 
 
  
 
-          Tu n’as pas à être désolée Johanna, au contraire. Je n’ai pas réalisé mon rêve, mais c’est encore bien mieux aujourd’hui. Parce que toute ma vie, je me suis laissé emmener par les événements, j’ai suivi le mouvement. Mais cette famille avec tes fils et bientôt avec notre fille, je ne la subirai pas, c’est celle que je veux, que je choisie. 
 
  
 
-          Je t’aime Christian. 
 
  
 
-          Pas autant que moi, ma Johanna. 
 
  
 
Retour au présent 
 
-          Christian ? t’es avec nous ? Demanda José. 
 
  
 
-          Oui, oui désolé, j’étais dans mes pensées répliqua le musicien le sourire aux lèvres. 
 
  
 
-          José ! Appela Léa, qui entra dans la pièce avec Luna, Adam, Billy. 
 
  
 
-          Coucou Léa. Mais vous êtes déjà tous habillés ?  
 
  
 
-          Ben oui, maman et Johanna nous avait promis de nous emmener aux « Puces » ce matin. 
 
  
 
-          Ah, ben ça risque d’être compliqué, vu dans quel état elles sont rentrées hier.  
 
  
 
-          Il leur est arrivé quelque chose ? demanda Adam avec inquiétude. 
 
  
 
Avant que Christian n’ait eu le temps de répondre, Bénédicte fit son apparition, bientôt suivit d’Hélène et de Laly. 
 
  
 
-          C’est pas finit ce bruit ?!… grogna Bénédicte. 
 
  
 
-          Bonjour ma chérie…  
 
  
 
-          Moins fort !!! se lamenta sa femme en se tenant la tête à 2 mains. 
 
  
 
-          Y pas de l’aspirine dans cette maison ?! intervint Laly. 
 
  
 
-          Plus jamais je ne boirais une goutte d’alcool, plus jamais ! geignit Hélène à son tour en s’installant sur les genoux de Peter. 
 
  
 
-          Vous voyez les enfants, voilà pourquoi vous ne devez pas boire l’alcool !  
 
  
 
-          José !!!!  
 
  
 
-          Ben quoi Béné?! Vous êtes quand même le meilleur exemple de ce que peuvent faire les ravages de l’alcool ! Ajouta Christian en riant. 
 
  
 
-          Christian, cesse d’embêter Béné. Intervint Johanna qui entra à son tour dans la cuisine, fraîche comme une rose, tout comme Eve qui arriva à son tour 
 
  
 
-          Johanna, comment tu fais pour être aussi en forme ? demanda Hélène d’une voix pâteuse. 
 
  
 
-          J’ai longtemps bossé dans un bar au Texas, je buvais pas mal avec la clientèle ! Et je peux t’assurer que les texans ont une bonne descente !! Mon organisme s’est adapté… ceci dit je ferai pas ça tous les jours ! 
 
  
 
-          Et toi Eve ? s’enquit Sébastien. Tu as bossé dans un bar texan ? 
 
  
 
-          Non, moi je suis juste plus jeune qu’elles ! Ricana Eve 
 
  
 
-          Oh la garce ! Souffla Béné en souriant malgré elle. 
 
  
 
La sonnette de l’entrée retentit. 
 
  
 
-          Vous attendez quelqu’un, un dimanche ? demanda Jeanne. 
 
  
 
-          C’est sans doute John, répondit Olga. Je l‘ai prévenu hier que Laly dormirait à la Villa. Mais laissez je vais ouvrir. Les enfants, venez, je vais sur le marché, ça vous dit qu’on passe par les « Puces » ? Je pense que vos mères ont besoin de se reposer. 
 
  
 
Sur ce, elle partit avec les 4 enfants. Moins d’une minutes plus tard, alors que toute la bande terminait de prendre son petit-déjeuner dans la salle à manger, Johanna lâcha brusquement sa tasse qui alla se briser au sol. Elle resta figée un instant vers cette personne qui venait de faire son apparition, puis son visage se ferma : 
 
  
 
-          Bonjour… 
 
  
 
-          Maintenant que tu es là, je ne vois pas comment on pourrait qualifier ce jour de « Bon » ! Qu’est-ce que tu fiches ici, Linda ?! 
 
