rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum rochelle redfield Index du Forum
     
rochelle redfield
www.rochelle-redfield.com
 
 FAQ Rechercher Membres Groupes Profil 

Consulter sa messagerie privée
Connexion  S’enregistrer
 
 

 
Une femme debout
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 1226, 27, 28  >
 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Le saloon Vos créations Rochelle Redfield Fics Tétralogie Fictions Terminées Nelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bensidy13
Miss NYC

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2011
Messages: 1 447
Localisation: Manhattan
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 09:50 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Bah tant mieux si cette fic risque d'être longue parce que depuis le début c'est génial ! Ton dernier chapitre était tout simplement magnifique et pleins d'émotions Smile
J'ai hâte de lire la suite !
_________________

A first love always occupies a special place.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Juin - 09:50 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 22:18 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Et voilà une petite suite avant quelques jours... retour au boulot lundi et comme je fais passer les entretiens de mi-année à mon équipe, je risque d'être un peu moins disponible  Help


Chapitre 16
 

Cela faisait 3 jours que Christian et Johanna filaient le parfait amour. Ils passaient beaucoup de temps ensemble, tous les deux, mais également avec les garçons. Billy était toujours un peu réticent, mais Jake et Adam l’appréciaient énormément. Ils l’appréciaient d’autant plus qu’il semblait vraiment rendre Johanna très heureuse. 
 
Mais c’était vendredi matin et les vacances françaises des 3 frères touchaient à leur fin. Les parents de Johanna devaient passer récupérer leurs petits-fils d’un instant à l’autre. 
 
La bande était réunie dans la cuisine et comme d’habitude, la bonne humeur régnait, même si Johanna était triste de voir ses fils partir et anxieuse de revoir son père. 
 
  
 
-          Hé, ça va mon bébé d’amour ? tu n’es pas très bavarde ce matin. Lui murmura doucement Christian à l’oreille. 
 
  
 
-          Ça va. C’est juste qu’ils vont me manquez… 
 
  
 
-          Je sais, mais tu les retrouveras bientôt et ça va leur faire du bien de passer du temps avec leur oncle. 
 
  
 
-          Oui tu as raison, comme d’habitude ! répondit Johanna en l’embrassant rapidement sur les lèvres. 
 
  
 
-          Oh ! comme ils sont mignons ! s’exclama José. 
 
  
 
-          Chéri, laisse-les tranquille ! le réprimanda Bénédicte. 
 
  
 
-          Non, José a raison Béné, ils vont très bien ensemble… 
 
  
 
-          Oh John ! tu es là… lança un Christian tout gêné. 
 
  
 
-          Oui, je te rappelle qu’on est sensé aller chez mon producteur ce matin. Il a adoré ta maquette et il a hâte de faire de toi une star ! 
 
  
 
-          Mouais… on en est pas là, hein. 
 
  
 
-          Comment va Fanny ? demanda Johanna d’une petite voix. 
 
  
 
-          Ça peut aller. Elle est malheureuse en ce moment, mais elle s’en remettra. 
 
  
 
-          Je suis rassurée alors. Et je tenais encore à m’excuser pour tout ça. 
 
  
 
-          Tu n’y es pour rien Johanna et de toute façon, c’est plutôt à moi de m’excuser. Laly m’a raconté ce que Fanny t’a dit et je suis vraiment désolé. Je n’ai pas élevé ma fille comme ça. 
 
  
 
-          Oh, ce n’est rien John. Tu sais, je pense qu’aucune d’entre nous ne peux se vanter de ne pas  avoir fait des trucs un peu limite pour un homme quand on avait son âge. 
 
  
 
-          Hé ! J’ai toujours été raisonnable, moi ! se défendit Hélène. 
 
  
 
-          Dixit la nana qui a fait un « test consommateur » pour savoir lequel de José ou de Nicolas elle préférait ! 
 
  
 
-          Hé, mais c’était votre idée à Cathy et toi ! 
 
  
 
-          Oui, ben on a pas eu à beaucoup à te forcer ma vieille! répliqua Johanna. 
 
  
 
-          Dites-moi, elles sont tout le temps comme ça ?! demanda Peter en riant. 
 
  
 
-          Et encore, t’as rien vu ! répondit Christian sur le même ton. 
 
  
 
-          Oh vous ça va ! lancèrent Hélène et Johanna en même temps, ce qui provoqua l’hilarité générale. 
 
  
 
-          Bon, ben je vais voir où en sont les garçons, dit Johanna en se levant. Mes parents ne vont plus tarder. 
 
  
 
-           Ah oui, ben on ferait bien d’y aller nous aussi. S’empressa de dire Christian à l’adresse de John. 
 
  
 
-          Christian, c’est moi où tu ne tiens pas à rencontrer tes beaux parents ? Elle est géniale Sue Ellen, pourtant. Intervint José. 
 
  
 
-          Ah oui, Sue est adorable ! Mais crois moi, JR moins je le vois, mieux je me porte !! 
 
  
 
-          Tant que ça ?! 
 
  
 
-          Comment te dire… JR me déteste et le mot est faible ! Alors, ne serait-ce que pour Johanna, j’aime autant ne pas rentrer dans une énième joute verbale avec lui ! 
 
  
 
-          Je peux comprendre… Répondit José. 
 
 
-          Allez, de toute façon, il faut qu’on file Christian. On va être en retard ! A plus tard ! 
 
  
 
15 minutes plus tard 
 
  
 
-          Johanna, la limousine de tes parents vient d’arriver. Lança Hélène à sa meilleure amie. 
 
  
 
-          Oui, j’arrive ! 
 
  
 
-          Hello Sue, ravie de te revoir ! dit Hélène en ouvrant la porte à la mère de Johanna. 
 
  
 
-          Hello Honey ! 
 
  
 
-          Hi Helen ! lança à son tour JR en embrassant chaleureusement Hélène. Tu t’es remplumée un peu, je préfère ça ! tu étais trop maigre !!! 
 
  
 
-          JR !!! 
 
  
 
-          Laisse Sue, JR a raison ! Mais bon, il faut que je me calme sur le chocolat si je ne veux pas ressembler au bonhomme Michelin pour mon mariage !  
 
  
 
-          Ah, tu vois ! Bon, tu me présentes à tout ce petit monde, c’est lequel ton fiancé? 
 
  
 
-          Oui, oui bien sûr ! Alors JR, je te présente Peter, mon fiancé. José et sa femme Bénédicte, Nicolas, Laly et Sébastien, avec qui Johanna et moi on était à la fac et Eve, la sœur de Peter. 
 
  
 
-          Enchanté ! dirent-ils tous en choeur. 
 
  
 
-          Enchanté les enfants… ! et il est où Christophe ? 
 
  
 
-          It’s Christian Dad ! Christian ! S’exclama Johanna en entrant dans la pièce. Hi Mom ! 
 
  
 
-          Christophe, Christian… whatever… 
 
  
 
-          JR, please… 
 
  
 
-          Sorry ! Hi Beautiful ! ajouta JR en embrassant sa fille. 
 
  
 
-          Hi Dad ! 
 
  
 
-          Bon, mais ça ne me dit pas où est ton « Christian ». 
 
  
 
-          Il est chez son producteur. Sa dernière chanson est géniale… 
 
  
 
-          Saltimbanque, c’est pas un métier ça ! C’est pas comme ça qu’il pourra subvenir à tes besoins ! 
 
  
 
-          Dad ! Christian est auteur compositeur, interprète et très talentueux ! et tu sais bien que je n’ai pas besoin de son argent… 
 
  
 
-          Oui, ben justement. C’est hors de question qu’il utilise tes relations où ton argent pour booster sa carrière ! 
 
  
 
-          Christian n’a jamais rien demandé de tel et même si je voulais le faire, ce serait ma décision. Ce que je fais de mon argent ne te regarde pas ! 
 
  
 
-          Tu es ma fille ! ce que tu fais de ta vie me regarde. 
 
  
 
-          Mais j’ai presque 40 ans, quand cesseras-tu de me traiter comme une enfant ?! 
 
  
 
-          Quand tu te comporteras comme une adulte !!! 
 
  
 
-          Stop it now !!! Both of you !! S’écria Sue Ellen d’un ton excédé. 
 
  
 
-          Sorry Mom… déclara Johanna la tête basse. 
 
  
 
-          Je préfère ça ! Vous n’avez pas honte de vous comporter comme ça ?! et en public en plus !! Bon où sont mes chéris ? 
 
  
 
-          On est là Grand- Ma ! s’éxclama Billy en sautant dans les bras de sa grand-mère. 
 
  
 
-          Oh that’s my boys ! Lança JR qui retrouvait sa bonne humeur en embrassant ses 3 petits-fils. 
 
  
 
-          Allez les enfants dites au revoir à votre mère et on y va ! Il ne faut pas être en retard ! ajouta Sue Ellen. 
 
  
 
Les 3 garçons se tournèrent vers leur mère et l’enlacèrent tendrement. Johanna sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle savait qu’elle les reverra bientôt, mais elle détestait être séparée d’eux trop longtemps. 
 
  
 
-          Ok les garçons, dit-elle en se reculant. Promettez-moi d’être sages avec Grand-Pa et Grand-Ma ! 
 
  
 
-          C’est promis, Mom. Répondirent les enfants. 
 
  
 
Ils embrassèrent toute la bande et se dirigèrent vers la limousine. Johanna se tourna alors vers ses parents. 
 
  
 
-          Vous faîtes attention à eux, hein ?! demanda-t-elle inquiète. 
 
  
 
-          Sweetie, on a élevé 3 enfants et à ce que je vois, on s’est pas trop mal débrouillés, non ? 
 
  
 
-          Pardon, mom. C’est juste qu’ils sont fragiles et surtout Adam… il est bouleversé à cause de Luna. 
 
  
 
-          Ne t’inquiète pas Sweetie. Il l’appellera dès qu’on sera arrivé. 
 
  
 
-          Bon, Sue Ellen, il faut y aller là ! Intervint JR. 
 
  
 
Puis se tournant vers sa fille. 
 
  
 
-          Good bye ! Beautiful… take care. 
 