  A suivre.  
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Juil - 12:16 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 12:46 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

oh non pas linda  ,vite la suite stp  hate de s'avoir se qui va se passer

Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 12:58 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Bon, alors elle est arrivee et on va apprendre ce qui s'est vraiment passe il y a 20 ans. J'adore les scenes entre Christian et Johanna, leur amour est tres fort, c'est vraiment emouvant. Tres bon chapitre et on il y du suspens a la fin.
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 13:29 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Oh non pas Linda. Johanna, casse-lui la gueule.

Belle scène entre Johanna et son Cricri.

Les filles bourrées, ça m'a bien fait rire.
_________________


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 13:37 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Next? Oh dis tu vas la dégager en un chapitre ou tu as prévu qu'elle foute le bordel, pendant quelque temps? lol
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 13:48 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Merci pour les commentaires... elle ne sera pas une menace directe, pour aucun des couples, mais il vaut mieux se méfier d'elle  Mr. Green

Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 14:24 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

super suite  j'adore la partie cricri johanna   vite la suite   et nelle tu ecrit tjr super bien  et j'ai hate de lire la suite tu laisse telment de suspence

Revenir en haut
loulou
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 1 646
Localisation: corse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Perso(s) préférée(s): johanna, christian
Ship: johanna,christian

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 20:08 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

très très belle suite  BRAVO BRAVO

pauvre Bénédicte qui a fait dodo au pied des toilettes.

mdr Ève

les pauvre horrible leur nuits.

cricri et trop mac même soule il arrive a passer de bon moment.

oh non pas la garce de Linda.

vivement la suite.

_________________


Dernière édition par loulou le Dim 1 Nov - 10:43 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kimmy
Admin adjointe RST - La plume de Belgique

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 7 655
Localisation: Belgique
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin, Jenny (les 3 J)
Ship: Cricrihanna, Jojo's, Johnico, Etianna

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 21:54 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Les filles n'ont pas fait la fête à moitié...J'imagine l'état dans lequel elles sont rentrées Smile
Heureusement que Johanna tient mieux l'alcool que ses copines Mr. Green

Le comité d'accueil de Linda va être trèèèèèèès chaleureux Mort de Rire
_________________



RST un jour...RST toujours... Very Happy


Revenir en haut
Lilou25
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 493
Localisation: paris
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 10:52 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Nelle, j'adore!!!!!

Les filles ont bien fait la fête dit donc! Ça me rappelle quelques soirées avec des copines ça!
Johanna et Cricri toujours trop chou!
Nicolas finalement réussi à faire un choix! Enfin, j'espère que ce n'est pas par dépit, sinon pauvre Jeanne....
Linda le retour, mais qu'est ce qu'elle veut??? Elle peut faire 1/2 tour quoique non, la confrontation va me plaire, je pense!


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 13:12 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Lilou25 a écrit:
Nelle, j'adore!!!!!
Les filles ont bien fait la fête dit donc! Ça me rappelle quelques soirées avec des copines ça!
Johanna et Cricri toujours trop chou!
Nicolas finalement réussi à faire un choix! Enfin, j'espère que ce n'est pas par dépit, sinon pauvre Jeanne....
Linda le retour, mais qu'est ce qu'elle veut??? Elle peut faire 1/2 tour quoique non, la confrontation va me plaire, je pense!




oh que oui j'ai hate de voire la confrontation  johanna linda   et plus les filles sont bien remonter contre elle  hi hi hi


Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 15:51 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Nelle,

Super Chapitre!!

J'ai trouvé José culotté d'avoir laissé Béné dormir sur le carrelage des toilettes, mais ça ne m'étonne pas de sa part!! Very Happy

J'ai vu la scène en lisant ton passage sur Eve, et j'ai imaginé la tête de Séb quand elle lui a sorti l'histoire de vache et lait gratos lol

Par contre, j'ai trouvé admirable le soutien de Peter pour Hélène, car je pense qu'elle peut vraiment compter sur lui à tous les instants, pas comme Nicolas.

J'ai adoré le moment passé entre les chouchoux car même cuitée Johanna ne peut se passer de son cricri. J'étais pliée de rire, quand dans son lit, Johanna demande à Chris de lui refaire l'amour pour lui enlever son mal de tête.

Je suis comme mes VDD presser de lire la confrontation entre Linda et Johanna.
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 16:38 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

laured1510 a écrit:
Nelle,
Super Chapitre!!

J'ai trouvé José culotté d'avoir laissé Béné dormir sur le carrelage des toilettes, mais ça ne m'étonne pas de sa part!! Very Happy

J'ai vu la scène en lisant ton passage sur Eve, et j'ai imaginé la tête de Séb quand elle lui a sorti l'histoire de vache et lait gratos lol

Par contre, j'ai trouvé admirable le soutien de Peter pour Hélène, car je pense qu'elle peut vraiment compter sur lui à tous les instants, pas comme Nicolas.

J'ai adoré le moment passé entre les chouchoux car même cuitée Johanna ne peut se passer de son cricri. J'étais pliée de rire, quand dans son lit, Johanna demande à Chris de lui refaire l'amour pour lui enlever son mal de tête.

Je suis comme mes VDD presser de lire la confrontation entre Linda et Johanna.




moi j'etait plier ses le passage ou seb se retrouve en bas de sont lit  et que eve est en position de croix bras et jambe ecarter  mdrrr  et ses tous mignion comme cricri s'occupe de sa johanna 


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 20:06 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Chapitre 25 
 
  
 
  
 
-          Bonjour… 
 
  
 
-          Maintenant que tu es là, je ne vois pas comment on pourrait qualifier ce jour de « Bon » ! Qu’est-ce que tu fiches ici, Linda ?! 
 
  
 
-          Ça alors, Linda, comment vas…  
 
  
 
-          Sébastien… reste en dehors de tout ça. L’interrompit Eve tout doucement. 
 
  
 
Hélène, Bénédicte et Laly se redressèrent toutes sur leurs chaises imperceptiblement. 
 
Linda sentit une tension dans la pièce, mais sans savoir vraiment pourquoi. Elle chercha Sébastien, Nicolas, puis Christian du regard, ms aucun d’entre eux ne réagit vraiment. Elle décida alors de se tourner à nouveau vers les filles. 
 
  
 
-          Tu n’as pas répondu à la question de Johanna, insista calmement Hélène, que fais-tu ici ? 
 
  
 
-          Eh bien, je… enfin… j’ai eu envie de passer vous faire un petit coucou. 
 
  
 
-          Oh, vous entendez ça les filles ? Elle venait nous faire un petit coucou ! répéta Johanna à l’adresse de ses amies. 
 
  
 
-          Oui, on manque à tous nos devoirs, reprit Bénédicte. Assieds-toi, tu veux un café ? 
 
  
 
-          Oui … merci. Balbutia Linda. 
 
  
 
-          Et ça t’es venu comme ça en te levant ce matin ? intervint Laly. 
 
  
 
-          Ben en fait, j’ai vu le clip de Christian et j’ai eu envie de le… de vous retrouver. 
 
  
 
-          Voyez-vous ça ! Et tu nous a trouvé comment ? 
 
  
 
-          Grâce à un ami producteur… 
 
  
 
-          T’as vu mon Cricri ?! pas de nouvelles depuis près de 15 ans, tu fais un tube et « Miss Australie» est de retour ! Au prochain tube, je me demande laquelle de tes ex va réapparaitre ! 
 
  
 
-          Johanna, c’est pas ce que tu crois…  
 
  
 
-          Mais, je ne crois rien du tout Linda. Et à vrai dire, ça me fait très plaisir de te voir. On parlait justement de toi avec les filles hier soir. 
 