  
 
-          Bye Dad… see you…  
 
  
 
Sue Ellen prit sa fille dans ses bras, tandis que son mari partait. 
 
  
 
-          Désolée pour ça Sweetie. Je vais essayer de lui parler. 
 
  
 
-          Il est si borné… 
 
  
 
-          J’en connais une autre comme ça, répliqua Sue Ellen en faisant un clin d’œil à sa fille. 
 
  
 
Quelques heures plus tard 
 
  
 
Les 3 garçons jouaient à la playstation dans le jet privé, tandis que JR et Sue Ellen discutaient. 
 
  
 
-          Chéri, tu as été trop dur avec ta fille ! 
 
  
 
-          Je ne vois pas de quoi tu parles ! 
 
  
 
-          Oh, je t’en prie JR, ne joue pas à ça avec moi ! 
 
  
 
-          Ecoute, ce n’est pas ma faute si ta fille est inconsciente et fait n’importe quoi avec ce bon à rien. 
 
  
 
-          Ce n’est pas un bon à rien. Il n’a juste pas toujours joué de chance c’est tout. Et puis, il arrive à vivre de sa passion c’est l’essentiel. 
 
  
 
-          Il n’est pas de notre standing… 
 
  
 
-          Tu as oublié que mes parents travaillaient à l’usine, ça ne t’a pas empêché de m’épouser… répliqua Sue Ellen. 
 
  
 
-          Oui, mais c’est différent… J’étais fou de toi dès le premier jour. 
 
  
 
-          Eh bien c’est pareil pour eux ! Ils s’aiment et tu ferais bien de l’accepter… 
 
  
 
-          Et si je refuse ? 
 
  
 
-          Je te rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, notre fille gisait sur un lit d’hôpital entre la vie et la mort. Grâce à Dieu elle a survécu et je suis prête à tout pour qu’elle soit heureuse. Si c’est Christian qu’elle veut, je la soutiendrais envers et contre tout. Et si tu veux vraiment qu’on se remarie toi et moi tu as intérêt à la soutenir également ! avertit Sue Ellen avec humeur. Ça ne t’a pas servit d’être à deux doigts de la perdre à tout jamais?!! 
 
  
 
-          Ne soit pas stupide ma chérie ! Tu sais bien que tout ce que je veux c’est son bonheur. Elle a vécu des épreuves terribles, elle est une mère admirable et une femme d’affaire redoutable. Tu sais combien je suis fier d’elle. C’est juste que j’enrage de la voir gâcher sa vie avec ce crétin, mon petit ange mérite le meilleur. C’est tout ce que je veux pour elle. 
 
  
 
-          Et si c’était Christian le meilleur pour elle ? Je sais bien qu’il n’est pas celui que tu souhaitais pour Johanna, mais il l’aime à la folie, n’est-ce pas le plus important ? répondit Sue Ellen d’une voix douce. 
 
  
 
-          Peut-être, je ne sais pas… j’aime ma fille plus que tout au monde, je veux juste qu’elle soit heureuse… 
 
  
 
-          Je le sais tout ça mon chéri. Ne me le dis pas à moi… dis le lui, à elle… 
 
  
 
En fin de journée à la Villa 
 
  
 
Sébastien rejoint ses amis dans le grand salon où ils prenaient tous un café. 
 
  
 
-          Comment va Luna ? demanda Eve tandis que Sébastien s’installait à côté d’elle. 
 
  
 
-          Elle s’est endormie après avoir pleuré toutes les larmes de son cœur. Ma pauvre puce, elle en pince vraiment pour ton fils Johanna. 
 
  
 
-          Oui, oui… répondit Johanna d’une voix absente. 
 
  
 
-          Johanna ma belle, tu es avec nous ? demanda Christian en lui caressant tendrement la cuisse. Tu as été ailleurs pendant tout le repas. 
 
  
 
-          Excusez-moi… c’est juste mon père qui m’énerve… A croire que je ne compte pas pour lui. 
 
  
 
-          Johanna, ma chérie, intervint Hélène. J’ai vu combien ton père était inquiet lorsqu’il a cru que tu allais mourir. Je l’ai vu dévasté après ton viol et toi et moi, on sait que c’est lui qui a tiré les ficelles pour que tu puisses adopter les garçons… 
 
  
 
-          Je sais ça… 
 
  
 
-          Ton père t’aime. Il est maladroit mais tes frères et toi êtes son bien le plus précieux. Je sais qu’il est parfois insupportable, mais ne sois pas trop dure avec lui. 
 
  
 
-          Grrrr ! tu m’agaces quand tu as raison, Hélène !!! répliqua Johanna. 
 
  
 
-          Je sais, c’est pas facile tous les jours d’être amie avec une femme aussi extraordinaire que moi ! Répondit sa meilleure amie sur un ton faussement vantard. 
 
  
 
-          Tu m’étonnes ! D’autant que je suis sûre que tu as appelé ton père pour l’informer  de ton futur mariage… 
 
  
 
-          Ça n’a rien à voir Johanna ! 
 
  
 
-          Pourquoi ? ton père t’aime aussi… 
 
  
 
-          Oui, mais il a couché avec Annette ! ANNETTE !!! répliqua Hélène avec véhémence. 
 
  
 
-          Annette ? Intervint Laly. La petite blondinette avec ses grosses lunettes rigolotes et ses couettes ?! La meilleure amie de Justine ? 
 
  
 
-          Oui, ben elle est devenue une superbe femme avec un corps à damner un saint !  
 
  
 
-          Nicolas ? appela Hélène. 
 
  
 
-          Quoi ? 
 
  
 
-          Ferme-là !!! 
 
  
 
-          Ouch… désolé. 
 
  
 
-          Hélène, poursuivit Johanna. C’était il y a des années et ce n’est arrivé qu’une fois. Ton père était perdu après la disparition de ta mère et Annette fantasmait sur lui depuis son adolescence… 
 
  
 
-          Johanna, arrête, c’est dégoutant ! 
 
  
 
-          Dois-je te rappeler l’épisode, Monsieur Laplace ? 
 
  
 
-          Oh ! Oh ! Là  c’est vraiment un coup bas Johanna !!! 
 
  
 
-          C’est qui ce Mr Laplace ? demanda Peter. 
 
  
 
-          C’était le patron du père d’Hélène. 
 
  
 
-          Nicolas ! 
 
  
 
-          Oui, oui, je sais, je la ferme… marmonna Nicolas. 
 
  
 
-          C’est pas pareil ! Il était malheureux après son divorce et je craquais sur lui depuis mon adolescence et ce n’est arrivé qu’une fois… se défendit Hélène. 
 
  
 
-          Tiens, c’est marrant, ça me rappelle quelqu’un…  
 
  
 
-          Johanna !!! 
 
  
 
-          Quoi ? Mais ma belle, tu crois pas que tu devrais leur pardonner ? Justine a bien renoué avec Annette ! 
 
  
 
-          Oui, mais elle s’est laissée avoir comme une bleue : Luc et Annette ont appelé leur fils Justin ! 
 
  
 
-          Hélène, ton père a fait une erreur, mais on en a tous fait. Tu tiens vraiment à ce que ton père rate le jour le plus important de ta vie ?! Toi et moi on sait que tu souhaites qu’il te conduise à l’autel… ne sois pas si dure avec lui… 
 
  
 
-          Grrr ! Tu m’agaces quand tu as raison ma Johanna ! grogna Hélène. 
 
  
 
-          Je sais, je suis géniale ! répliqua Johanna avec un grand sourire en s’approchant de son amie.  
 
  
 
-          Donc j’appelle mon père et tu appelles le tien. 
 
  
 
-          That’s a deal ! confirma Johanna avant de prendre sa meilleure amie dans ses bras. Je t’adore ma belle. 
 
  
 
-          Tout pareil ma Johanna. Répondit Hélène en la serrant contre son cœur sous le regard attendrit de toute la bande. 
 
  A suivre


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 22:58 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

dit tu pourrai pas en mettre encore un  vu qu'ont ne ses pas quand tu aura le temp d'en remetre  stp

Revenir en haut
loulou
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 1 646
Localisation: corse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Perso(s) préférée(s): johanna, christian
Ship: johanna,christian

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 23:00 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

très belle suite j'adore Johanna et Hélène trop mac.
_________________


Dernière édition par loulou le Sam 31 Oct - 20:55 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bensidy13
Miss NYC

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2011
Messages: 1 447
Localisation: Manhattan
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 00:53 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Hélène et Johanna me font rire ! Elles sont adorable Smile JR devrait se montrer plus affectueux avec sa fille. Super chapitre encore une fois Wink
_________________

A first love always occupies a special place.


Revenir en haut
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 01:07 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Oui je suis d'accord avec toi Maureen, elles sont marrantes tous les deux, car chacune connait bien l'autre et sait quelle corde tirée pour la faire fléchir.
La discussion entre Sue et JR est touchante, car JR aime sa fille mais ne sais pas comme lui montrait vraiment.

Chapitre génial!!!
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
maria
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 3 877
Féminin
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna-Christian, Jean-Gin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 08:26 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

La conversation entre Helene et Johanna avec les petits interventions de Nicolas et les reponses d'Helene, c'est vraiment super! JR aime sa fille mais il doit lui montrer d'une autre facon, parce qu'en disant des choses comme ca sur Christian... Johanna ne va pas l'apprecier plus. Tres belle aussi la conversation entre lui et Sue Helen. BRAVO
_________________


Revenir en haut
Séverine
Johanna/Cricri forever RST

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 5 695
Localisation: Din ch'nord
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Perso(s) préférée(s): Johanna, Gin
Ship: Johanna et Cricri, Gin et Jean, Johanna et John

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 17:54 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Super suite. JR s'inquiète pour sa fille mais il se trompe sur Christian.
_________________


Revenir en haut
Lilou25
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 493
Localisation: paris
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 18 Juin - 07:12 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

La relation père-fille n'est pas simple du tout dis donc! J'ai trouve la conversation des parents très touchantes! Vraiment j'espère que JR va changer d'opinion vis a vis de Christian....
Et vraiment, cette amitié Hélène/Johanna, j'adore!!!!!