  
 
Les 4 autres acquiescèrent d’un signe de tête. 
 
  
 
-          Et tu vas rire, on reparlait de ta grossesse, tu sais quand tu étais avec Christian… 
 
  
 
-          Johanna, attends… 
 
  
 
-          Vois-tu, on se disait que tu étais sacrément fertile pour avoir réussi à tomber enceinte, sous pilule ET alors que Christian et toi utilisiez des capotes. 
 
  
 
-          Christian… appela Linda en le suppliant du regard. 
 
  
 
-          Tu comprends, Hélène et moi, on est stériles, alors on aimerait que tu nous donnes ton secret ! continua Johanna d’une voix dangereusement calme. 
 
  
 
-          Oui, repris Hélène, explique-nous comment tu as fait. 
 
  
 
-          Je… 
 
  
 
-          Et ne nous épargne aucun détail ! la coupa Laly. 
 
  
 
-          Mais laissez-là tranquille, intervint Bénédicte. La pauvre, c’est pas sa faute si elle est super fertile… même si j’avoue que moi aussi ça m’intrigue. Je veux dire qu’elle ait oublié la pilule, ça arrive, mais la capote, elle était bien là, elle. 
 
  
 
-          Euh, je peux dire quelque chose ? Demanda Eve en levant la main. 
 
  
 
-          Bien sûr, ma chérie. Lui dit Johanna. 
 
  
 
-          Peut-être que c’était pas Christian le père. 
 
  
 
-          C’est ridicule, je n’ai jamais trompé Christian ! 
 
  
 
-          BIIIIIIIIP ! mauvaise réponse ! s’exclama Laly.  
 
  
 
-          Bon, ok, peut-être une fois avec un photographe, mais je ne suis jamais tombée enceinte de lui. 
 
  
 
-          Vous savez quoi les filles, c’est stupide d’embêter Linda avec ça. Hélène, tu n’as pas un ami qui travaille à Lariboisière, il pourra sans doute nous renseigner sur ce mystère non ?! 
 
  
 
-          Oui, tu as raison Johanna. Attends je vais prendre mon portable. C’est bien à l’hôpital Lariboisière que tu as été admise après ta fausse couche Linda, non ? C’est dingue, tu sais que j’ai travaillé avec le Pr Laroche là-bas ?! Je vais l’appeler. 
 
  
 
-          Et le secret médical ?! demanda Linda paniquée 
 
  
 
-          Oh tu sais, j’ai aidé sa fille à se sortir de la drogue, alors il me doit un petit service ! Je vais chercher mon portable, dit Hélène en se dirigeant vers la porte. 
 
  
 
-          Attends, s’écria Linda. C’est inutile… 
 
  
 
-          On t’écoute. Déclara alors Johanna en croisant les bras. Et parle avant que je ne me mette en colère et ça, crois-moi, tu ne le veux pas. 
 
  
 
-          Johanna, je ne te dois aucune explication… 
 
  
 
-          Non en effet, tu ne me dois rien du tout ! J’ai eu très mal à l’époque quand Christian est parti, mais je suis retournée au Texas et j’ai repris le cours de ma vie. Par contre, il y a quelqu’un qui a passé ses 17 dernières années à culpabiliser de t’avoir abandonnée, enceinte de son bébé. Quelqu’un qui se demande chaque jour s’il aurait pu éviter ta fausse couche en restant et s’il aurait fait un bon père pour ce bébé. Et tu ne quitteras pas cette maison avant de lui avoir dit toute la vérité ! 
 
  
 
-          Christian, je suis désolée, on peut en parler tous les deux si tu veux. 
 
  
 
-          Non, Linda. Je n’ai rien à cacher. Tu peux parler devant mes amis. Tu leur dois aussi des explications. 
 
  
 
Linda se tourna vers la porte mais vit Laly et Hélène qui bloquaient le passage. Elle était prise au piège. 
 