Revenir en haut
Nelle
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2013
Messages: 342
Localisation: ici
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 20:11 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Hello,


Désolée pour le temps d'attente, mais je n'ai vraiment pas pu écrire plus tôt. Voilà la suite, j'espère que cela vous plaira:


Chapitre 17
 
 
Quelques jours plus tard
 

Bénédicte réfléchissait depuis plusieurs jours et avait décidé de se lancer. Elle était heureuse de passer autant de temps avec tous ses amis, mais Johanna allait repartir dans quelques jours et Bénédicte ressentait ce besoin impérieux de lui parler. Elle prit une grande inspiration et frappa à la porte de la chambre de son amie : 
 
  
 
-          Entrez ! répondit Johanna. 
 
  
 
-          Hello ma belle, tu travailles ? je te dérange peut-être. 
 
  
 
-          Non, non, entre Béné. Répondit la texane en retirant ses lunettes. 
 
  
 
-          Je ne savais pas que tu portais des lunettes, Johanna. 
 
  
 
-          Oui, mon cancer m’a laissé quelques petits « cadeaux », et la baisse de ma vue en fait partie. 
 
  
 
-          Oh ma belle, je suis vraiment désolée que tu aies eu à vivre tout ça. 
 
  
 
-          Tout va bien maintenant, c’est l’essentiel ! Et puis, mon Cricri trouve que mes lunettes me font un look très sexy !  
 
  
 
-          Ah, ben si Cricri aime ça, alors… confirma Bénédicte en riant. Mais en même temps, si tu étais habillée en sac poubelle, il te trouverait tout de même super appétissante. 
 
  
 
-          Je te l’accorde et crois moi, j’en suis ravie ! 
 
  
 
-          Moi aussi Johanna. Je suis très heureuse que vous vous soyez retrouvés tous les 2. Sincèrement. 
 
  
 
-           Merci Béné. Très sincèrement, quand tu m’as invitée à assister à ton mariage, je ne pensais pas qu’en acceptant de venir, cela allait changer ma vie à ce point. Merci beaucoup, tout ce bonheur, c’est grâce à toi. 
 
  
 
-          Ne me remercie pas Johanna… dit Bénédicte d’une petite voix. 
 
  
 
-          Ça ne va pas ma belle ?  
 
  
 
-          Disons que je souhaitais m’excuser d’avoir demandé à José de mettre des distances entre  vous deux, c’était ridicule. 
 
  
 
-          Ne t’excuse pas pour ça Béné. C’était sans doute mieux pour nous tous. Et puis, si tu m’as rappelée pour que je vienne à ton mariage, c’est bien que tu ne te sens plus menacée par notre relation et c’est le plus important. 
 
  
 
-          C’est vrai, j’ai une confiance sans faille en vous deux à présent. Mais j’étais très jalouse de l’importance que tu as eue et que tu as toujours dans sa vie.  
 
  
 
-          C’est vrai qu’on est très liés l’un à l’autre. Mais on a vécu tellement de choses… et j’ai failli l’épouser… 
 
  
 
-          Tu l’as aimé ? 
 
  
 
-          Si tu veux savoir si je l’ai aimé plus que j’aime Christian, je ne peux pas te répondre tant ces 2 relations étaient différentes. J’étais sincère avec José et quand j’étais enceinte de lui, si Christian était revenu à ce moment là, je ne pense pas que je me serai remise avec lui. Pas à cause du bébé, mais juste parce que la Johanna que j’étais à ce moment-là était vraiment heureuse avec José… 
 
  
 
-          Mais quand tu as perdu le bébé et que tu as appris ta stérilité, quelque chose en toi à changé… 
 
  
 
-          Oui, exactement. Pas dans ma relation avec José, mais quelque chose en moi.  
 
  
 
-          Je sais ce que c’est. Même si j’ai Léa, après avoir perdu son jumeau, rien n’a plus jamais été pareil. 
 
  
 
-          Bref, tout ça pour dire que je ne suis plus la Johanna qui a aimé José. Et les hasards de la vie font que Christian et moi avons retrouvés notre chemin l’un vers l’autre. 
 
  
 
-          Un peu comme José et moi au final… 
 
  
 
-          Mais c’est pas étonnant, on se ressemble finalement toi et moi. 
 
  
 
-          Tu trouves ma Johanna ? 
 
  
 
-          Ben, on a les mêmes goûts en matière d’hommes, non ? répliqua la texane avec malice. 
 
  
 
-          Tu es au courant… constata Bénédicte.  
 
  
 
Devant le hochement de tête de son amie, elle ajouta : 
 
  
 
-          Je peux te demander depuis quand ? 
 
  
 
-          Depuis le début. Christian est un homme, l’adultère, ils ont du mal à gérer, alors imagines-toi à l’époque. Les longs cheveux châtains clairs, le parfum sur ces chemises… de nous toutes, tu étais la seule qui portait l’Air du Temps, de Nina Ricci. Tu le portes encore d’ailleurs. 
 
  
 
-          Et tu ne m’as jamais rien dit ? 
 
  
 
-          Pour quoi faire ? Après mon accident, Christian est revenu vers moi. Et puis faire un scandale aurait mis José au courant et déréglé l’équilibre du groupe alors… 
 
  
 
-          Tu ne m’en as pas voulu ? 
 
  
 
-          Si bien sûr, tu peux demander à Laly et Hélène, j’avais une poupée Vaudou à ton effigie sous mon oreiller. Répondit Johanna en riant. 
 
  
 
-          Attends. Hélène et Laly savaient ?! 
 
  
 
-          Oui, Hélène vous a vu au garage en plein « exercice », et quand je suis sortie du coma, Laly se sentait tellement coupable de m’avoir laissé partir en fureur avant que je ne me fasse renversée par une voiture, que je lui ai avoué que j’étais en colère à cause de votre liaison à Christian et toi et qu’elle n’aurait jamais pu me retenir. 
 
  
 
-          Tout ce temps et Laly a tenu sa langue… 
 
  
 
-          Bien sûr que je sais tenir ma langue, qu’est-ce que tu crois ?! demanda Laly en entrant avec Hélène. Mais vous parlez de quoi là ? 
 
  
 
-          Laly, j’expliquais à Béné que tu savais pour Christian et elle… 
 
  
 
-          Ah, ça… 
 
  
 
-          Rassures-toi ma Laly, on est pas du tout fâchées. Bien sûr Béné, au début c’était vraiment pas simple, mais au bout d’un moment avec le recul, j’ai un peu mieux compris. José te trompait constamment, quant à moi, j’étais exubérante au possible et je sais bien que j’étais parfois un peu « lourde » avec mon Cricri. C’est compréhensible qu’à un moment vous ayez eu besoin d’un peu de calme… Bref, c’est le passé.  
 
  
 
Bénédicte se leva du canapé sur lequel elle était installée, pour rejoindre Johanna à son bureau. Elle la prit dans ses bras. 
 
  
 
-          Tu es vraiment formidable Johanna. Merci d’être aussi compréhensive. 
 
  
 
-          Et toi, merci de prendre aussi bien soin de José. Vous êtes fait l’un pour l’autre et je suis vraiment heureuse que vous soyez mari et femme. Je lui ai toujours souhaité le meilleur, et avec toi, il l’a. 
 
  
 
-          Merci Johanna, tu n’imagines pas à quel point cela me touche. Et je me répète, mais te savoir heureuse avec Christian me fait également énormément plaisir. Vous le méritez, TU le mérites. 
 
  
 
-          Vous êtes trop mignonnes toutes les 2, intervint Laly. J’en ai les larmes aux yeux. 
 
  
 
-          J’avoue que je suis contente que vous ayez réglé ça. Je n’aime pas les non-dits entre nous. Ajouta Hélène. 
 
  
 
-          Avouez que c’est génial d’être à nouveau réunies toutes ensemble, non ? reprit Laly. 
 
  
 
-          C’est vrai, et ce qui est encore plus géniale, c’est qu’on est toutes chanceuses en même temps !! Tu sais Laly, j’adore ton John ! 
 
  
 
-          T’as vu ?! j’ai bien choisi, hein ? répondit la jolie brésilienne. 
 
  
 
-          Et pas un petit pincement au cœur de voir Sébastien ? demanda encore Johanna. 
 
  
 
-          Honnêtement ? pas du tout. C’est vrai que quelques souvenirs sont revenus à ma mémoire, mais vraiment, je suis bien avec John. Et encore heureux parce que quand je vois Séb dévorer Eve des yeux, je me dis que je n’aurais eu aucune chance ! 
 
  
 
-          Ah ça, je te l’accorde, il semble super accroché ! Il En pense quoi Peter ? demanda Bénédicte à Hélène. 
 
  
 
-          On en a pas beaucoup parlé, mais il est assez mitigé. D’un côté, il serait très heureux que sa petite sœur trouve enfin le bonheur et de l’autre, il est super protecteur avec elle alors il a Sébastien à l’œil.  
 
  
 
-          Et toi, t’en pense quoi ma belle ? ajouta Johanna. 
 
  
 
-          Ben moi… j’aime beaucoup Eve, mais sérieusement, depuis qu’elle s’intéresse à Sébastien, je peux enfin avoir un Peter un peu plus disponible ! 
 
  
 
-          Tu m’étonnes ! Et sinon, avec Nicolas ? 
 
  
 
-          Mais c’est fou ça Laly ! Pourquoi est-ce que tout le monde me pose toujours cette question : Nicolas et moi, c’est fini et pour de bon. Et même s’il n’y avait pas Peter, je ne me remettrai pas avec Nicolas. Je ne suis plus amoureuse… plus du tout ! 
 
  
 
-          Tu sais Hélène. Tu n’imagines pas le nombre de fois où tu nous a dit ça ces dernières années, mais c’est la première fois que je te crois ! 
 
  
 
-          Merci Laly. Et puis sérieux, des 5 couples, Béné et José sont mariés, Etienne et Cathy, c’est tout comme, Christian et Johanna, je suis sûre que ça ne tardera pas, si en plus nous aussi on était encore avec nos amoureux de la fac, avoue que ça ferait limite sitcom là ! 
 