  
 
-          Tu sais quoi Linda ? Je vais t’aider, poursuivit Johanna. Tu n’as jamais été enceinte n’est-ce pas ? 
 
  
 
-          Linda, c’est vrai ?! demanda Christian. 
 
  
 
-          C’est vrai. Mais, je t’aimais Christian, je t’aimais et quand tu m’as annoncé que tu me quittais pour te remettre avec Johanna, j’ai paniqué et j’ai dit ce que j’ai pu pour te retenir. Tu étais sensé me dire que tu me soutiendrais que tu resterais avec moi et notre bébé, envers et contre tout et au lieu de ça, tu es parti ! 
 
  
 
-          Oh mon Dieu… murmura Sébastien. 
 
  
 
-          J’arrive pas à croire que tu aies fait ça ! Mais tu es malade !!! Et même si j’étais resté, qu’est-ce que tu allais faire, je me serais bien rendu compte que tu mentais ! 
 
  
 
-          J’ai voulu dire la vérité, je vous le jure. Ce jour-là dans quand je suis venue te parler dans votre chambre Johanna, c’était pour te dire la vérité.  
 
  
 
-          Mais tu ne l’as pas fait, évidemment ! Répliqua Johanna. 
 
  
 
-          Non, c’est vrai. J’étais prête à te dire la vérité quand tu m’as dit que c’est moi qui t’avais prit Christian au départ, mais quand tu m’as prise dans tes bras, j’ai perdu tout courage. 
 
  
 
-          Quand je pense que je t’ai consolée, que je me suis même excusée du comportement de Christian. Tu aurais pu me dire la vérité, tu aurais DU me dire la vérité. Quand Nicolas s’est mis à maudire Christian, tu aurais pu dire la vérité, quand Adeline pleurait toutes les armes de son corps tellement elle avait honte de l’attitude de Christian, tu aurais pu dire la vérité. Quand Hélène, Laly, et Béné se relayaient auprès de toi pour ne pas te laisser seule, tu aurais pu dire la vérité. Quand j’ai plaqué mes études et que je suis retournée vivre au Texas parce que c’était trop dur de te faire face tous les jours, tu aurais pu dire la vérité. Au lieu de ça, tu nous a menti à tous, encore et encore !! Et cette fausse couche, comment tu as fait ? COMMENT TU AS FAIT ???? demanda une Johanna bouillonnante de colère. 
 
  
 
-          J’ai développé un ulcère… à cause du stress que cela m’a causé. 
 
  
 
-          Un ulcère ?! Ben voyons, tu vas pas nous faire croire que tu as une conscience, espèce de sale garce !!! cria Laly. 
 
  
 
-          Attendez, j’appelle mon contact à l’hôpital pour vérifier… lança Hélène ; 
 
  
 
-          NON ! non… ok, c’était pas un ulcère, c’était… une liposuccion… concéda Linda. 
 
  
 
-          J’y crois pas ! j’y crois pas… répéta Christian en se levant. Tu t’es bien foutue de ma gueule !!! Tu te rends compte des répercussions que ça a eut sur ma vie ?! La drogue, l’alcoolisme, la honte et le dégoût de moi-même, tout ça pour rien ?! Tu me dégoutes Linda ! A compter de ce jour, en ce qui te concerne, je suis mort !!  
 
  
 
Sur ce, il quitta la pièce, bientôt suivi de Sébastien, José et Nicolas. 
 
  
 
-          Christian, attends… supplia Linda en pleurant à chaude larmes. 
 
  
 
-          Oh non, l’Australienne ! Je t’interdis de pleurer !! cria Johanna. You’re such a fucking bitch !Don’t you dare try the crying game with me! Tu bosses pour Jabbot, maintenant, non ? 
 
  
 
-          Oui, mais je ne vois pas le rapport… 
 
  
 
-          Un seul coup de fil de ma part à Jack et tu es au chômage ! 
 
  
 
-          Johanna, please… 
 
  
 
-          Tu sais quoi, je ne ferai pas ça. C’est pas mon genre de frapper dans le dos. Moi, je frappe toujours de face ! 
 