  
 
-          Tu n’as pas tort ! admis Laly en riant. Par contre pour le mariage de Johanna et Christian, je suis un peu plus dubitative… 
 
  
 
-          Pourquoi tu dis ça ? 
 
  
 
-          Excuse-moi Johanna, mais tu pars dans quelques jours… 
 
  
 
-          C’est vrai. Christian vient de signer ce super contrat avec le producteur de ton homme et d’après ce que j’ai compris, le public a accroché dès sa première diffusion radio. Les 2 stations qui la programme sont assaillis de coups de fil pour en savoir plus sur le chanteur et demander à ce qu’elle soit diffusée plus souvent. Ce n’est pas le moment pour lui de me suivre au Texas. 
 
  
 
-          Pourquoi tu ne resterais pas ? 
 
  
 
-          Laly, j’ai 3 enfants, un boulot, des employés…. Ce n’est pas si simple. Mais ne t’inquiète pas, je suis heureuse avec Christian et je n’ai pas l’intention de mettre un terme à notre relation. Ce ne sera pas facile tous les jours c’est vrai, mais notre amour est assez fort pour supporter une relation à distance, au moins pour quelques temps… et puis, il faut bien que le jet privé de la compagnie serve un peu, non ?! 
 
  
 
Dans le salon 
 
  
 
-          Elles font quoi les filles ? demanda José tandis qu’il dégustait un verre de bourbon avec Sébastien, Christian et Peter. 
 
  
 
-          D’après ce que j’ai pu entendre en descendant, elles jacassent dans la chambre de Johanna. 
 
  
 
-          Christian ! les années passent mais tu ne changes pas ! lança Sébastien en riant. 
 
  
 
-          Oh, c’est bon, tu as saisi l’image ! Mais bon, c’est agréable de les savoir ensemble comme ça, ça nous ramène 20 ans en arrière… d’autant que comme à l’époque, je te parie qu’elles sont encore entrain de parler de nous ! 
 
  
 
-          Dis moi Christian, tu es de super bonne humeur ces derniers jours. C’est ta belle américaine ou ton producteur… ? 
 
  
 
-          Ecoute, c’est bien simple José, depuis le retour de Johanna, tout s’accélère… J’ai eu un appel du producteur, ma chanson fait un véritable tabac et le bouche à oreille est juste hallucinant. Il faudra qu’on fasse un show case ou une séance en studio pour mettre une vidéo sur Youtube. 
 
  
 
-          En tout cas, je suis super content pour toi, ta chanson est juste géniale. J’ai toujours su que tu étais très talentueux, mais là, c’est au-dessus de tout. Et dire que je vis avec une star ! 
 
  
 
-          T’emballes pas José, j’ai déjà eu trop de désillusion pour me monter la tête. 
 
  
 
-          En tout cas, intervint Peter, si tu cherches un agent ou un attaché de presse, j’ai deux ou 3 contacts.  
 
  
 
-          C’est gentil Peter. On verra en temps voulu.  
 
  
 
-          En tout cas, je suis ravie de te voir heureux comme ça mon Cricri. Reprit Sébastien.  
 
  
 
-          José, je peux te poser  une question ? 
 
  
 
-          Dis toujours. 
 
  
 
-          Comment est-ce que tu as fait pour que Léa t’accepte ? 
 
  
 
-          Ben tu sais, je connais Léa depuis qu’elle est tout bébé. C’était plus facile. D’autant que Jimmy et moi nous entendons très bien donc dès lors que j’ai eu la bénédiction de son père, c’était naturel qu’elle m’accepte aussi. C’est pas simple tous les jours d’être le beau-père, mais, la plupart du temps ça se passe bien et j’ai réussi à trouver un terrain d’entente avec elle. Mais pourquoi cette question ? 
 
  
 
-          Avec Jake et Adam, tout s’est bien passé, mais avec Billy c’est beaucoup plus compliqué. C’est bien simple : il me déteste. 
 
  
 
-          C’est vrai que j’ai vu qu’il ne t’apprécie pas des masses. Mais laisse-lui du temps. Il a déjà perdu sa mère biologique… il a peur qu’on lui prenne aussi sa mère adoptive. Intervint Sébastien.  
 
  
 
-          Comment Luna vit ta relation avec Eve ? demanda Peter. 
 
  
 
-          Je n’ai pas de relation avec ta sœur… 
 
  
 
-          Pas encore alors… mais toi et moi on sait que ça va arriver, non ? 
 
  
 
-          C’est vrai. J’adore ta sœur et elle me plait beaucoup. Mais elle a l’air fragile et craintive avec moi, je ne veux pas la brusquer. 
 
  
 
-          A dire vrai, c’est la première fois que je vois Eve agir comme ça face à un homme. En général, elle les prend et elle les jette. Elle a toujours pris les devants et tu es le premier qui la fait douter. Mais tu l’as bien cernée, elle est… fragile. Elle a eu une enfance compliquée. 
 
  
 
-          Elle m’en a parlé. Ecoute Peter, je veux que tu saches que je ne ferai jamais rien pour faire souffrir ta sœur. Je la connais depuis très peu de temps, mais quelque chose en elle me touche et j’ai vraiment envie de la connaitre mieux. 
 
  
 
-          J’ai du mal à lâcher la bride en ce qui la concerne. Depuis la crise cardiaque de mon père et son décès, j’ai plus joué le rôle de son père que de son grand frère. Mais je te fais confiance. J’ai la sensation que tu vas réussir à la stabiliser… je peux te faire confiance ? 
 
  
 
-          Tu peux Peter. J’ai vraiment envie d’aider Eve. Et pour en revenir à ta question initiale, Luna l’apprécie beaucoup. Elle adore ses fringues, évidemment, et je crois qu’elle s’est mise dans la tête que je viendrais m’installer ici avec Eve si on se mariait. Et bien sûr si Christian se marie avec Johanna, elle viendra s’installer ici… 
 
  
 
-          …avec Adam ! termina Christian. C’est qu’ils ont de la suite dans les idées ! 
 
  
 
-          Tu m’étonnes. Mais en parlant de ça, vous allez faire comment Johanna et toi ? 
 
  
 
-          Pour l’instant, on essaiera de se voir entre Paris et Dallas et on verra bien. J’avoue que je préfèrerais qu’elle reste, mais je ne peux pas lui demander de tout lâcher comme ça. Outre les enfants, il y a son travail qu’elle adore. Je ne veux pas lui donner d’ultimatum ou la mettre au pied du mur… et il est hors de question que j’aille vivre à Dallas… c’est trop près de South Fork et de JR !!! continua Christian en riant. 
 
  
 
-          C’est vrai qu’il est pas commode ton beau père. Dire que j’ai échappé à ça ! renchérit José. 
 
  
 
Alors que Christian s’apprêtait un répliquer, un cri déchirant résonna dans la villa. Les garçons se précipitèrent à l’étage.  
 
Bénédicte et Laly se tenaient à l’extérieur de la chambre de Johanna dans l’entrée. Leurs visages trahissaient leur angoisse. Ils entrèrent dans la pièce et trouvèrent Hélène qui regardaient Johanna les yeux embués de larmes. Elle se précipita dans les bras de Peter, tandis que Christian regarda Johanna, horrifié. Elle était assise au pied de son lit, les bras serrés autour d’elle. Un téléphone gisait sur le sol à côté d’elle et elle se balançait d’avant en arrière en répétant : 
 
  
 
-          He’s dead… He’s dead… He’s dead… 
 
  
 
Christian s’approcha d’elle, s’accroupi et lui demanda très doucement : 
 
  
 
-          Johanna mon bébé, qui est mort ? 
 
  
 
-          He’s dead… he’s dead…. 
 
  
 
-          Johanna, s’il te plait. Ecoute-moi. Reprit Christian en prenant la tête de la jeune femme entre ses mains pour la forcer à le regarder. Johanna, dis moi qui est mort. 
 
  
 
Elle le regarda un instant, comme si elle venait tout juste de remarquer sa présence. Elle le fixa un moment sans rien dire : 
 
  
 
-          Johanna, qui est mort ? 
 
  
 
Elle lui répondit alors d’une voix blanche, presqu’inaudible : 
 
  
 
-          Daddy… 
 
  
 
A suivre


Revenir en haut
donat1987
Schoolboy(girl) RST

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2013
Messages: 382
Localisation: belgique
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 20:36 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

oh mon dieu  pauvre johanna  , la suite pleaseeeeeeeeee

Revenir en haut
Lilou25
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 493
Localisation: paris
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 21:29 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Ah mais non, encore un malheur pour Johanna....
Beaucoup d'événements tristes de son côté, dis moi ça va bien finir par s'arrêter et laisser la place au grand bonheur, non!!!???


Revenir en haut
LADY GABY
RST Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 1 291
Localisation: alsace
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 21:35 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Elle n'a même pas eu le temps de savoir qu'il l'aimait snif
_________________

Merci Zel^^


Revenir en haut
loulou
RST Hyperactif

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 1 646
Localisation: corse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Perso(s) préférée(s): johanna, christian
Ship: johanna,christian

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 21:52 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

oh non la pauvre Johanna pas ça!!

je veux un peu de bonheur dans sa vie, elle le mérite.

la suite svp

_________________


Dernière édition par loulou le Sam 31 Oct - 22:13 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
laured1510
L'enquêtrice RST

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 1 389
Localisation: Quelque part ou il y a du soleil
Féminin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 22:11 (2013)    Sujet du message: Une femme debout Répondre en citant

Ben dis donc tu n'aurais pas regarder Dallas hier soir, et c'est comme ça que tu as eu l'idée du décès de JR, et pour avoir vécu ce grand malheur, je peux comprendre le ressenti de Johanna   Crying or Very sad       Crying or Very sad        Crying or Very sad     et je pense que Cricri aura beaucoup vraiment beaucoup à faire pour la soutenir.

Mais c'est vrai que ça serait sympa qu'ils puissent avoir un peu de bonheur tous les deux. Okay
_________________


RST un jour...RST toujours


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:55 (2018)    Sujet du message: Une femme debout

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet rochelle redfield Index du Forum Nelle
Page 11 sur 28 Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 1226, 27, 28  >
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Rochelle Redfield by Aurelle-Sims, © 2013 Aurelle-sims
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com