  
 
Se disant, Johanna lui décocha une coup de poing en plein visage. Si fort que Linda se retrouva au sol. 
 
-          Tu m’as cassée un dent !! Tu es folle. S’écria Linda alors qu’un filet de sang s’échappait de sa bouche. 
 
  
 
-          Lève-toi et fiche le camp, si tu ne veux pas que je t’en casse une autre!! Reprit Johanna.  
 
  
 
Bénédicte alla ramasser le sac de Linda et le lança par la fenêtre. 
 
  
 
-          C’est bon, va le rejoindre ! 
 
  
 
-          C’est ça, dégages Linda ! renchérit Laly. 
 
  
 
Linda se leva et s’enfuit sans demander son reste. Seule Hélène l’entendit marmonner « tu me le paieras, sale Texane de malheur, tu vas regretter ce que tu viens de me faire subir ». 
 
  
 
  
 
Dans le jardin 
 
  
 
-          Putain, quel con, mais quel con !  
 
  
 
Christian faisait les 100 pas mais ne parvenait pas à se calmer 
 
  
 
-          Christian arrête ! on s’est tous fait avoir… commença Sébastien. 
 
  
 
-          D’ailleurs, je tiens à m’excuser Christian. J’ai vraiment agit comme un con à l’époque. 
 
  
 
-          T’excuse-pas Nico. Si j’avais pris mes responsabilités, ça n’aurait jamais été aussi loin. Elle m’a prit pour un con, mais visiblement, c’était super facile avec moi ! 
 
  
 
-          Arrête Christian, on a tous été pris pour des cons. Reprit Sébastien. Je la connais depuis qu’on est ado, je n’aurai jamais pensé une seconde qu’elle aurait pu faire ce genre de choses. Quand je pense que je l’ai toujours défendue, envers et contre tout. Même face à Laly… 
 
  
 
-          C’est normal… répondit Christian. Entre la demoiselle en détresse et le lâche, vous avez fait ce qui vous semblait le plus juste. 
 
  
 
-          J’aurais du te faire confiance Christian. Tu étais mon meilleur pote depuis de longues années et je ne t’ai pas laissé une seule chance de t’expliquer.  Je n’ai pas essayé de te comprendre, de me mettre à ta place. Et c’est d’autant plus con que je n’ai pas fait beaucoup mieux quand j’ai été confronté à une situation similaire. 
 
  
 
-          Arrête Nico, tu ne t’aies pas barré en laissant en plan d’un côté la femme que tu aimais et de l’autre, la « supposée » mère de ton enfant. 
 
  
 
-          Non, ma réaction a été tellement plus responsable et j’ai semblé tellement plus solide, que j’ai conduit la femme de ma vie, enceinte de mon enfant à quitter le pays pour que je n’ai pas à faire un choix. 
 
  
 
Lorsque Nicolas finit sa phrase, il croisa le regard de Peter qui venait de les rejoindre accompagné de John. Peter avait bien noté qu’il venait de faire référence à Hélène comme à la femme de sa vie, mais il décida de ne pas relever. Hélène l’aimait lui et il ne rentrerait pas dans ce jeu de jalousie stérile. Pas avec Nicolas. 
 
  
 
-          Peter, je… 
 
  
 
-          Non, Nicolas. Ne me dis rien. Cette histoire est entre Hélène et toi.  
 
  
 
Puis se tournant vers Christian. 
 
  
 
-          Alors comment tu te sens ? 
 
  
 
-          Ça va Peter. Je commence tout juste à digérer la nouvelle. C’est juste hallucinant. 
 
  
 
-          En tout cas Christian, je tiens sincèrement à m’excuser. Répéta Nicolas. 
 
  
 
-          Excuses acceptées mon pote. Lui répondit Christian en lui serrant la main. 
 
  
 
-          Je m’excuse également Christian, j’ai pas du tout été juste avec toi. Renchérit Sébastien. 
 
  
 
Puis Christian, Nicolas et Sébastien se tournèrent vers José. 
 
  
 
-          Quoi ?! j’ai pas de raisons de m’excuser moi, j’ai toujours dit que c’était une salope cette nana ! 
 
  
 
-          Ça c’est vrai ! reconnu Sébastien en riant. 
 
  
 
-          En tout cas, intervint John, elles sont impressionnantes nos femmes. Vous avez vu comment elles lui ont fait cracher le morceau ?! 
 
  
 
-          Oui, répondit José. Je n’aimerais pas qu’elle me soumette à la question ! 
 
  
 
-          Oui, et tu es parti un peu tôt Christian. Ajouta Peter. 
 
  
 
-          Pourquoi ? 
 
  
 
-          Si tu étais resté 5 minutes de plus, tu aurais vu Johanna décocher une belle droite à Linda. Tyson aurait été fier ! 
 
  
 
-          Sérieux ?! 
 
  
 
-          Carrément. D’ailleurs, il doit y avoir une dent dans le parquet pour en témoigner ! 
 
  
 
-          Ben, dis donc, elle n’y va pas de main morte quand il s’agit de défendre son Cricri d’amour.  S’exclama Nicolas. 
 
  
 
-          Purée, on a raté ça !!! 
 
  
 
-          José !! 
 
  
 
-          Ben quoi ? moi je suis toujours partant pour un Catfight ! J’aurai forcément misé sur la Texane ! 
 
  
 
-          T’es trop con, va, lui lança Christian en éclatant de rire. 
 
  
 
-          Ah, tu vois, on t’a redonné le sourire. 
 
  
 
-          C’est vrai… allez, on rentre ? je veux remercier les filles. 
 
  
 
-          Pas la peine, on est là ! dit Laly tandis qu’elle arrivait avec les filles. 
 
  
 
-          Mais comment avez-vous su qu’elle n’avait pas été enceinte et qu’elle mentait depuis le début ? demanda José. 
 
  
 
-          C’est Eve qui nous a mis sur la piste. Répondit Bénédicte. 
 
  
 
-          Eve ? demanda Sébastien avec étonnement. 
 
  
 
-          Elle nous a raconté la fois où elle avait simulé une grossesse… dit Laly. 
 
  
 
-          Une simulation de grossesse ? quelle simulation de grossesse ?! s’enquit Peter. 
 
  
 
Hélène se tourna vers Eve. 
 
  
 
-          Quoi ?! Peut-être que j’ai légèrement inventé cette histoire… mais j’avais raison, non ? répondit celle-ci en faisant un clin d’œil à sa futur belle-sœur. 
 
  
 
  
 
A quelques kilomètres de là 
 
  
 
-          Allo Dean, c’est Linda.  
 
  
 
-          Allo ma belle, que me vaut l’honneur de ton appel. 
 
  
 
-          J’avais envie de te parler… 
 
  
 
-          Me prend pas pour un con beauté, si tu m’appelles, c’est que tu veux quelque chose ! 
 
  
 
-          C’est vrai. J’ai besoin que tu fasses quelques recherches pour moi. 
 
  
 
-          Vas-y. 
 
  
 
-          Je veux tout ce que tu peux trouver sur Johanna Rochelle Ewing. Sa famille, son boulot, son compte en banque, la couleur de son string, je veux TOUT savoir. 
 
  
 
-          Ok, tarif habituel ? 
 
  
 
-          Le double. Et si tu trouves un truc intéressant, tu auras même droit à un bonus. 
 
  
 
-          Dis-moi, elle t’a fait quoi celle nana pour que tu sois si généreuse avec moi ? 
 
  
 
-          Elle existe. 
 
    A suivre


Revenir en haut
nanysa
Apprentice RST

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 453
Localisation: belgique
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 20:34 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

oh my god!!!quel chapitre j'adoooore !!!!que de suspens j'adore on s'en lasse pas !!!!

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:51 (2018)    Sujet du message: Une femme debout

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Nelle
Page 18 sur 28 Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1926, 27, 28  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com